+ Le chant du vario +

Forum de parapente

17 Septembre 2019 - 09:22:44 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2]  Toutes   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Êtes-vous influençable par la X-Alps ?  (Lu 1312 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 682



« Répondre #25 le: 21 Juin 2019 - 10:37:21 »

Si on est influençable par la xalp sans le niveau technique, d analyse et la forme physique on va droit au carton...

Le questionnement de Charognard est très intéressant.

On peut même après s'être demandé personnellement quelle est l'influence de la X-Alp sur nous et notre pratique. Se poser la question, est-ce que dans les situations un peu limites voire accidentogênés que l'on a déjà vecu, quelque chose nous a influencé pour nous y mener. Et plus loin se demander quelle est la part de "linfluence" en tant que cause principale ou secondaire dans les accidents ?

 hein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 268



« Répondre #26 le: 21 Juin 2019 - 10:47:22 »

Curieux sondage !
La X-Alps est une épreuve hors-normes, au parapente ce que le Tour des Géants (en patois valdotain, Tor dei Giganti en italien) est à la marche en montagne et ce que le tour du Monde en solitaire est à la course au large.
Cette course peut captiver certains d'entre nous parce que ses acteurs les font rêver, parce que leurs choix tactiques alimentent les conversations à la terrasse de l'atterro, c'est leur droit aussi bien que de parler politique.
Cela ne me passionne pas et je ne m'y intéresse - de très loin - que quand un copain est engagé dans ce qu'il faut bien appeler une galère infernale.
Ce n'est pas le cas cette année.
J'avais suivi un peu l'aventure de Victor Sebe, que je connais depuis que j'ai volé avec lui dans mes stages aux Grands Espaces, par celle de Clément Latour puis celle d'Erik - grand copain de "mon pilote" - notre Suédois de Planfait, mais pas plus que ça.
---
Pour m'impressionner, il fallut des gaillards comme Reinhold Messner, Niki Lauda et Barry Sheene, qui poussèrent au-delà des limites la volonté de ne pas céder au corps martyrisé qui se dérobait à eux. Je n'ai pas connu Lauda, j'ai croisé Messner en 1969 (comme interprète) au refuge d'Argentière quand il était venu faire la Davaille en solo, et Barry Sheene plusieurs fois quand il venait nous saluer, rigoler et bavarder avec nous, commissaires de piste lambda, pendant son tour de reconnaissance à pied du circuit avant de prendre la piste.
---
Quelques gaillards moins conventionnels m'impressionnèrent aussi mais ils appartiennent maintenant à l'Histoire, par exemple le truand Jacques Mesrine (qui fut capable de s'évader du QHS de la Santé, assassiné dans un guet-apens policier) ou le capitaine SS Michael Wittmann qui fut le plus redoutable chef de char de la guerre, avec un talent extraordinaire pour "sentir" l'ennemi et le détruire (et donc rester en vie) aux commandes d'un Stug (Sturmgeschütz / canon d'assaut) puis d'un char Tigre, et un tableau de chasse exceptionnel. D'accord, c'était un SS, mais ce n'était pas un criminel, c'était un guerrier, tué dans son char pendant la bataille de Normandie en août 1944. Son fantastique exploit à Villers-Bocage, quand il attaqua tout seul et détruisit toute une unité blindée anglaise, restera dans les Annales de l'Histoire.

Dans le même registre, on peut admirer le talent et le culot de Lannes, qui attaqua tout seul à 1 contre 10 et sans artillerie l'armée russe à Friedland, en 1807, et tint le coup pendant 8 heures en attendant l'arrivée de Napoléon avec le gros de l'armée. Il fut tué à Essling en 1809.
---
Les exploits de nos parapentistes dans la X-Alps sont ce qu'ils sont, je n'irai pas les dénigrer bien au contraire, mais en comparaison ils sont quand même très loin de ceux des gaillards que je viens de citer, qui n'ont que peu d'écho dans le grand public.
---
Il n'y a que les vieux motards qui se rappellent Barry Sheene, ils n'y a que les alpinistes qui se rappellent Hermann Bühl ou Lionel Terray, il n'y a que les férus d'Histoire qui se rappellent Jean Lannes ou Michael Wittmann, et si on se souvient de Niki Lauda c'est parce qu'il vient de mourir, il n'y a que les férus de F1 qui se rappellent son terrible accident sur le Nurbürgring en 76.
Il n'y aura que les parapentistes pour se rappeler le nom de Chrigel Maurer pour ses performances dans la X-Alps et cela ne fait pas grand monde.
Quand je l'ai vu arriver au col des Frêtes il y a deux ans, en plein cagnard, il ne transpirait pas et il était sec, c'était vraiment étonnant mais pas admirable.
Maurer est un pilote exceptionnel mais il ne gagnerait peut-être pas aussi "facilement" sans la logistique importante qui l'accompagne mais c'est une autre débat.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 873



« Répondre #27 le: 21 Juin 2019 - 10:47:51 »

Si tout le monde dit ne pas être influencé par la X-Alps et le matériel des participants vedettes, vous dites alors que les fabricants perdent leurs temps à fabriquer et sortir à temps du matériel pour la X-Alps.

Si on m’avait dit que quand Maurer gagne une course avec le modèle X, les ventes de ce modèle augmentent de 20 % etc, je comprendrais pourquoi les fabricants proposent ces modèles Kleenex.

Je ne pense pas que tous ces fabricants soient fou.

Allez gang de frigide de l’aveu ! Dites le à quelle point vous vendriez vos enfants pour acquérir tous ces beaux joujoux qui volent comme des avions de lignes !

Je n'ai pas attendu la xalps pour crapahuter avec un parapente sur le dos.
Et c'est pas la xalps qui m'a fait prendre conscience qu'un sac de 24 kil c'est insuportable et ça rentre mal dans la clio qui te prend en stop.
Et comme je ne suis pas le seul ça ne m'étonne pas que les modèles light prennent 20%.
De là à en déduire que je suis influencé par la xalps  Yeux qui roulent  En ce cas je suis tout autant influencé par les championnats du monde de la partouze : c'est aussi grâce à ça qu'on a des capotes révolutionnaires.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 873



« Répondre #28 le: 21 Juin 2019 - 10:58:41 »

Si on est influençable par la xalp sans le niveau technique, d analyse et la forme physique on va droit au carton...

Le questionnement de Charognard est très intéressant.

On peut même après s'être demandé personnellement quelle est l'influence de la X-Alp sur nous et notre pratique. Se poser la question, est-ce que dans les situations un peu limites voire accidentogênés que l'on a déjà vecu, quelque chose nous a influencé pour nous y mener. Et plus loin se demander quelle est la part de "linfluence" en tant que cause principale ou secondaire dans les accidents ?

 hein ?
D'un autre côté tu ne te poses pas toutes ces questions dès lors qu'il s'agit de t'interroger sur l'influence que peut avoir la cfd et la course à la performance en tant que cause possible d'accidents. C'est même l'inverse puisque tu n'hésites pas à en faire la promotion.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 682



« Répondre #29 le: 21 Juin 2019 - 14:30:20 »

Si on est influençable par la xalp sans le niveau technique, d analyse et la forme physique on va droit au carton...

Le questionnement de Charognard est très intéressant.

On peut même après s'être demandé personnellement quelle est l'influence de la X-Alp sur nous et notre pratique. Se poser la question, est-ce que dans les situations un peu limites voire accidentogênés que l'on a déjà vecu, quelque chose nous a influencé pour nous y mener. Et plus loin se demander quelle est la part de "linfluence" en tant que cause principale ou secondaire dans les accidents ?

 hein ?
D'un autre côté tu ne te poses pas toutes ces questions dès lors qu'il s'agit de t'interroger sur l'influence que peut avoir la cfd et la course à la performance en tant que cause possible d'accidents. C'est même l'inverse puisque tu n'hésites pas à en faire la promotion.

(@) Plumocum salut et... désolé, mais soit peut-être me suis-je mal exprimé, soit peut-être m'as-tu mal interprété. Car ici je proposais après que chacun se soit prononcé sur l'influence ou non que peut avoir sur lui la X-Alps (pour moi perso aucune) de réfléchir sur la réalité ou non de sa sensibilité aux "influences/influenceurs". Donc non pas seulement de l'influence de tous les types de compétitions imaginables (CFD, Xc-contest, vitesse-distance, voltige, précision d'atterrissage, costumé, etc.) Mais bien de tous les types d'influences qui peuvent exister, les medias, le marketing, les copains, etc.

J'estime effectivement que la CFD ainsi que toutes les formes de compétitions sont de très bon outils dans l'apprentissage et la progression de tout pilote quand elles sont utilisés à bon escient, au bon moment de la progression, dans le bon esprit (apprendre et non pas prouver quelque chose)

Après une compétition du niveau d'exigences de la X-Alps, niveau que l'on peut aussi attribuer aux vols de records en distances, aux top-ten des CFD et autres Xc-contest, aux championnats du monde et autres PWC, etc. Les compétitions d'un tel niveau d'exigences ne sont accessibles qu'à une "Elite" et si certainement un petit ratio de pilote lambda peut s'imaginer s'y identifier cela ne doit pas, mon avis, être le fait de la grande majorité. Sinon les accidents mortels ne se compteraient pas sur les doigts des mains et... pieds mais par centaines.

Ceci étant, juste dans mon petit coin du moment dans cette période à passages de fronts répètés et tendances orageuses clarement annoncées. Je ne peux que me demander au vu des ailes qui dès la moindre supposée "accalmie" se voient dans le ciel à 7 voir 8 octas avec des bases qui hésitent entre toutes les nuances de gris et que sans soleil et pas à l'heure d'une éventuelle restit, cela monte sans trop de souci... Bref, je ne peux que me demander ce qui motive ces pilotes, sont-ils sous "influence" et de quoi/qui alors ou c'est vraiment leur decision libre de toute influence qui les font décoller ?

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Tibo
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Skywalk Cayenne 5
pratique principale: cross
vols: >1000h de vols
Messages: 99



« Répondre #30 le: 21 Juin 2019 - 17:34:31 »

Tiens c'est marrant je me posais la même question en sortant de Montagne en scène hier soir à Lyon. Voir des gens top level faire de belles choses, ca inspire beaucoup. On a tous je crois un ptit diablotin caché qui ne demande qu'à s'enflammer quand on se souvient de ce qui est finalement possible de de faire. À nous de nous souvenir qu'il faut que nous nous en donnions les moyens.

il faut un talent de base aussi, et tout le monde ne l'a pas malgré toute la bonne volonté et le travail

Moi je vole 10h par an mais j'ai un talent énorme et une caisse à faire rougir Kilian Jornet et Toma Coconea.
Je ne participe pas à la Redbull X-Alps car j'ai des revenus qui ne dépendent pas du parapente et je ne voudrais pas enlever à Chrigel Maurer sa première source de médiatisation et donc de vecteur de revenus.
Je pense que si je participais, ça révolutionnerait votre pratique et votre vision du potentiel d'un parapentiste.
Parce que je suis fairplay, je prendrais une aile école de construction standard, une sellette string, je compterais sur la bienveillance des gens pour m'orienter sur le parcours et j'offrirai mon nightpass à un suisse qui en a plus besoin que moi.

Tout ceci, m'offre des chevilles assez solide pour supporter un aller-retour sur le parcours X-Alps en moins de temps qu'il n'a fallut au vainqueur de la première édition pour le simple aller.

Vous pouvez également mesurer que j'ai suffisamment d'ego pour me permettre d'être sélectionné.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Fondamentalement, ça ne va jamais assez vite !
airsinge
crossman (woman)
******
En ligne En ligne

Aile: volante
pratique principale: apprends à voler
vols: depuis longtemps déjà des vols
Messages: 232



« Répondre #31 le: 21 Juin 2019 - 20:29:35 »

Bon, je passe aux aveux : la Phi Maestro light est devenue une voile très attrayante. Elle va me permettre de parcourir la Xalps très sereinement, en toute sécurité et dans un confort total, même quand j'aurai passé la cinquantaine.

Blague à part, rien de ce qui se passe ne permet de dire qu'elle défavorise son pilote par rapport aux autres ailes en lice : par exemple il y a des Zeolite devant mais aussi derrière.
« Dernière édition: 21 Juin 2019 - 20:41:24 par airsinge » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Soaring138
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Peak 3 / Métis 2
pratique principale: cross
vols: 600+ vols
Messages: 53


Flying for XC and for fun !


« Répondre #32 le: 21 Juin 2019 - 23:57:56 »

Influencable? Oui !
C'est pendant la XAlps que j'ai démarré mon entrainement au semi-marathon Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: volante
pratique principale: cross
vols: un paquet de vols
Messages: 648


Up, up, and away !


WWW
« Répondre #33 le: 22 Juin 2019 - 07:04:22 »

ça, c'est le "point nairolf" alors ! Mr. Green
Pour ça, tu as le bouton "Notifier" en bas à droite de la page, juste après "Répondre".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Man's
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 012



« Répondre #34 le: 22 Juin 2019 - 09:59:16 »

---
Quelques gaillards moins conventionnels m'impressionnèrent aussi mais ils appartiennent maintenant à l'Histoire, par exemple le truand Jacques Mesrine (qui fut capable de s'évader du QHS de la Santé, assassiné dans un guet-apens policier) ou le capitaine SS Michael Wittmann qui fut le plus redoutable chef de char de la guerre, avec un talent extraordinaire pour "sentir" l'ennemi et le détruire (et donc rester en vie) aux commandes d'un Stug (Sturmgeschütz / canon d'assaut) puis d'un char Tigre, et un tableau de chasse exceptionnel. D'accord, c'était un SS, mais ce n'était pas un criminel, c'était un guerrier, tué dans son char pendant la bataille de Normandie en août 1944. Son fantastique exploit à Villers-Bocage, quand il attaqua tout seul et détruisit toute une unité blindée anglaise, restera dans les Annales de l'Histoire.
---

Salut Viviane,  salut !

Je découvre ton message et je suis quand même extrêmement surpris par ce que tu écris !  hein ?
En effet citer comme tu le fais avec une certaine "admiration", à cause de leur fort caractère, des personnes comme Mesrine ou Wittmann m'étonne énormément (pour ne pas dire plus).  hein ?

Pourquoi ne pas "admirer" aussi des gens comme Landru ou Fourniret par exemple ?
J'imagine en effet que les tueurs/violeurs en série ont sans doute des caractères affirmés...
Mais "valoriser" comme tu le fais des personnes comme Mesrine ou Wittmann !  effray  rouleau ? patisserie

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 471



WWW
« Répondre #35 le: 22 Juin 2019 - 14:39:38 »

Comme pour la F1 par exemple c'est pour les constructeurs la possibilité de mettre en avant une image de marque.

Les ventes de zéolite resteront à mon avis très marginales (qui investirait dans un gun à la durée de vie si réduite ?), mais c'est démontrer l'excellence de la conception.

Personnellement cela me fait dire que même si Advance a volontairement arrêté de vendre des voiles de compétition cette marque reste dans le coup même sur le créneau des guns.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
Pages: 1 [2]  Toutes   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.031 secondes avec 22 requêtes.