+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Septembre 2019 - 21:19:16 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2] 3 4 ... 8   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: violente autorot et secours défaillant  (Lu 7453 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ALPYR
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Queen2 S.
pratique principale: vol / site
vols: +/-3000 vols
Messages: 595



WWW
« Répondre #25 le: 20 Avril 2019 - 11:21:45 »

Chouette SAT. Ceci étant, avec ou sans radio, laisser une simple cravate partir à ce point en cacahuète avec une buzz me laisse à penser que ce pilote devrait sérieusement songer à se trouver une autre activité que le parapente.
Eh bien, il ne va pas rester grand monde en l'air !  Rigole
Personnellement, je ne me suis jamais retrouvé en situation de SAT du pauvre, mais si j'y étais et avec la désorientation spatiale je ne suis pas sûr de comprendre sur quelle ficelle tirer ni à quel moment, de même que je ne sais pas si j'arriverais à tirer le secours (je crois que si quand même).
Sinon, j'ai remarqué que dans les SIV les consignes simples sur le secours n'étaient pas forcément rappelées (en particulier le cheminement tactile qui va à la poignée, ce qui s'avère un point particulièrement important en situation critique comme ici). Or, savoir jeter son secours doit évidemment être un pré-requis de tout SIV.

A propos de l'aile : attention à ne pas sous-estimer les réactions possibles des voiles de classe B, à partir d'un certain point.

Et sinon, oui, le gars il est là pour se rendre compte, pour apprendre. Il a maintenant les cartes en main pour tirer les conclusions de ce qu'il a vécu.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Importateur Triple Seven, X-DreamFly, PHI
https://777gliders.com/
http://phi-air.com/fr/
http://www.x-dreamfly.ch/
Produits garantis sans AFT* (*avis de forum téléguidés)
Vier
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Epic - la printanière
pratique principale: vol / site
Messages: 123



« Répondre #26 le: 20 Avril 2019 - 11:25:47 »

Par définition le stage SIV s'adresse aussi à des pilotes autonomes.

Je ne dis pas que rien n'a pêché côté instructeur, mais objectivement quand il lui dit de tirer à droite, l'autre tire à gauche et quand il lui dit de lancer le secours, il lance son casque …

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #27 le: 20 Avril 2019 - 11:31:21 »

cela ressemble plutôt à une Rush4, non?

Salut

Moi j'ai peur que ce soit une Buzz Z5 : https://www.flyozone.com/paragliders/fr/products/gliders/buzz-z5
L'allongement me paraît correspondre d'avantage, les couleurs collent et le comportement du pilote correspond plus à ce niveau de voile... Encore que sur ce dernier point, on peut tout imaginer...

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
edae
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 617



« Répondre #28 le: 20 Avril 2019 - 11:39:12 »

Ecouter ou pas l'instructeur ? La première erreur est d'engager autant en 360 pour ce pilote. Mais le problème est que si l'instructeur y va de façon trop précautionneuse le pilote risque de se plaindre de ne pas avoir appris grand chose. Où mettre le curseur pour l'instructeur et l'attente de chaque pilote ? Pas super simple
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Vier
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Epic - la printanière
pratique principale: vol / site
Messages: 123



« Répondre #29 le: 20 Avril 2019 - 11:45:45 »

Ecouter ou pas l'instructeur ? La première erreur est d'engager autant en 360 pour ce pilote. Mais le problème est que si l'instructeur y va de façon trop précautionneuse le pilote risque de se plaindre de ne pas avoir appris grand chose. Où mettre le curseur pour l'instructeur et l'attente de chaque pilote ? Pas super simple

ca me rappelle un truc  :

« Mieux vaut travailler sa technique sans engager, plutôt que d’engager sans technique. » David Eyraud

CQFD

PS : Je ne voudrais pas critiquer ton titre, mais en fait rien n'indique que le secours ait été défaillant
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ALPYR
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Queen2 S.
pratique principale: vol / site
vols: +/-3000 vols
Messages: 595



WWW
« Répondre #30 le: 20 Avril 2019 - 11:46:44 »

mais objectivement quand il lui dit de tirer à droite, l'autre tire à gauche

Tu n'imagines pas le nombre de personnes qui se trompent en première réaction là-dessus ! Beaucoup d'écoles ont abandonné droite et gauche en formation classique ; par exemple on dira "côté vallée" et "côté relief" ou "vers l'église" et "vers la forêt"... bref beaucoup de moniteurs essaient de trouver des repères pertinents. Sinon c'est très souvent que tu entends "A droite, à droite, à droite. Non ! L'autre droite !!"
Pour certaines personnes et en SIV, une bonne solution serait peut-être de mettre un gant rouge et un gant bleu (bon, si le gars est en plus daltonien, t'es mal...).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Importateur Triple Seven, X-DreamFly, PHI
https://777gliders.com/
http://phi-air.com/fr/
http://www.x-dreamfly.ch/
Produits garantis sans AFT* (*avis de forum téléguidés)
Vier
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Epic - la printanière
pratique principale: vol / site
Messages: 123



« Répondre #31 le: 20 Avril 2019 - 11:51:19 »

mais objectivement quand il lui dit de tirer à droite, l'autre tire à gauche

Tu n'imagines pas le nombre de personnes qui se trompent en première réaction là-dessus ! Beaucoup d'écoles ont abandonné droite et gauche en formation classique ; par exemple on dira "côté vallée" et "côté relief" ou "vers l'église" et "vers la forêt"... bref beaucoup de moniteurs essaient de trouver des repères pertinents. Sinon c'est très souvent que tu entends "A droite, à droite, à droite. Non ! L'autre droite !!"
Pour certaines personnes et en SIV, une bonne solution serait peut-être de mettre un gant rouge et un gant bleu (bon, si le gars est en plus daltonien, t'es mal...).

On est d'accord, le SIV s'adresse à des pilotes qui sont censés faire la différence entre droite et gauche et entre clip de casque et poignée de secours. Sinon c'est Darwin qui dicte sa loi.
 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flying'enclume
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swift5 - Takoo3
pratique principale: apprends à voler
vols: >1000 vols
Messages: 113



WWW
« Répondre #32 le: 20 Avril 2019 - 13:14:25 »

en général je ne réagis pas sur ce genre de fil mais là, cela me démange...
@Vier : ton jugement "il ne sait pas sortir d'une autorot', il devrait faire autre chose que du parapente" est à mon avis toxique et contre productif.

Y'a quantité de pratiques ou cette compétence est inutile : vol rando, vol de proximité dans du laminaire, vol de site sans activité thermique, restit'......

On a le droit de voler sans être un as du tirage de ficelle.
On a le droit de voler sans être un cow boy aux nerfs d'acier expert en gestion du stress.
Ce n'est pas un problème tant que ses pratiques sont en harmonie avec ses compétences.

Là où il y a problème c'est quand il y a un décalage entre pratiques et compétences.

Je ne connais pas ce pilote mais je parie qu'il a beaucoup appris sur lui et sur son aile après une telle mésaventure. Cela sert aussi à cela les SIV.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Vier
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Epic - la printanière
pratique principale: vol / site
Messages: 123



« Répondre #33 le: 20 Avril 2019 - 15:51:47 »

en général je ne réagis pas sur ce genre de fil mais là, cela me démange...
@Vier : ton jugement "il ne sait pas sortir d'une autorot', il devrait faire autre chose que du parapente" est à mon avis toxique et contre productif.

Y'a quantité de pratiques ou cette compétence est inutile : vol rando, vol de proximité dans du laminaire, vol de site sans activité thermique, restit'......

On a le droit de voler sans être un as du tirage de ficelle.
On a le droit de voler sans être un cow boy aux nerfs d'acier expert en gestion du stress.
Ce n'est pas un problème tant que ses pratiques sont en harmonie avec ses compétences.

Là où il y a problème c'est quand il y a un décalage entre pratiques et compétences.

Je ne connais pas ce pilote mais je parie qu'il a beaucoup appris sur lui et sur son aile après une telle mésaventure. Cela sert aussi à cela les SIV.


Que mon point de vue sur le sketch te déplaise je l'admet. Mais s'il te plaît ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Qu'il ne sache pas sortir de sa SAT, je m'en fiche bien. Mais le mec qui regarde le lac arriver en ne jetant rien de plus utile que son casque, je persiste et signe, je pense qu'il devrait se demander s'il est à sa place.

Et si tu estimes qu'il devrait faire du laminaire, de la restit' et autres pratiques plus calme, soit, mais en l'occurence le mec est en SIV et il envoie des trucs qui le dépassent.

Ceci étant si son kiff c'est de taper le lac, ça n'engage que lui (tant qu'il ne tombe pas sur quelqu'un) et mon point de vue n'engage que moi. Mais honnêtement je pense que sa pratique est plus "toxique" que mon avis.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 474



WWW
« Répondre #34 le: 20 Avril 2019 - 16:03:01 »

Par définition, le stage siv permet justement d'aller tester/mettre à d'épreuve/etc... ce que l'on estime être hors compétences.  Forcément il y a différents niveaux de hors compétences.
Lorsqu'un pilote s'en remet à un système professionnel c'est justement pour garantir un encadrement, une progression et des exercices évalués en fonction de son niveau.
Si un accident (ce qui semble ne pas être le cas ici) a lieu dans le cadre d'une formation encadrée, c'est un comble de le mettre à charge du stagiaire sans supposer qu'une erreur a pu être commise de la part de l'encadrant.

Quand le moniteur demande un contre à droite et que le pilote envoi une inversion à gauche, je ne vois pas ce que l’on peut reprocher à ce professionnel. S’en remettre à un système professionnel n’exonère pas la responsabilité individuelle.

Le seul pilote reste celui qui a les freins dans les mains, pas celui qui parle dans la radio !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
gof38
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Colt 2/25 + Orca 2/42
pratique principale: cross
Messages: 55


« Répondre #35 le: 20 Avril 2019 - 16:08:43 »

Ceci étant si son kiff c'est de taper le lac, ça n'engage que lui (tant qu'il ne tombe pas sur quelqu'un) et mon point de vue n'engage que moi. Mais honnêtement je pense que sa pratique est plus "toxique" que mon avis.
Reviens au début de la vidéo. Si commencer des petits 360 en stage dans un milieu sécurisé c'est avoir une pratique toxique, je crois que peu d'entre nous devraient se trouver sous un parapente.

J'ai quand même l'impression qu'il merde un simple exercice de sortie de 360, et après il est complétement à côté de ses pompes.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #36 le: 20 Avril 2019 - 16:16:49 »

Salut

LE MENTAL !!! Tout est dans le mental.
Si ça se trouve, il a déjà fait des 360 bien plus appuyés que ceux là. Et avec une sortie bien plus propre... Bon ça c'est pas dure en même temps.
Mais ce jour là, il est en SIV ! Il a une grosse pression, ses muscles sont tendus de sorte qu'il n'a quasi plus aucunes sensations. Son cerveau est en ébullition et de ce fait il n'entend même plus la radio.

Je ne suis pas su tout un expert du SIV. Mais je pense que les moniteurs qui encadrent les stages SIV doivent en avoir vu des "tonnes" des grosses pannes de cerveau. Est-ce qu'on peut dire pour autant que le pilote devrait aller faire de la pétanque ou du vélo ? Non, s'il est là c'est peut-être justement pour gérer son stress.

Assis derrière un clavier à se repasser en boucle l'erreur d'un pilote c'est facile. C'est facile et ça fait presque partie intégrante de l'activité. Mais si nous avions été sous l'aile à ce moment là ????

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
edae
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 617



« Répondre #37 le: 20 Avril 2019 - 16:34:56 »

Il ne merde pas seulement sa sortie de 360, il est par la suite incapable de tenir le moindre cap avec sa cravate, c'est à partir de là que cela devient intéressant et qui a fait que j'ai posté la vidéo. Est-il opportun de vouloir lui faire défaire sa cravate par un grand coup de frein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 883



« Répondre #38 le: 20 Avril 2019 - 16:40:24 »

Par définition, le stage siv permet justement d'aller tester/mettre à d'épreuve/etc... ce que l'on estime être hors compétences.  Forcément il y a différents niveaux de hors compétences.
Lorsqu'un pilote s'en remet à un système professionnel c'est justement pour garantir un encadrement, une progression et des exercices évalués en fonction de son niveau.
Si un accident (ce qui semble ne pas être le cas ici) a lieu dans le cadre d'une formation encadrée, c'est un comble de le mettre à charge du stagiaire sans supposer qu'une erreur a pu être commise de la part de l'encadrant.

Quand le moniteur demande un contre à droite et que le pilote envoi une inversion à gauche, je ne vois pas ce que l’on peut reprocher à ce professionnel. S’en remettre à un système professionnel n’exonère pas la responsabilité individuelle.

Le seul pilote reste celui qui a les freins dans les mains, pas celui qui parle dans la radio !
C'est vrai. Mais il n'y a pas une évaluation faite en début de stage ? En ce cas le gars est passé au travers du filtre.

J'ai regardé. Le gars semble avoir décidé tout seul de mettre un coup de frein à gauche car il survient quasi au moment où l'instructeur demande à droite. Ce qu'il finit par faire pendant l'instruction bras hauts. Ce qu'il finit par adopter définitivement.
Ha lala le fameux bras hauts de sécurité... clown
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 683



« Répondre #39 le: 20 Avril 2019 - 16:54:41 »

Tel J-Marc, il est probable que ce pilote a plus après dans cet sketch que dans 3 SIV de 3 jours à 3 vols.

Il a apprit à se connaître en connaissant ses limites.

[...]
Bref, il me semble que l'on est en présence d'un SIV trop tôt dans la progression et/ou à minima un exercice trop ambition pour le niveau de progression du pilote. La progression d'un pilote n'étant pas seulement comment ses bras savent déjà tirer sur les ficelles mais aussi comment son cerveau est déjà acclimaté aux ressentis que peuvent provoquer les ractions et mouvements de l'aéronef.

Maintenant on ne peut que le féliciter d'être allé en SIV pour apprendre les 3.6 et de ne s'être imaginé pouvoir le faire en autodidacte avec les conseils des copains ou du forum ou même en visionnant des tutos fussent-ils faits par ees maîtres de la disciplines. Car la sanction aurait pu être tout autre alors.

Enfin on voit combien une aile somme toute homologué EN-B peut envoyer son pilote dans un sketch ingérable... pour lui.

La video devrait faire surtout réfléchir sur ces aspects là, plutôt que sur comment ce pilote aurait du agir/réagir. Sur cet aspect combien il est facile de se retrouver dépasser par les événements avec à l'esprit qu'il existe assurément dew événements capables de dépasser chacun d'entre nous.

[...]

(@) Patrick, sans jeter la pierre au moniteur car je sais combien de fois la consigne d'un moniteur n'est pas respectée. Il me semble tout de même qu'il est primordial que l'enseignant prenne toutes les précautions utiles et nécessaires pour "calibrer" au plus juste la capacité de charge émotionnel de son élève. C'est déjà vrai dès les 1er sauts de puces en pente-école, capital pour les 1ers grands vols mais tout aussi vrai pour toute nouvelle situation pédagogique à même de titiller cette capacité émotionnelle, le MENTAL dont parle fort pertinemment Laurent.

Il me semble sincèrement qu'en tant encadrant on ne peut jamais se dédouaner totalement des erreurs de ceux que l'on encadre. C'est à l'encadrant de prendre la juste mesure des exercices qu'il propose et fait réaliser à qui il encadre. C'est tout aussi vrai en stage SIV ou thermique ou cross que cela l'est en stage init. ou même en biplace. On ne peut pas reprocher après coup quand ça a foiré, a son pax qui ne l'a jamais fait de ne pas avoir couru comme on l'aurai souhaité, comme il aurait fallu.

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
edae
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 617



« Répondre #40 le: 20 Avril 2019 - 17:22:08 »

Non non plumocum, l'instructeur lui demande de freiner fort à gauche à 45s dans un espoir de défaire la cravate... ou de l'envoyer dans une sat infernale
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 883



« Répondre #41 le: 20 Avril 2019 - 17:59:30 »

Oui oui ça j'ai vu, c'est à partir de ça que tout part en cou.... mais je parle de ce qu'il se passe à 0.16 ou l'instruction bras hauts revient à plusieurs reprises. Mais au final il finit qd même face planète avec les bras en haut.
Il me semble avoir entendu de nombreuses fois les vertus du bras hauts, ce que je ne remettrais pas en cause. Il me semble que le discours en siv sur le bras haut est qu'il vaut mieux ça que le mauvais geste. Partant de ce fait cela ne me surprend pas de voir un pilote en siv, en situation de stress, désorienté, qui semble avoir perdu son contact radio, peut-être conscient qu'il a mal répondu aux instructions précédentes s'en remettre à cette 'technique' en attendant le miracle sachant qu'il met en oeuvre un discours qu'on lui a aussi inculqué. Même si le post de vier m'a bien fait rire je le trouve un peu dur avec ce pauvre pilote.

Je ne sais pas ce que lui en aura retenu mais cette vidéo montre aussi clairement à ceux qui partent en siv comme on va à la foire du trône que malgré tout l'encadrement mis en place l'on peut y voir des situations qui échappent à tout le monde et ce même avec des chtites voiles.
« Dernière édition: 20 Avril 2019 - 18:13:33 par plumocum » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 474



WWW
« Répondre #42 le: 20 Avril 2019 - 18:24:29 »

Tel J-Marc, il est probable que ce pilote a plus après dans cet sketch que dans 3 SIV de 3 jours à 3 vols.

Il a apprit à se connaître en connaissant ses limites.

[...]
Bref, il me semble que l'on est en présence d'un SIV trop tôt dans la progression et/ou à minima un exercice trop ambition pour le niveau de progression du pilote. La progression d'un pilote n'étant pas seulement comment ses bras savent déjà tirer sur les ficelles mais aussi comment son cerveau est déjà acclimaté aux ressentis que peuvent provoquer les ractions et mouvements de l'aéronef.

Maintenant on ne peut que le féliciter d'être allé en SIV pour apprendre les 3.6 et de ne s'être imaginé pouvoir le faire en autodidacte avec les conseils des copains ou du forum ou même en visionnant des tutos fussent-ils faits par ees maîtres de la disciplines. Car la sanction aurait pu être tout autre alors.

Enfin on voit combien une aile somme toute homologué EN-B peut envoyer son pilote dans un sketch ingérable... pour lui.

La video devrait faire surtout réfléchir sur ces aspects là, plutôt que sur comment ce pilote aurait du agir/réagir. Sur cet aspect combien il est facile de se retrouver dépasser par les événements avec à l'esprit qu'il existe assurément dew événements capables de dépasser chacun d'entre nous.

[...]

((@)) Patrick, sans jeter la pierre au moniteur car je sais combien de fois la consigne d'un moniteur n'est pas respectée. Il me semble tout de même qu'il est primordial que l'enseignant prenne toutes les précautions utiles et nécessaires pour "calibrer" au plus juste la capacité de charge émotionnel de son élève. C'est déjà vrai dès les 1er sauts de puces en pente-école, capital pour les 1ers grands vols mais tout aussi vrai pour toute nouvelle situation pédagogique à même de titiller cette capacité émotionnelle, le MENTAL dont parle fort pertinemment Laurent.

Il me semble sincèrement qu'en tant encadrant on ne peut jamais se dédouaner totalement des erreurs de ceux que l'on encadre. C'est à l'encadrant de prendre la juste mesure des exercices qu'il propose et fait réaliser à qui il encadre. C'est tout aussi vrai en stage SIV ou thermique ou cross que cela l'est en stage init. ou même en biplace. On ne peut pas reprocher après coup quand ça a foiré, a son pax qui ne l'a jamais fait de ne pas avoir couru comme on l'aurai souhaité, comme il aurait fallu.

 trinquer

A ton habitude on comprend bien que pour toi la seule bonne manière de voler en sécurité est de rester au sol !

Dans cet exemple l’exercice est adapté à un SIV de base. Le moniteur met en place une situation adaptée et c’est le pilote et lui seul qui crée l’incident. Le fait de payer un moniteur n’exempte pas de rester présent.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
L2papiyon
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
vols: +++++ vols
Messages: 27


Lac d'Annecy


« Répondre #43 le: 20 Avril 2019 - 18:37:05 »

Quand le moniteur demande un contre à droite et que le pilote envoi une inversion à gauche, je ne vois pas ce que l’on peut reprocher à ce professionnel. S’en remettre à un système professionnel n’exonère pas la responsabilité individuelle.
il faut aussi savoir que la main droite est celle qui a le pouce à gauche prof
 je sors
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Etre vieux
c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres
c'est tout
©Geluck (le chat)
edae
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 617



« Répondre #44 le: 20 Avril 2019 - 18:51:17 »

Merci plumocum pour ces précisions, je ne t'avais pas bien compris.

Au delà du siv ce que l'on peut retenir dans une situation de vol non encadrée c'est qu'une aile qui montre les dents lorsque fortement cravatée, avec laquelle on ne parvient pas à garder un cap, c'est que la situation est chaude et que songer à sortir le pépin avant que la situation ne dégénère peut être envisagée.

PS : dans cette vidéo le pilote s'y prend probablement mal pour ne pas parvenir à garder un cap mais je ne suis pas convaincu que l'on puisse toujours garder un cap quelle que soit la taille de la cravate
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 683



« Répondre #45 le: 20 Avril 2019 - 19:29:27 »


[...]

[...]

(((@))) Patrick, sans jeter la pierre au moniteur car je sais combien de fois la consigne d'un moniteur n'est pas respectée. Il me semble tout de même qu'il est primordial que l'enseignant prenne toutes les précautions utiles et nécessaires pour "calibrer" au plus juste la capacité de charge émotionnel de son élève. C'est déjà vrai dès les 1er sauts de puces en pente-école, capital pour les 1ers grands vols mais tout aussi vrai pour toute nouvelle situation pédagogique à même de titiller cette capacité émotionnelle, le MENTAL dont parle fort pertinemment Laurent.

Il me semble sincèrement qu'en tant encadrant on ne peut jamais se dédouaner totalement des erreurs de ceux que l'on encadre. C'est à l'encadrant de prendre la juste mesure des exercices qu'il propose et fait réaliser à qui il encadre. C'est tout aussi vrai en stage SIV ou thermique ou cross que cela l'est en stage init. ou même en biplace. On ne peut pas reprocher après coup quand ça a foiré, a son pax qui ne l'a jamais fait de ne pas avoir couru comme on l'aurai souhaité, comme il aurait fallu.

A ton habitude on comprend bien que pour toi la seule bonne manière de voler en sécurité est de rester au sol !

Dans cet exemple l’exercice est adapté à un SIV de base. Le moniteur met en place une situation adaptée et c’est le pilote et lui seul qui crée l’incident. Le fait de payer un moniteur n’exempte pas de rester présent.
[/quote]

A ton habitude on comprend bien que pour toi, un moniteur ne peut jamais se tromper dans son jugement. Ici, si on écoute ce qui se dit dans la 1ère seconde de la vidéo, on peut imaginer que l'exercice précédent n'a déjà pas été une réussite (mais bien cela ne peut que être du fait que l'élève est mauvais, n'est-ce pas ?) Peut-être qu'il aurait fallu d'abord calmer le jeu, passer/repasser par un exercice dont on aurait pu imaginer que l'élève le réussisse vraisemblablement parfaitement pour le remettre en confiance et le rendre à nouveau perméable aux consignes ? Je n'en sais rien, je n'y etais pas. Mais ce qui est certain c'est que là on est devant un échec qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves qu'un simple bain.

Personnellement, j'ai toujours (naïvement ?) cru à l'adage qui dit qu'il y a que peu de mauvais élèves mais surtout de mauvais professeurs qui ne savent pas ou ne se donnent pas la peine de mettre en place des pédagogies accessibles à leurs élèves.

Puis expliques moi ou dans mon post (ou dans des précédents) tu lis que pour être en sécurité il ne faudrait pas du tout voler. C'est petit de ta part de venir avec de tels arguments pour tenter de défendre ta corporation contre vents et marées. Faut-il peut-être remettre en ligne les lettres de la FFVL aux encadrants et particulièrement moniteurs en ce qui concerne l'accidentalité en enseignement et les pistes préconisées pour tenter d'éviter la reconduction des mêmes causes qui conduisent aux mêmes conséquences.

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 474



WWW
« Répondre #46 le: 20 Avril 2019 - 19:42:15 »

Je savais qu’il ne fallait JAMAIS répondre à Wowo le grand donneur de leçon !

Je te laisse à tes logorrhées sécuritaires toi qui est si sûr de toi quelque soit le sujet.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 652




WWW
« Répondre #47 le: 20 Avril 2019 - 20:06:14 »

Salut

Moi le premier truc qui m’interpelle, c'est la mise ne virage. Là déjà si tu es à la radio, tu dois te dire : "Warning !" Coup de commande à gauche sans sellette, puis commande à droite toujours sans appuis sellette et dans le premier quart de tour, fermeture extérieur... Peut-être qu'une sortie dissipée eut été plus adaptée au niveau de l'élève ? Avec le recul, c'est toujours facile de donner des conseils. On ne sait pas ce qu'il s'est passé avant ?

Le pilote :
C'est un gros "bourrin" (rien de péjoratif, juste une observation), il est un peu tout à l'envers, il subit après son erreur de commande un sacré long moment de pantin sous la voile (à 17 sec, il est en apesanteur et à 24 il retrouve un appuis dorsal stabilisé. Soit 7 secondes de total vrac avec perte de repères). 
Le moniteur :
Il est zen, s'énerve que quand il doit faire passer le secours, il reste dans l'action, ...

Un problème de briefing ? Un exercice trop avancé ? On ne sera pas.

Je pense que l'élève a de quoi débriefé. Mais je pense aussi que le moniteur doit se demander pourquoi ça s’est passé comme ça ? Quelle est l'erreur qui a entraîné la cascade de sketch ? Pourquoi son élève a viré à gauche au lieu de droite ? Il y a forcément une raison. Il y  a des incidents (ici il semble ne pas y avoir de blessé) qui arrivent et qu"'on peut difficilement éviter. On (le moniteur) est pris au dépourvu. Il ne s'attendait pas à la réaction de l'élève. Mais avec l'expérience de ce premier cas et avec un débriefing systématique de tout incident de vol, la sécurité augmente. Je pense que c'est ça que wowo essaie de mettre en avant.
L'erreur est humaine. Il n'y a pas de jugement. L'erreur serait de mettre cet incident sur le compte de la malchance, de la fatalité.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
edae
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire xxs, Carrera+ xs, Axis Vega 5 xs, Diamir s
pratique principale: vol / site
Messages: 617



« Répondre #48 le: 20 Avril 2019 - 20:33:48 »

Cette vidéo est intéressante à plus d'un titre et bien heureuseument il n'y a pas de bobos, par chance pour le coup vu l'impact, bourin dans son pilotage mais costaud aussi ce pilote.

Moniteur de siv ce n'est pas simple et certainement que certains loupés spectaculaires du couple pilote/encadrant ne sont pas visibles sur le net, bien que ces vidéos existent puisque c'est un point fort des siv, c'est toujours filmé.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Vier
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Epic - la printanière
pratique principale: vol / site
Messages: 123



« Répondre #49 le: 20 Avril 2019 - 22:09:37 »

Cette vidéo est intéressante à plus d'un titre et bien heureuseument il n'y a pas de bobos, par chance pour le coup vu l'impact, bourin dans son pilotage mais costaud aussi ce pilote.

Moniteur de siv ce n'est pas simple et certainement que certains loupés spectaculaires du couple pilote/encadrant ne sont pas visibles sur le net, bien que ces vidéos existent puisque c'est un point fort des siv, c'est toujours filmé.


Je suis bien d'accord. Outre l'"écharpage" typiquement LCVD entre sensibilités différentes, cette vidéo est très instructive. Les chantres de la sécurité devraient à mon sens pouvoir se demander pourquoi on voit un casque voler (au lieu d'un pod), pourquoi le moniteur demande d'envoyer un gros coup de frein alors que (selon mon humble mais apparemment trop arrogant avis) aller essayer de trouver la suspente de stab' eut pu être plus à propos*, pourquoi le mec ne fait plus rien à partir du moment ou il entre en danger de mort…

J'aime beaucoup les histoires de retours d'expériences et de facteurs humains, mais soyons honnêtes, ça sent la finasserie quand, dans les faits l'intelligence d'un humain peut se réduire à celle d'un bulot en une fraction de seconde sous l'effet de la peur.

Cette vidéo me rappelle une autre, qui finit bien plus tristement. La manœuvre n'est pas très engagée, mais elle se fait apparemment assez bas. Et le pilote tape fort.
https://www.dailymotion.com/video/xx4qi

Alors pour apporter mes deux centimes à la réflexion, des situations (très) critiques, j'en ai vécu. Je n'ai pas la prétention de dire que je suis meilleur que d'autres, mais je pense avoir eu des réactions appropriées (et là pour le coup je peux l'affirmer). Et je n'attribue pas mes réactions à une quelconque compétence ou à un entrainement particulier, mais plutôt (je pense) à une prise de recul vis-à-vis de l'évènement en cours.

En gros, je pense sérieusement que si on se focalise sur les conséquences possibles d'un évènement (fût-il relativement benin) on tend à foncer dessus. Tandis que si on arrive à se concentrer sur ce qu'il y a de mieux à faire dans la situation donnée, on optimise le truc. C'est, je pense, une variante de l'effet tunnel, ou plutôt un effet élargi de celui-ci.

Je n'ai pas l'omniscience de Sagarmatha, mais j'ai connu au tout début de ma carrière d'officier de marine une presque catastrophe qui a manqué tuer les 4 membres de l'embarcation dont j'avais la charge quand une fixation de celle-ci a lâché a environ 15m au dessus de l'eau. On a basculé dans le vide et j'ai vu la mort en face. Par chance pour nous, le croc arrière a tenu et on a pu être descendus en relative douceur jusqu'à l'eau. Je n'oublierai jamais les réactions des 4 occupants que nous étions. L'un s'est mis à gueuler, 2 autres était inertes et semblaient attendre la mort, et perso j'ai géré comme j'ai pu.
Je ne prétend pas être meilleur que qui que ce soit, mais ce jour là sur les 4, j'ai été le seul utile.

Quelques autres situations moins dramatiques me sont encore arrivées plus tard, et j'y ai alors trouvé une sorte de constance : ceux qui se focalisent sur les conséquences possibles d'un évènement ont du mal à le gérer. Ceux qui se focalisent sur les moyens possibles de gérer l'évènement sans penser à ses conséquences, tendent à avoir plus de recul sur celui-ci et agissent mieux. Ca m'a servit dans des situations potentiellement dangereuses, et je suis assez convaincu que c'est une force qu'ont les pilotes d'accro.

Ceci étant c'est facile à dire, mais plus dur à faire ; et encore une fois, ça n'est certainement pas un jugement de valeur.

* : Les professionnels peuvent-ils confirmer ou me coller la claque que je mérite ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: 1 [2] 3 4 ... 8   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.044 secondes avec 22 requêtes.
anything