+ Le chant du vario +

Forum de parapente

31 Juillet 2014 - 13:26:41 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
windriders
cumulus
reversale
flysierranevada
airone
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: test EVEREST 2  (Lu 2661 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
jonsnake
plouffeur(se)
***

Karma: +2
Hors ligne Hors ligne

Aile: spiru 18 I / spiru III XL, HUAPI, STROMBOLI
pratique principale: vol rando
vols: 400 vols
Messages: 26



« le: 21 Novembre 2010 - 13:20:10 »

bonjour.
un petit compte rendu de mon achat récent avec un test "live" ce matin.
donc je vais vous parler de l'EVEREST 2 de chez sup'air http://www.supair.com/fr/produit.php?id=27&prod=sellette.

avant tout, comme le seul réglage de la sellette c'est pour les sangles d'épaules, j'ai fait coudre un croisillon qui me permet de resserrer un peu l'ensemble sans pour autant trop jouer sur la ventrale qui a un écartement "reglementaire" et donc éviter d'augmenter le risque de twist. les photos vont suivre.

premier essai: ben on l'enfile, pas de boucles aux cuisses ni sur la ventrale. ça passe niquel avec mes grosses chaussures de marche, mais je doute de vouloir tenter le coup avec des crampons aux pieds, c'est pas large non plus.
deuxième effet kiss cool: bon maintenant je vais mettre ma sellette; ah ben non, je suis bête je l'avais déjà sur le dos! effectivement,le poids + le confort on a l'impression de rien avoir.
c'est parti je gonfle ma voile, contôle visuel ok je décolle et me retrouve assis dans la sellette sans avoir eu à quitter les freins: c'est bon ça! peut être un petit ajustement en l'air histoire de dire mais je craignais de devoir être suspendu par les coui..es pendant tout le vol et ben ce n'est absolument pas le cas.
en l'air, je tente des virages à la sellette: on a une liberté de mouvement énorme. quelques wings pas trop marqués, le transfert de poids se fait sans soucis; idem en 360. je traverse une bullette, la sellette me renvoie l'info par un peu de roulis mais rien de destabilisant.

l'attéro approche, un peu de mal à sortir de la sellette, je suis pas vraiment "debout" pour l'attéro mais ça gène pas, plus grave si on doit "cratériser"!
les photos


le croisillon que j'ai fait rajouter


vue arrière





pour résumer: je ne regrette pas mon achat, mais faut savoir là où on met les pieds: du très light avec quasimment peu de réglages et aucune protection . moi je fait 1m73 et je pense que c'est la taille idéale Mr. Green
niveau finition, c'est propre, bien assemblé, ça fait confiance. niveau confort: très surpris, je pense qu'on peut voler un moment avec avant d'être mal.
le plus gros bémol pour moi c'est la taille unique: je pense que ça va pas aller à tout le monde; bref à essayer.
« Dernière édition: 21 Novembre 2010 - 13:29:13 par jonsnake » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
tequila
Invité
« Répondre #1 le: 21 Novembre 2010 - 13:31:44 »

les everest 1 sont en plusieurs tailles et la ventrale tout comme les cuisses sont reglables
pour la 2 il y a M et L

http://www.supair.com/fr/produit.php?id=27&prod=sellette

les réglages c’était bien je trouve
maintenant la 1 est peut être  plus confortable au niveau des cotes car la 1 faut pas vouloir se coucher , mais assis pas de problème sur la 1
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jonsnake
plouffeur(se)
***

Karma: +2
Hors ligne Hors ligne

Aile: spiru 18 I / spiru III XL, HUAPI, STROMBOLI
pratique principale: vol rando
vols: 400 vols
Messages: 26



« Répondre #2 le: 21 Novembre 2010 - 14:09:54 »

correct, j'avais pas vu les 2 tailles Embarassé
bref moi j'ai la M.
j'ai pas mal volé avec la 1, peut être un poil plus confort; et encore je suis pas sûr. un peu plus lourde et encombrante que la 2, mais là on chipote.
dans les 2 cas, ça reste de l'ultralight, sauf savoir pourquoi on achète ça, moi c'est tout vu, la montagne m'attends!
ça reste confort pour voler, c'est très léger, y'a aucune protection, peu de réglages mais c'est viable.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
surfair
Invité
« Répondre #3 le: 21 Novembre 2010 - 14:15:09 »

j'ai fait coudre un croisillon qui me permet de resserrer un peu l'ensemble sans pour autant trop jouer sur la ventrale qui a un écartement "reglementaire" et donc éviter d'augmenter le risque de twist. les photos vont suivre.
Tu es au clair avec la problématique des croisillons, tu n'auras pas de surprises ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
tequila
Invité
« Répondre #4 le: 21 Novembre 2010 - 14:23:32 »

le serrage pas les cuisses t'allais pas comme sur la 1 ?
léger facile a utiliser, n'entrave pas la course si désséré
je comprends pas ! ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jonsnake
plouffeur(se)
***

Karma: +2
Hors ligne Hors ligne

Aile: spiru 18 I / spiru III XL, HUAPI, STROMBOLI
pratique principale: vol rando
vols: 400 vols
Messages: 26



« Répondre #5 le: 21 Novembre 2010 - 16:07:18 »

Les croisillons je vais voir: c'est le magasin ou je l'ai acheté qui me l'a fait. Je pense que le mec est sérieux et qu'il sait ce qu'il fait, c'est pas la première fois qu'il fait ça (airbulle pour les connaisseurs) . Si ça va pas je vire. Testé aujourd'hui, aucune gêne au déco. En l'air ça rigidifie un peu la zone du bassin et l'écartement des cuisses. J'ai juste un vol avec, j'attends d'en faire d'autres pour vous donner un avis plus approfondis.
Pour l'instant c'est un "plus" qui ne gêne en rien.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
surfair
Invité
« Répondre #6 le: 21 Novembre 2010 - 16:18:10 »

La question n'est pas celle de l'adaptation. C'est sûrement très bien fait.
La question est celle de l'utilisation : savoir quand, pourquoi, ce que ça implique, ce qu'il faut éviter, les conséquences lors de situation de vol non désirée ou mal maîtrisée, etc.
Tant que tu ne les serres pas tu es en configuration classique, si tu les serres tu rentre en configuration inconnue...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jonsnake
plouffeur(se)
***

Karma: +2
Hors ligne Hors ligne

Aile: spiru 18 I / spiru III XL, HUAPI, STROMBOLI
pratique principale: vol rando
vols: 400 vols
Messages: 26



« Répondre #7 le: 21 Novembre 2010 - 17:22:32 »

sur portique, je gagne 5 cm d'écartement ventrale en tirant tout à fond. aucune autre incidence si ce n'est qu'on se sent plus tenu au niveau du bassin.
certes, a priori même si c'est pas la première fois qu'il fait ça pour répondre à une demande, moi j'ai pas de retour d'autres utilisateurs.Un copain BE m'a dit que c'était bien pour ce que je recherchais.
testé aujourd'hui en l'air, pas de gros changements flagrants qui m'ont fait dire "là jon t'es mal!".
je vais y aller progressivement, einstein aussi à tatonner avant de trouver sa théorie de la relativité Mr. Green
même en l'air, je peut très rapidement revenir en configuration d'origine .
Si je trouve que ça n'apporte pas grand chose de plus, je le vire et on n'en parle plus.
au plaisir de la faire tester pour ceux qui veulent.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
surfair
Invité
« Répondre #8 le: 21 Novembre 2010 - 18:17:31 »

Oui, bon, j'ai l'impression à te lire que tu n'as pas une vue d'ensemble du système croisillons et que personne dans ton entourage ne l'a envisagé pour toi...

Je ne savais pas que l'adaptation de croisillons était demandée/pratiquée sur les sellettes à cuissardes qui sont pourtant par nature bien plus amorties que les sellettes à planchette.

En ce qui concerne les sellettes à planchette, il est utile de savoir que les croisillons ont été abandonnés pour plusieurs raisons :
- absence de transmission des sensations de déséquilibres latéraux, impliquant un pilote peu réactif
- inefficacité du pilotage à la sellette (les sellettes à croisillons furent appelées sellettes "d'anti-pilotage")
- absence de possibilité de contre d'où difficultés accrues de sortie des neutralités spirale
- avec certaines ailes sur grosses fermetures la neutralisation "automatique" du départ en rotation sur le roulis limitait la prise de vitesse au point de décrocher l'ensemble (comme un surcontre)
- forte augmentation de la sensibilité à la mise en vrille.
J'en oublie peut-être.

Je ne sais pas comment tout ceci se transpose à la sellette à cuissardes sous une mini-voile, mais vaut mieux réfléchir au truc.
En tout cas à ta place je ne les serrerais jamais à fond. Fais aussi attention que leurs réglages soient symétriques...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jonsnake
plouffeur(se)
***

Karma: +2
Hors ligne Hors ligne

Aile: spiru 18 I / spiru III XL, HUAPI, STROMBOLI
pratique principale: vol rando
vols: 400 vols
Messages: 26



« Répondre #9 le: 21 Novembre 2010 - 18:53:19 »

Merci pour ces explications.
Je vais voir ce que ça vaut donc. Si d'autres personnes ont du retour sur ce système avec une sellette a cuissarde je suis preneur.
A moins que je fasse office de pionnier!
Mais au moindre doute, je vire.
Enfin pour revenir au post initial, cette sellette est vraiment bien. Je pense que c'est intéressant un premier avis, j'en ais pas vu des masses encore.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Jérôme C
passager biplace
*

Karma: +0
Hors ligne Hors ligne

Aile: toutes
pratique principale: autre (?)
vols: une tripotée mais ce n'est pas fini vols
Messages: 7



WWW
« Répondre #10 le: 22 Novembre 2010 - 10:57:25 »

hello Jonsnake,

Moi non plus je ne comprends pas pourquoi tu as bricolé une sellette qui fonctionne et est finalisée en rajoutant des croisillons qui ne servent à rien sinon alourdir.

Comme le dit surfair les sellette montagne à jambes indépendantes sont trés amortie, elles ne transmettent pas bcp ce qui se passe au niveau de la voile.
Les sangles de cuissardes font office 'ABS(croisillons) , un peu comme sur certaines sellettes(advance,kortel,woody walley) donc ce n'est pas la peine d'en rajouter.(on peut le dire en chantant;))

Donc pas de stress tu peux voler sans.

NB:y a un truc qui me fait rire sur les photos de ta sellette, t'a mis des maillons rapides Gin(il me semble) et la paire est aussi lourde que la sellette Sourire

A+
bigbud69
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
leviking73
Rampant
*

Karma: +0
Hors ligne Hors ligne

Aile: sky Fides 2 Evo M
pratique principale: vol rando
vols: 97 vols
Messages: 0



« Répondre #11 le: 22 Novembre 2010 - 11:01:57 »

ouais je me faisais la même remarque sur les maillons, quitte à affuter la bête autant mettre des "Connect" non?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
poldof
Invité
« Répondre #12 le: 22 Novembre 2010 - 11:37:08 »

J'ai pas confiance dans les Connects. Ce n'est pas le problème de la solidité. C'est le risque d'erreurs. Il faut faire le noeud correctement.
J'utilise ça:http://www.peguet.fr/fr/produits/suspente.html
Bien sur il faut avoir une aile montagne avec des élévateurs en Dyneema.
Mais utiliser des gros maillons n'est pas vraiment choquant. Ça dépends ce qu'on veut faire.
Si je vais faire du vol à skis, je garde la sellette entre les vols, je déconnecte à chaque fois. Je ne suis pas à 20g près. Par contre j'aime avoir des maillons facilement utilisables donc des gros automatiques.
Bien sur, si je fais de l'alpinisme, je cherche à gagner du poids partout.
Mais celui qui s'achète une sellette light juste pour faire du ski et une petite rando de temps en temps à bien raison de garder ses maillons habituels.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Mathieu
crossman (woman)
******

Karma: +12
Hors ligne Hors ligne

Aile: Icepeak6, bi Toubkal, Gangster, Lol, Ski'm 15
pratique principale: cross
vols: jamais assez de vols
Messages: 226



« Répondre #13 le: 22 Novembre 2010 - 11:57:27 »

Moi aussi ça m'a interpellé ces mousquetons "lourds" sur une sellette allégée au maximum. Concernant les Connects, quand t'as fait/défait le noeud quelques fois, je crois que le risque d'erreur est à peu près nul, le principe est assez simple.

Par contre, j'ai déjà eu une petite frayeur avec: alors que j'envoyais un peu avec la Skim, il y a eu comme un choc d'un côté avec un bruit de tension pas très agréable, et j'ai eu l'impression que le Connect avait comme tourné sur lui-même. Par contre, le noeud n'avait pas bougé et ça tenait toujours bien. D'ailleurs, je suis toujours là pour en parler, mais bizarrement après ça j'ai plus rien envoyé jusqu'à l'atterro...  Mr. Green

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
tequila
Invité
« Répondre #14 le: 22 Novembre 2010 - 13:42:09 »

surtout si tu y fixe le secours aux connect et qu'ils lâchent .....
perso j'ai une paire de connect, mais a la réflexion, en montagne j'utiliserais plus les mousquetons du baudrier tant qu'a monter le moins de trucs possibles
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
leviking73
Rampant
*

Karma: +0
Hors ligne Hors ligne

Aile: sky Fides 2 Evo M
pratique principale: vol rando
vols: 97 vols
Messages: 0



« Répondre #15 le: 22 Novembre 2010 - 15:25:18 »

le mieux avec les Connect n'est il pas de les monter une bonne fois pour toute et de rouler la sellette avec la voile?
ouppsss on est un peu HS là non?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
jonsnake
plouffeur(se)
***

Karma: +2
Hors ligne Hors ligne

Aile: spiru 18 I / spiru III XL, HUAPI, STROMBOLI
pratique principale: vol rando
vols: 400 vols
Messages: 26



« Répondre #16 le: 22 Novembre 2010 - 16:28:57 »

Bon, je vais virer les croisillons.
Concernant les maillons, je l'ais avait déjà! Pourquoi encore payer?! Vu que je dois mettre ou pas mon secours en ventrale au grès de mes sorties, il me faut un système polyvalent. D'autant plus que j'ai lu quelquepart que les connects étaient déconseilles pour le secours. Honnêtement entre des maillons et des mousqueton Ca me fait une différence de 60gr: je crois pouvoir encaisser!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.124 secondes avec 22 requêtes.
anything