+ Le chant du vario +

Forum de parapente

09 Juillet 2020 - 14:11:23 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 2 3 [Toutes]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Vache à l'envers  (Lu 3250 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 133



« le: 03 Février 2019 - 18:57:05 »

http://youtu.be/nAxmHkOYCBA

j'ai viré le S de https mais j'arrive pas à l'intégrer , il y a autre chose à faire ??
« Dernière édition: 03 Février 2019 - 19:02:11 par nairolf » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 305




WWW
« Répondre #1 le: 03 Février 2019 - 19:05:55 »

Salut

Belle accumulation d'erreurs.
Pour choisir une "vache", il faut connaître le sens du vent et ici, il est relativement évident bien avant le demi-tour.
Je pense qu'il y avait largement la place de faire demi-tour pour se mettre face au vent. Mais le regard est déjà accroché plus loin. Probablement lié au stress de la vitesse inattendue ?
Après... c'est de la survie  Clin d'oeil

Le même champ avec une PTU, ça passe tranquille. Il est long, il est plat, mais pas très large. Les "S", c'est un peu choisir la difficulté.

 trinquer

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
compétiteur(trice) de haut vol
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 488




WWW
« Répondre #2 le: 03 Février 2019 - 19:15:52 »

j'ai viré le S de https mais j'arrive pas à l'intégrer , il y a autre chose à faire ??
il faut mettre une adresse en youtube.com et non pas youtu.be
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
piment
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 486


« Répondre #3 le: 03 Février 2019 - 19:56:56 »

Tain il est grave, y a moyen de poser partout et il choisit l'option la plus pourrie...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JustinBieber
Invité
« Répondre #4 le: 03 Février 2019 - 21:20:11 »

Nairolf, tu attends quoi du forum en posant une vidéo de ton atterro miteux?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ottaflodna
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Explorer
pratique principale: apprends à voler
Messages: 97



« Répondre #5 le: 03 Février 2019 - 22:01:48 »

Nairolf, tu attends quoi du forum en posant une vidéo de ton atterro miteux?

Peut-être quelques conseils pour mieux gérer la prochaine fois.  prof
J'espère que tu ne t'es pas fait mal et que tu n'as pas coupé le courant à tout le village.

Vers 2'01", on voit un peu plus loin en direction de la plaine, derrière le petit verger, une série de prés qui ne semblent pas bordés d'obstacles. Je pense qu'ils sont largement dans ton cône de finesse et ils semblent pardonner beaucoup mieux les décisions de dernière minute que ton pré bordé d'une route, d'une ligne, de maisons, d'arbres, etc. moins propice au relâchement.

Pour ma part, quand je décide que la promenade est finie et qu'il est temps de trouver un endroit confortable pour atterrir (en général, j'anticipe beaucoup, au risque d'abandonner le dernier thermique qui m'aurait remonté au plaf), je cherche l'endroit avec le moins d'obstacles (qui est aussi celui qui laissera en général le plus de marge pour adapter le plan en cas d'erreur de jugement initial). Même si c'est un peu loin de la route.
En décidant assez haut là où je vais me poser, ça laisse plus de choix sur le terrain car on peut aller le chercher plus loin et ça laisse aussi du temps pour prendre des informations et finaliser le plan de vol dans la sérénité.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

C'est pas parce qu'ils sont beaucoup à penser pareil que ça leur donne raison.
ttof
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik2 ; Mentor3 à vendre
pratique principale: vol / site
Messages: 65


« Répondre #6 le: 03 Février 2019 - 22:12:58 »

Non mais nairolf vole en spantik d'après son profil (donc il ne fait pas ce genre d'erreur !), il a juste mis la vidéo, non ?

Nairolf, tu attends quoi du forum en posant une vidéo de (ton-cet) atterro miteux?
La question peut se poser quand même c'est vrai.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
crossman (woman)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 226



WWW
« Répondre #7 le: 03 Février 2019 - 22:13:18 »

Et oui, comme souvent en parapente la solution est dans l’anticipation. Se retrouver en situation de réaction aux événements qui se précipitent est le meilleur moyen d’être dépassé.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 133



« Répondre #8 le: 03 Février 2019 - 23:58:03 »

Nairolf, tu attends quoi du forum en posant une vidéo de ton atterro miteux?
J'ai cherché si il y avait  une contrepètrie caché dans ton post mais non même pas. .. Clin d'oeil
Nan c'est pas moi qui filme ,et je sais pas si j'aurais l'humilité et le courage  de poster ça si c'était mon oeuvre. ..  je viens de voir ça sur YouTube et je trouve que ça à le mérite de montrer la construction d'une erreur et la façon de se retrouver dans une situation merdique.
Donc c'est didactique.
Perso je me suis déjà vaché dans des conditions un peu limite Sans allé jusqu'à me faire un fil de téléphone.
Mais bon c'est sur que quand on  commence à  poser ailleurs que sur un officiel bien birouté c'est pas toujours forcément évident  pour le sens du vent .
 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 133



« Répondre #9 le: 03 Février 2019 - 23:59:39 »

j'ai viré le S de https mais j'arrive pas à l'intégrer , il y a autre chose à faire ??
il faut mettre une adresse en youtube.com et non pas youtu.be

Merci.... pouce
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JustinBieber
Invité
« Répondre #10 le: 04 Février 2019 - 00:22:23 »

Nairolf, tu attends quoi du forum en posant une vidéo de ton atterro miteux?
J'ai cherché si il y avait  une contrepètrie caché dans ton post mais non même pas. .. Clin d'oeil
Nan c'est pas moi qui filme ,et je sais pas si j'aurais l'humilité et le courage  de poster ça si c'était mon oeuvre. ..  je viens de voir ça sur YouTube et je trouve que ça à le mérite de montrer la construction d'une erreur et la façon de se retrouver dans une situation merdique.
Donc c'est didactique.
Perso je me suis déjà vaché dans des conditions un peu limite Sans allé jusqu'à me faire un fil de téléphone.
Mais bon c'est sur que quand on  commence à  poser ailleurs que sur un officiel bien birouté c'est pas toujours forcément évident  pour le sens du vent .
 


ah ok je pensais que c'était ton oeuvre Sourire

bon tout à été dit à peu près...
une règle de base, c'est de choisir la vache la plus sûre, la plus spacieuse, avec le moins d'obstactes. ça sert à rien du tout de se compliquer et se mettre en danger (le pilote en avait-il conscience?)
construire son approche permet à coup sûr de déterminer le sens du vent. plus tôt dans le vol, en observant son déplacement par rapport au sol au moyen de ses yeux ou de son gps il aurait pu aussi le deviner. même lors de ses "S" en approche il aurait du voir le vent.
Une fois vent arrière, il aurait du être plus autoritaire et tourner à gauche il aurait tourné et aurait posé nickel...

le plus beau c'est la fin... pour descendre il pompine, ce qui lui fait ressourcer et poser loiiin loiiiiiiiiiiin  quoi





Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Charognard
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 383



« Répondre #11 le: 04 Février 2019 - 02:16:43 »

La vidéo me fait penser à celle d’un ami qui a atterri dans des fils électriques.
Amputation à l’épaule d’un bras.

http://m.youtube.com/watch?v=slMQKPBwVBw
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
samepate
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota, Spiruline18
pratique principale: autre (?)
vols: 1000 vols
Messages: 172



« Répondre #12 le: 04 Février 2019 - 05:10:47 »

La vidéo me fait penser à celle d’un ami qui a atterri dans des fils électriques.
Amputation à l’épaule d’un bras.

http://m.youtube.com/watch?v=slMQKPBwVBw

Ton ami semble ne pas avoir vu les fils électriques, il ne connaissait pas le site?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Hub
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Hook2 + Escape airbag
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 350 vols
Messages: 289



« Répondre #13 le: 04 Février 2019 - 08:40:49 »

 effray

C'est la caméra-suiveuse qui se fait un croche-patte?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il faut être fou pour sauter d'une montagne en parfait état de marche.
ALPYR
Invité
« Répondre #14 le: 04 Février 2019 - 08:56:44 »


bon tout à été dit à peu près...

Trois choses quand même, en rapport les unes avec les autres :
- lorsqu'il y a du vent, particulièrement du vent perpendiculaire à une crête, un des pires endroits pour se poser est tout au pied du relief ; l'écoulement y est assez imprévisible avec possibilité de fort gradient et surtout direction aléatoire pouvant même s'inverser d'un instant à l'autre.
Donc c'est toujours pareil, il faut anticiper, se donner plus de marge et faire un meilleur choix de terrain dans une optique sécuritaire.
- partir en cross lorsqu'on ignore les bases pratiques d'un environnement ouvert et vivant, c'est courir à l'accident ; le pratiquant de la vidéo ignore l'aérologie basique et il veut faire "un château" (le sport là-bas c'est d'en faire le plus possible dans le même vol...) comme les copains, alors qu'il aurait mieux fait d'essayer de faire le plafond et de faire de la durée sur place.
- attention à la surcharge mentale ; de nombreuses options se présentent pour se poser correctement sur ce terrain mais aucune n'est prise ; on se retrouve complètement dépassé, figé avec un cerveau "blanc", inerte jusqu'à l'accident. Le processeur est en surchauffe émotionnelle, il ne traite plus rien. La solution pour éviter la surcharge mentale c'est d'avoir au préalable les compétences en rapport avec ses ambitions (ou alors l'inverse).
On voit à quel point un simple vol en aller-retour en appui dynamique sur une crête est difficile et "dangereux".

Modif' : Le truc qui est révélateur et qui te fait "bang !" dans la tête, c'est quand tu lis le commentaire de la vidéo sur Youtube, avec une bonne âme qui propose LA solution :
"avec un vario de la marque syride NAV v3 il y a une option sens et force du vent . avec ça tu peut plus te faire piège"
« Dernière édition: 04 Février 2019 - 09:07:20 par ALPYR » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 913



« Répondre #15 le: 04 Février 2019 - 09:56:23 »

- partir en cross lorsqu'on ignore les bases pratiques d'un environnement ouvert et vivant, c'est courir à l'accident
C'est un cross ça ?  Twisted

Citation
Modif' : Le truc qui est révélateur et qui te fait "bang !" dans la tête, c'est quand tu lis le commentaire de la vidéo sur Youtube, avec une bonne âme qui propose LA solution :
"avec un vario de la marque syride NAV v3 il y a une option sens et force du vent . avec ça tu peut plus te faire piège"

mort de rire j'ai vu ça hier, ça m'a bien fait marrer.
 Le mec doit pas savoir que pour que ça marche bien faut faire des ronds.  Twisted
Le flymaster est bien mieux  Twisted
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
ALPYR
Invité
« Répondre #16 le: 04 Février 2019 - 09:58:36 »

- partir en cross lorsqu'on ignore les bases pratiques d'un environnement ouvert et vivant, c'est courir à l'accident
C'est un cross ça ?  Twisted
Et ça c'est aussi le genre de pression du milieu qui font courir les gens à l'accident.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 913



« Répondre #17 le: 04 Février 2019 - 10:08:59 »

 tomate ah mais c'est pas le but  Pleure
Moi j'appelle ça un vol sur site. Inutile d'associer le cross au facteur d'accident, dans ce cas ça n'a rien à voir. La mauvaise analyse ça peut commencer juste sur le site depuis lequel on a décollé.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Flying Koala
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 128



« Répondre #18 le: 04 Février 2019 - 10:38:58 »

tomate ah mais c'est pas le but  Pleure
Moi j'appelle ça un vol sur site. Inutile d'associer le cross au facteur d'accident, dans ce cas ça n'a rien à voir. La mauvaise analyse ça peut commencer juste sur le site depuis lequel on a décollé.

Tu as sans doute raison...

Cependant, ce que j'aurais tendance à qualifier de "cross", c'est une sortie délibérée du cône d'autonomie de l'atterro officiel avec une incertitude sur l'endroit où l'on va se poser. Qu'importe que tu fasses 10 ou 100 bornes...

Tu as tout fait le droit de considérer qu'une balade dans bocal élargi n'est pas un cross, mais à partir du moment où tu dois te choisir une vache inconnue pour te poser, reconnais que tu mobilises une partie des compétences du "crosseur".

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 913



« Répondre #19 le: 04 Février 2019 - 11:29:26 »

Ben je ne sais pas. Pour moi, savoir analyser un atterro, construire son approche et sa finale en conséquence ne relèvent pas de qualités spécifiques à la pratique du cross mais à la pratique tout court. Par exemple, chez nous nous avons plusieurs sites (non agréés ffvl) où il n'y a pas de biroute à l'atterro.
Sur notre site principal, il arrive fréquemment qu'un pilote aille voir un tout petit peu trop loin sur la crête (du site) et qu'il n'arrive pas à rentrer à l'officiel (ayant omis qu'il serait contré pa de la brise). Il lui faudra bien improviser un atterro. Sans compter les vols randos. Etc... Pas du tout de la pratique cross.
On pinaille sur les mots. Effectivement je me fait une autre idée de ce que j'appelle 'le cross', mais là clairement on a pas à faire à un incident lié à la pratique du cross mais bien à la pratique 'tout court'.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
brandi
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 229



« Répondre #20 le: 04 Février 2019 - 11:30:36 »

tomate ah mais c'est pas le but  Pleure
Moi j'appelle ça un vol sur site. Inutile d'associer le cross au facteur d'accident, dans ce cas ça n'a rien à voir. La mauvaise analyse ça peut commencer juste sur le site depuis lequel on a décollé.
Peu importe comment tu l'appelles les pilotes qui perdent le déco de vu appel ça un cross et ça leur fait plaisir c'est ça le principal.
Un attéro connu sans manche à air et une vache ce n'est pas la même chose.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 913



« Répondre #21 le: 04 Février 2019 - 11:33:52 »

tomate ah mais c'est pas le but  Pleure
Moi j'appelle ça un vol sur site. Inutile d'associer le cross au facteur d'accident, dans ce cas ça n'a rien à voir. La mauvaise analyse ça peut commencer juste sur le site depuis lequel on a décollé.
Peu importe comment tu l'appelles les pilotes qui perdent le déco de vu appel ça un cross et ça leur fait plaisir c'est ça le principal.
Un attéro connu sans manche à air et une vache ce n'est pas la même chose.
Là y perd po l'déco de vue  canap
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
ALPYR
Invité
« Répondre #22 le: 04 Février 2019 - 11:42:13 »

Non, la pratique tout court consiste à faire ses armes sur place, avant de, si on veut, un jour, partir à l'inconnu.
La définition du cross c'est bien lorsque tu n'es plus en finesse de l'atterro.
Comme de nombreux pilotes doués, tu sous-estime complètement la masse de capacités nécessaires au pratiquant "pasdoué" pour sortir de son cône d'autonomie. Et tu as oublié le torrent émotionnel que déclenche chez beaucoup de parapentistes le premier départ, cette première fois où, après avoir précédemment plusieurs fois renoncé, finalement tu te sens prêt et tu largues les amarres pour partir au grand large sans te retourner.
J'ai vu une part non négligeable de mes clients se planter lors de leurs premiers cross. L'émotion de l'inconnu nous met facilement en surcharge mentale et si à ce moment-là on passe de son plaf' de départ à une difficulté majeure, l’enchaînement augmente très fortement la probabilité d'accident.
Faut se mettre à la place des débutants. D'accord, certains ne l'ont jamais été, immédiatement "fait pour ça", mais quand même.

Et sur ce cross lui-même, faire un château est loin d'être donné, de nombreuses difficultés pouvant se rencontrer en route.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 913



« Répondre #23 le: 04 Février 2019 - 12:06:54 »

Désolé, nous n'avons pas la même vision de la pratique.
J'ai l'impression que vous voyez ça et les sites au travers de votre prisme beau déco propre, bel atterro bien délimité tondu et équipé tout ça sur belle et longue crête homogène et bien exposée, avec plein de gugus expérimentés pour donner les bons tuyos etc... Bref, le site idéal de vol libre comme on verrait la piste bleue sur une station de ski, et comme on en trouve quelques uns par chez vous.
C'est loin d'être ça partout, et pour moi savoir se poser c'est pas savoir se poser sur le terrain prévu pour. C'est le minimum que je donne à ce que j'appelle l'autonomie. Pas une histoire de cross ça, juste du minimum à maitriser pour être autonome, même pour une pratique sur site.
Comme je l'ai dit plus haut, sur notre site de Clamontard tu peux te sentir dans le cône de retour à l'atterro alors que tu n'y es plus du tout. Dans l'esprit de ceux qui se font piéger, ils ne sont pas du tout en cross. Des exemples comme ça, sur site, j'en ai plein.
J'ai vu une part non négligeable d'accident sur site, c'est pas une histoire de cross, juste le site habituel qui ne se montre pas comme d'habitude. Je veux bien qu'on fasse certains amalgames et que l'on fasse supporter certains accidents ou problèmes de sécurité à une pratique du cross prématurée ou mal adaptée, mais là on est clairement dans un défaut d'analyse et de prise de décision qui relève tout simplement de la construction d'une approche : un truc banal qui se transforme en incident. Pas besoin d'être en cross pour ça.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: La même que Plumocum
pratique principale: cross
vols: un paquet de vols
Messages: 720


Up, up, and away !


WWW
« Répondre #24 le: 04 Février 2019 - 12:59:20 »

La vidéo me fait penser à celle d’un ami qui a atterri dans des fils électriques.
Amputation à l’épaule d’un bras.

http://m.youtube.com/watch?v=slMQKPBwVBw

Ton ami semble ne pas avoir vu les fils électriques, il ne connaissait pas le site?
Excusez-moi pour la digression, mais vu les conséquences terribles pour l'ami de Charognard, et pour avoir vu une vidéo atroce où un pilote de parapente perdait sa jambe (en percutant un fil électrique) en direct suite à un atterrissage en milieu urbain dans des conditions aérologiques épouvantables, je suis surpris qu'on ne fasse pas de test d'acuité visuelle systématique lors de la visité médicale, alors que c'est la première chose qui est demandé pour les parachutistes, qui sont quand même moins amenés à se vacher que nous !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Man's
JJ
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Artik 5 à vendre
pratique principale: apprends à voler
vols: Plein depuis 89... vols
Messages: 8


Moustachu


WWW
« Répondre #25 le: 04 Février 2019 - 13:58:34 »

La vidéo me fait penser à celle d’un ami qui a atterri dans des fils électriques.
Amputation à l’épaule d’un bras.

http://m.youtube.com/watch?v=slMQKPBwVBw

Ton ami semble ne pas avoir vu les fils électriques, il ne connaissait pas le site?
Excusez-moi pour la digression, mais vu les conséquences terribles pour l'ami de Charognard, et pour avoir vu une vidéo atroce où un pilote de parapente perdait sa jambe (en percutant un fil électrique) en direct suite à un atterrissage en milieu urbain dans des conditions aérologiques épouvantables, je suis surpris qu'on ne fasse pas de test d'acuité visuelle systématique lors de la visité médicale, alors que c'est la première chose qui est demandé pour les parachutistes, qui sont quand même moins amenés à se vacher que nous !
T'as sans doute raison mais je me souviens qu'il y a fort longtemps on m'avait appris à checker les poteaux -ou leur ombre- (ou les grues dans son cas...) en cas de vache, car eux on les voit. Les fils c'est une autre paire de manches...C'est devenu un réflexe et m'a bien aidé un paquet de fois.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

kaptu la tagon
chatmalo
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 45



« Répondre #26 le: 04 Février 2019 - 14:00:48 »

Je suis d’acc avec Plum, pour moi aussi le manque de compétences mise en évidence ici n’a rien à voir avec le cross, mais avec les compétences de base que tout pilote autonome voulant crosser ou pas devrait maîtriser. Une biroute est une aide pas une condition obligatoire pour pouvoir poser. Ici la différence de vitesse est évidente, et largement visible par deux fois. Même dans la finale il a largement le temps de tourner plusieurs fois. Donc que ce château soit un cross ou pas, le pilote ici n’a pas les capacités de ses ambitions point. Viscosité mentale associée à la sortie du bocal ou pas, même sur un site connu on peut être confronté à la nouveauté, et tout pilote autonome, qu’il veuille sortir du bocal ou pas se doit de pouvoir y faire face, surtout s’il veut se mettre des challenges, en sortant de sa zone de confort.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
Stef7550
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: +- 2 vols
Messages: 88


« Répondre #27 le: 04 Février 2019 - 14:04:27 »

je suis pas sur que ce soit un test d'acuité visuelle qui change grand chose.

Dans la première vidéo c'est pour moi clairement un manque d'analyse de la situation et de pratique.C'est plus du domaine de la formation et de maturité du pilote.

Pour la deuxième, vu les conditions de merde (brouillard et Neige) je comprends même pas qu'on puisse être en l'air et s'amuser en plus à poser dans un environnement aussi hostile.  hein ?

bien triste ces accidents.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 133



« Répondre #28 le: 04 Février 2019 - 17:12:28 »


bon tout à été dit à peu près...

Trois choses quand même, en rapport les unes avec les autres :
- lorsqu'il y a du vent, particulièrement du vent perpendiculaire à une crête, un des pires endroits pour se poser est tout au pied du relief ; l'écoulement y est assez imprévisible avec possibilité de fort gradient et surtout direction aléatoire pouvant même s'inverser d'un instant à l'autre.


Tout à fait, il y a aussi en fin d'après-midi quand là brise faiblit et que le catabatique commence à redescendre la pente des directions de vents qui peuvent varier à un étage suffisamment bas pour que le demi tour de dernier moment soit  compliqué.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 305




WWW
« Répondre #29 le: 04 Février 2019 - 20:46:15 »

tomate ah mais c'est pas le but  Pleure
Moi j'appelle ça un vol sur site. Inutile d'associer le cross au facteur d'accident, dans ce cas ça n'a rien à voir. La mauvaise analyse ça peut commencer juste sur le site depuis lequel on a décollé.
Cependant, ce que j'aurais tendance à qualifier de "cross", c'est une sortie délibérée du cône d'autonomie de l'atterro officiel avec une incertitude sur l'endroit où l'on va se poser. Qu'importe que tu fasses 10 ou 100 bornes...

Tu as tout fait le droit de considérer qu'une balade dans bocal élargi n'est pas un cross, mais à partir du moment où tu dois te choisir une vache inconnue pour te poser, reconnais que tu mobilises une partie des compétences du "crosseur".

 +1 au karma
Je vois ça exactement de la même manière

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
Baranosky
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Atlas
pratique principale: vol / site
vols: 125 vols
Messages: 0


« Répondre #30 le: 04 Février 2019 - 23:03:32 »

Bonsoir à tous,

Je suis l'auteur de la vidéo et donc de cette vache vent de cul.

Je me suis arrêté à la lecture du post au moment où le débat a porté sur la définition du cross sur fond de testostérone. Pour moi il s'agit d'un cross, certes modeste, car je ne peux pas poser sur l'atterro officiel.

J'ai posté cette vidéo justement à des fins pédagogiques, en premier lieu pour les membres du club auquel j'appartiens. Sinon je ne me serais pas donné le mal de mettre des commentaires.

Commençons donc par le début. J'ai commencé le parapente en juillet 2017 et totalise maintenant 54h de vol, avec quelques vols de plus de 3 heures et plusieurs d'une trentaine de km. J'ai donc progressé vite. Conscient des risques que cela occasionne en terme d'excès de confiance, j'ai toujours mis un point d'honneur à y faire attention et à ne pas me surestimer. Jusqu'à ce jour. Pourtant j'en ai lu des articles sur ce thème...

J'ai donc fait quelques cross (je vous laisse juger de la définition) dans les Alpes (Grand Bornand, petit tour du lac d'Annecy, Samoëns etc) et dans les Vosges (Markstein-Hohneck, Markstein-Grand Ballon-Drumont etc.). Pour ceux que ça intéresse, voilà mon pédigrée : https://www.xcontest.org/2018/world/en/my-flights/

Cependant, je n'avais jamais fait l'aller-retour en soaring en partant de Reinhardsmunster pour aller jusqu'au Château du Haut Barr. Et ça m'emmerdait. Ce jour-là, il y avait les conditions, je les guettais depuis le matin. Puis la balise s'est orientée, puis le vent s'est mis en place, et là je suis parti, surrexcité. J'allais enfin faire ce fichu chateau ! Quand même, j'avais fait des triangles plus complexes que ce banal vol de crête, il me fallait ce chateau bon sang ! Voilà ce qui me trottait derrière la tête.

Arrivé en visu du déco, des voiles haut perchées ! Banzaï ! Je vais le faire ce putain de chateau !

Arrivé au déco, je me dépêche de m'équiper. Attention, tu es en train de te précipiter, respire. Je vérifie mon secours, mon accéléro (le vent peut vite forcir et on peut avoir à s'en servir pour éviter de poser derrière), je vérifie que je suis bien attaché. C'est bon je peux partir ! Et voilà, il me manque le check météo. Bah oui, pas besoin d'y réfléchir, tout le monde décolle, est satellisé et avance. Je vais partir dans les derniers, je me dépêche !

Je suis bien dans mon tunnel de pensée. Je décolle léger travers et ça ne fait pas tilt. Une fois en l'air je suis persuadé (je ne sais toujours pas pourquoi) que le vent vient face à moi donc Nord alors que j'ai décollé travers sud... Et cette idée ne m'a pas quitté alors qu'à plusieurs reprises j'aurais dû regagner si le vent avait été orienté nord Est mais le fait de ne pas y trouver le dynamique attendu ne m'a pas alerté. Tout juste un "ah bon"...

En effet, j'ai le Sysnav3. Sauf que c'était mon premier vol avec. Un élément de perturbation plutôt que d'information.

Autre élément perturbant, les derniers vols que j'avais faits c'était par vent fort avec une GT22 ou une spiruline 18 m². Je n'avais donc plus l'habitude de mon parapente de 25 m², de son inertie, de son rayon de virage, de son planer. Et ça, je n'en ai pas du tout tenu compte.

Au lieu de faire l'essuie-glace pour reprendre mes marques, je voulais suivre les copains, faire mon premier chateau ! De toute façon pas un seul instant je ne me suis dit qu'il fallait peut-être que je reprenne mes marques avec ma voile.

Ensuite, j'avançais. Je ne voulais pas traîner à refaire le plein tout le temps, je tenais. Que je me disais. Sauf qu'arrivé avec le village, je me dis que quand-même ce serait bien que je le refasse, au risque de finir dans un jardin ou sur un toit. Avant ça, je repère ce verger que j'identifie comme posable. J'ai déjà posé dans des endroits moins confortables, j'ai en plus en tête la finesse et la maniabilité de mes mini-voiles donc je suis persuadé que tout va bien se passer.

J'essaie misérablement de gratter et me dirige donc vers la vache. Et là, pas un seul instant, mais vraiment pas un seul instant, je ne me demande d'où vient le vent. Eh oui, on s'en souvient, j'étais persuadé qu'il était travers face. Tunnel de pensée toujours, je ne me rends pas compte que mes derniers virages sont face puis dos au vent... Je me trouve haut, j'essaie de faire des S mais évidemment je les fais en mangeant le terrain, j'ai le réflexe idiot de pomper (avec la GT22 la parachutale est hyper saine et facile à trouver, j'essaie donc plus ou moins la même chose...)

Je survole l'arbre, la route, traverse la haie de bambou et enfin je vois cette petit butte où je me vois déjà creuser une belle tranchée. Je sors le train, les jambes tendues vers l'avant pour amortir et glisser et me sens arrêté, projeté en l'air puis balancé au sol. Je m'aperçois que ma voile est dans un câble.

A aucun moment je n'ai vu ce câble. Ni avant car pour moi je posais dans le premier tiers du terrain (persuadé du sens du vent, je me disais que c'était ce que je visais au cas où j'aurais été long) et pendant car je ne voyais que la petite butte. De toute manière je ne suis pas sûr que ça aurait changé quoique ce soit à l'issue.

Voilà donc pour le récit de cet accident ou incident, je ne sais pas comment le qualifier.

Dans tous les cas, ça a été une belle leçon d'humilité et j'y ai beaucoup réfléchi et en ai parlé avec de nombreuses personnes, moniteurs fédéraux et brevetés d'état qui me suivent depuis mes débuts au Grand Bornand.

Peut-être aurais-je pu faire demi-tour, ça ne m'a pas effleuré l'esprit. Peut-être aurais-je dû choisir une vache plus dégagée dans la vallée. Sûrement même, au moins je n'aurais pas rencontré de câble électrique. Mais voilà, j'étais dans mon tunnel de pensée, je voulais faire le chateau donc poser pas trop loin de la route, faire du stop et réessayer...

J'espère que la lecture n'aura pas été trop rébarbative et qu'elle aura répondu à vos questions. Sinon, je peux y répondre et suis ouvert aux critiques et conseils. C'est aussi pour ça que j'ai partagé cette vidéo, même si je ne m'attendais pas à ce qu'elle finisse sur un forum à déchaîner les passions.

Bons vols à tous,

Alexandre

« Dernière édition: 04 Février 2019 - 23:17:53 par Baranosky » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Baranosky
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Atlas
pratique principale: vol / site
vols: 125 vols
Messages: 0


« Répondre #31 le: 04 Février 2019 - 23:11:09 »

Désolé, nous n'avons pas la même vision de la pratique.
J'ai l'impression que vous voyez ça et les sites au travers de votre prisme beau déco propre, bel atterro bien délimité tondu et équipé tout ça sur belle et longue crête homogène et bien exposée, avec plein de gugus expérimentés pour donner les bons tuyos etc... Bref, le site idéal de vol libre comme on verrait la piste bleue sur une station de ski, et comme on en trouve quelques uns par chez vous.
C'est loin d'être ça partout, et pour moi savoir se poser c'est pas savoir se poser sur le terrain prévu pour. C'est le minimum que je donne à ce que j'appelle l'autonomie. Pas une histoire de cross ça, juste du minimum à maitriser pour être autonome, même pour une pratique sur site.
Comme je l'ai dit plus haut, sur notre site de Clamontard tu peux te sentir dans le cône de retour à l'atterro alors que tu n'y es plus du tout. Dans l'esprit de ceux qui se font piéger, ils ne sont pas du tout en cross. Des exemples comme ça, sur site, j'en ai plein.
J'ai vu une part non négligeable d'accident sur site, c'est pas une histoire de cross, juste le site habituel qui ne se montre pas comme d'habitude. Je veux bien qu'on fasse certains amalgames et que l'on fasse supporter certains accidents ou problèmes de sécurité à une pratique du cross prématurée ou mal adaptée, mais là on est clairement dans un défaut d'analyse et de prise de décision qui relève tout simplement de la construction d'une approche : un truc banal qui se transforme en incident. Pas besoin d'être en cross pour ça.

En effet c'est bien non pas une mauvaise analyse, mais une absence d'analyse qui est en cause.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Baranosky
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Atlas
pratique principale: vol / site
vols: 125 vols
Messages: 0


« Répondre #32 le: 04 Février 2019 - 23:12:44 »

La vidéo me fait penser à celle d’un ami qui a atterri dans des fils électriques.
Amputation à l’épaule d’un bras.

http://m.youtube.com/watch?v=slMQKPBwVBw

Ton ami semble ne pas avoir vu les fils électriques, il ne connaissait pas le site?
Excusez-moi pour la digression, mais vu les conséquences terribles pour l'ami de Charognard, et pour avoir vu une vidéo atroce où un pilote de parapente perdait sa jambe (en percutant un fil électrique) en direct suite à un atterrissage en milieu urbain dans des conditions aérologiques épouvantables, je suis surpris qu'on ne fasse pas de test d'acuité visuelle systématique lors de la visité médicale, alors que c'est la première chose qui est demandé pour les parachutistes, qui sont quand même moins amenés à se vacher que nous !

Dans le cas présent, ça n'aurait rien changé puisque j'étais de toute façon persuadé que je poserais avant, ayant décidé arbitrairement du sens du vent, pris dans mon tunnel de pensée que j'étais.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 020



« Répondre #33 le: 04 Février 2019 - 23:19:49 »

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de rédiger ce long message détaillé dans lequel tu expliques ton état d'esprit pendant ce vol et le "tunnel de pensée" dans lequel tu étais.
Cela ne peut qu'être profitable à nous tous !  pouce

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Charognard
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 383



« Répondre #34 le: 04 Février 2019 - 23:54:57 »

Baranosky,
quand tu t’es aperçu que tu étais dans le mauvais sens, tenterais-tu le demi tour si tu avais à recommencer.
Quand j’ai un demi tour à faire rapidement sans trop perdre d’altitude, je me fais un léger contre virage avant de lancer le vrai virage. Ça tourne rapide, serré et précis.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 133



« Répondre #35 le: 05 Février 2019 - 00:27:43 »

Salut Baranosky

Merci pour la version décortiquée "vue par les yeux de l'auteur"
Comme dit dans ma réponse à justin biber je me suis permis de poster ta vidéo dans un but
pédagogique ,me sentant  aussi un peu concerné car il m'est arrivé plus d'une fois de me retrouver dans l'improvisation d'une vache.
y croyant encore alors que le % de chance de raccrocher était très faible et me focalisant plus sur la petite bulle qui allait me sauver que
sur ma hauteur sol agonisante  vol initiation
 
comme quoi il ne faut pas trop se focaliser sur un objectif unique au risque de perdre de vue un grand nombre de données importantes.
 
Par contre c'est vrai que quand ça repart de très bas c'est le...  sautillant
   

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JustinBieber
Invité
« Répondre #36 le: 05 Février 2019 - 07:18:23 »

Salut Baranosky

Merci pour la version décortiquée "vue par les yeux de l'auteur"
Comme dit dans ma réponse à justin biber je me suis permis de poster ta vidéo dans un but
pédagogique ,me sentant  aussi un peu concerné car il m'est arrivé plus d'une fois de me retrouver dans l'improvisation d'une vache.
y croyant encore alors que le % de chance de raccrocher était très faible et me focalisant plus sur la petite bulle qui allait me sauver que
sur ma hauteur sol agonisante  vol initiation
 
comme quoi il ne faut pas trop se focaliser sur un objectif unique au risque de perdre de vue un grand nombre de données importantes.
 
Par contre c'est vrai que quand ça repart de très bas c'est le...  sautillant
   



Sans vouloir jouer les rabat joie, c'est si rare de pouvoir se refaire bas a moins d'indication clairs qu'il vaut mieux se mettre une limite assez tôt. En tout cas, espérer de refaire au dessus d'une vache qui n'en est pas une est une et sans planb est une mauvaises idée
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1227 heures 17 en 1827 vols
Messages: 484


So beautiful ! ;)


« Répondre #37 le: 05 Février 2019 - 07:34:30 »

Bonjour Baranosky, tout d'abord, super courageux de venir préciser tes pensées et assumer tes erreurs qu'on a TOUS faites sauf que certains bon penseurs  la prise de t?te  derrière leur clavier n'oseront pas le dire et encore moins le montrer sur un forum ou Youtube (quoique Youtube, tu peux monétiser... ça aide à réparer la voile).
Donc  bravo
Maintenant en regardant ta vidéo, on sent l'exaltation de faire un truc que tu n'as jamais encore fait. Jusqu'à 2.45 tout va bien, tu es en compagnie d'autres voiles puis ensuite, tu vois les autres en l'air sur la crête plus hauts que toi. Tu dis toi-même, ça avance. Ca te donne l'envie irrépressible d'avancer, d'aller sur ce château. C'est comme ça qu'on est, on  fixe des buts à son vol. Je ne te blâme pas.
Mais voilà, les conditions météo avec ta voile (et peut-être ton expérience mais je ne te connais pas) ne te permettent pas d'avoir une marge suffisante pour te laisser des plans de sortie A, B ou C alors tu avances, tu avances en te fermant des solutions dans le cas où l'aérologie n'est pas la meilleure.
Quand tu dis "j'ai du gaz, je suis loin du relief, je me permets même un tour, je ne comprends pas pourquoi ce "luxe". Tu n'es plus si haut que ça et un tour te fait perdre de la hauteur.
Quand tu dis sur la vidéo "j'aurais pu faire demi-tour" car tu t'aperçois que tu es vent de cul, tu avais encore le temps aidé par un appui sellette prononcé par exemple de te retrouver face au vent et d'atterrir dans le champ que tu avais visé. Mais je pense que tu étais encore dans ton trip d'avancer coût que coûte, de ne pas faire demi-tour, donc de ne pas renoncer à ton beau voyage.
Tu aurais pu te faire très mal (sur la butte, il y a un espèce de cabanon en dur). C'est la voile dans le câble qui t'a arrêté quelque part.
Cet incident est un joker dont tu tireras profit (certains com au-dessus t'y aideront) pour ne pas renouveler l'expérience.
Dans une sortie du bocal ou un cross, il n'y a pas que "avancer" qui compte, il y a surtout "rester haut". Plus tu restes haut, mieux c'est : pour la sécurité ET pour la distance.
Si tu vois des voiles enrouler, vas-y, n'avance plus, reprend du gaz, de l'essence, tu avanceras ensuite dans le confort. Pas de tour de luxe. Non l'objectif, c'est te donner toutes les chances d'arriver au château avec le maximum de gaz. Donc pas de folies ! Clin d'oeil. Plus tu resteras haut, plus tu resteras en l'air et plus tu feras de la distance. Car quand tu dis "au loin, l'objectif se dessine" tu es presque sous la crête. Le ciel n'est pas bleu, les thermiques ne sont pas à foison, il fallait penser à revenir au thermique précédent, revenir en arrière ou penser à envisager de se vacher dans les meilleurs conditions.
Pour le sens du vent, dans ton tour complet de luxe, tu aurais dû regarder ton GPS et voir ta vitesse et t'apercevoir du sens du vent si tu n'as pas encore l'expérience nécessaire pour t'en apercevoir sans instrument.
Partir en cross, c'est analyser en permanence ce qu'il se passe car tout peut très vite changer. Et en plus cela varie selon l'altitude. Tu verras, c'est kiffant d'arriver à résoudre ces problèmes : aérologie, relief, topographie, ensoleillement, nuages, oiseaux.
Tu as fait une mauvaise expérience, qu'elle te serve pour le futur. Ca sert à cela. Certains te diront qu'il n'y a que des pilotes comme moi qui non contentes d'avoir fait une mauvaise expérience, récidive  ivrogne mais ça c'est encore autre chose. J'assume. Je suis encore en vie Clin d'oeil
Je te souhaite de beaux vols et deux maximes : "Voler n'est pas anodin" et "Si ça ne le fait pas aujourd'hui, ça le fera demain"! Ca c'est à force d'accumuler l'expérience que je commence à garder des marges pour ne plus tenter des choses si les conditions ne s'y prêtent pas.
Bon  parapente plaisir !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
brandi
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 229



« Répondre #38 le: 05 Février 2019 - 08:32:26 »

Baranosky,
Si tu fais toujours les mêmes approches à savoir ceux apprises en formation tu limites ce genre de mésaventure, plus la situation est difficile plus tu t'appliques.

On arrive haut (plus la situation est inconnue moins on gratte)
On se place au vent du terrain et sur le coté afin de garder de la marge en cas de vent fort et de bien repérer les dangers, il faut aussi repérer un plan B sous le vent.
Si on s'est trompé sur l'orientation on peut soit allez de l'autre coté du terrain soit on change son plan de vol pour une PTS.
Si on trouve un thermique on en profite et on repart, on reproduira ce schéma plus tard.

On finit par rentrer sur le terrain avec une PTU qui permettra de faire les derniers réglages.
Il n'y a qu'en reproduisant toujours le même schéma (même sur attéro très connu) qu'on sera à l'aise en condition de stress.

La PTU au dernier moment parcequ'on s'aperçoit qu'on c'est trompé est le pire des cas, tu as donc pris la bonne décision  Clin d'oeil

Je t invite à regarder les approches en fin de cross de certains pilotes de haut niveau, nombreuses sont celles que l'on pourrait mettre dans un manuel.
https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2016/vol/20217511
à comparer avec tes vols (qu'on ne peux pas voir tu as mis le lien lié à ton compte)
« Dernière édition: 05 Février 2019 - 08:47:28 par brandi » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
ALPYR
Invité
« Répondre #39 le: 05 Février 2019 - 09:03:51 »


...et là je suis parti, surrexcité.

... Je vais le faire ce putain de chateau !

... tout le monde décolle, est satellisé et avance. Je vais partir dans les derniers, je me dépêche !

... je voulais suivre les copains, faire mon premier chateau !


Surcharge émotionnelle : je suis persuadé que ce phénomène de surcharge émotionnelle est un des grands dangers du parapente. S'il est combiné à d'autres facteurs, il fait bondir la probabilité d'accident.
On a en plus : du volontarisme à tout crin, la fixation sur l'objectif et la prise d'infos orientée sur ce qui confirme et justifie le volontarisme.
Et enfin, l'effet de groupe, puissant.

Un cocktail rouge cramoisi qui aurait pu avoir une issue affreuse mais qui heureusement restera au niveau de l'anecdote.

Très intéressante histoire en tout cas qui confirme certaines analyse sur la sécurité et les accidents. On dit souvent "Il n'a pas eu de chance, il a fait une petite erreur et il l'a payée cash." (ce qui aurait pu être sans conséquences s'est avéré dramatique). En fait il semble bien que c'est dans le sens inverse que ça marche : nous faisons beaucoup d'erreurs dont nous ne nous apercevons même pas mais de nombreux facteurs (la "chance"... ou les précautions et mesures que nous avons prises en amont) font que c'est sans conséquences. Puis un jour, dans cet océan de mauvaises décisions, le résultat est grave ; la "chance" nous a lâché... c'est là qu'on accuse la "malchance".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
compétiteur(trice) de haut vol
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 488




WWW
« Répondre #40 le: 05 Février 2019 - 09:50:08 »

Si tu fais toujours les mêmes approches à savoir ceux apprises en formation tu limites ce genre de mésaventure, plus la situation est difficile plus tu t'appliques.
hein ? je ne vois pas en quoi faire une belle PTU empeche de "disjoncter" sur l'analyse du sens du vent ?
Je n'ai pas le temps là, mais un de ces 4 il faudra que je vous racontes la dernière fois que j'ai cratérisé vent de cul sur atterro presque officiel... malgré un sacré paquet d'expérience, juste à cause d'une grosse surcharge émotionnelle.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
Flying Koala
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 128



« Répondre #41 le: 05 Février 2019 - 10:10:43 »

Salut Baranosky,

Merci pour ton témoignage et l’analyse des causes de ta mésaventure.

On est tous différents.

Dans ton cas un nouvel objectif mobilise toute ton attention et occulte le traitement des informations et l’analyse en vol.

J’ai la sensation d’avoir un mode de fonctionnement différent :
Hyper-vigilance sur une première en sur-analysant et avec une augmentation parfois irrationnelle des marges conduisant souvent au renoncement à l’objectif.

Une fois l’objectif atteint, lors de nouvelles tentatives, une augmentation de la confiance et installation des automatismes, répétition des actions qui ont conduit au premier succès sans forcément prendre en compte les paramètres de vol qui ont pu changer pour aboutir sans doute au même type d’erreur que dans ta vidéo.

Attention je ne dis pas que je n’aurais pas commis la même erreur que toi sur la première tentative avec une mauvaise analyse, je me sens juste encore plus menacé par le “tunnel de pensées” si le vent tourne à la quatrième.

Bons vols,

FK.
« Dernière édition: 05 Février 2019 - 10:23:19 par Flying Koala » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
brandi
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 229



« Répondre #42 le: 05 Février 2019 - 10:32:31 »

hein ? je ne vois pas en quoi faire une belle PTU empeche de "disjoncter" sur l'analyse du sens du vent ?
Parcequ' une approche se construit bien avant la PTU, même 100m de gaz c'est peu, ça ne fait que 10s pour corriger son erreur au cas ou.
La PTU ne sert que pour les derniers ajustement.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
xolivie
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Dudek Nemo xx
pratique principale: apprends à voler
vols: trop peu de vols
Messages: 25



« Répondre #43 le: 05 Février 2019 - 11:27:57 »


Parcequ' une approche se construit bien avant la PTU, même 100m de gaz c'est peu, ça ne fait que 10s pour corriger son erreur au cas ou.
La PTU ne sert que pour les derniers ajustement.
Parce qu'en approche tu descends à 10m/s ???   effray
 je sors
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Chaque décollage est facultatif, mais l'atterrissage qui lui fait suite est toujours obligatoire...
chatmalo
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 45



« Répondre #44 le: 05 Février 2019 - 12:25:25 »

Surcharge émotionnelle : je suis persuadé que ce phénomène de surcharge émotionnelle est un des grands dangers du parapente. S'il est combiné à d'autres facteurs, il fait bondir la probabilité d'accident.
On a en plus : du volontarisme à tout crin, la fixation sur l'objectif et la prise d'infos orientée sur ce qui confirme et justifie le volontarisme.
Et enfin, l'effet de groupe, puissant.

Un cocktail rouge cramoisi qui aurait pu avoir une issue affreuse mais qui heureusement restera au niveau de l'anecdote.

Très intéressante histoire en tout cas qui confirme certaines analyse sur la sécurité et les accidents. On dit souvent "Il n'a pas eu de chance, il a fait une petite erreur et il l'a payée cash." (ce qui aurait pu être sans conséquences s'est avéré dramatique). En fait il semble bien que c'est dans le sens inverse que ça marche : nous faisons beaucoup d'erreurs dont nous ne nous apercevons même pas mais de nombreux facteurs (la "chance"... ou les précautions et mesures que nous avons prises en amont) font que c'est sans conséquences. Puis un jour, dans cet océan de mauvaises décisions, le résultat est grave ; la "chance" nous a lâché... c'est là qu'on accuse la "malchance".
Complètement d'accord et je maintien mon avis :
les compétences de base que tout pilote autonome voulant crosser ou pas devrait maîtriser [...] peut être confronté à la nouveauté, et tout pilote autonome, qu’il veuille sortir du bocal ou pas se doit de pouvoir y faire face, surtout s’il veut se mettre des challenges, en sortant de sa zone de confort.

Pour moi cette surcharge émotionnelle est un très important facteur d'accident. Pour voler en sécurité il faudrait toujours être dans sa zone de confort. Le problème c'est que comme le dit Vincent, on en sort très souvent en faisant bcp de petites erreurs, parfois même sans s'en rendre compte. Bien souvent on s'en sort sans conséquences et au pire de temps en temps avec un petit "coup au cœur", mais très rarement, on prend un gros coup de pression avec incident/accident possible à la clé.

Là où ça rejoint le manque de compétences, c'est quand on pallie à ce manque par du stress, de la pression, du speed, de la précipitation, du manque d'analyse.

Pour moi Baranosky tu n'avais pas le niveau ce jour là de poser là... Ça fait très présomptueux de dire ça, mais je m'explique. Sur un truc parfaitement analysé, tu aurais très certainement pu poser sur ce terrain sans aucun problème, mais comme tu l'as expliqué toi même, tu t'es speedé, tu t'es mis un challenge, tu as gratté jusqu'au bout... Et tout ça a cramé toutes la mana que tu avais et t'a empêché d'être clairvoyant.

Avoir le niveau, ce n'est pas simplement être capable de voler dans l'aérologie du moment et atteindre ce put... de château. Avoir le niveau c'est être capable de voler SERAINEMENT dans l'aérologie du moment, d'avancer vers ce put... de château en ayant assez de temps cerveau disponible pour ANALYSER la situation à tout moment du vol... et le vol dure jusqu'à ce qu'on ait les pieds au sol, voire même jusqu'à ce que l'aile soit neutralisée au sol.

Pour percevoir l'effet de la surcharge émotionnelle, il suffit de se poser sur un déco et de regarder les gens partir, certains sont parfaitement à l'aise et décollent ou ratent leur déco, mais dans un calme olympien, et d'autres sont direct dans le rouge cramoisi dès qu'il s’agit de gonfler l'aile, font des gestes erratiques emplis d'imprécision et de précipitation et du coup parfois finissent dans les souches.

On s'est très certainement tous retrouvé dans des situations largement gérables, mais où nous n'avions pas/plus/temporairement plus le niveau. Trop de choses à gérer, trop de surcharge émotionnelle, la bulle de mana vidée par une grosse fermeture (même si elle a été très bien gérée, elle peut avoir cramé tout le mana et un autre évènement même anodin arrivant avant qu'on ait récupéré peu mener à l'accident), la fatigue, des préoccupations, des conditions qui changent...

On peut être de ceux qui se battent jusqu'au dernier moment, au fin fond d'un point bas, découpé par les rafales de brise, à en oublier de respirer tellement on est taquet. Mais quand on le fait, malgré les conditions rencontrées parfois limite, on a le niveau quand on est calme et serin dans la tête, capable d'avoir l'esprit assez clair pour analyser tout le temps la situation, pour remettre en question cette analyse à chaque indice nouveau, pour justement ne pas être dans un tunnel de pensées...

Peut être que je me tromperai un jour et me mettrais au tas, mais à chaque fois que je vole longtemps c'est avec cet esprit là, et les jours où je ne l'ai pas, mon vol se transforme en "3 petits tours et puis s'en va" alors que les autres font des bornes qui me font pâlir le soir en regardant la CFD.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
brandi
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 229



« Répondre #45 le: 05 Février 2019 - 13:02:43 »


Parcequ' une approche se construit bien avant la PTU, même 100m de gaz c'est peu, ça ne fait que 10s pour corriger son erreur au cas ou.
La PTU ne sert que pour les derniers ajustement.
Parce qu'en approche tu descends à 10m/s ???   effray
 je sors

vrac   il manque effectivement un zero  trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
Dav
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Base
pratique principale: cross
vols: 302 vols
Messages: 2



« Répondre #46 le: 05 Février 2019 - 13:08:08 »

Il y a pas si longtemps à algodonales j'ai pas bien anticipé la conditions faible, voir très faible du vent.
survol de la ville, super, je pars coté ensoleillé a gauche de la ville quand on a la ville en face. plaisir. mais de ce que je vois, un autre parapentiste qui avait fait ce choix après mon vol en fait ca portait plutot a droite de la ville.

bref , je suis de l'autre coté de la route , à tenter de tenouiller, pour me dire qu'il faut rentrer à l'attero officiel . Je dois etre sous le (léger) vent de ce coté ou je gratte en fait!
et la je suis a la grosse limite de mon cone d'autonomie, traverse la route, survole des cabanes agricoles et regarde l'enfilade des terrains de plantations et me dit : si ça rentre pas, c'est les jambes dans les barbelés !

Ni une ni deux, je passe un gros arbre haut, et je fais un 3-6 pour arriver à 1,5 metre-sol et poser dans un mouchoir de poche. heureusement que ça a marché quand j'ai ajusté automatiquement la manoeuvre. meme si je connais bien mon aile c'était sketchy de passer en rotation rapide si pres du sol avec toutes les embuches autour.

En conclusion : se méfier des vols faciles, rester alerte et mieux anticiper la perte d'altitude / sur des lieux qu'on connais pas. c'était la 1ere fois que je faisais ce vol et les conditions faibles peuvent être trompeuses.
« Dernière édition: 05 Février 2019 - 13:13:41 par Dav » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 601



« Répondre #47 le: 05 Février 2019 - 13:58:27 »

Puisqu'il souhaitait l'indiquer voici le bon lien pour le pedigree de notre ami Alexandre :

http://www.xcontest.org/world/en/pilots/detail:AHentz

Mon avis, courageux et méritoire de sa part de venir nous conter sa mésaventure ici.

Après, sans doute pilote plutôt doué et en tous les cas "à l'aise" en l'air mais manquant encore cruellement d'expérience. Ce qui favorise quand une situation se complique, la paralysie de notre cortex et in-fine nous amène éventuellement à l'accident.

Mon conseil : plus réfléchir aux tenants et aboutissants de chaque vol plutôt qu'à'a "l'ambition" qu'il représente.

Le plus beau vol, c'est toujours demain qu'il faut l'ambitionner et pour cela rester en bonne santé.

Bonne continuation,

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Hub
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Hook2 + Escape airbag
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 350 vols
Messages: 289



« Répondre #48 le: 05 Février 2019 - 15:46:36 »


Parcequ' une approche se construit bien avant la PTU, même 100m de gaz c'est peu, ça ne fait que 10s pour corriger son erreur au cas ou.
La PTU ne sert que pour les derniers ajustement.
Parce qu'en approche tu descends à 10m/s ???   effray
 je sors

vrac   il manque effectivement un zero  trinquer
Sauf que c'est pas dans les 30 derniers mètres qu'on va changer son plan d'attéro du tout au tout (bonjour le virage engagé dans le gradient)...  Donc à 100m de gaz, il reste 50-70m (1 minute) pour être à peu près sûr que l'approche est la bonne et en changer si vraiment besoin.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il faut être fou pour sauter d'une montagne en parfait état de marche.
thierry_c
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: bgd dual lite, nervures diamir 2
pratique principale: cross
vols: un certain nombre vols
Messages: 237



« Répondre #49 le: 05 Février 2019 - 22:02:04 »

ce qui me choque c'est 54H de vol et déjà quelques cross...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Baranosky
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Atlas
pratique principale: vol / site
vols: 125 vols
Messages: 0


« Répondre #50 le: 05 Février 2019 - 22:19:27 »

ce qui me choque c'est 54H de vol et déjà quelques cross...

Si je n'avais pas fait quelques cross j'aurais arrêté je pense. Dès mon premier thermique (au passage, combien d'heures avant d'aborder un thermique?) une fois au plaf la question que je me suis posée est : "bon ok et maintenant ?".

Je suis d'accord avec ce que disent la plupart des gens, ce jour-là je n'avais pas le niveau et n'était pas dans les conditions mentales pour poser à cet endroit. Je suis aussi très conscient que je manque beaucoup d'expérience et c'est pour ça que cet accident m'a beaucoup fait réfléchir, me demandant combien de coups de chances j'ai eu auparavant sans m'en rendre compte.

Pour ce qui est des règles du type pas de cross avant tant d'heures de vol... Je ne pense pas qu'on fasse du vol libre pour suivre des règles préétablies et ne tenant pas compte de chaque situation. 54h de vol sur 5 ans et 54h de vol sur moins d'un an en ayant vu de nombreux sites différents, ce n'est pas tout à fait la même chose. Ça fait peut-être prétentieux si c'est moi qui le dis mais je pense objectivement que c'est vrai.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Baranosky
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Atlas
pratique principale: vol / site
vols: 125 vols
Messages: 0


« Répondre #51 le: 05 Février 2019 - 22:23:40 »

Salut Baranosky

Merci pour la version décortiquée "vue par les yeux de l'auteur"
Comme dit dans ma réponse à justin biber je me suis permis de poster ta vidéo dans un but
pédagogique ,me sentant  aussi un peu concerné car il m'est arrivé plus d'une fois de me retrouver dans l'improvisation d'une vache.
y croyant encore alors que le % de chance de raccrocher était très faible et me focalisant plus sur la petite bulle qui allait me sauver que
sur ma hauteur sol agonisante  vol initiation
 
comme quoi il ne faut pas trop se focaliser sur un objectif unique au risque de perdre de vue un grand nombre de données importantes.
 
Par contre c'est vrai que quand ça repart de très bas c'est le...  sautillant
   



Pas de problème, j'étais étonné que la vidéo se retrouve ici, pas mécontent. Je l'ai partagée justement à but pédagogique.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fabrice
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 19



WWW
« Répondre #52 le: 05 Février 2019 - 22:38:11 »

ce qui me choque c'est 54H de vol et déjà quelques cross...
Il n'y a rien de choquant, cela dépend des individus. Certains sont nés pilotes, mais cela ne les empêchera pas de faire des boulettes s'ils ne gardent pas suffisamment de marge comme dans ce cas.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  de graves négligences et imprudences des dirigeants FFVL.
Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal?
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1227 heures 17 en 1827 vols
Messages: 484


So beautiful ! ;)


« Répondre #53 le: 05 Février 2019 - 22:40:38 »

54h de vol sur un an cela ne me paraît pas incongru de concevoir de crosser surtout dans les Vosges, que tu connais je suppose et sur une crête par temps automnal ou d'hiver. Ca me me choque pas et chacun va à son rythme.
Quelque chose m'a frappé dans ton récit, l'aspect "je me dépêche" :

Arrivé au déco, je me dépêche de m'équiper. Attention, tu es en train de te précipiter, respire. Je vérifie mon secours, mon accéléro (le vent peut vite forcir et on peut avoir à s'en servir pour éviter de poser derrière), je vérifie que je suis bien attaché. C'est bon je peux partir ! Et voilà, il me manque le check météo. Bah oui, pas besoin d'y réfléchir, tout le monde décolle, est satellisé et avance. Je vais partir dans les derniers, je me dépêche !

Je suis bien dans mon tunnel de pensée. Je décolle léger travers et ça ne fait pas tilt. Une fois en l'air je suis persuadé (je ne sais toujours pas pourquoi) que le vent vient face à moi donc Nord alors que j'ai décollé travers sud... Et cette idée ne m'a pas quitté alors qu'à plusieurs reprises j'aurais dû regagner si le vent avait été orienté nord Est mais le fait de ne pas y trouver le dynamique attendu ne m'a pas alerté. Tout juste un "ah bon"...

En effet, j'ai le Sysnav3. Sauf que c'était mon premier vol avec. Un élément de perturbation plutôt que d'information.

Autre élément perturbant, les derniers vols que j'avais faits c'était par vent fort avec une GT22 ou une spiruline 18 m². Je n'avais donc plus l'habitude de mon parapente de 25 m², de son inertie, de son rayon de virage, de son planer. Et ça, je n'en ai pas du tout tenu compte.

Au lieu de faire l'essuie-glace pour reprendre mes marques, je voulais suivre les copains, faire mon premier chateau ! De toute façon pas un seul instant je ne me suis dit qu'il fallait peut-être que je reprenne mes marques avec ma voile.

Ensuite, j'avançais. Je ne voulais pas traîner à refaire le plein tout le temps, je tenais


C'est la première erreur me semble-t-il qui déclenche le reste : tu aurais pris ton temps, à ton rythme de crosseur débutant, tu aurais fait le plein à chaque fois que possible, tu aurais sans douté vu ton château. Tu serais resté haut et tu n'auras pas vaché. Un cross se savoure, se construit et à moins d'être un compétiteur avec une voile perf qui vole à l'accélérateur, pourquoi se dépêcher autant  et pourquoi voler bas ? Les copains sont partis, ben ils balisent les thermiques, pas grave s'ils sont devant...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
Baranosky
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Atlas
pratique principale: vol / site
vols: 125 vols
Messages: 0


« Répondre #54 le: 05 Février 2019 - 22:57:35 »

54h de vol sur un an cela ne me paraît pas incongru de concevoir de crosser surtout dans les Vosges, que tu connais je suppose et sur une crête par temps automnal ou d'hiver. Ca me me choque pas et chacun va à son rythme.
Quelque chose m'a frappé dans ton récit, l'aspect "je me dépêche" :


C'est la première erreur me semble-t-il qui déclenche le reste : tu aurais pris ton temps, à ton rythme de crosseur débutant, tu aurais fait le plein à chaque fois que possible, tu aurais sans douté vu ton château. Tu serais resté haut et tu n'auras pas vaché. Un cross se savoure, se construit et à moins d'être un compétiteur avec une voile perf qui vole à l'accélérateur, pourquoi se dépêcher autant  et pourquoi voler bas ? Les copains sont partis, ben ils balisent les thermiques, pas grave s'ils sont devant...


Je suis entièrement d'accord avec toi. C'est la deuxième fois que je veux suivre des gens et la deuxième fois que je n'apprécie pas mon vol. La première fois c'était en thermique et étant moins bon pilote, je montais moins haut, voulais les suivre donc ne partais pas du plaf pour ma transition, arrivais plus bas et ainsi de suite jusqu'à arriver entre deux cycles. Du coup j'ai zéroté, les ai perdu et ai fait la suite de mon vol seul, avec plus de plaisir.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nolan
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Orbea 2
pratique principale: vol rando
Messages: 46


« Répondre #55 le: 05 Février 2019 - 23:21:42 »

ce qui me choque c'est 54H de vol et déjà quelques cross...

Mon 25ème vol était le petit tour du lac d'Annecy  prof

Le rythme de progression dépend tellement de chacun...
Autre exemple, les minots de 15ans qui passent des hélicos et autres après 1 an de pratique...

Je dis pas que c'est bien où mal, je dis que ça existe Sourire

Ici tu penses avoir progressé très rapidement, pourquoi pas mais ta vidéo montre bien qu'il te manque des bases essentielles pour crosser dont savoir poser en sécurité. Là dedans je mets l'item "se laisser assez de marge de sécu pour trouver une vache adaptée à son niveau". Il faut se servir de cette expérience pour ajuster les marges que tu prends.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Baranosky
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Atlas
pratique principale: vol / site
vols: 125 vols
Messages: 0


« Répondre #56 le: 05 Février 2019 - 23:27:47 »

ce qui me choque c'est 54H de vol et déjà quelques cross...

Mon 25ème vol était le petit tour du lac d'Annecy  prof

Le rythme de progression dépend tellement de chacun...
Autre exemple, les minots de 15ans qui passent des hélicos et autres après 1 an de pratique...

Je dis pas que c'est bien où mal, je dis que ça existe Sourire

Ici tu penses avoir progressé très rapidement, pourquoi pas mais ta vidéo montre bien qu'il te manque des bases essentielles pour crosser dont savoir poser en sécurité. Là dedans je mets l'item "se laisser assez de marge de sécu pour trouver une vache adaptée à son niveau". Il faut se servir de cette expérience pour ajuster les marges que tu prends.

Ça fait partie des leçons que je tire de cette mésaventure Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Charognard
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 383



« Répondre #57 le: 06 Février 2019 - 02:50:35 »

54h de vol sur un an cela ne me paraît pas incongru de concevoir de crosser surtout dans les Vosges, que tu connais je suppose et sur une crête par temps automnal ou d'hiver. Ca me me choque pas et chacun va à son rythme.
Quelque chose m'a frappé dans ton récit, l'aspect "je me dépêche" :

Arrivé au déco, je me dépêche de m'équiper. Attention, tu es en train de te précipiter, respire. Je vérifie mon secours, mon accéléro (le vent peut vite forcir et on peut avoir à s'en servir pour éviter de poser derrière), je vérifie que je suis bien attaché. C'est bon je peux partir ! Et voilà, il me manque le check météo. Bah oui, pas besoin d'y réfléchir, tout le monde décolle, est satellisé et avance. Je vais partir dans les derniers, je me dépêche !

Je suis bien dans mon tunnel de pensée. Je décolle léger travers et ça ne fait pas tilt. Une fois en l'air je suis persuadé (je ne sais toujours pas pourquoi) que le vent vient face à moi donc Nord alors que j'ai décollé travers sud... Et cette idée ne m'a pas quitté alors qu'à plusieurs reprises j'aurais dû regagner si le vent avait été orienté nord Est mais le fait de ne pas y trouver le dynamique attendu ne m'a pas alerté. Tout juste un "ah bon"...

En effet, j'ai le Sysnav3. Sauf que c'était mon premier vol avec. Un élément de perturbation plutôt que d'information.

Autre élément perturbant, les derniers vols que j'avais faits c'était par vent fort avec une GT22 ou une spiruline 18 m². Je n'avais donc plus l'habitude de mon parapente de 25 m², de son inertie, de son rayon de virage, de son planer. Et ça, je n'en ai pas du tout tenu compte.

Au lieu de faire l'essuie-glace pour reprendre mes marques, je voulais suivre les copains, faire mon premier chateau ! De toute façon pas un seul instant je ne me suis dit qu'il fallait peut-être que je reprenne mes marques avec ma voile.

Ensuite, j'avançais. Je ne voulais pas traîner à refaire le plein tout le temps, je tenais


C'est la première erreur me semble-t-il qui déclenche le reste : tu aurais pris ton temps, à ton rythme de crosseur débutant, tu aurais fait le plein à chaque fois que possible, tu aurais sans douté vu ton château. Tu serais resté haut et tu n'auras pas vaché. Un cross se savoure, se construit et à moins d'être un compétiteur avec une voile perf qui vole à l'accélérateur, pourquoi se dépêcher autant  et pourquoi voler bas ? Les copains sont partis, ben ils balisent les thermiques, pas grave s'ils sont devant...


Baranosky,

Concernant le fait de vouloir suivre, ça me rappelle une journée de soaring aux Îles de la Madeleine.

Je fais un vol sur falaise en bord de mer. Les vagues frappent le bas des falaises. Je suis en M6 et pousse mon aile pour forcer des passages tel que pointe de falaise qui s’avance dans le vent.

Une fille que je ne connaissais pas encore volait sur une En B avec une aile trop grande pour elle et des freins mal réglés qui tire tout le temps. Elle était à sa première année de vol.

Je vais voler dans une cuve et en ressort. Quelques instants plus tard, je regarde par dessus mon épaule et vois qu’elle vole dans la même cuve mais plus bas avec son aile moins performante et en stationnaire avec son aile sous chargé et freiné. L’eau sous les pieds, elle est en danger. Elle finit par en ressortir.

Je continue le long du ridge et force un passage à l’accélérateur en m’avançant d’abord face au vent pour rester éloigné du rouleau venant du ridge au vent pour ensuite me laisser glisser devant et je continue à suivre le ridge.

2-3 minutes passent et je regarde la fille. Elle tente le passage en si prenant tout croche. Direct dans le rouleau, abracadabra, elle s’en sort.

Plus loin, j’essaie un passage ambitieux que si je réussir, je vais avoir accès à une partie spéciale du ridge.
Ma deuxième tentative de passage est la bonne mais c’est serré. Un rotor horizontal se mêle avec un rotor vertical dû à une genre de grotte dans la falaise en coin avec les beaux remous de la mer en bas.
Je prends beaucoup d’altitude sur le nouveau ridge.

Je la vois s’en venir tranquillement pas vite. Je me dis « j’espère qu’elle ne va pas essayer de me suivre ».

Je la vois essayer le passage 1 fois, 2 fois, 3 fois.  effray  Elle n’a pas du tout l’aile pour passer le passage et positionne son cheminement de manière horrible. Elle se met en danger de mort. Finalement, elle renonce à poursuivre dans ma direction.

Plus tard à l’atterro, je fais sa connaissance. Elle est merveilleusement contente de son vol. Totalement inconsciente des risques qu’elle à traversé, je lui mets en pleine face les trucs foireux qu’elle à faites.

Elle me répond qu’elle voulait me suivre !

J’ai bien vu ça !
Est-ce que tu sais avec quoi je vole ? Réponse Non.
Connais-tu mon expérience ? Réponse Non.
Sais-tu si tu suis quelqu’un de talentueux ou suicidaire ? Non.

Je lui ai dit, T’ES BIEN MIEUX DE VIVRE TON VOL QUE D’ESSAYER DE VIVRE LE VOL DE QUELQU’UN D’AUTRE. (Inconnu en plus)

Elle est instructrice de Kitesurf et a « appris » le parapente seule en se disant que c’était pareil.

PILOTE EN SURSIS.


Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
chatmalo
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 45



« Répondre #58 le: 06 Février 2019 - 08:51:42 »

Pour ce qui est des règles du type pas de cross avant tant d'heures de vol... Je ne pense pas qu'on fasse du vol libre pour suivre des règles préétablies et ne tenant pas compte de chaque situation. 54h de vol sur 5 ans et 54h de vol sur moins d'un an en ayant vu de nombreux sites différents, ce n'est pas tout à fait la même chose. Ça fait peut-être prétentieux si c'est moi qui le dis mais je pense objectivement que c'est vrai.
Je suis d’accord avec toi (j’ai aussi fais mes premiers cross dans ces eaux là, je devais avoir dans les 50-70h et 150/200 vols et ça faisait pas encore 2 ans que j’avais appris à voler), mais ce que j’entendais souvent et que j’ai compris maintenant avec ma maigre expérience, c’est que l’expérience en parapente s’engrange pour 50% avec les heures de vol mais aussi pour 50% avec les saisons de vol... et ça faut le garder en tête.
Tu verras que tu rencontreras avec les années des situations rares, inhabituelles, exceptionnelles, qui te feront voir des lieux pourtant très familiers, d’un autre œil et que tu y prendras d’autres marges.
Rester humble et conscient et toujours être prêt à remettre en question ce que tu crois savoir ou comprendre est une des clés pour progresser en sécurité.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
Pages: 1 2 3 [Toutes]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.121 secondes avec 24 requêtes.