+ Le chant du vario +

Forum de parapente

22 Septembre 2019 - 11:14:38 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1] 2  Toutes   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Choix mini-voile EN-A  (Lu 2390 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
jportemer
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Encore à trouver :)
pratique principale: apprends à voler
vols: 5 vols
Messages: 2


« le: 19 Août 2019 - 11:05:45 »

Bonjour à tous !

Tout d'abord quelques mots pour me présenter.
J'ai 27 ans, Grenoblois et novice en parapente  voler. J'ai effectué un premier stage d'une semaine à Samoëns avec pente école et premiers grands vols.
J'ai volé 5 fois seul jusqu'à présent (derniers exercices abordés, gestion du roulis et du tangage, ça s'est plutôt bien passé Sourire).

L'expérience m'a énormément plue et mon ambition est de pratiquer le vol-rando. Lors de mon stage, on m'a indiqué qu'il existait des voiles débutantes de catégorie A adaptées à cette pratique.
Souhaitant poursuivre dans cette voie, je souhaite donc acquérir une mini-voile de ce type afin de faire un second stage avec celle-ci.
Je m'inscrirai alors sans doute à un club afin de continuer à pratiquer sur sites classiques de manière supervisée, consacrant le temps, les gonflages et les vols nécessaires afin d'acquérir l'autonomie.

Je fais des recherches afin de noter des mini-voiles qui pourraient convenir en vue d'acheter d'occas', mais j'avoue que j'ai du mal à m'y retrouver devant la diversité de l'offre...
Pesant 70kg, je table sur un PTV de 85kg, que j'affinerai si besoin.

  • Auriez-vous des modèles EN-A à conseiller ?

Désolé si la question a déjà été abordée... J'ai vu ce thread, mais il date un peu :
http://www.parapentiste.info/forum/ailes-de-debut/choisir-ma-premiere-voileminivoile-t37624.0.html
(Alpha 5, gamme spiruline...)

Je sens que je mets votre patience à rude épreuve  Grrrr  mais je me permets deux petites questions subsidiaires...

On m'a dit (et j'ai lu), qu'avant tout achat il était important d'essayer la voile (chaussure à son pied tout ça, paramètres qui font que telle voile ira et telle autre et que seule la pratique permet de voir).
  • Au niveau de l'achat d'occasion, est-il courant que le vendeur te laisse faire un vol d'essai avant d'acheter ou bien c'est surtout les magasins qui proposent ça ?
  • Y a t-il un site qui se démarque en particulier et qui est plus utilisé entre parapenteoccasion, paratroc, les passagers du vent et tout le toutim ?

Voilà, n'hésitez pas si je suis pas clair...
Merci d'avance pour votre aide Sourire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 421



WWW
« Répondre #1 le: 19 Août 2019 - 11:48:27 »

Salut jportemer!

Bienvenu ici, et dans le ciel!!!
Alors oui, c'est toujours mieux d'essayer la voile que tu vas acheter... et de l'inspecter, de demander son certificat de révision...
Mais en tant que tout débutant, tu risques d'avoir bien du mal de te faire un avis. Par exemple un essai ne te dira pas grand chose du haut de tes 5 vols puisque tu ne sais pas vraiment quoi attendre  Clin d'oeil

Bon, "mini-voile EN-A", tu as dû mal comprendre. De ce que moi je comprends de ta description, tu cherches une aile "légère", certifiée EN-A. Pas forcément mini (les mini-voiles, ce sont des voiles qu'on vole très chargées, qui vont plutôt très vite donc, très réactives, pas idéales pour l'apprentissage).
Dans les ailes légères, il y a du (semi) léger et du ultra-léger. Typiquement pour commencer, tu vas faire aussi beaucoup d'exercices au sol, l'ultra léger risque d'être un peu fragile.

Bien des ailes ont fait leurs preuves dans ces segments, mais ce que je conseille ce sont plutôt les versions allégées des ailes écoles. Type Skywalk Masala (dérivée de la Mescal), AirDesign Eazy Superlight (dérivée de l'Eazy) par exemple. La première est souvent LA référence citée dans ce domaine, très demandée en occasion (parce que très connue, elle a fait ses preuves, générations 2 et 3). La deuxième est plus confidentielle en France mais similaire (je vais éviter de mettre trop en avant ses qualités ici pour rester hors-post publicitaire!).
Les Spirulines ne sont pas homologuées EN A, mais pourraient constituer un choix.
Dans les extrêmement légères, tu peux regarder aussi du côté des Ozone Ultralite par exemple. Attention, beaucoup plus fragiles pour le coup, mais EN A.
Certains pilotes commencent avec des ailes ultra légères EN B avec des charges alaires adaptées (Advance Pi2, AirDesign SuSi 3). Il y en a quelques uns sur le forum je crois.

Le mieux serait vraiment de te faire accompagner dans tes démarches d'achat par quelqu'un qui connait un peu. Je suis à St Hilaire mais pas objectif puisque je représente une marque. Mais tu peux me contacter en MP si tu veux.
Tu peux t'inscrire à un club (Club St Hil'Air, Duck -ex GUC) qui par exemple accompagnent très bien les piou-pious. C'est très bien quoiqu'il arrive de se faire accompagner par un club dans ses premières années. Et parfois aussi après!
Tu peux aussi aller voir l'école chez qui tu penses faire ton prochain stage, et en discuter avec eux. Autour de Grenoble, tu as l'embarras du choix. Les très sérieuses Alto dans le Vercors, Air Alpin ou Prévol à Saint Hil, Pégase à Allevard, Aérosat dans le Trièves, et j'en oublie plein! Ils sauront t'écouter et te mettre sur la bonne voie (que tu peux évidemment faire valider par des amis, clubs, ou ici si tu as des doutes).

Quant aux annonces... Le Bon Coin, Le Chant du Vario, et les pages FB type parapoccaze sont à mon avis ce qui fonctionne le mieux!

Chacun est prêt à conseiller son aile comme la meilleure du marché. Il y a beaucoup de choix, c'est bien mais compliqué au début c'est clair!

Bons débuts à toi dans ce monde merveilleux!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Toto69
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Alpha 6-24, Whizz 22
pratique principale: apprends à voler
vols: 75 vols
Messages: 1


« Répondre #2 le: 19 Août 2019 - 19:04:38 »

Salut jportemer,

Dans la catégorie ailes de montagne, j'ai essayé récemment la Whizz 22 de Nervures sur 4 vols et l'ai vraiment apprécié au point de la commander.

Je pèse le même poids que toi et avec un PTV de l'ordre de 80 kg la voile est quasiment aussi facile à piloter que mon Alpha 6 de 24 m2 (i.e. elle est un poil plus rapide et un peu plus vive).
Les avantages de cette voile EN A :
- La possibilité de l'avoir en suspentage gainé plus résistant qu'un suspentage dégainé et avec élévateurs sangle beaucoup plus facile à manipuler que des élévateurs drisse.
- La possibilité de choisir les trims ou l'accélérateur.
- Décollage hyper facile et sans inertie. Elle n'arrache pas. On doit pouvoir décoller dans un mouchoir de poche avec...
- Facile à placer et bonne ressource à l'atterrissage.
- Fabrication de très bonne qualité et française là-dessus.
- Le prix inférieur de 1000 € à ses principales concurrentes...

En conditions dynamique elle tient vraiment bien même comparé à des voiles plus perfs. Par contre dès que ça devient plus laminaire les performances sont moindres que celle de mon Alpha. Mais c'est une voile montagne...

Elle est à l'essai chez certains revendeurs de ta région et c'est effectivement bien de l'essayer avant d'éventuellement l'adopter !

Bon vols à toi.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 421



WWW
« Répondre #3 le: 19 Août 2019 - 19:22:41 »

 la prise de t?te
J'ai oublié la Whizz!!!
Que j'ai aussi adorée il fut un temps!
Bon pour les 1000€ de moins... ça dépends par rapport à quoi Clin d'oeil . Mais vraiment abordable c'est vrai!
Bon sur la liste, la Whizz, et qui doit se trouver de temps en temps en occase!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
Uke'n Fly
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: Eona XS
pratique principale: vol rando
Messages: 95



WWW
« Répondre #4 le: 19 Août 2019 - 23:53:55 »

je pense que nicolas a bien tout resumé et bien expliqué la confusion mini voile et light.
(j'ai volé en voile de speed de 18m2 c'est pas vraiment le top pour debuter, note: la eazy superlight fait 18m2 mais c'est un parapente donc elle ca va)

etant encore debutant et faisant beaucoup de hike&fly (jusqu'a 2 par jour, deja 35 depuis avril), j'ai ta problematique.

pour randonner, tu peux sans probleme taper dans toutes les voiles light et moins light à moins de 5 kg, a moins de faire des randos de 4 heures quotidiennement ou du gros alpi en altitude ou des competitions ca n'impactera pas trop tes montees... je fais des randos aussi bien avec une prion 3 qu'une ultralite 4 qu'une eona, si la montee a pied est plus facile en ultralite 4, la mise en place et le demelage sont plus facile&rapides avec la prion et l'eona (depart en 5 min sans stress au lieu de 15/20 min a se faire chier avec ses XXXX de suspentes degainees emmellees Clin d'oeil surtout si c'est un decollage dans des plantes hautes ou avec des rochers coupants a proximité des suspentes )
de plus, si les conditions sont pourries (cad vent instalble comme souvent en montagne) tu vas avoir du mal a mettre en place ta voile light alors que la mi-light restera relativement tranquille au sol.
par contre au deco la light se leve avec un souffle pas la mi-light...

note qu'en vol tu ressentiras mieux la masse d'air avec la light...

apres pour vraiment choisir ta voile, il faudra savoir ce que tu veux vraiment faire:  descendre (monosurface?), descendre par toutes les conditions (voile rapide), voler en thermique, chercher a crosser (cad bonne dans les transitions), voile a tout faire.

ensuite tu as aussi le gonflage qui est TRES important et faire du gonflage en light va plus diminuer la longevite de ta light qu'une moins light

je pencherai donc sur une voile solide peu lourde plutot que light.

pense aussi a la coherence de ton matos (sellette reversible AVEC protections et legere) et surtout pense a choisir une voile en fonction du placement de ton ptv plutot qu'autre chose... et le ptv depend de la voile et de son poids et de ton equipement (ete et hiver)...


sinon tu as aussi la UP! mana et la supair EIKO (toutes deux lights) qui te permettent d'avoir un ptv etendu ce qui est pratique pour l'hiver...
pour cela, l'ultralite 4 va de 55 a 90 en restant en A...

chaque voile a ses avantages et ses inconvenients, il faut que tu saches ce qui te gene ou pas.

pour moi, le reve etait une voile super light mais avec l'experience aquise en vol rando, je prefere maintenant une voile mi-light (4kg) rapide avec des suspentes gainées et dont je suis en haut de fourchette.
monter vite a pied c'est bien mais limiter les problemes au deco c'est mieux.

eiko
https://www.supair.com/eiko/

mana
https://www.up-paragliders.com/en/products/paragliders/mana

pi 2
https://www.advance.ch/fr/produits/parapentes/pi-2/

masala 3
https://skywalk.info/fr/project/masala-3/

eazy 2 SL
https://ad-gliders.com/product/eazy-2-superlight-sexyhandling/?lang=fr

morea bivouac
http://www.nervures.com/fr/?categorie=Produits&page=Parapente&produit=Morea

et forcement toutes les versions non lights dont elles sont issues...

« Dernière édition: 20 Août 2019 - 00:03:22 par Uke'n Fly » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Drums
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epic XS - Aska 17
pratique principale: vol / site
vols: 200 vols
Messages: 73



« Répondre #5 le: 20 Août 2019 - 09:29:01 »

J'ai volé 5 fois seul jusqu'à présent (derniers exercices abordés, gestion du roulis et du tangage, ça s'est plutôt bien passé Sourire).
L'expérience m'a énormément plue et mon ambition est de pratiquer le vol-rando. Lors de mon stage, on m'a indiqué qu'il existait des voiles débutantes de catégorie A adaptées à cette pratique.
Souhaitant poursuivre dans cette voie, je souhaite donc acquérir une mini-voile de ce type afin de faire un second stage avec celle-ci.

Hello et bienvenu !

5 vols, c'est vraiment peu pour être capable de sentir à l'essai si une voile va te convenir ou non !

A mon avis tu prends le problème dans le mauvais sens en voulant acheter une aile pour faire ton second stage avec. Tu devrais plutôt profiter de ton deuxième stage pour continuer à te former tout en essayant une ou plusieurs ailes qui pourraient te convenir. Au moment du choix de l'école avec laquelle réaliser ton prochain stage, essaye de cibler une école qui utilise les modèles qui t'intéressent.

Ca te permettra d'essayer des ailes en conditions encadrées, d'avoir l'avis d'un moniteur, et potentiellement de bénéficier d'un tarif avantageux pour acheter ton aile (en fin de saison, beaucoup d'écoles revendent le matériel à des prix sympas pour leurs stagiaires).

Et même si tu ne trouvais pas ton bonheur parmi le matériel de l'école, tu seras beaucoup plus apte à juger une aile après un stage supplémentaire.   Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
xbug
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swift4
pratique principale: apprends à voler
vols: 600h / 500 vols
Messages: 125



« Répondre #6 le: 20 Août 2019 - 09:56:09 »

Après mon second stage (je n'avais pas volé depuis le premier), j'aurais été bien incapable de "tester" une aile...

Mon avis : n'essaie pas. Base toi sur la réputation des ailes au début.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

BertrandR
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone UL4 23
pratique principale: vol rando
vols: 80 vols
Messages: 5


« Répondre #7 le: 20 Août 2019 - 11:01:00 »

Salut

J'ai commencé le parapente en septembre 2018 (5 jours init chez Alto à lans, puis un peu de perf chez pegase à Allevard)
Je comptais bien m'orienter vers le vol rando/alpi, mais j'entrevoyais aussi la possibilité de m'amuser un peu sur site.

Je me suis donc intéressé au parapentes légers, voire ultra légers, à pas par les mini-voiles.

J'ai acheté un Ultralite4 en 23m2 avec un pack Radicale3 et secours. Je voulais de la sécurité passive, au moins pour les vols sur site.

En passant à une voile légère, tu devras repasser du temps en pente école, les sensations au gonflage ne sont pas vraiment les mêmes : s'habituer à une montée plus rapide, des stimuli renvoyés par la voile plus faibles, être plus doux sur les commandes.

Et plus ça va plus je prends aussi du plaisir à voler sur site (même en y montant à pieds) et à faire durer les vols randos, donc je ne peux que recommander un "vrai" parapente EN-A léger à ultra léger, plutôt qu'une mini voile.

A toi de voir si tu te sens attiré par autre chose que "redescendre du sommet".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
pingumotion
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Riot - BGD Dual 2 38
pratique principale: cross
vols: jamais assez de vols
Messages: 327



WWW
« Répondre #8 le: 20 Août 2019 - 11:27:29 »

Après mon second stage (je n'avais pas volé depuis le premier), j'aurais été bien incapable de "tester" une aile...

Mon avis : n'essaie pas. Base toi sur la réputation des ailes au début.



Je ne suis pas du tout de cet avis ! Un ami me l'a encore prouvé il y a peu : débutant, il voulait justement essayer des voiles légères pour s'équiper après ses 2 semaines de stages. Il devait avoir autour de 15 vols. Il a essayé une Ultralite 4 qu'il n'a pas du tout apprécié alors que d'après ses recherches elle correspondait tout à fait à son cahier des charges. Puis il a essayé une Pi 2 en taille similaire qu'il a adoré.

Au passage, je te conseille plutôt une voile légère polyvalente comme une Pi 2, une Masala 2/3 ou une Susi 3 (dans une taille correspondant à un usage polyvalent, pas une 16 pour 80kg quoi !) plutôt qu'une aile très typée comme une Ultralite 4 (le top pour une utilisation 100% montagne) ou une mono-surface.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"J'enroule un solide +0,1, je suis bientôt au nuage !"

Quand on enroule en cross, on passe 50% du temps dans la mauvaise direction !
xbug
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swift4
pratique principale: apprends à voler
vols: 600h / 500 vols
Messages: 125



« Répondre #9 le: 20 Août 2019 - 12:08:31 »

Je ne suis pas du tout de cet avis ! Un ami me l'a encore prouvé il y a peu : débutant, il voulait justement essayer des voiles légères pour s'équiper après ses 2 semaines de stages. Il devait avoir autour de 15 vols. Il a essayé une Ultralite 4 qu'il n'a pas du tout apprécié alors que d'après ses recherches elle correspondait tout à fait à son cahier des charges. Puis il a essayé une Pi 2 en taille similaire qu'il a adoré.

A mon avis, c'est plus une "preuve" que notre jugement est altéré par toutes sortes de biais mais bon...

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 475



WWW
« Répondre #10 le: 20 Août 2019 - 12:16:32 »

J'ai volé 5 fois seul jusqu'à présent (derniers exercices abordés, gestion du roulis et du tangage, ça s'est plutôt bien passé Sourire).
L'expérience m'a énormément plue et mon ambition est de pratiquer le vol-rando. Lors de mon stage, on m'a indiqué qu'il existait des voiles débutantes de catégorie A adaptées à cette pratique.
Souhaitant poursuivre dans cette voie, je souhaite donc acquérir une mini-voile de ce type afin de faire un second stage avec celle-ci.

Hello et bienvenu !

5 vols, c'est vraiment peu pour être capable de sentir à l'essai si une voile va te convenir ou non !

A mon avis tu prends le problème dans le mauvais sens en voulant acheter une aile pour faire ton second stage avec. Tu devrais plutôt profiter de ton deuxième stage pour continuer à te former tout en essayant une ou plusieurs ailes qui pourraient te convenir. Au moment du choix de l'école avec laquelle réaliser ton prochain stage, essaye de cibler une école qui utilise les modèles qui t'intéressent.

Ca te permettra d'essayer des ailes en conditions encadrées, d'avoir l'avis d'un moniteur, et potentiellement de bénéficier d'un tarif avantageux pour acheter ton aile (en fin de saison, beaucoup d'écoles revendent le matériel à des prix sympas pour leurs stagiaires).

Et même si tu ne trouvais pas ton bonheur parmi le matériel de l'école, tu seras beaucoup plus apte à juger une aile après un stage supplémentaire.   Clin d'oeil

Je suis du même avis. Prend ton temps avant d’investir.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
pascalou05
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Advance Alpha 6 + MCC AROLLA 2
pratique principale: vol / site
vols: 537 vols
Messages: 87



« Répondre #11 le: 20 Août 2019 - 13:53:30 »

Je rajoute mon grain de sel; j'ai eu une Ultralite 4 que je n'ai pas apprécié; par vent fort elle monte très vite et surtout elle est dégainée entièrement avec les suspentes couleurs cailloux.
 Par exemple au Vieux Chaillol, dans la caillasse, il m'a fallu 5 reprises pour décoller; il y avait toujours une suspente qui se cachait sous une pierre.

Du coup, j'ai acheté une MCC Arolla 2, ça change la vie, 3,2 kg pour la plus grande taille, une super prise en charge, le top.....

Je rajoute que je n'ai jamais essayé mes voiles, je lis la presse et les divers avis sur le forum.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Si j'étais bon ça se saurait....
jportemer
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Encore à trouver :)
pratique principale: apprends à voler
vols: 5 vols
Messages: 2


« Répondre #12 le: 20 Août 2019 - 20:03:28 »

Salut !

Merci à tous qui avez pris le temps de me répondre ! Ça va m'aider énormément.

Oui, j'ai parlé de mini-voile sans connaître la réelle définition, mon but n'est certainement pas de partir sur cette pratique dynamique, déjà parce que je débute, j'en ai bien conscience, et de toute façon ce n'est pas le type de pratique que je recherche (mais bon on verra, qui sait quand j'aurai pris de la bouteille...). Bref, désolé d'avoir fait ainsi couler de l'encre pour rien... (dommage, j'ai l'impression qu'on ne peut pas éditer le titre du fil d'ailleurs...)

Je vois bien que la question du matos est complexe, y compris pour le choix de la sellette (je n'étais pas dupe, c'est sûr, je m'y attendais un peu...) mais grâce à vous je vois un peu près comment j'ai vais pouvoir envisager la suite. Et j'ai maintenant une bonne base de références Clin d'oeil. Je pense d'abord m'inscrire à un club en septembre (peut-être le Duck justement) ce qui me permettra aussi d'être accompagné avant tout achat.

Quand à la question de savoir si je fais un nouveau stage avant ou après avoir mon matos, je reste dubitatif. Comme je n'ai pas encore d'expérience, je n'ai pas encore de vrais ressentis sur le confort de pilotage. Après tout, pour mon premier stage, on m'a bien mis sous une voile que je n'ai pas choisie et pourtant j'ai fait avec. Donc je me demande encore si je ne pouvais pas choisir une voile d'abord pour apprendre à piloter avec, avec toutes les spécificités qu'elle implique.

J'ai une connaissance qui a procédé comme ça (premier stage > achat > deuxième stage avec nouveau matos) et ça s'est très bien passé pour lui. Mais bon, dans tous les cas je vais attendre d'être inscrit et d'avoir d'autres avis de volants aguerris afin d'avoir un avis personnalisé, je n'exclus aucune option : je reste un néophyte et je ne vais pas brûler les étapes cela n'aurait aucun intérêt pour moi. Donc vos conseils et retours d'expériences sont très précieux, merci encore Sourire
« Dernière édition: 20 Août 2019 - 20:10:54 par jportemer » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 017



« Répondre #13 le: 20 Août 2019 - 22:02:34 »

Salut,

Quelques remarques :

1/ Je pense qu'il ne faut pas précipiter l'achat de sa première voile et qu'il faut d'abord se former en école (stage d'initiation + stage de perfectionnement).
Cela permet de discuter avec les moniteurs sur les modèles de voiles qui peuvent te convenir.
Autant acheter une voile lorsque tu auras la sensation de pouvoir seul (non encadré) avec !
En voiles EN-A légères ou ultralégères, il existe de très nombreux modèles qui ont tous de grandes qualités (il n'y a plus vraiment de voiles mauvaises ou dangereuses comme il a pu y en avoir il y a une vingtaine d'années).
Et les voiles EN-A actuelles ont des performances bien suffisantes pour des vols sympas sur site en local ou pour des vols rando en moyenne montagne ou en paralpinisme en haute montagne.
Des pilotes ont même réalisé des cross de plus de 100 km sous des voiles EN-A, alors...

2/ Je suis un petit peu surpris de lire, dans au moins deux messages, les commentaires de pilotes qui ne sont pas satisfaits de leur Ultralite4.
Je suis étonné car cette voile a une excellente réputation ; deux de mes amis en ont une et en sont absolument ravis (ils volent à la fois sur site et en montagne).
Le suspentage est certes entièrement dégainé, mais il suffit d'être un peu soigneux au moment de la prévol pour que tout se passe bien !  pouce

3/ Un certain nombre de modèles ont été évoqués dans les messages au-dessus, mais tant qu'à faire je voudrais rajouter à cette liste la D-Light de la marque 777.
Voir ici : https://777gliders.com/gliders/d-light/

                            D-light S   D-light M
Nombre de cellules        29      29
Surface (m²)          24      27.1
Allongement          4,4      4,4
Poids de la voile (kg)  2,7   3,2
PTV (kg)                    60-85  80-105
Certification LTF/EN        A       A

Suspentage entièrement gainé et élévateurs de type sangle (pour 2,7 kg seulement pour la taille S !).
Elle est peu répandue en France.
J'ai eu l'occasion d'effectuer deux vols avec cette voile en conditions turbulentes et j'ai vraiment été en toute confiance dessous.
J'en avais d'ailleurs parlé sur le forum.
Je précise que je n'ai aucun intérêt personnel particulier avec la marque 777.

Je ne peux actuellement pas voler puisque je vais avoir une opération importante à l'un de mes genoux en novembre prochain (pose d'une prothèse totale).
Si je vois que je peux quand même revoler après l'opération (?), il faudra que je me pose la question de ma voile.
En effet mon Ultralite 1 (dont je suis super content) a à présent 11 ans et même si elle a assez peu volé (seulement 56 h de vol pour 98 vols), elle aura 12 ans l'an prochain, ce qui commence à faire beaucoup !
Peut-être envisagerai-je d'acheter ce qui serait certainement ma dernière voile (j'aurai en effet 73 balais en avril prochain).
Si je dois acheter une voile, sachant que je privilégie le "marche et vol" et qu'à mon âge je n'ai pas l'intention de porter des sacs lourds, je pense que mon choix se portera soit sur une Ultralite4 (Ozone), soit sur une D-Light (777).

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 272



« Répondre #14 le: 21 Août 2019 - 02:50:44 »

L'Ultralite est un bon choix si on s'oriente vers la rando mais avec l'expérience (j'ai le même âge que Marc) je la trouve peu évidente sur les décollages très courts qu'on trouve en montagne, quand il n'y a pas une petite brise de face qui va bien.
Je ne vole plus avec mon Ultralite 19, elle sert pour le gonflage.
---
Depuis cette saison je fais de la rando avec une UFO 18, qui gonfle instantanément, prend bien en charge (même par léger vent de cul) et qui se pose au petit poil quand on a pigé le truc. Avec une sellette-string et une voile de 1,6kg, porter n'est plus une galère.
Elle existe aussi en 16 et en 14m², c'est le bonheur des alpinistes.
La UFO est utilisée par plusieurs écoles pour leurs stages init et je recommande vivement cette formation (j'ai fait un stage avec Flyeo en 17).
---
Les minivoiles de chez Little Cloud volent très bien et sont très polyvalentes mais elles ne sont vraiment "mini" que du fait de leurs cônes de suspentage courts, les surfaces sont les mêmes et question légèreté cela n'a rien à voir avec les voiles-montagne.
Le GRAND spécialiste est Eric Aubert (Annecy Minivoiles).
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 475



WWW
« Répondre #15 le: 21 Août 2019 - 08:37:55 »

Gaffe Viviane, à force de te trouver des gourous tu vas finir dans une secte !  Tire la langue
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
pascalou05
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Advance Alpha 6 + MCC AROLLA 2
pratique principale: vol / site
vols: 537 vols
Messages: 87



« Répondre #16 le: 21 Août 2019 - 09:43:52 »

Attention Marc,
Je ne critique absolument pas l’Ultralite, c’est juste qu’elle ne me convient pas à cause du suspentage non gainé.
Et aussi parce qu’elle monte trop vite dans la brise ce qui a failli me coûter la vie en mars dernier lors d’un décollage avec un twist complet; j’ai evité de justesse le retour à la pente.
Je ne pouvais plus voler avec cette voile.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Si j'étais bon ça se saurait....
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 017



« Répondre #17 le: 21 Août 2019 - 10:22:32 »

Attention Marc,
Je ne critique absolument pas l’Ultralite, c’est juste qu’elle ne me convient pas à cause du suspentage non gainé.
Et aussi parce qu’elle monte trop vite dans la brise ce qui a failli me coûter la vie en mars dernier lors d’un décollage avec un twist complet; j’ai evité de justesse le retour à la pente.
Je ne pouvais plus voler avec cette voile.

Mais je comprends tout à fait !
Il est tout à fait logique et normal que des pilotes apprécient telle ou telle voile et d'autres pas !

Autre exemple : Sagarmatha adore la voile monosurface UFO pour ses vols rando ou montagne.
J'ai un ami (qui fait principalement des vols montagne) qui en a essayé une et qui n'a pas été emballé du tout.
Comme quoi...

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Uke'n Fly
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: Eona XS
pratique principale: vol rando
Messages: 95



WWW
« Répondre #18 le: 21 Août 2019 - 17:21:45 »

Attention Marc,
Je ne critique absolument pas l’Ultralite, c’est juste qu’elle ne me convient pas à cause du suspentage non gainé.
Et aussi parce qu’elle monte trop vite dans la brise ce qui a failli me coûter la vie en mars dernier lors d’un décollage avec un twist complet; j’ai evité de justesse le retour à la pente.
Je ne pouvais plus voler avec cette voile.

d'ailleurs depuis que je l'ai utilisee pour une dizaine de vols rando, je ne suis plus impatient apres ceux qui la possedent parce qu'ils mettent 2 heures a la mettre en place: j'ai pitié je vais les aider en coupant les bourgeons qui depassent et en demelant leurs lignes :-p

en vol elle va bien mais au deco c'est un risque permanent.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 683



« Répondre #19 le: 21 Août 2019 - 18:43:30 »

Aucun jugement de valeur dans ce qui suit, juste une question pas innocente et une réflexion qui se veut bienveillante :

[...]
Et aussi parce qu’elle monte trop vite dans la brise ce qui a failli me coûter la vie en mars dernier lors d’un décollage avec un twist complet; j’ai evité de justesse le retour à la pente.
[...]

Penses-tu vraiment que ce soit l'aile le facteur 1er de ce presque retour à la pente.

Trouver la mauvaise cause à un problème permet rarement de trover la bonne solution pour ne pas revivre le même souci une autre fois dans des circonstances plus ou moins analogues.

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Identitfrice
Invité
« Répondre #20 le: 21 Août 2019 - 19:29:03 »

Côté "mini voiles" mais si n'en sont plus vraiment, je ne m'attarderais pas sur les spirulines, mais par contre il y a les voiles lc EZ ou GT (1 ou 2, la 1 dégradant plus en virage mais on en trouve à 800 euros). Chacun en pense ce qu'il veut mais pour moi c'est des voiles totalement en accord avec un progression depuis le niveau débutant jusqu'à très loin, en mode vol rando. Si tu es intéressé n'hésite pas à contacter tom (le concepteur) ou Eric (Annecy minivoile). Ils sont de très bon conseil et pourront te sur ce qu'ils en pensent et te faire essayer.

Il y a aussi un article dans parapente mag de l'automne dernier sur la gt2 qui (enfin) renonce à juger de minivoile ces ailes dans les avoir essayé.

Je n'ai personnellement aucune action chez lc mais je valide à fond les choix commerciaux, de sécurité et de développement. Et depuis que j'ai découvert leurs ailes je ne vole plus qu'avec ça (98% en mode vol-rando-cross-local). J'ai commencé avec une Alpha 4 hike de 28m2 et c'est également la seule et unique frayeur de ma vie de pilote ( reculade accéléré à fond dans un fond de vallée... Mais accéléré a fond j'allais à moins de 30km/h...) en maintenant environ 1000h de vols. Cela dit à l'époque c'était un peu le seul choix, avec les minivoiles. Les choses ont évolué ! J'ai eu l'occasion récemment de voler avec une masala (un peu surchargé, 15kg au dessus du ptv max) et j'ai trouvé ça très bien. Moins que la gt a niveau de pilotage équivalent, mais c'est une question de préférence et d'habitude, et par contre c'est plus léger (mais plus fragile aussi du coup). Si cette voile avait existé à l'époque je n'aurais peut être pas été voir du côté LC, c'est dire ! Même si comme tu dois l'entendre, je ne regrette pas.
 

Voilà pour ma contribution ! Les autres voiles dont on t'a parle ont bonne réputation aussi mais je ne les connais pas de ma propre expérience donc je ne dirai rien.
 Ah si juste, je parle bien d'une Alpha 4 et ça ne recommande clairement pas. Ça avance pas, c'est une camion accroché à un bulldozer (pour creuser ça doit être top) et ça mord que dalle les thermiques. Ça va pour des ploufs de 8h du mat mais des que tu voudras taquiner des avenants, bleurp. Par contre, un ami avait une Alpha 6 (pas light) ey ca avait l'air bien plus sympa. Mais je ne l'ai pas essayé non plus, juste vue de loin à la Dune.

Pour résumer, pour moi la gt est une voile super pour débuter (avec les quelques différences à ne pas négliger par rapport à une aile "classique") et parfaitement adaptée à une utilisation rando/montagne. Un peu plus lourde que les ultralite ou whizz ou masala ou susi3, mais indestructible et avec une sécurité passive hallucinante. Il ne faut pas jouer de la batterie avec les freins, sinon tu risques de vomir, par rapport à une masala par exemple, mais si tu n'es pas adepte de brutaliser les lignes...  pour la montagne ajoute une sécurité supplémentaire avec la vitesse accélérée et les possibilités de descentes rapides. Tout en blindant l'apprentissage aérologique et météo pour ne jamais avoir besoin de pousser le barreau à fond ou de devoir descendre plus vite qu'une masala ne le permet.... C'est surtout ça, le vol montagne.
« Dernière édition: 21 Août 2019 - 19:41:11 par Identitfrice » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 683



« Répondre #21 le: 21 Août 2019 - 22:57:40 »

Bah... toutes les expériences existent. Par exemple mon frangin qui s'est mis au parapente en 1991 a volé entre 2008 et 2017 avec une Alpha 4 28 m2 en milieu de fourchette. Cela ne l'a jamais empêché de décoller dos-voile (il est très old-school) avec du vent ou de la brise déjà bien établie ou encore de crosser gentiment. Évidemment qu'il ne pouvait pas transiter idem que des voiles plus affûtés, il lui fallait partir d'un peu plus haut ou raccrocher et gratter d'un peu plus bas à l'arrivée.

Mais de ce faire reculer, non cela ne lui est pas arrivé. Quand tu te fais reculer en Alpha 4 et même si tu avance encore un chouia en Sigma 10, tu n'es de toute facon pas dans une situation confortable et l'erreur est ailleurs que dans le simple choix de la voile.

D'ailleurs aujourd'hui il vole sous Little-Cloud GT-2 24 en haut de fourchette et ma foi, s'il ne s'en plaint tout au contraire, il ne vole pas plus loin pour autant. Car si elle avance mieux, elle est tout de même moins facile dans les thermiques faibles.

Ce ne sera jamais la voile qui fait le pilote. Penser que 3 km/h peuvent nous sauver d'un mauvais choix en termes de placement dans la masse ou de conditions aérologiques. C'est déjà se préparer une mauvaise surprise.

Une voile sera toujours un compromis entre tous les critères et exigences que nous avons pour elle. Donc il faut faire des choix et il me semble qu'en début de progression voire plus encore en début d'apprentissage, le critère 1er devrait être la facilité et la sécurité et là... une Alpha même 4 ne s'en laisse pas compter même aujourd'hui. Une 5 est encore mieux, une 6 peut déjà surprendre par sa réactivité en tout tput début de carrière sur des 1ers vols en autonomie avec un choix un peu trop optimiste des conditions.

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Identitfrice
Invité
« Répondre #22 le: 22 Août 2019 - 10:46:14 »

 en fait ça me fatigue de répondre à ce genre de piques gratuites et hors sujet. Et ça aidera pas le nouveau volaille à choisir sa voile.

Je doute aussi qu'une Sigma vole a 33 a fond de barreau.

Et relis ma dernière phrase (as tu même lu mon message à part pour y trouver le mot reculade, et me le renvoyer hors contexte sans connaître de détails et avec force jugement de valeur de ma personne alors que je demandais rien ?)

Bon courage au nouveau pour son choix et son évolution
« Dernière édition: 22 Août 2019 - 11:06:36 par Identitfrice » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Guy67
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Avec des plumes
pratique principale: apprends à voler
vols: Quelques vols
Messages: 126


« Répondre #23 le: 22 Août 2019 - 16:26:33 »

Tout le monde prêche pour sa paroisse...
Il y a plein de bonnes voiles pour débuter, mais le plus important c’est d’apprendre à décoller et atterrir correctement (indispensable en vol rando).
Dépense tes sous en priorité pour appendre, utilise les voiles que l’on te fournit, bouffe des vols sur des sites variés, ensuite il sera bien temps de choisir ton matériel.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Uke'n Fly
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: Eona XS
pratique principale: vol rando
Messages: 95



WWW
« Répondre #24 le: 22 Août 2019 - 16:47:38 »

Il y a plein de bonnes voiles pour débuter, mais le plus important c’est d’apprendre à décoller et atterrir correctement (indispensable en vol rando).
exactement
d'ou mon conseil de prendre une voile non light: pour faire un maximum de gonflage regulierement pour etre serein a chaque deco montagne.
Aux decos on voit clairement la difference entre ceux qui gonflent regulierement et les autres.

bien evidemment je m'impose de gonfler regulierement Sourire je trouve cela necessaire pour garder des decollages sûrs dans toutes les conditions.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1] 2  Toutes   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.053 secondes avec 22 requêtes.