+ Le chant du vario +

Forum de parapente

17 Octobre 2019 - 03:22:11 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 2 3 [4] 5   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Gants pour pas se geler les doigts en vol  (Lu 23652 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #75 le: 19 Août 2019 - 18:16:36 »

Je vole l'hiver avec des petits sous-gants et des moufles en duvet de Millet.
https://www.millet.fr/compact-down-mitten-moufles-alpinisme-noir.html
Super compactes et légères dans le sac si je ne m'en sers pas...
Jamais pu me faire aux manchons.
Mais oui, le cocon ça aide aussi pour les doigts Clin d'oeil

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 80



« Répondre #76 le: 19 Août 2019 - 18:17:19 »

Salut.
Pour ma part jen'ai pas eu à changer de recette voir mon post en debut du fil: (je suis pas loin du col Agnel)
On a froid aux mains car on a froid au corps.
- se couvrir le corps (sous vetement technique, polaire respirante, grosse doudoune, puis en derniere couche une
softshell coupe vent. idem pour lebas: sous vetement long technique, pantalon fin, surpantalon et le cocon par dessus...)
- mitaines avec rabat moufles et sous gants blancs.
Pour repondre a ta question sur le modèle j'ai adopté la marque Montura (a 60e environ la paire) car un brin plus souple
et chaude mais objectivement il y a très peu de difference avec un modèle softshell premier prix a 15e. (que j'ai en secours).

J'ai fais de longs vols hauts en Avril dans les alpes,
de très longs très hauts en été (avec des heures passées
à plus de 4000m) et je n'ai jamais eu à me plaindre du froid...
ni de cette solution.

Pour les tours de freins je ne sais pas, je n'en fait jamais.

Bons vols au chaud.
Splendide vallouise o
ui...
Denis.
PS:maintenant pourquoi pas les manchons
aussi oui, ça à l'air très bien et sans doute encore plus
efficace même si le principal
pour moi c'est de bien couvrir tout le reste...



Salut  Denis
Concernant les Monturas ce sont bien des gants qui font également moufles quand on les rabats sur les doigts ?
Je viens d'aller voir sur un site Web ou il y a assez peu de détails.
As tu commandé en ligne ? Et si oui comment cerner la bonne taille.
Merci
Edit: j'ai mieux vu sur le site Montura directement .par contre est-ce  facile de passer de la configue gants à moufle en vol ?
Actuellement je vole avec mes gants d'été assez fin sur lesquels je passe une paire de moufles fines également que j'enfile en l'air quand le froid commence à  se faire  sentir,  ce qui n'est pas toujours facile à  faire.
« Dernière édition: 19 Août 2019 - 18:26:32 par nairolf » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
nairolf
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 80



« Répondre #77 le: 19 Août 2019 - 18:31:21 »

Je vole l'hiver avec des petits sous-gants et des moufles en duvet de Millet.
https://www.millet.fr/compact-down-mitten-moufles-alpinisme-noir.html
Super compactes et légères dans le sac si je ne m'en sers pas...
Jamais pu me faire aux manchons.
Mais oui, le cocon ça aide aussi pour les doigts Clin d'oeil

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)


Elles ont l'air bien ces moufles. Tu les enfiles en vol sans problème ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Loïc31
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Pi2 23
pratique principale: vol rando
vols: 300 vols
Messages: 43



« Répondre #78 le: 19 Août 2019 - 18:40:23 »

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)
Parles en avec David Eyraud, Chrigel Maurer, Bruce Goldsmith, Daniel Crespo, Kelly Farina et la moitié des pilotes de coupe du monde: ils doivent sûrement apprendre à régler leur freins  Mr. Green
https://youtu.be/aL02_BjD2U0
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #79 le: 19 Août 2019 - 19:28:11 »

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)
Parles en avec David Eyraud, Chrigel Maurer, Bruce Goldsmith, Daniel Crespo, Kelly Farina et la moitié des pilotes de coupe du monde: ils doivent sûrement apprendre à régler leur freins  Mr. Green
https://youtu.be/aL02_BjD2U0


Je l'ai pas volée celle-là!!!  Embarassé  très heureux
Bon ce que décrit Bruce, la méthode 3, c'est la méthode idéale à mon avis... Et ce n'est pas le "tour de frein" que décrit JB je pense (mais je me trompe peut-être), qui est de faire un tour avec la suspente de frein autour de ton poignet ou de ta main, ce qu'on voit encore beaucoup, parfois que pour arrondir (d'où mon commentaire), et que je resterai le premier à ne pas recommander!

Je t'en dois une?  trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #80 le: 19 Août 2019 - 19:31:29 »

Je vole l'hiver avec des petits sous-gants et des moufles en duvet de Millet.
https://www.millet.fr/compact-down-mitten-moufles-alpinisme-noir.html
Super compactes et légères dans le sac si je ne m'en sers pas...
Jamais pu me faire aux manchons.
Mais oui, le cocon ça aide aussi pour les doigts Clin d'oeil

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)

Elles ont l'air bien ces moufles. Tu les enfiles en vol sans problème ?


Oui, mais ça m'oblige à lâcher les 2 commandes quand même... Pas bien (bon je bricole en tenant les 2 d'une main et en enfilant sur l'autre main en même temps)! En fait en hiver (au printemps je vole avec des gants type Alpi), je décolle souvent avec. L'avantage du duvet c'est que bien que les doigts soient tous "coincés" ensemble, tu sens bien tout à travers la moufle.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
calvat1
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: delta 2
pratique principale: je suis un bot qui ne sera pas validé
vols: 1500 vols
Messages: 137


« Répondre #81 le: 19 Août 2019 - 19:43:52 »

    La seule fois ou j'ai mis des moufles,  immense vrac avec cravate bloquée 80 m au dessus du pierrier de château nardant,  autorot, va trouver la poignée avec des gros moufles.  Je la trouve, évidement le parachute  ne sort pas et boom dans le pierrier heureusement choc en parallèle du pierrier. Ma cheville me rappelle de temps en temps cet accident. Je me souviens avoir eu des difficultés à trouver la poignée.  Depuis ça a été ventral et gants. Une taille au dessus avec des sous gants et si ça commence à  piquer, moulinette, le sang revient et après en général la main se réchauffe.   Le pire c'est en paramoteur , le doigt qui appuie sur l'accélérateur est condamné à geler systématiquement. En plus ce sont des vols d'hiver quand ça  monte pas.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Denis_13
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swift 5
pratique principale: cross
vols: beaucoup mais pas assez de vols
Messages: 151


« Répondre #82 le: 19 Août 2019 - 19:45:35 »

Je vole l'hiver avec des petits sous-gants et des moufles en duvet de Millet.
https://www.millet.fr/compact-down-mitten-moufles-alpinisme-noir.html
Super compactes et légères dans le sac si je ne m'en sers pas...
Jamais pu me faire aux manchons.
Mais oui, le cocon ça aide aussi pour les doigts Clin d'oeil

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)

Elles ont l'air bien ces moufles. Tu les enfiles en vol sans problème ?


Salut!
J'etais allé physiquement dans un magasin "Approach". (il y en a un à Briancon)
Mais franchement n'importe quelle paire windstoper avec rabat mouffle fait l'affaire
c'est sûr qu'en voyant le modèle tu peux juger de la souplesse, epaisseur et taille.
Les montura n'ont qu'un trou pour passer les doigts. Je trouve que c'est un avantage
à comparer aux mitaines avec 4 trous pour les doigts: avec un seul trou
ca facilite l'utilisation de sous gants un peu plus chauds (en polaire
par exemple) sans que ca ne serre trop à chaque doigt...
Le rabat: oui tres facile a mettre et à enlever.
a+ et bons vols
Denis

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #83 le: 19 Août 2019 - 19:58:36 »

Ben en fait non, des windstoppers ne tiennent pas chaud... contrairement au duvet!
Enfin moi je sens la différence hein. Mais je parle de décoller et voler en thermique entre -10 et genre +5... en hiver quoi! 😉
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #84 le: 19 Août 2019 - 20:05:23 »

    La seule fois ou j'ai mis des moufles,  immense vrac avec cravate bloquée 80 m au dessus du pierrier de château nardant,  autorot, va trouver la poignée avec des gros moufles.  Je la trouve, évidement le parachute  ne sort pas et boom dans le pierrier heureusement choc en parallèle du pierrier. Ma cheville me rappelle de temps en temps cet accident. Je me souviens avoir eu des difficultés à trouver la poignée.  Depuis ça a été ventral et gants. Une taille au dessus avec des sous gants et si ça commence à  piquer, moulinette, le sang revient et après en général la main se réchauffe.   Le pire c'est en paramoteur , le doigt qui appuie sur l'accélérateur est condamné à geler systématiquement. En plus ce sont des vols d'hiver quand ça  monte pas.
En fait le gros avantages de celles-ci pour moi c’est que je peux sortir la main de la poignée rapidement et la moufle s’en de ma main en même temps.
Mais oui, j’avoue que je prends plus de marge avec les moufles, et j’espére ne pas connaître ta mésaventure.
Note que j’attrape facilement ma poignée de secours même avec la moufle (ultra souple comme je disais, imaginez une doudoune). Poignée de secours qui est toujours sous mes yeux d’ailleurs, raison évidente de sécu si on disgresse par là 😉).
Après c’est ma méthode hein, je ne cherche à l’imposer à personne! 😉
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
calvat1
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: delta 2
pratique principale: je suis un bot qui ne sera pas validé
vols: 1500 vols
Messages: 137


« Répondre #85 le: 19 Août 2019 - 20:16:38 »

    En fait je crois qu'on se connaissait dans le temps. C'est Taix qui m'a parlé  de toi, 2 frères de Claix dont un qui a eu un accident . Il y a bien 20 ans!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
pingumotion
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Riot - BGD Dual 2 38
pratique principale: cross
vols: jamais assez de vols
Messages: 355



WWW
« Répondre #86 le: 19 Août 2019 - 20:19:40 »

Sinon piloter avec un tour de frein n'a rien à voir avec la maniabilité de l'aile, le but est seulement de positionner les mains plus haut pour ceux qui en ressentent le besoin (j'ai volé quelques heures avec une Epic et une Echo dont la maniabilité est souvent encensée: tour de frein obligatoire pour moi !)

C'est qu'il y a d'origine une garde importante sur ces ailes : il suffit de la supprimer au max possible sans que ça empêche d'accélérer à fond sans tendre les freins.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"J'enroule un solide +0,1, je suis bientôt au nuage !"

Quand on enroule en cross, on passe 50% du temps dans la mauvaise direction !

Team Pilot BGD
pingumotion
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Riot - BGD Dual 2 38
pratique principale: cross
vols: jamais assez de vols
Messages: 355



WWW
« Répondre #87 le: 19 Août 2019 - 20:32:36 »

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)
Parles en avec David Eyraud, Chrigel Maurer, Bruce Goldsmith, Daniel Crespo, Kelly Farina et la moitié des pilotes de coupe du monde: ils doivent sûrement apprendre à régler leur freins  Mr. Green
https://youtu.be/aL02_BjD2U0


Mais ça n'a rien d'un "tour de frein" la prise de commande présentée par Bruce ! C'est effectivement un bon moyen d'avoir des commandes un peu plus directes qu'avec une prise en dragonne, sans avoir à faire passer la drosse de frein autour des doigts ou des mains.

Je suis à moitié d'accord avec Denis : effectivement, quand tu es bien habillé tu as moins facilement froid aux extrémités, c'est valable pour toutes les activités. Mais en parapente, tu as en plus le fait que les mains sont plus exposées au vent que le reste du corps et surtout qu'elles sont tout le temps en hauteur, d'où une difficulté évidente de circulation du sang. Donc t'as beau avoir chaud partout ailleurs en étant super habille, tu peux avoir très froid aux mains. Donc pour un vol d'été à très haute altitude ça peut jouer, tu t'habilles comme en hiver (ou presque) et t'es pas emmerdé, mais quand tu voles en hiver et que même à basse altitude il fait froid, bah c'est compliqué !

Une solution qu'on m'a donnée mais que j'ai jamais testée : se laisser avoir l'onglée, et après on est bien pour le reste du vol. Je vous laisse essayer ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"J'enroule un solide +0,1, je suis bientôt au nuage !"

Quand on enroule en cross, on passe 50% du temps dans la mauvaise direction !

Team Pilot BGD
Loïc31
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Pi2 23
pratique principale: vol rando
vols: 300 vols
Messages: 43



« Répondre #88 le: 19 Août 2019 - 21:07:38 »

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)
Parles en avec David Eyraud, Chrigel Maurer, Bruce Goldsmith, Daniel Crespo, Kelly Farina et la moitié des pilotes de coupe du monde: ils doivent sûrement apprendre à régler leur freins  Mr. Green
https://youtu.be/aL02_BjD2U0


Mais ça n'a rien d'un "tour de frein" la prise de commande présentée par Bruce ! C'est effectivement un bon moyen d'avoir des commandes un peu plus directes qu'avec une prise en dragonne, sans avoir à faire passer la drosse de frein autour des doigts ou des mains.

C'est ce que David Eyraud et plein d'autres appellent un demi tour de frein (half wrap), différent effectivement d'un tour de frein complet (que je n'utilise jamais). Mais même ça je n'arrivait pas à le faire avec mes manchons
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #89 le: 19 Août 2019 - 21:11:52 »


Une solution qu'on m'a donnée mais que j'ai jamais testée : se laisser avoir l'onglée, et après on est bien pour le reste du vol. Je vous laisse essayer ...

Validé plusieurs fois! Mais pas gagné d’avance en vol! Par contre ça m’arrive de voler 20min en choppant l’onglée, reposer au déco, me réchauffer les mains en hurlant, et repartir 2 heures tranquille.
Enfin ça, c’était avant les moufles 😉
Bon à ne pas tester si on ne peut pas poser rapidement d’urgence, jeu dangereux sinon!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #90 le: 19 Août 2019 - 21:16:55 »

    En fait je crois qu'on se connaissait dans le temps. C'est Taix qui m'a parlé  de toi, 2 frères de Claix dont un qui a eu un accident . Il y a bien 20 ans!

Oui, tu peux dire 30 maintenant! Ouh la vieille barbe!
L’époque où on décollait n’importe où au-dessus de Claix/Varces/Saint-Paul... sans pouvoir le faire depuis le Peuil trop plat!
La bise à JP!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Loïc31
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Pi2 23
pratique principale: vol rando
vols: 300 vols
Messages: 43



« Répondre #91 le: 19 Août 2019 - 21:19:10 »


En fait le gros avantages de celles-ci pour moi c’est que je peux sortir la main de la poignée rapidement et la moufle s’en de ma main en même temps.
Mais oui, j’avoue que je prends plus de marge avec les moufles, et j’espére ne pas connaître ta mésaventure.
Note que j’attrape facilement ma poignée de secours même avec la moufle (ultra souple comme je disais, imaginez une doudoune). Poignée de secours qui est toujours sous mes yeux d’ailleurs, raison évidente de sécu si on disgresse par là 😉).
Après c’est ma méthode hein, je ne cherche à l’imposer à personne! 😉


Mes moufles Camp, en duvet aussi, sont aussi ultra souples, rien à voir avec des moufles de snow ou d'alpinisme: j'attrappe très facilement la poignée de secours si besoin ou les élévateurs pour décoller avec (j'ai même fait du gonflage avec pour voir). Par contre ce sont des moufles prévues pour le bivouac, pas pour grimper ou autre: du coup c'est un peu fragile et il faut en prendre soin (comme les doudounes)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 464



WWW
« Répondre #92 le: 19 Août 2019 - 22:25:43 »


En fait le gros avantages de celles-ci pour moi c’est que je peux sortir la main de la poignée rapidement et la moufle s’en de ma main en même temps.
Mais oui, j’avoue que je prends plus de marge avec les moufles, et j’espére ne pas connaître ta mésaventure.
Note que j’attrape facilement ma poignée de secours même avec la moufle (ultra souple comme je disais, imaginez une doudoune). Poignée de secours qui est toujours sous mes yeux d’ailleurs, raison évidente de sécu si on disgresse par là 😉).
Après c’est ma méthode hein, je ne cherche à l’imposer à personne! 😉


Mes moufles Camp, en duvet aussi, sont aussi ultra souples, rien à voir avec des moufles de snow ou d'alpinisme: j'attrappe très facilement la poignée de secours si besoin ou les élévateurs pour décoller avec (j'ai même fait du gonflage avec pour voir). Par contre ce sont des moufles prévues pour le bivouac, pas pour grimper ou autre: du coup c'est un peu fragile et il faut en prendre soin (comme les doudounes)

Ça doit être celles-ci? https://www.camp.it/prodotti3.aspx?CAT=48&CDV=57&ART=~332#divTesto
Juste pour donner une référence à ceux que ça intéresse. Similaires yes, les miennes aussi sont à utiliser avec soins mais bon je ne grimpe pas avec!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Loïc31
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Pi2 23
pratique principale: vol rando
vols: 300 vols
Messages: 43



« Répondre #93 le: 19 Août 2019 - 22:31:36 »


En fait le gros avantages de celles-ci pour moi c’est que je peux sortir la main de la poignée rapidement et la moufle s’en de ma main en même temps.
Mais oui, j’avoue que je prends plus de marge avec les moufles, et j’espére ne pas connaître ta mésaventure.
Note que j’attrape facilement ma poignée de secours même avec la moufle (ultra souple comme je disais, imaginez une doudoune). Poignée de secours qui est toujours sous mes yeux d’ailleurs, raison évidente de sécu si on disgresse par là 😉).
Après c’est ma méthode hein, je ne cherche à l’imposer à personne! 😉


Mes moufles Camp, en duvet aussi, sont aussi ultra souples, rien à voir avec des moufles de snow ou d'alpinisme: j'attrappe très facilement la poignée de secours si besoin ou les élévateurs pour décoller avec (j'ai même fait du gonflage avec pour voir). Par contre ce sont des moufles prévues pour le bivouac, pas pour grimper ou autre: du coup c'est un peu fragile et il faut en prendre soin (comme les doudounes)

Ça doit être celles-ci? https://www.camp.it/prodotti3.aspx?CAT=48&CDV=57&ART=~332#divTesto
Juste pour donner une référence à ceux que ça intéresse. Similaires yes, les miennes aussi sont à utiliser avec soins mais bon je ne grimpe pas avec!

C'est ça, Tom Bourdeau me disait qu'il les utilisait depuis 5 ans et qu'il n'avait pas trouvé mieux sur le marché.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Denis_13
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swift 5
pratique principale: cross
vols: beaucoup mais pas assez de vols
Messages: 151


« Répondre #94 le: 19 Août 2019 - 22:48:18 »

(et jamais de tours de freins... si tu dois faire un tour, c'est surement qu'ils sont mal réglés... ou que tu n'as pas la bonne aile!)
Parles en avec David Eyraud, Chrigel Maurer, Bruce Goldsmith, Daniel Crespo, Kelly Farina et la moitié des pilotes de coupe du monde: ils doivent sûrement apprendre à régler leur freins  Mr. Green
https://youtu.be/aL02_BjD2U0


Mais ça n'a rien d'un "tour de frein" la prise de commande présentée par Bruce ! C'est effectivement un bon moyen d'avoir des commandes un peu plus directes qu'avec une prise en dragonne, sans avoir à faire passer la drosse de frein autour des doigts ou des mains.

Je suis à moitié d'accord avec Denis : effectivement, quand tu es bien habillé tu as moins facilement froid aux extrémités, c'est valable pour toutes les activités. Mais en parapente, tu as en plus le fait que les mains sont plus exposées au vent que le reste du corps et surtout qu'elles sont tout le temps en hauteur, d'où une difficulté évidente de circulation du sang. Donc t'as beau avoir chaud partout ailleurs en étant super habille, tu peux avoir très froid aux mains. Donc pour un vol d'été à très haute altitude ça peut jouer, tu t'habilles comme en hiver (ou presque) et t'es pas emmerdé, mais quand tu voles en hiver et que même à basse altitude il fait froid, bah c'est compliqué !

Une solution qu'on m'a donnée mais que j'ai jamais testée : se laisser avoir l'onglée, et après on est bien pour le reste du vol. Je vous laisse essayer ...

disons que de mon point de vue, une fois qu' on a mis toutes les chances de son côté au niveau du corps
(les differentes couches dont je parle) normalement apres les mouffles ou manchons sont hyper efficaces.
(et pas le contraire).
Enfin pour moi ca marche bien.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JB-67
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: cross
vols: 300 vols
Messages: 20



« Répondre #95 le: 20 Août 2019 - 10:00:33 »

Je parlais effectivement du demi tour de frein préconisé par David Eyraud et autres, pas d'un tour de frein complet (en gros je me retrouve avec l'émerillon au milieu de la paume). Désolé pour l’imprécision de vocabulaire, David Eyraud l’appelle simplement "saisie de commande en tour de frein", et comme je l'ai apprise là bas...
Ceci dit le problème de garrot est presque le même qu'avec un tour de frein complet : la poignée serre autour de la main et bloque la circulation du sang.

Merci pour les modèles de moufles !

JB
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Denis_13
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swift 5
pratique principale: cross
vols: beaucoup mais pas assez de vols
Messages: 151


« Répondre #96 le: 20 Août 2019 - 13:50:49 »

j'aimerai bien avoir l'avis d'un specialiste, mais ce que je voulais
dire (mais tant mieux si vous me dites que c'est faux et que vous
me l'expliquez, mon but est de grater l'info pour moins penser de betises. Clin d'oeil


Je crois que l'onglet apparaît au niveau des extrémités lorsque le corps (le torse
et les organes principaux) ont froid (mais ce froid est sans doute aussi détecté par les extrémités ce
qui donnerai plutôt raison a Pingumotion...).

La circulation sanguine des extrémités est alors reduite (bypassée?)
pour rechauffer le corps. (qui s'il est suffisamment
chaud n'a pas besoin de ce mecanisme : adieu l'onglet).

L'inverse marche aussi: lorsqu'on a trop chaud la circulation
du sang est favorisée à nos extrémités pour dissiper
la chaleur (bonjour les jolis pieds boudinés),
ce qui epuise notre coeur qui pompe plus.
(D'où l'utilisation de chaussettes "Booster" pour les
sportifs et les chaussettes de contention/compression
pour les personnes qui veulent ameliorer leur circulation
sanguine et leur performance.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JB-67
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: cross
vols: 300 vols
Messages: 20



« Répondre #97 le: 20 Août 2019 - 14:35:09 »

Une solution qu'on m'a donnée mais que j'ai jamais testée : se laisser avoir l'onglée, et après on est bien pour le reste du vol. Je vous laisse essayer ...

En quoi est-ce que ça aide? J'ai eu une belle onglée mercredi en l'air, après m'être réchauffé les mains dans une transition. J'ai bien douillé pendant 5 min, et j'ai quand même eu froid pendant le reste du vol (même si ça allait mieux, mais c'est plus parce que je pilotais en dragonne). Si ce que tu veux dire est de rester au stade ou tu ne sens rien dans les doigts, ça me semble être un jeu dangereux (je ne sais pas à partir de combien de temps les séquelles peuvent arriver, mais je n'ai aucune envie de tester).

Sinon j'ai commandé tes moufles-mitaines Denis, si j'arrive à me refaire une Barre d'ici la fin de la saison (avec des collants et une paire de chaussettes en plus) je ferai un retour dessus.

Même si c'est un peu hors sujet, la prise de commande "demi-tour de frein" (à la BGD, David Eyraud, etc) permet aussi de libérer la main de la poignée plus vite pour faire secours (le pouce est en dehors de la poignée), ce qui prend tout son sens avec des moufles.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 1 007



« Répondre #98 le: 20 Août 2019 - 15:11:04 »

Je vais passer pour un looser avec ma solution mais franchement côté rapport calories/budget c'est imbattable : j'ai des gants de chantier avec moumoute intérieure à 10 balles sur le web et ça fait pour l'été (ils sont vendus pour -25 mais ça c'est gonflé). Dans les poches de ma doudoune j'ai des petits gants néoprène pour cyclistes à 15 balles que je mets en sous gants quand les premiers ne suffisent plus. Cette solution est efficace et très largement suffisante pour 80% de l'année. J'avais acheté des mamouth à 150 balles et ça fout les boules de constater que mon truc à 25euros est aussi efficace. C'est très pratique car on garde une très grande mobilité des mains. Pour les très grands froids il me reste mes mamouth à 150balles dans lesquels je mets mes sous gants néoprène. Mais c'est le genre de conditions où seuls les canadiens et les norvégiens ont les gènes qui leur permettent de continuer à apprécier le vol de durée. Pas pour moi.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
wowo
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 820



« Répondre #99 le: 20 Août 2019 - 17:57:19 »

 salut ! Trop fort en ce moment, encore une convergence d'idées :

N'étant pas spécialement frileux des mains (plutôt le front et les sinus...) jutilise en hiver pour des temperatures entre 0 et 10°c des gants en cuir assez souple de manutention, plutôt une taille de trop. Ce qui me permet dessous ou des sous-gants soie ou/et des sous-gants helly-hansen. Si on est vraiment au 0°c voire en-dessous, je remplace mes gants en cuir par des gants hivernaux de cycliste en neoprene (Decathlon)
Si il fait un peu moins froid ou si vraiment je me sens le besoin d'une vraie sensibilité, j'utilise deux modèles de gants (toujours Decathlon) l'un plus fin que l'autre, en laine polaire.
De toute façon mes sinus crient grâce avant mes mains vis-à-vis de l'air froid... canap

Bon ça c'était en mars 2015, depuis lors de soldes de fin d'hiver chez Décathlon, j'ai rajouté à mon équipement permanent dans mon cockpit, une paire de sur-moufles non fourrées (5 €) C'est facile à enfiler en vol par dessus l'existant et ce quel qu'il soit et apporte un vrai gain d'isolation à l'air. Le côté calorifuge étant déjà assuré par le choix des gants 1ère et voire 2ème couche (sous-gants soies) fonction de la saison, du lieu, de l'ambition du vol.

Par le passé nombre d'entre nous ont sans doute roulé en mob et moto en hiver et cela allait au moins aussi vite qu'en parapente et dans des températures guère meilleures (du moins par chez nous) Si la technologie a bien progressé en termes de protection contre le froid, il faut croire que ce confort nous rend plus fragile par rapport. Encore un exemple d'homostasie... ici des ressentis.

 trinquer
« Dernière édition: 20 Août 2019 - 18:12:26 par wowo » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Pages: 1 2 3 [4] 5   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.041 secondes avec 23 requêtes.