+ Le chant du vario +

Forum de parapente

05 Mars 2021 - 17:47:01 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: C- plutôt que B+ ???  (Lu 4401 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
brandi
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 39



« Répondre #50 le: 06 Octobre 2020 - 09:50:30 »

Pour tous ceux qui n'accélèrent jamais à fond et qui ne font jamais de sortie de 360 vous pouvez prendre n'importe qu'elle voile elles sont toutes en A  la prise de t?te
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
plumocum
les_modos
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeolite gt
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 151



« Répondre #51 le: 06 Octobre 2020 - 10:02:59 »

Pour tous ceux qui n'accélèrent jamais à fond et qui ne font jamais de sortie de 360 vous pouvez prendre n'importe qu'elle voile elles sont toutes en A  la prise de t?te
Ben il faut bien admettre que je ne fais jamais de vrilles.
Mais surtout, les tests, ça teste les comportements hors domaine de vol. C'est pas un peu abstrait d'en déduire des comportements en vol normal ?  Razz
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
brandi
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 39



« Répondre #52 le: 06 Octobre 2020 - 10:15:04 »

Ben il faut bien admettre que je ne fais jamais de vrilles.
Mais surtout, les tests, ça teste les comportements hors domaine de vol. C'est pas un peu abstrait d'en déduire des comportements en vol normal ?  Razz
C'est pour ça que le conseil d'aller chercher le détail de l'homologation pour faire son choix de voile me parait déplacé.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
La cigale
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Diamir (n°136)-Nova Mentor 2-Advance Sigma 8/Bi Beta 4-Mac Para Pasha 4-Windtech Tempest-Ozone Rush 2
pratique principale: vol / site
vols: Quelques bonbons qd j'étais gamin vols
Messages: 8



« Répondre #53 le: 12 Octobre 2020 - 14:13:29 »

Mais non!  justement! si on est pas pilote d'essais, qu'on viens d'essayer une voile dans son domaine de vol , qu'on la trouve très paisible et qu'elle est classée en D+ , c'est quand même intelligent d'aller chercher pourquoi.

Ou alors faut avoir les c...érigées en drapeau (comme dirait un certain ancien chef de rédaction) et aller la tester soi-méme hors domaine de vol. Ca le fait pas pour moi qui suit  trouillard et douillet et maladroit.

Et l'inverse est vrai.

C'est vrai pour moi pour la mentor 2, je la trouve assez "craignos" à cause de ses attaques oblique et de son instabilité roulis.

Le pb c'est que je n'arrive pas à faire confiance aux test d'homologation... affectivement parlant je veux dire.
Et comme je l'ai dit plus haut, j'ai pas trop envie de sortir du domaine de vol volontairement.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
enrouleur(se) de thermique
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
Messages: 118



« Répondre #54 le: 12 Octobre 2020 - 18:32:17 »

Ben il faut bien admettre que je ne fais jamais de vrilles.
Mais surtout, les tests, ça teste les comportements hors domaine de vol. C'est pas un peu abstrait d'en déduire des comportements en vol normal ?  Razz
C'est pour ça que le conseil d'aller chercher le détail de l'homologation pour faire son choix de voile me parait déplacé.

Je suis 100% d'accord avec La cigale. C'est ridicule de se fier à une lettre. Mais très cohérent d'aller chercher le "pourquoi".
Si tu as une voile qui est B mais que tu cherches une A (parce que au début c'est ce qu'on cherche) tu vas mettre les tas de B de côté. Or certaines ailes comme la Koyot 1, certaines tailles d'Element 1 et 2, ... sont B alors qu'elles ont tout d'une aile de début. Tout sauf en général un B en 360. Ce qui n'a rien de dangereux.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Participant interimaire.
Eole74
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Aonic
pratique principale: vol / site
vols: Beaucoup vols
Messages: 3


« Répondre #55 le: 12 Octobre 2020 - 18:54:50 »

Pour tous ceux qui n'accélèrent jamais à fond et qui ne font jamais de sortie de 360 vous pouvez prendre n'importe qu'elle voile elles sont toutes en A  la prise de t?te
Sauf le jour ou tu vas te prendre une asymétrique et la tu vas comprendre la différence entre une A à 4,7 d'allongement et une C à 6,3 !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
La cigale
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Diamir (n°136)-Nova Mentor 2-Advance Sigma 8/Bi Beta 4-Mac Para Pasha 4-Windtech Tempest-Ozone Rush 2
pratique principale: vol / site
vols: Quelques bonbons qd j'étais gamin vols
Messages: 8



« Répondre #56 le: 13 Octobre 2020 - 19:45:55 »

Dans les extrêmes, évidement!
Une A avec un allongement de 6.3, j'aimerai bien connaitre un concepteur qui arrive à sortir un tel engin; je lui achèterai certainement ma première voile neuve.

Ceci dit un pilote qui instinctivement contre très vite à la sellette et qui sait le maintenir va s'en sortir beaucoup mieux que les autres et ce sous n'importe quelle voile, enfin...je crois..
 
Y'a des jeune qui sont vifs et qui réagissent vite même s'ils n'ont pas beaucoup d'expérience. (Si on leur a trop bourré le crâne, il risquent de ne pas faire leur expérience eux-méme alors que c'est primordial l'autonomie des choix. Ca veut pas dire qu'ils ne faut pas les avertir et les surveiller! mais y'a rien à faire , nos décisions nous appartiennent, on est seul a piloter et à payer parfois trés cher nos erreurs, et c'est bien les nôtres).

Et puis y'a des vieux pilotes qui volent fatigués, dés fois, et l'inertie va pas aller du bon coté en cas de grosse assym...je pense en faire parti, malheureusement, quelques fois.
Et y'a l'inverse, faut pas généraliser.

Souvent je prends une voile facile quand j'ai pensé à en mettre une dans le coffre que je suis fatigué et que les conditions vont être un peu animées.

C'est pour ça qu'il faut autant se connaitre que connaitre ses voiles, un niveau c'est trés global comme appréciation et ça reste subjectif et variable; je vois çà comme un mariage à trois; les conditions, le pilote à l'instant t. et la voile.

C'est dur à combiner un couple de trois pour que ça marche. Mais je pense que là est la clef de la sécurité.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kriko
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Sector S, Mcc Insinia M, Macpara Pasha 38, Nova Ibex 15
pratique principale: cross
Messages: 1



« Répondre #57 le: 14 Octobre 2020 - 09:15:50 »

Dans les extrêmes, évidement!
Une A avec un allongement de 6.3, j'aimerai bien connaitre un concepteur qui arrive à sortir un tel engin; je lui achèterai certainement ma première voile neuve.

Ceci dit un pilote qui instinctivement contre très vite à la sellette et qui sait le maintenir va s'en sortir beaucoup mieux que les autres et ce sous n'importe quelle voile, enfin...je crois..
 
Y'a des jeune qui sont vifs et qui réagissent vite même s'ils n'ont pas beaucoup d'expérience. (Si on leur a trop bourré le crâne, il risquent de ne pas faire leur expérience eux-méme alors que c'est primordial l'autonomie des choix. Ca veut pas dire qu'ils ne faut pas les avertir et les surveiller! mais y'a rien à faire , nos décisions nous appartiennent, on est seul a piloter et à payer parfois trés cher nos erreurs, et c'est bien les nôtres).

Et puis y'a des vieux pilotes qui volent fatigués, dés fois, et l'inertie va pas aller du bon coté en cas de grosse assym...je pense en faire parti, malheureusement, quelques fois.
Et y'a l'inverse, faut pas généraliser.

Souvent je prends une voile facile quand j'ai pensé à en mettre une dans le coffre que je suis fatigué et que les conditions vont être un peu animées.

C'est pour ça qu'il faut autant se connaitre que connaitre ses voiles, un niveau c'est trés global comme appréciation et ça reste subjectif et variable; je vois çà comme un mariage à trois; les conditions, le pilote à l'instant t. et la voile.

C'est dur à combiner un couple de trois pour que ça marche. Mais je pense que là est la clef de la sécurité.


Après, y'a une différence entre réagir vite et réagir bien. Le surpilotage est souvent un facteur non négligeable dans les gros sketchs. Il vaut mieux réagir lentement (ou même ne pas réagir) que le faire à l'envers. C'est d'ailleurs le principe de la sécurité passive, une voile de début va se remettre "toute seule" en configuration de vol (on est bien d'accord que ça a ses limites).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
charli323
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Artik 5 & Susi 3 18
pratique principale: cross
Messages: 10


« Répondre #58 le: 14 Octobre 2020 - 09:29:56 »

Dans les extrêmes, évidement!
Une A avec un allongement de 6.3, j'aimerai bien connaitre un concepteur qui arrive à sortir un tel engin; je lui achèterai certainement ma première voile neuve.

Ceci dit un pilote qui instinctivement contre très vite à la sellette et qui sait le maintenir va s'en sortir beaucoup mieux que les autres et ce sous n'importe quelle voile, enfin...je crois..
 
Y'a des jeune qui sont vifs et qui réagissent vite même s'ils n'ont pas beaucoup d'expérience. (Si on leur a trop bourré le crâne, il risquent de ne pas faire leur expérience eux-méme alors que c'est primordial l'autonomie des choix. Ca veut pas dire qu'ils ne faut pas les avertir et les surveiller! mais y'a rien à faire , nos décisions nous appartiennent, on est seul a piloter et à payer parfois trés cher nos erreurs, et c'est bien les nôtres).

Et puis y'a des vieux pilotes qui volent fatigués, dés fois, et l'inertie va pas aller du bon coté en cas de grosse assym...je pense en faire parti, malheureusement, quelques fois.
Et y'a l'inverse, faut pas généraliser.

Souvent je prends une voile facile quand j'ai pensé à en mettre une dans le coffre que je suis fatigué et que les conditions vont être un peu animées.

C'est pour ça qu'il faut autant se connaitre que connaitre ses voiles, un niveau c'est trés global comme appréciation et ça reste subjectif et variable; je vois çà comme un mariage à trois; les conditions, le pilote à l'instant t. et la voile.

C'est dur à combiner un couple de trois pour que ça marche. Mais je pense que là est la clef de la sécurité.


Après, y'a une différence entre réagir vite et réagir bien. Le surpilotage est souvent un facteur non négligeable dans les gros sketchs. Il vaut mieux réagir lentement (ou même ne pas réagir) que le faire à l'envers. C'est d'ailleurs le principe de la sécurité passive, une voile de début va se remettre "toute seule" en configuration de vol (on est bien d'accord que ça a ses limites).

Dans le contexte où tu es hors de domaine de vol, éventuellement, mais pour éviter d’en sortir, tu n’as pas d’autre choix que d’etre vif. Sachant qu’etre vif n’inclus pas forcément des mouvements d’amplitudes importantes
Quand j’entends des pilotes « dis donc ça brassait hien, j’ai pris trois fermetures ! » ça me laisse pantois devant l’absence de remise en question.


Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
papyon
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Insinia, Jedi 2
pratique principale: vol / site
vols: mille et un vols
Messages: 1


« Répondre #59 le: 14 Octobre 2020 - 09:30:29 »

Le surpilotage est souvent un facteur non négligeable dans les gros sketchs.

non négligeable ou même principal ???  (à ce qu'on dit ...)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Depuis que je suis allé au ciel
j'ai cessé de me désirer ailleurs (cf. A. Breton)
Lassalle
crossman (woman)
******
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1151 vols
Messages: 289



« Répondre #60 le: 14 Octobre 2020 - 10:46:23 »

Dans le contexte où tu es hors de domaine de vol, éventuellement, mais pour éviter d’en sortir, tu n’as pas d’autre choix que d’être vif. Sachant qu’être vif n’inclut pas forcément des mouvements d’amplitudes importantes

Quand on est "hors domaine de vol", on cherche justement en général à en sortir plutôt qu'à "éviter d'en sortir" !  Rigole

 trinquer

Marc

Edit : tu voulais certainement dire "éviter de sortir du domaine de vol" !
Toutes mes excuses : j'avais mal compris.  rouleau ? patisserie
J'ai lu trop vite.
« Dernière édition: 14 Octobre 2020 - 11:04:15 par Lassalle » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
débutant(e)
**
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire, Carrera+, Axis Vega 5, Diamir, Nearbirds Genesis
pratique principale: vol / site
Messages: 17



« Répondre #61 le: 14 Octobre 2020 - 10:53:09 »

Une piste intéressante pourrait être un simulateur sous portique qui reflèterait de façon certes imparfaite le vol réel mais permettrait de s'aguerrir à avoir les bons reflexes.

Piste qui a déjà été testée mais qui finalement reste assez discrète. On ne parle que des SIV
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
charli323
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Artik 5 & Susi 3 18
pratique principale: cross
Messages: 10


« Répondre #62 le: 14 Octobre 2020 - 10:57:42 »

j'accorde beaucoup d'importance aux SIV dans l'apprentissage du parapente, en revanche, ce n'est pas lui qui va t'apprendre le pilotage actif effectivement (qui est tout aussi essentiel que celui hors dormaine de vol à mes yeux)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JeromeB
Invité
« Répondre #63 le: 14 Octobre 2020 - 12:43:47 »

a mon avis le "pilotage actif" est parfois mal compris.

pour moi la base, c'est d'arriver à comprendre et à faire comprendre au cerveau aux bras et fesses que le but est d'avoir la voile à plat sur la tête la grande majorité du temps, et pour y parvenir, ordonner de brèves petites ou grandes corrections pour corriger les mouvements de tangage et roulis.
Je pense que quand c'est bien assimilé sous cette forme simple et entraîné, ça passe mieux et l'on évite bon nombre de contre-temps hasardeux
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
La cigale
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Diamir (n°136)-Nova Mentor 2-Advance Sigma 8/Bi Beta 4-Mac Para Pasha 4-Windtech Tempest-Ozone Rush 2
pratique principale: vol / site
vols: Quelques bonbons qd j'étais gamin vols
Messages: 8



« Répondre #64 le: 14 Octobre 2020 - 13:51:01 »

Rassurez-moi, le sur-pilotage à la sellette c'est pas une truc qui est trop présent dans les "vracs"???
 
Dans mon esprit c'est le sur pilotage à commande coté ouvert qui fait décrocher la partie qui vole encore.
Ou pire, se "raccrocher" à la commande qui est encore "dure" pour pas tomber dans le trou coté fermé.
(à partir de là, OK, ca devient très chaud et on regrette de pas avoir une A- mais c'est trop tard...)

Si on contre bien comme il faut à la sellette et qu'on arrive à rester gainé et relativement immobile par rapport aux élévateurs (ou si on bloque bien avec l'aisselle et que les jambes pendouillent plus ou moins pour les guimauves dont je fais partie) on a la latitude et la position pour piloter correctement à la commande éventuellement, je dis bien éventuellement, car souvent le temps de réfléchir ça s'est tout remis comme il faut et y'a plus grand chose à faire, et ceci même avec une B+ ou une C- si on a bien contré à la sellette. (Enfin si... qd méme, çà risque de recommencer du même coté ou de l'autre donc faut réveiller le poix chiche s'il persiste à rester englué).

j'ai cette vision mais comme je vole seulement lors des brises naissantes ou entre les montgolfières et que je vais poser au moindre petit claquement de stabilo ma vision des chose est peut-être erronée.

Dites-moi si je me trompe ; que je corrige ma "modélisation "intellectuelle.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
marcus
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: 777 Queen 2 / 777 King / Sky Argos / Usport2 / Atypyk
pratique principale: autre (?)
vols: moult vols
Messages: 10



« Répondre #65 le: 14 Octobre 2020 - 16:12:08 »

Rassurez-moi, le sur-pilotage à la sellette c'est pas une truc qui est trop présent dans les "vracs"???
Le principal problème à la sellette c'est de se laisser tomber coté fermé lors d'une grosse asymétrique, ce qui favorise le départ en autorotation. C'est en fait une absence de pilotage.
Je n'ai jamais entendu parler de 'surpilotage' concernant les actions sellette.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Kriko
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Sector S, Mcc Insinia M, Macpara Pasha 38, Nova Ibex 15
pratique principale: cross
Messages: 1



« Répondre #66 le: 14 Octobre 2020 - 17:27:44 »

Quand je parle de surpilotage, ce n'est pas à la sellette, mais quand je vois le nombre de pilotes pendus aux commandes dès que ça brasse un peu... alors oui il faut piloter son aile, mais aussi la laisser voler. Mais bon, face au stress, c'est souvent le cerveau reptilien qui reprend le dessus...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.05 secondes avec 23 requêtes.
anything