+ Le chant du vario +

Forum de parapente

25 Septembre 2021 - 11:45:51 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 2 [3]  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: un sport fraternel  (Lu 5264 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Identitfrice
Invité
« Répondre #50 le: 01 Août 2019 - 00:19:20 »

Mais attention, faut crier assez fort pour être compris, car si le/la pilote comprend "va te faire peler le cuuuul", ça a l'effet inverse.



Ca dépend... de qui le crie ? Qui n'a jamais essayé de repérer les donzelles en l'air (c'est comme en voiture, on les reconnait !) pour les pister pendant des heures (mais elle va atterir ou quoi ???? j'ai envie de pisser et plus de biere dans le camelback  ivrogne ) et par hasard se vacher au même endroit ?

Hum.

Ouais, non en fait.

Par contre et en toute seriosité, je voudrais ajouter un un peu de grain au moulin. J'espere que je ne troll pas, c'est en tout cas mon antiintention. tomate

Je pense qu'il y a beaucoup plus de gens courtois que de co** en l'air. Mais ca n'empeche pas les houspillages ! Et je pense par contre avec conviction que ce n'est pas parceque quelqu'un "gene" et empeche de bien enrouler (si c'est fait dans le respect des priorités et de la sécurité de chacun) qu'il faut considerer que il devrait faire autrement. Chacun vole avec sa pratique, son niveau. Dans l'idée, je vole souvent seul ou avec un ou deux amis, souvent en montagne en vol rando ou vol rando/cross, et du coup je n'ai pas "peur" de décoller seul, sur des sommets, avec ma seule analyse, puis de voler dans des conditions montagne (ou cross, pour ceux qui partent d'en bas ou d'un deco officiel pour aller faire les plafs dans les montagnes). Quand j'en croise en l'air, ca se passe souvent bien, ou tres bien. Je participe un peu aux beaux cross que j'essaye de retrouver le soir sur les traces pour voir d'ou ils venaient, où ils allaient, en essayant de montrer les pompes, en enroulant et en me degageant pour laisser passer le volatile, parceque je vois bien qu'il a le couteau entre les dents et moi je suis en mode ballade quand je vole.  il m'est aussi arrivé d'aller atterir expres en voyant un crosseux se vacher dans un endroit un peu degueux et avec un posé rodéo meme vu d'en haut, pour verifier qu'il allait bien, et/ou faire un bout de covoit pour l'aider à rentrer.

Par contre, j'ai ed tres mauvaises expériences de vols sur sites (fréquentés, s'entend). Je suis à peu pres sur que ma marge de tolérance à la proximité d'autres ailes est faible, en tout cas si je ne suis pas "chez moi" dans les montagnes avec les quelques passages de collègues que je viens de décrire. Mon mot d'ordre est de rapidement me barrer, mais c'est vrai que c'est pas agreable quand tu enroules et qu'une aile arrive et te signales plus ou moins sympathiquement qu'il prefererait que tu enroules autrement (plus serré, moins serré, mieux, en jaune, choississez). J'enroule plutot serré d'ailleurs, ma voile aidant, et du coup ca mène parfois à des situations ou je suis "coincé" à noyauter comme un sauvage avec deux, voire trois voiles autour (souvent des bi, grande envergure et rayon de braquage un peu moindre oblige). Avec la 3D on arrive quand meme à bien se barrer et ces messieurs nous ouvrent la porte, mais c'est pas agréable pour qui n'a pas l'habitude ni l'envie de voler dans la foule.

Enfin... je me souviens de mes debuts, il y a maintenant pas mal d'années. A l'epoque, je débutais (en tant que débutant, c'est souvent ce qu'on fait !) et je cherchais souvent des réponses et de l'aide ici. J'avoue que je n'ai que rarement trouvé l'aide demandée, et encore plus rarement ne me suis pas juste fait rembarer d'un revers de la langue similaire au "si tu poses cette question retourne en école". Je comprends donc la frustration... Pour ma part, j'ai pas souvent suivi ce conseil et ai plutot cherché mes réponses dans la littérature (ou l'alcool) et dans la vraie vie en allant non pas faire des cheques aux écoles, mais discuter avec les gens (quelques cheques se sont quand meme écris, cela dit). Tout ca pour dire que déjà, @Patrick, je ne me souviens pas directement mais probablement ai-je eu droit aussi à tes psaumes, mais je ne t'en tiens pas rigueur  parapente . Par contre, je trouve qu'il est dommage de ne pas subtilement rajouter un "te" : si tu TE poses cette question. C'est bien de se poser des questions. C'est bien de vouloir se renseigner. C'est pas parcequ'on demande des infos d'approche qu'on n'y a pas pensé, et qu'on n'est pas capable d'en faire de belles (c'est pas non plus pour ca qu'on est capable, cela dit Sourire ). On peut juste douter, et chercher d'autres infos. Et dans tous les cas, je trouve qu'il est dommage de ne pas ajouter (mais tu, et d'autres aussi, le fais quand même régulièrement) la réponse à la question que le pioupiou se pose/pose, tout en ajoutant que le mieux est d'aller chercher un vrai dialogue avec un moniteur/une école, qui pourra selon les besoins, donc effectivement souvent, proposer un stage ! Pour en revenir au thermique à enrouler, les premiers je les ai eu en montagne, et les seconds sur site ne m'ont pas donné envie de continuer de cette facon l'activité : ma premiere vraie expérience, j'étais un peu timide effectivement, trop de respect pour cette aérologie qui nous permet de remonter juste en tournant. Et je me suis fait rabrouer (je ne dirai pas insulter, mais je pense que quelques mots plus hauts que d'autres sont arrivés à mes oreilles) parceque "j'empechais" tout en respectant les priorités, des enervés d'enrouler comme ils le voulaient, ou de trop lecher le relief. J'avais trouvé cela très malsain à l'epoque (et maintenant je trouve toujours cela totalement déplacé, on n'insulte personne en l'air à moins de véritable danger ou violation de priorité menant au précédant danger, et encore moins quelqu'un qui n'est clairement pas à l'aise tout en ayant sa place dans une aerologie tranquille). Ca m'a presque dégouté du parapente à l'époque mais au final je remercie ce c** (un biplaceur, effectivement, mais c'est pas forcement leur chasse gardée d'etre bêtes) qui m'a fait reconsidérer ma pratique et m'a fait me tourner vraiment avec conviction vers les vols/rando/montagne tout seul dans le ciel.

TLDR: Les cons, ils sont cons. Si t'as peur des gens, ou que tu les aimes pas, vole en montagne tout seul. En plus y a des chevres. Et quand meme : on se connait tous que via nos écrits, plus ou moins, ici, et la seule et unique bonne réponse est : faire attention, demander autour de soi (pas forcement des écoles, mais aussi les écoles ou ce forum), et toujours rester humble et se remettre en question. Ca n'empeche pas les cons, mais ca permet de rester en vie et de voler content !
« Dernière édition: 01 Août 2019 - 00:27:00 par Identitfrice » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
mouette rieuse
Invité
« Répondre #51 le: 01 Août 2019 - 13:19:52 »

Merci À quelques uns dont identitftice pour sa dernière intervention sympa  et choucas que je connais un peu,il m'avait renseigner sur le site de mieussy,en faite ce fil est pas si nul. Il a été dit des choses intéressantes, je respecte les biplaces sur les déco, qu'ils passent devant ne me dérange pas même a Annecy ! C'est leur job et moi je suis en vacances et je suis pas rancunier, j'ai envoyé une copine faire un bi chez Patrick. Le jour dont je parle,le matin il y a que sur la petite colline a droite que sa monte,bien pour certains et pas terrible pour moi a cause de mon manque d'expérience et quand le deuxième est arrivé j'aurais  dû sortir est l'imiter même si j'étais le 1er
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: 1 2 [3]  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.035 secondes avec 20 requêtes.