+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Septembre 2018 - 11:38:44 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
windriders
best-flying
CSC
prevol
flysierranevada
Soaring
Pages: 1 2 [3] 4 5   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: PHi Symphonia  (Lu 14076 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Lassalle
tchatcheuse(eur)
**
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 892



« Répondre #50 le: 28 Février 2018 - 16:59:08 »


Je parlais de l'essai de PPMag


Conclusion de l'essai de la Phi Symphonia paru dans Parapente Mag :
-----------------------
Un tel niveau de performance n'a jamais été aussi accessible.
Pas parce qu'il s'agit d'une ENA.
Mais plutôt parce que l'équilibre général de cette aile est exceptionnel.
Cette Symphonia a le pouvoir d'atténuer les défauts de son pilote.
Elle plane fort.
Elle reste ludique et agréable quel que soit son style de vol.
C'est une distributrice de bonheur !

-------------------------

Performances annoncées dans l'essai :
--------------------
- Vitesse maxi mains hautes : 37 km/h.
- Vitesse maxi accélérée : 46 km/h.
- Finesse maxi : 10, pas d'effort.
- Décrochage : 23 km/h, effort 8 kg.

----------------------

Mais il est écrit aussi :
--------------------------
Il ne s'agit donc pas d'une aile de débutants, et d'ailleurs aucune école n'envisagera d'en acheter pour ses stages initiation.
----------------------------

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
pop270974
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: nevada 2
pratique principale: cross
Messages: 33



WWW
« Répondre #51 le: 28 Février 2018 - 17:23:18 »

Voila la solution   bravo  bravo  bravo  , il est temps que les pilotes apprennent à se remettre en cause
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
swaxis38
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma 9, Goose Mk3, Aspen 4
pratique principale: cross
vols: plus qu'hier, moins que demain vols
Messages: 131



« Répondre #52 le: 28 Février 2018 - 17:47:29 »

+9km/h full barreau  Yeux qui roulent , elle semble avoir été bien bridée cette Symphonia, pour rentrer en A.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
pingumotion
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Punk - BGD Dual Lite - Griffin
pratique principale: cross
vols: jamais assez de vols
Messages: 207



WWW
« Répondre #53 le: 28 Février 2018 - 18:47:27 »

+9km/h full barreau  Yeux qui roulent , elle semble avoir été bien bridée cette Symphonia, pour rentrer en A.

Oui, mais est-ce vraiment nécessaire de pouvoir dépasser les 50km/h pour une voile de ce type (loisir cool)? Un biplace à mi-charge ne dépasse en général pas 48km/h d'après les tests, pourtant ça vole très bien non ?
Si pour cette Symphonia le rendement (ou pour ceux à qui ça parle pas : "la glisse en aerologie active") est bien meilleur que les autres voiles EN-A, ça compense aussi.
« Dernière édition: 28 Février 2018 - 19:03:18 par pingumotion » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"J'enroule un solide +0,1, je suis bientôt au nuage !"
JustinBieber
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: swift4
pratique principale: rampant passion
vols: 150h annuels depuis 3 saisons de vols
Messages: 603



« Répondre #54 le: 28 Février 2018 - 19:48:44 »

Moi ça me laisse songeur ce type de nouvelle conception, symphonia, phantom...
On nous vend des machines très performantes dans leurs catégories d'homologation respectives alors que l'usage les placeraient dans la catégorie d'utilisation supérieure, sport.
Est-ce que ça serait pas la porte ouverte à une mauvaise interprétation, une lacune d'apprentissage?
Je m'explique mieux (sinon je vais encore me faire bannir...): le pilote frais va peut-etre mettre trop de confiance dans sa voile très sûre et se mettre en danger non?
J'ai un exemple, l'été passé j'ai vu évoluer une triton2 et une phantom ensemble dans un thermique assez technique. Triton etait pilotée par un type de la quarantaine volant beaucoup et phantom un gars de la soixantaine volant de temps en temps mais depuis toujours, j'ai brièvement discuté avec eux. Dans le thermique on montait tous bien sauf phantom qui essuyait les glissades et les fermetures dues au rappel, on voyait bien qu'il avait pas le niveau malgré sa gentille voile
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Archaleon
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Punk + Forza / Leaf light + Kolibri
pratique principale: cross
vols: 516h en 660 vols
Messages: 334



« Répondre #55 le: 28 Février 2018 - 20:00:32 »


J'ai un exemple, l'été passé j'ai vu évoluer une triton2 et une phantom ensemble dans un thermique assez technique. Triton etait pilotée par un type de la quarantaine volant beaucoup et phantom un gars de la soixantaine volant de temps en temps mais depuis toujours, j'ai brièvement discuté avec eux. Dans le thermique on montait tous bien sauf phantom qui essuyait les glissades et les fermetures dues au rappel, on voyait bien qu'il avait pas le niveau malgré sa gentille voile


Ca aurait changé quelque chose s'il avait été en Ion ? Non pareil il aurait été dans le même thermique à se faire ejecter.

Mais si il avait été en Mentor ? Ben là ca aurait été pire non ?

Bref je vois pas en quoi c'est un problème. On choisit, si on est pas trop con, la voile la plus performante qui correspond à son niveau, non ?
Sinon on volerait encore tous en Buzz 1 et Ion 1.

Ca se voit quand les pilotes changent de voiles. Y'a 2 catégories : ceux qui progressent et qui montent. Ceux qui remplacent leur Ion 4 par une Ion 5 pour un peu plus de performance à exigence égale.

Bref la Symphonia pourquoi pas, certains pilotes sont rassurées par une EN A plus qu'une Low B, proposer une voile en tant que 2ie voile qui a le sticker EN A, ca fait pas de mal.

Moi j'attends surtout de voir la B- (Tenor) et surtout la B+ (parce que c'est celle qui correspond à mon niveau actuel)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 532




WWW
« Répondre #56 le: 28 Février 2018 - 20:11:41 »

Moi ça me laisse songeur ce type de nouvelle conception, symphonia, phantom...
On nous vend des machines très performantes dans leurs catégories d'homologation respectives alors que l'usage les placeraient dans la catégorie d'utilisation supérieure, sport.
Est-ce que ça serait pas la porte ouverte à une mauvaise interprétation, une lacune d'apprentissage?

Salut

Mode humour ON
Moi ce qui me laisse songeur, c'est qu'il semble que les seuls vrais pilotes, capable de cibler la bonne aile pour le bon pilote, je crois qu'il n'y en a que sur le chant du vario. Les autres, c'est clair, ils n'y connaissent rien !
Mode humour OFF

Plus sérieusement, je pense qu'il y a plein de pilotes qui ont une opinion juste de leur niveau et une idée tout à fait consciente des voiles avec lesquelles ils peuvent voler et des conditions dans lesquelles ils peuvent voler.
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 625



« Répondre #57 le: 28 Février 2018 - 20:31:06 »

C'est bien moins la voile peut-être un chouia trop chaude pour nous sous laquelle on décide de voler qui nous met dans la mouise, que les conditions moisie dans lesquelles on se décide d'aller voler avec.

Après je trouverai intéressant de me faire expliquer la réflexion menée pour décider de quelque chose comme :
Citation
Moi j'attends surtout de voir la B- (Tenor) et surtout la B+ (parce que c'est celle qui correspond à mon niveau actuel)

Sur quoi se base t-on pour penser que notre niveau est celui pour une B+ car c'est quoi une B+ ? et est-ce que toutes les B+ ont les mêmes performances et exigences les unes comme les autres ? Est-ce que c'est vraiment on se basant sur une appellation aussi générique que B- ou B+ on est en mesure de déterminer qu'une voile corresponde à notre niveau perso ?

Cela me parait quand même très reducteur et même si je ne vais pas contredire Laurent quand il pense que ; plein de pilotes  ont une opinion juste de leur niveau et une idée tout à fait consciente des voiles avec lesquelles ils peuvent voler et des conditions dans lesquelles ils peuvent voler. Il est certain que "plein" ne signifie pas "tous".

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
JustinBieber
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: swift4
pratique principale: rampant passion
vols: 150h annuels depuis 3 saisons de vols
Messages: 603



« Répondre #58 le: 28 Février 2018 - 22:00:48 »

C'est là que je vois un problème, mon exemple du pilote en phantom, est-ce qu'il a pas été poussé par la sécurité vendue par sa voile à se mettre dans du lourd en inadéquation avec ses capacités? Ces questions je me les pose pas du tout face a des copains qui volent toute l'année régulièrement, qui progressent en expérience du terrain et en finesse de pilotage et qui montent en gamme niveau voile

Avec la symphonia, je vois un autre problème arriver: une voile bourrée d'énergie mais bridée, qui invite à la balade mais qui n'a pas la marge de vitesse suffisante. Là le gentil pilote mal renseigné va se mettre sous cette voile rassurante par son homologation et se faire piéger dans le premier cul de sac venu. Cool en bord de mer, ou sur les colinettes en UK mais comment ça va se passer concrétement? Un élève dégrossi va se mettre là dessous avec plein d'ambition, pensant gagner 1 ou 2 saisons de progression sous des voiles ecole tout en rassurant bobonne parce que c'est une A? C'est là que je vois un problème, faire des voiles "recreation" avec une securité passive dite A, ça pousse à raccourcir la formation, tous les pilotes ne sont pas ultra informés et autoresponsables
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 625



« Répondre #59 le: 28 Février 2018 - 22:15:36 »

[...]
Plus sérieusement, je pense qu'il y a plein de pilotes qui ont une opinion juste de leur niveau et une idée tout à fait consciente des voiles avec lesquelles ils peuvent voler et des conditions dans lesquelles ils peuvent voler.
[...]

Quoique....

http://www.parapentiste.info/forum/meteo-aerologie/si-vous-etes-prets-attentez-un-peu-le-printemps-nest-pas-encore-la-t50303.0.html;msg629848#msg629848

Et c'est certain que cela n'était pas sous une EN-A ni même B, pas même +.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
pingumotion
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Punk - BGD Dual Lite - Griffin
pratique principale: cross
vols: jamais assez de vols
Messages: 207



WWW
« Répondre #60 le: 01 Mars 2018 - 07:42:02 »

Avec la symphonia, je vois un autre problème arriver: une voile bourrée d'énergie mais bridée, qui invite à la balade mais qui n'a pas la marge de vitesse suffisante. Là le gentil pilote mal renseigné va se mettre sous cette voile rassurante par son homologation et se faire piéger dans le premier cul de sac venu.

Ici je ne suis vraiment pas d'accord avec toi, pour 2 raisons :
- Un pilote ne peut pas et donc ne doit pas compter sur sa voile pour le sortir d'un piège aerologique. Si ça passe tant mieux, mais cette conception d'avoir une voile perf pour faire du cross pour pouvoir se sortir de mauvaises passes est complètement viciée. Comment ça se passait pour faite du cross avec les voiles d'il y a 20 ans ?
- Beaucoup de pilotes ont pu passer très vite sur une EN-B, et à une époque ces voiles n'avaient ni les performances, ni la sécurité passive que peut avoir une voile comme la Symphonia, et avec une attitude adaptée il n'y a pas de problème particulier.

En fait c'est ça ton travers, comme pour beaucoup d'autres pilotes : tout faire reposer sur le matériel, alors qu'en relativisant et en mettant de côté les exemples extrêmes (un débutant sous une voiles de compétition, même dans des conditions "cool", ça peut mal se passer...), on se rend compte que c'est le pilote, par son attitude, ses choix, son pilotage, mais donc aussi par ses connaissances et ses prises d'information, qui assure principalement sa sécurité. Le matériel n'est pas négligeable, mais là on parle dune voile loisir quand même, pas d'un gun !

Pour ton exemple du pilote en Phantom, c'est absurde car rigoureusement tu ne peux tirer aucune conclusion : il aurait pu se faire brasser pareil en volant avec une voile école en se pensant protéger par la sécurité passive de la voile, comme il aurait pu pour flatter son égo- car c'est un pilote avec une certaine expérience- et voler avec une voile bien plus pointue, et ainsi se mettre encore plus la misère.
Le problème constant ici c'est le pilote !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"J'enroule un solide +0,1, je suis bientôt au nuage !"
ALPYR
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: se fait attendre...
pratique principale: vol / site
vols: +/-3000 vols
Messages: 379



WWW
« Répondre #61 le: 01 Mars 2018 - 08:52:59 »

Comme il n'y a pas encore grand monde qui a volé en Symphonia en France (merci la météo) et que j'ai pu faire trois vols avec, en conditions thermiques, j'apporte quelques précisions.
La Symphonia est une aile très douce et très rassurante dans les turbulences. Les retours de l'aérologie sont feutrés, elle absorbe en souplesse, elle donne de la tranquillité au vol. En même temps elle est super efficace dans tous types d'ascendances, avec un virage naturel et bien "rond" et un effort modéré à la commande. Ce n'est pas un foudre de guerre en vitesse mais le premier barreau ne dégrade pas et on ne se pose pas la question de savoir si on peut accélérer ou pas, on y va en confiance (et c'est au pilote d'estimer ce qu'il peut faire à bon escient de cette confiance). Le débattement utile en pilotage est dans la bonne moyenne, le débattement total autorisé est énorme, c'est vraiment une A. La marge avant surpilotage est énorme aussi, c'est toujours vraiment une A. Les éventuelles erreurs ne dégénèrent pas et l'aile sait récupérer de manière autonome toujours dans la douceur. Les retours à l'équilibre sur sortie de 360 engagés donnent l'impression d'être assistés tant ils se font facilement sans mouvements pendulaires. Bref, si le pilotage est possible pour ceux qui savent, la gestion du pilotage est proche du néant pour ceux qui sont dépassés, par exemple lorsque ça brasse.
La Symphonia propose aussi une "flottabilité" inédite dans cette catégorie. En traçant bras hauts sur une ligne plus ou moins porteuse, ça reste étonnamment haut sans avoir à y réfléchir.
C'est la sophistication du parapente moderne au service de la simplicité du vol, sans avoir à se mettre dans des conditions atomiques.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Importateur Triple Seven, X-DreamFly, PHI
http://777gliders.com/fr
http://phi-air.com/fr/
http://www.x-dreamfly.ch/
Tous les produits commercialisés par Alpyr sont garantis sans AFT* (*avis de forum téléguidés)
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 532




WWW
« Répondre #62 le: 01 Mars 2018 - 09:14:05 »

Salut

Ce qui est étonnant, c'est que globalement, le matériel est de plus en plus sage. J'ai un peu du mal avec les discours "moralisateurs" sur le niveau requis pour voler telle ou telle voile.
Si on revient à une dizaine ou quinzaine d'années en arrière, le pilote "un peu régulier" devait voler une C s'il voulait rester avec les copains à chaque vol. Aujourd'hui, pour faire le petit tour du bocal, une B, voir même une A suffit largement.

Donc globalement, les performances des voiles augmentent et la sécurité passive aussi. Donc s'il reste des incidents, voir des accidents, c'est la faute du pilote. On peut avoir la meilleure voiture du monde, si on roue sur de la neige et qu'on ne sait pas que ça glisse, le carrossier va avoir "du taff".

Je pense que la Symphonia, la Phantom et toutes ces voiles un peu "modernes" sont de très bonnes voiles. On ne peut pas les accuser d'ouvrir des horizons nouveaux à des pilotes qui jusque là n'avaient pas eu la performance aussi accessible.

Donc je pense qu'il faudrait vendre ces voiles avec un manuel sur l'aérologie. Encore faut-il le lire.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
xolivie
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Dudek Nemo xx
pratique principale: apprends à voler
vols: trop peu de vols
Messages: 109



« Répondre #63 le: 01 Mars 2018 - 13:50:53 »

Je serais curieux de connaître les raisons pour lesquelles les pilotes font cette course à la catégorie (sorti du stage init+perf il FAUT une B, et 1 à 2 saisons après on passe sous une C en louchant sur la "Gun" du copain de club qui s'est payé une D. Je m'explique: le pilote qui veut faire du cross aura certes besoin (s'il a les compétences pour mais ça c'est une autre question...) d'une aile avec de la finesse pour les transitions, qui ne dégrade pas trop face au vent. Le pilote "loisir" comme moi (et j'assume complètement cette étiquette) et qui envisage juste de passer du temps dans son local à jouer avec les ascendances (quitte à changer régulièrement de bocal) va chercher une aile moins perf en plané mais plus facile à gérer dans le thermique ce qui correspond assez bien au cahier des charges de beaucoup de A actuelles. Celui qui aime surtout crapahuter en montagne avant de redescendre en volant n'est pas trop obnubilé par le chouia de point de finesse mais plus par la légéreté de la bache et de la facilité à la lever sur des décos pas toujours moquettés.
Et puis il y a la composante humaine, je suis persuadé que si je confie ma voile A (qui me pardonne beaucoup d'approximations dans mon pilotage tout en m'offrant des perfs qu'on ne trouvait il y a 10 ans que sur des voiles beaucoup plus exigeantes) à un "bon" il va faire avec elle des trucs que je n'oserais même pas imaginer alors que si on me passe une voile qui dépasse mes compétences je ne ferai surement pas mieux qu'avec ma voile actuelle, même moins par ailleurs et dans le meilleur des cas je me ferai probablement une grosse chaleur et dans le pire des cas je viendrai grossir les stats de la fédé concernant l'accidentologie.
Alors plutôt que de se focaliser sur le signe positif ou négatif qu'on va accoler à la lettre de catégorie de la voile ne vaudrait-il pas mieux décrire les qualités des voiles en terme de facilité à décoller ou à tourner ou atterrir ou planer en étant conscient que de manière générale toutes les voiles présentent les inconvénients de leurs avantages?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Chaque décollage est facultatif, mais l'atterrissage qui lui fait suite est toujours obligatoire...
V'Ario
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: une vieille A et une B légère
pratique principale: apprends à voler
vols: 50 vols
Messages: 39



« Répondre #64 le: 01 Mars 2018 - 18:33:45 »

je suis persuadé que si je confie ma voile A (qui me pardonne beaucoup d'approximations dans mon pilotage tout en m'offrant des perfs qu'on ne trouvait il y a 10 ans que sur des voiles beaucoup plus exigeantes) à un "bon" il va faire avec elle des trucs que je n'oserais même pas imaginer alors que si on me passe une voile qui dépasse mes compétences je ne ferai surement pas mieux qu'avec ma voile actuelle, même moins par ailleurs et dans le meilleur des cas je me ferai probablement une grosse chaleur et dans le pire des cas je viendrai grossir les stats de la fédé concernant l'accidentologie.

 +1 au karma

en même temps ça à l'air de rester une question, pour en être sûr il faudrait réaliser des compètes sous des ailes A pour voir, on pourrait en effet être surpris des résultats (à condition bien sûr que les conditions permettent de voler sous des ailes lentes)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JustinBieber
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: swift4
pratique principale: rampant passion
vols: 150h annuels depuis 3 saisons de vols
Messages: 603



« Répondre #65 le: 01 Mars 2018 - 19:18:54 »

Je serais curieux de connaître les raisons pour lesquelles les pilotes font cette course à la catégorie (sorti du stage init+perf il FAUT une B, et 1 à 2 saisons après on passe sous une C en louchant sur la "Gun" du copain de club qui s'est payé une D.

c'est loin d'être le cas pour tout le monde, la plupart des pilotes que je connais ont fait en tout cas 2 ans (pas saisons) sous la voile ecole, puis 2-3 ans sous une B ou B perfo puis plus pointu ou pas forcément...
la course à la catégorie comme tu l'appelles, chez certains c'est effectivement pour faire comme les copains, mais chez d'autres c'est simplement parce que voler des voiles qui sont bien taillées est un vrai plaisir et qu'une fois dedans c'est difficile de retrouver ce plaisir dans une voile progression. Le problème c'est qu'on s'habitue et au bout d'un moment on voit des limites qu'on ne voyait pas au début de la mise en route d'une nouvelle voile c'est pour ça qu'on va chercher toujours un peu plus loin
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Aime-P
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: 777 P-Light pour le vol-rando et les jours un peu venteux, 777 Rook2 S pour les autres vols
pratique principale: autre (?)
vols: Ca fait longtemps que je ne compte plus mes vols
Messages: 34



« Répondre #66 le: 03 Mars 2018 - 10:26:06 »

Pour revenir sur la Symphonia, j'ai fait un vol avec la "20", PTV 65-85, avec les couches de vêtement dues à la température, je devais être à 78-79kg de PTV.
Site de Montlambert, couche nuageuse au-dessus, gris et froid. Ça a "tenoté" un bon quart d'heure, dans du thermique faible.

En vol droit j'ai été bluffée : excellent rendement dans la masse d'air, la moindre bulle me permettait de maintenir une ligne de flottaison (je ne vois pas comment le dire autrement). La performance est là - mais je n'ai pas eu le temps de bien tester l'accélération.
En thermique j'ai été bluffée aussi, c'était vraiment de très petites conditions, et souvent ce que je reproche aux ailes de cette catégorie, c'est de trop filtrer, ce qui fait qu'il est assez difficile d'exploiter les pets de mouche, tu ne les sens pas. Cette Symphonia à la fois donne des sensations sur la masse d'air et se montre très douce. Tiens ça m'a donné envie de revoler avec. En tout cas, ils deviennent de plus en plus forts ces constructeurs pour arriver à une telle homogénéité.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

C'est mieux les Pyrénées. Je maintiens.
ALPYR
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: se fait attendre...
pratique principale: vol / site
vols: +/-3000 vols
Messages: 379



WWW
« Répondre #67 le: 08 Mars 2018 - 16:23:27 »

Premier décollage aujourd'hui pour cette Symphonia. Vous aurez reconnu le site évidemment !

<a href="http://www.youtube.com/v/-KjjYuy7hT8&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/-KjjYuy7hT8&rel=1</a>
https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=-KjjYuy7hT8
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Importateur Triple Seven, X-DreamFly, PHI
http://777gliders.com/fr
http://phi-air.com/fr/
http://www.x-dreamfly.ch/
Tous les produits commercialisés par Alpyr sont garantis sans AFT* (*avis de forum téléguidés)
Flying Koala
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 126



« Répondre #68 le: 10 Mars 2018 - 01:21:25 »

Je ne sais pas si un gun ou un fer à repasser mais j'adore sa déco de glace italienne  Rigole

 canap

FK.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
Flyin Matmute
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Rush 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 350 vols
Messages: 208


va, vole et reviens


« Répondre #69 le: 10 Mars 2018 - 18:13:38 »

on dirait une voile Icaro
https://icaro-paragliders.com/en/products/gliders/aquila/
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

toute la vie pour voler
Mg
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spiruline GT /Gosse mk3 /bidule38. // kagoo // / Spiru 1et 2 / ginseng /
pratique principale: vol / site
vols: 1000 vols
Messages: 6


« Répondre #70 le: 12 Mai 2018 - 20:24:24 »

salut.   pas de News de cette voile ?  y a eu une journée essais au passager du vent ? des retours ?
   merci


Mg
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ALPYR
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: se fait attendre...
pratique principale: vol / site
vols: +/-3000 vols
Messages: 379



WWW
« Répondre #71 le: 13 Mai 2018 - 09:39:36 »

Il y a eu 2 journées démo aux Grands Espaces.
Le revendeur annécyen c'est Les Grands Espaces : https://www.grandsespaces.com/   l'école qui est juste en face de l'atterro de Planfait. Donc deux journées où ça a volé malgré des conditions limitées et grises mais où il y avait moyen de s'amuser un peu.
https://www.facebook.com/PHIFrance/photos/pcb.1530699223896040/1530698453896117/?type=3&theater

Sur la photo :
Hannes Papesh, fondateur de Nova, 32 ans de conception parapente, désormais aux manettes de sa nouvelle marque : PHI.
Damien, patron des Grands Espaces qui a commencé le parapente il y a 40 ans à Mieussy.
Mike Küng, le roi du travail au sol en vent fort, pilote-test et metteur au point PHI.
Alain, ancien compétiteur de haut niveau et fidèle DTE des Grands Espaces.


* 31522528_1530442873921675_6069823618668298240_n.jpg (89.89 Ko, 712x960 - vu 107 fois.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Importateur Triple Seven, X-DreamFly, PHI
http://777gliders.com/fr
http://phi-air.com/fr/
http://www.x-dreamfly.ch/
Tous les produits commercialisés par Alpyr sont garantis sans AFT* (*avis de forum téléguidés)
ottaflodna
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Explorer
pratique principale: je suis un bot qui ne sera pas validé
Messages: 142



« Répondre #72 le: 13 Mai 2018 - 16:32:53 »

Damien, patron des Grands Espaces qui a commencé le parapente il y a 40 ans à Mieussy.

Hors-sujet, mais personnage digne de confiance selon moi. Des quelques interactions que j'ai eu avec lui, j'ai reçu des conseils avisés et assez loin des sirènes du marketing.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Si vis pacem, para pentum.
Flyin Matmute
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Rush 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 350 vols
Messages: 208


va, vole et reviens


« Répondre #73 le: 13 Mai 2018 - 17:58:56 »

Sur la photo :
Hannes Papesh, fondateur de Nova, 32 ans de conception parapente, désormais aux manettes de sa nouvelle marque : PHI.
Damien, patron des Grands Espaces qui a commencé le parapente il y a 40 ans à Mieussy.
Mike Küng, le roi du travail au sol en vent fort, pilote-test et metteur au point PHI.
Alain, ancien compétiteur de haut niveau et fidèle DTE des Grands Espaces.

sur la photo, de gauche à droite ou de droite à gauche ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

toute la vie pour voler
Mg
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spiruline GT /Gosse mk3 /bidule38. // kagoo // / Spiru 1et 2 / ginseng /
pratique principale: vol / site
vols: 1000 vols
Messages: 6


« Répondre #74 le: 13 Mai 2018 - 18:06:40 »

re.       et après ç 2 jours ? quel sont les commentaires des parapentistes qui ont testé ?

Mg
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: 1 2 [3] 4 5   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.047 secondes avec 22 requêtes.
anything