+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Octobre 2019 - 04:14:35 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Un vario qui donnerait l’émagrame ?  (Lu 888 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Patrick Samoens
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 544



WWW
« le: 21 Mars 2019 - 00:24:13 »

Volant ces jours derniers dans des masses d’air particulièrement instables avec des gradients de température super nets, j’ai eu l’idée d’utiliser les capteurs existants sur nos super Vario GPS pour avoir un émagrame de la masse d’air traversée.

En utilisant les capteurs précis et la puissance de calcul de nos véritables ordinateurs de bord, j’imagine qu’il est possible de calculer un émagrame, de l’enregistrer et de l’afficher.

Je ne suis pas sûr que l’analyse en cours de vol soit facile, mais ces données fines seraient très intéressantes pour l’analyse post vol.

Serait ce possible ?  Serait ce pertinent ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
Charognard
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 609



« Répondre #1 le: 21 Mars 2019 - 03:28:41 »

Il faudrait pour commencer une sonde de température beaucoup moins à chier que ceux cachés dans le boîtier de nos varios.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
brandi
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 339



« Répondre #2 le: 21 Mars 2019 - 07:14:32 »

houla pas évident pendant l'ascension on est censé se mouvoir dans de l'air qui suit un gradient adiabatique sec.
Il faudrait des sondes précises capables de mesurer la température de l'air hors thermique, autant lancer un ballon-sonde   Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
Archaleon
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Riot + GTO light / Kolibri
pratique principale: cross
vols: 700h en 840 vols
Messages: 375



« Répondre #3 le: 21 Mars 2019 - 07:31:55 »

Marrant, j'y ai pensé aussi y'a pas plus de quelques jours.

Ca ne me parait en effet pas bien compliqué.

Par contre bonne remarque en effet, il faudrait plutot réaliser les mesures quand on descend, plutot que quand on thermique. Enfin a étudier !
Ca pourrait aussi etre possible avec un téléphone qui a une sonde de T°C. J'imagine qu'une altitude GPS doit etre assez précise. Uhm, je sais pas si bc de téléphones ont des sondes de T°...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

BGD Team Pilot
fraclo
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Pleins.......
pratique principale: cross
vols: Pas assez !! vols
Messages: 147


« Répondre #4 le: 21 Mars 2019 - 07:46:52 »

Le pb ce serait de bien prendre la T°. un coup au soleil, un coup à l'ombre, à l'abris du cockpit chez Pierre et sur l'élévateur chez Paul..... Pas fastoche. Surtout qu'on est sur des variations assez fines.

Sinon les autres paramètres paraissent pas bien compliqué en effet.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
chatmalo
les_modos
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 560



« Répondre #5 le: 21 Mars 2019 - 08:37:33 »

Le pb ce serait de bien prendre la T°. un coup au soleil, un coup à l'ombre, à l'abris du cockpit chez Pierre et sur l'élévateur chez Paul..... Pas fastoche. Surtout qu'on est sur des variations assez fines.
Le problème me paraît être là effectivement et je ne vois pas trop comment le dépasser. Peut être avec une sonde différente que la température? Une sonde de pression à gaz parfait dans le flux d’air et compensée par le baro qui sert au vario? Pour prendre en compte la variation de pression due à la température et en lui soustrayant la variation de pression du baromètre?... Je sais pas trop si ça tient la route mon affaire, en particulier les variation de vitesse risquent d’avoir un impact sur la pression du gaz supérieures aux variations dues à la température.
Après peut être qu’il n’y a pas besoin d’avoir de mesures très fines pour avoir un emmagramme valable.

Autre problème, le fait que quand c’est stable on ne verra rien car on ne visitera pas les couches supérieures. Même dans tous les cas, y aurait-il un réel intérêt à avoir cet emmagramme, puisqu’on ne pourra voir que la couche instable et qu’on aura pas d’information sur les parties stables au dessus.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
brandi
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 339



« Répondre #6 le: 21 Mars 2019 - 08:40:34 »

Par contre bonne remarque en effet, il faudrait plutot réaliser les mesures quand on descend, plutot que quand on thermique. Enfin a étudier !
Ce n'est pas parce que tu descends que tu ne traverses pas de l'air qui monte, établir un émagramme de l'air immobile avec des mesures prises dans un air convectif est , me semble t'il , une hérésie scientifique.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
Archaleon
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Riot + GTO light / Kolibri
pratique principale: cross
vols: 700h en 840 vols
Messages: 375



« Répondre #7 le: 21 Mars 2019 - 12:37:02 »

Par contre bonne remarque en effet, il faudrait plutot réaliser les mesures quand on descend, plutot que quand on thermique. Enfin a étudier !
Ce n'est pas parce que tu descends que tu ne traverses pas de l'air qui monte, établir un émagramme de l'air immobile avec des mesures prises dans un air convectif est , me semble t'il , une hérésie scientifique.


oui, c'est peut etre pas pour rien qu'ils balancent leurs ballons au milieu de la nuit... hein ?  hein ?

M'enfin bon, on veut pas tracer un truc ultra précis non plus je pense...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

BGD Team Pilot
Tibo
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Skywalk Cayenne 5
pratique principale: cross
vols: >1000h de vols
Messages: 99



« Répondre #8 le: 21 Mars 2019 - 14:29:41 »

Depuis plusieurs années, il n'y a plus de ballon sonde qui sont lancés, en tout cas concernant l'arc alpin.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Fondamentalement, ça ne va jamais assez vite !
brandi
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 339



« Répondre #9 le: 21 Mars 2019 - 14:52:55 »

Depuis plusieurs années, il n'y a plus de ballon sonde qui sont lancés, en tout cas concernant l'arc alpin.
Il y a 5 stations en France.
pour accéder aux données ça peut être là (téléchargement) https://donneespubliques.meteofrance.fr/?fond=produit&id_produit=97&id_rubrique=33

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
plumocum
les_modos
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's.
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 1 020



« Répondre #10 le: 21 Mars 2019 - 15:56:26 »

Après il n'y a pas besoin d'une usine à gaz non plus.
Une coupe verticale redonnant les moyennes de vitesses de montée, plus les vitesses et directions du vent calculées sur les 3 ou 4 dernières pompes serait déjà un bon outil pour décortiquer les strates. Ça permettrait de voir en un clin d'oeil ce qu'on s'escrime tous à faire quand on crosse.
En tout cas l'idée est bonne.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
fabrice
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 417



WWW
« Répondre #11 le: 21 Mars 2019 - 17:28:40 »

L'émagramme nous sert à prévoir la qualité des ascendances, or une fois que nous sommes en l'air, nous avons une mesure directe, le taux de montée selon l'altitude, les plafs de ce que nous recherchions. Je ne vois pas la pertinence de faire le chemin inverse, si ce n'est pour une contribution à améliorer les outils de prévisions.   
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  de graves négligences et imprudences des dirigeants FFVL.
Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal?
piment
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 530


« Répondre #12 le: 21 Mars 2019 - 22:02:26 »

Ben ça peut effectivement être intéressant d'avoir une comparaison entre l'émagramme théorique et celui mesuré mais la mesure précise de la température pose un gros problème!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 544



WWW
« Répondre #13 le: 21 Mars 2019 - 22:25:35 »

Par contre bonne remarque en effet, il faudrait plutot réaliser les mesures quand on descend, plutot que quand on thermique. Enfin a étudier !
Ce n'est pas parce que tu descends que tu ne traverses pas de l'air qui monte, établir un émagramme de l'air immobile avec des mesures prises dans un air convectif est , me semble t'il , une hérésie scientifique.


Oui c'est une vraie question, comment obtenir une courbe réaliste en volant dans un air convectif ?

Moyenner sur un certain temps ?  Ne pas utiliser les données de la sonde quand on traverse une zone ascendante ?

L'émagramme nous sert à prévoir la qualité des ascendances, or une fois que nous sommes en l'air, nous avons une mesure directe, le taux de montée selon l'altitude, les plafs de ce que nous recherchions. Je ne vois pas la pertinence de faire le chemin inverse, si ce n'est pour une contribution à améliorer les outils de prévisions.   

Si l'exploitation en vol me parait effectivement difficile car le temps de cerveau disponible n'est peut être pas suffisant pour l'analyse (au moins chez moi !  Clin d'oeil ). Une visualisation de la qualité de la masse d'air me serait utile pour analyser le vol à posteriori. Je me demande souvent si j'ai loupé le thermique pour aller plus haut ou si je suis arrivé sur une inversion. Les données disponibles actuellement sont des extrapolations calculées pour un lieu donné, j'imagine que même imparfaites les mesures collectées pendant un vol donneraient des renseignements pertinents.

Edit pour fabrice : Je te rassure même avec une VNH on pourrait se servir de ce genre de système. Clin d'oeil
« Dernière édition: 21 Mars 2019 - 22:48:26 par Patrick Samoens » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
fabrice
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 417



WWW
« Répondre #14 le: 21 Mars 2019 - 22:43:08 »

On peut rencontrer une couche d'inversion  quand un quart d'heure plus tard un autre la percera grâce à un thermique + puissant.
Les seules comparaisons valables, c'est dans 90% des cas celles avec d'autres pilotes...  surtout s'ils sont meilleurs. D'où l'intérêt des compets pour apprendre et affiner sa lecture.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  de graves négligences et imprudences des dirigeants FFVL.
Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal?
Charognard
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 609



« Répondre #15 le: 22 Mars 2019 - 01:01:56 »

Ça prend un canon à vario qui propulse le vario à 7000 pieds.
Dans sa descente sous un mini mini parachute, il va enregistrer toute la masse d’air.

Bon ça coûte un vario à chaque tir mais il faut ce qu’il faut !

Là toute l’intérêt d’utiliser des varios encore sous garantie.  canap
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 466



WWW
« Répondre #16 le: 22 Mars 2019 - 09:16:18 »

L'idée est top, et la problématique de mise en oeuvre super intéressante!
Mais je rejoins un peu Fabrice: pourquoi faire puisqu'on est déjà en l'air? Ah si, si en live je récupère les données du pilote qui est 30km devant moi sur mon cross, ça peut me donner des infos sur la suite de mon parcours par exemple...

Mais... ça s'adresserait à combien de pratiquants? Le parapente ce n'est que la perf et l'optimisation à tout prix? Les pilotes concernés, ils ne font pas déjà 200, 300, 400, 500km? N'est-ce pas jouissif d'observer son environnement avec ses vrais yeux pour prendre ses décisions (plutôt que de lire un écran)?

Et que peut-on faire pour rallonger les journées (et pouvoir faire des cross de 15h, 20h, à part voler en Sibérie ou en Alaska au mois de juin)?

Mais bon, j'avoue que même si ça me parait futile (voire inutile), ça peut être marrant à développer. C'est peut-être parce que c'est inutile que c'est captivant!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.028 secondes avec 22 requêtes.
anything