+ Le chant du vario +

Forum de parapente

17 Septembre 2019 - 22:03:17 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: 3000 Eu pour s'équiper sortie d'école( Voile/sellette/parachute de secours)  (Lu 1444 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Yoyolr
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: ///
pratique principale: autre (?)
vols: /// vols
Messages: 3


« le: 07 Mai 2019 - 21:37:30 »

Salut à tous!

Je souhaiterais m'équiper pour poursuivre l'apprentissage avec ma propre voile, je peu mettre 3000 euros maxi.

j'ai vu des pack à ce prix, qu'en pensez vous?
Et que me conseillez vous?

Merci
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #1 le: 07 Mai 2019 - 21:46:20 »

Salut

Oh oui, pour ce prix-là tu peux avoir un pack sympa.
Ne te jette pas sur la première proposition. N'hésites pas à demander un avis sur les modèle que tu regardes.
Ne cherches pas forcément un pack complet. Il est souvent plus judicieux d'acheter une aile (bonne occase... Le neuf, au bout de deux vols c'est de l'occase). Une sellette à ta morphologie et un secours d'occasion aussi.
Tu peux trouver tout ça entre 2400 et 2800 € je dirais (on parle de matériel d'occasion récent).

Bonne recherche

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
Denis_13
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: Sigma 10
pratique principale: cross
vols: beaucoup mais pas assez de vols
Messages: 125


« Répondre #2 le: 07 Mai 2019 - 22:04:10 »

Bonjour,
Personnellement j’achèterai d'occasion au moins la voile.
Une voile A (ou B sortie d'école) a souvent très peu d'heures de vol... (même si le pilote a fait une centaine de vols avec le nombre d'heures est souvent faible).
Tu dois pouvoir trouver une bonne occasion vers 1500€: choisis là en compagnie d'un ami expérimenté ou va voir un pro. Prends ton temps et la bonne taille (casi tout en haut de fourchette)

Pour la sellette il y a des "pack" qui se vendent avec le secours et en négociant tu dois pouvoir trouver du bon matériel.
L'idéal est d'aller "faire les boutiques" à Annecy par exemple ou lors d'une expo comme lors de la coupe Icare, de se faire accompagner par un ou deux pilotes expérimentés qui connaissent le matériel et bien sûr de demander conseil au vendeur
qui la plupart du temps sont des moniteurs confirmés et te conseilleront au mieux.

Reste le "petit matériel": un casque, une radio sérieuse. Pourquoi pas un cockpit light (50€ neuf) sur lequel tu pourras mettre directement ton appareil et y ranger quelques affaires.
Concernant le micro déporté de la radio je trouve que l'idéal est plutôt un casque avec une (seule) oreillette lié à un micro sur tige: ca permet d'écouter et parler avec un maximum d'efficacité sans avoir à faire de geste compliqué.
J'ai du mal à comprendre que des magasins vendent encore des micros déportés qui sont une vraie plaie pour notre activité. Sourire
Pour ma part je conseille aussi de s'équiper directement d'un varioGps. Les prix d'occasion sont devenus très accessibles.
Personnellement je suis assez content d'avoir les traces GPS de mes tous premiers vols...
Tu peux simplement le mettre en marche pour le vario au début et ne plus t'en occuper pendant le vol.

Bons vols dans tous les cas. Clin d'oeil
Denis
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #3 le: 07 Mai 2019 - 22:09:49 »

(casi tout en haut de fourchette)

Ce n'est pas du tout une généralité dans les EN-A. Plus chargée, une aile a tendance (certains modèles plus que d'autres) à être un peu compliquées à gérer en roulis.
Je dirais : être dans la fourchette de poids. Eviter les extrêmes hautes et basses.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
Denis_13
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: Sigma 10
pratique principale: cross
vols: beaucoup mais pas assez de vols
Messages: 125


« Répondre #4 le: 07 Mai 2019 - 23:12:47 »

ok merci Laurent
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Yoyolr
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: ///
pratique principale: autre (?)
vols: /// vols
Messages: 3


« Répondre #5 le: 08 Mai 2019 - 09:20:50 »

Merci pour vos conseils!

Je serai parti sur une voile A neuve et effectivement milieu de fourchette voir bas pour me rassurer et avoir plus de stabilité en vol...
Je débute et il me faut un peu de temps Embarassé .
Je vais également demander l'avis des moniteurs qui me suivent.
Mais effectivement le marché de l'occasion est intéressant.
Concernant le vario, je vais attendre un peu et j'ai une montre GPS pour les tracés  Sourire .

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piAIRo
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient Nevada Light
pratique principale: apprends à voler
vols: 518,27 vols
Messages: 33



« Répondre #6 le: 08 Mai 2019 - 09:27:10 »

[HS / on]
3000 € pour de l'occase.    effray
C'est le prix que j'ai mis pour m'équiper, parapente - sellette - secours, en neuf.   Tire la langue      Bon, c'était en 2006. Mr. Green   

[HS / off]
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

J'habite à 18m d'altitude.  Ca me laisse de la marge pour monter.
Yoyolr
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: ///
pratique principale: autre (?)
vols: /// vols
Messages: 3


« Répondre #7 le: 08 Mai 2019 - 09:42:27 »

Effectivement piAIRo, c'est toujours d'actu.

Bolero 6, Koyot 3, Eona2, Prymus 4...

avec sellette et secours...

pour 3000 euros.

c'est bien mais que valent ces voiles?????? hein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Uke'n Fly
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Eona XS
pratique principale: vol rando
Messages: 92



WWW
« Répondre #8 le: 13 Mai 2019 - 20:25:54 »

voir bas pour me rassurer et avoir plus de stabilité en vol...

je suis en en bas de fourchette, j'apprecie ma voile je ne regrette pas mon achat mais je suis obligé de me charger pour voler mieux/ne pas avoir la sensation de faire la feuille morte quand il y a du vent.
clairement ma prochaine voile je serai entre milieu de fourchette (l'ete leger en rando) et haut de fourchette (l'hiver avec tout le matos).
donc ma regle maintenant c'est de viser directement le mileu de fourchette en version nu + selette light +voile.
 
ca t'evitera de devoir transporter des cailloux ou des pack d'eau suivant les conditions quand tu progresseras (la plage de ma voile c'est 30kg donc ptv min+7kg a 15kg de matos ca fait juste le milieu dans le cas le plus chargé, d'ou parfois je prends jusqu'a 10L d'eau :-/ )

par contre acheter une voile neuve en debutant je ne suis pas sur que ca soit judicieux. Une voile d'occase de moins de 4 ans avec controle recent est largement suffisante. 
comme ca tu n'auras pas trop de remords a la changer pour une qui te conviendra mieux quand tu le pourras ou quand tu auras une bonne occase.
mets de l'argent dans des bons accessoires pratiques et confortables que tu garderas (casque, varioGPS, radio + etui, secours light...)

note aux esprits chagrins: meme en volant le matin ou le soir, il y a  des cas ou ca  thermique plus tot que prevu ou le vent se leve inopinement, et tu es content que ta voile soit pas un camion et qu'elle ai la bonne vitesse.

donc a mon avis tu feras un investissement plus dans le temps en n'etant pas en bas de fourchette.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 268



« Répondre #9 le: 15 Mai 2019 - 02:21:14 »

Quand on débute, on ne va pas tout de suite faire des saisons à 150h de vol ni des vols de durée, on fera beaucoup de ploufs et parfois un peu de soaring.
Il me semble opportun d'investir dans du matériel d'occasion.
Il ne faut pas trop espérer des "paquets" vendus par les écoles, qui se débarrassent ainsi de voiles bien amorties qui ont servi en école et qui seraient difficiles à vendre pour un particulier.
Pour les débutants intégraux, dès la sortie d'init, je conseille la MASALA 2. Elle a toutes les qualités d'une voile de classe A avec en plus un très bon plané et un virage propre qui ne la fait pas plonger, de plus elle est légère, parfaite pour la rando.
Du fait de ce vaste arsenal de qualités, la voile est difficile à trouver en occasion. La MASALA 3 doit être encore un poil mieux mais je n'ai pas volé avec.
Bons vols et sois prudent
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rowkawa
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swing Arcus RS
pratique principale: apprends à voler
vols: de plus en plus de vols
Messages: 21



« Répondre #10 le: 15 Mai 2019 - 08:38:10 »

Pour les débutants intégraux, dès la sortie d'init, je conseille la MASALA 2.

Ça n'engage que moi, mais je ne vois pas l'intérêt de démarrer l'activité avec une voile light. Alors oui le light est à la mode, ça fait bien. Néanmoins, au début on fait beaucoup de gonflage (c'est important de continuer à en faire par la suite mais c'est un autre débat), parfois des déco avec une gestuelle approximative. En d'autre terme, la voile prend cher et du matos light sera d'autant moins durable. Selon moi avec des qualités de vol dégradées et une durée de vie moindre pour gagner 1 à 2kg, le jeu n'en vaut pas la chandelle.
C'est donc d'autant plus douteux de conseiller de choisir une voile light à un débutant qui n'a même pas exprimé l'intention de faire de la rando.

Par la suite, avoir un deuxième kit light (ou même n'avoir qu'une sellette light en gardant sa voile) a du sens si on souhaite s'orienter sur une pratique rando.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Un esprit sain dans un cornichon
f@b
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: sigma
pratique principale: vol / site
vols: 800 vols
Messages: 240



« Répondre #11 le: 15 Mai 2019 - 09:20:03 »

en plus, préparer une voile light avant de décoller peut être plus pénible pour un débutant qui sera gêné par le moindre pet de taupe souffle de brise
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
airsinge
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: volante
pratique principale: apprends à voler
vols: depuis longtemps déjà des vols
Messages: 237



« Répondre #12 le: 15 Mai 2019 - 13:32:25 »

Je ne jurerais pas que le poids n'apporte que de la résistance à l'usure...En apportant de l'inertie il y a aussi un facteur aggravant pour l'usure et bien malin est celui qui devinera quel est le compromis le plus durable. La qualité d'enduction de l'extrados à certainement plus d'importance que l'épaisseur du fil à coudre.

En tous cas je suis certain qu'une voile en toile de jute et fils de fer sera plus vite détériorée par les gonflages qu'une run&fly (comme quoi même l'enduction ne fait pas tout)  vol rando ou cross

Et puis pour ce qui est de s'habituer dès le début à faire avec le vent et non pas en l'ignorant, je trouve qu'une voile de peu d'inertie fait aussi meilleure école qu'une bâche dont le poids masque un peu plus les mouvements d'air.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rowkawa
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swing Arcus RS
pratique principale: apprends à voler
vols: de plus en plus de vols
Messages: 21



« Répondre #13 le: 15 Mai 2019 - 15:12:37 »

En apportant de l'inertie il y a aussi un facteur aggravant pour l'usure
Lequel ?

Oui je suis d'accord, l'enduction est un point important. Mais visiblement tu maîtrises mal le sujet ... En effet, les tissus légers type skytex 27 ne sont généralement enduits que d'un côté (cela permet notamment en partie le gain de poids). Les constructeurs placent ensuite le côté enduit sur la face interne de la voile pour justement éviter que l'enduction ne soit détériorée par abrasion. C'est primordial puisque l'enduction permet surtout de réduire la perméabilité et augmenter la résistance au déchirement du tissu.

Entre nous, si la solution light était si avantageuse que ça en termes d'usure, cela serait devenu le standard depuis un moment, non ?

Ps: mais je crois qu'on s'éloigne du sujet
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Un esprit sain dans un cornichon
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 268



« Répondre #14 le: 15 Mai 2019 - 16:16:26 »

Quelques précisions :
1 - Préparer au vol une Masala est complètement évident, même pour un débutant.
2 - Les débutants ne volent pas quand le vent est costaud ni quand la brise est forte.
3 - Gonfler une Masala dans la brise ou dans la pétole est complètement évident, même pour un débutant, du fait du peu d'inertie de la voile QUI NE DEPASSE PAS.
4 - Voler avec une voile précise est plus agréable qu'avec un tombereau de betteraves, qui amortit aussi le plaisir de voler, et permet de progresser mieux.
5 - Un débutant ne fait pas beaucoup de gonflage, que ce soit au cours de ses stages (avec un moniteur pour 6 stagiaires) que seul dans son coin sans trop savoir comment s'y prendre pour s'améliorer. Et puis "où faire du gonflage" loin d'un atterro ?
Parisienne, j'en ai un peu fait sur les terrains de sport de Bagatelle, quelle merde ! j'ai fini par comprendre que les rideaux d'arbres tout autour généraient des rouleaux avec n'importe quoi au sol, un autre n'importe quoi à 5m et un n'importe quoi encore différent au-dessus.
La base de paramoteurs d'Avernes (95) est intéressante par sol sec, sauf par vent de sud... et j'ai toujours été seule sur ce site.
Toujours seule aussi sur la butte d'Orgemont à Argenteuil (95), avec une aérologie pour le moins "délicate" à gérer.

Où donc les Parisiens font-ils du gonflage ?
6 - L'atterro de Doussard est parfait, dans la brise du lac, et j'y ai très souvent aidé des débutants à la rue avec leurs grandes bâches, avant de leur dire : "sors de ta sellette, mets ta voile en boule et prends mon matos, tu va apprendre plein de choses".
J'ai rarement essuyé des refus et ces "clients-là" se firent réellement plaisir (sous ma conduite) avec mon Ultralite 19 (elle a 10ans) et ma sellette-string, cela leur fit faire des progrès considérables après quoi il leur restait à les appliquer avec leurs brouettes de ciment.
---
Ceux qui pensent croient - et qui écrivent - qu'une voile légère est inadaptée à la pratique des débutants se mettent un paquet de suspentes dans l'oeil, c'est tout le contraire et cela fait maintenant 10ans que je le vérifie tout au long de ma pratique, ce n'est pas une théorie fumeuse.
---
Quant à imaginer que les voiles en Skytex 27 seraient fragiles, quelle sottise ! Ma Diamir n°8 (Skytex 27 partout et 32 en bord d'attaque) a 7ans et 480h de vol, elle est passée chez Nervures avec pour simple diagnostic : prochain contrôle dans 100h de vol. L'ultralite 19, toute en Skytex 27, a 10ans et elle vole encore très bien mais je ne m'en sers plus que pour le gonflage, à la rigueur pour dépanner un concurrent du RedBull Elements qui serait à pied. Pour les vols randos, j'ai une UFO.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 015



« Répondre #15 le: 15 Mai 2019 - 16:48:05 »

En plus je pense qu'il ne faut pas confondre les voiles ultralégères (comme l'Ultralite ou d'autres voiles équivalentes) et les voiles légères.
Il y en a beaucoup sur le marché et la Masala en est une.

Au sujet de cette voile, je connais une pilote du club qui fait très de peu de vols dans l'année (elle vole depuis plusieurs années, mais elle vole très peu), principalement en vols rando en moyenne montagne avec son mari et notre petit groupe d'amis.
Elle a un niveau technique assez moyen, en est tout à fait consciente, ne vole qu'en conditions calmes tôt le matin ou en fin d'après-midi et vole avec une Masala 2 ; elle est absolument ravie de cette voile.
D'ailleurs son mari, qui vole (plus souvent qu'elle) avec une Ultralite 3 envisage de vendre celle-ci pour passer à une Masala 3.
Personnellement je n'ai jamais eu l'occasion de voler avec une Masala.

Quant à la fragilité des tissus légers dans le temps, tout est relatif : je vole depuis octobre 2008 (soit 10,5 années) avec une Ultralite 1.
Certes je ne vole pas beaucoup avec (98 vols pour 56 h de vol seulement), mais elle est toujours impeccable (ceci a été confirmé par la dernière révision de cette voile) ; mais je suis soigneux avec elle.
Ceci étant, je fais très peu de gonflage avec...

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
pierrot.capt
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: en bois avec des fils de fer
pratique principale: vol / site
vols: quelques un's vols
Messages: 75



« Répondre #16 le: 15 Mai 2019 - 18:29:14 »

.....la Masala2 Olivier en avait une , " maintenant il est en Masala3" , en Octobre dernier en vol avec Yoyo en Hook4 et moi en Epsilon8 .... ben en décollant de Planfait pour une petite balade au Parmelan et retour par le Veyrier , Olivier était toujours à côté de nous ....donc la Masala2 va très bien "ou alors la H4 et la E8 sont des tromblons", après c'est à la personne qui pilote en dessous de se sentir bien....mais la c'est une aile tranquille enfin à mon sens   parapente  .... cette voile la Masala2 quand Olivier à seulement murmuré à Annecy qu'il voulait prendre la Masala3 que la Masala2 c'est vendu de suite....bise Vivi.  bisous
Cordialement . Pierrot . capt .   voler
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

rien faire ...... mais le faire bien .
Archaleon
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Riot + GTO light / Kolibri
pratique principale: cross
vols: 700h en 840 vols
Messages: 335



« Répondre #17 le: 15 Mai 2019 - 19:35:21 »

La Masala2 est une super voile, certes, mais à part si Denis compte beaucoup randonner dès le début je ne vois pas l'intérêt non plus.

Autant qu'il prenne la Mescal 4 (version lourde de la Masala2), qui résistera mieux a ses entraînements de gonflage un peu maladroit, et qui gardera sa vie.
J'ai fait 120h sous la Massala, elle était vers les 55% déjà.... Pas content et c'était sans gonflage.

De mon coté je conseillerai d’être vers les 75% de la fourchette de poids.

Y'a pleins d'options sympas en aile, en occaz ou en neuf. Dans tous les cas tu te feras plaisir avec une A récente. Reste avec les grandes marques pour faciliter la revente.

C'est surtout la sellette finalement ou le choix est d'autant plus difficile et primordial.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Community Manager chez BGD
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 268



« Répondre #18 le: 15 Mai 2019 - 19:47:54 »

 bisous  mon Pierrot.
Septembre 2016 : j'éclusais une petite bière au bar de Planfait quand je vis venir Guy, un vieux pilote de ma connaissance, qui me dit qu'il venait de confier sa Masala 2 aux Passagers du Vent pour la vendre.
Je lui ai tout de suite dit de foncer la récupérer de toute urgence parce qu'elle était déjà vendue : ma copine Marie, alors en stage init, allait la lui acheter.
Marie s'est pointée, je lui ai dit qu'il y avait là SA voile quasiment neuve qui l'attendait, et elle n'a pas protesté parce que je lui avais dit que c'était ce qu'il lui fallait. Guy arriva alors avec son colis, l'affaire fut rondement menée.
Si la voile était restée aux Passagers, elle aurait été vendue le jour même, il fallait faire fissa.
J'ai fait 3 vols avec la Masala 2 de Marie (en aérologies trop fortes pour elle) dont un en étant montée à pied. C'est vraiment LE PIED cette voile !
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Archaleon
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Riot + GTO light / Kolibri
pratique principale: cross
vols: 700h en 840 vols
Messages: 335



« Répondre #19 le: 15 Mai 2019 - 20:07:37 »

Du coup il va en trouver comment d'occaz ?  trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Community Manager chez BGD
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 268



« Répondre #20 le: 16 Mai 2019 - 03:31:54 »

Il fut un temps où la Diamir était introuvable en occasion parce qu'elle est si géniale que ses pilotes l'usaient jusqu'au bout et ne la revendaient pas, on ne trouvait que des vieilleries dont les pilotes passaient à une voile plus performante.
J'avais lorgné sur celle de Stéphane Boulenger mais quand je l'ai vu à Planfait il m'a dissuadée, sa voile ayant 700h de vol était vraiment en fin de vie.
Xavier Demoury en avait emmené une à 750h de vol.
Voilà pour ceux qui croient que les voiles légères sont fragiles.

Maintenant c'est la Masala 2 qui est introuvable... mais on en trouvera quand même quelques unes parce que la 3 est sortie, de même qu'on trouve maintenant des Diamir depuis que la Diamir 2 est sortie (une merveille).

J'ai cherché une UFO pendant un an et filalement j'ai fait affaire avec un pilote qui était dans le même stage que moi en 17 et qui voulait revendre sa 18m² pour prendre une 14m², plus facile à décoller en paralpinisme.
Le monde est petit et la UFO reste très rare en occasion.

En attendant de dégotter la voile dont on rêve, on peut toujours investir dans une voile d'occasion pas chère mais volant encore bien, avec certificat de contrôle bien entendu. Elle servira à se faire la main et finira ses jours, plus tard, avec un autre pilote qui sera dans la même problématique, ou pour le vol à skis, ou pour voler en conditions "velues", ou pour ne pas être à pied quand l'autre sera au contrôle, ou pour dépanner des copains, ou pour voler sur sites ayant un déco abrasif (comme Aiguebelette, Laragne etc).
Il est à mon sens judicieux d'avoir plusieurs cordes à son arc, plusieurs fers au feu et donc deux voiles, une seule ne pouvant pas répondre à tous les usages (sauf jadis la Montana et maintenant la Masala).
On a évidemment le droit d'avoir un avis différent et une autre philosophie que la mienne, donc de faire des choix différents tout aussi respectables que les miens.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.14 secondes avec 22 requêtes.
anything