+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Octobre 2019 - 09:01:45 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1] 2  Toutes   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Petit plouf au Mont Blanc  (Lu 5188 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ororange
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: HOOK4, SKIN2P
pratique principale: vol rando
vols: 150 vols
Messages: 14


« le: 13 Septembre 2018 - 06:15:50 »

Après un Hike and Fly très réussi en mars dernier à la Laupie, la team Erasmus Paragliding version courte – un Espagnol, un Néerlandais et une Savoyarde – se retrouve dans la Yaute avec pour objectif de décoller du Mont Blanc.

Bon perso, c’est pas le sommet qui me fait rêver. Trop de monde, trop de médiatisation, bref c’est pas mon truc quoi ! A choisir dans les 4000, j’aurai bien fait le Grand Paradis, moi ! A choisir dans les moins de 4000 ? Dômes de Miage et j’en passe et des meilleurs. Mais bon les compères sont tellement branchés MB que je ne peux résister à leur appel. Et puis ça fera un bon entrainement pour les autres sommets Clin d'oeil

Voyage prévu de longue date. Avec des résa au Refuge du Goûter prévues (depuis le mois de mai, s’il vous plait !) pour mercredi 12 septembre, et un back up le vendredi 14. Mais quand je rejoins les copains à Cham ce dimanche 9 septembre, v’la-t-y pas qu’y m’ disent que le temps se détériore en fin de semaine et que le projet est compromis…. Gloups. Plan B, vite vite vite… On appelle le goûter pour voir s’ils ont de la place plus tôt ? Non, bon tant pis… Tête Rousse ? Demain, oui ? Banco, on arrive !

Alors nous voilà à préparer le matos. Avec mon côté un peu psychorigide quand il s’agit de la sécu, on emporte donc baudart, corde, sangles, broches à glace, piolet, mouskif etc. Faut dire qu’on en a croisé des mecs seuls au sommet avec juste le casque. Alors bien sûr, c’est « pas une course difficile »  en soi (euh... attention quand même). Mais quand même, la montagne, c’est du sérieux ! Restons humbles et prudents. Côté parapente, je suis à moitié light avec une SKIN 2P 16m² (Niviuk) récemment acquise mais une sellette Reverse 4 de chez SKY qui pèse quand même 3.3 kg (oué oué plus lourd que la voile !) et un secours (ben oui encore mon côté un peu trop sécu, mais la sécu, ça n’a pas de poids !). Bref, ça se transforme en expédition tout ça ! Les copains sont plus ou moins dans le même cas que moi…

Au refuge de Tête Rousse, on rencontre un groupe d’une dizaine de parapentistes avec le même objectif, va y avoir embouteillage au déco Sourire. Mais bien contents de partager cette aventure avec d’autres personnes. Bref, je vous passe le récit de cette ascension vraiment longue, que dis-je interminable, jusqu’au sommet, la chaleur nocturne (mais oui Mr T…., le réchauffement climatique, ça n’existe pas !), le spectacle spécial son et lumières de frontales des chutes de pierres dans le couloir de la mort juste avant de passer (gloups… j’espère qu’on décolle parce que je veux plus repasser par-là de ma vie !), la fatigue, la joie d’arriver au sommet, toutes ces émotions qui se mélangent.

J’en viens au fait, chers amis du vol libre ! Quand nous arrivons au sommet vers 10h15, c’est un défilé de SKIN (Niviuk) qui s’étale sous nos yeux. Le vent est sud comme annoncé. Pas eu trop le temps de me poser au sommet pour admirer le paysage comme j’en ai l’habitude. La tendance Ouest, toujours comme annoncée, s’installe progressivement. Le créneau va se refermer. On étale. Comme convenu entre nous, le moins expérimenté en alpi décolle le premier. S’il n’y arrive pas, personne ne décollera pour pouvoir le ramener en bas, on partage tout jusqu’au bout. Mais c’est qu’il est à fond notre hollandais ! Faut dire qu’à l’ère du light, on en voit plus beaucoup des mecs qui montent leur bonne grosse voile de presque 6kg jusqu’en haut du Mont Blanc ! Félicitations à lui pour sa ténacité. Le temps de se préparer, le déco s’est vidé. Ne reste que Pablo et moi. Le vent passe vraiment travers droit (OSO) mais gentil 5-10km/h. Après m’être emmêlé les pinceaux avec le piolet qui dépasse de la sellette, je finis par décoller et Pablo me talonne de près. C’est parti pour un plouf de 45 minutes ! Et quel plouf !

On contourne le sommet pour prendre la direction de Chamonix. Un dernier coup d’œil à ce mont blanc qui m’a donné du fil à retordre. Une grosse pensée pour ces petits points mouvants sur l’arête qui redescendent à pied. Une explosion de joie. Mais chuuut, profitons du vol, de ces magnifiques glaciers vus du ciel, de découvrir les énormes plaies béantes des crevasses, toutes ces images que tu vois à la télé mais-c’est-quand-même-pas-pareil. L’aiguille du midi et tous ces sommets qui hier encore paraissaient si hauts sont maintenant à portée d’aile. Je me balade, pas de plan de vol défini à partir de là. Chacun de nous va explorer un coin différent. Puis on redescend dans la vallée, le nombre de voiles augmente progressivement. L’esprit clair, je prépare mon approche. Ça aussi, ça fait partie de l’expédition, on ne se relâche pas, jusqu'au bout. Vent nul à l’atterro. Finale… j’enfonce les commandes et mes pieds touchent le sol sec 3800m plus bas.

Erik court vers moi puis nous vers Pablo, on se félicite mais on reste discret. Ce qu’on vient de vivre est encore trop puissant pour que des mots puissent exprimer tout ce qu’on a vécu. Mais le sourire sur nos lèvres ne ment pas. Heureux et fiers de l’avoir fait. Notre premier sommet paralpinisme, une bien belle réussite.

Erasmus Paragliding.



* deco_test.png (326.93 Ko, 640x307 - vu 387 fois.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
brunoniccip
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
Messages: 0


« Répondre #1 le: 13 Septembre 2018 - 08:11:11 »

Superbe récit, c'est un vol qui me fait rêver.
Merci de partager cette expérience.

Bravo à vous les Erasmus paragliding !!

 bravo

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Bubu
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Diamir 26 - Ultralite 25
pratique principale: vol rando
vols: Pas assez !! vols
Messages: 35



« Répondre #2 le: 13 Septembre 2018 - 10:08:40 »

BRAVO pour l humilité et la modestie !!! Très Beau récit. bravo
Un rêve d'enfant de décoller de la haut, peut être un jour ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Fastphil
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: XI
pratique principale: vol rando
vols: je plane, je vols
Messages: 6



« Répondre #3 le: 13 Septembre 2018 - 11:41:41 »

Je ne peux que me joindre aux deux commentaires précédent !
Bravo et big merci pour le récit !
C'est le genre de chose que je vais faire dans les 5 ans à venir. (en espérant que la "situation" du MB ne se détériore pas)
A+  +1 au karma
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #4 le: 13 Septembre 2018 - 11:53:32 »

Merci pour ce très beau récit !

Cela me rappelle tout à fait le vol que j'ai eu la joie de faire de ce sommet avec des amis le 4 septembre 1994 (il y a donc déjà 24 ans, comme le temps passe vite !).
Nous étions montés ce jour-là par les trois Monts-Blancs (Mt-Blanc du Tacul, Mt-Maudit, Mt-Blanc) et cela reste un grand souvenir : nous en rêvions depuis un bon moment.
J'avais décollé le dernier et il n'y avait plus personne au sommet ; petit moment de solitude là-haut : et si je n'arrivais pas à décoller ?  hein ?

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ororange
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: HOOK4, SKIN2P
pratique principale: vol rando
vols: 150 vols
Messages: 14


« Répondre #5 le: 16 Septembre 2018 - 10:48:39 »

Merci à tous pour vos retours.
J'espère bien qu'il y aura encore plein d'ascensions et de décollages du Mont Blanc! C'est sûr qu'avec ces histoires de permis pour l'ascension et des changements globaux, il y a de quoi s'inquiéter.
Mais à choisir, si je dois le refaire, certainement par les trois monts oui. Mais il y a aussi tant d'autres belles courses à faire...
Bons vols à tous et j'espère lire d'autres récits de paralpinisme bientôt sur le forum.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #6 le: 11 Novembre 2018 - 22:23:43 »

Merci pour ce récit d'un vol qui me fait rêver !!  soleil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #7 le: 11 Novembre 2018 - 22:29:51 »

Merci pour ce récit d'un vol qui me fait rêver !!  soleil

L'itinéraire par les trois monts (Tacul, Maudit, Mont-Blanc) depuis le refuge des Cosmiques est vraiment plus beau que la voie "normale" classique par le refuge du Goûter.
Mais il est un peu plus technique, sans être vraiment difficile (expérience en alpinisme cependant indispensable).
Je suis monté 3 fois au sommet par là (en particulier la fois d'où j'ai décollé du sommet) et cet itinéraire est vraiment superbe.
Et il n'est prévu (du moins pour le moment) aucune réglementation pour le parcourir.  pouce

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
thierry_c
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: bgd dual lite, nervure diamir, ozone geo!
pratique principale: vol rando
vols: un certain nombre vols
Messages: 327



WWW
« Répondre #8 le: 11 Novembre 2018 - 22:38:59 »

Merci pour ce récit d'un vol qui me fait rêver !!  soleil

L'itinéraire par les trois monts (Tacul, Maudit, Mont-Blanc) depuis le refuge des Cosmiques est vraiment plus beau que la voie "normale" classique par le refuge du Goûter.
Mais il est un peu plus technique, sans être vraiment difficile (expérience en alpinisme cependant indispensable).
Je suis monté 3 fois au sommet par là (en particulier la fois d'où j'ai décollé du sommet) et cet itinéraire est vraiment superbe.
Et il n'est prévu (du moins pour le moment) aucune réglementation pour le parcourir.  pouce

Marc
l’itinéraire a quand même bien changé par les 3 monts, et pour éviter les séracs menacent, il monte droit dans le pentu sur la gauche du tacul ce qui rajoute quand même de la difficulté !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

j'aime pas les signatures, on ne sait jamais quoi y écrire Sourire
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #9 le: 11 Novembre 2018 - 23:03:53 »

L’itinéraire a quand même bien changé par les 3 monts, et pour éviter les séracs qui menacent, il monte droit dans le pentu sur la gauche du Tacul ce qui rajoute quand même de la difficulté !

Merci pour l'info.
Je ne suis pas monté par là depuis octobre 2011.
C'était à l'occasion du Flying Light à St Gervais (n'est-ce-pas piAiro ?) et nous avions décollé de l'épaule du Mont-Blanc du Tacul avec 10 km/h de face et atterro au Fayet tout au bout de la vallée en-dessous de St Gervais !  pouce

J'ai en effet appris que les risques de chute de séracs sur l'itinéraire (qui ont fait plusieurs victimes ces dernières années) ont conduit à modifier la trace de montée au Tacul, mais je n'y suis pas allé depuis 7 ans et je ne connais donc pas le nouvel itinéraire.

En ce qui me concerne, je n'ai pas l'intention de remonter au sommet du Mont-Blanc ; j'y suis monté 6 fois dont 4 fois avec une voile (et deux fois sans ma voile, dont une fois à skis) avec à la clef un décollage du sommet, deux décollages du Dôme du Goûter et une redescente à pied jusqu'à Chamonix sans avoir pu décoller.  hein ?
Ce vol n'est plus un projet pour moi, mais je souhaite à tous les pilotes montagnards d'avoir la chance de le réaliser un jour !

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
YenYen
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: LM6, Spiru EZ 18
pratique principale: vol rando
vols: Arrêté de compter vols
Messages: 56



« Répondre #10 le: 12 Novembre 2018 - 09:58:35 »

Sans parler des derniers 50 m du Maudit.... deux piolets 'presque' obligatoires
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #11 le: 12 Novembre 2018 - 10:10:18 »

Sans parler des derniers 50 m du Maudit.... deux piolets 'presque' obligatoires

Mais les trois fois où je suis passé là, il y avait une main courante équipée sur laquelle il était possible de s'assurer.
Y est-elle toujours ?
C'est vrai que le passage est vraiment raide et souvent gelé ; de plus il y a en général un gros embouteillage et il faut attendre au bas du raidillon. !

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
YenYen
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: LM6, Spiru EZ 18
pratique principale: vol rando
vols: Arrêté de compter vols
Messages: 56



« Répondre #12 le: 12 Novembre 2018 - 14:55:01 »

Printemps dernier il n'y en avait pas mais c'était peut-être un peu tôt dans la saison, dans tous les cas vaut mieux assurer au cas où  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
thierry_c
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: bgd dual lite, nervure diamir, ozone geo!
pratique principale: vol rando
vols: un certain nombre vols
Messages: 327



WWW
« Répondre #13 le: 12 Novembre 2018 - 19:17:03 »

cette fin de saison, d’après les écho que j'ai eu le passage de la rimaye était déversant !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

j'aime pas les signatures, on ne sait jamais quoi y écrire Sourire
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #14 le: 13 Novembre 2018 - 11:02:21 »

Bref faut être un peu alpiniste pour faire ce vol... et en plus avec du matos normal (17 kgs), je suis déjà  hors course... Pas content
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
YenYen
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: LM6, Spiru EZ 18
pratique principale: vol rando
vols: Arrêté de compter vols
Messages: 56



« Répondre #15 le: 13 Novembre 2018 - 11:11:33 »

17 kg dans le dos en partie déversante, en effet, ça devient coton  Yeux qui roulent
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Mosss
professionnels
zéroteur (se)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Mantra M7
pratique principale: cross
vols: Pas mal de vols
Messages: 71



« Répondre #16 le: 15 Novembre 2018 - 09:05:59 »

Heuuu des parties deversantes quand tu montes au Mont Blanc, y'en a pas beaucoup!
Ou alors c'est que t'as pas pris la voie normale!🤣🤣🤣
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Quand c'est bon, n'attends pas que ce soit meilleur!
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #17 le: 15 Novembre 2018 - 10:34:26 »

J'aimerais quand même faire ce plouf géant un jour... m'équiper, m'entraîner en alpinisme et avoir du matos moins lourd... hein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
patrickD
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: sigma 10 - SKIN 18 - spiruline XL-Bi Fitz Roy
pratique principale: vol rando
Messages: 38



« Répondre #18 le: 15 Novembre 2018 - 11:27:18 »

Heuuu des parties deversantes quand tu montes au Mont Blanc, y'en a pas beaucoup!
Ou alors c'est que t'as pas pris la voie normale!🤣🤣🤣

https://www.camptocamp.org/outings/1051968/fr/mont-blanc-arete-des-bosses
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #19 le: 15 Novembre 2018 - 14:02:11 »

Heuuu des parties deversantes quand tu montes au Mont Blanc, y'en a pas beaucoup!
Ou alors c'est que t'as pas pris la voie normale!
https://www.camptocamp.org/outings/1051968/fr/mont-blanc-arete-des-bosses

Sur les principaux itinéraires classiques pour monter au sommet du Mont-Blanc, il n'y a aucune zone déversante !

L'itinéraire par le Tacul et le Maudit est un petit peu technique (mais il est très beau) et nécessite une certaine expérience de l'alpinisme.
La voie normale par l'arête des Bosses demande une bonne condition physique, mais peut être parcourue sans expérience préalable de l'alpinisme, même s'il vaut mieux bien sûr en avoir une !
Chaque jour de beau temps certaines personnes montent là-haut sans avoir jamais utilisé des crampons ou un piolet, mais ils sont alors accompagnés par d'autres qui savent, évidemment.  pouce
L'arête des Bosses est large et confortable en mai ou juin ; elle devient plus étroite (et donc un peu plus délicate à parcourir) en septembre ou octobre.
Le seul passage délicat est celui de la traversée (pas longue et pas difficile) du couloir du Goûter où se produisent régulièrement des chutes de pierres, principalement en milieu de journée.

Pour les personnes peu ou pas expérimentées, la solution la plus confortable pour monter là-haut est de le faire en 3 jours et non pas 2 :

- Jour 1 : prendre le TMB (tramway du Mont-Blanc) au Fayet jusqu'au Nid d'Aigle ; monter et dormir au refuge de Tête-Rouse.
- Jour 2 : se lever tôt, franchir le couloir du Goûter tôt, monter au refuge du Goûter, y passer la journée pour bien récupérer et y faire des globules rouges et y dormir.
- Jour 3 : faire l'ascension du sommet depuis le refuge en empruntant "l'autoroute en neige" qui mène là-haut.

La pente de décollage au sommet (versant Chamonix) est large, régulière, pas dangereuse et confortable.
Attention : ce vol est interdit en juillet et août.
Et il faut impérativement réserver sa place dans le (ou les) refuge(s).
M@tthieu je te souhaite vraiment de réussir ce vol magnifique un jour !  Rigole  voler

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wefunk
Invité
« Répondre #20 le: 15 Novembre 2018 - 14:28:53 »

Citation
- Jour 2 : se lever tôt, franchir le couloir du Goûter tôt, monter au refuge du Goûter, y passer la journée pour bien récupérer et y faire des globules rouges et y dormir.

C'est l'EPO qui augmente les premiers jours en montagne grace a l'acclimatation.
En deux jours en altitude, c'est beaucoup trop court et il n'y aura aucune production supplementaire de globule rouge.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #21 le: 15 Novembre 2018 - 14:40:10 »

Citation
- Jour 2 : se lever tôt, franchir le couloir du Goûter tôt, monter au refuge du Goûter, y passer la journée pour bien récupérer et y faire des globules rouges et y dormir.

C'est l'EPO qui augmente les premiers jours en montagne grace a l'acclimatation.
En deux jours en altitude, c'est beaucoup trop court et il n'y aura aucune production supplementaire de globule rouge.

C'est pourtant bien ce qu'écrivent des médecins montagnards dans des revues de montagne, mais je ne suis pas médecin !
Bien sûr l'effet est relativement faible et cela n'est pas équivalent à un séjour prolongé en altitude.

De toute façon la journée au refuge du Goûter pour faciliter la récupération et répartir l'effort sur trois jours est utile pour des personnes peu entraînées aux efforts en altitude.

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wefunk
Invité
« Répondre #22 le: 15 Novembre 2018 - 14:55:26 »

C'est pourtant bien ce qu'écrivent des médecins montagnards dans des revues de montagne, mais je ne suis pas médecin !

Je pense que tu confonds.
Il est bien benefique de passer une nuit de plus en altitude mais ce n'est pas une question de nombre de globule rouge mais plutot de taux d'hematocrite.

http://www.chups.jussieu.fr/polys/dus/diumedvoyages/Richalet.pdf
http://www.secours-montagne.fr/IMG/pdf/riedmatten-altitude.pdf
http://efisio.online.fr/ensenhament08/PPSI/alti/cours_altitude2005.pdf
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #23 le: 15 Novembre 2018 - 15:08:51 »

C'est pourtant bien ce qu'écrivent des médecins montagnards dans des revues de montagne, mais je ne suis pas médecin !
Je pense que tu confonds.
Il est bien benefique de passer une nuit de plus en altitude mais ce n'est pas une question de nombre de globules rouges mais plutot de taux d'hematocrite.
http://www.chups.jussieu.fr/polys/dus/diumedvoyages/Richalet.pdf
http://www.secours-montagne.fr/IMG/pdf/riedmatten-altitude.pdf
http://efisio.online.fr/ensenhament08/PPSI/alti/cours_altitude2005.pdf

Merci pour l'info !

J'ai dû en effet confondre, mais je ne suis pas spécialiste !
Il est donc bien bénéfique de passer une nuit en haute altitude, même s'il ne s'agit que d'une seule !

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
patrickD
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: sigma 10 - SKIN 18 - spiruline XL-Bi Fitz Roy
pratique principale: vol rando
Messages: 38



« Répondre #24 le: 15 Novembre 2018 - 16:03:44 »

Heuuu des parties deversantes quand tu montes au Mont Blanc, y'en a pas beaucoup!
Ou alors c'est que t'as pas pris la voie normale!
https://www.camptocamp.org/outings/1051968/fr/mont-blanc-arete-des-bosses

Sur les principaux itinéraires classiques pour monter au sommet du Mont-Blanc, il n'y a aucune zone déversante !

L'itinéraire par le Tacul et le Maudit est un petit peu technique (mais il est très beau) et nécessite une certaine expérience de l'alpinisme.
La voie normale par l'arête des Bosses demande une bonne condition physique, mais peut être parcourue sans expérience préalable de l'alpinisme, même s'il vaut mieux bien sûr en avoir une !
Chaque jour de beau temps certaines personnes montent là-haut sans avoir jamais utilisé des crampons ou un piolet, mais ils sont alors accompagnés par d'autres qui savent, évidemment.  pouce
L'arête des Bosses est large et confortable en mai ou juin ; elle devient plus étroite (et donc un peu plus délicate à parcourir) en septembre ou octobre.
Le seul passage délicat est celui de la traversée (pas longue et pas difficile) du couloir du Goûter où se produisent régulièrement des chutes de pierres, principalement en milieu de journée.

Pour les personnes peu ou pas expérimentées, la solution la plus confortable pour monter là-haut est de le faire en 3 jours et non pas 2 :

- Jour 1 : prendre le TMB (tramway du Mont-Blanc) au Fayet jusqu'au Nid d'Aigle ; monter et dormir au refuge de Tête-Rouse.
- Jour 2 : se lever tôt, franchir le couloir du Goûter tôt, monter au refuge du Goûter, y passer la journée pour bien récupérer et y faire des globules rouges et y dormir.
- Jour 3 : faire l'ascension du sommet depuis le refuge en empruntant "l'autoroute en neige" qui mène là-haut.

La pente de décollage au sommet (versant Chamonix) est large, régulière, pas dangereuse et confortable.
Attention : ce vol est interdit en juillet et août.
Et il faut impérativement réserver sa place dans le (ou les) refuge(s).
M@tthieu je te souhaite vraiment de réussir ce vol magnifique un jour !  Rigole  voler

Marc

Tu a raison cette sortie avec les photos doit être une fake news.

Et que penses tu des rimayes, elles n'évoluent pas au fils des ans et des saisons ?

La dernière fois que tu as fait le mont Blanc par la VN c'était en quelle année ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1] 2  Toutes   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.049 secondes avec 22 requêtes.