+ Le chant du vario +

Forum de parapente

28 Février 2021 - 11:14:18 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2]  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Voile Compacte et qui vole quand même un peu !  (Lu 2173 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
JeremIADE
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 7
pratique principale: vol rando
vols: 60/année vols
Messages: 0


« Répondre #25 le: 20 Août 2020 - 07:50:27 »


Juste une petite précision : cette redescente du sommet du Mont-Blanc à pied sans avoir volé a eu lieu le 10 septembre 2000 (il y a donc 20 ans !).
Le matériel de vol léger n’existait alors pas et nous étions montés avec nos voiles "classiques".
Personnellement j'avais avec moi une Ambre de WindTech pesant 6,3 kg avec une sellette Altiplume de Sup'Air pesant 1,2 kg, soit 7,5 kg rien que pour la voile et la sellette (c'est le matériel que j'ai sur moi sur la photo d'un de mes décollages des Écrins qui me sert d'avatar).
Je ne sais pas quel était le poids de mon sac, mais certainement au moins 12 kg et j'avais quand même 53 ans !
Ces éléments expliquent en partie notre très grosse fatigue après cette descente interminable...
Il est clair que ce n'était pas le matériel le plus adapté pour des vols en haute montagne, mais j'ai fait pas mal de vols de paralpinisme (tous magnifiques) avec ce matériel !
Je n'avais alors qu'une seule voile et deux sellettes (l'Altiplume était nettement la plus légère des deux et je l'utilisais pour mes vols en montagne...).
Je n'ai acheté ma première voile légère (pas ultralégère d'ailleurs !), une Yéti1 de Gin, qu'en janvier 2004.
Et j'avais alors déjà réalisé avec mes amis des centaines de vols en moyenne ou en haute montagne avec du matériel de vol "classique".  pouce

Marc

 pouce
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 271



« Répondre #26 le: 20 Août 2020 - 09:28:56 »


Voila ce que c'est de répondre à la va vite ! quoi  Je suis un véritable boulet !! Confus


Et tu t'es encore trompé avec ton tout dernier message (voir ci-dessus).
Tu as en effet répondu à nouveau à l'intérieur du message que tu cites.
Mais tu n'es pas un boulet !
Simplement tu n'as jusqu'à présent posté que très peu de messages sur le forum (8 en tout) et tu n'es pas encore habitué !

Lorsque l'on répond à un message en le citant, il faut simplement faire attention à écrire sa réponse à l’extérieur des "quotes" qui encadrent le message cité.

Je te conseille aussi d'aller dans ton profil, puis dans le menu "Modifier le profil".
Là tu sélectionnes l'option : "Par défaut, retourner dans les fils de discussion après avoir posté.".
Ainsi lorsque tu publies un message tu te retrouves justement avec ton message affiché à l'écran.
Tu as alors la possibilité de le modifier et/ou de le corriger avec le bouton "Modifier" (en haut et à droite du message) qui reste actif une vingtaine de minutes.
S'il y a une erreur de mise en page on s'en aperçoit instantanément et on a largement le temps de corriger le message.
C'est le métier qui rentre.  pouce

N'hésite surtout pas à continuer à poster des messages !

 trinquer

Marc

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kriko
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Sector S, Mcc Insinia M, Macpara Pasha 38, Nova Ibex 15
pratique principale: cross
Messages: 0



« Répondre #27 le: 20 Août 2020 - 11:29:27 »

[...]
Mais c'est surtout que suivant les randos, le dénivelé cumulé, et l'altitude pouvant aller parfois à plus de 4000, je n'ai plus forcement toute mes forces et ma lucidité [...] pour correctement gérer une voile qui demanderais trop d'exigence (sans parler du coté engagé de certains déco et des conditions météos parfois limites et le fait de ne pas avoir de secours pour la rando...)
[...]

 quoi intéressant voire étonnant ton approche de la haute-montagne et du para-alpinisme, à > 4000 mètres d'altitude on peut appeler ainsi le rando-vol. Même la plus sécure des voiles ne protège pas des mauvais choix et décisions.

Bons choix, bonnes sorties et surtout... bon retours.

Des mauvaises décisions, certainement pas. Par contre, certaines voiles pardonnent mieux certaines approximations techniques (dues à l'altitude, la fatigue...) que d'autres. Les conséquences desdites approximations étant aussi différentes: sur un déco classique, si tu te fais doubler par ta voile au gonflage, tu l'affales et tu recommences. En haute montagne et sur un déco court/falaise c'est pas la même affaire... et c'est mieux aussi d'avoir une voile qui peut gonfler sans trop de problème dans pétole ou même léger cul. Tout ça pour dire que ça ne me semble pas déconnant de prendre une voile moins exigeante que dans sa pratique "courante".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 271



« Répondre #28 le: 20 Août 2020 - 11:46:29 »


En haute montagne et sur un déco court/falaise c'est pas la même affaire... et c'est mieux aussi d'avoir une voile qui peut gonfler sans trop de problème dans pétole ou même léger cul. Tout ça pour dire que ça ne me semble pas déconnant de prendre une voile moins exigeante que dans sa pratique "courante".


Il faut quand même relativiser !
Les décollages en haute montagne ne sont pour ainsi dire jamais du type "très court" ou "falaise" !

Si on décolle du Mont-Blanc, du Dôme du Goûter, du Mont-Blanc du Tacul, des Grandes Jorasses, des Écrins (voir mon avatar), du Pelvoux, du Pic du Rif, du Pic Jocelme, de la Grande Ruine, de la Tête des Corridors... la pente de décollage est à chaque fois longue, en pente régulière, sans crevasses à proximité et sans falaise !
J'ai eu la chance immense de réaliser des dizaines de vols en haute montagne et je n'ai le souvenir que d'un seul décollage technique et "engagé" (je le savais en montant là-haut et c'est en particulier pour nous aider à décoller de là-haut que nous avions fait appel à un moniteur de parapente qui était aussi guide de haute montagne) : il s'agit du vol du sommet de l'Aiguille Verte.

Le souci en haute montagne est lié à la fatigue de la montée, au vent éventuellement plus fort que ce qui était annoncé, mais pour ainsi dire absolument jamais à des zones de décollage techniques et délicates.

A moins que tu aies des exemples à nous donner ? (à part le décollage nord de l'Aiguille du Midi, mais on y accède en téléphérique et ce n'est pas vraiment une véritable course d’alpinisme avec 15' à 20' seulement pour descendre l'arête et accéder au décollage...).

Mais il est vrai qu'il est tout à fait inutile et peu adapté de prendre une voile "pointue" pour aller voler en montagne si on n'a pas l'intention de partir en vol de distance.
Avec mes amis paralpinistes nous avons tous des voiles tout à fait "basiques", faciles à décoller, et nous ne faisons pas de vols de distance.  pouce

Marc
« Dernière édition: 20 Août 2020 - 11:57:13 par Lassalle » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 83



« Répondre #29 le: 20 Août 2020 - 12:25:13 »

((@)) Kriko,

Mon post ne se voulait en aucun cas un contre-pied au fait de choisir une aile plutôt moins exigeante que ce dont on à l'habitude pour faire du paralpinisme. Au contraire j'abonde totalement dans ce sens car cela me semble définitivement faire partie des bonnes réflexions et décisions.

Non, c'était juste l'idée que l'on pouvait envisager le vol en paralpinisme dans l'esprit ci-après :

Citation
Citation de: JeremIADE le Hier à 17:44:59
[...]
Mais c'est surtout que suivant les randos, le dénivelé cumulé, et l'altitude pouvant aller parfois à plus de 4000, je n'ai plus forcement toute mes forces et ma lucidité [...] pour correctement gérer une voile qui demanderais trop d'exigence (sans parler du coté engagé de certains déco et des conditions météos parfois limites et le fait de ne pas avoir de secours pour la rando...)
[...]

Que j'ai interprété, peut être à tort, comme même si ; épuisé et avec des conditions météo limites et/ou un déco très engagé en l'absence de secours en envisage quand même de décoller et voler depuis une montagne à plus de 4000 mètres d'altitude. sous prétexte d'avoir une voile peu exigeante.

C'est là ou moi perso j' quoi
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Kingfisher
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Huapi montagne
pratique principale: apprends à voler
vols: Environ 50 vols
Messages: 0



« Répondre #30 le: 20 Août 2020 - 13:45:41 »

Je n'ai pas lu le débat sur le vol montagne mais comme voile légère qui vole bien il y a aussi la Whizz 2 de chez Nervures

http://www.nervures.com/fr/index.php?categorie=Produits&page=Parapente&produit=Whizz_2
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flyo
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Whizz 18, Goose 22
pratique principale: vol rando
vols: 300 vols
Messages: 4


« Répondre #31 le: 20 Août 2020 - 15:34:34 »

Je n'ai pas lu le débat sur le vol montagne mais comme voile légère qui vole bien il y a aussi la Whizz 2 de chez Nervures

http://www.nervures.com/fr/index.php?categorie=Produits&page=Parapente&produit=Whizz_2

Et pour le coup avec un suspentage court, un gonflage et une prise en charge probablement aussi bons voire meilleurs que sur la première du nom, elle est particulièrement indiquée pour les décos courts et engagés...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kriko
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Sector S, Mcc Insinia M, Macpara Pasha 38, Nova Ibex 15
pratique principale: cross
Messages: 0



« Répondre #32 le: 20 Août 2020 - 15:47:50 »


En haute montagne et sur un déco court/falaise c'est pas la même affaire... et c'est mieux aussi d'avoir une voile qui peut gonfler sans trop de problème dans pétole ou même léger cul. Tout ça pour dire que ça ne me semble pas déconnant de prendre une voile moins exigeante que dans sa pratique "courante".


Il faut quand même relativiser !
Les décollages en haute montagne ne sont pour ainsi dire jamais du type "très court" ou "falaise" !

Si on décolle du Mont-Blanc, du Dôme du Goûter, du Mont-Blanc du Tacul, des Grandes Jorasses, des Écrins (voir mon avatar), du Pelvoux, du Pic du Rif, du Pic Jocelme, de la Grande Ruine, de la Tête des Corridors... la pente de décollage est à chaque fois longue, en pente régulière, sans crevasses à proximité et sans falaise !
J'ai eu la chance immense de réaliser des dizaines de vols en haute montagne et je n'ai le souvenir que d'un seul décollage technique et "engagé" (je le savais en montant là-haut et c'est en particulier pour nous aider à décoller de là-haut que nous avions fait appel à un moniteur de parapente qui était aussi guide de haute montagne) : il s'agit du vol du sommet de l'Aiguille Verte.

Le souci en haute montagne est lié à la fatigue de la montée, au vent éventuellement plus fort que ce qui était annoncé, mais pour ainsi dire absolument jamais à des zones de décollage techniques et délicates.

A moins que tu aies des exemples à nous donner ? (à part le décollage nord de l'Aiguille du Midi, mais on y accède en téléphérique et ce n'est pas vraiment une véritable course d’alpinisme avec 15' à 20' seulement pour descendre l'arête et accéder au décollage...).

Mais il est vrai qu'il est tout à fait inutile et peu adapté de prendre une voile "pointue" pour aller voler en montagne si on n'a pas l'intention de partir en vol de distance.
Avec mes amis paralpinistes nous avons tous des voiles tout à fait "basiques", faciles à décoller, et nous ne faisons pas de vols de distance.  pouce

Marc


Tu as raison Marc, en haute montagne il n'y a pas d'arbres et donc de la place. Les décos non officiels que j'ai pratiqués sont des décos rando de moyenne montagne, et là pour le coup des décos "mal pavés" on en a des caisses.Mon expérience (limitée) en haute montagne s'est toujours faite sans voler, skis de rando ou alpinisme.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kriko
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Sector S, Mcc Insinia M, Macpara Pasha 38, Nova Ibex 15
pratique principale: cross
Messages: 0



« Répondre #33 le: 20 Août 2020 - 15:51:49 »

(((@))) Kriko,

Mon post ne se voulait en aucun cas un contre-pied au fait de choisir une aile plutôt moins exigeante que ce dont on à l'habitude pour faire du paralpinisme. Au contraire j'abonde totalement dans ce sens car cela me semble définitivement faire partie des bonnes réflexions et décisions.

Non, c'était juste l'idée que l'on pouvait envisager le vol en paralpinisme dans l'esprit ci-après :

Citation
Citation de: JeremIADE le Hier à 17:44:59
[...]
Mais c'est surtout que suivant les randos, le dénivelé cumulé, et l'altitude pouvant aller parfois à plus de 4000, je n'ai plus forcement toute mes forces et ma lucidité [...] pour correctement gérer une voile qui demanderais trop d'exigence (sans parler du coté engagé de certains déco et des conditions météos parfois limites et le fait de ne pas avoir de secours pour la rando...)
[...]

Que j'ai interprété, peut être à tort, comme même si ; épuisé et avec des conditions météo limites et/ou un déco très engagé en l'absence de secours en envisage quand même de décoller et voler depuis une montagne à plus de 4000 mètres d'altitude. sous prétexte d'avoir une voile peu exigeante.

C'est là ou moi perso j' quoi


Tout dépend de ce qu'on met dans "conditions météo limite"; une pétole ou un léger cul peut déjà bien te compliquer le décollage. Je ne pense pas que notre ami envisageait de décoller par 30 km/h de vent...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 271



« Répondre #34 le: 20 Août 2020 - 16:25:11 »


Tu as raison Marc, en haute montagne il n'y a pas d'arbres et donc de la place. Les décos non officiels que j'ai pratiqués sont des décos rando de moyenne montagne, et là pour le coup des décos "mal pavés" on en a des caisses.


Je ne sais pas dans quels massifs tu fais tes vols rando, mais j'en ai fait des tas (Bauges, Queyras, Ubaye, Briançonnais, Dévoluy, Embrunnais, Ecrins, Champsaur...) et nous avons toujours trouvé des zones dégagées et confortables à proximité immédiate des sommets ou des cols où nous sommes allés.
Je ne me souviens pas vraiment d'un décollage vraiment délicat et "mal pavé" à l'exception peut-être du décollage du sommet du Brec de Chambeyron (la pente sommitale est dégagée, mais peu inclinée et pleine de petits blocs de rochers).
Mais à part celui-là...

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kriko
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Sector S, Mcc Insinia M, Macpara Pasha 38, Nova Ibex 15
pratique principale: cross
Messages: 0



« Répondre #35 le: 20 Août 2020 - 17:36:21 »


Tu as raison Marc, en haute montagne il n'y a pas d'arbres et donc de la place. Les décos non officiels que j'ai pratiqués sont des décos rando de moyenne montagne, et là pour le coup des décos "mal pavés" on en a des caisses.


Je ne sais pas dans quels massifs tu fais tes vols rando, mais j'en ai fait des tas (Bauges, Queyras, Ubaye, Briançonnais, Dévoluy, Embrunnais, Ecrins, Champsaur...) et nous avons toujours trouvé des zones dégagées et confortables à proximité immédiate des sommets ou des cols où nous sommes allés.
Je ne me souviens pas vraiment d'un décollage vraiment délicat et "mal pavé" à l'exception peut-être du décollage du sommet du Brec de Chambeyron (la pente sommitale est dégagée, mais peu inclinée et pleine de petits blocs de rochers).
Mais à part celui-là...

Marc

J'ai un souvenir ému d'un décollage sur les contreforts des Pyrénées, en Catalogne (côté espagnol) avec à peine la place de poser la voile, de la pierraille, une cassure en dessous qui ne m'inspirait guère confiance... bref, fallait pas se rater techniquement. Pas une grosse rando (2h de marche de mémoire) mais probablement mon décollage le plus stressant à ce jour (même si tout s'est passé nickel... tout propre, sauf bien sûr le fond du caleçon).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 271



« Répondre #36 le: 20 Août 2020 - 18:19:33 »

J'ai un souvenir ému d'un décollage sur les contreforts des Pyrénées, en Catalogne (côté espagnol) avec à peine la place de poser la voile, de la pierraille, une cassure en dessous qui ne m'inspirait guère confiance... bref, fallait pas se rater techniquement. Pas une grosse rando (2h de marche de mémoire) mais probablement mon décollage le plus stressant à ce jour (même si tout s'est passé nickel... tout propre, sauf bien sûr le fond du caleçon).

Ok, mais comme tu écrivais :
----------------
"Les décos non officiels que j'ai pratiqués sont des décos rando de moyenne montagne, et là pour le coup des décos "mal pavés" on en a des caisses."
----------------
On va peut-être arrêter là car nous sommes hors-sujet de ce fil !  pouce

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Masterpitrou
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Diamir 2, Whizz 20, Nano 12.5, Stromboli 42, Lhotse 28, Marboré
pratique principale: cross
vols: ne compte plus depuis l'année 1994 vols
Messages: 35



WWW
« Répondre #37 le: 20 Août 2020 - 19:17:32 »

Citation
Et pour le coup avec un suspentage court, un gonflage et une prise en charge probablement aussi bons voire meilleurs que sur la première du nom, elle est particulièrement indiquée pour les décos courts et engagés...


 
Est ce possible de faire encore mieux ? En tout cas je l'ai depuis sa sortie la Whizz 1 et toujours pas raté le moindre deco...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kingfisher
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Huapi montagne
pratique principale: apprends à voler
vols: Environ 50 vols
Messages: 0



« Répondre #38 le: 20 Août 2020 - 20:24:34 »

Pour revenir au sujet initial donc la whizz 2 me paraît très adaptée. C'est une voile légère mais avec de bonnes qualités de vols. Nervures la classe d'ailleurs comme une voile hybride mélange entre un vrai parapente performant et une voile montagne pure.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kingfisher
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Huapi montagne
pratique principale: apprends à voler
vols: Environ 50 vols
Messages: 0



« Répondre #39 le: 20 Août 2020 - 20:26:33 »

Citation
Et pour le coup avec un suspentage court, un gonflage et une prise en charge probablement aussi bons voire meilleurs que sur la première du nom, elle est particulièrement indiquée pour les décos courts et engagés...


 
Est ce possible de faire encore mieux ? En tout cas je l'ai depuis sa sortie la Whizz 1 et toujours pas raté le moindre deco...

Peut-être que tu peux nous en dire plus sur la compacité puisque c'est aussi le sujet ? J'avoue moi aussi aimé le matériel compact en rando, comme en alpi ou en vol.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flyo
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Whizz 18, Goose 22
pratique principale: vol rando
vols: 300 vols
Messages: 4


« Répondre #40 le: 20 Août 2020 - 21:05:43 »

Peut-être que tu peux nous en dire plus sur la compacité puisque c'est aussi le sujet ? J'avoue moi aussi aimé le matériel compact en rando, comme en alpi ou en vol.

La 18 occupe environ 20 litres (avec élévateurs drisse), la nouvelle version 18 litres en 20m2 d'après Nervures.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Géraud
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Whizz²
pratique principale: vol rando
vols: 100 vols
Messages: 34


-Corrélation n'est pas causalité-


WWW
« Répondre #41 le: 21 Août 2020 - 08:01:13 »

J'en suis à mon troisième vol avec la Wizz², un régal Sourire Elle rentre dans un sac d'alpi 40L avec sellette string et casque/doudoune/flotte/radio; le paquet complet fait 6kg c'est un régal ! Elle gonfle hyper facilement (Prêtée à ma petite sœur de 15ans qui avais jamais touché un parapente, à la première course elle gonflait et la gardais au dessus de la tête : c'est trop simple !)
J'ai testé le déco par vent de cul : pas de miracle faut courir, mais elle gonfle vraiment vite et bien !
Niveau compacité, j'ai la 22m² qui est donnée pour 27L mais faut faire un pliage propre à mon avis Sourire
Pour ce qui est de voler bien, je l'ai essayée par conditions plutôt calmes : c'est clairement plus typé performances d'un parapente que mini voile : j'ai pu tenir à peu près aussi bien qu'un autre pilote sous une Phi Beat (22m²) aussi (EN-B) Cette observation est valable pour la Whizz2 en 22m², à un PTV de 75kg environ : si tu prend la 20 chargée ça risque de plonger un peu plus !
Mais le virage étant immédiat et bien serré, il y a moyen qu'en thermique ça envoie ! cette aprèm je l'essaye avec, à priori, de meilleures conditions ; je ferai un retour sur son fil dédié Sourire 
parapente
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pour passer le temps quand ça vole pas, des vidéos de parapente dans les Pyrénées : https://www.youtube.com/channel/UCf6CbyFnr0nfK-N7PgdbOfw?view_as=subscriber
Pages: 1 [2]  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.069 secondes avec 23 requêtes.
anything