+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Avril 2021 - 20:46:04 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2] 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les pas doués du parapente, on en parle ?  (Lu 3105 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
airsinge
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: volante
pratique principale: apprends à voler
vols: depuis longtemps déjà des vols
Messages: 326



« Répondre #25 le: 18 Février 2021 - 23:36:01 »

À moi tu m'as donné l'impression d'aimer planer mais de ne pas aimer l'air et ses mouvements ni le matériel à gonfler pour voler, ni la situation de décollage, ni d'atterrissage...

Ça m'a fait penser que la natation et surtout la plongée te feraient peut-être avantageusement oublier de t'acharner à essayer de voler en l'air contre ton gré (et pour imiter ton keum).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
coyote65
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Rafale 11
pratique principale: vol rando
vols: 1300 en 92 du siècle dernier... depuis ? vols
Messages: 70



« Répondre #26 le: 18 Février 2021 - 23:48:35 »

Salut à tous et à Foxlady !

Ça me rappelle l'histoire d'un copain qui aimait bien conduire, mais qui avait la manie de traverser les carrefours en accélérant. Quand on lui faisait remarquer que ce n'était peut-être pas une bonne idée, il répondait que c'est l'endroit le plus dangereux et qu'il y passait ainsi moins de temps et par conséquent il minimisait les risques...
Alors pour ceux qui aiment voler, mais qui trouvent cela trop stressant de passer vingt minutes en l'air à subir la masse d'air en mouvement, essayez vous au speedflying. 
Vous faites le même vol en deux minutes, les pieds au ras des brouchous et là pas le temps de gamberger. Il reste à soigner le décollage et l'atterrissage...  tomate
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Charognard
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 216



« Répondre #27 le: 19 Février 2021 - 02:47:16 »

Au Québec, aucun instructeur forme des élèves sans radios. Non seulement c’est toujours avec radio, c’est avec radio en double.

L’élève a 2 radios allumées qui sont sur la même bande et l’instructeur à aussi 2 radios. Une panne peut survenir.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Crozets 4
pratique principale: cross
vols: Des milliers de vols
Messages: 331


Up, up, and away !


WWW
« Répondre #28 le: 19 Février 2021 - 07:31:09 »

Dans quel pays habites-tu pour savoir où il existe des moniteurs travaillant sans radio ?
Marc

On ne sait toujours pas dans quel pays vit Foxlady et donc où elle a appris.  hein ?

Marc
Je dirais en Suisse, où les radios sont quasiment interdites...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Plus nous nous élevons et plus nous paraissons petits à ceux qui ne savent pas voler - F. Nietzsche
ororange
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: HOOK4, SKIN2P
pratique principale: vol rando
vols: 250 vols
Messages: 25



« Répondre #29 le: 19 Février 2021 - 09:02:49 »

Salut,

Je dirai (si bien sûr continuer à voler est dans tes objectifs et pour te faire plaisir, pas pour faire plaisir aux autres), faire un stage radioguidée c'est sûr que ça parait nécessaire et pourquoi pas quelques biplaces pédagogiques? Tu voles avec un mono qui t'explique comment construire ton approche pour l'atterrissage vu du ciel (parce que la théorie sur des bouts de papier, c'est pas toujours facile à appliquer une fois en l'air), quand se mettre debout dans la sellette, où se placer et comment, etc.

Et puis ils sont bien gentils ceux qui disent que t'es nulle mais ça fait pas avancer le schmilblick. C'est pas très constructif, et comme d'autres l'ont déjà dit, peut-être que tu as besoin d'autres méthodes d'apprentissage.

Bons vols!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Crozets 4
pratique principale: cross
vols: Des milliers de vols
Messages: 331


Up, up, and away !


WWW
« Répondre #30 le: 19 Février 2021 - 09:03:14 »

Sinon, quand je lis :
Mon copain dit que ce n'est pas safe, qu'il faut être un parapentiste "complet" ou rien du tout, que juste sortir dans les restits ou faire des ploufs le matin, c'est du n'importe quoi et que c'est pas sans danger.
Je me dis que plum n'est (presque) pas loin du vrai quand il dit :
C'est pas d'apprendre le parapente que tu as besoin, c'est d'une thérapie de couple.  rapido

On peut très bien avoir une pratique "apaisée" du parapente où on ne vole que dans de l'air calme, encore heureux, ce n'est pas n'importe quoi !
Si le vol en thermique ne te plaît pas, n'en fais pas, c'est tout ! Ce n'est pas à ton copain, tout élève-moniteur soit-il, de décréter là où tu trouves ton plaisir (pas qu'en parapente, d'ailleurs ! Mr. Green)

Du moment que tu sais correctement décoller, atterrir et avoir une bonne conduite (au sens figuré -priorités, etc- et au sens propre -pilotage-) en l'air, tu as tout à fait raison de dire :
D'un autre, j'ai pas le sentiment de m'être mise en danger dans des ploufs du matin ou des aérologie calmes en fin de journée...

Bref, vole comme tu en as envie, fais-toi plaiz' (en sécurité), c'est pour ça qu'on vole ! parapente
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Plus nous nous élevons et plus nous paraissons petits à ceux qui ne savent pas voler - F. Nietzsche
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 65



« Répondre #31 le: 19 Février 2021 - 10:35:55 »

C'est pas d'apprendre le parapente que tu as besoin, c'est d'une thérapie de couple.  rapido

J'osais pas le dire  mort de rire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 65



« Répondre #32 le: 19 Février 2021 - 11:11:31 »

Je me permet de rajouter mon grain de sel ...

Je vole depuis septembre 2019 (je suis encore plus frais que toi !), et je ne comprends pas comment c'est possible de voler en se laissant aller !
Comment c'est possible de ne pas s'intéresser à l'ensemble de la pratique ! le parapente c'est pas que le vol, c'est tout ce qu'il y a avant et après, ça passe par l'analyse météo/aéro, le pliage avec amour de sa voile et le coup d'éponge (pour certain) sur les traces de boue de la journée ...

Pour moi, la plus grosse erreur dans ce que tu racontes, c'est le fait de te laisser guider de A à Z par ton copain !
Analyse de la météo, choix du site, estimation du vol et de l'activité thermique ...

Ou est la remise en question pourtant si importante ? l'analyse ? la prise de conscience ? TA PRISE DE CONSCIENCE ? (non je suis pas énervé, c'est juste pour souligner fortement le point haha)

J'aime le vol libre! je tombe un peu plus amoureux de cette pratique à chaque fois que je vais voler, ça me rend heureux !
Mais moi ce qui me rend heureux c'est l'ensemble de l'approche et pas seulement le vol ! le vol c'est simplement la concrétisation du projet !

Regarder la météo, me rendre compte que ça devrait voler (youpi) ! analyser un peu plus les données, lire un émagramme, me faire mon avis sur les conditions de demain, les comparer avec l'analyse des copains, choisir un site en fonction, sortir ma voile de sous mon lit, préparer mon sac, ouvrir les onglets internet pour pas perdre de temps le lendemain matin et vérifier que je me suis pas trompé sur mon analyse (Balise/webcam), monter dans la voiture et frôler l'accident tous les 100m car j'ai le nez en l'air et que je me dis "ça va être fufu ça va être fufu !!"

Le parapente c'est pas seulement un vol, c'est un ensemble de chose avant et après ... c'est surtout la bière à la fin avec les copains parce que tout le monde s'est éclaté  sautillant

Pour ma part, j'ai été bien encadré, mon meilleur ami vol depuis 10 ans, il a eu un gros niveau et il vole toujours fort. Il refuse de se faire peur et surtout il refuse que je me fasse peur ! quand j'ai commencé à voler en "autonomie", je lui faisais valider toutes mes analyses le soir, et lui d'une manière très bienveillante et pédagogique, il m'expliquait si j'avais raison ou non dans mon analyse, et il en rajouté un peu plus !

Il m'a intéressé à tout ça, aujourd'hui on analyse ensemble, on compare nos avis parce que j'ai appris des choses, grâce à lui mais pas seulement ! grâce à mes passages fréquents en école et au fait que j'ai absolument pas peur de passer pour un con quand je pose des questions ! pas plus tard qu'avant hier je postais une vidéo de mon sketch du jour à mon club, je voulais avoir l'avis de personne qui ont volé au même endroit que moi, on analyse, on échange, une piste de travail en découle, et j'apprends !

Donc pour en revenir au fond du problème, comme certain l'ont déjà dit, la vrai question c'est : Est-ce que tu aimes voler ? Est-ce que tu veux continuer ? Est-ce que ça t'apporte quelque chose ?

Une fois que tu y auras répondu, va falloir mettre en place une piste de travail !

histoire d'illustrer un peu ...

Je suis moniteur de ski (DE Alpin), ces 4 dernières année j'ai beaucoup pratiqué le ski de rando avec ma copine, comme certain l'ont souligné, c'est impossible d'être pédagogue avec sa moitié, ou du moins extrêmement compliqué pour la plus part d'entre nous ! Pour autant, lorsqu'il s'agit de sécurité, je prends les choses au sérieux et ma copine aussi.

Très rapidement il y a eu un intérêt de ma compagne pour tout ça, elle réclamait de comprendre , comprendre pourquoi on va à tel endroit, pourquoi on prend tel matos etc ..
résultat on a m'y au point des sorties pédagogiques, des sorties ou c'est elle qui lit le BRA, qui décide ou on va, qui essaye d'anticiper de quoi on va avoir besoin, et c'est elle qui guide la sortie, j'interviens, je lui montre, je lui explique qu'il faut mettre les couteaux maintenant et pas 100m plus loin car on se rapproche de la crête, qu'on se rapproche du col, qu'il y a eu du vent, du soleil et du froid, donc y a des chances pour que se soit lustré plus loin et que maintenant qu'on à encore de la neige froide sous les pieds, on peut faire nos manœuvre d'équipement sans risque ...

La différence avec cette méthode c'est qu'elle s'intéresse à l'ensemble de la démarche de la sortie .. les questions viennent d'elle !

C'est une grave erreur en tant qu'élève moniteur (et là je sais de quoi je parle), de mâcher le travail de cette façon et d'être aussi fermé d'esprit, il faut inclure l'élève dans la réflexion !! ... Un professionnel doit effectivement être professionnel, mais il peut aussi être enseignant parfois c'est pas plus mal Clin d'oeil

À mon humble avis ... reprend les bases, motive toi, tu as quelqu'un de compétant à porter de main, pose lui des questions et valide auprès de lui ton analyse !
Tu aimes les ploufs ? ça tombe bien, en tant que débutant c'est ce qu'on est censé faire ! pour un plouf c'est quoi l'analyse à avoir ? vent de face ? pas de vent à l'atterro ? un léger 10 kmh de face au déco c'est bien ? ce sont pas des analyses difficiles Clin d'oeil

commence par prendre du plaisir et à te sentir bien, tu verras au fur et à mesure ce que tu aimes ou pas ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Petit Toro
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ion 6 light
pratique principale: vol rando
vols: ? vols
Messages: 357



« Répondre #33 le: 19 Février 2021 - 11:34:01 »

c'est impossible d'être pédagogue avec sa moitié, ou du moins extrêmement compliqué pour la plus part d'entre nous !

 1  Même expérience pour moi. J'ai voulu apprendre le ski, l'alpinisme et l'escalade à ma (très) charmante épouse =>  Fou Pas glop !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir, U-Turn Everest 21 et Niviuk Artik2
pratique principale: vol / site
vols: 2278 vols
Messages: 77



« Répondre #34 le: 19 Février 2021 - 12:31:17 »

J'ai mis une réponse détaillée en MP.

Pour le reste, je plussoie : il est très difficile d'être pédagogue quand on a une relation sociale horizontale avec une personne. Il faut une relation verticale pour pouvoir enseigner, la verticalité étant donnée par la connaissance et surtout l'absence de relation pré-établie, amicale ou autre.
Le maître doit être reconnu par l'élève.

J'ai appris à grimper à des quantités de jeunes, j'en ai emmené beaucoup en haute montagne mais il y avait là l'aura indispensable de la relation maître-élève.
L'alpinisme conjugal, j'ai aussi pratiqué un certain temps, cela cessa quand un enfant arriva, du fait des responsabilités.
Et c'est tout à fait normal.

J'ai appris à pas mal de "poussins" les techniques du pilotage au sol d'un parapente, simplement parce que les écoles ne sont jamais efficaces dans ce domaine, qui exige au minimum un moniteur pour 2 stagiaires. Ils ne me connaissaient pas, ou seulement de vue parce qu'ils m'avaient vue à Planfait, j'avais l'autorité nécessaire du "maître qui sait" avec l'élève qui apprend.
Et ce fut toujours avec mes voiles et mes sellettes, c'est là une dimension importante pour que l'élève se sente vraiment en apprentissage et reconnaisse ma compétence.

Avec mon pote "Pasdoué", ce fut un échec cuisant, il n'a jamais rien appris et il répète inlassablement les mêmes erreurs.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 551



« Répondre #35 le: 19 Février 2021 - 17:32:36 »

Regarder la météo, me rendre compte que ça devrait voler (youpi) ! analyser un peu plus les données, lire un émagramme, me faire mon avis sur les conditions de demain, les comparer avec l'analyse des copains, choisir un site en fonction, sortir ma voile de sous mon lit, préparer mon sac, ouvrir les onglets internet pour pas perdre de temps le lendemain matin et vérifier que je me suis pas trompé sur mon analyse (Balise/webcam), monter dans la voiture et frôler l'accident tous les 100 m car j'ai le nez en l'air et que je me dis "ça va être fufu ça va être fufu !"
...
Tu aimes les ploufs ? ça tombe bien, en tant que débutant c'est ce qu'on est censé faire ! pour un plouf c'est quoi l'analyse à avoir ? vent de face ? pas de vent à l'atterro ? un léger 10 km/h de face au déco c'est bien ? Ce ne sont pas des analyses difficiles Clin d'oeil
Commence par prendre du plaisir et à te sentir bien, tu verras au fur et à mesure ce que tu aimes ou pas ...

Il me semble inutile de mettre la pression sur Foxlady !  hein ?
Je pense que la très grande majorité des pilotes (90 % peut-être, voire plus ?) ne savent pas interpréter un émagramme et cela ne les empêche pas de voler, que ce soit bien clair !
J'ai 33 ans de pratique et plus de 1 100 vols ; je sais ce qu'est un émagramme, mais en fait je ne sais pas les interpréter !
Je n'ai jamais consulté un émagramme avant d'aller voler.
Il faut bien sûr avoir une idée de l'aérologie prévue avant un vol et les indications données par les sites météo, quels qu'ils soient, sont en général très suffisants pour les pilotes qui ne font pas des vols de distance.
Il faut aussi avoir un certain nombre de connaissances de base : polaire des vitesses, notion de gradient à l'atterro..., mais il n'est pas nécessaire d'être un cador pour autant.

Foxlady, la question de fond est bien celle-ci : es-tu heureuse en l'air quand tu voles ?
- si oui, une progression régulière et apaisée est tout à fait envisageable ;
- si non, pourquoi veux-tu à tout prix y arriver ? Le parapente doit avant tout être un plaisir.
Et on peut évidemment le trouver en volant en conditions calmes et tranquilles sans chercher à faire de super vols en thermique.
J'ai un niveau tout à fait moyen en parapente (car je vole assez peu par an), mais mon plaisir est toujours aussi intense lorsque mes pieds quittent le sol  ! pouce

Les ploufs tranquilles en parapente, ou les vols rando tranquilles en moyenne montagne le matin, ont autant de "valeur" que des vols de distance de plus de 100 km.
Tout dépend de la motivation du pilote qui est sous la voile.
Il n'y a pas de hiérarchie entre les types de vols ; chacun trouve son plaisir dans l'activité comme il le souhaite.
Un skieur de piste bleue peut avoir autant de plaisir qu'un skieur de couloir extrême ; à chacun ses motivations.

Foxlady, tu as tout notre soutien.
Mais franchement quelques vols avec une assistance à la radio te feraient certainement beaucoup de bien pour déstresser !

Remarque : tu as écrit :
Oui, c'est ce qu'on me conseille ! Mais, est-ce risqué si je me contente de voler, par exemple, que dans des conditions hyper calmes, type restit', sur des sites où au bout d'un moment j'arrive à partir sans trop de casse (lol) et où l'atterrissage est gigantesque ? J'suis un peu perdue. Mon copain dit que ce n'est pas safe, qu'il faut être un parapentiste "complet" ou rien du tout, que juste sortir dans les restits ou faire des ploufs le matin, c'est du n'importe quoi et que c'est pas sans danger.

Mais comment ton copain peut-il te dire des bêtises pareilles alors qu'il est élève-moniteur de parapente ?  hein ?
C'est quand même du grand n'importe quoi !

 trinquer

Marc
« Dernière édition: 19 Février 2021 - 17:40:18 par Lassalle » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 65



« Répondre #36 le: 19 Février 2021 - 18:20:36 »

Regarder la météo, me rendre compte que ça devrait voler (youpi) ! analyser un peu plus les données, lire un émagramme, me faire mon avis sur les conditions de demain, les comparer avec l'analyse des copains, choisir un site en fonction, sortir ma voile de sous mon lit, préparer mon sac, ouvrir les onglets internet pour pas perdre de temps le lendemain matin et vérifier que je me suis pas trompé sur mon analyse (Balise/webcam), monter dans la voiture et frôler l'accident tous les 100 m car j'ai le nez en l'air et que je me dis "ça va être fufu ça va être fufu !"
...
Tu aimes les ploufs ? ça tombe bien, en tant que débutant c'est ce qu'on est censé faire ! pour un plouf c'est quoi l'analyse à avoir ? vent de face ? pas de vent à l'atterro ? un léger 10 km/h de face au déco c'est bien ? Ce ne sont pas des analyses difficiles Clin d'oeil
Commence par prendre du plaisir et à te sentir bien, tu verras au fur et à mesure ce que tu aimes ou pas ...

Il me semble inutile de mettre la pression sur Foxlady !  hein ?
Je pense que la très grande majorité des pilotes (90 % peut-être, voire plus ?) ne savent pas interpréter un émagramme et cela ne les empêche pas de voler, que ce soit bien clair !
J'ai 33 ans de pratique et plus de 1 100 vols ; je sais ce qu'est un émagramme, mais en fait je ne sais pas les interpréter !
Je n'ai jamais consulté un émagramme avant d'aller voler.
Il faut bien sûr avoir une idée de l'aérologie prévue avant un vol et les indications données par les sites météo, quels qu'ils soient, sont en général très suffisants pour les pilotes qui ne font pas des vols de distance.
Il faut aussi avoir un certain nombre de connaissances de base : polaire des vitesses, notion de gradient à l'atterro..., mais il n'est pas nécessaire d'être un cador pour autant.

Comme d'habitude mon cher Marc, on ne se comprend pas, mais c'est pas grave je commence à avoir l'habitude d'être en incompréhension et/ou en désaccord avec toi  Clin d'oeil

Si tu ne retiens que la forme c'est bien dommage, soit tu ne l'as pas compris soit c'est moi qui m'exprime mal. Peu importe tu me diras, je vais donc me justifier !

Tout ce pavé bien trop long je te l'accorde bien volontiers vise à transmettre un seul message qui est le suivant :

Tu voles pour toi, pour personne d'autre, c'est ton vol pas celui de qui que se soit d'autre. Que tu aies comme objectif de faire des cross de 800km ou du H&F toute ta vie il n'y a aucun problème ! bien au contraire, en revanche c'est ton vol, il t'appartient, tu te dois de te l'approprier de A à Z ! donc la préparation qui va avec en amont elle t'appartient également. Elle te fera progresser sous tous les aspects et tu prendras un tout autre plaisir ! à conditions que tu aimes voler à la base  Clin d'oeil

PS : @Foxlady, je te pris de m'excuser si j'ai laissé paraitre un énervement ou une pression, c'était seulement une énergie bienveillante  Mr. Green

@Marc, je te dis à bientôt pour la prochaine incompréhension et/ou désaccord  mort de rire
PS 2 : 33 ans de parapente et ne jamais s'être intéressé à un Émagramme, je trouve ça un poil suffisant  mort de rire
Ne le prends pas mal Marc ! c'était pour le pique de fin  Tire la langue
« Dernière édition: 19 Février 2021 - 18:27:34 par Rere38 » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Buck Danny
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: F18
pratique principale: autre (?)
vols: 30000 vols
Messages: 98



« Répondre #37 le: 19 Février 2021 - 18:25:20 »

@FoxLady: l'intervention de Marc est à mon avis ciblée, nette, précise, et bienveillante  1

Je n'aurais pas dis mieux ...

Sauf peut être pour l'assistance à la radio: faut pas non plus s'en faire tout un monde ... car l'assistance radio, ça dépend aussi de celui ou celle qui te souffle les instructions, et de la manière dont tu peux les recevoir.

En te souhaitant de beaux vols   voler
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 551



« Répondre #38 le: 19 Février 2021 - 18:54:58 »

Comme d'habitude mon cher Marc, on ne se comprend pas, mais ce n'est pas grave, je commence à avoir l'habitude d'être en incompréhension et/ou en désaccord avec toi  Clin d'oeil
...
@Marc, je te dis à bientôt pour la prochaine incompréhension et/ou désaccord  mort de rire
PS 2 : 33 ans de parapente et ne jamais s'être intéressé à un émagramme, je trouve ça un poil suffisant  mort de rire
Ne le prends pas mal Marc ! C'était pour le pique de fin  Tire la langue

Salut,  salut !

Je ne le prends pas mal du tout !
Simplement on ne m'a jamais appris ce qu'était un émagramme lors de mes stages de formation (il y a bien longtemps) et je dis simplement que la non connaissance des émagrammes ne m'a jamais empêché de faire de superbes vols depuis des années.
J'ai plein d'amis pilotes (qui volent depuis très longtemps aussi et qui volent beaucoup plus souvent que moi) qui ne savent absolument pas ce qu'est un émagramme (ils ont pourtant des centaines de vols).
Je ne dis pas que savoir interpréter un émagramme est inutile, mais ce point me semble tout à fait secondaire dans la progression de l'immense majorité des pilotes !

Exemple : nous avions prévu d'aller faire un vol rando raquettes demain samedi et les sites météo annoncent un vent assez fort en altitude, ce qui nous a conduits à annuler le projet.
Nous n'avons pas eu besoin d'un émagramme pour prendre cette décision !

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 65



« Répondre #39 le: 19 Février 2021 - 19:49:30 »

Comme d'habitude mon cher Marc, on ne se comprend pas, mais ce n'est pas grave, je commence à avoir l'habitude d'être en incompréhension et/ou en désaccord avec toi  Clin d'oeil
...
@Marc, je te dis à bientôt pour la prochaine incompréhension et/ou désaccord  mort de rire
PS 2 : 33 ans de parapente et ne jamais s'être intéressé à un émagramme, je trouve ça un poil suffisant  mort de rire
Ne le prends pas mal Marc ! C'était pour le pique de fin  Tire la langue

Salut,  salut !

Je ne le prends pas mal du tout !
Simplement on ne m'a jamais appris ce qu'était un émagramme lors de mes stages de formation (il y a bien longtemps) et je dis simplement que la non connaissance des émagrammes ne m'a jamais empêché de faire de superbes vols depuis des années.
J'ai plein d'amis pilotes (qui volent depuis très longtemps aussi et qui volent beaucoup plus souvent que moi) qui ne savent absolument pas ce qu'est un émagramme (ils ont pourtant des centaines de vols).
Je ne dis pas que savoir interpréter un émagramme est inutile, mais ce point me semble tout à fait secondaire dans la progression de l'immense majorité des pilotes !

Exemple : nous avions prévu d'aller faire un vol rando raquettes demain samedi et les sites météo annoncent un vent assez fort en altitude, ce qui nous a conduits à annuler le projet.
Nous n'avons pas eu besoin d'un émagramme pour prendre cette décision !

 trinquer

Marc

On est bien d'accord Marc (c'est fou !) savoir lire un Émagramme n'est pas un prérequis à avoir, d'ailleurs, je ne sais pas lire un émagramme, je sais à peu prêt le décortiquer et l'interpréter, mais je suis certain de pas être aussi bon que des vrais croiseurs !

L'Émagramme est un exemple, et l'exemple en l'occurence était juste là pour illustrer à mon sens, l'importance de s'intéresser aux choses, qu'il s'agisse d'un émagramme, de test d'homologation, de mécavol, d'aérologie ... bref s'intéresser à l'ensemble de notre pratique ! voilà tout  Mr. Green
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Charognard
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 216



« Répondre #40 le: 19 Février 2021 - 20:34:45 »

Nous sommes tous les pas doués de quelqu’un d’autre.  voler
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
Sagarmatha
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir, U-Turn Everest 21 et Niviuk Artik2
pratique principale: vol / site
vols: 2278 vols
Messages: 77



« Répondre #41 le: 20 Février 2021 - 03:45:50 »

Il vaut mieux se croire pas doué que l'ignorer (proverbe persan).
C'est une variante du "connais-toi toi-même" de Socrate.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wolfd
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Mentor 4
pratique principale: cross
Messages: 31



« Répondre #42 le: 20 Février 2021 - 05:30:05 »

Je récapitule : 300 vols mais,

« je ne comprends rien à ce qu'il se passe : je ne sais pas piloter, je ne mémorise rien, j'ai jamais rien compris à une courbe de polaire-sais-pas-quoi, la théorie, c'est du chinois, je suis nulle au déco, j'atterris sur mes pieds que depuis 1 an, mais je ne sais pas construire un atterrissage et il me faut un champ de 2 hectares sans obstacles pour pas me mettre en danger. Dans les airs, je comprends que dalle à ce qu'il se passe » 

et :

« on a même tendance (mais je proteste !) à trouver que je surestime mes compétences »

Mon conseil : arrête le parapente si tu tiens a la vie.
Et +1 sur la thérapie de couple.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
denben
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Rush 5
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop peu vols
Messages: 6


« Répondre #43 le: 20 Février 2021 - 08:37:08 »

Tu sais quoi, FoxLady, si vraiment tu en as envie de voler en parapente, n'écoute pas ceux qui te disent d'oublier, lis l'article de Parapente Mag (n°123) de David Euraud "Même pas peur !", et donne m'en des nouvelles... (je peux pas le joindre ici le fichier est trop lourd mais si tu me le demandes j'essayerais de te le transmettre en MP)
denis
Ps. quelques phrases intéressantes de l'article ci-dessous

"LA PEUR EN PARAPENTE (COMME DANS TOUTE AUTRE SPORT A RISQUE) EST NORMALE ET MÊME NÉCESSAIRE DANS CERTAINES SITUATIONS. PAR CONTRE, CHASSONS LES ANGOISSES INJUSTIFIÉES !
"pour diminuer sa peur en vol, il faut faire un stage qui fait peur ? Eh bien oui ! Voler en sérénité se paye par
un peu de courage".

"CONCLUSION
On ne guérit pas de ses peurs,
mais on apprend à les dominer.
La peur sera toujours là… ou
prête à revenir. Après une longue
période sans exposition à la
source de vos angoisses, il faudra
reprendre un travail d’accoutumance.
Si vous êtes conscient de vos
capacités, si votre matériel est
adapté à votre niveau, si vous
êtes suffisamment sage pour
adapter votre forme de pratique
et vos ambitions à votre réelle
expérience… tous les ingrédients
de la sérénité sont réunis. Si
votre moral et votre niveau de
pilotage sont faibles, contentez-vous
de la joie des ploufs en
conditions calmes, loin de la
foule des grands sites, avec une
aile facile et ludique. Si vous voulez
absolument affronter les
gros thermiques et faire du
cross, il va falloir acquérir un
niveau de pilotage suffisant pour
contrôler la voile dans les situations
aérologiques parfois inattendues
et violentes. Etre capable de la tenir et de gérer les
incidents de vols. Si vous voulez
faire de la voltige, il vous faut
apprendre toutes les bases une
par une et progresser sans sauter
d’étape, techniquement et
mentalement".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Michou
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: AD susi 3
pratique principale: apprends à voler
vols: 150 vols
Messages: 110



« Répondre #44 le: 20 Février 2021 - 09:27:38 »

Je n'ai pas eu le sentiment que Foxlady évoque un problème de peur mais plutôt de compétences. Et je ne pense pas que ceux qui l'invitent à arrêter soient mal intentionnés mais au contraire qu'ils touchent du doigt les limites à la sécurité de sa situation. En tout cas je les rejoints sur la nécessité d'une remise en question car au bout de 300 vols si elle ne comprends rien à la théorie ni à ce qui se passe en l'air, il va bien finir par y avoir une mise en danger excessive.
On verra si elle revient nous en parler ici.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Charognard
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 216



« Répondre #45 le: 20 Février 2021 - 13:09:00 »

J’ai des amis qui se contente de 6-7 vols par année.
Foxlady en a fait 300 depuis 2018 sans rien comprendre.

Peut-être que le parapente est une activité qui n’a pas besoin d’être compris.

Est-ce que tout les oiseaux comprennent leurs vols ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
fb73
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Freddie Brian Roger et John
pratique principale: vol / site
Messages: 127



« Répondre #46 le: 20 Février 2021 - 19:02:06 »

J’ai des amis qui se contente de 6-7 vols par année.
Foxlady en a fait 300 depuis 2018 sans rien comprendre.

Peut-être que le parapente est une activité qui n’a pas besoin d’être compris.

Est-ce que tout les oiseaux comprennent leurs vols ?

Personne ne sais si des espèces d'oiseaux comprennent leurs vols.
Ils ont évolué pendant plus de 60 millions d'années pour donner cette grâce et cette efficacité en vol.

Au début, il y avait du bouleau...

« Dernière édition: 20 Février 2021 - 19:07:47 par fb73 » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fb73
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Freddie Brian Roger et John
pratique principale: vol / site
Messages: 127



« Répondre #47 le: 20 Février 2021 - 19:56:53 »

Au début, il y avait du bouleau...
Oups, du boulot... (pas taper, Marc)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
coyote65
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Rafale 11
pratique principale: vol rando
vols: 1300 en 92 du siècle dernier... depuis ? vols
Messages: 70



« Répondre #48 le: 20 Février 2021 - 19:59:49 »

J’ai des amis qui se contente de 6-7 vols par année.
Foxlady en a fait 300 depuis 2018 sans rien comprendre.

Peut-être que le parapente est une activité qui n’a pas besoin d’être compris.

Est-ce que tout les oiseaux comprennent leurs vols ?

Personne ne sais si des espèces d'oiseaux comprennent leurs vols.
Ils ont évolué pendant plus de 60 millions d'années pour donner cette grâce et cette efficacité en vol.

Au début, il y avait du bouleau...



Du boulot ??

Mais on a déjà vu des oiseaux se casser la gueule... et j'ai même vu un vautour (qui devait pioncer en vol) se prendre dans mes suspentes !

 Je pense comme Charognard. Le tigre n'a pas besoin de comprendre ni de penser pour tigrer...   prof
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 392



« Répondre #49 le: 20 Février 2021 - 20:19:43 »

et j'ai même vu un vautour (qui devait pioncer en vol) se prendre dans mes suspentes !
Shocked ça m'arrive très souvent de voler avec eux et c'est le truc qui me fait flipper.
Ça s'est fini comment ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Pages: 1 [2] 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.067 secondes avec 22 requêtes.