+ Le chant du vario +

Forum de parapente

05 Mars 2021 - 17:37:23 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1] 2 3  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Changement de programme -> nouvelle voile ?  (Lu 3339 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« le: 15 Septembre 2020 - 20:56:18 »

Bonjour à tous ! Mr. Green

Cela faisait un petit moment que je n'avais rien posté, et pour cause, vos précédents conseils avaient été tellement bon, que je n'ai pas eu besoin de poser d'avantage de question !  mort de rire

Blague à part, me revoilà quelque temps plus tard, à me poser de nouvelles questions et j'espère que vous pourrez m'aider !

Je suis actuellement en stage perf 3/cross avec objectif de passer enfin le brevet de pilote, ce stage m'apporte beaucoup et me fait me poser de nouvelles questions concernant mon programme ainsi que mon matos.

Jusqu'à présent je volais sous une Pi2 en 27m (PTV100kg) plutôt chargé, vive et joueuse pour une voile de cette catégorie ! il s'agit là de ma première voile !
Lorsque je me suis mis au parapente, j'avais réellement comme objectif de faire du Hike&Fly, j'ai donc opté pour un pack qui me pénaliserait pas dans ma progression mais orienté light.
Aucun soucis lors de la progression, je me suis régalé, réellement ! D'ailleurs ma Pi2 ma permis de boucler mon premier "cross" de 25km et ma satellisé à 3400m au dessus de l'Obiou (Magic Courtet) mais voilà, depuis quelque temps je me rends compte que les copains sont réellement plus efficace que moi en "transition", ou plutôt lorsque la masse d'air n'est pas vraiment porteuse, bref le matin à 10h je m'enfonce alors que les copains descendent normalement.
Pendant un moment j'ai ignoré cette réalité, puis je l'ai interprétée : charge alaire, attitude de pilotage, régime de vol etc, je n'arrêtais pas de défendre ma vaillante Pi2 !!

Mais voilà, ce stage me fait me rendre compte que je peux lui trouver toutes les excuses du monde, je suis effectivement bien moins efficaces que les autres élèves du groupe lorsque l'on quitte l'ascendance Pas content

tout ça pour dire que dans la mesure ou je fais une petite quinzaine de H&F dans l'année, que j'ai 25 ans et que j'ai la caisse, c'est pas avoir 2kg de plus sur le dos qui va me faire bien mal pour faire mon H&F ... par contre cette différence est largement évidente en différence de performance !

j'envisage donc de changer ma voile ! pas forcément du super light mais pas non plus un camion. Une voile plus performante, plus joueuse dans la cat. EN B
Demain j'essaye une ION 6 en milieu/haut de fourchette, après demain, en fonction de mon ressenti de la veille, des conditions du lendemain et de mon PTV, peut être essayer une Mentor 6 en conditions très calme ! juste par curiosité, pour voir la différence !

Ce sont des propositions de mon moniteur qui me connait, qui connait mon niveau et qui me voit voler !

Finalement ce pavé il est plutôt là pour essayer de me faire un avis au travers des votre, et la question est la suivante :

Est-ce que le passage à une B-Mid telle qu'une NOVA Ion, une Air design Vivo, ou les classiques Epsilon et Hook sera si significatif ? si flagrant en terme de différence ?

À titre d'info, aujourd'hui j'ai essayé une Nova Aonic, une A"+" en étant au sommet de la fourchette (100 ptv max tout pile), impression très peu concluante, ça vole plus vite, ça vole plus loin, mais tout ça au détriment de la maniabilité en thermique, du virage serré sans dégarder etc .. La voile ne m'a pas du tout convaincu, extrêmement dure à la commande (et je suis costaud et endurant), impossible d'exploiter les basses vitesses, avec un tour de frein et les poignées aux cotes, impossible de centrer le thermique sans partir en rotation, l'intérieur de la voile plongeait ... et je précise que si j'adoptais une attitude plus "classique" commande à l'intérieur et point de contact plus ou moins prononcé à l'extérieur, je filais tout droit.

Est-ce que ce ressenti je l'ai eu car je volais sur-chargé ? est-ce que c'est quelque chose de classique pour une voile classique (je connais que ma Pi2) ? est-ce que je vais avoir le même feeling demain avec la Ion 6 (en milieu de fourchette) ? Ou bien à l'inverse est-ce que c'est ma voile light qui m'a inculquer une base pas forcément représentative du parapente en général ?
Bref pour faire simple, je veux gagner en performance (vitesse/finesse) sans perdre la maniabilité de ma Pi2.

Désolé pour le pavé  canap

et merci d'avance pour les réponses  sautillant  sautillant
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JeromeB
Invité
« Répondre #1 le: 15 Septembre 2020 - 22:00:39 »

Bonjour,

Oui, le passage de la Pi2 comme première et unique voile vers n'importe quelle autre voile demandera de l'adaptation. heureusement, nous allons vers des jours calmes, propices au marche et vole ainsi qu'aux ploufs assumés.

Au boulot!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
les hauts
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Xi, était Geo 4, S'lide 16, Dolpo 2
pratique principale: cross
vols: 250 vols
Messages: 11



« Répondre #2 le: 15 Septembre 2020 - 22:05:46 »

Salut,

Il existe des tas de voileB accessibles et legeres, soit des modeles de conception light soit les versions lights de modeles classiques.
Tu pourras trouver ton bonheur pour bien moins de 2kg de plus qu'une Pi2, et la meme perf que les modeles "lourds".
Presque chaque marque aura ce que tu cherches, fais le tour des differentes gammes.

Le pas depuis une Pi2 à une B tranquile fait partie de la progression, il existe mais n'est pas du tout insurmontable, il demandera forcement une adaptation lors des premiers vols...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

De belles vidéos pour voler depuis son canapé : http://www.youtube.com/channel/UCgxZkwgmiWY33ICUNNCVnOg
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #3 le: 15 Septembre 2020 - 23:19:18 »

Ok super, merci pour vos réponses !

Du coup, à moi de ne pas faire de généralité concernant les voiles Light, si on exclue les Pi2, UL, ou encore la Susi, les autres voiles plutôt semi-light (XI, Hook 5 P, Rise 4, etc) volent tout aussi bien que leur homologue classique ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
GCS
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Mentor 4 - Kuik 2 Kocon
pratique principale: cross
Messages: 0



« Répondre #4 le: 16 Septembre 2020 - 08:25:01 »

Tout à fait ! (La rise 4 a une version encore plus light -> la Soar)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
charli323
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Artik 5 & Susi 3 18
pratique principale: cross
Messages: 10


« Répondre #5 le: 16 Septembre 2020 - 22:49:25 »

Attention tout de même, il est bon de rappeler qu'entre une soar et une pi2, la marche n'est pas négligeable du tout en terme de niveau de pilotage requis.
Ne connaissant pas le niveau de notre ami, je m'abstiendrai bien de dire si elle est raisonnable.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Butch de la Yaute
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: seulement un ou deux vols
Messages: 0


Mary Poppins Club


« Répondre #6 le: 17 Septembre 2020 - 01:23:40 »

oui on peut trouver bien plus perfo tout en restant leger.
Meme moi qui fait 100 h&f par an je n'estime pas necessaire une voile light (pourtant toutes mes voiles le sont mais c'est pas par choix seulement par obligation (homologation a mon poids)). le poids que je n'ai plus en voile je dois le prendre en eau :-/ au final je porte toujours autant.

un ami qui avait une pi2 est passé avec bonheur sous une leaf 2 light, il voit clairement la difference de performances. evidemment tu ne dois choisir une leaf 2 light mais une voile qui te convient et tu t'y habitueras.
je suis passé de A a B+, au bout de 20h de vol avec la B+, je pensais commencer a maitriser ma voile, au bout de 80h je me suis rendu compte qu'en fait c'est seulement la que je commencais a bien la maitriser et a plus de 120h, je me sens vraiment bien dessous ^_^ donc oui il y a une marche mais elle n'est pas insurmontable, il faut juste bosser. et tu n'es pas obligé de choisir une grosse marche une marche normale suffit (ex: lowB ou B)

si tu veux une idee de ce qui se fait en light ou semi light a ton poids, j'ai mis a jour mon fichier de matos light avec la plupart des dernieres voiles et si tu rentres ton poids ca desactive les voiles hors de ton PTV.
pour l'instant le fichier est en test/amelioration.

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1PqRQAm2LmVmgiWGq7vKRuFVZsP9YPJzgJtHBw60wHH8/edit?usp=sharing
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^

Attention à l'argument d'autorité des ploufeurs professionnels: 1 vol par mois pendant 20 ans ne fait pas un pilote mais un vieux.
Géraud
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Whizz²
pratique principale: vol rando
vols: 120 vols
Messages: 43


-Corrélation n'est pas causalité-


WWW
« Répondre #7 le: 17 Septembre 2020 - 08:53:24 »

Merci pour l'ouverture de ce fil que je suis attentivement : je risque de me retrouver dans le même cas assez bientôt...

Et merci Butch pour le fichier, il est vraiment top !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pour passer le temps quand ça vole pas, des vidéos de parapente dans les Pyrénées : https://www.youtube.com/channel/UCf6CbyFnr0nfK-N7PgdbOfw?view_as=subscriber
Butch de la Yaute
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Maestro X-Alps XSS 22m² & AirDesign Susi3 16m²
pratique principale: vol rando
vols: seulement un ou deux vols
Messages: 0


Mary Poppins Club


« Répondre #8 le: 17 Septembre 2020 - 10:07:16 »

tant mieux s'il peut aider.
il faut faire attention, comme c'etait au depart un document pour la FL4807 et que les marques n'apportaient pas les voiles a gros PTV, je peux avoir oublié des versions gros PTV des voiles. Le fichier est plus complet pour les petits PTV. C'est pour eux (nous :-p ) que j'ai fait l'affichage de la charge allaire et la desactivation des voiles hors ptv.   
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

L'unique élément de sécurité efficace en parapente se trouve entre nos 2 oreilles et ce ne sont pas des poils blancs ^_^

Attention à l'argument d'autorité des ploufeurs professionnels: 1 vol par mois pendant 20 ans ne fait pas un pilote mais un vieux.
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #9 le: 23 Septembre 2020 - 22:06:42 »

Re-coucou tout le monde !

Bon, voilà le stage est terminé, 5 jours de stage très très interessant et encore très formateur.

Pendant ce stage j'ai pu essayé :
- Une Nova Aonic (A"+") tout en haut de fourchette, très peu concluant, bien trop chargé.
- Une Nova Ion 6 milieu/haut de fourchette, essai très concluant, voile très agréable, bien plus performant que ma Pi2 y a pas de doute, mais très peu de différence dans le pilotage, la voile est moins joueuse que ma Pi2 (je suis à 102/105 sur ma Pi2, presque en EN B), moins réactive, moins maniable, mais ça parait logique, je suis moins chargé dessous, et ça reste très très correct.
- Une AirDesign Soar ! Vraiment très interessante, une vrai B+ et je l'ai ressenti dès le premier coup de commande, voile joueuse et réactive, énormément d'énergie, faut pas s'endormir sur la sur la commande  mort de rire
ça vole drôlement plus vite et bien plus loin que ma Pi2, y a pas de doute, mais je pense que j'étais un poil chargé encore ... 102 sur 105.

Verdict de tout ça ? après avoir parlé avec mes moniteurs, avec les revendeurs des marques que j'ai essayé (ça a du bon d'être à Saint-Hil quand y a une "pseudo coupe isard annulée") ainsi qu'avec mon meilleur ami qui vole depuis 10 ans (plutôt bien, et qui me conseille dans mon intérêt), 2 solutions s'offrent à moi :

- Je passe mon premier vrai printemps sous ma Pi2 que je connais par coeur, le précédent a été un peu raccourci cause Covid lol et j'avais pas envie de me mettre dans des conditions trop fortes pour le moment. Si après mes premiers petits cross dans des conditions plus fortes (et encadré évidemment) et en fonction de mon ressenti pendant et après le vol et bien je choisirais soit du B soit du B+.

- Je change tout de suite et je profite de l'automne et des derniers vols du soir pour me faire à ma nouvelle voile, dès le mois de février je repasse du temps dessous et je me prépare au printemps. Par contre, ce ne sera pas pour passer sur une B+, n'importe qui peut voler sous n'importe quoi à l'automne et en hiver, c'est pas forcément interessant, et surtout ça ne prépare pas du tout aux conditions du printemps.

Du coup, bien que je meurs d'envie de changer de voile (caprice d'enfant très heureux), le plus sage et le plus bénéfique me semble de passer les moments forts du printemps en étant encadré ET sous ma Pi2 ! De cette façon je maximise mes chances de faire une bonne transition avec ma future voile et surtout de bien la choisir !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JeromeB
Invité
« Répondre #10 le: 23 Septembre 2020 - 22:16:42 »

Solution 2:
(Avec ion6 light)
Ainsi tu profites des belles journées d'automne pour faire plein de rando plouf et du gonflage, cet hiver tu fais des rotations en station pour faire des exercices de base (360 rapides, wings, etc...)  , toujours hiver en station (fevrier-mars) tu cherches le thermique et tu progresses dans la connaissance complète de ton nouveau matériel, printemps, les vraies journées commencent et tu es prêt.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Cowa
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: AD Soar XS, Volt 3 S SLSP
pratique principale: vol rando
vols: Un nombre certain de vols
Messages: 16





« Répondre #11 le: 24 Septembre 2020 - 09:26:46 »

Une réponse qui va t'embrouiller, ou beaucoup faire avancer ta réflexion.

Sans aucun doute c'est le moment d'acheter car, les meilleures occasions se trouvent maintenant car voiles de l'année et les acheteurs peu nombreux, je trouve. Et comme déjà dit il est important de bien voler en conditions calmes avant progressivement de se frotter au boum du printemps....

Pour le choix de la voile, j'ai fait l'inverse de toi, je suis descendu en gamme, depuis D pour voler maintenant avec Soar. La lettre est une chose mais il faut savoir sur quelles manoeuvres elle s'applique. L'allongement est aussi important (relire le bon dossier de PPMag à ce sujet) mais ne fait pas qu'une voile doit être jetée car trop allongée.

Enfin le PTV est aussi important pour que tes perfs soient au niveau de ce que peut donner la voile.

Donc je n'ai jamais regretté d'acheter une voile en automne et fais de bonnes affaires.
Je trouve la Soar plus communicante et plus "fragile" du BA que la Volt. Volt et Klimber sont blindées en vol, mais avec l'agaçante idée qu'en cas de vrac, ça va partir super fort, et peut-être sans que je puisse m'en dépêtrer.
Enfin l'ami (coucou Cédric) qui m'a acheté la Volt vole en haut de fourchette et ne s'y retrouve pas alors qu'avec sa Rise 3 il était milieu et tout allait bien. Note que cela est l'exacte inverse des conseils d'AD il me semble.

Résultat, ne pas se fier aux notes, faire l'essai de la voile, si plaisir, voler, voler et encore voler avec en gardant les marges sécuritaires nécessaires à son niveau. Je ne me mets jamais d'objectif de cross et quand je me fais tarter, si je me sens dépassé je file au calme...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Là où il y a la volonté, il y a un chemin... Jamais le même en l'air !
Il vaux mieux regretter un vol que l'on n'a pas fait, qu'un vol que l'on a fait !!!
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #12 le: 24 Septembre 2020 - 11:40:59 »

Solution 2:
(Avec ion6 light)
Ainsi tu profites des belles journées d'automne pour faire plein de rando plouf et du gonflage, cet hiver tu fais des rotations en station pour faire des exercices de base (360 rapides, wings, etc...)  , toujours hiver en station (fevrier-mars) tu cherches le thermique et tu progresses dans la connaissance complète de ton nouveau matériel, printemps, les vraies journées commencent et tu es prêt.


Figure toi que j'y ai pensé et que j'y pense toujours ... Mais ! Ce qui me gêne un peu et ce qui m'inquiète c'est de m'ennuyer sous la voile d'ici la fin de la saison prochaine. Et c'est une crainte que mon pote (qui vole plutôt fort), Nicolas de AD (avec qui j'ai pu discuter et même voler !), ainsi que mes moniteurs (qui étaient partagé sur le sujet) partagent aussi. Je précise que ces personnes m'ont toutes vu voler !
Pour reprendre les mots de mon moniteurs lorsque je lui ai demandé : "je peux te montrer ce que je sais faire ?", sa réponse à été : "on voit que tu as bouffé de l'exo...". J'en suis à 40h de vol cette année, et au moins 10h d'exercice, j'ai un site génial qui s'y prête à 5 min de la maison : Laffrey vol de brise thermodynamique ! Je monte 200m au dessus du déco, je pars en vallée, je fais 400m d'exo, je raccroche le relief, je remonte et je recommence. Je parle pas non plus des dizaines et des dizaines d'heure de gonflage pendant le confinement (le jardin fait 1 hectare  Mr. Green)

Il semblerait qu'au niveau du pilotage je commence à être pas trop mauvais, ce qui est certain c'est que je peux pas faire plus sous ma Pi2 haha

Mais le pilotage entre une Pi2 et une Rise 4 ça n'a rien à voir en terme d'énergie et de comportement, pour autant c'est vrai que la Ion 6 ne me dépayse pas vraiment de ma Pi2 !
Pour en revenir à ton message que je partage et qui me conforte dans mon envie de faire un caprice là, maintenant ...

À juste titre ou non, j'ai très peur de très (trop) rapidement m'ennuyé sous une Ion 6 que j'avais déjà l'impression de connaitre comme ma poche au bout de 4h en l'air avec Pas content
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #13 le: 24 Septembre 2020 - 11:50:18 »

Une réponse qui va t'embrouiller, ou beaucoup faire avancer ta réflexion.

Sans aucun doute c'est le moment d'acheter car, les meilleures occasions se trouvent maintenant car voiles de l'année et les acheteurs peu nombreux, je trouve. Et comme déjà dit il est important de bien voler en conditions calmes avant progressivement de se frotter au boum du printemps....

Pour le choix de la voile, j'ai fait l'inverse de toi, je suis descendu en gamme, depuis D pour voler maintenant avec Soar. La lettre est une chose mais il faut savoir sur quelles manoeuvres elle s'applique. L'allongement est aussi important (relire le bon dossier de PPMag à ce sujet) mais ne fait pas qu'une voile doit être jetée car trop allongée.

Enfin le PTV est aussi important pour que tes perfs soient au niveau de ce que peut donner la voile.

Donc je n'ai jamais regretté d'acheter une voile en automne et fais de bonnes affaires.
Je trouve la Soar plus communicante et plus "fragile" du BA que la Volt. Volt et Klimber sont blindées en vol, mais avec l'agaçante idée qu'en cas de vrac, ça va partir super fort, et peut-être sans que je puisse m'en dépêtrer.
Enfin l'ami (coucou Cédric) qui m'a acheté la Volt vole en haut de fourchette et ne s'y retrouve pas alors qu'avec sa Rise 3 il était milieu et tout allait bien. Note que cela est l'exacte inverse des conseils d'AD il me semble.

Résultat, ne pas se fier aux notes, faire l'essai de la voile, si plaisir, voler, voler et encore voler avec en gardant les marges sécuritaires nécessaires à son niveau. Je ne me mets jamais d'objectif de cross et quand je me fais tarter, si je me sens dépassé je file au calme...

Je partage ton avis, il est plus que bien d'apprivoiser sa nouvelle aile en condition calme, l'automne est une saison idéale pour ça. Malheureusement concernant l'achat, depuis 2 semaines, aucune annonce interessante n'est passé en occasion ( toutes les voiles qui m'intéressent et que j'ai volé sont de cette année), donc ça rentre moins en ligne de compte.

J'ai bien bien compris qu'il ne fallait pas s'arrêter à l'homologation et aux données techniques, j'ai volé avec la Soar toute une journée, 3 vols, 3h en l'air, je ressens bien que c'est une B, mais l'allongement que je remarque au déco en face voile ce fait oublié le reste du vol. Je n'acheterais pas de voile sans l'avoir essayé c'est évident !

Mais ce qui est aussi évident, c'est que je peux partir directement sur une Ion 6 sous laquelle je me suis senti encore plus en sécurité que sous ma Pi2, mais que je ne peux pas forcément partir sous une Rise 4 ou une Soar .. L'automne est une saison idéale pour apprivoiser son matos, pour autant n'importe qui peu voler sous une Icepeak Evox en hiver, l'entrée dans le printemps va remettre les pendules à l'heure !

Pour finir s'il y a bien une chose que je retiens de tous ces tests de la semaine dernière c'est que le PTV est décisif !!! et que par conséquent, il est primordial de passer sous la voile pour se faire un vrai avis ...mais que l'automne pourra répondre aux questions de type pilotage technique etc, mais pas du tout de comportement dans une ascendance ...

bref la question elle est pas si vite répondue  mort de rire

blague à part, je cogite à fond ..
Merci Sourire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JeromeB
Invité
« Répondre #14 le: 24 Septembre 2020 - 13:30:06 »

Solution 2:
(Avec ion6 light)
Ainsi tu profites des belles journées d'automne pour faire plein de rando plouf et du gonflage, cet hiver tu fais des rotations en station pour faire des exercices de base (360 rapides, wings, etc...)  , toujours hiver en station (fevrier-mars) tu cherches le thermique et tu progresses dans la connaissance complète de ton nouveau matériel, printemps, les vraies journées commencent et tu es prêt.


Figure toi que j'y ai pensé et que j'y pense toujours ... Mais ! Ce qui me gêne un peu et ce qui m'inquiète c'est de m'ennuyer sous la voile d'ici la fin de la saison prochaine. Et c'est une crainte que mon pote (qui vole plutôt fort), Nicolas de AD (avec qui j'ai pu discuter et même voler !), ainsi que mes moniteurs (qui étaient partagé sur le sujet) partagent aussi. Je précise que ces personnes m'ont toutes vu voler !
Pour reprendre les mots de mon moniteurs lorsque je lui ai demandé : "je peux te montrer ce que je sais faire ?", sa réponse à été : "on voit que tu as bouffé de l'exo...". J'en suis à 40h de vol cette année, et au moins 10h d'exercice, j'ai un site génial qui s'y prête à 5 min de la maison : Laffrey vol de brise thermodynamique ! Je monte 200m au dessus du déco, je pars en vallée, je fais 400m d'exo, je raccroche le relief, je remonte et je recommence. Je parle pas non plus des dizaines et des dizaines d'heure de gonflage pendant le confinement (le jardin fait 1 hectare  Mr. Green)

Il semblerait qu'au niveau du pilotage je commence à être pas trop mauvais, ce qui est certain c'est que je peux pas faire plus sous ma Pi2 haha

Mais le pilotage entre une Pi2 et une Rise 4 ça n'a rien à voir en terme d'énergie et de comportement, pour autant c'est vrai que la Ion 6 ne me dépayse pas vraiment de ma Pi2 !
Pour en revenir à ton message que je partage et qui me conforte dans mon envie de faire un caprice là, maintenant ...

À juste titre ou non, j'ai très peur de très (trop) rapidement m'ennuyé sous une Ion 6 que j'avais déjà l'impression de connaitre comme ma poche au bout de 4h en l'air avec Pas content

Désolé mais j'ai du mal a suivre.
Tu parles toi-même d'inexpérience, tu hésites à aller voler en conditions "printemps" avec une nouvelle aile,
En même temps tu parles d'une immense  hein ?  expérience de 40h de vol et 10h de gonflage cette année...
Il y a 2-3 fils qui se touchent mal là-haut  mort de rire

A mon avis:
ne te surestime pas. L'expérience des années et des saisons avec une pratique assidue fait la qualité (ou non) d'un pilote. Ton pote qui vole fort depuis 10 ans n'a pas le droit de t'inciter dans une voie ou une autre, lui il a 10 ans d'expérience et tu ne peux pas rattraper ça, même en allant vite. C'est a toi de faire ton expérience et ton chemin de progression, il faut toujours garder ça en tête.

Si tu t'ennuies sous une ion6 c'est très possible, c'est une voile confort et facile, peut-être que tu as envie de sentir que ça bouge un peu plus. Du coup tu peux remplacer la ion6 par une bonne B+, swift5, xi, etc... Et reprendre la solution 2 que je proposais plus haut
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #15 le: 24 Septembre 2020 - 13:59:23 »

Solution 2:
(Avec ion6 light)
Ainsi tu profites des belles journées d'automne pour faire plein de rando plouf et du gonflage, cet hiver tu fais des rotations en station pour faire des exercices de base (360 rapides, wings, etc...)  , toujours hiver en station (fevrier-mars) tu cherches le thermique et tu progresses dans la connaissance complète de ton nouveau matériel, printemps, les vraies journées commencent et tu es prêt.


Figure toi que j'y ai pensé et que j'y pense toujours ... Mais ! Ce qui me gêne un peu et ce qui m'inquiète c'est de m'ennuyer sous la voile d'ici la fin de la saison prochaine. Et c'est une crainte que mon pote (qui vole plutôt fort), Nicolas de AD (avec qui j'ai pu discuter et même voler !), ainsi que mes moniteurs (qui étaient partagé sur le sujet) partagent aussi. Je précise que ces personnes m'ont toutes vu voler !
Pour reprendre les mots de mon moniteurs lorsque je lui ai demandé : "je peux te montrer ce que je sais faire ?", sa réponse à été : "on voit que tu as bouffé de l'exo...". J'en suis à 40h de vol cette année, et au moins 10h d'exercice, j'ai un site génial qui s'y prête à 5 min de la maison : Laffrey vol de brise thermodynamique ! Je monte 200m au dessus du déco, je pars en vallée, je fais 400m d'exo, je raccroche le relief, je remonte et je recommence. Je parle pas non plus des dizaines et des dizaines d'heure de gonflage pendant le confinement (le jardin fait 1 hectare  Mr. Green)

Il semblerait qu'au niveau du pilotage je commence à être pas trop mauvais, ce qui est certain c'est que je peux pas faire plus sous ma Pi2 haha

Mais le pilotage entre une Pi2 et une Rise 4 ça n'a rien à voir en terme d'énergie et de comportement, pour autant c'est vrai que la Ion 6 ne me dépayse pas vraiment de ma Pi2 !
Pour en revenir à ton message que je partage et qui me conforte dans mon envie de faire un caprice là, maintenant ...

À juste titre ou non, j'ai très peur de très (trop) rapidement m'ennuyé sous une Ion 6 que j'avais déjà l'impression de connaitre comme ma poche au bout de 4h en l'air avec Pas content

Désolé mais j'ai du mal a suivre.
Tu parles toi-même d'inexpérience, tu hésites à aller voler en conditions "printemps" avec une nouvelle aile,
En même temps tu parles d'une immense  hein ?  expérience de 40h de vol et 10h de gonflage cette année...
Il y a 2-3 fils qui se touchent mal là-haut  mort de rire

A mon avis:
ne te surestime pas. L'expérience des années et des saisons avec une pratique assidue fait la qualité (ou non) d'un pilote. Ton pote qui vole fort depuis 10 ans n'a pas le droit de t'inciter dans une voie ou une autre, lui il a 10 ans d'expérience et tu ne peux pas rattraper ça, même en allant vite. C'est a toi de faire ton expérience et ton chemin de progression, il faut toujours garder ça en tête.

Si tu t'ennuies sous une ion6 c'est très possible, c'est une voile confort et facile, peut-être que tu as envie de sentir que ça bouge un peu plus. Du coup tu peux remplacer la ion6 par une bonne B+, swift5, xi, etc... Et reprendre la solution 2 que je proposais plus haut

Je crois qu'on à du mal à se comprendre  mort de rire 

Alors oui je parle "d'inexpérience" si on peut dire (quelque part, à nos propres niveaux, nous le sommes tous haha), je me fais entièrement confiance pour voler en conditions printanière avec ma Pi2, mais pas forcément sous une B+, je sais pas si j'en fais tout un monde par excès de prudence par rapports aux récits des pilotes plus expérimentés ou pas.

Mais il ne me semble pas, qu'à un moment, je parle d'immense expérience  hein ?
je décris effectivement ma saison mais c'est tout, j'ai 40H de vol cette saison, dont une dizaine purement d'exercice à gogo, et des dizaines d'heure de gonflage pendant le confinement. Si tu veux plus de détail, mes plus beaux vols de la saison c'est un petit cross de Laffrey à Chamrousse (petit 25km), ainsi qu'un vol magnifique à Courtet un plaf à 3400m au dessus de l'Obiou.

Si j'ai fais passé ça pour de l'immense expérience je m'en excuse car en effet, il n'en est rien ... je ne voulais pas paraitre prétentieux ou suffisant, je ne me surestime absolument pas j'ai plutôt tendance à faire l'inverse, je voulais juste contextualisé pour que vous puissiez avoir une idée un peu moins vague de mon niveau et de mon état d'esprit.

Mon meilleur ami vole depuis 10 ans, il me connait par coeur que ce soit en Parapente ou à coté, il est passé par la bien avant moi et à pour seul objectif que je continue à me faire plaisir sans me faire peur. À aucun moment je n'ai mentionné son influence, je prends mes décisions seules lorsque je n'ai pas de doute, je prends son avis quand je suis pas sur de moi, c'est ce que je suis d'ailleurs en train de faire sur le forum. Il ne m'incite pas dans une pratique ou dans une autre, il me conseille parce qu'il est passé par là avant moi  Mr. Green

Pardonne moi, mais si lui n'est pas en mesure de me conseiller ou bien s'il ne devrait pas le faire, aucun d'entre vous ne devrait le faire tu ne crois pas ? Il me semble que c'est quand même sympa de pouvoir partager avec les autres haha

Après si ta remarque porte sur "l'influence" à l'état pur, et la peur que je me brule les ailes en voulant le rattraper, ne t'inquiète pas pour ça, il n'y a aucun risque, il a un niveau que j'aurais probablement jamais et ça ne m'intéresse pas, d'ailleurs si tu veux tout savoir, c'est plutôt moi qui l'influence dans une nouvelle pratique du parapente, y a pas que la compète dans la vie !

Pour finir, oui je te rejoins sur ton dernier paragraphe, je pense sincèrement m'ennuyer rapidement sous une Ion 6, mais c'est plutôt normal tu as bien décrit la voile ! Et oui par conséquent je suis davantage motivé par une B+, mais je me fait tout un monde de passer dessous tout de suite..

Merci beaucoup en tous cas  Sourire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flyin Matmute
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Queen2, BiGolden3, SuSi3
pratique principale: apprends à voler
vols: 563 vols
Messages: 50


va, vole et reviens


« Répondre #16 le: 24 Septembre 2020 - 14:40:51 »

 salut ! voilà ce qu'on peut faire avec une ion 5 light :
https://parapente.ffvl.fr/pilote/18086/2020
je pense que tu ne vas pas t'ennuyer si t'essayes de suivre le programme de la demoiselle Clin d'oeil

bons vols !

la Matmute
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Toute la vie pour voler : ) Chargée de communication et relations internationales pour AirDesign.
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #17 le: 24 Septembre 2020 - 15:23:59 »

salut ! voilà ce qu'on peut faire avec une ion 5 light :
https://parapente.ffvl.fr/pilote/18086/2020
je pense que tu ne vas pas t'ennuyer si t'essayes de suivre le programme de la demoiselle Clin d'oeil

bons vols !

la Matmute

Je m'inquiete vraiment pas des qualités de vols d'une Ion 6, j'ai réellement apprécié la voile en terme de performance, je n'ai d'ailleurs pas ressenti de si grande différence que ça en terme de vitesse et de plané avec la Soar !

Mais quand je parle de "m'ennuyer" sous la voile, je parle plutôt en terme de pilotage ... Ma Pi2 est plus joueuse et vive que la Ion 6 (question de PTV aussi on est d'accord).

On est bien d'accord, même avec une Alpha 6, 100% des pures "crosseurs" me battront à plat de couture ... aucun doute possible  mort de rire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flyin Matmute
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Queen2, BiGolden3, SuSi3
pratique principale: apprends à voler
vols: 563 vols
Messages: 50


va, vole et reviens


« Répondre #18 le: 24 Septembre 2020 - 16:33:59 »

oui mais qu'on soit bien d'accord : Evolène ce n'est pas Hono qui a décidé de faire mumuse sous une aile en dessous de son niveau Clin d'oeil
ok tu kiffes pas la Ion6 plus que ça... dans ce cas, regarde ce qui se fait en B de plus rigolo sans pour autant aller sur du B+, tu as essayé la Vivo ? moi je n'ai que la Golden (Gradient) en tête qui était un vrai petit vélo mais il doit y en avoir des B qui correspondent à ton niveau et ton feeling de pilotage. Si la ion t'a laissé de marbre essaye autre chose ! la Geo6 ? Hook5 ? etc...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Toute la vie pour voler : ) Chargée de communication et relations internationales pour AirDesign.
GCS
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Mentor 4 - Kuik 2 Kocon
pratique principale: cross
Messages: 0



« Répondre #19 le: 24 Septembre 2020 - 16:53:58 »


- Je passe mon premier vrai printemps sous ma Pi2 que je connais par coeur, le précédent a été un peu raccourci cause Covid lol et j'avais pas envie de me mettre dans des conditions trop fortes pour le moment. Si après mes premiers petits cross dans des conditions plus fortes (et encadré évidemment) et en fonction de mon ressenti pendant et après le vol et bien je choisirais soit du B soit du B+.


Je pense que c'est l'option la plus sage si tu n'as pas vécu de vrai printemps, et j'ajouterai si tu n'as jamais fait de SIV. Si tu n'as pas connu les réactions d'une voile hors domaine de vol, l'expérience du SIV pourrait t'orienter.
Me concernant je trouvais ma voile peu maniable dans les thermiques de printemps qui demandent un pilotage assez actif. J'ai franchi le pas de la B+ sur conseil du moniteur de SIV qui a pu voir mon niveau de pilotage en vol et surtout hors domaine de vol.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JeromeB
Invité
« Répondre #20 le: 24 Septembre 2020 - 17:03:27 »

Il faut aussi s'entendre sur "l'ennui en pilotage " à mon avis. Particulièrement quand tu voles en Pi2 et que tu testes d'autres voiles, on y reviendra après.


Mais il ne me semble pas, qu'à un moment, je parle d'immense expérience  hein ?
je décris effectivement ma saison mais c'est tout, j'ai 40H de vol cette saison, dont une dizaine purement d'exercice à gogo, et des dizaines d'heure de gonflage pendant le confinement. Si tu veux plus de détail, mes plus beaux vols de la saison c'est un petit cross de Laffrey à Chamrousse (petit 25km), ainsi qu'un vol magnifique à Courtet un plaf à 3400m au dessus de l'Obiou.

Si j'ai fais passé ça pour de l'immense expérience je m'en excuse car en effet, il n'en est rien ... je ne voulais pas paraitre prétentieux ou suffisant, je ne me surestime absolument pas j'ai plutôt tendance à faire l'inverse, je voulais juste contextualisé pour que vous puissiez avoir une idée un peu moins vague de mon niveau et de mon état d'esprit.


excuse, j'ai probablement mal interprété. ça faisait penser à un message du type "vois, j'ai quand même de la bouteille, mes moniteurs et amis me le confirment"...
Toi-seul décide où tu te situes dans ta progression personnelle, il faut être objectif là-dessus. Ton ami qui vole depuis 10 ans ou tes moniteurs essaient probablement sincèrement de t'évaluer, mais ils sont obligatoirement influencés eux-même par leur propre longue expérience, c'est humain.

Pardonne moi, mais si lui n'est pas en mesure de me conseiller ou bien s'il ne devrait pas le faire, aucun d'entre vous ne devrait le faire tu ne crois pas ? Il me semble que c'est quand même sympa de pouvoir partager avec les autres haha

Ce que l'on fait ici ce n'est pas du conseil. Nous partageons des faits, parfois éprouvés, comme par exemple que ce sont les nombreuses années et saisons qui font un pilote d'expérience.

Le seul réel conseil que je t'ai donné jusque-là, c'est d'apprendre à utiliser ta nouvelle voile, peu-importe laquelle, à partir de maintenant et de façon assidue jusqu'aux vraies journées de printemps, pour avoir les heures de feeling dessous et ne jamais perdre contact ni avec l'air ni avec le matériel. Automne-printemps, adaptation crescendo douce, nickel.

la Pi2 est une voile à part. assez joueuses à la commande, elle est cependant extrêmement inerte en tangage. tu peux quasi sortir d'un gros 360 sans avoir à stopper le shoot parce qu'elle ne shoot simplement pas...
On utilise beaucoup la Pi2 pour les examens biplace partie "vols solo" en Suisse justement pour faciliter un peu la propreté des sorties de 360 et huit, qui sont très courts durant cet examen et qui voient le chrono arrêté au moment où la voile est totalement stabilisée sur axe donné.

Pour ça, je pense que si tu choisis de changer de style de voile, il faudra t'habituer à ne plus avoir ce virage direct et vif, parce-que simplement les autres voiles ne sont pas des mini voiles light montagne... eh oui, ça sera un deuil à faire parce que c'est impossible de trouver une pi2 dans une voile typée un peu plus "cross". Il faudra t'habituer à cette autre ambiance.

Pilotage et ennui: que cherche-t-on? une fois le deuil des barrelrolls en pi2 passé, durant tes vols de mise-en-route et d'adaptation tu découvriras que une B ça demande un peu de pilotage quand-même. Gestion du tangage, de belles descentes rapides en sécurité et maîtrisées jusqu'à ce que ça soit "beau", de beaux wingovers, essence-même d'un bon pilotage (un poil plus technique que sous une pi2), il y a de quoi faire, déjà cet automne et hiver!
début printemps, tu découvriras le thermique et l'exploitation efficace de ce dernier, parce que c'est pour ça une voile B ou B sport. exploiter la masse d'air, et pour y arriver il faut de la finesse de pilotage. De nouveau une bonne marche d'apprentissage d'un nouveau style en venant de la Pi2.
Pour ça de mon point de vue, tant que tu t'astreints à t'adapter à ton nouvel équipement de façon assidue jusqu'au printemps, tu peux prendre la voile que tu veux...

Pour résumer, piloter c'est bien, mais c'est de la technique qui s'imprime au fil des ans et qui doit devenir une mémoire musculaire, une série d'automatismes. le fait de piloter doit s'effacer pour faire place à beaucoup d'autres choses passionnantes du domaine.

Ce que j'entends par pilotage de mon point de vue: monter en thermique, transiter dans le calme, je n'associe pas ça a du pilotage c'est de l'automatisme. Cheminer une ligne de cum mal définie de façon efficace à lutter entre gros pétards de thermique, vent météo, bousculade et shoots intempestifs tout en conservant le barreau au plus juste, oui là je trouve que c'est du pilotage parce qu'il faut constamment agir sur l'angle et ça demande. entre les deux j'ai la même voile.

A mon avis, chercher exprès une voile qui demande beaucoup de pilotage (ou qui donne cette impression) est une démarche un peu contre-productive. A mon avis ce n'est pas parce que l'on se force à devoir piloter que l'on progresse plus vite techniquement, car ça oblige l'attention sur le pilotage en quasi exclusivité alors que beaucoup d'autres choses demandent de l'attention. Le but du jeu, rappelons-le, est: monter en thermique le plus efficacement; transiter ou cheminer le plus efficacement; monter en thermique le plus efficacement. tout ça, généralement en gardant la voile le plus à plat sur la tête. Simple.

après si tu veux "devoir" piloter, tu fais de l'acro...






Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #21 le: 24 Septembre 2020 - 17:16:03 »

oui mais qu'on soit bien d'accord : Evolène ce n'est pas Hono qui a décidé de faire mumuse sous une aile en dessous de son niveau Clin d'oeil
ok tu kiffes pas la Ion6 plus que ça... dans ce cas, regarde ce qui se fait en B de plus rigolo sans pour autant aller sur du B+, tu as essayé la Vivo ? moi je n'ai que la Golden (Gradient) en tête qui était un vrai petit vélo mais il doit y en avoir des B qui correspondent à ton niveau et ton feeling de pilotage. Si la ion t'a laissé de marbre essaye autre chose ! la Geo6 ? Hook5 ? etc...

Nous sommes d'accord, c'était pour caricaturer un peu le truc Tire la langue

Alors, ce n'est pas que je kiffe pas la Ion 6, au contraire tous mes essais ça été finalement le plus concluant en thermique ou je fais le plafond de la journée à chaque fois (pas la même journée, pas le même vol, et pas le même PTV).

Mais c'est effectivement en manoeuvre de pilotage plus "engageante" (wing, 3-6 ..) que je la trouve un peu molle ...
Malheureusement la Vivo de Air Design n'était pas dispo cette semaine là, mais d'après ce que j'ai cru comprendre elle est quand même très orienté également comme la Ion, et encore plus amorti en roulis.

Je te rejoins, il faudrait essayer plus de voile, j'en ai fait 4 au total dans la semaine, 2 B et 2 B+, mais bon pas évident de trouver d'autre voile dans la bonne taille autour de Grenoble haha

Et j'ai aussi un autre critère irrationnel (déformation professionnelle), je refuse d'acheter une voile qui est sortie il y a plus de 2 ans, l'achat que je veux faire, je voudrais qu'il dure quelque temps et je veux pas être tenté par la nouveauté, ce qui finalement me limite un peu les choix (en plus du PTV)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #22 le: 24 Septembre 2020 - 17:18:39 »


- Je passe mon premier vrai printemps sous ma Pi2 que je connais par coeur, le précédent a été un peu raccourci cause Covid lol et j'avais pas envie de me mettre dans des conditions trop fortes pour le moment. Si après mes premiers petits cross dans des conditions plus fortes (et encadré évidemment) et en fonction de mon ressenti pendant et après le vol et bien je choisirais soit du B soit du B+.


Je pense que c'est l'option la plus sage si tu n'as pas vécu de vrai printemps, et j'ajouterai si tu n'as jamais fait de SIV. Si tu n'as pas connu les réactions d'une voile hors domaine de vol, l'expérience du SIV pourrait t'orienter.
Me concernant je trouvais ma voile peu maniable dans les thermiques de printemps qui demandent un pilotage assez actif. J'ai franchi le pas de la B+ sur conseil du moniteur de SIV qui a pu voir mon niveau de pilotage en vol et surtout hors domaine de vol.


Disons que j'ai connu le printemps Post confinement avec des pincettes, quelques chouettes vols à Saint Hil jusqu'à midi et des brouettes généralement.
Le SIV c'est prévu, je l'aurais déjà fait si j'avais pas de Pi2 !!! ><
Sortie de domaine de vol : Fermeture Asymétrique et frontale. Asymétrique contré impeccable, frontale bras haut 1400m sous les pieds, pas de stress.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rere38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Ion 6 + Wani Light 2
pratique principale: apprends à voler
vols: Plus qu'hier mais moins que demain ! vols
Messages: 57



« Répondre #23 le: 24 Septembre 2020 - 17:22:58 »

Il faut aussi s'entendre sur "l'ennui en pilotage " à mon avis. Particulièrement quand tu voles en Pi2 et que tu testes d'autres voiles, on y reviendra après.


Mais il ne me semble pas, qu'à un moment, je parle d'immense expérience  hein ?
je décris effectivement ma saison mais c'est tout, j'ai 40H de vol cette saison, dont une dizaine purement d'exercice à gogo, et des dizaines d'heure de gonflage pendant le confinement. Si tu veux plus de détail, mes plus beaux vols de la saison c'est un petit cross de Laffrey à Chamrousse (petit 25km), ainsi qu'un vol magnifique à Courtet un plaf à 3400m au dessus de l'Obiou.

Si j'ai fais passé ça pour de l'immense expérience je m'en excuse car en effet, il n'en est rien ... je ne voulais pas paraitre prétentieux ou suffisant, je ne me surestime absolument pas j'ai plutôt tendance à faire l'inverse, je voulais juste contextualisé pour que vous puissiez avoir une idée un peu moins vague de mon niveau et de mon état d'esprit.


excuse, j'ai probablement mal interprété. ça faisait penser à un message du type "vois, j'ai quand même de la bouteille, mes moniteurs et amis me le confirment"...
Toi-seul décide où tu te situes dans ta progression personnelle, il faut être objectif là-dessus. Ton ami qui vole depuis 10 ans ou tes moniteurs essaient probablement sincèrement de t'évaluer, mais ils sont obligatoirement influencés eux-même par leur propre longue expérience, c'est humain.

Pardonne moi, mais si lui n'est pas en mesure de me conseiller ou bien s'il ne devrait pas le faire, aucun d'entre vous ne devrait le faire tu ne crois pas ? Il me semble que c'est quand même sympa de pouvoir partager avec les autres haha

Ce que l'on fait ici ce n'est pas du conseil. Nous partageons des faits, parfois éprouvés, comme par exemple que ce sont les nombreuses années et saisons qui font un pilote d'expérience.

Le seul réel conseil que je t'ai donné jusque-là, c'est d'apprendre à utiliser ta nouvelle voile, peu-importe laquelle, à partir de maintenant et de façon assidue jusqu'aux vraies journées de printemps, pour avoir les heures de feeling dessous et ne jamais perdre contact ni avec l'air ni avec le matériel. Automne-printemps, adaptation crescendo douce, nickel.

la Pi2 est une voile à part. assez joueuses à la commande, elle est cependant extrêmement inerte en tangage. tu peux quasi sortir d'un gros 360 sans avoir à stopper le shoot parce qu'elle ne shoot simplement pas...
On utilise beaucoup la Pi2 pour les examens biplace partie "vols solo" en Suisse justement pour faciliter un peu la propreté des sorties de 360 et huit, qui sont très courts durant cet examen et qui voient le chrono arrêté au moment où la voile est totalement stabilisée sur axe donné.

Pour ça, je pense que si tu choisis de changer de style de voile, il faudra t'habituer à ne plus avoir ce virage direct et vif, parce-que simplement les autres voiles ne sont pas des mini voiles light montagne... eh oui, ça sera un deuil à faire parce que c'est impossible de trouver une pi2 dans une voile typée un peu plus "cross". Il faudra t'habituer à cette autre ambiance.

Pilotage et ennui: que cherche-t-on? une fois le deuil des barrelrolls en pi2 passé, durant tes vols de mise-en-route et d'adaptation tu découvriras que une B ça demande un peu de pilotage quand-même. Gestion du tangage, de belles descentes rapides en sécurité et maîtrisées jusqu'à ce que ça soit "beau", de beaux wingovers, essence-même d'un bon pilotage (un poil plus technique que sous une pi2), il y a de quoi faire, déjà cet automne et hiver!
début printemps, tu découvriras le thermique et l'exploitation efficace de ce dernier, parce que c'est pour ça une voile B ou B sport. exploiter la masse d'air, et pour y arriver il faut de la finesse de pilotage. De nouveau une bonne marche d'apprentissage d'un nouveau style en venant de la Pi2.
Pour ça de mon point de vue, tant que tu t'astreints à t'adapter à ton nouvel équipement de façon assidue jusqu'au printemps, tu peux prendre la voile que tu veux...

Pour résumer, piloter c'est bien, mais c'est de la technique qui s'imprime au fil des ans et qui doit devenir une mémoire musculaire, une série d'automatismes. le fait de piloter doit s'effacer pour faire place à beaucoup d'autres choses passionnantes du domaine.

Ce que j'entends par pilotage de mon point de vue: monter en thermique, transiter dans le calme, je n'associe pas ça a du pilotage c'est de l'automatisme. Cheminer une ligne de cum mal définie de façon efficace à lutter entre gros pétards de thermique, vent météo, bousculade et shoots intempestifs tout en conservant le barreau au plus juste, oui là je trouve que c'est du pilotage parce qu'il faut constamment agir sur l'angle et ça demande. entre les deux j'ai la même voile.

A mon avis, chercher exprès une voile qui demande beaucoup de pilotage (ou qui donne cette impression) est une démarche un peu contre-productive. A mon avis ce n'est pas parce que l'on se force à devoir piloter que l'on progresse plus vite techniquement, car ça oblige l'attention sur le pilotage en quasi exclusivité alors que beaucoup d'autres choses demandent de l'attention. Le but du jeu, rappelons-le, est: monter en thermique le plus efficacement; transiter ou cheminer le plus efficacement; monter en thermique le plus efficacement. tout ça, généralement en gardant la voile le plus à plat sur la tête. Simple.

après si tu veux "devoir" piloter, tu fais de l'acro...








Je te remercie, effectivement ça répond à pas mal de question, le curseur se déplace à nouveau, ma base de référence n'était pas forcément la plus classique
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willitou
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: air design vivo
pratique principale: vol / site
vols: 1 vols
Messages: 72


« Répondre #24 le: 24 Septembre 2020 - 17:28:12 »

Salut,

La Vivo est très amortie en tangage ; il m'arrive de faire des sorties chandelle et de ne pas temporiser (parfois ça ferme  effray ).
Par contre en roulis ; c'est beaucoup moins vrai ; tu peux bien la mettre sur la tranche.

La question que je me pose ; c'est quoi l'ennui sous une voile ?
Ces derniers temps à Planfait ; je surveillais les arbres qui s'agitent pour aller m'y frotter et gagner quelques centimètres.

Probablement, tu as envie d'une B+  dent
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1] 2 3  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.064 secondes avec 23 requêtes.
anything