+ Le chant du vario +

Forum de parapente

19 Septembre 2019 - 13:34:59 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2] 3 4 5   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Sortie de 360 engage.  (Lu 6707 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #25 le: 30 Avril 2018 - 10:42:41 »

Le SIV ne me semble pas incontournable pour apprendre les 360, autant pour le décrochage oui (en lisant tout le fil de 17 pages sur mon premier décro seul et cela se passe d'ailleurs plutôt mal j'ai été surpris de lire que même après fait des décros en SIV les pilotes n'en font pas ensuite seul), autant pour le 360 c'est pas un chemin obligé le SIV de mon point de vue.

L'important pour la pratique c'est d'y aller de façon très progressive et de bien assimiler la théorie avant de commencer.

 

Je suis assez d'accord.
Tout dépend toutefois, du pilote.

Nous faisons du 360° au dessus du sol avec certains élèves.
 - Il faut que l'élève soit mentalement apte
 - Il faut qu'il ait acquis un certain nombre de techniques avant de pouvoir attaquer cet exercice
 - Il faut attaquer cet exercice progressivement et chaque fois avec un briefing TRES précis et très succins

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
edae
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 616



« Répondre #26 le: 30 Avril 2018 - 10:50:31 »

Voilà il y a aussi la voie intermédiaire, ni en SIV, ni seul, mais en école, en liaison radio guidé/aidé/rassuré par un moniteur
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
en Cure ;-)
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Cure
pratique principale: cross
vols: 200 vols
Messages: 25


je suis en Cure



« Répondre #27 le: 30 Avril 2018 - 11:03:05 »

moi je m'en occupe pas des G, j'ai un G-chute et la ca devient confortable le 360!!!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 269



« Répondre #28 le: 01 Mai 2018 - 08:23:02 »

Je viens de lire des posts irresponsables mais je n'aurai pas la cruauté de dézinguer leurs auteurs, ils sauront se reconnaître.
On a parfaitement le droit de jouer au con et tant mieux si cela passe, mais quand cela ne passe pas on "gagne", et on "gagne" bien.
Je suis venue au parapente via l'alpinisme, un autre domaine où jouer au con n'est pas la meilleure façon de vivre vieux, mais il est vrai que Guido Lammer est mort dans son lit, à un âge respectable.
Un contre-exemple infirme une proposition en mathématiques, pas dans les statistiques ni dans les sports dits "à risques".
Bon, je suis donc une vieille carne qui ne comprend rien à rien, une brèle lamentable qui pérore sans rien connaître du sujet, une Cassandre qui se regarde le nombril entre deux ploufs en air calme. Les grands spécialistes qui me déprisent ne me font pas rigoler, je les laisse à leurs certitudes au bar de l'atterro. S'ils arrivent à mon âge en bon état, ils auront eu beaucoup de chance.
C'est tout le mal que je leur souhaite.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 616



« Répondre #29 le: 01 Mai 2018 - 10:46:31 »

Pour moi les stages SIV ne permettent pas suffisamment de progressivité, d'où parfois des situations où le pilote doit tirer le secours (exemple la dernière vidéo que David Eyraud a mis en ligne "vrac de la semaine").

J'avais écris un jour dans un post que je voyais les pilotes de SIV comme des cobayes pour voir ce qu'il se passe quand on commet des grosses erreurs (et ce malgré le guidage radio).

Au fil des années j'ai répété, répété, des centaines de fois dans un sens puis dans l'autre des 360 souvent pas si engagés que cela pour commencer à me sentir confortable dans cette manœuvre. Et aucune fois cela a dégénéré, bien que bien évidemment pas toujours parfait.

Bon parfois la progressivité est impossible : le décrochage suivi de la marche arrière. Je n'ai donc aucune pratique pour cette manœuvre. A faire en SIV
« Dernière édition: 01 Mai 2018 - 10:59:17 par edae » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Mon_nom_est
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: ε8
pratique principale: apprends à voler
vols: 250 vols
Messages: 7


« Répondre #30 le: 01 Mai 2018 - 10:54:54 »

J'ai attendud'avoir un peu de bouteille (bon mon agenda a aussi joué)  pour aller en SIV (No regrets, je crois qu'à moins de 100 vols je me serais mis terreur, là j'ai finalement trouvé le programme très doux) et faire mes premier 360 face planète.  Vu que c'est assez récent je me permet de commenter.

Précisons qu'en tant que plaineux soit j'ai des conditions calme qui permette de faire des exo de pilotage (même de base) mais pas l'altitude soit j'ai l'altitude mais une masse d'air qui monte est pas le terrain de jeux idéal pour jouer avec des virages serrés. et bien à nouveaux aucun regret de pas avoir tenté tout seul au dessus du dur.

Mettre la voile face planète c'est facile, sortir proprement c'est une autre histoire, le premier essais malgré le briefing du moniteur et l'oreillette, c'est partit en inversion, suspentes qui se détendent, belle frontale, au moins je sais que ma voile est super gentille. Les essais suivant ont été moins mauvais et on est passé au pilotage de la chandelle. Pas eu de gros problèmes, mais il m'a fallu une série en mode télécommande pour simplement comprendre la séquence et mettre des noms sur les sensations.  Je suis peut être mauvais et long à la compréhension mais la même chose tout seul dans mon coin ça aurait pas été pareil  vrac

Sans donner un cours sur une manœuvre que je ne maîtrise pas parfaitement, la sortie de 360 face planète  ça demande d’enchaîner pas mal d'actions de pilotage (un acrobate me dira que c'est rien du tout par rapport à sa manœuvre favorite) dans le bon timing (J'ai beau savoir que c'est un problème de timing, j'avoue j'ai le défaut de vouloir tirer plus fort quand ça marche pas, au moins j'en ai conscience) tout en ayant assez peu de références spatiales (accélération donc pas d'idée de la verticalité, séquence où on passe de face au lac, à face au ciel puis grosse abattée). L'exercice est pas si compliqué mais à moins d'être surdoué essayer de trouver les bonnes actions tout seuls me parait relever de la roulette russe.

Je veux bien croire qu'un pilote qui aurait la possibilité d'augmenter l'angle de façon progressive en air calme, avec un mentor pour le coacher peut apprendre la manœuvre proprement comme ça, mais tout seul j'ai un gros doute...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2, Air Design UFO 18 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2170 vols
Messages: 269



« Répondre #31 le: 02 Mai 2018 - 01:00:46 »

Voilà qui est sage.
Quand j'avais eu le voile noir, j'étais immédiatement sortie de la figure comme David Eyraud me l'avait appris en SIV et cela avait parfaitement fonctionné, avec sortie dissipée très confortable.
J'ai toujours détesté la sortie-chandelle, que j'estime potentiellement dangereuse parce qu'il n'est pas évident de se réaxer dans une ressource oblique, d'une part, et d'autre part de gérer une abattée oblique.
C'est peut-être tout simple avec une voile-école, moi j'ai toujours fait ça avec des voiles EN C.
J'en ai évidemment refait à chaque SIV, le dernier en octobre dernier avec Seïko... et j'ai toujours horreur de ça.

Les figures d'agrès en gymnastique se travaillent avec un entraîneur, de même les sauts à skis ou en parachute ou les zigouigouis en patinage, de même aussi en parapente. En pratiquant seul, on n'arrivera pas à de bons résultats et on prendra le risque de se faire très mal, voire pire.
Les anciens du delta qui ont défriché la discipline ont payé un lourd tribut.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 616



« Répondre #32 le: 02 Mai 2018 - 09:37:36 »

Plus le 360 est engagé plus je sors lentement pour n'avoir que des sorties dissipées. Sortir avec une méga chandelle je ne m'y aventure pas. Je ne vole qu'avec des ailes perfs et souvent assez près du sol. Souvent je manque même de gaz pour faire cette manœuvre
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
laurentgedm
les_modos
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeno, Agility, Diamir ForTwo
pratique principale: rampant passion
vols: plein de vols
Messages: 226



« Répondre #33 le: 02 Mai 2018 - 09:53:56 »

C'est justement quand on manque de gaz qu'une sortie chandelle (dans un axe choisi) est utile.
Ce n'est une manoeuvre "dangereuse" que pour ceux qui ne savent pas y faire. Une fois qu'on a pigé, ça marche à tous les coups. Perso je ne sors que comme ça, même en biplace, et la possibilité/facilité de faire une sortie chandelle ne dépend pas DU TOUT du type d'aile... de la voile d'acro à la CCC de compet en passant par le bi, la chandelle c'est la maîtrise alors que la dissipation est la voie de la paresse.

NB : A travailler encadré au début.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 616



« Répondre #34 le: 02 Mai 2018 - 10:31:11 »

La voie de la paresse cela peut aussi ne jamais en faire, comme la quasi totalité des pilotes qui volent sur les sites où je vais.

Mais comme tu le précises Laurent à travailler encadré au début et j'apprends seul donc c'est pas illogique que je m'abstienne, instinct de préservation je présume.

NB : en regardant ce que proposent les écoles de nombreuses (toutes les?) écoles s'arrêtent à n'enseigner que la sortie dissipée au dessus du dur, donc même avec un guidage radio, ben non !
« Dernière édition: 02 Mai 2018 - 10:42:51 par edae » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JustinBieber
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Lynx / StayUp
pratique principale: apprends à voler
vols: 624 vols
Messages: 450



« Répondre #35 le: 02 Mai 2018 - 11:05:45 »

la chandelle c'est la maîtrise alors que la dissipation est la voie de la paresse.

NB : A travailler encadré au début.

Pas du tout d'accord.
As-tu deja effectué une sortie dissipée propre sans aucun tanguage en moins d'1 tour apres une spirale engagée? C'est nettement plus technique et fin qu'une chandelle
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Xanarz
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Epic ML
pratique principale: apprends à voler
Messages: 133


"Il est trop tard pour être pessimiste."


« Répondre #36 le: 02 Mai 2018 - 11:13:36 »

C'est dommage @Sagarmatha,

Car malgre la folie d'un jeune poussin qui debute, mais qui veut apprendre de facon raisonnable, tes messages m'aident peu.

Je n'ai jamais dis que les face planetes etaient volontaires, car a vrai dire, l'acceleration soudaine de ma voile m'a surprise. L'idee etait de faire des virages avec de l'energie pour apprendre a dissiper dans l'axe, pas de partir en SIV au dessus de la foret. le but etant d'apprendre, et il faut etre vivant pour cela, je n'ai jamais eu l'intention de mettre autant d'energie dans mes virages. Apres oui, je me renseigne, oui je lis et m'interesse a l'acro, et oui je demande conseil.

Le soucis en parapente, c'est qu'un lapin de six semaines comme un vieux chibani comme toi le savent, c'est que tout le monde donne son avis. Et il est difficile d'ecouter et de trier l'information. Wowo par exemple, ne raconte pas ses ''voiles noirs'', ne parle pas de ses vols avec ''Seiko ou Eyraud'', ne parle pas ''d'alpinisme'' et ne finit pas ses phrases en disant ''arrete tes conneries'' comme si c'etait une volonte de ma part. Ca permet de trier plus facilement, d'apprendre plus vite, et au cas ou je serais un grand suicidaire a dezinguer cruellement, de vivre plus longtemps.

J'ai fais de la grande voie pendant des annees tiens, mais pas de formule 1 Sourire , et sois rassure, je ne suis pas un fou furieux.

Au plaisir de te retrouver au Nepal, lors d'un chai en tout humilite pour profiter de ton experience.

Desole pour les fautes,

Dhanybhad
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Escape
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient FS3 - Aircross Uinfinite
pratique principale: acro
vols: 820 vols
Messages: 65


Sam


« Répondre #37 le: 02 Mai 2018 - 11:26:37 »

Je n’ai pas suivi le fil donc je ne peux pas te donner de conseils.
Mais c’est un exercice qui demande du temps de travail et de la coordination, puis à force de répétition, un beau jour ça devient totalement automatique et on n’y pense même plus, la gestuelle vient toute seule, le corps s’accoutume et tout roule.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
laurentgedm
les_modos
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeno, Agility, Diamir ForTwo
pratique principale: rampant passion
vols: plein de vols
Messages: 226



« Répondre #38 le: 02 Mai 2018 - 11:50:04 »

la chandelle c'est la maîtrise alors que la dissipation est la voie de la paresse.

NB : A travailler encadré au début.

Pas du tout d'accord.
As-tu deja effectué une sortie dissipée propre sans aucun tanguage en moins d'1 tour apres une spirale engagée? C'est nettement plus technique et fin qu'une chandelle

Oui. Enfin sauf peut-être pour ton critère "moins d'1 tour" --> ça dépend vraiment de la vitesse initiale et du type d'aile, ça.

Mais je ne vois pas l'intérêt de pratiquer cela, à part pour les posés 3-6. Et pour le confort quand on ne sait pas faire, ou réaxer, une chandelle propre; ou si la chandelle est trop impressionnante, ce que je conçois en biplace par exemple avec certains passagers.
Chacun choisit la technique qu'il veut, mais ne pas faire de sortie chandelle sous prétexte qu'on n'en est pas capable, c'est - à mon avis - un trou dans le panel de compétences d'un pilote correct. Ensuite, libre à vous d'estimer que j'ai tort, ou de ne pas vouloir être un bon pilote. Tout le monde donne son petit avis, moi aussi, hu hu hu très heureux
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Escape
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient FS3 - Aircross Uinfinite
pratique principale: acro
vols: 820 vols
Messages: 65


Sam


« Répondre #39 le: 02 Mai 2018 - 11:54:25 »

la chandelle c'est la maîtrise alors que la dissipation est la voie de la paresse.

NB : A travailler encadré au début.

Pas du tout d'accord.
As-tu deja effectué une sortie dissipée propre sans aucun tanguage en moins d'1 tour apres une spirale engagée? C'est nettement plus technique et fin qu'une chandelle

Oui. Enfin sauf peut-être pour ton critère "moins d'1 tour" --> ça dépend vraiment de la vitesse initiale et du type d'aile, ça.

Mais je ne vois pas l'intérêt de pratiquer cela, à part pour les posés 3-6. Et pour le confort quand on ne sait pas faire, ou réaxer, une chandelle propre; ou si la chandelle est trop impressionnante, ce que je conçois en biplace par exemple avec certains passagers.
Chacun choisit la technique qu'il veut, mais ne pas faire de sortie chandelle sous prétexte qu'on n'en est pas capable, c'est - à mon avis - un trou dans le panel de compétences d'un pilote correct. Ensuite, libre à vous d'estimer que j'ai tort, ou de ne pas vouloir être un bon pilote. Tout le monde donne son petit avis, moi aussi, hu hu hu très heureux

Je me permets de plussoyer Sourire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
luc_chivas
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: en toile
pratique principale: vol / site
vols: Bof vols
Messages: 0



« Répondre #40 le: 02 Mai 2018 - 11:59:05 »

pour répondre à choucas... yep, fait au dessus de la terre.. et sans trop de problème après un bon briefing..
https://youtu.be/fEWsRDLvyPE



Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Stef7550
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: +- 2 vols
Messages: 134


« Répondre #41 le: 02 Mai 2018 - 12:00:37 »

.../
J'ai toujours détesté la sortie-chandelle, que j'estime potentiellement dangereuse parce qu'il n'est pas évident de se réaxer dans une ressource oblique, d'une part, et d'autre part de gérer une abattée oblique.
C'est peut-être tout simple avec une voile-école, moi j'ai toujours fait ça avec des voiles EN C.
J'en ai évidemment refait à chaque SIV, le dernier en octobre dernier avec Seïko... et j'ai toujours horreur de ça.
/...

Mais quel interet alors de continuer a en faire meme en SIV  hein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
edae
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 616



« Répondre #42 le: 02 Mai 2018 - 12:36:04 »

Xanarz a mis ce post dans la rubrique acro donc oui il est parfaitement logique que les pilotes d'acros tel que Laurent ou Escape trouvent qu'une sortie chandelle c'est banal et que cela devrait faire partie des savoir faire.

C'est un peu comme les wing-over, mes wings n'ont rien d'over. L'angle augmente au fil des mois et des années mais jamais je ne dépasse les 90 degrés, et même certainement que je ne n'atteint pas les 90 degrés. Encore une fois instinct de préservation certainement.
« Dernière édition: 02 Mai 2018 - 12:42:30 par edae » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 682



« Répondre #43 le: 02 Mai 2018 - 16:28:16 »

[...]
Le soucis en parapente, [...], c'est que tout le monde donne son avis. Et il est difficile d'ecouter et de trier l'information. Wowo par exemple, ne raconte pas ses ''voiles noirs'', ne parle pas de ses vols avec ''Seiko ou Eyraud'', ne parle pas ''d'alpinisme'' et ne finit pas ses phrases en disant ''arrete tes conneries'' comme si c'etait une volonte de ma part. Ca permet de trier plus facilement, d'apprendre plus vite, et au cas ou je serais un grand suicidaire a dezinguer cruellement, de vivre plus longtemps.
[...]

C'est ainsi que fonctionne tous les forums (ou presque) On peut s'y distraire voire y trouver des idées et peut-être même de l'info utilisable mais certainement pas vraiment y apprendre...

Parler de mes voiles noires... je peux pas, cela ne m'est jamais arrivé même à plus de -18m/s de taux de descente. Par contre de la neutralité spirale voire de l'instabilité, ça oui cela m'est arrivé et ce à partir de -14m/s parfois. Pour moi cela tient beaucoup à la façon d'initier le 3.6 et se joue, mon avis tout subjectif, autour du moment de la bascule en face planète.

Avec Seiko (une personne charmante) j'ai eu le le plaisir de gouter aux joies du G-Force Trainer, des tours de manège très instructifs sur soi-même comme peut l'être la participation à un SIV. Eyraud, je ne le connais qu'au travers de son excellent ouvrage pédagogique en ligne "Pilotage Parapente.com" dont je ne peux que conseiller l'abonnement et la lecture. Là aussi ne nous racontons pas d'histoire ; on y trouve des pistes de compréhension qui facilite l'apprentissage mais on ne peut pas apprendre à voler qu'au travers de la lecture d'un manuel aussi bon soit-il. Cela produit plutôt des pilotes dangereux pour eux même car convaincus de savoir et souvent incapable d'écouter la parole d'un pédagogue en chair et os.

De l'alpinisme... idem que pour les voiles noirs, je ne connait pas. Sans doute trop fainéant pour...

Finir mes phrase avec "arrête tes conneries"... Pour être honnête, si, cela a dû m'arriver, j'aurais même tendance à les commencer comme ça. Non pas que je pense que qui que ce soit fasse vraiment des "conneries" volontairement, le mécanisme qui nous amène à faire des conneries est plus complexe. Mais parce que je pense que parfois "choquer" par le ton et/ou l'expression peut provoquer un déclic dans le regard que l'on a sur soi-même (sans-doute aussi une déformation professionnelle conséquence d'une activité ou l'on ne prenait pas vraiment des fleurs pour se dire les choses)

Des accidents sérieux sont arrivés en école (hors-SIV) lors de tentative d'apprentissage de 3.6 engagés. Le problème est qu'avec des exercices telles la spirale engagée, la capacité à gérer ses émotions intervient énormément dans la réussite ou l’échec. Toi-même Xanarz tu nous raconte combien tes sorties de 3.6 peuvent te secouer les tripes et les neurones. Imagine si au lieu d'une sortie juste "n'imp." tu te retrouve avec une cravate, twisté en auto-rot. Tes tripes et tes neurones n'apprécieront sans doute pas plus que la sortie juste "n'imp." Et si là, tes émotions prennent le dessus sur ta capacité à les gérer cela peut vite se transformer  en sur-pilotage ou viscosité voire totale paralysie mental et...
Note que ce déferlement émotionnel, ton moniteur s'il n'est pas suffisamment entrainé à de telles situations, il y est sensible aussi (c'est un humain...) et peut éventuellement se retrouver très vite lui-même dans l'incapacité mentale de vraiment pouvoir tenter te venir en aide pour te sortir de ta spirale infernale autant physique que mentale.
C'est pour cela que de nombreux moniteurs ne sont pas "chauds" pour initier leurs élèves à la spirale engagé dans un environnement insuffisamment sécurisé. L'idéal reste de s'y initier en SIV. Plein-Est prévoit une organisation club dans ce sens pour septembre, renseigne toi.

Maintenant si tu tiens absolument à déjà tâter le terrain (du 3.6 pas celui de la planète) à, à peine ~75 vols (je devais avoir dans les 150 quand j'ai commencé mes 1ères expérimentations) Je ne peux que te conseiller d'y aller avec énormément de progressivité.
De ne pas chercher au début le gros taux de chute mais bien plus de savoir/pouvoir gérer ta vitesse de rotation/descente avec un juste cadencement main exterieur une fois installé dans le virage et surtout de soigner ton entrée en virage. En choisissant plutôt que l'initier tout de suite du coté ou tu veux tourner avec frein et sellette intérieure, de profiter d'un rappel pendulaire pour le démarrer.
Késako : eh bien si tu veux spiraler à gauche par exemple, au lieu d'y aller direct avec frein et sellette à gauche, tu amorce d'abord un beau virage vers la droite d'un presque 1/4 de tour et au moment ou le rappel pendulaire te fait repasser sous ton aile (de la gauche vers la droite) tu entame ton 3.6 vers la gauche TOUT EN DOUCEUR au début. Tu ne fais qu'un tour voir moins et tu repars en ligne droite bras haut (au contact) pour calmer le jeu. Puis si tu sens bien l'enchainement tu tente 1,1/4 puis 1,1/2 puis 2 tours et toujours en restant soft dans la vitesse de rotation, angle et taux de chute. Autour des 2 tours si tu mets suffisamment (trop) de commande, ton aile voudra généralement passer en face planète. Il ne faut pas la laisser y aller. Pour cela il faut dès que cela commence à tourner te recentrer dans la sellette, mettre un peu plus de frein extérieur ou dès le départ mettre un peu moins de frein intérieur. Le bût est là d'arriver à enchainer les tours entre -4 et -6 m/s de taux de descente avant de remonter les deux mains pour laisser l'aile sortir de la spirale. Dès que tu sens l'aile se redresser tu remets légèrement du frein à l'intérieur sur ~1 tour pour revenir au vol droit tout en douceur. Si vraiment, mais à ces taux de descente cela serait plus qu'étonnant, ton aile tarderait à vouloir sortir de sa spirale, tu mets tranquillement du frein des 2 cotés pour provoquer la sortie, en étant prêt à remettre un peu de frein à l’intérieur pour dissiper comme ci-avant.

N'essaye pas d'aller plus vite, plus incliné avant de vraiment te sentir maitre de la situation à tous les coups et cela avec toute l'humilité souhaitable. Laisse valider ta "maitrise" par un moniteur avant de viser la zone des -6 à -8 puis après celle de -8 à -10 (là ça commence à dépoter...)

Tout est dans la progressivité, chaque fois ou tu ressens ne serait-ce qu'une once de peur, considère le comme un échec. En te rappelant que la peur n'est pas quelque chose de négatif, elle est l'expression de notre conscience devant un danger identifié.

Au plaisir de te revoir,

 trinquer   
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Escape
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient FS3 - Aircross Uinfinite
pratique principale: acro
vols: 820 vols
Messages: 65


Sam


« Répondre #44 le: 02 Mai 2018 - 18:38:23 »

Aucun besoin de faire une inversion de virage pour rentrer en spirale
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
wism3rhill
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Swift 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 123 vols
Messages: 3



WWW
« Répondre #45 le: 02 Mai 2018 - 19:07:31 »

Aucun besoin de faire une inversion de virage pour rentrer en spirale

Ça dépend des ailes, et c'est quand même bien conseillé si tu ne veux pas faire un départ en vrille...

Avec ma swift4 qui à de l’énergie je sais que ça passe sans virage inversé, par contre j'ai aussi une Atis qui à moins d’énergie et les quelques 360 que j'ai fait avec c'était avec un voir deux virages avant.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #46 le: 02 Mai 2018 - 19:17:49 »

Salut

J'ai fait une petite recherche dans les vidéos péda 2017 et j'ai trouvé ça pour le 360° en école.
On est à environ 700 m/sol au dessus des arbres.
Avant il y a eu des exercices d'accélération sur un demi-tour, puis un tour.
C'est la même vidéo, avec deux morceaux choisis... Mais j'en ai d'autres
1er vol du matin peu à fond :
<a href="http://www.youtube.com/v/h5sMnvcGU0s&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/h5sMnvcGU0s&rel=1</a>

Et sur le deuxième vol du matin beaucoup mieux :
<a href="http://www.youtube.com/v/h5sMnvcGU0s&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/h5sMnvcGU0s&rel=1</a>

Je précise aussi qu'on ne fait pas ça avec TOUS les élèves, mais uniquement des pilotes autonomes sur site, avec déjà des exercices comme : Tangage, virage dynamique avec sortie sur axe, fermetures asy et frontales, ...
A+
L

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #47 le: 02 Mai 2018 - 19:20:05 »

Aucun besoin de faire une inversion de virage pour rentrer en spirale

Ça dépend des ailes, et c'est quand même bien conseillé si tu ne veux pas faire un départ en vrille...

Avec ma swift4 qui à de l’énergie je sais que ça passe sans virage inversé, par contre j'ai aussi une Atis qui à moins d’énergie et les quelques 360 que j'ai fait avec c'était avec un voir deux virages avant.

Ca permet aussi une accélération plus progressive contrairement à ce qu'on pourrait penser.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
blabair
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: gin GTO2 blanche verte rouge
pratique principale: cross
vols: + de au - bcp de vols
Messages: 268



WWW
« Répondre #48 le: 02 Mai 2018 - 19:20:30 »

Aucun besoin de faire une inversion de virage pour rentrer en spirale

Ça dépend des ailes, et c'est quand même bien conseillé si tu ne veux pas faire un départ en vrille...

Avec ma swift4 qui à de l’énergie je sais que ça passe sans virage inversé, par contre j'ai aussi une Atis qui à moins d’énergie et les quelques 360 que j'ai fait avec c'était avec un voir deux virages avant.
non non! aucune nécessite de faire une inversion pour rentrer en 360°. Si c'est l'unique solution pour toi c'est que ta méthode n'est pas bonne optimisée.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

wism3rhill
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Swift 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 123 vols
Messages: 3



WWW
« Répondre #49 le: 02 Mai 2018 - 19:31:17 »

Aucun besoin de faire une inversion de virage pour rentrer en spirale

Ça dépend des ailes, et c'est quand même bien conseillé si tu ne veux pas faire un départ en vrille...

Avec ma swift4 qui à de l’énergie je sais que ça passe sans virage inversé, par contre j'ai aussi une Atis qui à moins d’énergie et les quelques 360 que j'ai fait avec c'était avec un voir deux virages avant.
non non! aucune nécessite de faire une inversion pour rentrer en 360°. Si c'est l'unique solution pour toi c'est que ta méthode n'est pas bonne optimisée.

autant pour moi, j'avoue que c'est ce que plusieurs personnes m'ont dit, même en SIV...
Je dit pas que l'atis ne rentre pas en 360, mais elle à du mal je trouve (par rapport à ma swift) et du coup ça me tracasse un peu plus Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: 1 [2] 3 4 5   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.056 secondes avec 23 requêtes.