+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Avril 2021 - 15:50:22 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les pas doués du parapente, on en parle ?  (Lu 3096 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« le: 18 Février 2021 - 20:01:38 »

Bonsoir !

J'ai parcouru 50 fois le sommaire avant de sélectionner un endroit où mettre ce post, alors s'il n'est pas à sa place, bougez-le très heureux

Mon intervention de ce soir est très simple. J'ai commencé le parapente en 2018 et je suis officiellement très mais alors très mais très très nulle.

Je cherche à savoir s'il y a des gens qui ont eu des débuts longs et difficiles et qui sont aujourd'hui à l'aise avec le sport ?

Je suis journaliste sport et je viens juste de faire une interview de Jochen Zeischka. C'est un deltiste, ok, mais passons, il me confirmait que si t'as pas l'intuition pour le vol libre, que si les montagnes russes, c'est pas ton truc et / ou que si tu es trop émotionnel, tu peux en effet oublier le vol libre (pour les émotionnels, il appelle ça "les hippies du delta" et il dit qu'ils se mettent fichtrement en danger lol ) Bref, si t'es pas logique et rationnel, ça marchera pas pour toi, dit-il.

Alors bon, l'écrivain hyper sensible et ratée reconvertie en journaliste que je suis s'est bien reconnue dans le portrait ci-dessus  Mr. Green En plus, je confirme, les sensations fortes, c'est pas mon truc très heureux Après, le parapente, vu que je me mets pas dans des thermiques de 7m/sec, je m'épargne quand même pas mal en terme de sensations fortes, je trouve. En tout cas, je ne dirais pas que le parapente c'est trop "hot" pour moi, mais c'est vrai aussi que vous risquez pas de me voir décoller dans un temps actif (ou en tout cas le moins actif possible très heureux On m'a forcé à faire du thermique, c'est affreux.)

Mon copain est élève moniteur, mais il a baissé les bras avec moi. Lui sort énormément, donc je dirais que je suis pas mal sortie, d'autant plus que mon job en Freelance me permet de me libérer dès que ça vole. On sort toutes les semaines et parfois plusieurs fois par semaine. Mon copain m'a pas mal botté les fesses pour le gonflage et la pente-école, je pense pas n'y avoir pas passé assez de temps même si je sais qu'on n'y en passe jamais trop  mort de rire  J'ai environ 60 heures de vol (c'est pas beaucoup, je sais), je dirais en tout et pour tout (avec collines), 300 décollages. Je vole en plaine en treuil, sur des petits reliefs (300/400m) et 2/3 fois par an dans les hautes montagnes.

Mais je ne comprends rien à ce qu'il se passe : je ne sais pas piloter, je ne mémorise rien, j'ai jamais rien compris à une courbe de polaire-sais-pas-quoi, la théorie, c'est du chinois, je suis nulle au déco, j'atterris sur mes pieds que depuis 1 an, mais je ne sais pas construire un atterrissage et il me faut un champ de 2 hectares sans obstacles pour pas me mettre en danger. Dans les airs, je comprends que dalle à ce qu'il se passe. J'suis là en train de me faire trimballer par mon aile mort de rire J'suis passée par 3 ou 4 moniteurs, ils ont tous jeté l'éponge, à commencer par ma tendre moitié.

Donc bon, euh, je sais pas très heureux Pensez-vous qu'il faille totalement quitter le sport ou peut-être je peux juste garder ma voile et faire des ploufs, du gonflage pour m'amuser et simplement laisser tomber le vol ?

Ou alors certains se reconnaissent et ont trouvé la faille puis y ont remédié ? Je sais, c'est pas facile comme ça de donner son avis, j'ai mis des éléments mais sans m'avoir vu voler, c'est pas évident, j'imagine bien. Simplement, si quelqu'un a galéré 2 ans et demi, et tout à coup, bah c'est venu, ou a trouvé le truc pour que ça vienne, j'suis preneuse pour pas abandonner le vol !

Bisous les chanceux qui volent  bisous
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Le Plantigrade
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Arak
pratique principale: apprends à voler
vols: 148 vols
Messages: 42


« Répondre #1 le: 18 Février 2021 - 20:14:51 »

Je suis qu'un Pioupiou, mais si ce que tu decris est exact et pas une expression malheureuse du syndrome de l'imposteur, à ta place, je laisserais tomber... Te lire ma fais froid dans le dos en fait.

Ou alors, se contenter de vol en alogie super-calme ?

Dans tous les cas, c'est courageux comme démarche, j'espère que tu trouvera des réponses...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Parfois, mieux vaut ne rien dire et passer pour un c** que l'ouvrir et lever le doute...
Riton06
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Mcc explora
pratique principale: apprends à voler
vols: 250 vols
Messages: 17



« Répondre #2 le: 18 Février 2021 - 20:19:25 »

Je ne suis pas un technicien du vol libre ,mais relativement curieux...du coup je lit pas mal sur le sujet magazine ou même ici  !
le fait de voler souvent seul au début m’a bien forcé à m’intéresser à la météo , gonflage , decos et atterrissage etc ...
Je pense que de ne pas se reposer sur quelqu’un d’autre est bien bénéfique aussi.(si on place le curseur du danger pas trop loin...)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« Répondre #3 le: 18 Février 2021 - 20:20:35 »

Oui, c'est ce qu'on me conseille ! Mais, est-ce risqué si je me contente de voler, par exemple, que dans des conditions hyper calmes, type restit', sur des sites où au bout d'un moment j'arrive à partir sans trop de casse (lol) et où l'atterrissage est gigantesque ? J'suis un peu perdue. Mon copain dit que ce n'est pas safe, qu'il faut être un parapentiste "complet" ou rien du tout, que juste sortir dans les restits ou faire des ploufs le matin, c'est du n'importe quoi et que c'est pas sans danger. D'un côté, je comprends ce qu'il veut dire, on ne peut pas décemment se dire qu'on va faire du parapente à moitié, du parapente mais pas trop lol. D'un autre, j'ai pas le sentiment de m'être mise en danger dans des ploufs du matin ou des aérologie calmes en fin de journée...

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« Répondre #4 le: 18 Février 2021 - 20:22:26 »

Je ne suis pas un technicien du vol libre ,mais relativement curieux...du coup je lit pas mal sur le sujet magazine ou même ici  !
le fait de voler souvent seul au début m’a bien forcé à m’intéresser à la météo , gonflage , decos et atterrissage etc ...
Je pense que de ne pas se reposer sur quelqu’un d’autre est bien bénéfique aussi.(si on place le curseur du danger pas trop loin...)

Hello !

Tiens, j'y avais pas pensé, mais c'est vrai que c'est "couillu". Sortir seule, c'est pas un truc auquel j'aurais pensé là très heureux Mais je comprends ce que tu veux dire ! Après, si je dois être honnête, je me sens pas le courage !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
plouffeur(se)
***
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire, Carrera+, Axis Vega 5, Diamir, Nearbirds Genesis
pratique principale: vol / site
Messages: 29



« Répondre #5 le: 18 Février 2021 - 20:23:17 »

C'est très spécial le parapente et ne convient certainement à tout le monde comme peut l'être une activité comme la randonnée par exemple.

Rien à voir avec toi mais si tu es très légère c'est un handicap. Je ne fais que 60kg et c'est pas l'idéal. Pas rédhibitoire, mais un handicap néanmoins. Dans plein d'autres activités/sports être léger est à l'inverse un avantage.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« Répondre #6 le: 18 Février 2021 - 20:25:58 »

C'est très spécial le parapente et ne convient certainement à tout le monde comme peut l'être une activité comme la randonnée par exemple.

Rien à voir avec toi mais si tu es très légère c'est un handicap. Je ne fais que 60kg et c'est pas l'idéal. Pas rédhibitoire, mais un handicap néanmoins. Dans plein d'autres activités/sports être léger est à l'inverse un avantage.



Ah oui, je fais 58 kg, mais bon, je vole avec des gens pas plus lourds voire plus légers et ils s'en sortent très heureux Oui, mon premier instructeur devant mes complaintes incessantes de mes échecs m'avait dit qu'il n'y avais qu'une seule solution : 25 crêpes au Nutella par jour très heureux Bon, il plaisantait, mais on avait relevé que être léger n'aide pas, après faut pas psychoter, je connais des filles rachitiques, elles font des cross ahahah !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« Répondre #7 le: 18 Février 2021 - 20:35:24 »

Je suis qu'un Pioupiou, mais si ce que tu decris est exact et pas une expression malheureuse du syndrome de l'imposteur, à ta place, je laisserais tomber... Te lire ma fais froid dans le dos en fait.

Ou alors, se contenter de vol en alogie super-calme ?

Dans tous les cas, c'est courageux comme démarche, j'espère que tu trouvera des réponses...

Je suis qu'un Pioupiou, mais si ce que tu decris est exact et pas une expression malheureuse du syndrome de l'imposteur, à ta place, je laisserais tomber... Te lire ma fais froid dans le dos en fait.

Ou alors, se contenter de vol en alogie super-calme ?

Dans tous les cas, c'est courageux comme démarche, j'espère que tu trouvera des réponses...

Je viens de Googler syndrome de l'imposteur, ahaha ! En fait, c'est tout l'inverse ! ça fait 2 ans et demi que je crie sur tous les toits que je suis pas si nulle hein, et que c'est pas sympa de me rabaisser, lol, on a même tendance (mais je proteste !) à trouver que je surestime mes compétences  quoi (C'est faux !!!). Mais passons, ça m'a fait penser, que, oui, j'ai pas eu des débuts faciles. Par exemple, je ne suis tombée que sur des moniteurs qui travaillaient sans radio et de n'avoir jamais eu une seule instruction à la radio, moi je plaide que ça m'a pénalisé. ça rend mon copain fou, il dit que c'est accuser mes moniteurs (et lui au passage) au lieu de me remettre en cause. Pendant 2 ans et demi, j'ai pensé qu'on m'avait mal enseigné, parce qu'avant de devenir journaliste, j'ai fait un bref passage à l'éducation nationale et j'ai alors toujours dit qu'il n'y avait pas de mauvais élèves, que des mauvais enseignants, BIM  très heureux . Et puis, aujourd'hui, je sais pas, j'ai eu une prise de conscience. Mon instructeur est hyper patient, hyper disponible, j'ai soudain eu l'introspection que mon copain me demande d'avoir depuis 2 ans : c'est pas les moniteurs le problème, c'est moi  effray  

(pour m'étendre sur l'arrogance qu'on me reproche, en fait, je dis toujours que si je ne sais pas voler, c'est parce que je n'ai jamais eu de contact radio, pas même au premier vol, et on me fait remarquer que je ne suis personne pour dire comment le parapente s'enseigne, et que mes petits camarades s'en sortent très bien eux, et ... c'est pas faux lol  Mr. Green )
« Dernière édition: 18 Février 2021 - 20:45:50 par Foxlady » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
plouffeur(se)
***
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire, Carrera+, Axis Vega 5, Diamir, Nearbirds Genesis
pratique principale: vol / site
Messages: 29



« Répondre #8 le: 18 Février 2021 - 20:44:01 »

C'est pas une histoire de psychoter mais simplement être léger est un désavantage en parapente, qui est atténué en partie en restant sur des ailes EnA/EnB. Ce qui est ton cas donc ce n'est pas l'essentiel de ton problème mais rajoute une difficulté
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« Répondre #9 le: 18 Février 2021 - 20:46:27 »

C'est pas une histoire de psychoter mais simplement être léger est un désavantage en parapente, qui est atténué en partie en restant sur des ailes EnA/EnB. Ce qui est ton cas donc ce n'est pas l'essentiel de ton problème mais rajoute une difficulté

Mince, en plus c'est atténué, j'ai définitivement plus d'excuses ahahah  la prise de t?te  bisous
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 551



« Répondre #10 le: 18 Février 2021 - 20:54:40 »

Mais passons, ça m'a fait penser, que, oui, je n'ai pas eu des débuts faciles. Par exemple, je ne suis tombée que sur des moniteurs qui travaillaient sans radio et de n'avoir jamais eu une seule instruction à la radio, moi je plaide que ça m'a pénalisée.

J'avoue que je tombe des nues !
Il existerait donc des écoles qui forment des débutants sans utiliser de radio ?  hein ?
Je trouve cela tout simplement ahurissant.
Pour acquérir un minimum de confiance et progresser vers l'autonomie il me semble que le guidage radio est tout simplement indispensable.
Comme as-tu réussi à trouver une école qui fonctionne sans radio ?

Je crois que j'aurais eu beaucoup de difficultés psychologiques si j'avais fait ma formation initiale sans radio.
Un petit passage en école avec guidage radio serait peut-être une étape utile pour toi ?

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« Répondre #11 le: 18 Février 2021 - 20:54:48 »

Je reformule / ajoute une question par rapport à mon post initial :

Sur quoi / quelle pratique puis-je me rabattre ? S'il faut arrêter et vendre le matos, je le ferais, mais si c'est possible, j'aimerais bien faire de temps en temps des vols en aérologie calme...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Foxlady
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 120 vols
Messages: 8



« Répondre #12 le: 18 Février 2021 - 21:00:25 »


Mais passons, ça m'a fait penser, que, oui, je n'ai pas eu des débuts faciles. Par exemple, je ne suis tombée que sur des moniteurs qui travaillaient sans radio et de n'avoir jamais eu une seule instruction à la radio, moi je plaide que ça m'a pénalisée.


J'avoue que je tombe des nues !
Il existerait donc des écoles qui forment des débutants sans utiliser de radio ?  hein ?
Je trouve cela tout simplement ahurissant.
Pour acquérir un minimum de confiance et progresser vers l'autonomie il me semble que le guidage radio est tout simplement indispensable.
Comme as-tu réussi à trouver une école qui fonctionne sans radio ?

Je crois que j'aurais eu beaucoup de difficultés psychologiques si j'avais fait ma formation d'initiation sans radio.
Un petit passage en école avec guidage radio serait peut-être une étape utile pour toi ?

Marc

Si ça peut te rassurer (mais je me doute que ça te rassurera pas ahaha), c'est pas en France ! Alors, j'en ai pas trouvé 1 mais 4 ahahah !
Du coup, j'avais pensé venir en France, parce que j'ai vu des vidéos sur Youtube de stage et wow, rien à voir ! Mais bon, autant te dire qu'avec le covid  Yeux qui roulent  Mais même j'avoue, faire le voyage, m'héberger, et tout ça, j'ai pas franchi le pas :/ Puis ça crée des crises de couple quand je dis à mon copain "vous z'êtes des nuls ici, j'me casse apprendre en France"  mort de rire Et bien sûr, il a beaucoup induit le doute en moi, en me disant que c'était moi le problème et qu'allait en France n'y changerait rien. Alors du coup, j'ai jamais osé sortir le porte-monnaie (parce que quand même, l'avion avec la voile, le stage, l'hébergement aouch) pour me rendre compte qu'il avait raison la prise de t?te

Purée, t'sais quoi, ton message m'a presque conforté dans l'idée que c'est ça que je dois faire... Covid ou pas covid, nom de dieu ! Bon, avec ces frontières fermées... Sinon, y a pas des écoles FR qui proposent des stages à l'étranger ? Même Slovénie ou Autriche, ou Italie...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Le Plantigrade
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Arak
pratique principale: apprends à voler
vols: 148 vols
Messages: 42


« Répondre #13 le: 18 Février 2021 - 21:06:33 »

Pour moi, pour voler, il faut comprendre. Comprendre ce qui se passe et quoi faire quand ça se passe...

Ça passe par la théorie et par la théorie de la pratique. Sans ça, on ne peut pas se projeter, pas anticiper et donc, on en est réduit à subir. Bref, à ta place je bosserais la théorie (il y'a de très bon référentiel en ligne, parapente 360 par exemple) et j'essaierais de faire des liens avec la pratique.

Parce que oui, même un plouf du matin représente un danger qu'il faut pouvoir comprendre, ne serait-ce que pour savoir quand renoncer.

Encore une fois, je suis un pioupiou, je ne prétend pas être en mesure de donner des conseils. En revanche, je pense qu'en tant que parapentiste, c'est aussi ma responsabilité de dire à un autre pilote quand je pense qu'il se met en danger...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Parfois, mieux vaut ne rien dire et passer pour un c** que l'ouvrir et lever le doute...
Lassalle
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 551



« Répondre #14 le: 18 Février 2021 - 21:08:00 »

Si ça peut te rassurer (mais je me doute que ça te rassurera pas ahaha), c'est pas en France ! Alors, j'en ai pas trouvé 1 mais 4 ahahah !
Du coup, j'avais pensé venir en France...
Purée, t'sais quoi, ton message m'a presque conforté dans l'idée que c'est ça que je dois faire... Covid ou pas covid, nom de dieu ! Bon, avec ces frontières fermées... Sinon, y a pas des écoles FR qui proposent des stages à l'étranger ? Même Slovénie ou Autriche, ou Italie...

Dans quel pays habites-tu pour savoir où il existe des moniteurs travaillant sans radio ?
Je pense qu'en France cela ne doit pas exister.
Il y a certainement un problème financier et un problème d'autorisation de voyager actuellement, mais un stage de remise à niveau avec guidage radio te ferait certainement le plus grand bien.
Il y a plusieurs moniteurs sur ce forum (qui travaillent évidemment avec radio) qui t'accueilleraient volontiers.
Si tu visionnes des vidéos de choucas (Laurent), tu verras quelle pédagogie il utilise pour former ses stagiaires !  pouce
La mise en confiance des débutants est clairement un souci majeur pour lui.
Et son ouvrage pédagogique en ligne "parapente360", entièrement accessible, téléchargeable et gratuit, est super bien fait !  bravo

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flying Koala
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 5



« Répondre #15 le: 18 Février 2021 - 21:09:17 »

Salut Foxlady,

Tu es peut-être juste plus lucide que la plupart d'entre nous sur ton véritable niveau en parapente.

La vraie question est pourquoi voles-tu ?

Si c'est parce que ça te fait plaisir, accroche-toi et continue !

Ce sport est à risque, tu sembles en être consciente et consciente de tes limites techniques et mentales. Tu te mets probablement moins en danger que la plupart d'entre nous... Je n'ai connu aucun exemple de sport où quelqu'un qui se faisait plaisir ne progressait pas (à son rythme évidemment).

Si par contre, voler est une souffrance et uniquement source d'angoisse, arrête !

Pour te remonter le moral, tu n'es pas la seule à être nulle, en cinq ans (!) je reste une quiche au déco et au sol, médiocre en l'air et approximatif à l'atterro... Mais je m'éclate...

Bons vols,

FK.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
Charognard
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 216



« Répondre #16 le: 18 Février 2021 - 21:14:18 »

Il faut que tu mattes toutes les vidéos de Maurer.
Visualise le truc.
Attache toi de façon bien sec un bandeau sur le front comme un karatéka.
Dis toi fortement dans ta tête « le vol qui s’en vient, je vol comme un tueur débridé »
Have fun.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
plumocum
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 392



« Répondre #17 le: 18 Février 2021 - 21:16:34 »

C'est pas d'apprendre le parapente que tu as besoin, c'est d'une thérapie de couple.  rapido
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Petit Toro
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ion 6 light
pratique principale: vol rando
vols: ? vols
Messages: 356



« Répondre #18 le: 18 Février 2021 - 21:17:42 »

Tout les footeux ne jouent pas en 1ère division.
Il n'y a que toi qui peut répondre à ton questionnement.
Si tu prends plaisir à voler dans du soft, CONTINUE !
Si tu as les fesses qui font de l'huile d'olive, calme le jeu.
Surtout, SURTOUT: que le vol ne soit pas une contrainte.
Il n'y a pas de honte à avoir peur. TOUT LE MONDE ici est passé par la trouille un jour ou l'autre. Si un prétend le contraire, fuis-le !

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willitou
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: air design vivo
pratique principale: vol / site
vols: 1 vols
Messages: 139


« Répondre #19 le: 18 Février 2021 - 21:28:43 »

Il ne me semble pas utile de chercher des choses trop compliquées pour progresser.

Pour le décollage dos voile ; plusieurs milliers de tentatives sur pente école en te filmant pour corriger ta gestuelle.
Pour le face voile : des centaines d'heures de gonflage.

Choisir un atterrissage avec une cible et aborder la chose de façon ludique.

En l'air, ne pratiquer qu'en conditions calmes, il est peut probable que tu décroches ta voile ou inities une vrille.
Dans ces conditions tu devrais pouvoir découvrir à ton rythme le pilotage mais quelques bases en méca-vol peuvent s'avérer utiles.

Je crois que le plaisir doit guider ta pratique et aussi la curiosité.

Par exemple ma conjointe n'apprécie pas les décollages bondés style Planfait et préfère le vol randonnée car elle apprécie la ballade et descendre sous sa voile.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 211



« Répondre #20 le: 18 Février 2021 - 21:29:31 »

Perso je suis un exemple tyoe d'une progression très lente au départ, surtout rapport aux trois copains avec qui j'ai débuté en 2000, et progression très lente qui ne m'a pour autant pas empêché de finir par crosser et concourir dans des compet FAI-2, de passer la Qbi et même d'autres qualifs fédérales et cerise sur le gâteau, sans jamais me blesser du fait de voler.
Ce qui n'a malheureusement pas été le cas pour aucun de mes trois potes pourtant tellement plus doués que moi les six voire sept premières années, copains qui volent (vraiment) beaucoup moins que moi aujourd'hui quand ce n'est pas plus du tout.

Maintenant il y a une question essentielle à laquelle il faut répondre dans ton cas ; "as-tu vraiment envie de faire du parapente ?" À savoir par exemple, est-ce que dans les moments où tu ne voles pas, rêves-tu avec plaisir de voler ? Si la réponse est oui, tu peux garder espoir et passer aux étapes suivantes, à savoir celles qui vont te permettre de faire de tes rêves et envies, des réalités de rêves.

Déjà oublies l'idée de pouvoir progresser avec ton amoureux tout élève-moniteur qu'il est ou même prochainement moniteur qu'il sera. C'est ainsi, la pédagogie au sein du couple ça ne fonctionne que (et encore pas forcément) pour les enfants du couple mais jamais entre les partenaires. Et ce n'est ni la faute de l'un ni celle de l'autre, c'est tout simplement ainsi.

Il te faut identifier ce qui ne vas pas dans ta gestuelle, dans ta compréhension théorique aussi. Puis essayer d'en identifier les causes, comme par exemple si tu es une pure littéraire rapport à tes difficultés avec la mécavol, etc. Pour enfin chercher des solutions à ces causes, comme par exemple des orthophonistes peuvent aider à résoudre les problématiques des dyslexiques.

Alors soit tu peux le faire seule en autodidacte cet exercice de réflexion et in-fine de pédagogie.

Soit tu chercheras à trouver le pédagogue qui saura t'aider dans ce travail de résolution de problèmes parapentesque.

À l'époque j'avais trouvé ce pédagogue en 2003 après presque 3 années de galères à me penser mauvais et définitivement inapte au parapente, au point de penser sérieusement de jeter tout mon matos aux orties. En une saison et ~25 vols en écoles (+ quelques vols autonomes) il m'a amené au brevet de pilote (y avait pas encore de BI à ce moment) en me guérissant de mon principal blocage. Ce qui m'a permis ensuite de continuer ma progression en autodidacte vers le BPC et... la suite.

C'est bien de venir chercher des idées ici sur le forum car ça a du sens pour élargir ton champ de réflexions MAIS soit assuré que tu détiens les vraies réponses à tes questionnements. Il faut juste que tu arrives à te poser personnellement les bonnes questions, de poser les vrais problèmes pour que tu leurs trouves les bonnes solutions.

Fait une analogie avec ta vie professionnelle ; comment y gères-tu les problématiques nouvelles pour lesquelles, au départ au moins, tu n'es pas tout de suite et naturellement douée.

 forum de parapente

Edit : et si vraiment tu ne veux faire du parapente qu'occasionnellement (ce qui n'est pas le meilleur choix) pense matériel très simple et facile d'accès comme aile et sellette "école" et conditions très soft. Se faire peur peut être une blessure terrible très longue à guerir.
« Dernière édition: 18 Février 2021 - 21:36:18 par wowo » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Michou
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: AD susi 3
pratique principale: apprends à voler
vols: 150 vols
Messages: 110



« Répondre #21 le: 18 Février 2021 - 21:34:23 »

Je ne suis pas un technicien du vol libre ,mais relativement curieux...du coup je lit pas mal sur le sujet magazine ou même ici  !
le fait de voler souvent seul au début m’a bien forcé à m’intéresser à la météo , gonflage , decos et atterrissage etc ...
Je pense que de ne pas se reposer sur quelqu’un d’autre est bien bénéfique aussi.(si on place le curseur du danger pas trop loin...)
+1 au karma
Il est possible en effet  qu'il soit bénéfique pour toi de faire ton propre apprentissage ? Maintenant que tu as les bases. En allant voler seule tu seras peut être obligée de booster ton cerveau pour mieux comprendre tout ce qui t'a échappé jusque là vu que tu ne pourras compter que sur toi.  
Pour ma part l'inconvénient de voler seul (manque d'échange,  de critique,  de comparatif,... ) a  été en partie compensée par l'auto-analyse,  la documentation,  la réflexion,...  Je suis convaincu que ça peut t'aider de ne pas attendre tout des moniteurs.  

Et effectivement un passage dans une école plus sérieuse peut être judicieux.
  pouce
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ReedSmith
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: SuSI3 / Iota 2 / Artik 3
pratique principale: vol / site
vols: 250 vols
Messages: 26



« Répondre #22 le: 18 Février 2021 - 22:01:25 »

FoxLady,

le parapente est un sport à progression lente, et te sentir à l'aise va prendre du temps. Acquérir l'autonomie est un point crucial, et surtout, ne te compares pas à des personnes extremement expérimentées, tu seras toujours "perdante". Nous sommes tous différents !

Si tu te sens à l'aise sur des vols calmes, continue. Tu finiras bien par progresser à ton rythme.

Et comme les avis ci dessus, un petit stage en mode pilotage radio, avec des écoles françaises te permettra peut être d'être plus sure de toi.
Les méthodes de ton pays pourraient ne pas être adaptées à ta façon de voler ou ta façon d'apprendre.
En tout cas ça vaut probablement le coup d'essayer.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Je ne suis pas un motard d'élevage !
Lassalle
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 551



« Répondre #23 le: 18 Février 2021 - 22:40:49 »

Dans quel pays habites-tu pour savoir où il existe des moniteurs travaillant sans radio ?
Marc

On ne sait toujours pas dans quel pays vit Foxlady et donc où elle a appris.  hein ?

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
thierry_c
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: bgd dual lite, nervures diamir 2
pratique principale: cross
vols: un certain nombre vols
Messages: 133



« Répondre #24 le: 18 Février 2021 - 23:12:27 »

La vraie question est pourquoi voles-tu ?
je crois que la est la question !

si tu as la terreur quand tu va voler alors stop si non, vas y molo et progressivement tu va arriver a t’améliorer, et effectivement faire un stage ailleurs sans l'accompagnement de ceux qui te connaissent peut être interessant !
pour certain c'est limite inné et leur apprentissage est blasant de facilité, pour d'autre c'est plus long voir beaucoup beaucoup plus long !!!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.06 secondes avec 21 requêtes.