+ Le chant du vario +

Forum de parapente

16 Novembre 2019 - 03:42:34 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Sondage
Question: Quel type de chaussure utilisez vous le plus pour un vol classique ?
chaussure de rando montante - 81 (33.3%)
chaussure de rando/multiactivité mi-montante - 55 (22.6%)
chaussure de rando/multiactivité tige basse - 49 (20.2%)
chaussure sport type Trail/running tige basse - 47 (19.3%)
chaussure de ville / basket de base sans amorti - 4 (1.6%)
tong - 3 (1.2%)
autre - 4 (1.6%)
Total des votants: 227

Pages: 1 ... 5 6 [7] 8 9   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Vos chaussures ? + Aide au choix nouvel achat  (Lu 92280 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Sagarmatha
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2180 vols
Messages: 315



« Répondre #150 le: 09 Novembre 2015 - 23:28:19 »

Je rebondis sur la question des grolles.
Mes tatanes de rando, nées en 2009, sont maintenant nazes de chez Naze, déchirées au point que les orteils prennent l'air, ce qui fut bien agréable dans le cocon pendant la canicule.
J'ai marché et volé avec en continu, elles ont fait pas loin de 200 000m de dénivelée positive (dont 70 000 en 2014 et 50 000 en 2015) et quelques milliers aussi à la descente, elles ont volé plus de 500h (ce n'est pas ça qui aura pu les user beaucoup) pour environ 1400 vols.
Je les avais achetées chez Go Sport à Annecy pour moins de 100€.
En 2014, avant qu'elles ne montrent des signes évidents de détérioration irréparable, je les avais fait ressemeler, semelle vibram évidemment.
Marcher avec a toujours été un plaisir, courir ne posa pas de problème, on pouvait mettre des crampons dessus, il n'y a que pour danser que je n'aurais pas tenté l'aventure, encore que... quand on voit les écrase-merdes avec lesquelles certains mecs dansent (comme l'ours Barney) on aurait tort de faire des complexes.
Bref...
Un aspect qui me gêne terriblement dans les "baskets" que portent la plupart des parapentistes, c'est leur prix. Ces grolles sont vendues horriblement cher mais ce n'est pas le vrai prix, il y a des tas d'intermédiaires qui se sucrent entre le fabricant chinois ou indonésien, au départ, et le revendeur qui vous vante un produit "technique" qu'ils sait plus ou moins merdique.
Question durée, on peut dire que - toutes marques confondues - cela ne tient pas la distance.

Les chaussures de ville cela va bien pour la ville ; les chaussures de foutigne (j'ai horreur du franglais) cela va bien pour cavaler sur des terrains propres. Dès qu'on doit prendre le risque d'encaisser des chocs dans les pieds et de s'exposer les chevilles, il ne faut pas mégoter et opter pour des VRAIES chaussures, adaptées au tout-terrain "montagne".
C'est mon opinion et je la partage.

Les croquenots de la photo ci-dessus me rappellent ceux avec lesquels je m'étais fait les deux malléoles de la cheville droite en 2011, en tapant un peu durement sur la légère saillie du chemin au bout de l'atterro. C'était un coup idiot et cela aurait pu arriver à n'importe qui, depuis j'ai pris d'autres chocs mais avec des vraies chaussures je ne me suis jamais fait mal.
Mon critère : si on peut mettre des crampons sur la chaussure, il y a des chances pour qu'elle convienne ; si on ne peut pas, il est certain qu'elle ne convient pas.
Ceux qui ne possèdent pas de crampons peuvent se poser la même question avec des skis de randonnée, voire des raquettes à neige.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
thierry_c
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: bgd dual lite, nervure diamir, ozone geo!
pratique principale: vol rando
vols: un certain nombre vols
Messages: 348



WWW
« Répondre #151 le: 09 Novembre 2015 - 23:40:28 »

Ceux qui ne possèdent pas de crampons peuvent se poser la même question avec des skis de randonnée, voire des raquettes à neige.
 trinquer
la j'ai pas tout compris !
j'ai des chaussure cramponable (salewa rapace) autant ça me dérange pas de les  prendre sur des raquettes( ce que je fait pas car je prend pas de raquette) autant j'aurais jamais eu l'idée de le posé dans des fix de rando (de toute façon elles n'ont pas d’accroche avant donc pas possible !)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

j'aime pas les signatures, on ne sait jamais quoi y écrire Sourire
Patrick Samoens
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 588



WWW
« Répondre #152 le: 09 Novembre 2015 - 23:56:39 »

Après de longues années en chaussures taille basse, j'ai découvert le plaisir de marcher avec des hautes légères qui n'ont plus rien à voir avec les croquenots d'antan (j'avais des grosses koflach plastique bleues).

C'est léger et confortable, on se sent 'solide' et en sécurité en terrain accidenté. Je ne pense pas qu'elle tiendront 200 000 mètres de dénivelé, mais leur propriétaire ne les tiendra pas non plus !  Clin d'oeil



Elles sont prévues pour l'utilisation de crampons même automatiques. Il faut juste qu'ils aient des lanières avant.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
Van Hurlu
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Eden 6
pratique principale: vol / site
Messages: 122


WWW
« Répondre #153 le: 10 Novembre 2015 - 00:11:57 »

j'ai changé pour des Scarpa Zen pro
semelle Vibram, très confortable, un peu trop chaude l'été
je les aimes tellement que j'ai acheté une deuxième paire


Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2180 vols
Messages: 315



« Répondre #154 le: 10 Novembre 2015 - 00:43:44 »

Merci Patrick pour la photo de tes chaussures. Je dois aller au Vieux Glandeur (j'ai des bons d'achat) et cela me donne une idée de ce que je vais essayer. Millet c'est la marque de mes sacs de montagne depuis 50ans, Charpoua c'est au pied des Drus, je ne peux pas oublier.
-----
Le prix s'oublie, lui, mais la qualité reste.
Mes tatanes, je les avais étrennées en juin 2009 dans la montée aux Dômes de Miage, carrément depuis les Contamines et par le glacier de Trélatête (on avait évidemment mis un but). 18h30 de marche et pas une ampoule, pas un moindre échauffement, ça c'est de la qualité !
-----
Cela fera rigoler des gens mais depuis 1971 (44ans) je fais du ski de rando en hivernales à lacets et chaussons intérieurs. J'ai fait toutes mes grandes courses glaciaires avec, tous mes Mont Blanc, tous mes raids (Vanoise, Oisans, Oberland bernois, Champsaur etc) et... j'ai aussi fait avec toutes mes sorties à l'armée, et même le "marathon" du concours d'entrée à l'ENSA en 1975. Les autres se foutaient de moi, avec mes tatanes lourdes je n'irais pas au bout... mais je les avais tous poudrés, héhéhé... Chamonix-Brévent : 1h20 (Lachenal avait fait mieux).
Maintenant j'ai 10kg de trop et je fatigue un peu, il me faut des chaussures plus légères. 67 ans et 50 000m en 2015, objectif 50 000m en 2016. Il ne faudra pas que les chaussures me mettent les pieds en patatoïdes.
-----
Mon père était un sage et il disait qu'il y a deux circonstances dans la vie où on ne peut pas être heureux : quand on a mal aux pieds ou quand on a mal au cul (il était sujet aux ampoules et aux hémorroïdes).
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
merak
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: SWIFT - DIAMIR 4/2
pratique principale: vol / site
vols: depuis 1975... x vols
Messages: 38



« Répondre #155 le: 10 Novembre 2015 - 19:22:10 »

Bonsoir à chacune et chacun,
Les Camp 4, de chez 5-10, me conviennent parfaitement.
Utilisant la même gomme que leur chaussons d'escalade,
elles sont très, très, très  "anti-dérapantes" ce qui est
appréciable quand on monte dans la rosée du matin.
Bons vols.
Merak.
 trinquer


* FIVE-TEN campfour-.jpg (14.63 Ko, 362x264 - vu 159 fois.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous réunissons théorie et pratique : rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi ! Einstein
pad
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: apprends à voler
vols: Fri vols
Messages: 74



« Répondre #156 le: 11 Novembre 2015 - 12:34:57 »

Brooks cascadia.
Dès que ça caille trop je repasse en montante, mais souvent à regret, parce que le confort avec ces brooks!! Des pantoufles.  Mr. Green

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Proverbe de mouche : "on a toujours un ami dans le besoin"
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 82



« Répondre #157 le: 12 Novembre 2015 - 00:18:40 »

Je rebondis sur la question des grolles.
Mes tatanes de rando, nées en 2009, sont maintenant nazes de chez Naze, déchirées au point que les orteils prennent l'air, ce qui fut bien agréable dans le cocon pendant la canicule.
J'ai marché et volé avec en continu, elles ont fait pas loin de 200 000m de dénivelée positive (dont 70 000 en 2014 et 50 000 en 2015) et quelques milliers aussi à la descente, elles ont volé plus de 500h (ce n'est pas ça qui aura pu les user beaucoup) pour environ 1400 vols.
Je les avais achetées chez Go Sport à Annecy pour moins de 100€.
En 2014, avant qu'elles ne montrent des signes évidents de détérioration irréparable, je les avais fait ressemeler, semelle vibram évidemment.
Marcher avec a toujours été un plaisir, courir ne posa pas de problème, on pouvait mettre des crampons dessus, il n'y a que pour danser que je n'aurais pas tenté l'aventure, encore que... quand on voit les écrase-merdes avec lesquelles certains mecs dansent (comme l'ours Barney) on aurait tort de faire des complexes.
Bref...
Un aspect qui me gêne terriblement dans les "baskets" que portent la plupart des parapentistes, c'est leur prix. Ces grolles sont vendues horriblement cher mais ce n'est pas le vrai prix, il y a des tas d'intermédiaires qui se sucrent entre le fabricant chinois ou indonésien, au départ, et le revendeur qui vous vante un produit "technique" qu'ils sait plus ou moins merdique.
Question durée, on peut dire que - toutes marques confondues - cela ne tient pas la distance.

Les chaussures de ville cela va bien pour la ville ; les chaussures de foutigne (j'ai horreur du franglais) cela va bien pour cavaler sur des terrains propres. Dès qu'on doit prendre le risque d'encaisser des chocs dans les pieds et de s'exposer les chevilles, il ne faut pas mégoter et opter pour des VRAIES chaussures, adaptées au tout-terrain "montagne".
C'est mon opinion et je la partage.

Les croquenots de la photo ci-dessus me rappellent ceux avec lesquels je m'étais fait les deux malléoles de la cheville droite en 2011, en tapant un peu durement sur la légère saillie du chemin au bout de l'atterro. C'était un coup idiot et cela aurait pu arriver à n'importe qui, depuis j'ai pris d'autres chocs mais avec des vraies chaussures je ne me suis jamais fait mal.

Mon critère : si on peut mettre des crampons sur la chaussure, il y a des chances pour qu'elle convienne ; si on ne peut pas, il est certain qu'elle ne convient pas.
Ceux qui ne possèdent pas de crampons peuvent se poser la même question avec des skis de randonnée, voire des raquettes à neige.
 trinquer


Sous-entends tu que tu pourrais mettre en danger ta personne en chaussant ces fausses chaussures ?? qui soit dit en passant sont super légère et recouvrent efficacement les malléoles.
Ne serait-il pas plus raisonnable d'incomber la faute d'un accident de ce type à un atterrissage raté plutôt que à une paire de grolle aussi merdique soit-elle ?
 salut ! un critère de choix important que tu as l'air d'ignorer dans l'achat d'une nouvelle paire : prévoir suffisamment de place pour les chevilles , on peut même trouver des modèles sur mesure pour ceux qui taillent large.

     
« Dernière édition: 12 Novembre 2015 - 00:28:33 par nairolf » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2180 vols
Messages: 315



« Répondre #158 le: 13 Novembre 2015 - 02:59:08 »

Ouaip, j'ai les chevilles solides et je ne me les suis jamais abîmées, pas une entorse, rien de rien. Pourtant j'ai fait du rugby, de l'escalade pendant plus de 20 ans, de la compète moto sur circuit (avec quelques belles gamelles, évidemment) et du ski depuis plus d'un demi-siècle, en ayant commencé avec des chaussures de cuir à laçage.
Cela ne rajeunira personne mais les Anciens s'en souviennent.
-----
Ce matin-là, un peu avant midi, cela déclenchait sur l'atterro de Planfait et comme je commençais à bien me poser j'essayais de faire la cible.
Je n'aurais pas dû...
Prise de vitesse en prise de terrain, freinage au petit poil, j'allais poser quand le thermique m'a remontée, chagrin !... Vite bras hauts pour ne pas décrocher à 2m/sol, cela marche et ce coup-là j'ai passé la cible mais je pose... non, un nouveau déclenchement me remonte un chouïa et j'arrive au bout du terrain, là il y a le chemin d'accès qui est légèrement plus haut, je me prépare à bien courir et en posant je tape un pied sur la saillie, il tourne et bing.
Les deux malléoles ont sauté.
C'est comme ça qu'on termine la saison en août en repartant avec une patte dans le plâtre et des os réparés avec vis et plaques.
Depuis, je ne vole qu'avec des grolles montantes solides et je ne cherche plus à faire la cible, je me pose toujours en entrée de terrain. Si la cible était placée là, je la ferais 9 fois sur 10.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lololo
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Cayenne 4 - bi Sora
pratique principale: cross
vols: 1000+ vols
Messages: 10



« Répondre #159 le: 13 Novembre 2015 - 08:56:37 »


Depuis, je ne vole qu'avec des grolles montantes solides et je ne cherche plus à faire la cible, je me pose toujours en entrée de terrain. Si la cible était placée là, je la ferais 9 fois sur 10.

Si je suis ton raisonnement, avec les chaussures basses, tu fais un hors terrain, tu tapes la saillie c'est la faute des pompes. Avec des chaussures hautes, tu poses en entrée de terrain, tu te fais pas mal, c'est grâce aux grolles montantes...  Clin d'oeil

Est-ce qu'avec des bottes en caoutchouc, je peux voler sous la pluie?  Mr. Green

Pour pas relire le fil en entier, je refais un bout de synthèse. Il y a deux écoles :
- la première qui considère que par les chaussures de rando/montagne montantes tiennent la cheville et la protège.
- la seconde qui utilise beaucoup les chaussures basses en misant sur le renforcement de la cheville et la proprioception.

Après beaucoup de discussion avec des professionnels (toubibs et kinés) et l'avoir testé depuis longtemps la chaussure basse me semble être beaucoup plus pertinente en rando/parapente si on a la cheville déjà un peu renforcée. L'argument principal que j'ai retenu des professionnels de la santé c'est qu'en cas de grosses contraintes sur la cheville, les dégâts seront quasiment toujours plus importants avec les tiges hautes. Celle-ci va jouer son rôle de tenue jusqu'à un certain point, puis à partir d'une certaine contrainte ne va plus servir à rien. Avec les tiges basses, la cheville s'étant renforcée naturellement par "l'instabilité" constante, les blessures sont moins grave en cas de gros carton.

Bref je cite Frigo qui étant toubib, doit s'y connaitre un tout petit peu plus que nous...

Comme lolo, moi c'est de voler avec des grolles de 1.3Kg aux pieds qui ne me viendrait pas à l'idée.
Le problème des tiges hautes, c'est qu'il n'y a plus d'entrainement de la proprioception de la cheville, ce qui fait qu'on se retrouve avec une cheville peu "habile". Du coup c'est un peu du tout ou rien : petit déséquilibre minime qui sera contenu par la chaussure (mais qui aurait été récupéré par l'habileté de la cheville dans une tige basse) ou gros mouvement de torsion, valgus, varus... qui génèrera un traumatisme beaucoup plus important (une belle fracture bimalléolaire par exemple, vues et revues dans des tiges hautes alors que leurs propriétaires sont persuadés d'être immunisé contre de telles lésions). Le talon souvent plus haut sur les tiges hautes fait pivot et fait basculer la cheville (plutôt que le bonhomme entier avec des tiges basses).

Bon vous aurez compris que mon avis n'est pas du tout partisan! Quand on dit que j'ai raison faut pas venir me dire que j'ai tort après  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Van Hurlu
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Eden 6
pratique principale: vol / site
Messages: 122


WWW
« Répondre #160 le: 13 Novembre 2015 - 09:08:17 »

 pouce
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
mike57
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: OZONE GEO III
pratique principale: vol / site
vols: Jamais assez de vols
Messages: 112



WWW
« Répondre #161 le: 13 Novembre 2015 - 10:58:42 »

 salut !

Ça fait environ 1 an que vole avec ces Millet trident guide. Légères,très bons crampons,j'ai pas trouvé mieux pour l'instant.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il y a de vieux pilotes et des pilotes audacieux ... mais pas les deux.
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 82



« Répondre #162 le: 13 Novembre 2015 - 14:41:25 »





D'accord avec toi Lololo pour garder la proprioception de la cheville , mais sans enfermer la cheville dans une coque rigide on peut utiliser des montantes mais souple qui vont couvrir la malléole et la proteger dun contact avec un cailloux. Ce n'est pas forcement noir ou blanc.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Tsitsi
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Enzo3/Zéno/Takoo3
pratique principale: compet
vols: Jamais encore assez de vols
Messages: 61



« Répondre #163 le: 14 Novembre 2015 - 11:14:56 »

Hello
je cherche des idées de chaussures un peu montante (mid) pas trop rigide pour laisser la cheville travailler si besoin mais avec la malléole
couverte , actuellement j'ai ces columbia très confortable, lègère ,souple , et parfaite pour monter à pied au déco



Elles répondent  bien à ces critères  mais le souci c'est qu'elle tiennent trop chaud aux pied dans un cocon
dès que le temps n'est pas aux froidures .
merci pour les retours.



Salut,

De mon coté, j'ai oublié les montantes et mi montantes et je fais travailler mes chevilles.
J'utilise les classiques Salomon XA Pro 3D très répandues parmi les pilotes.
(http://www.salomon.com/ch/product/xa-pro-3d.html?article=373204)

C'est idéal pour marcher dans tous les types de terrains, excellent amorti autant de la semelle que du bout du pied quand on tape des gros cailloux.
Autre point fort, à mes yeux, la stabilité de la chaussure grâce à la largeur de la semelle sous le talon.
Important car avec le sac d'environ 20kg sur le dos, il est nécessaire de ne pas subir les mauvais terrains et d'être stable.
J'en suis à ma 4 ème paire, sans goretex car trop chaud en été.

Le point faible : ces chaussures de trail, qui ont une très bonne adhérence en tous types de terrains, ont une partie de la semelle assez tendre qui peut s'user très vite si ont évolue sur du revêtement style macadam.
C'est l'inconvénient de l'avantage...
De mon coté, ça ne me dérange pas.
Coté prix, avec une bonne promo, ça se trouve à environ 100€.

Dernière remarque, dans le cocon la largeur de la semelle rend quelques fois difficile le croisement des deux pieds lorsque je joue de l'accélérateur avec un pied sur chaque barreau.
Pour la prochaine paire je pense tenter un peu moins large avec ce modèle :
http://www.salomon.com/ch/product/speedcross-3.html?article=376090
« Dernière édition: 14 Novembre 2015 - 11:20:50 par Tsitsi » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
thanjuzo
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Alpina2, X'Alps GTO / Kolibri (was Promise, Spirit, Aspen, Aspen2, XC2, Delta2)
pratique principale: vol / site
vols: since 1997 vols
Messages: 1




WWW
« Répondre #164 le: 14 Novembre 2015 - 14:07:33 »

Ça fait environ 1 an que vole avec ces Millet trident guide. Légères,très bons crampons,j'ai pas trouvé mieux pour l'instant.

De la daube parait-il.

http://www.camptocamp.org/forums/viewtopic.php?id=231127
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

mike57
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: OZONE GEO III
pratique principale: vol / site
vols: Jamais assez de vols
Messages: 112



WWW
« Répondre #165 le: 14 Novembre 2015 - 17:37:38 »

 salut !

Millet a dû faire évoluer le modèle depuis 2013.Les miennes sont comme sur ma photo,c'est pas le modèle GTX (Gore Tex)avec le revêtement en mesh qui à l'air très fragile.
J'étais parti au départ sur les Dragontail de Garmont ,mais le modèle que je cherchais,avec les gros crampons était introuvable .
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il y a de vieux pilotes et des pilotes audacieux ... mais pas les deux.
plumocum
les_modos
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's.
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 1 147



« Répondre #166 le: 14 Novembre 2015 - 18:02:22 »

 salut !  j'ai aussi les mêmes que sur la photo depuis 2ans et demi. Je les utilise pour tout, je bosse même avec dans mes champs. Elles s'abiment un peu à l'intérieur derrière le talon car je déchausse sans desserrer les lacets. Sinon, elles sont indestructibles et elles étaient garanties 2 ans. Par contre c'est pas du tout des pantoufles comme les salomons. J'ai fait subir la même chose à des salomons, au bout de 2 ans elles étaient totalement hs.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Sagarmatha
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2180 vols
Messages: 315



« Répondre #167 le: 14 Novembre 2015 - 18:42:43 »

Entre les grolles rigides, type grolles de ski, et les chaussures montantes qui protègent les chevilles de rotations violentes sans gêner la proprioception, il y a comme qui dirait une petite nuance.
-----
Quand je skie avec mes hivernales à laçage, j'ai très nettement l'impression d'avoir les pieds dans des cartables et mon style s'en ressent : cela va bien dans la poudreuse et dans la soupe du printemps, mais sur neige dure je suis en pleine galère.
Les skis (Dynastar Yéti) aggravent le problème, j'avais connu ça jadis avec mes vieux VR17 complètement rincés.
Comme il n'y a pas de mauvaises chaussures ni de mauvais skis, mais des mauvais skieurs, j'en déduis que je suis une brèle.
Et réciproquement.
-----
Mes bonnes vieilles tatanes de rando, complètement pourries, étaient parfaites : bonne tenue sans rigidité, bon amortissement des couples de torsion éventuels, bonne tenue sur tous les terrains (même les graviers et la boue, le jeu quand je monte aux Frêtes étant de ne pas déraper une seule fois), bonne tenue à la descente et bonne tenue dans le temps, tout ça avec un poids très raisonnable.
Le sirop Typhon des tatanes de rando, carrément.
Seule faiblesse : les lacets. Avec de la suspente de biplace, le défaut a été corrigé.



Mes chaussures ne conviendraient pas pour du marche & vol, quand il faut garder les pieds secs : là il faut avoir des la rechange et l'assistant doit faire sécher les chaussures mouillées, autant dire que celles qui sèchent assez vite tiennent la corde.
  trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Tipapy
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sport 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Ne compte plus depuis 1996 vols
Messages: 25


« Répondre #168 le: 14 Novembre 2015 - 19:33:00 »

Pour ma part, j'ai deux paires, une d'été et de site:

http://www.sportiva.com/products/footwear/mountain-running/crossover-20-gtx

qui est légère et basse malgré les apparences.
et une pour l'hiver ou la montagne, qui est imperméable et presque respirante, pas trop lourde, mais suffisamment rigide pour d'utiliser des raquettes.

Pour rebondir sur ce que disait Lololo, lorsque les chaussures de ski étaient basses, comme celles de Sagarmatha quand elle était encore une adolescente délurée Sourire, c'est les chevilles qui morflaient lors d'une gamelle à ski. Maintenant avec des chaussures rigides et hautes, c'est entorse du genou ou les croisés qui trinquent.

Pour le parapente, j’essaie d'adapter les pompes au type de pratique, légères pour voler sur site et atterrir à côté de la voiture, montantes et un poil plus rigides s'il faut marcher, surtout en descente. Dès qu'il y a de la marche, la légèreté n'est plus ma priorité, c'est plutôt la tenue des chevilles qui m'importe.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Ça peut toujours être pire, donc tout va bien.
Robou
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Buzz S
pratique principale: vol / site
vols: j'aime trop voler pour m'embetter à compter les vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #169 le: 02 Avril 2016 - 17:28:26 »

Il y a eu donc de bons arguments en faveur des chaussures montantes, et de bons en faveur des tiges basses aussi.
Maintenant, à chacun de se faire son avis.  Il y a tellement de critères :
forme physique/agilité/souplesse
utilisation dédiée parapente/ ou utilisation parallèle en multiactivité
type de pratique parapentesque
prix à mettre pour un équipement qui peut parfois être "secondaire"
expériences vécues qui orientent le choix
robustesse / durée de vie
eco conception / produit durable
...

Moi il a fallu qu'un jour je me décide pour pas rester à choisir pendant des mois alors j'ai pris les Merrel Axis 2 sport
car ça m'a l'air d'être les plus aptes à rester en l'état pendant au moins 5 ans (protection de face en gomme caoutchouc), avec un amorti durable mais pas aussi fou que les chaussures de trail cependant, et une énorme polyvalence.
Testées en rando à la calanque d'En Vau ce weekend : répond parfaitement à ce qui est annoncé !
salut !
Coucou ! ça fait méga longtemps que j'ai pas posté sur le forum, ptêt' même 2-3 ans !
Je venais ici pouv oir ce qu'était devenu ce fil que j'avais ouvert, et pour faire le point sur mes grolles, car vient le temps de leur enterrement, et de la venue d'un nouvel heureux événement (chaussuresque) !
Eh bien contrairement à ce que j'avais voulu, elles n'ont pas duré "au moins 5 ans" : elles ont duré 4 ans à 1 mois près ! Je n'ai pas tenu un compte précis du dénivelé et de la distance qu'elles se sont pris, mais elles ont vu du pays : multiactivité, gonflages, vols, bcp de randos calanques et provence (terrain calcaire bien mauvais), de la rando autour de grenoble en pagaille aussi, je les ais mises aussi pour le quotidien parfois. J'ai pu tout faire avec, j'en ai été très très content. Courir à fond la caisse à la descente dans des sentiers bien raides ne posait aucun problème, adhérence sur rocher plat incliné super efficace : aucune hésitation. Effectivement, j'ai beaucoup fait travailler mes chevilles en torsion, et pour ça j'ai apprécié que leur talon ne soit pas surélevé par une semelle trop épaisse pour l'amorti. Je me suis plusieur fois dit "purée mais j'ai vraiment des chevilles en pâte à modeler pourquoi est-ce qu'elles ont pas pété pour ce que je viens de me prendre ?!" ^^ Vers la fin, elles sont devenues trop molles avec l'usure de la semelle et des crants donc ça fatiguait vite le pied et amenait des ampoules récurentes pour les randos, mais bon, j'ai vraiment poussé loin pour les faire durer :


Donc bien content de la marque Merrel. Par contre je ne vois plus en magasin de nouvelle version de ce modèle, on dirait qu'ils l'ont abandonné.
Son défaut était, comme j'ai l'impression beaucoup de chaussures de ce type, la déchirure au niveau du pli interne de la chaussure. (comme les Millet Trident). La déchirure est apparue au bout d'un an chez moi, du côté gauche et droit. Mais le côté gauche n'a jamais augmenté plus qu'une petite incision bénigne. Par contre côté droit, ça c'est ouvert constament au fil du temps, jusqu'à ce qu'on voit allègrement mes doigts de pieds.

J'en suis au choix de mon nouveau modèle, et toujours dans le même but : trouver un type de godasse bien durables pour du multiactivité/rando active (j'aime taper des bonnes pointes de vitesse parfois en gros). Je m'orient sur les Garmont Dragontail MNT GTX :

Elles m'ont l'air vraiment sympatoche, et en plus elle est ressortie aussi dans cette discussion. J'aime la ressemelabilité avec sa semelle vibram, et sa robustesse avec le cuir.
Dommage qu'au vieux campeur marseille, ils ne l'aient pas encore reçu. J'ai pu y essayer hier la  MTN TRAINER L de chez SALEWA 
Des retours de ce modèle ? Il a l'air un peu trop large pour mon pied cependant. C'est pourquoi le vendeur m'a plutôt orienté vers la Dragontail.

Connaissez vous des modèles catégorisés dans le type "chaussure d'approche", qui sont à la fois ressemelables, et qui permettent un bon déroulé du pied pour faire un petit poil de course ?
Vous savez où est ce que je pourrait essayer les Gragontail MNT sur marseille ?

__________
Argument concernant la battle chaussures montantes mastoc VS chaussures tiges basses légères pour le parapente :
plus le poids qu'on a au pieds est important, plus le moment d'inertie (et donc la tendance au twist) va être important. Il me semble même que ça varie suivant le carré, et non pas linéairement. En d'autres termes, plus vous aurez un poids important éloigné du centre de gravité et du centre de rotation, plus vous serez ballotés en lacet, en thermique et en sketch ! (c'est le même phénomène que les désavantages de la position couchée)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mon plus beau vol ? Le dernier !
piment
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 564


« Répondre #170 le: 02 Avril 2016 - 20:06:51 »

Mes Garmont GTX sont en train de vieillir, je les finis en faisant du bois, la tige a bien tenu, seules les 2 sangles qui font le tour de la chaussure par l'arrière ont cassé, j'en ai refait, les semelles sont bouffées. presque 4 ans d'usage assez fréquent.
Je crois que je vais prendre des Hooka de rando taille mi basse, ça devrait être confort pour les genoux.
« Dernière édition: 02 Avril 2016 - 20:20:50 par piment » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Atoine
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Skywalk Chili 3 et Shooka 19 rando
pratique principale: cross
Messages: 0



« Répondre #171 le: 02 Avril 2016 - 20:08:57 »

J'ai 2 paires de pompes, des hautes et des basses. En fonction de ce qui est prévu en type de terrain.

Celles ci l'été ou pour du vol sur site sans marche d'approche trop technique :



Celles ci pour l'hivers, ou quand je sais que je vais marcher en terrain pourri pour accéder au déco :



Chez SALEWA, je suis obligé de prendre le modèle féminin car sinon elles sont trop larges. Dans les 2 cas, elles sont ultra rigides mais ce sont de vrais chaussons.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 82



« Répondre #172 le: 02 Avril 2016 - 22:57:25 »


 salut ! Sinon je peux vraiment te conseiller des Easics , les miennes ont à peine 4 ans et ne montrent aucun signes de fatigue...


* 20160402_224627_resized.jpg (240.99 Ko, 816x612 - vu 583 fois.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Tipapy
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sport 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Ne compte plus depuis 1996 vols
Messages: 25


« Répondre #173 le: 03 Avril 2016 - 09:51:44 »

C'est vrai qu'elles sont super, légères et respirantes .
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Ça peut toujours être pire, donc tout va bien.
Robou
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Buzz S
pratique principale: vol / site
vols: j'aime trop voler pour m'embetter à compter les vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #174 le: 03 Avril 2016 - 16:14:22 »

ah oui elles ont l'air vraiment bien celles là !
Et quelqu'un a-t-il déjà essayé ça ? pour quand on a envie de finir ses randos pieds nus je me dit que ça doit être sympa ! mais un peu cher la fin de rando
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mon plus beau vol ? Le dernier !
Pages: 1 ... 5 6 [7] 8 9   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.045 secondes avec 25 requêtes.