+ Le chant du vario +

Forum de parapente

04 Août 2021 - 12:45:49 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Vrac à Varan ce dimanche 5 Juillet: question aéro  (Lu 2521 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
tartifli
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: eden 7
pratique principale: vol / site
vols: 340 vols
Messages: 0



« le: 06 Juillet 2020 - 17:31:01 »

Salut à tous

ceux qui étaient branchés dans le 74 ce dimanche vers 15.30 on surement entendu sur la fréquence ffvl le cas d'une pilote (mon épouse) qui s'est mis un gros vrac devant varan, sur la face ouest coté sallanches.
Je rassure tout le monde, pas de bobo grave.

En gros, elle était au plaf à 2500 sous le nuage, et s'est pris une énorme asym, cascade d'incidents, 3 twists, secours.

En débriefant avec des pilotes, l'un d'eux me dit que voler avec de l'ouest météo du côté de Varan est toujours délicat (je parle toujours de la face ouest) et probablement une cause de la fermeture, parce que dans les remous des Aravis.
Il y avait 10 de O - NO à ce moment là.
Qu'en pensez-vous? Plausible? Possible? Probable? J'avoue ne pas y croire des masses, mais peut-être mon ignorance est-elle plus crasse encore que je l'imagine...

Je précise que le débrief sur la gestion "technique" de l'incident est en cours... on ne parle ici que d'aérologie...

Merci de vos retours!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
Invité
« Répondre #1 le: 06 Juillet 2020 - 17:41:53 »

Salut à tous

ceux qui étaient branchés dans le 74 ce dimanche vers 15.30 on surement entendu sur la fréquence ffvl le cas d'une pilote (mon épouse) qui s'est mis un gros vrac devant varan, sur la face ouest coté sallanches.
Je rassure tout le monde, pas de bobo grave.

En gros, elle était au plaf à 2500 sous le nuage, et s'est pris une énorme asym, cascade d'incidents, 3 twists, secours.

En débriefant avec des pilotes, l'un d'eux me dit que voler avec de l'ouest météo du côté de Varan est toujours délicat (je parle toujours de la face ouest) et probablement une cause de la fermeture, parce que dans les remous des Aravis.
Il y avait 10 de O - NO à ce moment là.
Qu'en pensez-vous? Plausible? Possible? Probable? J'avoue ne pas y croire des masses, mais peut-être mon ignorance est-elle plus crasse encore que je l'imagine...

Je précise que le débrief sur la gestion "technique" de l'incident est en cours... on ne parle ici que d'aérologie...

Merci de vos retours!

Salut

Pour que les Aravis fassent des rouleaux jusqu'à Varan, il faut déjà un régime de vent soutenu. Or hier c'était pas monstrueux. Et puis si c'était le cas, je crois qu'il y aurait un cimetière en-dessous. Ca passe quand-même pas mal par là. C'est pas une autoroute, mais on en voit beaucoup !
Par contre hier c'était généreux ! Avec des gros plafs ! Et des cisaillements verticaux bien marqués.
Sans certitudes, je n'étais pas là, mais je pencherais pour un cisaillement mal anticipé ou pas senti arrivé. Ca me paraît plus plausible.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
blabair
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: gin Léopard XS rouge blanche
pratique principale: cross
vols: + de au - bcp de vols
Messages: 146



WWW
« Répondre #2 le: 06 Juillet 2020 - 18:02:56 »

J' aurais dit de même.
Sommet de l ascendance, gros cisaillement.
Y avait de gros varios avec des plafs pas énormes ce weekend.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Butch de la Yaute
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: seulement un ou deux vols
Messages: 0


Mary Poppins Club


« Répondre #3 le: 06 Juillet 2020 - 19:17:14 »

Ok je comprends maintenant pourquoi l'hélicoptère hier a varan 😅

Hier ce n'étaient pas les rouleaux d'ouest le problème (surtout qu'à cet endroit il n'y a aucun impact c'est plutôt a currallaz ou a frioland ou a plaine Joux qu'il y a du rotor de cochon créé par justement varan et ses arêtes (par exemple la semaine dernière). Les aravis n'ont aucun impact sur varan. C'est plutôt les rotors du chalets du lachat mais sur varan même, pas sur l'aiguille, si tu as un rotor d'ouest sur l'aiguille alors que tu es a l'ouest, le rotor n'est pas ton plus gros problème: c'est plutôt que tu vas te faire catapulter en Suisse 😁
De plus hier dans l'après midi il n'y avait étonnamment pas trop de brise, j'ai posé quasiment sans vent au lac a 13h30 oO  

Le problème était l'aerologie pas habituelle et un peu traître. La où ça monte d'habitude ça descendait fort et la où ça descend ça montait bien.
En plus il y avait au milieu d'après midi des coups de vent qui faisaient comme si tu navigais sur des vagues. quand j'ai pu enfin remonter decoller à 17h (problème logistique :-/) les vagues y étaient encore.

A l'ouest de l'aiguille c'est généralement un peu compliqué de voler car ça descend aussi vite que les thermiques y sont brusques et forts.
Ainsi il est fort probable comme le suppose choucas que ce soit un cisaillement en même temps qu'une bourrasque intempestive qui a empiré le mouvement.

La semaine dernière dans la combe de barmerousse sous le nuage je me suis pris un +3 qui m'a secoué bien plus violemment que tout ce que j'ai pu prendre jusqu'à maintenant, notamment même le +15 ( en instantané mais j'ai eu le temps de voir mon Vario saturer a +9,9 😅😅😅) pris en haut de la combe 1 mois plus tôt sans nuage.
Donc quand il y a des nuages a cet endroit, il faut absolument faire attention et être près a réagir au quart de tour car ça peut vite être bien crade.
Déjà la veille j'y étais a peu près à la même heure que ta femme et ca montait mais c'était déjà pas tres propre.

Je vais demander si j'ai des retours sur l'événement.
Déjà qu'on a eu un mort en delta a chedde la veille, on sent bien qu'on est en juillet et qu'on fait le plein de pilotes peu habitués au coin et a cette aerologie exceptionnelle.
Surtout cette année toute l'aerologie est bizarre : hachée, forte et surprenante.
On a appris à se méfier Pas content
« Dernière édition: 06 Juillet 2020 - 19:23:31 par Butch de la Yaute » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^

Attention à l'argument d'autorité des ploufeurs professionnels: 1 vol par mois pendant 20 ans ne fait pas un pilote mais un vieux.
dilmo
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: L
pratique principale: vol / site
vols: V vols
Messages: 1


« Répondre #4 le: 06 Juillet 2020 - 19:20:59 »

Salut à tous

ceux qui étaient branchés dans le 74 ce dimanche vers 15.30 on surement entendu sur la fréquence ffvl le cas d'une pilote (mon épouse) qui s'est mis un gros vrac devant varan, sur la face ouest coté sallanches.
Je rassure tout le monde, pas de bobo grave.

En gros, elle était au plaf à 2500 sous le nuage, et s'est pris une énorme asym, cascade d'incidents, 3 twists, secours.

En débriefant avec des pilotes, l'un d'eux me dit que voler avec de l'ouest météo du côté de Varan est toujours délicat (je parle toujours de la face ouest) et probablement une cause de la fermeture, parce que dans les remous des Aravis.
Il y avait 10 de O - NO à ce moment là.
Qu'en pensez-vous? Plausible? Possible? Probable? J'avoue ne pas y croire des masses, mais peut-être mon ignorance est-elle plus crasse encore que je l'imagine...

Je précise que le débrief sur la gestion "technique" de l'incident est en cours... on ne parle ici que d'aérologie...

Merci de vos retours!

Ce dimanche après-midi, côté Forclaz j'ai vu trois pilotes aux arbres dont deux côte à côte (collision?). Mon vario m'indiquait parfois en basse couche un vent face de 20km/h (NO) sur une ligne entre le déco et les Dents de Lanfon - sans doute la résultante de la brise et des thermiques généreux, mais avec des plafs assez bas (la partie haute de la Tournette était dans le nuage). Des conditions assez chiantes à voler.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
tartifli
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: eden 7
pratique principale: vol / site
vols: 340 vols
Messages: 0



« Répondre #5 le: 06 Juillet 2020 - 19:55:21 »

Ok je comprends maintenant pourquoi l'hélicoptère hier a varan 😅

Hier ce n'étaient pas les rouleaux d'ouest le problème (surtout qu'à cet endroit il n'y a aucun impact c'est plutôt a currallaz ou a frioland ou a plaine Joux qu'il y a du rotor de cochon créé par justement varan et ses arêtes (par exemple la semaine dernière). Les aravis n'ont aucun impact sur varan. C'est plutôt les rotors du chalets du lachat mais sur varan même, pas sur l'aiguille, si tu as un rotor d'ouest sur l'aiguille alors que tu es a l'ouest, le rotor n'est pas ton plus gros problème: c'est plutôt que tu vas te faire catapulter en Suisse 😁
De plus hier dans l'après midi il n'y avait étonnamment pas trop de brise, j'ai posé quasiment sans vent au lac a 13h30 oO  

Le problème était l'aerologie pas habituelle et un peu traître. La où ça monte d'habitude ça descendait fort et la où ça descend ça montait bien.
En plus il y avait au milieu d'après midi des coups de vent qui faisaient comme si tu navigais sur des vagues. quand j'ai pu enfin remonter decoller à 17h (problème logistique :-/) les vagues y étaient encore.

A l'ouest de l'aiguille c'est généralement un peu compliqué de voler car ça descend aussi vite que les thermiques y sont brusques et forts.
Ainsi il est fort probable comme le suppose choucas que ce soit un cisaillement en même temps qu'une bourrasque intempestive qui a empiré le mouvement.

La semaine dernière dans la combe de barmerousse sous le nuage je me suis pris un +3 qui m'a secoué bien plus violemment que tout ce que j'ai pu prendre jusqu'à maintenant, notamment même le +15 ( en instantané mais j'ai eu le temps de voir mon Vario saturer a +9,9 😅😅😅) pris en haut de la combe 1 mois plus tôt sans nuage.
Donc quand il y a des nuages a cet endroit, il faut absolument faire attention et être près a réagir au quart de tour car ça peut vite être bien crade.
Déjà la veille j'y étais a peu près à la même heure que ta femme et ca montait mais c'était déjà pas tres propre.

Je vais demander si j'ai des retours sur l'événement.
Déjà qu'on a eu un mort en delta a chedde la veille, on sent bien qu'on est en juillet et qu'on fait le plein de pilotes peu habitués au coin et a cette aerologie exceptionnelle.
Surtout cette année toute l'aerologie est bizarre : hachée, forte et surprenante.
On a appris à se méfier Pas content

Ah c'était toi que j'ai vu!
J'ai cru que tu n'avais fait qu'un vol, je me suis dit que tu avais dû bien te balader avec tout ce temps en l'air!
Merci en tt cas pour ta réponse, j'y retrouve bcp d'éléments de ma propre analyse
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
tartifli
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: eden 7
pratique principale: vol / site
vols: 340 vols
Messages: 0



« Répondre #6 le: 06 Juillet 2020 - 19:57:18 »

Salut à tous

ceux qui étaient branchés dans le 74 ce dimanche vers 15.30 on surement entendu sur la fréquence ffvl le cas d'une pilote (mon épouse) qui s'est mis un gros vrac devant varan, sur la face ouest coté sallanches.
Je rassure tout le monde, pas de bobo grave.

En gros, elle était au plaf à 2500 sous le nuage, et s'est pris une énorme asym, cascade d'incidents, 3 twists, secours.

En débriefant avec des pilotes, l'un d'eux me dit que voler avec de l'ouest météo du côté de Varan est toujours délicat (je parle toujours de la face ouest) et probablement une cause de la fermeture, parce que dans les remous des Aravis.
Il y avait 10 de O - NO à ce moment là.
Qu'en pensez-vous? Plausible? Possible? Probable? J'avoue ne pas y croire des masses, mais peut-être mon ignorance est-elle plus crasse encore que je l'imagine...

Je précise que le débrief sur la gestion "technique" de l'incident est en cours... on ne parle ici que d'aérologie...

Merci de vos retours!

Salut

Pour que les Aravis fassent des rouleaux jusqu'à Varan, il faut déjà un régime de vent soutenu. Or hier c'était pas monstrueux. Et puis si c'était le cas, je crois qu'il y aurait un cimetière en-dessous. Ca passe quand-même pas mal par là. C'est pas une autoroute, mais on en voit beaucoup !
Par contre hier c'était généreux ! Avec des gros plafs ! Et des cisaillements verticaux bien marqués.
Sans certitudes, je n'étais pas là, mais je pencherais pour un cisaillement mal anticipé ou pas senti arrivé. Ca me paraît plus plausible.

A+
L

Merci Laurent, nous en sommes exactement à ce point de la réflexion.
Avec en plus la vue sur la manière dont l'aile s'est effondrée, je pense aussi fortement à un gros cisaillement vertical, probablement accéléré par un venturi vertical entre deux noyaux ascendants...
Merci de ta réponse!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willitou
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: air design vivo
pratique principale: vol / site
vols: 1 vols
Messages: 454


« Répondre #7 le: 07 Juillet 2020 - 00:12:35 »

Hello !

Content d'apprendre que cela se termine bien ; j'ai entendu les échanges en radio.
Un retour d'expérience pourrait être profitable à la communauté (à la fois en terme de pilotage et d'aérologie) car la réalité est bien différente de ce que l'on peut tester en SIV (sauf peut être le vrac de la semaine de David Eyraud).

W.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Butch de la Yaute
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: seulement un ou deux vols
Messages: 0


Mary Poppins Club


« Répondre #8 le: 07 Juillet 2020 - 00:56:06 »

Ah c'était toi que j'ai vu!
J'ai cru que tu n'avais fait qu'un vol, je me suis dit que tu avais dû bien te balader avec tout ce temps en l'air!
Merci en tt cas pour ta réponse, j'y retrouve bcp d'éléments de ma propre analyse

j'aurai bien aimé, c'etait a la base ce qui etait prevu, aller a annecy mais j'etais en panne de batterie sur mon vario (il s'est allumé la veille dans le sac lors du bivouac) et sans le son du vario voler me donne envie de vomir :-p alors j'ai du quitter les aravis pour aller me poser au lac.
sinon c'est facile si tu vois une maestro en l'air en haute vallee de l'arve c'est ou mon acolyte ou moi et donc l'autre n'est pas bien loin.
on en a pas vu d'autres pour l'instant.

tu avais quoi comme voile? ca serait marrant que ce fut la LittleCloud jaune ^_^ au second vol, je me balladais sans but juste pour me marrer, j'essayais de montrer les pompes au pote avec la leaf 2 bleue.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^

Attention à l'argument d'autorité des ploufeurs professionnels: 1 vol par mois pendant 20 ans ne fait pas un pilote mais un vieux.
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1153 vols
Messages: 1 033



« Répondre #9 le: 07 Juillet 2020 - 12:04:19 »

J'aurais bien aimé, c’était à la base ce qui était prévu, aller à Annecy mais j'étais en panne de batterie sur mon vario (il s'est allumé la veille dans le sac lors du bivouac) et sans le son du vario voler me donne envie de vomir...

...au second vol, je me balladais baladais sans but juste pour me marrer, j'essayais de montrer les pompes au pote avec la leaf 2 bleue.

Salut,

En lisant "sans le son du vario voler me donne envie de vomir, je constate, une fois de plus, que les pilotes peuvent avoir des pratiques et des façons d'aborder l'activité très différentes, voire opposées !  Rigole

En effet, en ce qui me concerne :

- Pour mes vols en haute montagne, j'ai bien mon alti-vario de base avec moi, mais je ne l’utilise que pour connaître au cours du vol la dénivelée que j'ai déjà perdue et pour savoir à l'atterro la dénivelée totale de mon vol.
Mais surtout je coupe le son du vario !
Je n'ai pas l'intention de chercher à enrouler d’éventuelles ascendances (fatigue de la montée, poids du matériel de vol + celui d'alpinisme...) et mon idée est d'aller tranquillement tout en bas au fond de la vallée en me posant suffisamment tôt avant que ne s’établissent d’éventuelles brises de vallée.
Et j'apprécie tout particulièrement le fait de voler en silence au cœur d'une nature montagneuse aussi belle, donc surtout pas de son !  pouce

- Pour mes vols à Sainte-Victoire, comme je l'ai déjà dit, le son du vario me permet d'optimiser la montée rapide au niveau de la crête sommitale de la montagne (le décollage habituel se situe en effet 340 m en-dessous de celle-ci), mais une fois installé là-haut en thermo dynamique bien laminaire, je coupe en général le son du vario car il est facile de se situer en hauteur au-dessus ou au niveau de la crête sommitale.
Je rallume le son du vario seulement lorsque les conditions faiblissent de façon à trouver les zones les plus optimales pour rester en l'air si je souhaite faire encore durer le vol.
Mais voler en silence là-haut avec le paysage de toute beauté qu'il y a autour (je ne m'en lasse pas) est pour moi un privilège.

Donc moins j'ai besoin du son du vario et mieux je me porte en l'air (et je n'ai surtout pas envie de "vomir" comme tu l'écris  Rigole ).
A chacun ses motivations, ses ressentis et ses types de vols !   pouce

Marc

P.S : "balade" et "ballade" n'ont pas le même sens en français et le verbe "se ballader" n'existe pas !  je sors

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pookizz
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Masala 3 / Tonic 2
pratique principale: vol / site
vols: 95 vols
Messages: 0



« Répondre #10 le: 07 Juillet 2020 - 12:07:52 »

Marc ne remets pas une pièce dans le jukebox  Sourire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'appétit vient en ne mangeant pas.
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1153 vols
Messages: 1 033



« Répondre #11 le: 07 Juillet 2020 - 12:13:16 »

Marc ne remets pas une pièce dans le jukebox  Sourire

Mais je suis tout à fait calme et respectueux des opinions de chacun !  pouce
Je donne juste mon avis et je souhaite le partager...

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flyin Matmute
Invité
« Répondre #12 le: 07 Juillet 2020 - 13:19:33 »

mouais... bien que tout à fait respectueuse, ça faisait un peu "poil à gratter" ton histoire Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Géraud
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Whizz²
pratique principale: vol rando
vols: 120 vols
Messages: 236


-Corrélation n'est pas causalité-


WWW
« Répondre #13 le: 07 Juillet 2020 - 13:43:09 »

Ahah oui un peu et surtout que pour le coup, il me semble que quand Butch dit ça,
Citation
"sans le son du vario voler me donne envie de vomir"
c'est littéral ! Le son du vario confirmant les sensations d'accélération, les deux oreilles (l'interne et l'auditive) s'accordent et ça lui dissipe le mal de l'air  trinquer 
(j'suis pas sûr de ce que j'avance mais il me semble avoir lu ça quelque part Sourire )
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pour passer le temps quand ça vole pas, des vidéos de parapente dans les Pyrénées : https://www.youtube.com/channel/UCf6CbyFnr0nfK-N7PgdbOfw?view_as=subscriber
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1153 vols
Messages: 1 033



« Répondre #14 le: 07 Juillet 2020 - 17:00:11 »

Ahah oui un peu et surtout que pour le coup, il me semble que quand Butch dit ça,
Citation
"sans le son du vario voler me donne envie de vomir"
c'est littéral ! Le son du vario confirmant les sensations d'accélération, les deux oreilles (l'interne et l'auditive) s'accordent et ça lui dissipe le mal de l'air  trinquer  
(j'suis pas sûr de ce que j'avance mais il me semble avoir lu ça quelque part Sourire )

Je n'ai jamais entendu parler de cela.
Le son du vario (mais il ne sonne pas tout le temps !) supprimerait donc, ou atténuerait, un éventuel "mal de l'air" ?
Si tu as un lien qui confirme ce phénomène, je serais intéressé.
Ce n'est pas ce que j'avais compris dans ce qu'a écrit Butch et si ce que tu dis est vrai, je me serais donc trompé dans l'interprétation de son message...  hein ?

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Icare74
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sol, Sky bi appolo, gin fluid 9,5
pratique principale: apprends à voler
vols: Faire des cratères. vols
Messages: 84



« Répondre #15 le: 07 Juillet 2020 - 20:00:07 »

Ahah oui un peu et surtout que pour le coup, il me semble que quand Butch dit ça,
Citation
"sans le son du vario voler me donne envie de vomir"
c'est littéral ! Le son du vario confirmant les sensations d'accélération, les deux oreilles (l'interne et l'auditive) s'accordent et ça lui dissipe le mal de l'air  trinquer 
(j'suis pas sûr de ce que j'avance mais il me semble avoir lu ça quelque part Sourire )

Essaye l’homéopathie.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Ce ne sont pas les rebelles qui créent les problèmes du monde, mais les problèmes du monde qui créent des rebelles. La révolte c’est la vie, la soumission c’est la mort.
Butch de la Yaute
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: seulement un ou deux vols
Messages: 0


Mary Poppins Club


« Répondre #16 le: 07 Juillet 2020 - 23:53:56 »

Je donne juste mon avis et je souhaite le partager...

ca on avait bien compris Clin d'oeil

Ahah oui un peu et surtout que pour le coup, il me semble que quand Butch dit ça,
Citation
"sans le son du vario voler me donne envie de vomir"
c'est littéral ! Le son du vario confirmant les sensations d'accélération, les deux oreilles (l'interne et l'auditive) s'accordent et ça lui dissipe le mal de l'air  trinquer 
(j'suis pas sûr de ce que j'avance mais il me semble avoir lu ça quelque part Sourire )

c'est exactement ca, c'est pareil quand je suis en passager tandem, avec le son du vario je ne suis pas malade, sans le son j'ai la nausée.

c'est le principe:
vision qui ne confirme pas les sensations de l'oreille interne = bug = nausée.
vision qui ne confirme pas les sensations de l'oreille interne mais l'oreille (externe?) qui confirme les sensations de l'oreille interne = tout est ok.



Pour en revenir au sujet initial:

Merci en tt cas pour ta réponse, j'y retrouve bcp d'éléments de ma propre analyse

on en a parlé cet am, un ami (guyom en tenor light) est passé un peu avant ta copine du coté ouest des aiguilles (de varan et la rouge), il m'a dit qu'autant il n'y avait pas trop de vent ailleurs autant a cette altitude a cet endroit a ce moment il y avait du fort ouest.

la legende rapporte que le secours de ta copine aurait accroché la falaise, mythe ou realite?   mort de rire 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^

Attention à l'argument d'autorité des ploufeurs professionnels: 1 vol par mois pendant 20 ans ne fait pas un pilote mais un vieux.
Icare74
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sol, Sky bi appolo, gin fluid 9,5
pratique principale: apprends à voler
vols: Faire des cratères. vols
Messages: 84



« Répondre #17 le: 08 Juillet 2020 - 11:36:49 »

Elle avait quoi comme voile?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Ce ne sont pas les rebelles qui créent les problèmes du monde, mais les problèmes du monde qui créent des rebelles. La révolte c’est la vie, la soumission c’est la mort.
tartifli
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: eden 7
pratique principale: vol / site
vols: 340 vols
Messages: 0



« Répondre #18 le: 09 Juillet 2020 - 21:08:20 »

Bonjour à tous

Alors voici un retour d'expérience un peu plus complet.
La voile est une sky kudos 24 que la pilote vole depuis 2 ans, avec une woody valley gto light, son premier cocon, depuis début de saison.
La pilote a 3 ans de vol, 70h au compteur, genre douée, qui n'a jamais peur. Vole beaucoup encadrée, toujours accompagnée par des pilotes plus expérimentés qu'elle.
Condition météo: léger météo O-NO, cumulus en formation au dessus de Passy vers 2400 m à midi (de mémoire hein, pas taper si je me goure de 100 m!), les Aravis au loin sont sur fumants.

Déco 13.45 de passy dans une aérologie un peu hachée sur la face sud entre passy et varan. Thermiques mal organisés, difficilement exploitables au delà de 1600m, que ce soit au relief ou davantage en plaine. On se tape la tête sur cette couche pendant un moment.
Vraie bonne extraction en dépassant le déco de varan (on sent la composante O du météo à ce moment là), direction les Aravis, et enfin la bonne pompe bien installée qui casse la couche foireuse et nous pousse avec une faible dérive NO à 2600m , base des nuages.

Je pars me promener vers la croix de fer. La pilote arrive au plaf et m'attend pour que nous partions ensemble vers le Joly. Et là, elle se dit qu'elle est cool, sous les nuages, elle profite du paysage, en mode très décontract... Et se prend 75% du côté droit de la voile sur le museau. Ce n'était pas "juste" une fermeture aux 3/4 où la voile part vers l'arrière, mais un écroulement complet du profil, projeté vers le bas.

Pas de contre commande, pas de contre sellette (elle était vraiment cool!)
Elle remonte la main droite pour faire revoler, mais départ immédiat en auto rot malgré une main gauche abaissée.
Avec une position trop allongée, les jambes tendues, elle prend son premier tour de twist.
Cascade d'incidents, l'aile ne revole pas, mais sans poursuivre l'auto rot, 2 tours de twist de plus.
Devant ce nombre de twist, la pilote se dit que qu'elle ne réussira pas à détortiller, et lance son secours.
Le Karré de kortel s'ouvre vite, la kudos se met en miroir. La pilote fait de son mieux, mais n'arrive pas à affaler l'aile (les 3 twists éloignent considérablement la prise d'aile, d'autant qu'elle n'est pas très grande). Elle tire le plus possible les arrières, ce qui installe une situation où l'aile ne prend pas d'énergie, et le secours ne fait pas "que" lutter contre l'aile principale, avec un taux de chute très faible (-2m/s?). Je dirais que l'aile était à 30° devant elle, et le secours à 45° derrière, histoire de donner une idée.
La pilote arrive à éviter la paroi en mettant toute sa force sur les arrières d'un seul côté, et finit par se poser relativement doucement sur une vire scabreuse à 1650 m.

Pas de bobos, PGHM, choucas, équipe de la tomme, 2 gars encordés pour aller chercher ma femme sur son caillou, et retour vallée.

Nos leçons:
- mauvais positionnement au nuage, pas assez au vent
- attitude trop dilettante au nuage (trop en retard pour contrer la fermeture correctement)
- réglage trop couché dans le cocon qui favorise une grosse inertie en lacet
- manque de compétence sur le contre sellette (appui sellette et regroupement du corps)

Nous sommes en train de traiter ces points et de faire ce qu'il faut pour que cela ne se reproduise plus, mais d'ores et déjà, il y a des gens à remercier:
- Laurent L, qui volait avec nous, et qui m'a bien aidé une fois en bas.
- Le PG, nos anges gardiens (l'équipe de La Tomme)
- la personne qui a fait le relais radio avec le PG, je ne sais pas de qui il s'agit
- et un énorme merci à Maxence de K2, Jérôme Canaud, qui sans nous connaître nous ont aidé à conforter notre analyse.










Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
blabair
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: gin Léopard XS rouge blanche
pratique principale: cross
vols: + de au - bcp de vols
Messages: 146



WWW
« Répondre #19 le: 09 Juillet 2020 - 21:51:36 »

Retour d incident très clair. Merci.
Ça change de certains posts ci-dessus.

 Espère qu elle n'a pas perdu trop de confiance, qu elle saura tirer enseignement de ce secours pour la suite...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Willitou
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: air design vivo
pratique principale: vol / site
vols: 1 vols
Messages: 454


« Répondre #20 le: 10 Juillet 2020 - 00:25:46 »

Merci pour le retour ; instructif.

Tu peux détwister en battant des pieds (régulièrement pratiqué en parachutisme) mais l'option secours avant que la situation empire ça reste une très bonne (la meilleure) option.
On constate souvent la difficulté d'affaler la voile sous secours dans cette configuration.

Après une auto-rotation avec une demi-douzaine de twists la tête coincée par les élévateurs ; j'ai adopté le coupe suspente puis plus simplement un couteau d'escalade (plus efficace pour couper un élévateur).

Il ne reste plus qu'à se remettre tranquillement en selle.
Aviez-vous fait un SIV ? (utile même si je reste persuadé que les vracs réels ont le mauvais goût de profiter d'un effet de surprise et  d'être un poil plus violents que les simulations).

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Butch de la Yaute
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: seulement un ou deux vols
Messages: 0


Mary Poppins Club


« Répondre #21 le: 10 Juillet 2020 - 01:23:32 »

merci pour le retour complet, c'est intéressante et c'est mieux que les suppositions faites sur les infos de pilotes qui sont seulement passé au meme endroit juste avant (ce qui etait mieux que rien, mais pas suffisant)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^

Attention à l'argument d'autorité des ploufeurs professionnels: 1 vol par mois pendant 20 ans ne fait pas un pilote mais un vieux.
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.058 secondes avec 22 requêtes.
anything