+ Le chant du vario +

Forum de parapente

04 Août 2020 - 09:50:37 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Secours Chamechaude 01 août 2020  (Lu 1045 fois)
thierry_c, sylvain_p, Arnica et 4 Invités sur ce fil de discussion.
Nicolas - AirDesign
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 333



WWW
« le: 01 Août 2020 - 23:03:09 »

Salut à tous,
Désolé pour ce fil pas drôle...
J’ai été témoin d’un incident ce jour, 16:30, pilier sud de Chamechaude, Chartreuse.
Je venais du nord, poussé par la brise. Je passe devant la face ouest où je vois une Alpha 5 jaune se préparer à décoller.
Je me jette vers le thermique sous le vent que je connais, que je m’attends à trouver très fort aujourd’hui, Et potentiellement bien désagréable vu la brise qui m’y pousse.
Je trouve ce que je suis venu chercher, en souhaitant que le pilote aperçu ne m’y suive pas s’il n’est pas « prêt ».
Je le surveille en enroulant, puis entre 2 tours, aperçoit son aile en papillote (double cravate? Je suis déjà haut), et il jette le secours. Longue descente, stable, emmené par les brises. Qui se finit semble-t-il en douceur, mais je suis déjà trop haut pour en être sûr.
J’enregistre ma position au GPS, m’éloigne de la zone turbulente, rentre vite poser, appelle le secours en montagne. Ils l’ont déjà eu au tel, tout va bien, il a juste besoin d’aide pour descendre.

Si tu lis ceci, ou un de tes potes:
- désolé si je t’ai « entraîné » dans ce qui a été un piège pour toi.
- content que tout ça ne se résume qu’à une belle frayeur (et peut-être des dégâts matériels).
- si tu veux en parler, publiquement ou en privé, n’hésite pas. Je peux te donner mon analyse aérologique. Pas de pilotage parce que je n’ai pas vu le vrac, mais on peut aussi en parler!

Bien sûr, tout ça dans le seul but de t’aider à comprendre si besoin, et que tu ne perdes pas confiance et reprennes rapidement plaisir à voler!

A+
Nico
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Tipapy
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tenor
pratique principale: apprends à voler
vols: Ne compte plus depuis 1996 vols
Messages: 432


« Répondre #1 le: 02 Août 2020 - 08:19:53 »

Salut à tous,
Désolé pour ce fil pas drôle...

Certes, il n'est pas drôle, mais chose primordiale, il n'est pas dramatique ni funèbre.


- désolé si je t’ai « entraîné » dans ce qui a été un piège pour toi.


Tu n'as pas à te culpabiliser pour pour un événement qui n'a peut-être aucun lien avec ton passage au dessus de ce pilote.
Tu as dit qu'il se préparait à décoller, donc sa décision de voler était prise avant ton apparition.
Nous ne sommes pas tous égaux en matière de pilotage mais surtout d'analyse aérologique, toutefois la décision du decollage nous appartient et nous devons l'assumer.

.

.
- content que tout ça ne se résume qu’à une belle frayeur (et peut-être des dégâts matériels).
- si tu veux en parler, publiquement ou en privé, n’hésite pas. Je peux te donner mon analyse aérologique. Pas de pilotage parce que je n’ai pas vu le vrac, mais on peut aussi en parler!

Bien sûr, tout ça dans le seul but de t’aider à comprendre si besoin, et que tu ne perdes pas confiance et reprennes rapidement plaisir à voler!

A+
Nico

Belle preuve d'empathie et d'implication. Bravo. pouce

Se serait bien que le pilote vienne nous conter son vrac, en parler le démystifie, aide à comprendre et évite souvent de revivre la même situation.
 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Ça peut toujours être pire, donc tout va bien.
Citation de Daniel François
Le Plantigrade
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Mescal 5
pratique principale: apprends à voler
vols: 86 vols
Messages: 114


« Répondre #2 le: 02 Août 2020 - 09:59:57 »

Ce serait très instructif! Même avec une voile en l'air, c'est pas toujours facile d'identifier l'état réel de la masse d'air... Savoir quels voyants étaient au vert pour lui et comparer avec ta lecture de la masse d'air, ça ça ferait avancer le schmilblik!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions"
Boulet
Nicolas - AirDesign
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 333



WWW
« Répondre #3 le: 02 Août 2020 - 18:16:16 »

Tipapy, merci! Je ne culpabilise pas vraiment, je prône tellement la "responsabilité" de chacun, surtout dans ses prises de décision en parapente (ailleurs aussi).

Grâce à Man's, je suis entré en contact avec le pilote. J'attends son accord pour publier sa propre analyse.
Tout va bien donc, c'est le principal!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Tipapy
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tenor
pratique principale: apprends à voler
vols: Ne compte plus depuis 1996 vols
Messages: 432


« Répondre #4 le: 02 Août 2020 - 19:55:24 »

 pouce
 
 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Ça peut toujours être pire, donc tout va bien.
Citation de Daniel François
Nicolas - AirDesign
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 333



WWW
« Répondre #5 le: Hier à 11:09:26 »

Pour ceux que ça intéresse, l'analyse "lucide" du pilote:

Citation
Effectivement je t'ai vu passer devant moi avant de décoller, une fois en l'air je n'ai rien eu d'inquiétant, je me suis dirigé de moi-même vers le pilier Sud pour rejoindre le Sappey, puis j'ai vu que tu prenais de l'altitude, sans me rendre compte de l'ampleur du truc, j'ai donc continué. Une fois devant le pilier Sud, j'ai vu que ça commençait à secouer très fort, et j'ai aussi vu que tu étais très très haut en très peu de temps, j'ai donc commencé m'éloigner de la zone, trop tard. Là j'ai réussi à maîtriser un ou deux tangages avant de faire une fermeture aux 3/4 (j'ai eu du +6 selon ma trace, et je soupçonne que c'était bien plus en instantané), et ma voile et partie extrêmement vite en rotation et twist etc... Vu la vitesse à laquelle c'est arrivé, je n'avais aucune chance de m'en sortir en pilotage avec mon niveau.

Oui mon erreur a été de vouloir voler avant cette tendance orageuse du soir (donc décoller plus tôt qu'un vol du soir...), qui annonçait donc des conditions violentes pour l'après-midi, et sur le moment je n'ai pas su identifier que le pilier était sous le vent.

Je me suis aussi rendu compte que j'étais tout en bas de la fourchette de ma voile, surtout quand je pars léger pour marcher comme ça, je pense que ça n'a pas aidé à maintenir un profil un minimum solide dans le thermique.

Comme souvent dans ce genre d'incidents je suppose, ma marge n'était assez grande pour répondre aux conditions potentielles trouvables sur place, et un excès de confiance m'a fait passer outre plusieurs indicateurs au rouge.

Et dans son compte rendu au sein de son club, le jour même, à chaud donc:

Citation
Je viens de me faire très peur en vol aujourd'hui, et je voulais faire un débrief rapide à chaud si ça peut servir à d'autres (pour ceux que je n'ai pas eu la chance de croiser, j'ai 80-100 vols, j'ai fait mes premiers vols thermiques au début de l'été dernier).

J'ai décollé sans problèmes de chamechaude à 16h30, la masse d'air n'était pas inquiétante. J'ai suivi une voile qui prenait un thermique devant le pilier sud. Là je me fais secouer et commence à m'éloigner, mais je me fait prendre dans un cisaillement énorme --> grosse fermeture, je mets trop de temps à réagir et j'ai rapidement 4-5 twists, secours et je me retrouve dans un arbre pendu à 25m, sans bobos).

Les secours ont été incroyablement efficaces et m'ont sortis d'affaire rapidement.

Beaucoup trop de failles lorsque j'ai préparé cette sortie :
- J'ai très mal évalué les conditions annoncées à Chamechaude cette après-midi,
- J'ai encore plus mal évalué mon niveau (les vols de ces derniers jours dans des conditions un peu fortes m'avaient donné un excès de confiance),
- Je suis parti seul,
+ je n'avais pas le matos d'arbrissage, ce qui n'a pas aidé les secours.

J'ai eu beaucoup de chance, j'en suis conscient, et j'ai très honte de ce qui m'est arrivé. Je vais faire une pause jusqu'à la fin de l'été où j'ai une semaine de stage avec prévol pour reprendre les bases.

Voilà, en espérant que son moral reviendra vite, son analyse est déjà bien propre en tout cas!

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1149 vols
Messages: 1 169



« Répondre #6 le: Hier à 11:19:08 »

Effectivement ce pilote est très conscient de ce qui lui est arrivé et des erreurs qu'il a pu commettre (mauvaise analyse de l'aérologie, compétences de pilotage personnelles surestimées, PTV en bas de fourchette...).
Beaucoup de lucidité de sa part dans son analyse.  pouce  bravo

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 665



« Répondre #7 le: Hier à 13:01:26 »

Effectivement, bravo au pilote pour sa lucidité et franchise.

Il me semble que cet aspect, d'aller sous le vent, est un des plus récurent dans la survenue des incidents/accidents en phase de vol. Sans doute plus particulièrement chez les apprentis-crosseurs.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Willitou
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: air design vivo
pratique principale: vol / site
vols: 400 vols
Messages: 40


« Répondre #8 le: Hier à 14:49:57 »

Bonjour,

On a la vision du padawan ; mais qu'en dit le maître Jedi ?
Comment étaient les conditions sous le vent ?
Les conditions étaient-elles acceptables même pour un pilote ultra confirmé?

A quel moment la prise de risque est réelle ? Quelles sont les compétences requises pour se jeter dans cette zone ?
Où se situe la limite de "non volabilité"?

L'analyse de Nico m’intéresse  prof


NB : je ne cherche pas la polémique (je vole en vivo  trinquer ) ; mais volant beaucoup à Planfait, je vois souvent des pilotes ultra confirmés jouer avec les limites et aller à l'encontre du message de prudence distillé deci delà ... J'ai souvent l'impression que le discours sécuritaire c'est pour les autres et les conversations de bistrot valorisent beaucoup les pilotes qui jouent les chargeurs de leurs bacs à sable

https://www.youtube.com/watch?v=H1vis-7rhQ4




Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 333



WWW
« Répondre #9 le: Aujourd'hui à 09:19:40 »

Bonjour,

On a la vision du padawan ; mais qu'en dit le maître Jedi ?
Comment étaient les conditions sous le vent ?
Les conditions étaient-elles acceptables même pour un pilote ultra confirmé?

A quel moment la prise de risque est réelle ? Quelles sont les compétences requises pour se jeter dans cette zone ?
Où se situe la limite de "non volabilité"?

L'analyse de Nico m’intéresse  prof


Mince, piégé! Pris en flag de jetage sous le vent!  tomate
Je ne sais pas de quel Jedi ou pilote ultra confirmé tu parles, mais je vais tenter de répondre à sa place.  Confus

Voilà ce que j'ai écris au pilote de l'incident:

Citation
Mon analyse : je venais de l’intérieur de la Chartreuse. La brise était modérée (nord), mais un peu accélérée (comme d’habitude) le long de Chamechaude, vers le Col de Porte. Je dirais 10/15 km/h en voyant ma trace (https://www.syride.com/fr/pilotes/Nico_AD/1061475).
Je connais ce thermique, sous le vent de la brise donc. Malgré l’heure, c’était encore très très actif. Et je m’attendais bien à me faire secouer, à être obligé de bien tenir ma voile jusqu’à trouver le centre et ne surtout plus en sortir. Ce que j’ai fait (jusqu’à quasi 3200m, thermique assez puissant donc!).

Donc, en gros. C'est un secteur que je connais. Ca faisait 1h30 que je volais entre le fond de vallée et le plaf, j'avais pris des repères. Je pensais donc avoir pu "estimer" les conditions, "savoir". Mais sait-on jamais exactement en vol thermique? Pour ceux que les détails intéressent: https://www.syride.com/fr/pilotes/Nico_AD/1061475
J'ai trouvé exactement ce que je m'attendais à trouver. Ce qui demande de bien (savoir) tenir sa voile, et de ne pas jouer à entrer/sortir du thermique, mais à s'y installer et n'en plus sortir jusqu'à ce que le-dit thermique t'ait emmené au-delà (au-dessus) de la zone agitée. Si on ne fait pas d'erreurs, ça se passe normalement bien.

Il me semble que cet aspect, d'aller sous le vent, est un des plus récurent dans la survenue des incidents/accidents en phase de vol. Sans doute plus particulièrement chez les apprentis-crosseurs.

Probablement vrai. Ici à St Hil (et sur bien d'autres sites), on bien l'habitude de voler sous le vent (pour ne pas dire qu'on l'est tout le temps!). Ce qui n'en fait pas quelque chose de sûr ni de bien (voir le nombre d'accidents, mais pondérer par l'affluence du site quand même). Et à l'attention des jeunes pilotes; ce qu'il ne faut pas faire!
Ces derniers jours très très actifs, avec de l'ouest, ont particulièrement fait voler beaucoup de monde "sous le vent", au moins dans les Alpes. Pas toujours en s'en rendant compte.
Je ne me jette pas délibérément sous le vent d'un obstacle sans savoir (normalement). Je suis plutôt trouillard. Je n'aime pas (du tout) le vent. Je vole (en ce moment) avec une aile (très) gentille qui me met à l'aise (ce qui peut augmenter ma confiance déraisonnablement pourrait-on dire aussi). Je ne vole pas tant mais quand même (une cinquantaine d'heure en 2020 pour le moment), souvent dans des conditions fortes (Saint Hilaire!). Je ne me suis pas senti mal à l'aise en prenant cette décision, réfléchie, de me jeter dans ce thermique. Voilà pour le contexte Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.032 secondes avec 23 requêtes.