+ Le chant du vario +

Forum de parapente

09 Juillet 2020 - 18:41:53 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2] 3  Toutes   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Un fil qui ne sert à rien... en plus  (Lu 1595 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
compétiteur(trice) de haut vol
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 489




WWW
« Répondre #25 le: 01 Juillet 2020 - 10:16:50 »

C'est dommage que les +1 au karma n'existent plus car tu en mérites une volée complète. C'est très bien dit  pouce
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
Cowa
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: AD Volt 3 SLSC S
pratique principale: vol rando
vols: Un nombre certain de vols
Messages: 119



« Répondre #26 le: 01 Juillet 2020 - 11:39:23 »

Merci ça prouve que je suis meilleur dans la réflexion que dans la sellette... vrac
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Là où il y a la volonté, il y a un chemin... Jamais le même en l'air !
Il vaux mieux regretter un vol que l'on n'a pas fait, qu'un vol que l'on a fait !!!
Butch de la Yaute
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: un ou deux vols
Messages: 461


Mary Poppins Club


« Répondre #27 le: 02 Juillet 2020 - 11:19:08 »

La réponse est simple : il faut se mettre a la place des débutants, quand on demande l'avis sur un Vario et qu'on te réponds "je ne fais pas de vol qui nécessite de Vario et j'en suis heureux" alors que si tu fais un sondage tu te rends compte que (pour l'instant) personne sur 57 répondants n'a répondu "ma pratique principale se fait sans Vario" et que la grosse majorité utilise un Vario avec gps, c'est quand même du gros foutage de gueule. C'est en mode "tout le monde le fait mais toi tu dois pas le faire parce qu'on decide arbitrairement pour toi"...

On parle donc d'un outil qui ne rend pas la pratique plus dangereuse même toutes options ( càd gps et cartographie et assistance ), la seule chose qui change c'est le nombre d'informations (réglable) le poids l'encombrement et l'ergonomie.

Alors je ne comprends pas pourquoi certains nous rappelent sans cesse leur expérience spécifique qui ne correspond pas du tout un pilote débutant qui lui veut progresser d'une manière générale pas seulement dans les conditions spécifiques d'un type de vol dans un type d'endroits donné.
De plus, le débutant veut investir correctement pas changer de matériel toutes les 2 min.

C'est lors des vols balistiques que tu peux te permettre de regarder de temps en temps ton vario et comprendre l'utilité des données affichées. Quand ça secoue ou tu cherches a limiter la descente tu as autre chose a faire sur de regarder le Vario.

De plus, on est dans un des rares cas du parapente où 'qui peut peut le plus peut le moins" alors pourquoi se restreindre ?
Acheter le bon vario des le départ c'est plutôt un bon investissement pour la progression et le porte monnaie.
Après je ne dis pas d'acheter le plus gros je dis juste qu'il y a des fonctions qui sont nécessaires pour une pratique alliant facilité et sécurité.


Si vous ne voulez pas qu'on se moque de vous, pensez a vous mettre dans la peau d'un débutant car il lit un double discours où l'on a l'impression que toute une partie des pilotes voudrait que tous les nouveaux apprennent a la dur alors que le matériel a évolué.
L'élitisme ?

Autant je suis d'accord dans le fait de commencer par des double surface plutôt que des monosurfaces, a cause du danger réel au changement entre les voiles. Autant il n'y a pas accroissement du danger a changer de Vario, on peut passer d'un Vario a l'autre sans vraiment se mettre en danger.
Je mettrai un bémol sur la vitesse sol dont la connaissance a mon avis apporte de la sécurité, c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité.

D'ailleurs les écoles ne forment pas du tout a l'utilisation de l'accélérateur et je vois encore des amis qui ne l'ont toujours pas installé alors qu'ils en auraient besoin parfois ( exemple personnel pas plus tard qu hier dans le fort sud ).

Et rquand je rappelle que j'ai commencé le parapente il y a bientôt 2 ans (dans 3 jours), ayez un peu de recul avant de tomber dans le piège Clin d'oeil

Note: je ne viens jamais dans cette rubrique car c'est le parapente qui m'intéresse pas les discussions de comptoir entre syndicalistes.

Note2: je n'ai jamais traité personne de con Clin d'oeil comme on ne m'a pas traité de con. Par contre si on a le droit de me le dire entre les lignes (par la modération aussi) alors je prends le droit de me moquer Clin d'oeil personne n'est sur un piédestal ni une catégorie protégée Clin d'oeil
« Dernière édition: 02 Juillet 2020 - 11:24:31 par Butch de la Yaute » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 022



« Répondre #28 le: 02 Juillet 2020 - 12:46:06 »


La réponse est simple : il faut se mettre a la place des débutants, quand on demande l'avis sur un Vario et qu'on te répond "je ne fais pas de vol qui nécessite de Vario et j'en suis heureux" alors que si tu fais un sondage tu te rends compte que (pour l'instant) personne sur 57 répondants n'a répondu "ma pratique principale se fait sans Vario" et que la grosse majorité utilise un Vario avec gps, c'est quand même du gros foutage de gueule. C'est en mode "tout le monde le fait mais toi tu ne dois pas le faire parce qu'on décide arbitrairement pour toi"...


Je continue à penser que tu caricatures ce qui a été dit sur le fil en question :

1/ On ne sait pas vraiment quelle est l’attente exacte de confucius80800 puisqu'il dit être débutant (20 vols !) et qu'il pose des questions sur des matériels utilisés principalement en compétition (pratique qu'il dit viser à terme, mais quand ?).

2/ Il y a eu un certain nombre de témoignages variés de pilotes indiquant le type de vols pour lesquels il serait, d'après eux, éventuellement peu utile d'investir dans un vario-GPS si on n'en a pas vraiment l'usage (ce qui est mon cas, mais je n'ai jamais généralisé).

3/ Dans ton profil tu indiques que ta pratique principale est le vol rando ; pour ce type de vols (j'en ai fait des centaines) en quoi la possession d'un vario-GPS apporte-t-elle quelque chose ? Utilises-tu le tien pour ces vols et en quoi cela t'est-il utile ?

4/ Dans le sondage il me semble qu’environ 20 % des réponses portent sur l’utilisation de varios "de base" sans fonction GPS et effectivement il n'y a pas de réponse pour l'absence totale de vario.
Remarques :
- tout le monde pense qu'à partir du moment où on a acquis une véritable autonomie, un vario (de base) est utile (mais je connais un certain nombre de pilotes qui volent sans !) ;
- les membres présents sur ce forum sont en majorité des pilotes expérimentés et beaucoup d’entre eux font des vols de distance (voire de la compétition) et ils utilisent donc un vario-GPS, ce qui ne doit pas représenter, loin de là, l'ensemble des parapentistes.
De plus le nombre de réponses à ce sondage est actuellement très faible, et il est donc difficile d'en tirer des conclusions générales.

5/ Dans son message initial confucius80800 demandait des informations sur l'alti-vario-GPS Syride Evolution.
Comme personne ne lui répondait à ce sujet, je me suis souvenu qu'il y avait eu plein d'infos sur le forum au sujet de cet appareil, que je ne connais pas.
J'ai pris le temps de retrouver le fil en question et je le lui ai envoyé pour lui rendre service et répondre ainsi à sa demande.
Et tu m'as véritablement "traîné dans la boue" pour l'avoir fait !
J'avoue que je n'ai vraiment pas compris pourquoi...

J'espère que nos prochains échanges seront plus respectueux des positions de chacun...

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Buck Danny
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: F18
pratique principale: autre (?)
vols: 30000 vols
Messages: 55


« Répondre #29 le: 02 Juillet 2020 - 20:01:49 »

c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité.

Alors, justement mettons nous dans la peau d'un débutant qui lit ce fil et notamment: "c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité. "
Et bien, un pilote débutant qui lit cela sans autre information est induit en erreur.

Une des raisons principale d'utiliser son accélérateur est d'optimiser les perfs de son aile suivant les conditions rencontrées, par exemple pour de meilleures transitions.
Eventuellement, l'accélérateur va permettre de fuir une zone dangereuse ... d'aller se poser si on a mal anticipé.
Mais ce n'est pas vraiment un élément de sécurité ... il peut être un élément de secours à condition de savoir s'en servir, de connaitre les risques auxquels on s'expose lors de son utilisation, notamment dans le vent fort ... quand on croit que l'accélérateur va te sauver la vie dans la reculade, alors que dans ce cas là, il faut être très vigilant sur l'usage qu'on va en faire ... vent fort, turbulences, relief ... Tous les ingrédients pour que l'élément de sécurité mène à l'incident, voire à l'accident.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Butch de la Yaute
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: un ou deux vols
Messages: 461


Mary Poppins Club


« Répondre #30 le: 02 Juillet 2020 - 21:37:42 »

c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité.

Alors, justement mettons nous dans la peau d'un débutant qui lit ce fil et notamment: "c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité. "
Et bien, un pilote débutant qui lit cela sans autre information est induit en erreur.

Une des raisons principale d'utiliser son accélérateur est d'optimiser les perfs de son aile suivant les conditions rencontrées, par exemple pour de meilleures transitions.
Eventuellement, l'accélérateur va permettre de fuir une zone dangereuse ... d'aller se poser si on a mal anticipé.
Mais ce n'est pas vraiment un élément de sécurité ... il peut être un élément de secours à condition de savoir s'en servir, de connaitre les risques auxquels on s'expose lors de son utilisation, notamment dans le vent fort ... quand on croit que l'accélérateur va te sauver la vie dans la reculade, alors que dans ce cas là, il faut être très vigilant sur l'usage qu'on va en faire ... vent fort, turbulences, relief ... Tous les ingrédients pour que l'élément de sécurité mène à l'incident, voire à l'accident.

d'ou le manque de formation sur l'accélérateur en ecole Clin d'oeil

je e demande si un debutant prefere essayer de se sortir d'une reculade avec l'accelerateur ou attendre patiemment l'atterissage a reculons Clin d'oeil

personnellement ayant beaucoup reculé, j'ai toujours ete content d'avoir l'accelerateur et meme parfois j'ai du le connecter en vol (il s'etait deconnecté au deco, depuis j'ai un tube de protection sur les crochets).

autre exemple, a mes debuts j'ai du decoller de la charme (st ger) et il y avait 3 bulles a passer avant les arbres, j'ai bien ete content quand un pilote m'a expliquer comment passer ces 3 bulles sans perdre de l'altitude comme les autres grace a l'accellerateur, ca a augmenté ma marge de securite au dessus des arbres (je suis passé 5m plus haut que les precedents)

donc oui l'accellerateur est pour moi un element de securite.
mais comme tous les elements de securite il y a des contreparties a connaitre, par exemple on desactive l'airbag quand on met un siege bébé Clin d'oeil l'airbag est pourtant vu comme un element de securite.



1/ On ne sait pas vraiment quelle est l’attente exacte de confucius80800 puisqu'il dit être débutant (20 vols !) et qu'il pose des questions sur des matériels utilisés principalement en compétition (pratique qu'il dit viser à terme, mais quand ?).

on ne sait pas ni l'attente exacte de confu ni son passé exact ni les attentes des pilotes qui liront le post pour avoir des informations. donc pas la peine de tirer des plans sur la comete et mieux vaut repondre a la question comme elle posee Clin d'oeil  

2/ Il y a eu un certain nombre de témoignages variés de pilotes indiquant le type de vols pour lesquels il serait, d'après eux, éventuellement peu utile d'investir dans un vario-GPS si on n'en a pas vraiment l'usage (ce qui est mon cas, mais je n'ai jamais généralisé).

en effet il y a les penibles habituels qui ont fait leur liturgie habituelle.
les reponses a mon sondage ont ete bien plus interessantes que les reponses a la question.


3/ Dans ton profil tu indiques que ta pratique principale est le vol rando ; pour ce type de vols (j'en ai fait des centaines) en quoi la possession d'un vario-GPS apporte-t-elle quelque chose ? Utilises-tu le tien pour ces vols et en quoi cela t'est-il utile ?

quand je survole une reserve pour etre sur d'etre a plus de 300m sol (hauteur AGL)
quand je dois atterir dans une vallee avec une forte brise (vitesse sol)
quand je dois faire une laisse de chien je peux l'optimiser (vitesse sol)
quand je vole pres de zones aeriennes interdites (espaces aeriens)
quand je suis en vol et que je me rends compte que le vent forci (vitesse sol)
Rare: quand je decolle dans un petit nuage (cap et direction)

oui quand j'ecris volrando c'est vol pas plouf. exemple concret quand j'ai decollé du tacul il y a deux semaines j'ai volé 2h et ai ete atterir a l'attero a coté de chez moi plutot qu'a cham ^_^ et je suis passé legalement au dessus d'une reserve ^_^

de plus je fais principalement du volrando car j'aime ca. ca ne m'empeche pas de faire des vols sur site et des cross.
j'ai une voile qui vole, j'ai pas mis 5000€ dans une voile pour faire des ploufs du matin et  je veux un vario qui me sert tout le temps pas un vario pour faire semblant.

4/ Dans le sondage il me semble qu’environ 20 % des réponses portent sur l’utilisation de varios "de base" sans fonction GPS et effectivement il n'y a pas de réponse pour l'absence totale de vario.
Remarques :
- tout le monde pense qu'à partir du moment où on a acquis une véritable autonomie, un vario (de base) est utile (mais je connais un certain nombre de pilotes qui volent sans !) ;
- les membres présents sur ce forum sont en majorité des pilotes expérimentés et beaucoup d’entre eux font des vols de distance (voire de la compétition) et ils utilisent donc un vario-GPS, ce qui ne doit pas représenter, loin de là, l'ensemble des parapentistes.
De plus le nombre de réponses à ce sondage est actuellement très faible, et il est donc difficile d'en tirer des conclusions générales.

si tu le dis Clin d'oeil
je vois que 100%-20%=80% utilisent principalement un vario et un GPS
ca fait quand meme une tres grosse majorite.
que 50 pilotes mais ca reste pas anodin Clin d'oeil

Et tu m'as véritablement "traîné dans la boue" pour l'avoir fait !
J'avoue que je n'ai vraiment pas compris pourquoi...

je t'ai trainé dans la boue, rien que ca ^_^

J'espère que nos prochains échanges seront plus respectueux des positions de chacun...

ca ne tient qu'a certains d'apprendre a lire et a repondre utilement aux questions posees ^_^
le respect ca se merite ca ne s'impose pas Clin d'oeil
 
  
« Dernière édition: 02 Juillet 2020 - 21:43:21 par Butch de la Yaute » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^
Buck Danny
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: F18
pratique principale: autre (?)
vols: 30000 vols
Messages: 55


« Répondre #31 le: 02 Juillet 2020 - 22:58:01 »

c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité.

Alors, justement mettons nous dans la peau d'un débutant qui lit ce fil et notamment: "c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité. "
Et bien, un pilote débutant qui lit cela sans autre information est induit en erreur.

Une des raisons principale d'utiliser son accélérateur est d'optimiser les perfs de son aile suivant les conditions rencontrées, par exemple pour de meilleures transitions.
Eventuellement, l'accélérateur va permettre de fuir une zone dangereuse ... d'aller se poser si on a mal anticipé.
Mais ce n'est pas vraiment un élément de sécurité ... il peut être un élément de secours à condition de savoir s'en servir, de connaitre les risques auxquels on s'expose lors de son utilisation, notamment dans le vent fort ... quand on croit que l'accélérateur va te sauver la vie dans la reculade, alors que dans ce cas là, il faut être très vigilant sur l'usage qu'on va en faire ... vent fort, turbulences, relief ... Tous les ingrédients pour que l'élément de sécurité mène à l'incident, voire à l'accident.

d'ou le manque de formation sur l'accélérateur en ecole Clin d'oeil

je e demande si un debutant prefere essayer de se sortir d'une reculade avec l'accelerateur ou attendre patiemment l'atterissage a reculons Clin d'oeil

personnellement ayant beaucoup reculé, j'ai toujours ete content d'avoir l'accelerateur et meme parfois j'ai du le connecter en vol (il s'etait deconnecté au deco, depuis j'ai un tube de protection sur les crochets).

autre exemple, a mes debuts j'ai du decoller de la charme (st ger) et il y avait 3 bulles a passer avant les arbres, j'ai bien ete content quand un pilote m'a expliquer comment passer ces 3 bulles sans perdre de l'altitude comme les autres grace a l'accellerateur, ca a augmenté ma marge de securite au dessus des arbres (je suis passé 5m plus haut que les precedents)

donc oui l'accellerateur est pour moi un element de securite.
  

Bon, alors toujours pour les débutants, je les engage à lire cet excellent article "Dans quels cas utiliser l'accélérateur", par Denis Cortella. http://www.avlnc.nc/blog/dans-quels-cas-utiliser-laccelerateur-par-denis-cortella/

cela leur devrait leur permettre de se faire une meilleure idée sur le sujet.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Cowa
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: AD Volt 3 SLSC S
pratique principale: vol rando
vols: Un nombre certain de vols
Messages: 119



« Répondre #32 le: 03 Juillet 2020 - 06:05:44 »

Peut-Être un jour Butch pourras-tu ne pas essayer d'interpréter ce qui est dit et juste le lire comme cela est écrit ?
Chaque mot n'est pas une attaque personnelle, ni un moyen de tromper un débutant ou un volant habitué à des pratiques différentes.
On peut commencer l'activité et savoir faire la part des choses, laisser le débutant s'informer, faire confiance à ceux qui enseignent ou qui volent depuis longtemps, juste prendre ces infos pour ce qu'elles sont, de l'information.
Je respecte chaque contributeur dans sa pratique, encore plus lorsqu'elle est différente de la mienne. Il m'est juste difficile de constater que certains cherchent toujours à prouver qu'ils ont tout fait et mieux que les autres, et à convaincre qu'ils ont la science infuse.
Notre différence est que je ne leur cherche pas noise ou de leur démontrer leur erreur, d'ailleurs ils sont peu nombreux ceux que je ne lis même pas lorsque je vois qu'ils commentent.
Le parapente est un lieu de liberté, faisons en sorte qu'ici aussi cela le soit.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Là où il y a la volonté, il y a un chemin... Jamais le même en l'air !
Il vaux mieux regretter un vol que l'on n'a pas fait, qu'un vol que l'on a fait !!!
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 913



« Répondre #33 le: 03 Juillet 2020 - 08:26:17 »


J'espère que nos prochains échanges seront plus respectueux des positions de chacun...

ca ne tient qu'a certains d'apprendre a lire et a repondre utilement aux questions posees ^_^
le respect ca se merite ca ne s'impose pas Clin d'oeil
 
  

Ha ? Tu crois vraiment ?
Tu veux une démo ?
En l'occurrence je ne constate rien dans les échanges de Marc qui n'invite à un échange respectueux (ce qui n'a rien à voir avec le respect tout court). On ne peut pas en dire autant de toi.
Et que si la modération doit imposer cette notion aux deux, il ne fait aucun doute que Marc parlera encore ici et pas toi  Tire la langue parce que pour le moment le monsieur, dans ses échanges avec toi, te donne et mérite beaucoup plus de respect que tu ne le fais à ton tour.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 022



« Répondre #34 le: 03 Juillet 2020 - 10:26:11 »

C'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité.
Alors, justement mettons-nous dans la peau d'un débutant qui lit ce fil et notamment: "c'est comme l'accélérateur, c'est un élément de sécurité. "
Et bien, un pilote débutant qui lit cela sans autre information est induit en erreur.
Une des raisons principales d'utiliser son accélérateur est d'optimiser les perfs de son aile suivant les conditions rencontrées, par exemple pour de meilleures transitions.
Éventuellement, l'accélérateur va permettre de fuir une zone dangereuse... d'aller se poser si on a mal anticipé.
Mais ce n'est pas vraiment un élément de sécurité... il peut être un élément de secours à condition de savoir s'en servir, de connaitre les risques auxquels on s'expose lors de son utilisation, notamment dans le vent fort... quand on croit que l'accélérateur va te sauver la vie dans la reculade, alors que dans ce cas là, il faut être très vigilant sur l'usage qu'on va en faire... vent fort, turbulences, relief... Tous les ingrédients pour que l'élément de sécurité mène à l'incident, voire à l'accident.

 1  avec toi.

Il me semble normal que l'on n'enseigne pas l'usage de l'accélérateur lorsqu'on est en stage d’initiation en école et que l'on débute dans l'activité.
Il y a en effet tellement de choses nouvelles et différentes à apprendre pour la formation d'un pilote que l'usage de l’accélérateur ne peut venir que plus tard.

De façon générale l’accélérateur doit être utilisé pour optimiser les performances de sa voile, particulièrement en transition.
Sinon il peut être utilisé :
- soit pour contrer un vent plus fort que prévu en vol ou en approche de l'atterrissage, mais cela correspond donc à une erreur d'appréciation en amont ;
- soit pour être associé aux oreilles pour stabiliser la voile et/ou pour descendre plus rapidement (donc erreur d'anticipation aussi).

Pour un pilote effectuant des vols en local ou des vols balistiques en moyenne ou en haute montagne en conditions calmes (comme moi et mes amis par exemple), l'accélérateur ne sert pratiquement jamais.

Exemple : en ce qui me concerne j'ai toujours eu un accélérateur sur mes voiles, mais en 33 ans de pratique et plus de 1100 vols je n'ai eu à l'utiliser qu'une seule et unique fois lors d'un vol au Dôme des Glaciers (j'en ai déjà parlé sur le forum) où j'ai dû faire les oreilles accélérées pendant une très grande partie du vol car l’aérologie était vraiment très malsaine et turbulente ; en fait je n'aurais jamais dû décoller ce jour-là et c'était une grave erreur de ma part !  rouleau ? patisserie

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
En ligne En ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 306




WWW
« Répondre #35 le: 03 Juillet 2020 - 13:05:57 »

Il me semble normal que l'on n'enseigne pas l'usage de l'accélérateur lorsqu'on est en stage d’initiation en école et que l'on débute dans l'activité.
Il y a en effet tellement de choses nouvelles et différentes à apprendre pour la formation d'un pilote que l'usage de l’accélérateur ne peut venir que plus tard.

De façon générale l’accélérateur doit être utilisé pour optimiser les performances de sa voile, particulièrement en transition.

Marc

Salut

C'est ça... On a tellement de trucs à apprendre au début qu'il faut choisir.
Est-il préférable d'apprendre à utiliser un accélérateur ? Ou a se poser propre sur un terrain ?
Est-ce plus important de savoir se servir d'un outil qui servirait à se sortir d'un mauvais pas ? Ou de ne pas se mettre dans une situation inconfortable ?

Et puis on a un autre soucis en tant qu'école : vous avez mis combien de temps à régler correctement votre accélérateur ? Chez nous les élèves changent chaque jour. Nous avons donc pris la décision de travailler avec l'accélérateur lorsque le pilote a son matériel. On le règle, on lui explique, on travaille avec lui les différents exercices.
Mais en général un pilote qui acquiert son premier matériel n'a pas besoin d'un accélérateur... (ce qui ne veut pas dire qu'il n'a pas besoin de savoir s'en servir). Ou alors il a fait une grosse erreur d'analyse. Ou encore il n'arrive pas à gérer son envie de voler et se mets volontairement un peu "border line". Là on est dans du cas particulier et comme son nom l'indique, on gère ça au cas par cas.

On peut commencer l'activité et savoir faire la part des choses, laisser le débutant s'informer, faire confiance à ceux qui enseignent ou qui volent depuis longtemps, juste prendre ces infos pour ce qu'elles sont, de l'information.
Merci Cowa de le rappeler, c'est très juste. On discute entre adultes. Et celui qui a des doutes peut très bien affiner les questions.
Même un débutant sait faire la part des choses sur les conseils à appliquer à sa propre pratique.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
Flyin Matmute
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Queen2, BiGolden3, SuSi3
pratique principale: apprends à voler
vols: 486 vols
Messages: 188


va, vole et reviens


« Répondre #36 le: 03 Juillet 2020 - 13:39:07 »

j'ai mis vachement de temps à installer un accélérateur sur ma première sellette et encore plus de temps à m'en servir... comme quoi accumuler des vols sans accélérateur c'est possible Clin d'oeil

en fait Butch de La Yaute, je pense qu'il faut juste qu'on garde tous à l'esprit que notre façon d'apprendre et de progresser est propre à chacun, donc on a tous en tête notre propre expérience personnelle lorsque l'on répond à un débutant mais on devrait bien avoir en tête que c'est notre expérience à nous et qu'elle est loin d'être universelle.
Ta progression est très très différente de la mienne, ta façon de voir les choses aussi (avoir plusieurs voiles dès le départ, devoir faire un SIV, etc etc.) je trouve donc intéressant la plupart de tes interventions qui me montrent à quel point on peut évoluer de manière différente dans ce sport.

Le conseil que je te donnerais serait le suivant : essaye juste d'être moins catégorique dans tes réponses. Parfois il suffirait juste d'ajouter un "je pense que" "il me semble que" ou l'emploi d'un conditionnel "il te faudrait" "tu pourrais" et tes réponses passeraient beaucoup beaucoup mieux auprès de tes interlocuteurs, débutants ou non.

Personne ne détient la vérité absolue, pas même les enseignants ! même si de par leur métier et leur expérience avec les élèves, ils sont quand même sacrément bien placés pour savoir de quoi ils causent Clin d'oeil

si tout le monde mettait un peu de réserve dans ce qu'il dit, rappelait que sa réponse se base sur son expérience perso (ou celle d'un copain qu'il connait bien), se montrait plus mesuré dans ses affirmations, le forum se porterait bien mieux.

Je trouve enrichissant quand des avis se confrontent (avis souvent basés sur des expériences personnelles fort différentes), et je pense que ça l'est aussi pour un débutant qui vient chercher des réponses sur ce forum d'obtenir différents points de vue lui donnant matière à penser. Il suffirait juste que ces avis soient parfois émis de manière moins tranchée et/ou agressive et tout le monde, vraiment tout le monde y trouverait son compte.

Mathilde, peace & love

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Toute la vie pour voler : )
Butch de la Yaute
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: un ou deux vols
Messages: 461


Mary Poppins Club


« Répondre #37 le: 03 Juillet 2020 - 14:19:34 »

celui qui a promu plumocum comme moderateur ne peut pas se plaindre d'une ambiance negative et que les jeunes ne restent pas longtemps sur le forum ^_^

flying mat > oui je suis globalement d'accord avec toi.

l'accellerateur > et quand le type est en l'air a reculer, on lui dit "salut, c'est trop tard t'es en l'air, fallait pas decoller!"  ^_^ oui c'est tres responsable comme facon de faire. maintenant voila pourquoi d'autres pays demandent de savoir faire des maneuvres comme les oreilles accelerees pour pouvoir voler.
oui je suis d'accord que le reglage de l'accelerateur n'est pas evident et c'est une galere difficile sur un stage de 3 jours. Dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser systematique des monosurfaces, on gagne du temps aussi sur la pratique. ca valide la theorie des moniteurs qui disent qu'avec la monosurface on perd moins de temps a l'apprentissage du gonflage et donc on a l'esprit plus libre pour plus de theorie. en meme temps en monosurface il faut etre sur de ne pas se trouver dans des mauvaises conditions Clin d'oeil sinon tu le fais l'erreur une fois et comme tu as eu trop peur, tu arretes le parapente (cas vecu autour de moi)







Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^
choucas
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
En ligne En ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 306




WWW
« Répondre #38 le: 03 Juillet 2020 - 15:15:47 »

l'accellerateur > et quand le type est en l'air a reculer, on lui dit "salut, c'est trop tard t'es en l'air, fallait pas decoller!"  

Ben non.
Si il est pas capable de s'e rendre compte tout seul, on lui dit avant qu'il décolle. Après, avec le bruit du vent relatif il risque de mal entendre.
Honnêtement, je ne vois pas pourquoi un débutant décollerait dans une situation où il aurait besoin d'un accélérateur pour ne pas reculer ?

Je pense que c'est mieux de lui apprendre à reconnaître les situations à risque pour lui.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 913



« Répondre #39 le: 03 Juillet 2020 - 15:24:54 »

Si le type est trop con, tant pi pour lui.
Cas vécu autour de moi et par moi. Ce jour là j'ai compris que compter sur l'accelo pour me sauver de la reculade était aussi vain que de baiser la main du pape mort de rire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 022



« Répondre #40 le: 03 Juillet 2020 - 15:39:35 »

accélérateur > et quand le type est en l'air à reculer, on lui dit "salut, c'est trop tard t'es en l'air, fallait pas décoller!"  
Ben non.
S'il n'est pas capable de s'en rendre compte tout seul, on lui dit avant qu'il décolle. Après, avec le bruit du vent relatif il risque de mal entendre.
Honnêtement, je ne vois pas pourquoi un débutant décollerait dans une situation où il aurait besoin d'un accélérateur pour ne pas reculer ?
Je pense que c'est mieux de lui apprendre à reconnaître les situations à risque pour lui.
A+
L

Tout à fait d'accord avec toi Laurent !

En fait que ce soit en stage d'initiation ou de perfectionnement et sur ma toute première voile, je n'avais pas d'accélérateur et cela ne m'a jamais posé de problèmes.
Et cela représente déjà environ 150 vols.
J'ai écrit plus haut que j'avais toujours eu un accélérateur sur mes voiles, mais j’avais oublié que ma toute première n'en avait pas !

Il faut dire aussi que je ne décolle jamais (même encore maintenant) si je trouve les conditions un peu trop fortes pour moi, même si d'autres pilotes décollent (y compris, comme je l'ai dit, depuis le sommet du Mont-Blanc alors que d'autres pilotes auraient sûrement décollé ce jour-là et la descente à pied, avec la voile sur le dos, est vraiment très, très longue depuis là-haut...  hein ?).

Et merci beaucoup Mathilde pour ton message dans lequel je me retrouve tout à fait !  pouce
Cela correspond d'ailleurs à ce que j'ai répondu à plusieurs reprises à Butch pour certains de ses messages.

 trinquer

Marc
« Dernière édition: 03 Juillet 2020 - 15:47:27 par Lassalle » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 601



« Répondre #41 le: 03 Juillet 2020 - 15:52:54 »

l'accellerateur > et quand le type est en l'air a reculer, on lui dit "salut, c'est trop tard t'es en l'air, fallait pas decoller!"  
[...]
Je pense que c'est mieux de lui apprendre à reconnaître les situations à risque pour lui.

C'est toujours intéressant de constater que des pilotes peuvent imaginer le vol dans l'idée de chercher des solutions une fois empêtrés dans les problèmes plutôt que de partir d'emblée, dans l'idée qu'il est plus fiable d'éviter les problèmes plutôt que d'avoir à s'y confronter.

 hein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Buck Danny
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: F18
pratique principale: autre (?)
vols: 30000 vols
Messages: 55


« Répondre #42 le: 03 Juillet 2020 - 19:05:33 »

Si le type est trop con, tant pi pour lui.
Cas vécu autour de moi et par moi. Ce jour là j'ai compris que compter sur l'accelo pour me sauver de la reculade était aussi vain que de baiser la main du pape mort de rire

 mort de rire  mort de rire  mort de rire  mort de rire

Si la police des moeurs ne respecte plus le clergé, où allons nous ?

 mort de rire  mort de rire  mort de rire  mort de rire

cas vécu autour de moi pas plus tard qu'hier. Temps et conditions magnifiques sur la cote atlantique en ce moment. Sessions de soaring extra sur une dune que je ne nommerai pas de peur qu'elle soit un jour confisquée ... hier donc dans l'après-midi, le vent forcit ... et hop un pilote embarqué de l'autre côté, malgré l'accélérateur. pas de bobos heureusement. Mais l'élément de sécurité, alors ?
J'en profite pour donner éventuellement d'autres pistes (à mon avis plus sûres que l'accélérateur) pour savoir s'échapper quand on vole sur une dune (que les habitués pourront valider ou non, car je ne suis pas un local des dunes, mais c'est ainsi que je fais). Déjà, il faut surveiller la mer... changements: écumes, vagues, front qui peut arriver au loin. Rester attentif: on sent quand il devient plus difficile d'avancer. Dans ce cas, il faut commencer à utiliser le gradient de vent: s'éloigner de la dune, rester devant et descendre. Ne pas monter, ce sera plus fort ! Poser éventuellement en crabant. Bonnes vacances, Bons vols
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Buck Danny
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: F18
pratique principale: autre (?)
vols: 30000 vols
Messages: 55


« Répondre #43 le: 05 Juillet 2020 - 15:54:29 »

Un fil qui ne sert à rien ?
Pas si sûr .... il m'aura permis de retrouver ce fil:

http://www.parapentiste.info/forum/techniques-de-base-du-pilotage/utilisation-de-laccelerateur-t12466.0.html
avec déjà un joli dérapage: http://www.parapentiste.info/forum/empty-t12471.0.html

Morceaux choisis:


 hein ?  au fait, vieux c'est à quel age et débutant c'est jusqu'à quand ?


Dix ans.
Il faut 10 ans pour faire un pilote.
J'ai encore eu l'exemple d'un BE qui le disait cette année :
" J'ai passé mon diplôme, j'ai été formé, j'ai fait des milliers de biplaces, j'ai fait de la compétition à niveau honorable, quelques cross pas pourris, je connais les figures de base de la voltige, je vole avec une aile compétition... C'est ma dixième année de vol et j'ai l'impression de m'éveiller ! C'est maintenant que je commence à comprendre..."
Le vol libre est une activité à maturation lente. Le passage du temps sur l'esprit de l'oisillon est indispensable. Ça s'appelle le murissement. C'est comme pour les fruits : muris en plein soleil après avoir lentement poussé en plein air, ils parviennent enfin à exprimer tout leur gout... Rien ne remplace le temps. Même si on vole 200h par an et qu'on a des capacités techniques hors du commun, il faut dix ans.
Tous ceux qui ont passé le cap des dix ans voient leur vision de l'activité se transformer. L'expérience accumulée se met à couler comme un savoir fécond ; les choses se relient les unes aux autres et la connaissance prend toute sa signification.
Il faut avoir vu des ailes, des journées de vol, des sites et des caractères variés, il faut avoir vu des amis passer, tomber ou arrêter, vu du vent et des orages, vu sa peur et son plaisir, appris et renoncé pour mieux continuer, avoir su s'installer dans la durée.
On se met en intimité avec le milieu aérien, avec les machines que l'on pilote et avec les êtres humains qui composent notre monde. Il faut dix ans de vol.
Pas avant.


vous m'en voyez tout à fait désolé et, je me confond en excuses par avance pour le fait que, sans vouloir blesser qui que ce soit ni même heurter la bonne façon de faire, et malgré la bassesse dont je suis sans arrêts adjoint devant des choses dont la simple logique n'est même pas à ma portée, en fonction du peu de présence d'esprit dont je fais preuve, j'ai osé monter un accélo à 100% construit par mes propres soins et que j'ai malheureusement positionné le neud en haut sur les maillons.
je fais appel à votre totale indulgence pour la bétise extrême qui régie ma vie jour après jour, et espère que je pourrai continuer, non pas de tenir un dialogue avec vos personnes, mais au moins de pouvoir simplement vous lire...

et piment, toujours tel qu'en lui-même:

Dussais-je passer pour un fanfaron qui cherche à attirer la gent féminine en vantant la vigueur de mes cuisses, j'y arrive! (ndlr: à ouvrir des crocs fendus, rien qu'en poussant le barreau)
Quant à la qualité des crocs fendus ci dessus incriminés, vu qu'ils accompagnaient une Advance j'imagine qu'ils étaient de la plus noble nuance de métal jamais forgé dans une usine Suisse et par conséquent représentatifs de l'état de l'art en matière de croc fendu.
Nez en moins j'arrive à les tordre nom de moi même...
En ce qui concerne la lumineuse solution de mon camarade piémontais et malgré tout fréquentable, ben c'est pas con quoi!
Mais du coup j'ai une paire de micro maillons rapides à vendre, 600 h de vol, état neuf, non radiographiés ni garantis, échange possible contre un Duetto alfa rouge si possible avant 1970 (coda lounga quoi)...
Bon si quelqu'un veut me refiler un coupé Bertone en échange de mes maillons c'est d'acc aussi s'il est rouge et si c'est le 2L!



Putain, déjà 10 ans ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Butch de la Yaute
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: un ou deux vols
Messages: 461


Mary Poppins Club


« Répondre #44 le: 07 Juillet 2020 - 01:52:04 »


Ben non.
Si il est pas capable de s'e rendre compte tout seul, on lui dit avant qu'il décolle. Après, avec le bruit du vent relatif il risque de mal entendre.
Honnêtement, je ne vois pas pourquoi un débutant décollerait dans une situation où il aurait besoin d'un accélérateur pour ne pas reculer ?

pour faire du soaring peut etre?
tout le monde n'a pas la chance d'habiter dans des zones montagneuses et les ploufs de 2min ca gave vite la plupart des gens.

et si tu fais du soaring a cote de l'eau oui tu vois l'ecume arriver mais si tu fais du soaring dans un champ, comment tu vois que ca forcit trop ?

ou si tu passes dans une zone qui fait un petit venturi ?

j'aime beaucoup vos exemples a tous qui montrent qu'il y aura toujours un cas ou ca suffira pas.
oui evidemment un airbag ne sauve pas la vie a tous les coups, il ne le fait que dans certains cas.
d'ailleurs pourquoi on demande un airbag ou un secours ou un casque? normalement le pilote ne devrait pas se mettre dans des conditions necessitant de s'en servir...

maintenant quand je verrais quelqu'un decoller avec un secours ou un airbag ou meme un casque je lui dirais que normalement il ne devrait pas se mettre en l'air s'il compte sur ces elements pour ne pas mourrir Clin d'oeil


de plus je vois des personnes qui volent depuis plusieurs annees qui n'ont jamais utilisé ou mis un accelerateur.


Je pense que c'est mieux de lui apprendre à reconnaître les situations à risque pour lui.

je pense que faire les deux n'est pas incompatible.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^
choucas
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
En ligne En ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 306




WWW
« Répondre #45 le: 07 Juillet 2020 - 08:25:52 »

et si tu fais du soaring a cote de l'eau oui tu vois l'ecume arriver mais si tu fais du soaring dans un champ, comment tu vois que ca forcit trop ?
L'expérience !
Si tu n'es pas capable de savoir quand c(est fort avant de décoller ça craint !
Si tu n'es pas capable de sentir quand ça forcit en l'air, ça craint aussi.

ou si tu passes dans une zone qui fait un petit venturi ?
Ca fait beaucoup de si...
Le venturi il est apparu comme ça d'un coup ? Sournoisement ?
Parce que si tu le vois à l'avance... C'est quand-même souvent le cas. Ben avec l'expérience, tu anticipes un minimum.

j'aime beaucoup vos exemples a tous qui montrent qu'il y aura toujours un cas ou ca suffira pas.
Cette mauvaise fois !
C'est toi qui donne des exemple risibles de conditions qui forcissent ou de venturis cachés derrière une haie d'arbres !
Moi j'ai juste dit que il vaut mieux une tête bien faite qu'un accélérateur !

oui evidemment un airbag ne sauve pas la vie a tous les coups, il ne le fait que dans certains cas.
d'ailleurs pourquoi on demande un airbag ou un secours ou un casque? normalement le pilote ne devrait pas se mettre dans des conditions necessitant de s'en servir...
Un casque ou un airbag ne demande aucune compétence pour servir de protection. Un accélérateur mal utilisé en revanche...

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
You 7
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Cayenne
pratique principale: vol rando
vols: 2 vols
Messages: 321



« Répondre #46 le: 07 Juillet 2020 - 15:02:32 »

Je plussoie.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Guy67
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Avec des plumes
pratique principale: apprends à voler
vols: Quelques vols
Messages: 188


« Répondre #47 le: 07 Juillet 2020 - 15:31:27 »

...
Moi j'ai juste dit que il vaut mieux une tête bien faite qu'un accélérateur !
  +1 au karma
Si on pense à l'accélérateur avant de décoller c'est déjà qu'à minima, il y a un loup quelque part. Certes si on veut faire 500 bornes vent de cul... faut aussi savoir décoller de face. Peut-être rappeler à certains, que l'usage de l'accélérateur ne fait qu'augmenter la vitesse sur trajectoire.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Icare74
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sol, Sky bi appolo, gin fluid 9,5
pratique principale: apprends à voler
vols: 10 ans vols
Messages: 56



« Répondre #48 le: 07 Juillet 2020 - 20:14:19 »

Pour le titre j’aurais mis : un fil qui ne sert a rien ......... un de plus.
Quand pensez vous?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

On nique pas le système en voulant le détruire, on nique le système en construisant sans lui.
MichM
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: en attente
pratique principale: autre (?)
vols: ... vols
Messages: 909



WWW
« Répondre #49 le: 07 Juillet 2020 - 20:27:53 »

Quand pensez vous?

A l'instant.   Mr. Green

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: 1 [2] 3  Toutes   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.06 secondes avec 24 requêtes.
anything