+ Le chant du vario +

Forum de parapente

21 Octobre 2019 - 02:53:48 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La France emprunte à taux négatifs ; vraiment une bonne nouvelle ?  (Lu 343 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: volante
pratique principale: cross
vols: un paquet de vols
Messages: 696


Up, up, and away !


WWW
« le: 05 Juillet 2019 - 09:57:43 »

https://www.lerevenu.com/placements/economie/pour-la-premiere-fois-la-france-emprunte-un-taux-negatif-sur-dix-ans

Pour la première fois, la France emprunte à taux négatif = elle gagne de l'argent avec le dernier emprunt levé dent

PS : je sais que cette information sera et est polémique. Je vous invite à ouvrir un autre fil si vous voulez qu'on en parle trinquer


Fil ouvert, parlons-en !

Le fait que des investisseurs (donc dont la motivation première est le profit) soient prêts à perdre de l'argent en en prêtant à des nations n'est-il pas au contraire un signe que tout risque d'aller vraiment mal bientôt ? Mon côté "bon sens paysan" me dit qu'il y a un truc qui cloche...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Man's
Gillesf
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Base S
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 600 vols
Messages: 73



« Répondre #1 le: 05 Juillet 2019 - 10:05:42 »

Si j'ai bien compris, certains grands investisseurs institutionnels sont prêts à prester de l'argent à taux négatif aux états, ou grandes compagnies car :

- Ils ont l'assurance d'être remboursés à terme.
- Cet argent va être réinvestit dans l'économie / la consommation de produits sur lesquels ils vont "gagner de l'argent" par ailleurs.


Par ex. L'état va te faire un prêt à taux 0 pour t'aider à construire une maison, ce qui lui coûte en formalités administratives et de gestion. Mais dès avant même que tous les fond te soient versés, il récupères déjà des "bénéfices" avec la TVA sur les frais de notaire, la viabilisation du terrain, les factures du constructeur, des vendeurs de matériaux, plus les impôts que tout le monde va devoir payer.  Clin d'oeil

En fait c'est juste une forme d'investissement comme un autre;  hein ? 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

On va pas griller les étapes pour continuer à se faire plaisir longtemps
PiRK
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: None
pratique principale: autre (?)
vols: 400 vols
Messages: 379



WWW
« Répondre #2 le: 05 Juillet 2019 - 10:08:31 »

Le taux négatif est le sain graal des économistes Keynesiens, qui pensent pouvoir réparer et stimuler perpétuellement l'économie en actionnant uniquement le levier de la création monétaire (taux d'intérêt faible = plus d'emprunt = plus de création monétaire).

Leur principal obstacle est l'existence d'argent liquide, qui les empêche de mettre un taux négatif sur les compte courants. Mais ils poussent pour "résoudre ce problème" (en nous enculant bien au passage) :
https://www.imf.org/fr/News/Articles/2019/02/06/blog-cashing-in-how-to-make-negative-interest-rates-work?fbclid=IwAR1jdZ712zuMtONMuYrP-yInWgkb9kBYfh3sSPMN5jv7FdExykK-JEjZxiE

C'est pour moi le symbole le plus fort de l'imbécilité des politiques macroéconomiques modernes. On oublie qu'une économie en bonne santé, c'est à la base des entreprises qui produisent des biens et services utiles, des citoyens qui peuvent épargner et consommer.

La vision des économiste de l'école autrichienne, que je partage, est que les crises sont le résultats de mauvais investissements, des investissements dans des entreprises non productives. Et là, on est en plein en train de favoriser ça. Epargner l'argent liquide devient inintéressant du fait des taux négatifs, donc tout le monde va vouloir investir l'argent, donc plus personne ne va regarder les fondamentaux, l'important c'est d'investir dans n'importe quoi avec des promesses de rendements futurs intenables.



"the real crazy radical experiment with money isn't BTC. For the first time in history, central banks took the interest rate to 0. Not just one, 21 central banks have take the interst rate to 0, left it there for 6 years, and cannot raise it again."
« Dernière édition: 05 Juillet 2019 - 10:20:05 par PiRK » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Cyrille74
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile:
pratique principale: vol / site
vols: vols
Messages: 202


« Répondre #3 le: 05 Juillet 2019 - 10:17:55 »

Long Bitcoin, short the banks  Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
PiRK
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: None
pratique principale: autre (?)
vols: 400 vols
Messages: 379



WWW
« Répondre #4 le: 05 Juillet 2019 - 10:25:21 »

Long Bitcoin, short the banks  Clin d'oeil
trinquer

Mais tu vas voir que quand tout ce sera écroulé, et que seul le btc et l'or garderont un peu de valeur, ceux qui ne veulent aujourd'hui pas écouter ce message qu'on leur hurle à l'oreille vont nous accuser d'avoir "volé tout l'argent aux pauvres".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: volante
pratique principale: cross
vols: un paquet de vols
Messages: 696


Up, up, and away !


WWW
« Répondre #5 le: 05 Juillet 2019 - 10:28:21 »

Si j'ai bien compris, certains grands investisseurs institutionnels sont prêts à prester de l'argent à taux négatif aux états, ou grandes compagnies car :

- Ils ont l'assurance d'être remboursés à terme.
- Cet argent va être réinvestit dans l'économie / la consommation de produits sur lesquels ils vont "gagner de l'argent" par ailleurs.


Par ex. L'état va te faire un prêt à taux 0 pour t'aider à construire une maison, ce qui lui coûte en formalités administratives et de gestion. Mais dès avant même que tous les fond te soient versés, il récupères déjà des "bénéfices" avec la TVA sur les frais de notaire, la viabilisation du terrain, les factures du constructeur, des vendeurs de matériaux, plus les impôts que tout le monde va devoir payer.  Clin d'oeil

En fait c'est juste une forme d'investissement comme un autre;  hein ? 
Quand l'institution prêteuse est l'Etat, je peux comprendre, j'ai beaucoup plus de mal quand il s'agit d'institutions "capitalistes".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Man's
Cyrille74
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile:
pratique principale: vol / site
vols: vols
Messages: 202


« Répondre #6 le: 05 Juillet 2019 - 10:37:57 »

Long Bitcoin, short the banks  Clin d'oeil
trinquer

Mais tu vas voir que quand tout ce sera écroulé, et que seul le btc et l'or garderont un peu de valeur, ceux qui ne veulent aujourd'hui pas écouter ce message qu'on leur hurle à l'oreille vont nous accuser d'avoir "volé tout l'argent aux pauvres".

Oui et c'est ça qui me fait peur, je ne pense pas que la transition sera graduelle et sans heurts, plutôt qu'à un certain point de basculement, une certaine capitalisation des cryptos qui n'est peut pas être pas si éloignée, tout va s'accélérer d'un coup dans un chaos indescriptible.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
PiRK
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: None
pratique principale: autre (?)
vols: 400 vols
Messages: 379



WWW
« Répondre #7 le: 05 Juillet 2019 - 10:42:35 »


Quand l'institution prêteuse est l'Etat, je peux comprendre, j'ai beaucoup plus de mal quand il s'agit d'institutions "capitalistes".

La banque centrale met ses taux négatifs pour les raisons débiles que j'ai évoqué plus haut, les banques commerciales sont incitées à ne plus laisser leurs fonds propres dormir sur leur compte courant central, donc elles achètent des obligations d'état. Les états considérés comme emprunteurs fiable peuvent donc baisser leur taux également, tant qu'il reste attractif en étant légèrement supérieur au taux directeur de la BCE.

Les investisseurs qui flairent la surévalution de leurs actions préfèrent aussi prendre des obligations à taux légèrement négatif plutôt que de risquer un crash boursier très négatif.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
papoteuse(eur)
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 537




WWW
« Répondre #8 le: 05 Juillet 2019 - 13:53:52 »

La banque centrale met ses taux négatifs pour [...] les banques commerciales sont incitées à ne plus laisser leurs fonds propres dormir sur leur compte courant central
point !
Le (seul) but c'est d'éviter que l'argent ne dorme sur les comptes des banques et autres investisseurs institutionnels.
Le reste est des effets de bords.

Ce qui est inquiétant c'est qu'effectivement il y ait des "clients" pour ces emprunts à taux négatifs... ça montre que le système est grippé (en gros que les banques ne font pas leur boulot de financier l'économie). Mais c'est une conséquence indirecte (donc déjà soumis à un peu d'interprétation et de doctrine Clin d'oeil )

Après si on cherche pourquoi le système est grippé, on va forcément se perdre en conjectures. Pour ma part, la première cause c'est l'excès de réglementation. "On" a tellement peur que les banques spéculent (effectivement il y a eu quelques cas par le passé - pour autant est-ce que ça mérite de gripper tout le système ?) qu'on les oblige à posséder des investissements AAA (c'est-à-dire très surs)
En gros : les banques qui vendent de la sécurité (typiquement les fonds euro dans les assurances-vie) sont obligés de se réassurer auprès de trucs qui coutent de l'argent. Du coup, l'argent des épargnants qui est garanti (ne devrait pas pouvoir perdre de capital) est placé sur des machins qui coutent de l'argent ! Les banques sont donc obligées à bidouiller des trucs inavouables.

La solution ? Pour moi il faut faire de l'éducation (un peu au delà du bon sens paysans qui parfois se heurte à des habitudes trans générationnelles mais non fondées) pour que les clients acceptent
* soit de perdre de l'argent pour avoir des garanties
* soit de pendre des risques pour avoir des gains.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
PiRK
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: None
pratique principale: autre (?)
vols: 400 vols
Messages: 379



WWW
« Répondre #9 le: 05 Juillet 2019 - 14:26:10 »


Le reste est des effets de bords.

Mon propos, c'est que toute intervention planificatrice sur quelque chose d'aussi fondamental que la création monétaire va forcément avoir des effets de bords. Clin d'oeil

Et quand on "résout" les effets de bord avec encore plus de la même intervention,  on se retrouve dans la situation que décrit Andreas Antonopoulos dans la vidéo de mon premier message :

Now the patient is barely awake on a full drip of cocaine. And we are running out of cocaïne.

Le patient est maintenant à peine réveillé, sous perfusion de cocaine, et nous serons tôt ou tard à court de cocaine.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.036 secondes avec 24 requêtes.
anything