+ Le chant du vario +

Forum de parapente

18 Janvier 2021 - 05:49:35 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Article Max Pinot : prérequis au cross. Etait X-ALPS 2021  (Lu 4082 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Lassalle
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 114



« Répondre #50 le: 08 Décembre 2020 - 15:43:55 »

Il faut effectivement des conditions fortes pour l'acro.
Et je n'ai pas dit plus fortes que pour le cross mais que le cross pouvait aussi se pratiquer aussi en dehors du mini nécessaire pour l'acro ce qui est différent... S'il ne fallait pas des conditions particulières  on verrait des pilotes envoyer sur tous les sites de France. Après moi faire un run et me retrouver en bas ne m'intéresse pas donc je parle bien de voler une journée.
Il suffit de passer une journée à Organya de bonnes conditions pour voir que seuls les pilotes avec des voiles à partir de 18 m² voire moins peuvent décoller sans se faire arracher et reculer sur le caillou.
Et que ces conditions sont nécessaires car les voiles en ont besoin sinon elles ne montent pas. Sans une sur alimentation et de forts thermiques les voiles d'acro ne montent pas. Il faut avoir essayé d'en gonfler un jour peu alimenté pour s'en convaincre.

Je ne fais absolument pas d'acro mais tes affirmations ci-dessus ne peuvent pas être généralisées.

Exemple : notre site de Sainte-Victoire.
Il s'agit d'une montagne avec en face sud une barrière de 6 km de long constituée de hautes falaises (400 m de haut environ) en calcaire blanc.
Chauffées par le soleil, elles restituent en fin de journée leur chaleur au moyen d'une convection régulière (pas particulièrement forte).
Nous avons dans notre club deux pilotes qui font de l'acro à un bon niveau, surtout un qui participe à des compétitions officielles d'acro ; il maîtrise les Sats, les hélicos, les tumblings...
Il lui arrive de décoller avec nous en fin d'après-midi avec une brise parfois légère au décollage (10 à 15 km/h environ).
Dès le décollage, de la même façon que tous les autres pilotes, il se dirige vers les falaises, remonte (avec sa petite voile d'acro) le long de celles-ci et monte sans souci particulier au-dessus de la crête sommitale.
Nous (qui ne faisons pas d'acro) commençons alors un long vol facile en soaring en conditions laminaires, non turbulentes et assez douces, jusqu'au coucher du soleil si nous le souhaitons.
Le pilote d'acro du club quitte alors cette crête et se décale devant pour évoluer dans un "box" où il ne gêne personne (il a alors environ 600 m de gaz sous les pieds) ; il enchaîne les figures spectaculaires puis, à la fin de celles-ci, se dirige vers le bas des falaises, remonte celles-ci en thermodynamique et recommence un nouveau run.
Il enchaîne ainsi successivement plusieurs runs d'acro alors que les conditions ne sont pas fortes du tout, ce qui contredit un peu tes affirmations au-dessus.

C'est juste mon témoignage à ce sujet.
Il existe donc des sites où on peut faire de l'acro longtemps (en enchaînant des runs) par conditions tout à fait tranquilles avec plusieurs dizaines de pilotes en l'air (dont certains de niveau tout à fait moyen comme moi qui ne décolle pas s'il y a plus de 20 km/h au décollage).

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jerementor
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: mentor, comet, rush 3, FG2
pratique principale: acro
vols: jamais assez vols
Messages: 0


« Répondre #51 le: 08 Décembre 2020 - 16:35:08 »

Ce site ne contredit pas l'association des conditions topographiques et météo dont je parle comme nécessaires.
15km de brise sur une falaise avec thermique ça créé du rendement et de plus avec 600m de gaz.
Mais ici ce qu'il faut savoir c'est avec quoi il vole sur ce site. Entre une freestyle 22/20 et une joker 16  les conditions mini requises pour pouvoir remonter ne sont pas les mêmes. Et pour voler en dehors d'Organya les pilotes ont souvent des voiles différentes. Mais comme l'info est manquante. Je vais essayer de voir si je trouve une photo ou si tu en a une ?

Si c'était simple de tenir en l'air avec des voiles les pilotes n'iraient pas s'entraîner à Organya.
Les voiles d'acro ne sont pas définies par leur finesse elles tombent et dépassent les 40Km/H bras Haut, ce que je dis correspond simplement aux caractéristiques mécaniques du matos.
Je le vois avec mon matos. 
Les voiles freestyle c'est déjà autre chose que les voiles d'acro ça vole et encore pas toutes mais ça passe les figures.

Clairement ma voile avec 15km/h sur du plat j'ai intérêt à l'arracher fort et à courir pour la lever mais elle ne restera pas au dessus de ma tête bien longtemps. Et a chaque fois que j'ai testé ma voile en dehors d'organya comme je le disais même avec 30+  en thermo dynamique je ne tenais pas. La seule fois où j'ai passé une après midi sous ma voile en dehors d'Organya c'est à Millau à Brunas en falaise  thermo dynamique et plus personne ne décollait car c'était trop fort. Sauf un pilote de cross avec un voile aiguisé comme une lame qui a décollé juste avant moi et c'était assez spectaculaire comme déco surtout avec un cocon.
Et là encore c'était limité pour moi dans les possibilités à la vu du peu de gain d'altitude.

 trinquer

« Dernière édition: 08 Décembre 2020 - 16:53:52 par jerementor » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 47



« Répondre #52 le: 08 Décembre 2020 - 17:03:28 »



Et je pose le sous texte?  N'y a-t-il pas une part de vrai quand Théo dit que la pratique de l'acro a été dénigrée.
Franchement j'étais largué sur ces rapports étranges qui se sont installés entre les pratiquants des 2 disciplines. Je vis maintenant des jours heureux loin des frasques des stars du moment et je trouve ça un poil pathétique mais bon.
Je suis de la génération qui a découvert avec les yeux ébahis les Bourquin, Gallon, Blondeau et autres énervés de service passer les premières grosses inversions de 3.6, envoyer des gros décros dynamiques ou des vrilles portnawak et faire des trucs avec des parapentes que personne n'imaginais jusqu'alors. On en avait même fait un film promotionnel pour la marque Blue Phoenix qui avait cartonné à St Hil et qui m'a laissé des souvenirs inoubliables du tournage. Comme des cons on a paumé toutes les cassettes  la prise de t?te . Comme tous les djeun's j'avais l'âme du conquérant ambitieux et l'année d'après je faisais à peu prêt la même chose (en moins couillu qd même). A cette époque je faisais ça avec ma Feeling (mc para) de tous les jours puis très vite avec des guns de compète de 24 M2 (avec l'evolution des surfaces ça donne 22 d'aujourd'hui) parce que ça envoyait mieux qd même. Puis comme ça suffisait pas, ben comme tout le monde, je me suis envoyé des séries de décros, des crevettes et des vrilles (les sats n'existaient pas). Puis comme ça suffisait pas, des gros wings au ras l'cailloux, posés 3.6 et encore tout un tas de conneries. Après m'être implanté un bout de Jabalcon dans la nuque, puis fabriqué une botte de foin avec mes dents puis enchainé une cascade de décros/autorotes qui a failli finir écrasé définitivement au pied du site, j'ai fini par me dire que qd même j'avais peut être un peu trop de bol dans cette affaire. J'ai fini par calmer le jeu. Mais de toute cette histoire, si il y en a bien un qui ne remettra jamais en doute les acquis de ces pratique, c'est moi.
Donc
Citation
Peut être que je me trompe mais tu semble toi même dire que c'était le cas effectivement car il y aurait un changement de cet état de fait.
Ben non hein.

Citation
Ca fera plaisir a beacoup de voir que maintenant se sont les pilotes d'acro qui définissent la pratique légitime dans le parapente. D'ailleurs ce fil en est déjà la preuve Sourire
Non plus. Ce que je voulais dire c'est que cette BD caricature un rapport de supériorité entre les crosseux et les voltigeurs. Mais là de suite, il me semble que cette caricature peut s'appliquer exactement de la même manière dans l'autre sens. Finalement pas un pour rattraper l'autre. C'est assez drôle comme truc.

Citation
Reste que le posé 360° avec stab et la main qui frotte même pour les pilotes d'acro ça reste quelque chose d’exceptionnel hors pro donc de la à dire que c'est un pré requis pour le cross. C'est le même argument fallacieux du tumbling ou du tumbling et de l’accélérateur repris encore plus haut alors qu'on parle de base de l'acro.
CQFD

Citation
Tout comme c'est fallacieux dire devoir acheter une voile d'acro pour acquérir les bases dont parle Théo. Ca se fait sous une voile A ou B et en passant par un SIV.
Alors là : Déjà je ne mélangerais pas l'acro et le SIV. Le SIV n'est pas de l'acro, c'est de la simulation d'incidents de vol (qui plus est un bon petit marché) et l'acro c'est tout sauf ça.
Après, j'attends que tu me montres des enchainements Sat to Hélicos avec ta 2 lignes de 6.9 d'allongement et de 24 M2. Ou même un petit infinit installé, et on en reparlera du fallacieux d'acheter une voile d'acro.
Parce que pour moi, passer juste des gros wings ou des 360 face planète, ben c'est pas de l'acro.

Mais qd même, cette querelle acro/crosseux, c'est comique. Et je trouve à 200 lieux du pratiquant ordinaire.

Je leur souhaite d'enterrer tout ça bien profond, parce que ces athlètes, s'ils démarrent cette difficile compétition dans un esprit d'équipe pourrit, ben, ils ont pas besoin de ça et ça commence po bien.


 trinquer
« Dernière édition: 08 Décembre 2020 - 17:11:27 par plumocum » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Lassalle
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 114



« Répondre #53 le: 08 Décembre 2020 - 17:23:21 »

Ce site ne contredit pas l'association des conditions topographiques et météo dont je parle comme nécessaires.
15 km/h de brise sur une falaise avec thermique ça crée du rendement et de plus avec 600 m de gaz.
Mais ici ce qu'il faut savoir c'est avec quoi il vole sur ce site. Entre une freestyle 22/20 et une joker 16 les conditions mini requises pour pouvoir remonter ne sont pas les mêmes. Et pour voler en dehors d'Organya les pilotes ont souvent des voiles différentes. Mais comme l'info est manquante. Je vais essayer de voir si je trouve une photo ou si tu en as une ?

Je n'ai pas de photo et comme je n'y connais rien en matière de voile d'acro, je ne sais pas avec quel modèle il vole, mais il passe des tumblings avec (je l'ai vu faire plusieurs fois et c'est vraiment impressionnant  bravo ).
Je vais essayer de me renseigner sur le modèle de voile qu'il utilise, mais je ne le connais pas personnellement (on se dit bonjour au déco, mais à part ça...).

Anecdote rigolote : nous étions quelques pilotes posés à l'atterro et on admirait les tumblings qu'il faisait en l'air (super propres et dans l'axe).
Un couple est arrivé près de nous et le mari a dit à son épouse : "Ce pilote doit être un débutant car il n'arrive pas à garder son parapente au-dessus de sa tête comme font les autres".  Rigole
Je suis allé leur expliquer pourquoi leur avis n'était pas le bon !

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jerementor
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: mentor, comet, rush 3, FG2
pratique principale: acro
vols: jamais assez vols
Messages: 0


« Répondre #54 le: 08 Décembre 2020 - 17:31:39 »


Un couple est arrivé près de nous et le mari a dit à son épouse : "Ce pilote doit être un débutant car il n'arrive pas à garder son parapente au-dessus de sa tête comme font les autres".  Rigole
Je suis allé leur expliquer pourquoi leur avis n'était pas le bon !

Marc

Ha ha! 
A organya les vieux du village qui n'y connaissent rien disent l'inverse.
_Ha bon on peut voler droit et loin avec un parapente?

 Sur la restite elle fonctionne aussi certains jours à Organya mais souvent il faut avoir décollé juste avant la pose de changement de régime rester en haut pendant et éviter de descendre trop bas ensuite sous peine de ne plus remonter.

Pour les pilotes d'acro la recherche du site c'est un peu la quête du graal Sourire
Hâte d'en savoir plus sur sainte victoire. Clin d'oeil


Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
calvat1
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: M 7
pratique principale: je suis un bot qui ne sera pas validé
vols: 2000 vols
Messages: 11


« Répondre #55 le: 08 Décembre 2020 - 17:49:26 »

Un peu comme le plongeon et la natation.  Même élément mais rien a voir, non pas tout à fait , mais y a un peu de ça. Je fais parti des vieux  crosseurs ( 1er 100km en 97 avec 7 de finesse ) qui n'ont jamais fait de SIV et n'éprouvent pas le besoin d'en faire. La seule  fois ou j'ai tapé (cheville) les SIV n'existait pas et maintenant il n'y a guère  que la grosse cravate qui m'inquiète un peu, le reste ne m'inquiète  guère.    Dans mon raisonnement je suis pleinement du côté de Maxime tout en me disant qu'un pilote qui maîtrise ces figures d'accro doit avoir un plus de sérénité.  L'idéal étant quand même de tout mettre de son côté pendant le vol pour que le vrac n'arrive pas et d'avoir une voile qui correspond à ses compétences.    Mais alors comment etre sur que la voile correspond à son niveau, je suis monté  de C en D après  20 ans de C, je ne vais pas me la foutre sur la tête pour voir si nous sommes fait l'un pour l'autre......
  Je ne suis pas le seul dans ce cas, de plus je vole régulièrement avec un copain qui il y a 5 ou 6 ans a  fait un SIV.  Fermeture définitive , parachute  et plouf. Résultat,  perte de confiance dans la discipline,  descente de C en B calme et fini les grands cross.   
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jerementor
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: mentor, comet, rush 3, FG2
pratique principale: acro
vols: jamais assez vols
Messages: 0


« Répondre #56 le: 08 Décembre 2020 - 18:16:33 »

Citation
Peut être que je me trompe mais tu semble toi même dire que c'était le cas effectivement car il y aurait un changement de cet état de fait.
Ben non hein.

Citation
Ca fera plaisir a beacoup de voir que maintenant se sont les pilotes d'acro qui définissent la pratique légitime dans le parapente. D'ailleurs ce fil en est déjà la preuve Sourire
Non plus. Ce que je voulais dire c'est que cette BD caricature un rapport de supériorité entre les crosseux et les voltigeurs. Mais là de suite, il me semble que cette caricature peut s'appliquer exactement de la même manière dans l'autre sens. Finalement pas un pour rattraper l'autre. C'est assez drôle comme truc.
J'ai donc mal compris.
De mon côté j'ai souvent vu ce dénigrement quand un ou deux pilotes viennent  faire autre chose que voler calmement déjà le simple fait qu'ils ne soient pas du coin est une source de dénigrement. Mais je le vois aussi dans mon club avec ceux qui disent nous les crosseurs par opposition à ceux qui restent dans le bocal. Mais tout c'est surtout une histoire de personnalité.
Après j'ai entendu quelques histoires de pilotes d'acro qui entrent en école de moniteur ça laisse songeur sur la perception de la pratique encore aujourd'hui.

Citation
Après, j'attends que tu me montres des enchainements Sat to Hélicos avec ta 2 lignes de 6.9 d'allongement et de 24 M2. Ou même un petit infinit installé, et on en reparlera du fallacieux d'acheter une voile d'acro.
Parce que pour moi, passer juste des gros wings ou des 360 face planète, ben c'est pas de l'acro.

Pourquoi parler de connexions alors que le propos semble de dire que lors de la progression les bases de l'acro que sont,  les WO (65°+), le face planète, le décro, la marche arrière, la sat  peuvent s’acquérir sous une voile B en SIV.
Mais oui pour  des connexions il faut une voile d'acro et du niveau d'ailleurs tu le sais mieux que moi.

Sur acro/SIV c'est une question que me suis posé lors de mon SIV quant à l'impacte de ces mots et de la perception des mêmes choses vis à vis  de l'appréhension du programme entre une personne vient pour simuler des incident de vols et l'autre pour qui ces incidents sont un début vers les figures. Avec un programme d'exercices identiques tant que l'on reste sur les bases.   


On ne peut que leur souhaité d'être en paix.

 trinquer



« Dernière édition: 08 Décembre 2020 - 18:22:52 par jerementor » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
finlard
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: spiru GT 2.2
pratique principale: vol / site
vols: 200 vols
Messages: 0



« Répondre #57 le: 08 Décembre 2020 - 18:45:36 »

mis à part l'article de TDB en question, je trouve son interview sur la X-alps un peu amère... On sent qu'il n'y a pas une entente merveileuse entre lui et les autres. Ca expliquerait aussi son point de vu marqué sur l'acro?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jmg
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: sigma
pratique principale: vol / site
vols: pas assez vols
Messages: 0


« Répondre #58 le: 08 Décembre 2020 - 20:04:29 »

Dans beaucoup de domaines des avancées ont été faites grâce aux controverses (pas aux invectives). On est sur la bonne voie !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
bidibip
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs vieilles bâches
pratique principale: apprends à voler
vols: Quelques-uns vols
Messages: 0


« Répondre #59 le: 08 Décembre 2020 - 21:33:26 »

Il dit aussi,
Quand je fais quelque chose je suis juste une personne moyenne...

oué comme là par exemple  mort de rire :
"My background in paragliding has made me an incredible all-rounder pilot, I can fly in any conditions, take off and land nearly anywhere with any gliders with absolute safety"
[/quote]

Avec un tout petit peu d'imagination (et une certaine disposition à ne pas voir le mal partout), on peut imaginer qu'il a voulu dire quelque chose comme "an incredibly all-rounder pilot", donc un pilote incroyablement polyvalent. La phrase devient tout de suite un peu plus cohérente et dégage moins ce côté gros melon qui paraît pas trop crédible si on y réfléchit 2 secondes...

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: A fond la forme !
pratique principale: cross
vols: un paquet de vols
Messages: 60


Up, up, and away !


WWW
« Répondre #60 le: 08 Décembre 2020 - 21:52:19 »

Il faut aussi voir que ce sont des réponses à un questionnaire qui fait partie de la sélection des athlètes ; ils doivent "se vendre" et mettre en exergue leurs qualités et ce qu'ils peuvent apporter à la course. Quand on lit l'ensemble de la page, on voit bien que c'est ce que Théo a voulu faire.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Plus nous nous élevons et plus nous paraissons petits à ceux qui ne savent pas voler - F. Nieztsche
laurentgedm
les_modos
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeno, Agility, Diamir ForTwo
pratique principale: rampant passion
vols: plein de vols
Messages: 8



« Répondre #61 le: 09 Décembre 2020 - 08:24:26 »

Il faut aussi voir que ce sont des réponses à un questionnaire qui fait partie de la sélection des athlètes ; ils doivent "se vendre" et mettre en exergue leurs qualités et ce qu'ils peuvent apporter à la course. Quand on lit l'ensemble de la page, on voit bien que c'est ce que Théo a voulu faire.

... et c'est bien ce qu'il est obligé de faire (se vendre à tout va) pour espérer survivre en tant que pilote professionnel dans le parapente!
Ce n'est pas comme le football... pour arriver à vivre du parapente comme le fait Théo, il faut faire de l'auto-marketing assez acharné. Il a d'ailleurs écrit tout un article à ce propos dans XCmag pour donner des pistes à ceux qui veulent devenor pilotes pro de nos jours, en expliquant les choix qu'il a faits sur sa communication (réseaux, vidéos), etc.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 47



« Répondre #62 le: 09 Décembre 2020 - 08:37:25 »

Il faut aussi voir que ce sont des réponses à un questionnaire qui fait partie de la sélection des athlètes ; ils doivent "se vendre" et mettre en exergue leurs qualités et ce qu'ils peuvent apporter à la course. Quand on lit l'ensemble de la page, on voit bien que c'est ce que Théo a voulu faire.

... et c'est bien ce qu'il est obligé de faire (se vendre à tout va) pour espérer survivre en tant que pilote professionnel dans le parapente!
Ce n'est pas comme le football... pour arriver à vivre du parapente comme le fait Théo, il faut faire de l'auto-marketing assez acharné. Il a d'ailleurs écrit tout un article à ce propos dans XCmag pour donner des pistes à ceux qui veulent devenor pilotes pro de nos jours, en expliquant les choix qu'il a faits sur sa communication (réseaux, vidéos), etc.
Oui. Bon, à un certain moment je ne sais pas si le discours 'commercial' n'est pas un peu contreproductif. Sur le lien plus haut on a accès aux autres pilote xalps qui ont répondu au mêmes questions. Ils s'en dégagent d'autres états d'esprit.
Le palmarès de Théo est déjà très impressionnant et son cv démontre son énorme potentiel. Je ne sais pas si c'est vraiment très utile de rajouter autant de confiture. Mais bon, c'est sa carrière à lui, le plus dur est fait, Il a plus qu'à la gagner cette xalps  très heureux
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Flyin Matmute
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Queen2, BiGolden3, SuSi3
pratique principale: apprends à voler
vols: 525 vols
Messages: 10


va, vole et reviens


« Répondre #63 le: 09 Décembre 2020 - 14:40:41 »

Compléments de Max en commentaire de son post FB :

Je prends le temps d'une réponse un peu générale à ce que je peux lire dans les commentaires. Merci déjà pour l'engouement, ce qui montre aussi l'intérêt de discours qui rentrent dans les détails. Encore une fois, l'idée n'est pas d'opposer acro et cross. L'idée c'est de se mettre dans la peau d'un crosseur classique, et de trouver des clefs pour une progression raisonnée. Il faut savoir utiliser son temps correctement quand son job n'est pas de voler. Il y a tellement à travailler avant d'aller chercher des voies de progression alternatives, qui permettront de peaufiner les détails certes, mais qui ne servent pas directement la base solide du pilote que vous voulez devenir. Je crois fortement que l'on devient forgeron en forgeant, et que les "à côté" techniques sont un luxe qu'il faut savoir remettre lorsque l'on est trop friable sur nombres d'aspects de sa pratique principale. Je vois encore bien trop de pilotes qui s'éparpillent, qui pensent trouver le remède miracle grâce à ceci ou cela. Or, même si notre de monde devient de plus en plus blanc ou noir, la réponse demeure souvent dans le gris de la complexité. Une progression n'est jamais linéaire, elle est très personnelle. Néanmoins le relativisme exacerbé et extraverti actuel, qui voudrait faire croire que tout chemin mène à Rome, ne sert souvent pas les intérêts de la performance: personne ne peut passer outre les gammes nécessaires, le travail appliqué, le développement de ses capacités mentales, les heures de répétitions et d'automatisations, les analyses de traces... en fait tout ce qui compose cette pratique de cross, qui est quelque chose de très complexe, dans laquelle l'expérience, et donc le volume, joue un rôle central. Réellement central. Si l'on me demandait aujourd'hui, quel est l'élément clef de ma réussite en cross, je dirais que c'est ma capacité à faire des liens extrêmement rapides avec des situations vécues durant des années et des années de pratique, comme des flashbacks, aux quatre coins de la planète, dans des conditions incroyablement variées.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Toute la vie pour voler : )
Fraclo
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plein
pratique principale: cross
vols: xxx vols
Messages: 15


« Répondre #64 le: 09 Décembre 2020 - 14:47:46 »

Ils s'en dégagent d'autres états d'esprit.

Un peu plus d'humilité peut être.... ?????



Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willitou
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: air design vivo
pratique principale: vol / site
vols: 1 vols
Messages: 18


« Répondre #65 le: 09 Décembre 2020 - 16:54:35 »

Si le cross se réduisait uniquement à des compétences de voltigeur ça se saurait  vrac ; compétences sûrement fort utiles pour celui qui se fourvoierait sous le vent la fleur au fusil !

En attendant moi je prends le meilleur des deux ; je passe des heures à essayer à monter en thermique devant Planfait et puis je redescends en SAT ou presque entre midi et 14h00 et parfois en réunion Teams du fond de ma sellette (du meilleur effet pour les états-majors parisiens : salut ! il fait beau à Annecy? tu es où? sous ma voile ; tu veux une vue sur le Roc de Chère? ah oui quand même 10 cm de neige sur la moquette de Planfait ; c'est pas un risqué comme sport?).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Dewan
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Joker et boomerang
pratique principale: acro
vols: Jamais assez vols
Messages: 0



« Répondre #66 le: 09 Décembre 2020 - 19:53:02 »

J'ai l'impression que beaucoup de monde se fait une fausse idée de l'acro, comme si ça devait forcément ressembler à une vidéo de Théo, Tim ou Elliot mais la plupart du temps, c'est juste des exercices de siv ameliorés :

- une SAT, c'est une autorot voile ouverte
- un helico, c'est une vrille stabilisée
- un misty, une vrille dans une chandelle
- un looping (inversion), un gros wing over
etc...

 Que certains pilotes n'aiment pas les sensations de ce genre de configurations, je peux comprendre. Mais faire de l'acro (en dehors du côté fun), c'est simplement apprendre à aiguiser ses réflexes, son mental, la maîtrise de son aile et éviter le surpilotage qui conduit souvent à l'accident.

Donc pour moi, c'est avant tout un outil pour la sécurité, complémentaire avec la compréhension de la masse d'air, le placement...

De plus, c'est maintenant une pratique suffisamment mûre et balisée (par de grands pilotes comme Théo, Raoul...)
pour que le pilote lambda puisse s'initier en sécurité.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Tgb
Invité
« Répondre #67 le: 09 Décembre 2020 - 22:00:54 »

Trollesque épisode  mort de rire
Un peu comme si un Top pilot FMX conseillait à tout le monde de s'y mettre pour être meilleurs en Enduro, voir au Dakar.

Dérisoire ces histoires de torchons et de serviettes, surtout à ce niveau.
De la maladresse à oublier rapido, rien de plus, il ne faut pas que ça les empêche de se concentrer sur le principal, et là dessus ils sont d'accord : L'entrainement.

Allez les gars, les 2 sur le podium, on se fout de l'ordre, promis (Mais pas un ex-aequo tt le monde il est gentil par pitié, ça tue le suspens au pire moment même si ça assure une moitié de chèque à chacun, c'est pas sympa pour le spectacle).
« Dernière édition: 09 Décembre 2020 - 22:18:56 par Tgb » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
laurentgedm
les_modos
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeno, Agility, Diamir ForTwo
pratique principale: rampant passion
vols: plein de vols
Messages: 8



« Répondre #68 le: 10 Décembre 2020 - 06:47:13 »

Si le cross se réduisait uniquement à des compétences de voltigeur ça se saurait  vrac
Une fois de plus , PERSONNE n'a prétendu ça.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
charli323
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Artik 5 & Susi 3 18
pratique principale: cross
Messages: 6


« Répondre #69 le: 04 Janvier 2021 - 17:36:23 »

Un peu comme le plongeon et la natation.  Même élément mais rien a voir, non pas tout à fait , mais y a un peu de ça. Je fais parti des vieux  crosseurs ( 1er 100km en 97 avec 7 de finesse ) qui n'ont jamais fait de SIV et n'éprouvent pas le besoin d'en faire. La seule  fois ou j'ai tapé (cheville) les SIV n'existait pas et maintenant il n'y a guère  que la grosse cravate qui m'inquiète un peu, le reste ne m'inquiète  guère.    Dans mon raisonnement je suis pleinement du côté de Maxime tout en me disant qu'un pilote qui maîtrise ces figures d'accro doit avoir un plus de sérénité.  L'idéal étant quand même de tout mettre de son côté pendant le vol pour que le vrac n'arrive pas et d'avoir une voile qui correspond à ses compétences.    Mais alors comment etre sur que la voile correspond à son niveau, je suis monté  de C en D après  20 ans de C, je ne vais pas me la foutre sur la tête pour voir si nous sommes fait l'un pour l'autre......
  Je ne suis pas le seul dans ce cas, de plus je vole régulièrement avec un copain qui il y a 5 ou 6 ans a  fait un SIV.  Fermeture définitive , parachute  et plouf. Résultat,  perte de confiance dans la discipline,  descente de C en B calme et fini les grands cross.   



J'ai du mal a comprendre ce principe...
En gros ton ami à fait en quelque sorte une validation de ses acquis, qui l'a mise en face de son niveau (différent de ce qu'il pensait etre manifestement), et donc à cause du siv, il a stoppé les cross, redescendu de categorie ...
Et en gros tu ne voudrais pas te mettre en situation de difficulté pour ne pas s'exposer à ce genre de déconvenue ? ça me semble un peu faire l'autruche non ?

Car finalement, après ton Siv, il y'a 3 issues :
- Tu gères tout comme tu pensais le gérer et en plus tu démystifies cette petite crainte de la cravate --> bilan tu as passé un moment sympa et tu repars avec quelques connaissances en plus.
- C'est plus délicat que tu ne le pensais, et du coup tu travailles ce qu'il y a travailler --> tu voles à présent plus en sécurité
- Le cas de ton ami, c'est plus délicat que tu ne le pensais, pour des raisons qui t'incombent tu ne souhaites pas le travailler, du coup tu vends ta M7 et achète une voile qui correspond d'avantage à ton niveau --> tu voles beaucoup plus en sécurité.

 

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 47



« Répondre #70 le: 05 Janvier 2021 - 13:05:35 »

On dirait le capitaine Kirk qui vient expliquer au capitaine Crochet comment mener sa barque.  Rigole
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.046 secondes avec 22 requêtes.
anything