+ Le chant du vario +

Forum de parapente

29 Janvier 2023 - 17:26:14 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Abbatage des Bouquetins du massif du bargy  (Lu 18569 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Parapente Samoens
Invité
« le: 02 Octobre 2013 - 23:58:45 »

Pendant 2 jours la totalité du massif du Bargy est totalement interdite d'accès et de survol. La totalité des bouquetins de plus de 5 ans (environ 300 bêtes) vont être abattus sous prétexte d'une épidémie de brucellose.

Un bien étrange "gestion" pour une espèce protégée !  quoi

Citation
L’attente devrait prendre fin officiellement aujourd’hui. À midi, le préfet de Haute-Savoie rendra publique la décision prise au sujet de l’abattage des bouquetins du Bargy, dont le cheptel est frappé de brucellose.

Le Dauphiné Libéré est cependant en mesure de révéler dans quel sens Paris a arbitré.

Selon nos informations, le ministre de l’Écologie n’a pas retenu la solution qui consisterait à abattre la totalité des bouquetins du massif.

Il n’a pas non plus souscrit à l’avis du Conseil national de protection de la nature (CNPN) qui recommandait de se satisfaire d’un abattage extrêmement sélectif.

La mesure définitivement actée serait celle de l’abattage systématique de tous les bouquetins âgés de cinq ans et plus. Cette mesure sera suivie d’une nouvelle étude sur la présence de la maladie et éventuellement, d’actions complémentaire (en clair, de nouveaux abattages seront possibles si l’on trouve encore des animaux malades).
L’une des chances de la Haute-Savoie, c’est que la brucellose est restée confinée au seul Bargy

Toujours selon nos informations, la campagne d’abattage, qui sera conduite par les spécialistes de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), devrait débuter courant octobre, pour s’achever au 1er novembre. Les bêtes de cinq ans et plus représentent 70 % de la population des bouquetins du Bargy, estimée autour de 400 têtes. Ce sont donc près de 280 animaux qui devraient être prélevés. Les carcasses seront évidemment emportées pour anéantir tout risque de contamination.

Selon plusieurs observateurs de ce dossier, la décision du ministre de l’Écologie représente un courageux compromis. Certes, la solution la plus radicale (l’élimination de tous les bouquetins du Bargy) n’a pas été retenue.

Mais celle qui aurait consisté à n’abattre les animaux qu’après analyse et certitude de leur séropositivité à la brucellose n’a pas plus été validée. Elle aurait été très longue à mettre en œuvre (peut-être deux ans) et aurait donc laissé tout loisir à la maladie de s’étendre.

Or, l’une des chances de la Haute-Savoie dans cette affaire, c’est que la brucellose est restée confinée au seul Bargy. Les tests effectués sur les bouquetins des Aravis et de Sous-Dine (les deux massifs voisins) se sont tous révélés négatifs.

Autre élément fondamental : la maladie n’affecte jusqu’à présent aucun troupeau laitier, ni bovin, ni ovin.

« L’acquis, c’est que la France, la Haute-Savoie et les élevages sont indemnes de brucellose, glisse un fin connaisseur du dossier. Ce caractère, il faut le préserver. » C’est probablement ce que s’est dit le ministre

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/09/25/l-une-des-chances-de-la-haute-savoie-c-est-que-la-brucellose-est-restee-confinee-au-seul-bargy

Citation
L’ambiance est lourde, dans la maison du tourisme du Chinaillon. Du préfet aux agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, en passant par les gendarmes, personne ne semble avoir le cœur à se réjouir du succès de l’opération brucellose, lancée le matin même dans le Bargy : 106 bouquetins abattus en une journée. Près de la moitié de l’objectif fixé par le gouvernement, d’éliminer tous les individus de plus de cinq ans (soit 70 % des 350 à 400 individus présents dans le massif).

« Il s’agit d’une opération douloureuse, mais nécessaire. Une première en France, sur une espèce protégée, qui doit se dérouler dans des conditions respectueuses et en évitant toute curiosité » a rappelé le préfet Georges-François Leclerc, pour justifier l’impressionnant déploiement de forces de l’ordre (110 gendarmes), disposés sur toutes les routes et chemins, pour boucler totalement le massif, dont l’accès restera interdit jusqu’à jeudi, pour permettre l’évacuation de toutes les carcasses à l’équarrissage.
"Il ne s'agit pas de chasse mais de tirs sélectifs"

En tout, 240 personnes ont été mobilisées hier, dont 34 tireurs, tous agents de l’ONCFS, placé sous la direction de Jean-Philippe Herbaux, chef de service de l’ONCFS 74. Des agents efficaces, donc, mais peu habitués à ce genre de tâches, surtout lorsqu’il s’agit d’une espèce protégée et habituée à la présence humaine.

« Aujourd’hui, il ne s’agit pas de chasse mais de tirs sélectifs, » a d’ailleurs précisé M. Herbaux, rappelant que son service avait travaillé pendant une année entière sur l’espèce, avant de lancer cette opération peu ordinaire, impopulaire mais inévitable.

Même la Frapna en convenait, par la voix de son président Fabien Perriolat, présent à la conférence de presse : « Ici, il s’agit d’éradiquer la brucellose. Une nécessité impérieuse. Nous avons tout fait au niveau local et national, pour éviter l’éradication totale des bouquetins du Bargy et, même si ce n’est pas de gaîté de cœur, nous devons nous satisfaire de la solution proportionnée et raisonnable qui a été trouvée. »

L’arrêté préfectoral placardé sur les routes et chemins d’accès au Bargy indique que “l’accès au massif du Bargy est interdit à toute personne, quel que soit son mode de déplacement, sur les communes de Brizon, Entremont, Marnaz, Mont-Saxonnex, Le Reposoir, le Grand-Bornand, et le Petit-Bornand, Scionzier, entre le mardi 1er octobre à 7 heures et le jeudi 3 octobre à 22 h”. Si les tirs doivent s’arrêter mercredi soir, la journée de jeudi sera nécessaire pour enlever toutes les carcasses. Les rochers de Leschaux font également partie des secteurs dont l’accès et le survol sont interdits.

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/10/02/l-operation-brucellose-a-debute-cent-six-bouquetins-abattus-hier

Tout à été fait pour que cela se passe relativement discrètement. Dormez bonnes gens, et circulez il n'y a rien à voir !   fum
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Graf Ulrich von Bek
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Antéa 2
pratique principale: je suis un bot qui ne sera pas validé
vols: ne compte plus les ploufs +~ 1000 h vols
Messages: 0


« Répondre #1 le: 03 Octobre 2013 - 00:11:27 »


Un bien étrange "gestion" pour une espèce protégée !  quoi



Tout à été fait pour que cela se passe relativement discrètement. Dormez bonnes gens, et circulez il n'y a rien à voir !   fum


 fum  Merci de l'info J'en avais vaguement entendu parlé mais je ne savais pas que ca venait d'avoir lieu .
 +1 au karma pour le partage
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

le vol est magique: nos pieds sur terre nous restons en l'air dans nos pensés et nos rêves. (citation piquée à un parapentiste sur le net, je n'ai pas noté son nom: si tu te reconnais je te citerai)
Willow16
Invité
« Répondre #2 le: 03 Octobre 2013 - 01:23:35 »

merci a Patrick pour cette information

le sujet est bien sur triste, il heurte les sensibilites (dont la mienne), mais que faire...ne rien faire, c'est laisser la maladie se propager indefiniment avec le risque de contamination d'autres massifs, de troupeaux ovins....

quelle aternative (realiste) pouvait etre proposee pour eviter ces abattages? - je pose sincerement la question car je n'ai pas suivi ce dossier et ne sais pas ce qu'il pouvait etre envisage hormis les alternatives lues dans les articles ci-dessus.

En esperant que cette action permettra d'epargner le reste du cheptel et que la population de bouquetins du massif retrouvera son niveau d'avant maladie, ce qui mettra du temps, le taux d'accroissement etant faible (30% d'apres les donnees que j'ai pu trouver mais qui concerne le bouquetin des pyrenees) compare a des especes comme le chevreuil (70 a 80%) ou le sanglier (il peut atteindre 150%)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
milanroyal
Invité
« Répondre #3 le: 03 Octobre 2013 - 11:57:36 »

petit topo sur la brucellose
http://fr.wikipedia.org/wiki/Brucellose
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Parapente Samoens
Invité
« Répondre #4 le: 03 Octobre 2013 - 13:25:37 »

Pour relativiser l'impact et le risque de transmission de cette maladie sur la santé humaine en France.

http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Zoonoses/Brucellose/Donnees-epidemiologiques/Donnees-epidemiologiques-2011

32 cas déclarés de 1995 à 2011 (déclaration obligatoire). Dans tous les cas sauf un, la transmission a eu lieu lors d'un voyage dans un pays où les troupeaux sont contaminés. On peut donc dire que le risque de transmission en France est extrêmement faible. Une mesure aussi radicale que l’abattage de tous les bouquetins de plus de cinq ans sur la totalité d'un massif se justifiait elle ?

Cela me fait penser à la rage que nous avons tous appris à redouter et au nom de laquelle on à abattu des milliers de renards. Savez vous à quand remonte le dernier malade humain en France ?

1924 !    quoi

Le principe de précaution est vraiment une notion variable. Dans certains cas on l'applique à fond face à un risque somme toute très modéré et dans d'autres cas on laisse faire malgré un risque important avéré (tabac, alcool, diesel, nucléaire et j'en passe).  hein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
stephb24
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: tempest bigolden2
pratique principale: vol / site
vols: 450 vols
Messages: 0


travailler moins pour voler plus


WWW
« Répondre #5 le: 03 Octobre 2013 - 14:30:13 »

 si la transmission a l'homme est très rare, c'est en grande partie grâce aux mesures prophylactiques mise en place, mais il ne faut pas oublier qu'au delà de l'aspect santé humaine, il y a aussi l'aspect santé animale a ne pas négliger, d'autan plus dans une région d'alpages qui voit de grand troupeaux se mélanger au contact de la faune sauvage.
il ne faut pas oublier que même loin des alpages dans des régions ou l'élevage est moins présent on a malgré tout des cas de contamination de troupeaux parqués derrière des clôtures, par des ruminants sauvages.
il faut aussi imaginer l'impact économique si on laissais cette maladie persister dans cette vallée.
que les autorités soit contraintes a cette extrémité est et reste malheureux, mais vaut certainement mieux que de voir l'arc alpin contaminé.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

dans un état totalitaire,
 tout ce qui n'est pas interdit est obligatoire
MichelM
Invité
« Répondre #6 le: 03 Octobre 2013 - 21:46:01 »

que les autorités soit contraintes a cette extrémité est et reste malheureux, mais vaut certainement mieux que de voir l'arc alpin contaminé.

Oui, et en même temps quand quelques prédateurs sont de retour, c'est le scandale immédiat aussi (houla qu'est-ce que j'ai pas lancé, là  Mr. Green )
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fabrice
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #7 le: 03 Octobre 2013 - 22:42:06 »

Faut pas crier au loup!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Graf Ulrich von Bek
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Antéa 2
pratique principale: je suis un bot qui ne sera pas validé
vols: ne compte plus les ploufs +~ 1000 h vols
Messages: 0


« Répondre #8 le: 03 Octobre 2013 - 23:51:21 »

Ou vendre la peau de l'Ours....
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

le vol est magique: nos pieds sur terre nous restons en l'air dans nos pensés et nos rêves. (citation piquée à un parapentiste sur le net, je n'ai pas noté son nom: si tu te reconnais je te citerai)
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 85




WWW
« Répondre #9 le: 04 Octobre 2013 - 09:48:01 »

que les autorités soit contraintes a cette extrémité est et reste malheureux, mais vaut certainement mieux que de voir l'arc alpin contaminé.

Oui, et en même temps quand quelques prédateurs sont de retour, c'est le scandale immédiat aussi (houla qu'est-ce que j'ai pas lancé, là  Mr. Green )

1 la gestion des espaces sauvages gérés administrativement effray

un exemple qui m'a toujours fait bondir : la gestion des forêts. interdit de faire quoi que ce soit dans une forêt dites sauvages (ou depuis des milliers d'années l'homme allait chercher du petit bois pour sa cheminée)
on se rend compte que la forêt devient trop dense, que les arbres s'emm... les uns les autres, les maladies se propagent etc ...
puis après on envois les agents des forêts faire de grands trous dans cette foret (ils travaillent par parcelle)

c'est grands "trous", ça ne permet par aux même espèces de vivre dans la forêt ... du coup il n'y a plus que deux espaces : la forêt "dense" et les clairières. La notion de sous bois a disparu :/

Sans parler que pour gérer ce grand désordre qu'on créé, on paye des fonctionnaires alors qu'on pourrait laisser les paysans et populations locales faire ce travaille gratuitement (voire ça pourrait même rapporter un peu de sous aux communes par une très légère taxation du bois récupéré)

bref .. mode grincheux du vendredi
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
Lololo
Invité
« Répondre #10 le: 04 Octobre 2013 - 10:06:50 »


Sans parler que pour gérer ce grand désordre qu'on créé, on paye des fonctionnaires alors qu'on pourrait laisser les paysans et populations locales faire ce travaille gratuitement (voire ça pourrait même rapporter un peu de sous aux communes par une très légère taxation du bois récupéré)


Ben d'un autre côté, bien qu'intellectuellement je sois un grand fan du chacun fait ce qu’il veut en bonne intelligence, il y a justement une absence caractérisée de bonne intelligence quand tu mets ensemble des groupes humains chargés de s'auto-administrer... C'est pourquoi, depuis la nuit des temps, les hommes essaient (avec plus ou moins de réussite, hein!) de s’organiser en société avec des règles communes pour éviter que ça soit trop le bordel...

Par exemple, moi je donne une saison avant que 3 paysans s’entre-tuent si tu leur donnes la gestion d'un bois à entretenir...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Van Hurlu
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Chili 5
pratique principale: vol / site
vols: + de 1000 h vols
Messages: 2



WWW
« Répondre #11 le: 04 Octobre 2013 - 10:20:46 »

Le principe de précaution est vraiment une notion variable. Dans certains cas on l'applique à fond face à un risque somme toute très modéré et dans d'autres cas on laisse faire malgré un risque important avéré (tabac, alcool, diesel, nucléaire et j'en passe). 
tu manque de perspicacité sur ce coup, mon cher Patrick
la corrélation avec des intérêts financiers, ou pas, semble assez facile à démontrer  Mr. Green
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Le bandit démasqué
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin bandit (veille et moche, mais c'est la mienne !)
pratique principale: vol / site
Messages: 0


« Répondre #12 le: 04 Octobre 2013 - 10:41:33 »

Sans parler que pour gérer ce grand désordre qu'on créé, on paye des fonctionnaires alors qu'on pourrait laisser les paysans et populations locales faire ce travaille gratuitement (voire ça pourrait même rapporter un peu de sous aux communes par une très légère taxation du bois récupéré)

Il ne faut pas exagérer, la forêt n'est quand même pas si mal gérée que ça en France, et l'ONF n'est pas loin de l'autofinancement. La diversité écologique étant un autre problème.
Ce travail gratuit existe, c'est l’affouage, et dans certaines communes (du Jura, département il est vrai très forestier), la population locale ne suffit parfois pas à distribuer toutes les parcelles disponibles (ça va peut-être changer avec l'augmentation du prix du bois).



tu manque de perspicacité sur ce coup, mon cher Patrick
la corrélation avec des intérêts financiers, ou pas, semble assez facile à démontrer  Mr. Green


Tu as tout à fait raison, les intérêts financiers sur le problème des ailes non homologuées n'étaient pas assez puissants pour contrer ...
... le principe de précaution ... face à un risque somme toute très modéré

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 85




WWW
« Répondre #13 le: 04 Octobre 2013 - 10:50:45 »


Sans parler que pour gérer ce grand désordre qu'on créé, on paye des fonctionnaires alors qu'on pourrait laisser les paysans et populations locales faire ce travaille gratuitement (voire ça pourrait même rapporter un peu de sous aux communes par une très légère taxation du bois récupéré)


Ben d'un autre côté, bien qu'intellectuellement je sois un grand fan du chacun fait ce qu’il veut en bonne intelligence, il y a justement une absence caractérisée de bonne intelligence quand tu mets ensemble des groupes humains chargés de s'auto-administrer... C'est pourquoi, depuis la nuit des temps, les hommes essaient (avec plus ou moins de réussite, hein!) de s’organiser en société avec des règles communes pour éviter que ça soit trop le bordel...

Par exemple, moi je donne une saison avant que 3 paysans s’entre-tuent si tu leur donnes la gestion d'un bois à entretenir...

je pense que nous sommes d'accord. Pour moi (dit autrement) le rôle de l'état est d'organiser, de contrôler, pas de faire. Les sovkhozes n'ont jamais été un modèle de bon fonctionnement Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
Parapente Samoens
Invité
« Répondre #14 le: 09 Septembre 2014 - 23:23:38 »

Ségolène Royal ministre de l'écologie à géométrie variable continue dans ses décisions aberrantes.

Cédant aux producteurs de reblochon elle avalise le plan d'éradication totale d'une espèce protégée sur le massif du Bargy. C'est presque aussi balaise que de céder aux transporteurs routier qui continuerons à nous polluer avec un gasoil détaxé !


Citation
MASSIF DU BARGY Bouquetins : le scénario de l’abattage total


En assurant samedi qu’il fallait « accélérer l’assainissement du massif » (NDLR : du Bargy), Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement, a bel et bien confirmé qu’elle allait donner son feu vert à l’abattage total des bouquetins encore présents dans le Bargy. C’est en tout cas la conclusion à laquelle arrivent la Frapna et d’autres associations dans un communiqué diffusé hier, en début de soirée.

Les associations de défense de l’environnement avancent même une date pour le début des opérations : le 1er octobre.
Question de calendrier

Côté calendrier, les choses, en réalité, semblent un peu plus compliquées. Impossible de soustraire une telle opération à un certain formalisme. L’abattage ne peut débuter qu’après avis du Conseil national de protection de la nature (CNPN), demandé par le préfet. Or, les bouquetins ne figurent pas à l’ordre du jour de sa prochaine réunion. Le dossier ne pourra donc être étudié qu’en octobre.

Théoriquement, s’il ne se déjuge pas, le CNPN devrait rendre un avis opposé à l’abattage… Mais la décision pourra toutefois être contournée par la ministre, et par elle seule. Tout ceci devrait donc prendre du temps, même si au bout du compte, le scénario de l’assainissement complet semble de plus en plus crédible.

On sait d’ailleurs, comme nous l’avions déjà révélé, que le préfet a bien réclamé une telle mesure. Objectif : éteindre définitivement le foyer d’infection à la brucellose, avant que le mal ne se diffuse ailleurs dans le département, menaçant la production de reblochon.

Mais on sait également, par des sources proches du dossier, que le représentant de l’État n’est pas partisan d’une nouvelle opération spectaculaire. Il préconise plutôt un assainissement, certes rapide, mais progressif.

Cependant, ce scénario ne devrait pas ravir davantage les associations environnementalistes qui assurent que l’abattage sélectif serait suffisant. Hier, dans leur communiqué, elles avaient des mots très durs. Pour elles, la ministre de l’Écologie a cédé « aux injonctions des pires ennemis de la nature et de la vie sauvage », ignoré « les avis des instances scientifiques » et esquivé « les associations ».

Évoquant une décision « intolérable » vis-à-vis d’une espèce protégée, la Frapna et les autres associations ont appelé à “une forte mobilisation”, sans toutefois indiquer pour l’instant quelle forme elle pourrait prendre.

http://www.ledauphine.com/environnement/2014/09/08/bouquetins-le-scenario-de-l-abattage-total

Même si j'ai bien conscience que cela équivaut à pisser dans un violon, je vous met le lien d'une pétition en ligne.

http://www.sauvonslesbouquetins.com/
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willow16
Invité
« Répondre #15 le: 10 Septembre 2014 - 00:53:50 »

il ne faut malheureusement pas attendre des politiques qu'ils prennent des decisions en faveur de l'ecologie, des qu'il y a un enjeu economique... fum

dans le meme ordre d'idee, la France traine des pieds a eradiquer la peche profonde (filets tractes qui raclent les fonds et detruisent tout sur leur passage), le dernier en activite est base a Boulogne, fief d'un certain Mr Cuvillier, ex-ministre de la peche

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/07/09/peche-en-eau-profonde-la-france-accusee-d-avoir-menti_4453698_3244.html

La dite Segolene ne met pas non plus fin a ca :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/09/09/tarn-des-opposants-au-barrage-de-sivens-evacues-de-force-du-conseil-general_4484420_3244.html

on est dans le maintien d'un monde archaique au mepris du respect de la nature, le mur avance, l'impact risque d'etre assez consequent  Confus
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
chatmalo
les_modos
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 2



« Répondre #16 le: 10 Septembre 2014 - 00:54:38 »

 Pas content pauvres bêtes... Le pire c'est qu'ils ne doivent même pas avoir peur de ceux qui viennent les flinguer... Suis triste.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
plumocum
les_modos
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: La meilleure que j'ai jamais eu entre les mains.
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 107



« Répondre #17 le: 10 Septembre 2014 - 08:29:05 »

Ils devraient aussi butter tout les moutons, c'est aussi un bon vecteur pour la brucellose.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Le bandit démasqué
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin bandit (veille et moche, mais c'est la mienne !)
pratique principale: vol / site
Messages: 0


« Répondre #18 le: 10 Septembre 2014 - 09:05:31 »

Ils feraient mieux de buter tous les humains, c'est un bon vecteur pour éviter les abattages, les lois qui en sont à l'origine, les politiques qui prônent la croissance à 2 chiffres, les écolos qui se battent contre l'énergie propre, leurs enfants qui sont le problème numéro un de la pollution de notre belle planète, etc, etc ...

Enfin, bon, restons positifs : il suffit juste d'un peu de patience !!!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fabrice
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #19 le: 10 Septembre 2014 - 09:06:05 »

Il suffit de mettre des loups dans le Bargy pour les garder!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mathieu
Invité
« Répondre #20 le: 10 Septembre 2014 - 09:52:42 »

En plus, avec un peu de chance, ils mangeront les enfants des écolos qui posent tant de problèmes au Bandit!  Clin d'oeil

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 85




WWW
« Répondre #21 le: 10 Septembre 2014 - 11:25:31 »

Ils devraient aussi butter tout les moutons, c'est aussi un bon vecteur pour la brucellose.

sans oublier les vaches ... mais uniquement pour des considérations écologiques
Gaz de digestion des animaux d'élevage (ruminants notamment) (il faut savoir que cette pollution représente 18 % du changement climatique, alors que tous les moyens de transport réunis n'en produisent « que » 13,5 %)

 canap je suis obligé d'écrire cette p**** de changement climatique marteau que c'est de la soupe de nimportekoi vendue pour faire peur à Mme Michu ( Clin d'oeil akira)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
akira
Invité
« Répondre #22 le: 10 Septembre 2014 - 11:58:27 »

Si meme le taulier se met a troller ...  canap  Mr. Green

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Van Hurlu
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Chili 5
pratique principale: vol / site
vols: + de 1000 h vols
Messages: 2



WWW
« Répondre #23 le: 10 Septembre 2014 - 12:12:37 »

Ils feraient mieux de buter tous les humains,
ne désespère pas ...
on va suivre, après les mouflons ... les abeilles ... les derniers éléphants sauvages ... les derniers tigres ... etc
 la prise de t?te
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: La meilleure que j'ai jamais eu entre les mains.
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 107



« Répondre #24 le: 10 Septembre 2014 - 12:55:29 »

Ouai, mais là, au moins, le Reblochon sera sauvé....ouf.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.049 secondes avec 21 requêtes.