+ Le chant du vario +

Forum de parapente

07 Décembre 2019 - 21:29:19 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Essai en vol - Phi Maestro  (Lu 1026 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
paratroc
professionnels
plouffeur(se)
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: 2014 vols
Messages: 32



WWW
« le: 23 Mai 2019 - 14:17:36 »

Rapport d'Essai PARATROC en vol de la Phi Maestro
(config: Maestro 21 + advance lightness 3 , secours skyman ultracross 100, ptv = 94kg)

plus d'infos et de photos sur = https://www.paratroc.com/fr/parapentes/769-phi-en-b-maestro.html

Phi est une nouvelle venue sur le marché mais cette marque n'est pas pour autant sortie de nulle part, son concepteur Papesh est certainement un des meilleur concepteur au monde. Il a mis au point le logiciel utilisé par Advance et Nova (dont il a été le concepteur pendant de nombreuses années). La production est réalisée au Sri Lanka dans une usine réputée. Si la finition et la qualité des détails n'atteint le niveau d'une Advance (plutôt niveau Ozone), cette Maestro n'en est pas moins un bijou de technologie.

La Maestro est une B+ qui vient se battre dans la cour des grands (iota 2 , mentor 6, rush 5)
allongement = 5,56 (iota 2 = 5,6)

poids taille 25m² – appellée 21 car 21m² projeté (75-95kg>100kg) = 4,6 kg (iota 2 = 4,8kg)

le sac de portage :

Peut on appeler cela un sac de portage ? À mi-chemin entre le sac pouf et le sac de portage, ce sac sert à entasser la voile mais n'offre aucun confort (pas de ventrale, pas de tenue dans le dos...) bref, heureusement que j'ai le sac de ma lightness 3


voilure :

caissons = 60 dont 7 caissons fermés en stab

ouverture bord d'attaque type shark nose, bouches fines droite, rigides, prêtes à mordre le thermique et à avaler les km, renforcées par des joncs simples et des surcoutures en milieu de caisson.

En bord de fuite, galon en polyester assez fin, habituelle ouverture velcro pour vider les brindilles en stabilo. Enormément de bandes de rigidification (renfort internes) sur toute l'envergure. En transparence c'est magnifique, de la dentelle !

Look différent des autres marques, reconnaissable à ses bandes diagonales ou sur cette Maestro à ses griffes à la Volverine.

suspentage et élévateurs :

suspentage en 3 lignes basses (7 suspentes basses stab compris) les C sont placés en zig zag sur le bord de fuite , suspentage intermédiaire partout mais très court.

Les 2 A et la B centrale sont gainées, les autres non gainées.

les élévateurs sont fins et très simple, A(1)+A'(1)+B(2+stab)+C(2), petits maillons d'élévateurs avec pièce moulée en plastique pour bloquer les suspentes. Pas de poignées de C, pas de renvois d'accélérateur sur les B/C. Couleurs différenciés A rouge / B vert / C noir

poignée simple et souple , avec émerillon (quand on lache le frein il tourne à cause du vent, c'est marrant), magnet rectangle (pas pratique car doit être dans le même sens pour entrer et un eu grand dans la main quand on fait un tour de frein) , grosse poulie de frein.

Ramification de freins avec plusieurs pattes d'oie qui assure un freinage plus ample en créant une pince.

Démêlage :

hyper facile, aucune accroche , démêlage en un coup de poignet. En même temps, avec 7 basses, il faut le faire express.

Décollage :

le suspentage est hyper long, on est a 7 mètres de l'aile ! On a donc une petite inertie dans le mouvement d'écope mais la voile est monobloc et monte de manière homogène et régulière, on sent malgré tout une puissance latente dans cette maestro.

On sent bien la voile, très bonne prise en charge, franche.

Par vent plus fort, l'aile peut flapper des bouts d'ailes mais n'a pas tendance à arracher ou à dépasser.

En vol :

garde de 10 cm, action immédiate et précise. Son comportement me fait immédiatement penser à la Sigma 10, monobloc, traçant sa route , dominant les éléments extérieurs sans devoir être dessous.

Sauf que cette Maestro n'a que 5,56 d'allongement contre 6,2 pour la Sigma.

L'amortissement en tangage est tel qu'on peut voler bras haut en toute serenité.

Après quelques minutes de thermiques, on comprend l'aile, après 1h de vol , on lui fait confiance... ensuite, c'est une histoire d'amour qui commence.

Je la trouve un peu moins sniffeuse de thermique que la Iota 2 mais plus confortable à voler bras haut.

Manœuvres :

tangage : facile a provoquer et facile à temporiser , le point de parachutale est très bas, la frontale est improbable ...

oreilles: comme il n'y a que 2 suspentes de A, 1A+1A' , les oreilles très grandes et l'aile a donc tendance à cabrer (en turbulence il faudra accélérer pour corriger l'assiette), et vu le peu de suspentes , il faudra pomper un peu pour aider à la réouverture. Les oreilles ne sont pas physiques mais les stab flappent beaucoup.

Roulis : quasi pas d'inertie en départ de virage, ensuite accélération progressive puis franche, sortie accompagnée sans réel shoot. C'est incroyable , je recommence en oubliant de temporiser, et lui fait confiance,... elle ne shoote pas ! En sortie forte en chandelle, une tempo sera quand même nécessaire. En cas de freinage tardif, l'aile décroche des bouts d'ailes mais conserve sa tension centrale.

virage thermique facile à cadencer et très plat, on peut tenir l'aile mais ce n'est pas nécessaire. Elle convient au pilote qui vole bras haut ou aile tenue, dans les 2 cas, elle tourne, elle plane , elle suit le mouvement....

Note générale = 5/5  - Maestro = Bravissimo !

La Maestro s'adresse aux pilotes loisirs cross qui ont plusieurs années d'expérience en thermique et qui veulent une aile qui allie performance et sécurité.

La conception est de toute beauté et du plus haut niveau.

Avis personnel : cette Maestro m'apporte le plaisir de la Sigma 10 (que je préfère à la Iota 2 car elle traçe mieux sa route dans la masse d'air) avec le même allongement que la Iota 2.

j'ai trouvé ma voile pour 2019 !


* 6.jpg (162.88 Ko, 1181x886 - vu 51 fois.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Paratroc
1er Magasin de dépôt-vente occasions de France
Boutique en ligne - matériel neuf toutes marques
Doussard - Lac d'Annecy (France)
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.022 secondes avec 22 requêtes.