+ Le chant du vario +

Forum de parapente

23 Août 2019 - 18:26:26 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1] 2 3 ... 11   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Méthode de décollage par vent fort  (Lu 60829 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wimric
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient Freestyle 3, Gradient Aspen 4, Bidule 38
pratique principale: cross
vols: 1000 vols
Messages: 0



WWW
« le: 17 Décembre 2014 - 06:25:59 »

Voilà comment on décolle chez nous en Nouvelle Calédonie quand c'est alimenté :
<a href="http://www.youtube.com/v/s2mhgIH6T6U&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/s2mhgIH6T6U&rel=1</a>

La plupart des pilotes décollent en tenant les C, pour casser la puissance de la voile.
« Dernière édition: 05 Décembre 2015 - 12:04:24 par aileF » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wimric
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient Freestyle 3, Gradient Aspen 4, Bidule 38
pratique principale: cross
vols: 1000 vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #1 le: 17 Décembre 2014 - 19:49:33 »

 C'est ce qu'on appelle chez nous la technique de gonflage a l'Australienne que j'ai d'ailleurs appris en Australie.
En ce qui me concerne, je trouve cela beaucoup plus simple que le gonflage classique tel qu'il est appris en France.
Bien sure, je ne l'utilise que par vent fort ou modéré. Cela évite de voir la voile shooter devant soi et évite ainsi la fameuse tempo qui vous arrache twisté au plus mauvais moment.
La technique est simple mais il faut pratiquer: Perso, je laisse les freins en dragonne pour ne pas me gêner. Puis je prends les A dans main droite et les C dans main gauche.
Je lève doucement la voile avec les A tout en cassant le profil de la voile avec les C.
La voile monte doucement sans shooter ni arracher.
Si la voile ne monte pas bien symétriquement, compenser en utilisant la technique du volant, comme en voiture.
Imaginez vous que la main droite tient le haut du volant et la main gauche le bas du volant.
Si la voile part a droite, tourner le volant a gauche. Si elle part a gauche, tourner le volant a droite.
Une fois la voile au dessus de la tête et stabilisée, je lâche les A et C et me retourne immédiatement.
Puis je reprends le pilotage aux freins que j'avais laissé en dragonne.
Par vent fort, cette technique change la vie: plus d'angoisse de se faire arracher ou de partir twisté.

« Dernière édition: 17 Décembre 2014 - 19:59:38 par wimric » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
yannorlo
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Xyon (gonflage) Sol Ellus 4 Spiru 18 Rook 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500 vols
Messages: 0



« Répondre #2 le: 17 Décembre 2014 - 22:42:58 »

Pourquoi cette technique est si peu utilisée, enseignée chez nous ? Quels inconvénients présente t elle ? Est elle plus compliquée à maîtriser ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
nairolf
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 61



« Répondre #3 le: 17 Décembre 2014 - 22:52:32 »

Voilà comment on décolle chez nous en Nouvelle Calédonie quand c'est alimenté : https://www.youtube.com/watch?v=s2mhgIH6T6U

La plupart des pilotes décollent en tenant les C, pour casser la puissance de la voile.

 pouce  merci pour la vidéo intéressante
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Dewan
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: IP6, Thriller
pratique principale: cross
Messages: 1



« Répondre #4 le: 17 Décembre 2014 - 23:40:41 »

Salut, pour ceux que cette technique intéresse, voici une petite vidéo qui montre en détail la méthode "australienne"...par un australien en plus, donc certifiée conforme à l'originale!

<a href="http://www.youtube.com/v/auw-4Orig7s&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/auw-4Orig7s&rel=1</a>
« Dernière édition: 17 Décembre 2014 - 23:45:52 par Dewan » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1106 heures 444 en 1621 vols
Messages: 407


So beautiful ! ;)


« Répondre #5 le: 18 Décembre 2014 - 00:13:45 »

Intéressant tout ça !  pouce
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
wimric
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient Freestyle 3, Gradient Aspen 4, Bidule 38
pratique principale: cross
vols: 1000 vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #6 le: 18 Décembre 2014 - 01:24:03 »

Pourquoi cette technique est si peu utilisée, enseignée chez nous ? Quels inconvénients présente t elle ? Est elle plus compliquée à maîtriser ?

Bonne question a laquelle je vais tenter de répondre: Les décos en Australie sont souvent petits et ventilés (comme en Nouvelle Calédonie) contrairement en France ou les décos sont souvent immenses et peu alimentés. Du coup, les Australiens ont développé leur propre technique, adaptée à leurs conditions de décollage. A contrario, nous sommes assez handicapés pour décoller dans du vent nul ou faible car nous ne pratiquons jamais le dos voile.
Par exemple, j'ai fait un tour découverte des spots dans les alpes avec un ami l'année dernière: On est arrivé le matin a St Vincent les Forts, pas de vent mais le spot était bondé. On a pas décollé. On est revenu en fin d'après midi, c'était bien ventilé mais plus personne au déco. On a décollé: https://www.youtube.com/watch?v=zK-BXMNoNis
Même chose à Moustier St Marie, (site réputé musclé): On s'est fait monté par la navette des pros jusqu'au déco. ils ont estimé que c'était trop fort au déco et ont décidé de redescendre tout le monde. On a décidé de rester et on s'est fait un vol (seuls) extraordinaire dans des conditions musclées: https://www.youtube.com/watch?v=hS7whypgJCo
C'était souvent inquiétant pour nous car on nous avait toujours dit de ne décoller que si on voyait des locaux en l'air. Or a chaque fois, on était les seuls à décoller.
Par contre, je n'ai jamais pu décoller au déco de St Hilaire (rafale arrière) et j'ai péniblement décollé au déco de Montmin à Annecy alors que les débutants y décollaient non-stop par grappes entières.


Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1106 heures 444 en 1621 vols
Messages: 407


So beautiful ! ;)


« Répondre #7 le: 18 Décembre 2014 - 01:28:17 »

Salut, pour ceux que cette technique intéresse, voici une petite vidéo qui montre en détail la méthode "australienne"...par un australien en plus, donc certifiée conforme à l'originale!

<a href="http://www.youtube.com/v/auw-4Orig7s&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/auw-4Orig7s&rel=1</a>
Dans la vidéo; le gars dit de tirer agressivement mais c'est certainement parce qu'il n'y a pas de vent...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1106 heures 444 en 1621 vols
Messages: 407


So beautiful ! ;)


« Répondre #8 le: 18 Décembre 2014 - 01:33:11 »

Pourquoi cette technique est si peu utilisée, enseignée chez nous ? Quels inconvénients présente t elle ? Est elle plus compliquée à maîtriser ?

Bonne question a laquelle je vais tenter de répondre: Les décos en Australie sont souvent petits et ventilés (comme en Nouvelle Calédonie) contrairement en France ou les décos sont souvent immenses et peu alimentés. Du coup, les Australiens ont développé leur propre technique, adaptée à leurs conditions de décollage. A contrario, nous sommes assez handicapés pour décoller dans du vent nul ou faible car nous ne pratiquons jamais le dos voile.
Par exemple, j'ai fait un tour découverte des spots dans les alpes avec un ami l'année dernière: On est arrivé le matin a St Vincent les Forts, pas de vent mais le spot était bondé. On a pas décollé. On est revenu en fin d'après midi, c'était bien ventilé mais plus personne au déco. On a décollé: https://www.youtube.com/watch?v=zK-BXMNoNis
Même chose à Moustier St Marie, (site réputé musclé): On s'est fait monté par la navette des pros jusqu'au déco. ils ont estimé que c'était trop fort au déco et ont décidé de redescendre tout le monde. On a décidé de rester et on s'est fait un vol (seuls) extraordinaire dans des conditions musclées: https://www.youtube.com/watch?v=hS7whypgJCo
C'était souvent inquiétant pour nous car on nous avait toujours dit de ne décoller que si on voyait des locaux en l'air. Or a chaque fois, on était les seuls à décoller.
Par contre, je n'ai jamais pu décoller au déco de St Hilaire (rafale arrière) et j'ai péniblement décollé au déco de Montmin à Annecy alors que les débutants y décollaient non-stop par grappes entières.



Voler au dessus de ce lac Sourire c'est l'atterro officiel ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
Triple Seven France
Invité
« Répondre #9 le: 18 Décembre 2014 - 09:26:12 »

On est revenu en fin d'après midi, c'était bien ventilé mais plus personne au déco. On a décollé: https://www.youtube.com/watch?v=zK-BXMNoNis

Ta vidéo n'est peut-être pas le bon exemple. Il y a très peu là... 15 km/h certainement. Les locaux de St Vincent les Forts décollent avec bien plus que ça, le double même.

La technique n'est pas très pratiquée en France car dans l'immense majorité des cas nous décollons en conditions de vent (ou brise) faible. Et c'est une technique de plus à apprendre qui ne s'est développée que tardivement chez nous. Ce n'est pas une solution miracle mais c'est peut-être le meilleur compromis actuel ; il faut s'y entrainer, ça ne vient pas tout seul au premier essai.
Dans du laminaire facile c'est nickel, mais comme toujours c'est dans les conditions difficiles qu'on a vraiment besoin de ce genre de techniques...

Dans du vraiment fort, genre déco de Saint-André quand tu arrives à 15h, avec des rafales, avec le cycle thermique qui fait rentrer la brise travers un coup d'un côté un coup de l'autre, il est déjà tout simplement difficile de configurer correctement la voile au sol et de l'y laisser le temps nécessaire. Ensuite, avec A + C j'ai toujours du mal lorsque de vraiment grosses corrections asymétriques seraient nécessaires pour bien équilibrer la montée de l'aile.
Enfin, pour les petits bras, selon la puissance de l'aile, l'effort à exercer sur les C pour casser son énergie durant la montée peut être vraiment très important...

Mais en effet pour le moment, c'est la technique la plus cohérente que je connaisse pour décoller dans du fort.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
tartifli
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: sigma 9
pratique principale: cross
vols: 340 vols
Messages: 0



« Répondre #10 le: 18 Décembre 2014 - 11:00:14 »

On est revenu en fin d'après midi, c'était bien ventilé mais plus personne au déco. On a décollé: https://www.youtube.com/watch?v=zK-BXMNoNis

Ta vidéo n'est peut-être pas le bon exemple. Il y a très peu là... 15 km/h certainement. Les locaux de St Vincent les Forts décollent avec bien plus que ça, le double même.

C'est clair que là c'est du gentillet, vu le comportement des voiles au sol et des vitesses horizontales en sortie de déco... ils risquaient pas trop de se faire arracher!



... il est déjà tout simplement difficile de configurer correctement la voile au sol et de l'y laisser le temps nécessaire....


 1
Je dirai même que pour moi c'est pas décoller le plus pénible dans du fort, c'est faire une bonne prévol quand tu n'as pas vraiment d'endroits abrités du vent.
D'ailleurs je suis preneur de vos idées / méthodes pour faire une bonne prévol quand c'est bien alimenté et que tenir la voile au sol est déjà bien compliqué.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wimric
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient Freestyle 3, Gradient Aspen 4, Bidule 38
pratique principale: cross
vols: 1000 vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #11 le: 18 Décembre 2014 - 11:44:11 »

Effectivement, a St Vincent les Forts, c'était du gentillet mais on était tout de même très étonné de voir personne.
Pour les exemples en vent fort, voir ma précédente vidéo dans mon premier post.
Il y aura toujours de très bons pilotes avec une excellente tempo qui arriveront a décoller dans du vent fort avec la méthode classique.
Je dis simplement que la méthode australienne aux C permettra a un pilote moyen de décoller sans stress dans du vent fort.
C'est pas bien compliqué, il faut juste bien s'entrainer à la pratiquer sur un terrain plat et dans du vent fort.
J'ai remarqué que plus le vent est fort et plus la voile monte bien symétriquement; c'est dans le vent moyen qu'il faut la piloter en montée.
Il est vrai aussi que la traction sur les C peut être assez physique sur certaines voiles, notamment sous un Biplace.
L'avantage aussi de la tenir par les C, c'est qu'en attente de décollage dans du vent fort, vous arrivez a garder la voile au sol sans qu'elle parte dans tous les sens. Une fois montée, il n'y a pas de tempo a maitriser: la voile s'arrête d'elle même au dessus de la tête et n'arrache pas.
Par contre, dans du vent très fort, attendez vous a être catapulté dès que vous aurez lâché les C et à dégainer l'accélérateur. (faut pas croire non plus au miracle, le système a ses limites)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1106 heures 444 en 1621 vols
Messages: 407


So beautiful ! ;)


« Répondre #12 le: 18 Décembre 2014 - 11:48:17 »

A Saint Vincent, c'est normal que le vent soit... fort ?  je sors
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1106 heures 444 en 1621 vols
Messages: 407


So beautiful ! ;)


« Répondre #13 le: 18 Décembre 2014 - 11:50:32 »

Sinon ces méthodes sont vraiment bien pour ne pas se faire arracher ! Et à partir d'une certain moment quand on sent que c'est vraiment, fort direction  trinquer Demain sera un autre jour..
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
chatmalo
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 467



« Répondre #14 le: 18 Décembre 2014 - 12:06:59 »

P'tet faudrait extraire le sujet sous un sujet plus explicite là, car on est plus trop dans le déco twisté...

Un truc du genre : "Déco par vent fort : la méthode Australienne", ça serait pas mal... non?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
pipou
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: GIN Tribe + sellette Sup'air XA13
pratique principale: apprends à voler
vols: Depuis 2012 187h en 330 vols
Messages: 0


jsuis amoureux d'un chiffon vert et blanc!


« Répondre #15 le: 18 Décembre 2014 - 12:26:55 »

P'tet faudrait extraire le sujet sous un sujet plus explicite là, car on est plus trop dans le déco twisté...

Un truc du genre : "Déco par vent fort : la méthode Australienne", ça serait pas mal... non?

sitôt dit, sitôt fait!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1106 heures 444 en 1621 vols
Messages: 407


So beautiful ! ;)


« Répondre #16 le: 18 Décembre 2014 - 12:40:52 »

 pouce
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
pipou
les_modos
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: GIN Tribe + sellette Sup'air XA13
pratique principale: apprends à voler
vols: Depuis 2012 187h en 330 vols
Messages: 0


jsuis amoureux d'un chiffon vert et blanc!


« Répondre #17 le: 18 Décembre 2014 - 12:51:43 »

J'ai essayé cette technique quelque fois par vent fort...
Il est vrai que c'est le meilleur moyen de garder sa voile en place au sol, mais il faut avouer que la traction à effectuer sur le C pendant la montée est vraiment importante, et le débattement est assez fin pour que la voile monte en relâchant (sur ma voile en tout cas!).
Je n'avais pas trouvé ça très facile, mais certainement très sécuritaire en cas de rafales violentes pendant des exercices de gonflage.
Bref une bonne technique mais à pratiquer en exercice de gonflage avant d'envisager de l'adapter au décollage!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BenHoit
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8, spiru XL et Metis 3 40
pratique principale: vol / site
vols: 1020 vols - 850h vols
Messages: 127



« Répondre #18 le: 18 Décembre 2014 - 13:35:05 »

y a un pb sur la biroute de la vidéo du 1er post : elle reste constamment à l'horizontale (z'auriez pas oublié un truc à l'intérieur ?)  je sors
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 619



« Répondre #19 le: 18 Décembre 2014 - 14:06:06 »

Voilà comment on décolle chez nous en Nouvelle Calédonie quand c'est alimenté : https://www.youtube.com/watch?v=s2mhgIH6T6U

La plupart des pilotes décollent en tenant les C, pour casser la puissance de la voile.

(@) Wimric, salut !

Au risque de te vexer et en t'assurant que là n'est pas mon intention. Mais sur ta vidéo, je ne vois pas tant des conditions de vent ou brise très fortes que de nombreux gonflages décollages avec une technique douteuse. Trop d'énergie avec parfois des suspentes détendues au moment d'écoper, des avancées vers la voile et autres recentrages saccadées, des tempos exagérées et souvent hors timing, des envols avec du tangage et surtout roulis, etc...

Alors attention, je ne prétend pas être capable forcément de faire mieux. Je trouve juste curieux d'utiliser une telle vidéo pour illustrer une technique de gonflage que l'on souhaite promouvoir.

Pour la technique à proprement parler. Utiliser les A et C (ou D) marche très bien avec les mini-voiles aux cônes de suspentage plus courts. Avec les voiles "normales" le contrôle fin me semble plus difficile. En fait, je trouve que c'est une solution alternative voire complémentaire au gonflage à partir de la voile en boule/corolle. Il faut une très bonne pre-vol pour minimiser au maximum le risque de clef. De façon à pouvoir rapidement de la phase eco page/gonflage à celle de la voile stabilisé au zénith. Pour enchaîner dès que possible, course et envol.

Il est évident que toute technique et surtout celles que l'on envisage de mettre en oeuvre à l'occasion de pratiques en conditions fortes, se doivent d'être travaillées et maîtrisées en pente-école avant de vouloir être utilisées pour un envol engagé.

Enfin, n'oublions pas que si bien savoir s'envoler en conditions fortes est assurément appréciable, être certain de savoir dans les mêmes conditions voire plus fortes gérer la suite du vol et surtout son retour en bonne santé au sol est encore plus primordiale.

Bonne après-midi,
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 441



WWW
« Répondre #20 le: 18 Décembre 2014 - 14:27:43 »

Pour Wowo, si il est vrai que les techniques ne sont pas parfaites, mais on peut constater que les pilotes ne se font pas arracher du sol comme on le voit avec la technique traditionnelle. A défaut d'être super démonstratif, cela montre l'efficacité du contrôle aux C !  Tire la langue
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 619



« Répondre #21 le: 18 Décembre 2014 - 16:38:20 »

OK, mais une vidéo de Mike Klung l'est sans doute d'autant mieux.  bravo

C'est bien pourquoi vous ne verrez pas de sitôt une vidéo de moi...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Triple Seven France
Invité
« Répondre #22 le: 18 Décembre 2014 - 16:59:19 »

Puisqu'on parle de cette vidéo de début de fil
<a href="http://www.youtube.com/v/s2mhgIH6T6U&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/s2mhgIH6T6U&rel=1</a>
on y voit beaucoup de choses mais justement pas beaucoup de gonflage A + C...

Quand je parle de circonstances difficiles où justement on a besoin de ces techniques, c'est dans ce genre
(en plus, il me semble que le pilote dans cette vidéo a une jambe artificielle)
Là oui, ça ronfle et ça rafale, c'est thermique...
<a href="http://www.youtube.com/v/neuD_EYB0pM&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/neuD_EYB0pM&rel=1</a>

Et pour avoir décollé là une ou deux fois un peu trop tard, heureusement qu'il y avait du monde pour me tenir la voile sur le sol car sinon, quelle que soit la technique j'arrivais très bien, avant même d'avoir tendu les suspentes, à faire une belle pelote de ficelles et de tissu ! Mais je suis à tendance sous-doué...

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1106 heures 444 en 1621 vols
Messages: 407


So beautiful ! ;)


« Répondre #23 le: 18 Décembre 2014 - 17:06:45 »

C'est la réflexion que je me faisais mais me suis dit que peut-être que je n'avais aps assez de bons yeux pour différencier A+C et A + freins... sinon les gars assurent quand même !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
Michel Didriche / Marrak
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Antéa 2
pratique principale: cross
vols: +de ...... un paquet, plus de .....!!!! vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #24 le: 18 Décembre 2014 - 18:18:12 »


bonjour à toutes et tous,

la méthode Australienne , intéressant , mais peut-être pas qu'Australienne !

il y a environ 11 ans (en 2003) j'ai accueilli au Maroc en Janvier un groupe de Canadiens, objectif, volez sur la côte Atlantique avec un maximum de soleil, on les comprends ... en Janvier au Canada !!!
nous avions du vent, et j'ai constaté que mes pilotes Canadiens pratiquaient une technique particulière , les A dans une main , les D dans l'autre main, les commandes dans chaque main, et le contrôle à la montée était plutôt pas mal, sauf que la suite était moins "claire" ....
bref sur le moment je n'ai pas trouvé le "truc" évident, je leur ai conseillé de revenir à une technique plus "Française" avec tout de même la voile en "bouchon" (le Cobra au Maroc est mal vu, because les cailloux) .....
connaissant leur Moniteur au canada, "Dudu", je me suis interrogé et essayé de comprendre pourquoi il leur avait enseigné cette méthode,
qu'ils ne maîtrisaient pas bien , j'ai réalisé qu'en contrôlant la montée avec les élévateurs D, on contrôlait sur une "corde" beaucoup plus courte (de même qu'en pilotant aux arrières) et donc on agissait sur l'assiette et plus sur l'incidence, donc sur une amplitude beaucoup moindre, on effaçait l'effet "Spi" et donc le risque de se faire "soulever" ....
je me suis entraîné, très rapidement j'ai acquit la maîtrise du contrôle aux arrières et le résultat a été immédiat .... depuis j'utilise cette technique par vent fort en tandem (et au Maroc du vent il y en a !) ... depuis 11 ans.

j'ai une gestuelle précise, je garde mes commandes en main (pas en dragonne) je prends dans une main les A , dans l'autre les D ,
au-dessus des poulies, mais, et c'est important, la main à plat sur les élévateurs arrières et le pouce en bas, lors de la montée de la voile
je limite le contrôle à un mouvement de poignet 1/4 à 1/2 tour pas plus, l'action doit se situer à un moment précis , pas trop tôt sinon la voile arrête sa montée, pas trop tard pour ne pas se faire dépasser, au début l'action du pilote est plutôt trop rapide et avec trop d'amplitude, la voile s'arrête, mais rapidement le constat d'une montée progressive rassure et le contrôle est efficace , même très efficace !

j'ai évidement contacté mes pilotes Canadiens pour leur conseiller de "travailler" cette technique, et remercié "Dudu" ....

donc technique Australienne ou Canadienne ? je ne sais pas qui le premier a eu l'idée , mais l'idée est très bonne et c'est l'essentiel    bravo   
quand en plus vous associez :
1/ la voile en bouchon ,
2/ une main sur les A ne prenant que les deux suspentes du milieu 
3/ l'autre main sur les D,
vous reculez les limites du vent fort, néanmoins je conseillerai de bien maîtriser la technique, car en cas de "raté" ......
si vous passez au Maroc, cet hiver, je me ferai un plaisir de vous montrer la gestuelle "qui va bien" ....   trinquer  trinquer

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patron toi tu as la montre .... moi j'ai le temps !!!
Pages: [1] 2 3 ... 11   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.036 secondes avec 22 requêtes.