+ Le chant du vario +

Forum de parapente

26 Février 2021 - 08:58:58 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2] 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Communiqué de sécurité Sora 2  (Lu 8046 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Benoit 2R
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: RG emilie, supair wild
pratique principale: acro
vols: quelques vols
Messages: 0


bip bip biiip


« Répondre #25 le: 31 Octobre 2019 - 11:47:10 »

D'autre part, après les soucis de parachutale suite aux oreilles non accélérées, je peux dire que malgré le changement des suspentes préconisées, je m'en suis pris une bonne qui a été jusqu'au décrochage. Pour tempérer cependant l'incident, c'était dans des conditions extrêmement turbulentes.
En tout cas c'était la première fois qu'une telle chose m'arrivait, de toute ma vie de parapentiste, où j'ai toujours fait les oreilles à toute altitude sans jamais les accélérer (à tort ou à raison),

(Aparté)
Étrange car la seule fois où ça m'est arrivé également, c'était avec une Escape gliders conçu par.. le concepteur des ailes Supair.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flying Koala
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 4



« Répondre #26 le: 31 Octobre 2019 - 12:52:37 »

Oups... Halte au feu!

L’incident est grave certes, mais Supair réagit efficacement en prenant une mesure drastique pour éviter un drame irréparable.

Sa communication est efficace (au moins en France) et la boite prend ses responsabilités.

Si cette faiblesse sur les pattes d’attache du bi 42 est plus que préoccupante, il est rassurant de constater que Supair prend le problème par le bon bout.

Ce type d’incident peut vite se transformer en catastrophe industrielle et d’image et menacer la pérennité de la boite.

Faisons crédit à l’entreprise de plus se préoccuper de la vie de ses clients que de ses intérêts financiers à court terme. La politique de l’autruche peut parfois permettre de s’en sortir sans dommage mais seulement en jouant avec la vie de ses clients.

Pour encourager les autres acteurs à faire preuve de la même responsabilité que Supair en cas de crise, évitons de tirer sur l’ambulance et attendons le diagnostic, les mesures correctives et les éventuelles compensations que proposera l’entreprise.

Bravo à Supair pour cette décision courageuse et l’efficacité de sa communication de crise qui lui permet de répondre ici même en quelques minutes à des inquiétudes pertinentes sur le  bi 38 exprimées sur ce forum.

FK.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
panpou
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Aspen3, biGolden2, shooka15
pratique principale: vol / site
vols: 1500 vols
Messages: 0



« Répondre #27 le: 31 Octobre 2019 - 13:37:10 »

D'autre part, après les soucis de parachutale suite aux oreilles non accélérées, je peux dire que malgré le changement des suspentes préconisées, je m'en suis pris une bonne qui a été jusqu'au décrochage. Pour tempérer cependant l'incident, c'était dans des conditions extrêmement turbulentes.
En tout cas c'était la première fois qu'une telle chose m'arrivait, de toute ma vie de parapentiste, où j'ai toujours fait les oreilles à toute altitude sans jamais les accélérer (à tort ou à raison),

(Aparté)
Étrange car la seule fois où ça m'est arrivé également, c'était avec une Escape gliders conçu par.. le concepteur des ailes Supair.

Une parachutale aux oreilles non accélérées en conditions turbulentes, c'est possible avec toutes les voiles, oui c'est mieux de compenser l'augmentation d'incidence due aux oreilles par l'usage de accélérateur ... Attention aux amalgames, c'est souvent une erreur ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire, Carrera+, Axis Vega 5, Diamir, Nearbirds Genesis
pratique principale: vol / site
Messages: 17



« Répondre #28 le: 31 Octobre 2019 - 13:54:29 »

Vraiment étonné que la réaction du fabricant soit louée. S'il avait réagit dès le premier cas on aurait pu applaudir mais au bout du nième il n'avait pas vraiment d'autre choix me semble t-il
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flying Koala
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 4



« Répondre #29 le: 31 Octobre 2019 - 14:11:47 »

Vraiment étonné que la réaction du fabricant soit louée. S'il avait réagit dès le premier cas on aurait pu applaudir mais au bout du nième il n'avait pas vraiment d'autre choix me semble t-il

Compare avec Boeing qui avait eu plusieurs alertes sans drame sur son 737 Max et qui même après 2 crashes meurtriers n’a pas pris la décision par lui-même de clouer son avion au sol mais se l’est vu imposée par les autorités aériennes de tous les pays...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
edae
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire, Carrera+, Axis Vega 5, Diamir, Nearbirds Genesis
pratique principale: vol / site
Messages: 17



« Répondre #30 le: 31 Octobre 2019 - 15:09:07 »

La gestion de cette affaire par Boeing est calamiteuse et restera dans les annales de l'aviation. Cela n'est pas pour autant que quand un fabricant fait mieux que Boeing cela mérite des louanges
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
MichM
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: en attente
pratique principale: autre (?)
vols: ... vols
Messages: 244



« Répondre #31 le: 31 Octobre 2019 - 16:32:39 »

La gestion de cette affaire par Boeing est calamiteuse et restera dans les annales de l'aviation. Cela n'est pas pour autant que quand un fabricant fait mieux que Boeing cela mérite des louanges

 hein ?

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire, Carrera+, Axis Vega 5, Diamir, Nearbirds Genesis
pratique principale: vol / site
Messages: 17



« Répondre #32 le: 31 Octobre 2019 - 16:44:17 »

Je crois n'avoir jamais posté avec un simple smiley. Sinon lis le post précédent de Flying Koala cela devrait lever ton incompréhension
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
philou blanc
Invité
« Répondre #33 le: 31 Octobre 2019 - 21:04:01 »

Allez, j'ose....
Je ne peux concevoir que le pb ne provienne de la conception ( sinon, d'autres ailes d'autres marques seraient concernées,  vu que niveau matériaux et assemblages, bp se ressemblent ).
Je pense que sup air, est tout aussi sérieux, rigoureux et "competent", pour fabriquer du matos fiable, que toutes les autres marques, ils ont une attitude sérieuse, et très responsable sur ce coup là,  je le reconnais.
Je précise que je n'ai aucune aile de cette marque et n'ai aucun intérêt quelconque avec.
Je me pose les questions suivantes :
1- sur des ailes sollicitées  un peu plus que du biplace loisir, est ce que les contrôles ne devraient pas être plus poussés ou specifiques; les biplaceus pro osent envoyer un peu plus, attention, je ne dis pas qu'ils font n'importe quoi, mais avec leur super compétence, les zigouigouis pour donner plus de sensations sont peut-être plus fréquents et de fait éprouvants pour le matos
2- est ce que le bi Sora 2 de sup air n'est pas celui qui est le plus présent, dans le parc de bi volants, en particulier sur le secteur d'Annecy? Et du coup le plus "exposé " ?
Ce sont des questions pour alimenter la réflexion, aucune critique de ma part.
Connaître le parc des ailes doit être possible, via la ffvl.
En tout cas, je suis d'accord avec moi même pour me poser ces questions  très heureux
Amicalement
Philou
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
roofus
Invité
« Répondre #34 le: 01 Novembre 2019 - 12:43:41 »

Nul doute qu'à la suite de cette alerte les possesseurs de cet aile vont l'inspecter attentivement et probablement trouver des amorces de rupture avant trop tard si il s’avère que ce n'est pas une malheureuse coincidence ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
messages non lus
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: cross
Messages: 3


« Répondre #35 le: 01 Novembre 2019 - 14:37:52 »

Perso j aurais actuellement une aile fabriquée en Thaïlande chez A&C
Je demanderai à mon fabricant si le galon est le même que celui des Sora 2 ...
Parce les bi pro ont effectivement une surutilisation mais d autres pratiquant tirent autant sur leur solo à la fin de chaque vol... Et les autres bi comme le 38 et les autres marques n ont pas de problèmes...
On a les données des suspentes, du tissus, faudra aussi demander celui du galon....
Lorsque celui ci sera communiqué je demanderai au printemps au fabricant de ma prochaine aile si il l utilise... Et ne l achèterai pas sans le savoir !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flying Koala
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 4



« Répondre #36 le: 01 Novembre 2019 - 15:30:33 »

Perso j aurais actuellement une aile fabriquée en Thaïlande chez A&C
Je demanderai à mon fabricant si le galon est le même que celui des Sora 2 ...
Parce les bi pro ont effectivement une surutilisation mais d autres pratiquant tirent autant sur leur solo à la fin de chaque vol... Et les autres bi comme le 38 et les autres marques n ont pas de problèmes...
On a les données des suspentes, du tissus, faudra aussi demander celui du galon....
Lorsque celui ci sera communiqué je demanderai au printemps au fabricant de ma prochaine aile si il l utilise... Et ne l achèterai pas sans le savoir !

Les origines du problème peuvent être bien plus multiples :
- lot défectueux du tissu/galon des pattes d’attache
- lot défectueux du fil de couture
- sous-dimensionnement en conception du débord des panneaux sur lequel est cousue la patte d’attache pour minimiser les pertes et les chutes
- mauvaise technique de quelques opérateurs sur ces coutures
- process de fabrication pouvant fragiliser les pattes pendant la production et générer un vieillissement prématuré
Etc. Etc.

Entre la non-conformité de quelques lots de matière première en appro, le sous-dimensionnement des marges en conception qui peut rendre le façonnage aléatoire et la malfaçon en production avec des niveaux de technicité des couturiers/couturières hétérogènes, ce type de problème peut vite devenir un cauchemar industriel pour Supair. Le diagnostic ne sera peut-être pas simple et il faudra ensuite un système de tracabilité vraiment irréprochable pour identifier les lots de Sora 2 « à risque ».

Bon courage à eux...

FK.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
fabrice
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 27



WWW
« Répondre #37 le: 01 Novembre 2019 - 15:45:29 »

Ce genre d'incidents devrait amener à remettre en cause  le coûteux test en charge et voir si il ne serait pas plus efficace d'avoir plus fréquemment des tests unitaires, bien moins coûteux des différents assemblages, et un test global lorsque la structure générale est différente de ce qui se faisait auparavant, ou bien une seule taille testée.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Willow
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Rise 2 SL
pratique principale: vol / site
vols: a peu pres... vols
Messages: 17


« Répondre #38 le: 01 Novembre 2019 - 15:50:21 »

Perso j aurais actuellement une aile fabriquée en Thaïlande chez A&C
Je demanderai à mon fabricant si le galon est le même que celui des Sora 2 ...

le problème étant déjà d'avoir l'info du sous-traitant qui fabrique l'aile.

Il y avait eu un article de internet de mémoire listant les pays de production, mais il ne citait pas le nom des usines si je me rappelle bien. Et les constructeurs ne sont pas très bavards sur le sujet, ce qui peut se comprendre car ça peut porter à discussions (discussions qu'on a d'ailleurs eu ici à plusieurs reprises, et encore dernièrement)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Tout est poison et rien n'est sans poison; la dose seule fait que quelque chose n'est pas un poison." Parecelse
wowo
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 81



« Répondre #39 le: 01 Novembre 2019 - 16:31:22 »

[...]
Les origines du problème peuvent être bien plus multiples :
- lot défectueux du tissu/galon des pattes d’attache
- lot défectueux du fil de couture
- sous-dimensionnement en conception du débord des panneaux sur lequel est cousue la patte d’attache pour minimiser les pertes et les chutes
- mauvaise technique de quelques opérateurs sur ces coutures
- process de fabrication pouvant fragiliser les pattes pendant la production et générer un vieillissement prématuré
Etc. Etc.

Entre la non-conformité de quelques lots de matière première en appro, le sous-dimensionnement des marges en conception qui peut rendre le façonnage aléatoire et la malfaçon en production avec des niveaux de technicité des couturiers/couturières hétérogènes, ce type de problème peut vite devenir un cauchemar industriel pour Supair. Le diagnostic ne sera peut-être pas simple et il faudra ensuite un système de tracabilité vraiment irréprochable pour identifier les lots de Sora 2 « à risque ».
[...]

Totalement d'accord et le cauchemar n'est pas que pour Supair.

Ici c'est le constat que l'industrie du Vol Libre est encore loin d'avoir atteint la maturité.

Et là dedans est englobé l'homologation, sa normes et ses tests, la PMA, etc.

 je sors
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
JustinBieber
Invité
« Répondre #40 le: 02 Novembre 2019 - 00:01:17 »


Totalement d'accord et le cauchemar n'est pas que pour Supair.

Ici c'est le constat que l'industrie du Vol Libre est encore loin d'avoir atteint la maturité.

Et là dedans est englobé l'homologation, sa normes et ses tests, la PMA, etc.

 je sors

ça serait un vrai drame que les processus d'homologation etc.. s'alourdissent. ça ferait grimper mortellement les coûts des équipements et tuerait probablement l'activité
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 81



« Répondre #41 le: 02 Novembre 2019 - 00:27:15 »

[...]

ça serait un vrai drame que les processus d'homologation etc.. s'alourdissent. ça ferait grimper mortellement les coûts des équipements et tuerait probablement l'activité

Même pas sûr que vraiment plus de sérieux dans toute la chaîne augmente le prix final. Surtout en voyant combien la notion de juste prix est décrédibilisé par le jeux des ristournes possibles... en France et plus encore si on a connaissance des prix qui se pratiquent ailleurs.

Mais surtout, perso je préférerai payer un peu plus cher pour du matériel homologué avec la certitude que cette homologation comme d'ailleurs aussi les process de fabrication me font payer pour du materiel réellement sûr et fiable.

Au jour d'aujourd'hui et les exemples ne manquent pas, ce n'est pas le cas et ce ne sont pas les retours que l'on a globalement des "ateliers" de contrôle/révision qui sont de nature à me rassurer.

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
ALPYR
Invité
« Répondre #42 le: 02 Novembre 2019 - 09:12:14 »

Ce genre d'incidents devrait amener à remettre en cause  le coûteux test en charge
Que je sache, ce n'est pas ce qui coûte le plus cher dans l'homologation d'une aile. Et c'est simple et efficace pour savoir si la construction est bien faite dans les règles de l'art.

perso je préférerai payer un peu plus cher pour du matériel homologué avec la certitude que cette homologation comme d'ailleurs aussi les process de fabrication me font payer pour du materiel réellement sûr et fiable.
Oui comme l'aéronautique, avec les fissures détectées sur un nouveau modèle de Boeing...  Yeux qui roulent

Je ne sais pas ce qui a causé les problèmes ici, mais en tout cas les voiles homologuées sont solides et fiables. Ensuite quelle est l'utilisation à laquelle elles sont soumises ? On a déjà évoqué sur ce forum les manœuvres de voltige avec leurs reports de charges sous G transitoirement sur un petit groupe de suspentes...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fabrice
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 27



WWW
« Répondre #43 le: 02 Novembre 2019 - 11:12:48 »

Ce genre d'incidents devrait amener à remettre en cause  le coûteux test en charge
Que je sache, ce n'est pas ce qui coûte le plus cher dans l'homologation d'une aile. Et c'est simple et efficace pour savoir si la construction est bien faite dans les règles de l'art.
C'est simple, pas si couteux sur les tailles les + vendues, mais aux extrémités cela prend de l'importance

Fait-on mieux ailleurs, dans d'autres industries? Oui. On ne re-teste pas systématiquement les mêmes montages, les mêmes assemblages.

Dans le cas présent, lorsque le galon n'est pas le même un test du point d'attache aurait permis une comparaison avec celui de référence.
Peut-être est-ce  au constructeur de le faire en plus, mais je crois qu'on peut faire mieux pour le même budget global! 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

ALPYR
Invité
« Répondre #44 le: 02 Novembre 2019 - 11:19:07 »


Comment expliquer des casse sur du matériel recent testé en charge à bien plus de 8 g

Soit par une fabrication différente de celle qui a été homologuée, soit par une erreur lors de la construction, soit par le fait que 8G ne sont peut-être pas suffisants pour garantir le vieillissement accéléré que certains pros font subir à leur matériel. Si 500 vols ça veut dire 500 SAT en biplace, eh bien...

Fabrice, je ne comprends pas bien tes remarques, les tests en charge ne sont pas faits taille par taille mais sur la plus grande. Je ne vois pas à quel système tu voudrais en venir.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fabrice
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 27



WWW
« Répondre #45 le: 02 Novembre 2019 - 11:44:38 »


Fabrice, je ne comprends pas bien tes remarques, les tests en charge ne sont pas faits taille par taille mais sur la plus grande. Je ne vois pas à quel système tu voudrais en venir.
Je croyais que sur les parapentes EN, le test en charge était nécessaire sur chaque taille, ce qui n'est pas le cas pour les voiles compétitions Hors-Normes CCC.

Dans l'industrie, généralement,  on teste les éléments ou groupes d'éléments  un à un, puis on fait des tests qui en englobent de + en + selon la complexité du produit final. Et, on ne reteste que ce qui a changé pour un modèle nouveau.
Si un ensemble A est remplacé par B mais assure la même fonction, et donne le même résultat au test, alors nul besoin de retester les ensembles l'incorporant.

Dans le cas présent connaitre la résistance du montage d'un point d'attache aurait permis de vérifier rapidement si celui  monté avec du galon G1 dans l'usine U1 était équivalent à celui monté avec du galon G2 par l'usine U2.

Aujourd'hui, si je me rappelle bien c'est les organismes certificateurs qui jugent si une petite modification (changement de fils,... ) reste conforme ou non à la norme.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Cactus
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: cross
vols: 500 vols
Messages: 0


« Répondre #46 le: 05 Novembre 2019 - 22:32:17 »

Hello,

Est-ce que quelqu'un sait dans quel pays et usine sont fabriqués les sora 2?

merci
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willow
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Rise 2 SL
pratique principale: vol / site
vols: a peu pres... vols
Messages: 17


« Répondre #47 le: 05 Novembre 2019 - 22:47:12 »

il suffit de lire ce fil...

Thaîlande pour les taile 42, république tchèque pour les 38

Bonjour à tous,

Les ailes SUPAIR SORA 2-42, concernées par le communiqué du 28 octobre, sont produites chez A&C en Thaïlande, comme d’ailleurs les voiles d’autres marques de parapente.
Les SUPAIR SORA 2 taille 38 sont fabriquées dans l’usine GRADIENT, en République Tchèque, avec un galon produit par un fournisseur local, différent de celui utilisé par A&C.
Toutes les ailes Gradient sont fabriquées dans l'usine Gradient en République Tchèque et ne sont pas concernées par le communiqué du 28 octobre.

Merci
Maeva
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Tout est poison et rien n'est sans poison; la dose seule fait que quelque chose n'est pas un poison." Parecelse
chatmalo
les_modos
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 6



« Répondre #48 le: 06 Novembre 2019 - 09:40:03 »

Le flood est parti ...

Oui j’ai viré du « en rapport avec le sujet », mais comme lire vos échanges pourris est une purge, des fois on fatigue et on taille un peu large.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
SUPAIR
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: SUPAIR
pratique principale: autre (?)
vols: +1000 vols
Messages: 0



WWW
« Répondre #49 le: 09 Novembre 2019 - 18:24:23 »

Bonjour,

Veuillez trouver ci-joint un communiqué informant de l'évolution de la situation.

Merci
Maeva

https://www.facebook.com/supairparagliding/photos/a.191661054178169/3428916767119232


* COMMUNIQUE_SORA_2_09_nov_2019_FR.jpg (295.32 Ko, 1500x2083 - vu 304 fois.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pages: 1 [2] 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.063 secondes avec 22 requêtes.