+ Le chant du vario +

Forum de parapente

28 Février 2021 - 10:03:13 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1] 2 3  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Apprendre a gonfler seul pour me préparer à mon stage d'init la saison prochaine  (Lu 27417 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
`NoSTrEsS`
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: autre (?)
vols: 300 vols
Messages: 0


« le: 19 Août 2010 - 10:05:28 »

Bonjour à tous !

J'aimerais commencer à apprendre seul à gonfler ma voile. J'ai acheter ce livre et je me disais que ce ne pouvais être que bénéfique de savoir gonfler avant de partir à l'aventure.

Du coup j'ai fait quelques recherches pour trouver une sellette et une voile pas chère et je suis tombé sur ça

VENDS PARAPENTE "TREKING"MODELE URRACO 65/85 KG DE 1996 + SELLETTE.VOILE OK MAIS SUSPENTAGE USE.POUR GONFLAGE SEULEMENT.FAIRE OFFRE.

le tout pour une poignée d'euro ( quasiment donnée )

Est-ce une bonne idée ?

D'avance merci pour vos réponses, a bientôt

Nono
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BenHoit
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8 et Metis 3 40
pratique principale: vol / site
vols: 1020 vols - 850h vols
Messages: 34



« Répondre #1 le: 19 Août 2010 - 10:35:50 »

fait des recherches sur le forum : sujet maintes fois abordé !
pour résumer : j'ai fait le même genre de chose avec une voile un peu moins ancienne et ça ne m'a pas servi à gd chose ...
Même avec un pote, tu n'auras pas accès à la pédagogie des moniteurs, tu risques de prendre de sales habitudes qu'il faudra passer du temps à gommer avec les voiles de maintenant ...

Ce n'est que mon avis ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Hub
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Hook2 + Escape airbag
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 350 vols
Messages: 72



« Répondre #2 le: 19 Août 2010 - 10:41:34 »

S'échiner à gonfler une voile obsolète et défoncée...
Sans compter que le gonflage n'est pas forcément une activité anodine, suivant les conditions, y'a moyen de se faire mal.

Suggestion, peut-être: faire du cerf-volant ?
Ca offre l'intérêt d'apprendre à percevoir le vent, les écoulements d'air, les trajectoires, etc., ça pourrait être une bonne introduction avant de se coller sous 28m2 de chiffon ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il faut être fou pour sauter d'une montagne en parfait état de marche.
`NoSTrEsS`
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: autre (?)
vols: 300 vols
Messages: 0


« Répondre #3 le: 19 Août 2010 - 10:43:10 »

Ok c'est noté!

J'ai quelques fois fait du kite si c'est mieux de faire du kit alors je vais me gêner !!

Merci de vos réponses !!!

bye
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
surfair
Invité
« Répondre #4 le: 19 Août 2010 - 11:23:59 »

Pour info à destination des débutants qui n'ont encore jamais touché un parapente :
à mon avis, une voile de gonflage ça n'existe pas.

En gonflage sur une pente, même vent nul, on est toujours susceptible de décoller sur une bonne course ou à une rupture de pente.
Sur le plat une rafale peut toujours arriver et vous décoller (arracher plutôt).
Très classiquement, sur une pente où on ne peut faire que des petits sauts de puces, un déclenchement thermique finit toujours par advenir qui emporte le "gonfleur" à plusieurs mètres de hauteur.

Dans ton cas, si on imagine le pire, tu gonfles, tu te fais arracher à une douzaine de mètres et là ton "suspentage usé" en a marre et casse ! ...
Donc une aile, c'est pas un matelas pneumatique, c'est une machine de vol. Elle est "volable" ou elle est réformée.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
HeiDi
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: S'Cool
pratique principale: vol / site
vols: 6 vols
Messages: 0



« Répondre #5 le: 19 Août 2010 - 11:57:30 »

Pour réponde à NoStress,

Je pense que commencer par vouloir faire du gonflage c'est plutôt une très bonne idée !!  Ça aide beaucoup pour les premiers vols. Cependant, prendre des mauvais réflexes avec une vielle trapanelle....  c'est pas le top... Si tu as des amis qui sont parapentistes et qui t'enseigne le gonflage sans prendre de mauvaises habitudes , sa sera tout bénéfique pour ton stage initiation !! Et coté voile, une voile école récente te permettra de bien mieux t'amuser !! Tu pourras faire du gonflage sur les attéro sans beaucoup de risque.  Je parle bien de gonflage sur sol plat et pas de pente école... pour les débuts...
Surfair je te trouve très radical !! Mais il le faut peut être pour certain débutant.... 
Et pour conclure, c'est avant tout se faire plaisir !!!
No Stress je te souhaite un bon début !!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
surfair
Invité
« Répondre #6 le: 19 Août 2010 - 12:05:02 »

Surfair je te trouve très radical !!
La radicalité de la simplicité...
Peut-on vendre, ou même donner un parapente
SUSPENTAGE USE.POUR GONFLAGE SEULEMENT.
puisque suspentage usé veut dire dans ce cas susceptible de casser (sinon ce serait pas pour gonflage uniquement). Sachant que quelqu'un qui gonfle est toujours amené à se trouver en vol, encore plus un débutant absolu qui ne saura pas s'empêcher de décoller...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
HeiDi
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: S'Cool
pratique principale: vol / site
vols: 6 vols
Messages: 0



« Répondre #7 le: 19 Août 2010 - 12:23:36 »

J'ai pas dit le contraire ... Je l'encourage mieux à s'acheter un vrai matériel de débutant avec des voiles écoles aujourd'hui qui sont super facile. Oui c'est un investissement mais pour les débutants qui veulent faire du gonflage les week end et quand sa leur dit c'est royale. Je parle en connaissance de cause. Et niveau sécurité c'est autre chose .... Et si en plus il a des amis pour les débuts ..... Sourire Que demander de + !
Sinon c'est encadrement dans les stages avec des pro et de l'apprentissage sur le monde du parapente qui est très efficace !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BenHoit
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8 et Metis 3 40
pratique principale: vol / site
vols: 1020 vols - 850h vols
Messages: 34



« Répondre #8 le: 19 Août 2010 - 13:09:16 »

c'est qd même rigolo ça : y a des gens dont c'est le métier d'enseigner (qui ont bossé pour ça !) et penser qu'on peut faire aussi bien qu'eux avec des potes, je trouve ça assez prétentieux (c'est le seul mot que j'ai trouvé ...).

Si tu as des enfants, tu leur apprends à lire avant le CP sur un vieux manuel scolaire pour leur donner de l'avance ?

Après, il y a toujours des exceptions dans les potes qui sont super pédagogues, au courant de tout .... mais bon, c'est pas la majorité (te concernant Heidi, on ne se connait pas mais il me semble avoir compris que tu as tout ce qu'il te faut (et de très bon niveau) dans ton entourage => c'est pas le cas de tout le monde !)

(vais encore me faire lyncher moi ...)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
surfair
Invité
« Répondre #9 le: 19 Août 2010 - 13:27:47 »

Si tu as des enfants, tu leur apprends à lire avant le CP sur un vieux manuel scolaire pour leur donner de l'avance ?
Bon, je comprends bien ton propos. Mais je considère qu'il faut rester assez décontracté avec ça. Toutes les situations sont possibles, souvent les pires et parfois les meilleures...

Personnellement, je savais lire avant d'entrer à l'école...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BenHoit
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8 et Metis 3 40
pratique principale: vol / site
vols: 1020 vols - 850h vols
Messages: 34



« Répondre #10 le: 19 Août 2010 - 13:59:25 »

ah mais je suis décontracté hein .... chacun fait c'qui lui plait plait plait .... je ne parle bien entendu que de mon expérience personelle (+ celle de Mme)  ... et il y a des cas où cela fonctionne (reste juste à voir le pourcentage de réussite)

Pour ce qui est de la lecture, je ne cherche pas le troll sur l'education nationale, c'était juste un exemple en passant ... (remarque que la aussi il y a des gens qui arrivent à faire la classe à leur petit ... mais ce n'est pas pour tout le monde)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Paragliding old bag
Invité
« Répondre #11 le: 19 Août 2010 - 14:13:13 »

Un grain de sel poivré
Je viens d'apprendre à un copain les bases du gonflage, et ce ne fut pas de la tarte parce qu'à 62ans, avec une mauvaise coordination motrice, une impressionnante lenteur à réagir et en n'étant pas sportif il cumulait les handicaps.
Après 8 séances à Doussard en 2 semaines, il commence à ne plus trop merder pour lever sa Boléro en face voile, il réussit parfois à se retourner en moins de 3 secondes et du bon côté, puis à piloter correctement sur la longueur du terrain (très grand). Il prend aussi souvent sa voile sur la gueule quand il avance vers elle par vent faible, je lui ai dit plus de 50 fois que c'est complètement con mais il insiste.
Il y a des gens comme ça.
Il n'arrive pas à monter sa voile proprement en dos voile quand il y a un peu de vent, ni à se recentrer quand elle monte de traviole, cela m'angoisse et je refuse de le faire décoller sur pente-école.
Il y a des gens comme ça, pas coordonnés et donc très lents dans leurs apprentissages.

Un jeune, tonique et coordonné, en aurait appris plus en une seule séance que mon copain en 8.

Cela étant dit, acheter une voile pourrie (surtout une Trekking !) et une sellette pourrie, c'est du fric jeté par la fenêtre. Il y a d'excellentes voiles-écoles d'occasion à 500€, avec 50% d'usure, avec lesquelles on pilote au sol en situation réelle, avec lesquelles il sera possible de voler en sécurité.
Il y a aussi au catalogue de certains constructeurs des petites voiles destinées à l'initiation au gonflage, avec lesquelles il est INTERDIT de voler. On n'apprend pas grand chose avec ce matériel, destiné aux écoles, tout est à refaire quand on passe sous une vraie voile. Vu le prix, une bonne voile d'occasion est plus intéressante.

Il y a aussi des aigrefins sans scrupules qui offrent pour "pas cher" à des novices du matériel obsolète et dangereux, juste pour se faire un peu de fric. Ces gens-là sont des salopards avant de devenir peut-être des assassins.
J'en connais un, un moniteur (!!) qui a ainsi arnaqué un jeune pilote très naïf qui lui faisait confiance, en lui refilant une merde pourrie : quand le garçon l'a essayée en gonflage, le tissu s'est déchiré. Si cela s'était produit en sortie de décollage, cela faisait un mort. 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
touz
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: alpha 3 bleu et jaune
pratique principale: vol / site
Messages: 0


sans cerveau


« Répondre #12 le: 19 Août 2010 - 14:13:54 »

c'est qd même rigolo ça : y a des gens dont c'est le métier d'enseigner (qui ont bossé pour ça !) et penser qu'on peut faire aussi bien qu'eux avec des potes, je trouve ça assez prétentieux (c'est le seul mot que j'ai trouvé ...).

Perso les potes qui m'on appris à gonfler avant mon stage, on fait du bon boulôt. Ils m'ont pas appris de conneries (ou alors je m'en suis pas encore apperçu), et point de vue disponibilité/attention, ils étaient largements bien meilleur que le pauvre moniteur qui essayait de gérer 8 guss en même temps.

Après tous le monde n'a pas des amis comme les miens  bisous
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BenHoit
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8 et Metis 3 40
pratique principale: vol / site
vols: 1020 vols - 850h vols
Messages: 34



« Répondre #13 le: 19 Août 2010 - 14:25:48 »

et question que je pense utile : as-tu gagné du temps sur ton stage init grace à cet apprentissage anticipé ?

(Même question pour paragliding old bag : ton pote va-t-il gagner du temps sur son stage init avec ce que tu lui as montré ?)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
touz
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: alpha 3 bleu et jaune
pratique principale: vol / site
Messages: 0


sans cerveau


« Répondre #14 le: 19 Août 2010 - 14:36:06 »

et question que je pense utile : as-tu gagné du temps sur ton stage init grace à cet apprentissage anticipé ?

(Même question pour paragliding old bag : ton pote va-t-il gagner du temps sur son stage init avec ce que tu lui as montré ?)

Oui !
Après une demi journé sur la pente on m'as envoyer faire un bi puis voler avec un autre groupe.
Les gens avec qui j'était le matin on fait deux vol dans le WE. J'en ai fais 6 plus le bi.

Même si j'avais pas gagné de temps j'ai pu gonfler plusieur fois avec les potes, au lieu de trainer à la cantine et c'était cool.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Hub
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Hook2 + Escape airbag
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 350 vols
Messages: 72



« Répondre #15 le: 19 Août 2010 - 14:40:33 »

Si tu fais un stage init collectif, le groupe ne progressera pas plus vite que le plus lent de ses membres.  Si tu as anticipé, tu risques de trouver que le stage n'avance pas assez vite pour toi.  Les moniteurs n'emmèneront le groupe sur le premier grand vol que quand le dernier boulet incompétent arrivera à peu près à contrôler les choses au sol.

Il y a toujours à apprendre en pente-école, quel que soit le niveau, mais bon, on a besoin de motivation aussi...

[EDIT: OK, Touz m'a doublé, avec son expérience qui contredit mes assertions...  Bon, disons que ça dépendra sans doute de la structure où tu feras ton stage init, de sa souplesse et de ses moyens.]
« Dernière édition: 19 Août 2010 - 14:52:31 par Hub » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il faut être fou pour sauter d'une montagne en parfait état de marche.
Paragliding old bag
Invité
« Répondre #16 le: 19 Août 2010 - 15:07:42 »

Même question pour paragliding old bag : ton pote va-t-il gagner du temps sur son stage init avec ce que tu lui as montré ?
Mon pote a fait en 2009 un stage init, puis un stage perf-1 et il s'est offert une Boléro d'occasion. Rien depuis, il n'avait jamais fait de gonflage et début août 2010 il ne savait même plus prendre correctement ses commandes.
J'avais du boulot pour le remettre au niveau fin d'init avant le stage perf-1 auquel il s'était naïvement inscrit, mission qui m'avait été confiée par ses moniteurs.
Ce ne fut pas de la tarte.
Il a toujours beaucoup de mal à gérer ses paquets de suspentes, il fait des emmêlements avec les freins, bref il est bordélique. Je lui ai appris à bien ordonner ses suspentes au pliage pour ne pas avoir de tours de sellette au vol suivant, à plier proprement sa voile (il avait oublié), à la préparer au sol, à trier efficacement ses suspentes (je fais ça très vite). J'ai eu plus de mal à lui faire apprendre la prise de commandes en face voile (il a choisi main droite), à pré-gonfler, à lever sa voile en douceur, à gérer la montée avec la drisse de frein droite en sortie de poulie pincée entre 2 doigts main gauche pour compenser son manque de symétrie, bref du basique, du fondamental.
Il a aussi compris l'importance de l'appui ventral en dos voile, il a maintenant une bonne perception de sa voile dans cette config.
Il n'a pas encore compris les appuis sellette en face voile, il merde beaucoup mais je lui ai montré à plusieurs reprises, il lui reste à travailler.
Au final il est certain qu'un moniteur particulier aurait été plus efficace que moi, avec un élève doué. Avec un élève pas doué c'est moins évident, l'amitié aide à être patient.
En tout cas mon copain a pu profiter pleinement de son stage la semaine dernière, il enchaîne sur un autre cette semaine, je lui a fait gagner du temps et maintenant il décolle presque proprement, et il ne sera pas comme une poule devant un réveil quand il ira faire du gonflage.

Ugh !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
marc
G33k, option ligne de commande
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Freestyle2, Aspen2, BiStromboli
pratique principale: vol / site
Messages: 0


Aime le jus de betterave ! Plouf !


« Répondre #17 le: 19 Août 2010 - 15:15:26 »

c'est qd même rigolo ça : y a des gens dont c'est le métier d'enseigner (qui ont bossé pour ça !) et penser qu'on peut faire aussi bien qu'eux avec des potes, je trouve ça assez prétentieux (c'est le seul mot que j'ai trouvé ...).

Vu que je suis un peu indirectement visé dans ce fil de discussion, je me permet de venir moi aussi raconter ma vie Mr. Green
S'il m'est déjà arrivé d'expliquer à quelqu'un comment on gonfle une aile, sur une pente, je n'ai jamais eu la prétention de remplacer/faire aussi bien qu'un mono. Mr Touz est quand même assez démerdeux de ses deux mains, y'avait pas grand chose à lui expliquer finalement... Et les quelques fois où j'étais parmi les gens qui l'aidaient à gonfler, j'avais pas grand chose à dire, sauf en cas d'erreur évidente...

A l'inverse, j'ai déjà eu à aider des gens qui manifestement feraient mieux de faire du tricot, et là, ben c'est clair que je n'avais aucune idée de comment faire, quoi dire. J'imagine qu'un moniteur saura tout à fait comment s'y prendre.

Mais bon, tu peux tomber sur un moniteur pas pédagogue pour un sou, un pote qui fait super bien passer son expérience, etc etc. Le fait de ne pas être pro n'implique pas forcément qu'il est impossible de faire apprendre quelque chose... Enfin, il me semble...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Paragliding old bag
Invité
« Répondre #18 le: 19 Août 2010 - 18:32:56 »

Le fait de ne pas être pro n'implique pas forcément qu'il est impossible de faire apprendre quelque chose... Enfin, il me semble...
C'est frappé du sceau du bon sens !
J'ai appris à skier à des dizaines d'enfants (dont les miens) sans avoir mis les pieds à l'ENSA, j'ai appris à grimper à des dizaines d'étudiants sans être guide (les guides ne sont d'ailleurs pas toujours des bons grimpeurs ni des pédagogues).
C'est kif kif pour les fondamentaux du parapente AU SOL.
Je vole proprement mais je ne me hasarderais pas à donner des instructions en vol par radio, c'est un métier difficile, avec des risques importants, les professionnels ont mis des années pour en acquérir les compétences.
Ma compétence dans le pilotage au sol est minable par rapport à celle d'un moniteur, qui fait ça depuis des années, elle n'est cependant pas mauvaise dans les fondamentaux et je maîtrise assez la mécanique (et celle du parapente en particulier) pour expliquer valablement à un néophyte pourquoi telle action est efficace et telle autre absurde. On exécute mieux un mouvement quand on en comprend la logique.
Quand un débutant qu'on aide sait prendre ses commandes, lever sa voile proprement et en douceur, en comprendre les mouvements, la ressentir et la gérer, c'est gagné. Après, c'est une question de pratique.

Cela dit, il n'est pas du tout certain qu'avoir fait du gonflage aidera beaucoup dans un stage init. C'est après, dans le vol en autonomie, qu'une bonne maîtrise au sol rendra les décollages précis et sûrs, et qu'un bon ressenti de la mécanique du parapente permettra de mieux progresser.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 1



WWW
« Répondre #19 le: 19 Août 2010 - 22:31:27 »

Pour ce qui est d'apprendre dans ton coin avec l'aide d'un bouquin ou les conseils de bons amis, chacun est libre de faire comme il lui plait. Fait juste attention à ne pas te faire mal ce qui n'accélérerait pas ta progression future !  Rigole

Pour ce qui est de la voile, même donnée c'est juste bon pour la poubelle. Une vielle voile rincée gonfle mal et ne pourra que te donner de mauvaises habitudes car tu seras obligé de forcer comme un boeuf pour la gonfler. Si par malheur tu décollais tu serais alors réellement en danger. Je suis totalement d'accord avec Surfair, une voile réformée ca se réforme point barre.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
Jacques B
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Rush 4 Verte
pratique principale: vol / site
vols: + de 500 vols
Messages: 0



« Répondre #20 le: 21 Août 2010 - 20:57:09 »

Pour ce qui est de la voile, même donnée c'est juste bon pour la poubelle. Une vielle voile rincée gonfle mal et ne pourra que te donner de mauvaises habitudes car tu seras obligé de forcer comme un boeuf pour la gonfler.
Sans compter que d'apprendre à gonfler avec la voile qui n'est pas destinée à te faire décoller, peut te donner des reflexes qui ne seront pas approprié à la futur voile que tu choisira pour voler.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
mg
Invité
« Répondre #21 le: 22 Août 2010 - 12:18:21 »

salut                      je pense qun parapentiste avec expérience peut largement débrouiller un debutant sur pente école pour  exemple dans les école un peut fréqenté se sont souvent les éleve moniteur débutant qui si colle , car les be préfére se garder  la parti vole ou font des biplaces pour rentabiliser la boite ....

quand au gonflage avec une veille voile ,si tu te débrouille avec cette voile ,le jour ou tu auras une voile récente cela sera encore plus facile pour toi , donc que du plus ....

pour la progession en groupe lors d,un stage méme si te est en avance par rapport au autre c tres bien tu va pouvoir de concentré sur le gonflage et etre pret pour le premier vole avec to mono avec baucoup moins de stres ...ne dit ton pas que plus on fait

 des heures de gonflage au sol meilleure c ...
 bon gonflage ....
MG

 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BenHoit
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8 et Metis 3 40
pratique principale: vol / site
vols: 1020 vols - 850h vols
Messages: 34



« Répondre #22 le: 22 Août 2010 - 13:32:44 »

Citation
quand au gonflage avec une veille voile ,si tu te débrouille avec cette voile ,le jour ou tu auras une voile récente cela sera encore plus facile pour toi , donc que du plus ....
alors là je suis désolé mais c'est carrément bidon ça ! Si tu as une très vielle voile, la technique est totalement différente ... (je pense à une vieille trekking avec de la ficelle à roti qu'on a essayé l'année dernière chez les volatiles des saisies !)

Avec une voile un peu moins ancienne (je ne trouve plus le nom de celle avec laquelle on avait joué), ça monte très mal, tu prends pour habitude de bourriner pour la lever (genre je prends un pas d'élan avant la tension des suspentes) ..... et tu te décourages en n'y arrivant pas ...

Tout ça est à oublier dès le 1er jour de pente école en init ...

Après, y a une solution qui peut ne pas être mauvaise : c'est avec une voile récente, des potes qui connaissent bien et qui sont pédagogues .... bref pas toujours facile de réunir tous ces éléments !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 1



WWW
« Répondre #23 le: 22 Août 2010 - 22:00:00 »

je pense qun parapentiste avec expérience peut largement débrouiller un debutant sur pente école pour  exemple dans les école un peut fréqenté se sont souvent les éleve moniteur débutant qui si colle , car les be préfére se garder  la parti vole ou font des biplaces pour rentabiliser la boite ....

MG 

Merci de ne pas généraliser ! La majorité des écoles dignes de ce nom ne dévalorisent pas la partie pente école qui fait intégralement partie de la progression. Les débutants de cette saison seront nos élèves et nos clients sur les saisons suivantes si nous faisons bien notre travail.

De plus, il y a une grande différence entre un parapentiste lambda et un moniteur même débutant. En tant que pratiquant, tu n'as aucune notion de pédagogie, de technique d'apprentissage ni le coup d'œil de l'enseignant (ce n'est pas une critique, juste une constatation).

Je l'ai déjà écris dans mon premier message, chacun est libre de choisir sa progression, seul, avec des potes ou en école professionnelle. Il faut juste éviter de dire que c'est du pareil au même.

Citation
quand au gonflage avec une veille voile ,si tu te débrouille avec cette voile ,le jour ou tu auras une voile récente cela sera encore plus facile pour toi , donc que du plus ....

Mais bien sur !  Rigole

Avec sa vielle APCO lourde du cul il sera obligé de pousser comme un bœuf et le jour ou il se retrouve avec une voile récente il se fait doubler à chaque décollage. Je préfère avoir un débutant complet qu'un gars plein de défauts à corriger.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
kaiser38
Invité
« Répondre #24 le: 23 Août 2010 - 00:20:41 »

Pour info, on m'a donné, je dis bien donné ! une trekking diablo, des années pop, genre 95 par la. Elle est pas très grande, c'est une 55-75kg.

Je voulais une vieille voile rincée de ce type pour m'amuser et m'entrainer avec ma copine sur la plage vers perpignan. Le vent étant laminaire, et relativement faible, je me suis un peu essayé.

C'est en effet extrèmement physique. La où une voile moderne comme ma bright 3 ou les pluto II que j'avais eu en école, monte super aisément et ou il faut en général freiner fortement pour pas se faire doubler, la trekking est en revanche très dure à monter et ne nécessite aucun freinage pour tenir à la verticale du pilote.

Ma copine n'a quasiment pas réussi à la monter au dessus de sa tête tellement il faut forcer et amener les avant vers le haut. C'est très physique.

Une fois en l'air, j'ai pas eu l'impression en revanche d'avoir quelque chose de très différent aux commandes. Ca réagit bien je trouve, presque comme une voile moderne.

La aussi, j'éviterai franchement de voler avec... Et je ferrai tout pour pas décoller...

Le problème en tant que débutant, c'est de juger de la force du vent et de pas se faire surprendre. Par méconnaissance, on ne se méfie pas de la puissance d'une voile. Mais une fois celle ci en train de nous embarquer, si on a pas les bons reflexes (au hasard les B ou le C...) on peut se faire très mal à mon avis.

Nous avons fait des exos de gonflage en école dans le cantal par 40km/h de vent. Il me fallait un gars de 100kilo que me tenait pour pas que je me fasse arracher. Si il me lachait je décollais instantanément twisté. Il fallait une très grosse technique pour réussir à décoller sans risque.

Sur la plage, malgré un peu d'expérience, j'avais presque une hésitation au moment de gonfler. N'ayant pas vraiment de moyen d'estimer la vitesse du vent et la puissance de la voile, j'étais très méfiant ! Ma copine me tenais au cas ou ! heureusement vu l'age de la voile, et son PTV, je risquais pas grand chose.

Bref, se méfier de ce genre d'amusement, ou alors le faire uniquement quand y'a pas de vent du tout sur une mini pente ou le risque de se faire soulever les pieds est nul

Le risque d'utiliser une vieille voile qui monte pas est de devenir un bourrin qui tirera comme un sourd sur les suspentes d'aile moderne, et cela n'est pas bon.

En revanche, pour se familiariser avec les manips (démélage...), c'est pas mal. Tu gagneras du temps de gonflage durant tes premières journées de stage : moins de galère avec les ficelles = plus de temps passé à essayer de gonfler !

a+
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1] 2 3  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.062 secondes avec 23 requêtes.