+ Le chant du vario +

Forum de parapente

18 Novembre 2019 - 23:37:06 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2]  Toutes   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: les voiles montagnes c'est finesse 6.5 moyen  (Lu 2307 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wolfd
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Mentor 4
pratique principale: cross
Messages: 104



« Répondre #25 le: 15 Août 2019 - 20:17:59 »

Top Colombo. Reste plus qu’a faire la meme chose avec toutes les voiles du marche !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Charognard
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 665



« Répondre #26 le: 15 Août 2019 - 23:32:50 »

Top Colombo. Reste plus qu’a faire la meme chose avec toutes les voiles du marche !

Ouais, tu devrais faire un partenariat avec Ziad !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
Colombo
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 7
pratique principale: vol / site
vols: +500 vols
Messages: 6


« Répondre #27 le: 16 Août 2019 - 17:45:05 »

Des vraies données... si on suppose que la masse d'air est parfaitement immobile et pas subsidente ou montante à +/- 0.1m/s...

Non justement, l'intérêt de la sonde est de faire directement une mesure dans le référentiel de la masse d'air. On mesure directement l'angle de plané (finesse) et la vitesse air sur trajectoire. La vx et vz du graphique sont ensuite calculées. C'est bien des vitesses air. Par contre, cela doit être fait en vol rectiligne et stabilisé car j'utilise un accéléromètre pour mesurer l'angle de plané. En virage ou turbulences la mesure est donc altérée car la résultante de l'accéléromètre n'est plus verticale.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
tchatcheuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 787




WWW
« Répondre #28 le: 16 Août 2019 - 17:56:25 »

Des vraies données... si on suppose que la masse d'air est parfaitement immobile et pas subsidente ou montante à +/- 0.1m/s...

Non justement, l'intérêt de la sonde est de faire directement une mesure dans le référentiel de la masse d'air. On mesure directement l'angle de plané (finesse) et la vitesse air sur trajectoire. La vx et vz du graphique sont ensuite calculées. C'est bien des vitesses air. Par contre, cela doit être fait en vol rectiligne et stabilisé car j'utilise un accéléromètre pour mesurer l'angle de plané. En virage ou turbulences la mesure est donc altérée car la résultante de l'accéléromètre n'est plus verticale.

Salut

Oui, mais Piment a raison sur les déplacements verticaux. J'entends bien que tu mesure la vitesse sur trajectoire et que celle-ci varie si la masse d'air est mobile verticalement. Mais avec de si petits angles et des variations aussi importantes, seule une loooooooongue moyenne est valable... Et encore, en retirant les extrêmes.
Ceci dit ton graphique montre pour la plupart des points des écarts assez faibles. Bravo !

Donc d'un point de vue théorique ça colle. D'un point de vue pratique, on aura jamais exactement la finesse vrai, sauf si on bosse en soufflerie.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
piment
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 570


« Répondre #29 le: 16 Août 2019 - 18:24:03 »

Ton angle de plané est calculé dans le référentiel terrestre, en fait si j'ai bien compris tu as un accéléromètre 3 axes comme dans mon smartphone et tu calcules l'angle de plané à partir des valeurs des 3 accélérations. Le problème c'est que si la masse d'air est en mouvement vertical ça fausse ton angle. Faudrait pouvoir déterminer l'angle de plané dans le référentiel de la masse d'air....
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Colombo
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 7
pratique principale: vol / site
vols: +500 vols
Messages: 6


« Répondre #30 le: 16 Août 2019 - 18:39:57 »

Des vraies données... si on suppose que la masse d'air est parfaitement immobile et pas subsidente ou montante à +/- 0.1m/s...

Non justement, l'intérêt de la sonde est de faire directement une mesure dans le référentiel de la masse d'air. On mesure directement l'angle de plané (finesse) et la vitesse air sur trajectoire. La vx et vz du graphique sont ensuite calculées. C'est bien des vitesses air. Par contre, cela doit être fait en vol rectiligne et stabilisé car j'utilise un accéléromètre pour mesurer l'angle de plané. En virage ou turbulences la mesure est donc altérée car la résultante de l'accéléromètre n'est plus verticale.

Salut

Oui, mais Piment a raison sur les déplacements verticaux. J'entends bien que tu mesure la vitesse sur trajectoire et que celle-ci varie si la masse d'air est mobile verticalement. Mais avec de si petits angles et des variations aussi importantes, seule une loooooooongue moyenne est valable... Et encore, en retirant les extrêmes.
Ceci dit ton graphique montre pour la plupart des points des écarts assez faibles. Bravo !

Donc d'un point de vue théorique ça colle. D'un point de vue pratique, on aura jamais exactement la finesse vrai, sauf si on bosse en soufflerie.

A+
L

C'est une question d'échelle. Plus l'air sera turbulent, plus l'intégration devra être longue. Les turbulences plus petites que le parapente seront très vite lissé, les très grandes échelles (100m et plus), seront naturellement filtrées (tout le parapente se déplace). Entre les deux, c'est compliqué et suivant l'intensité, il faut effectivement une intégration plus ou moins longue.
Dans les faits, sur un plouf en air calme au bout de 30s, la moyenne est suffisamment convergé. Les barre d'erreurs, c'est la dispersion typique rms du signal que j'ai utilisé pour le point.

Oui il faudrait aller en soufflerie. Je travaille justement dans une où on pourrait sans problème passer un parapente à l'échelle 1, mais avec le tarif, c'est pas pour tout de suite malheureusement(et c'est bien dommage)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Colombo
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 7
pratique principale: vol / site
vols: +500 vols
Messages: 6


« Répondre #31 le: 16 Août 2019 - 19:00:40 »

Ton angle de plané est calculé dans le référentiel terrestre, en fait si j'ai bien compris tu as un accéléromètre 3 axes comme dans mon smartphone et tu calcules l'angle de plané à partir des valeurs des 3 accélérations. Le problème c'est que si la masse d'air est en mouvement vertical ça fausse ton angle. Faudrait pouvoir déterminer l'angle de plané dans le référentiel de la masse d'air....

J'ai peut-être pas été bien clair, la sonde est équilibrée et tenue en 1point Elle s'aligne forcément par rapport au vent relatif. Je mesure l'angle par rapport à la gravité.
Le parapente est toujours aligné sur la gravité car c'est le moteur (hors virages et accélérations transitoires). Donc quelque soit le mouvement de la masse d'air, la mesure sera«bonne».
 
La grosse difficulté, c'est la mesure d'un angle assez faible. Il faut s'assurer de bien connaître l'angle de zéro, qui n'est pas forcément constant avec la vitesse... passage en soufflerie obligatoire pour calibrer l'ensemble. Ensuite, il faut intégrer suffisamment longtemps pour lisser toute les perturbations (turbulences). En air calme, j'ai observé que c'est bon en 30s. Par contre il faut un peu de temps pour que le parapente se stabilise après un changement de régime de vol (20s env de mémoire).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
tchatcheuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 787




WWW
« Répondre #32 le: 16 Août 2019 - 19:09:44 »

Oui il faudrait aller en soufflerie. Je travaille justement dans une où on pourrait sans problème passer un parapente à l'échelle 1, mais avec le tarif, c'est pas pour tout de suite malheureusement(et c'est bien dommage)

Ou pas... On découvrirait peut-être des chiffres qu'on ne veut pas connaître.
"Quand on ne veut pas entendre la réponse, il ne faut pas poser la question"  Clin d'oeil

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
a-r-h
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Alpina 3
pratique principale: cross
vols: plusieurs vols
Messages: 162


« Répondre #33 le: 16 Août 2019 - 20:57:06 »

Ton angle de plané est calculé dans le référentiel terrestre, en fait si j'ai bien compris tu as un accéléromètre 3 axes comme dans mon smartphone et tu calcules l'angle de plané à partir des valeurs des 3 accélérations. Le problème c'est que si la masse d'air est en mouvement vertical ça fausse ton angle. Faudrait pouvoir déterminer l'angle de plané dans le référentiel de la masse d'air....

J'ai peut-être pas été bien clair, la sonde est équilibrée et tenue en 1point Elle s'aligne forcément par rapport au vent relatif. Je mesure l'angle par rapport à la gravité.
Le parapente est toujours aligné sur la gravité car c'est le moteur (hors virages et accélérations transitoires). Donc quelque soit le mouvement de la masse d'air, la mesure sera«bonne».
 
La grosse difficulté, c'est la mesure d'un angle assez faible. Il faut s'assurer de bien connaître l'angle de zéro, qui n'est pas forcément constant avec la vitesse... passage en soufflerie obligatoire pour calibrer l'ensemble. Ensuite, il faut intégrer suffisamment longtemps pour lisser toute les perturbations (turbulences). En air calme, j'ai observé que c'est bon en 30s. Par contre il faut un peu de temps pour que le parapente se stabilise après un changement de régime de vol (20s env de mémoire).


Voila qui est sérieux... super boulot !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
OGe
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: UL4/spantik2/biskin2/swift5/bibeta6/carrera
pratique principale: vol rando
vols: plein de ploufs quelques... vols
Messages: 37



« Répondre #34 le: 17 Août 2019 - 22:54:20 »

Notre retour d’experience est une finesse moyenne sur 6 kms et pas une perf maxi ( en plus avec des pilotes et ptv différents) . Les valeurs tops des magasines sont peut etre plus scientifiques mais elles représentent le max du max et pas la moyenne.....Ceci dit la pi2 qui passe pour etre la plus perf semble a peu près similaire a une massala 3 ou ultralite 4 sur une « moyenne » et ça ça m’interpelle car ce n’est pas du tout la tonalité qui ressort des essais ou des discours dans les magasins ou dans nos conversations....
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Olivier
Pages: 1 [2]  Toutes   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.033 secondes avec 23 requêtes.