+ Le chant du vario +

Forum de parapente

23 Juillet 2018 - 09:48:19 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
prevol
windriders
flysierranevada
best-flying
Soaring
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: sellette altirando 1  (Lu 1274 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
edelweiss74
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: SWING MITO
pratique principale: apprends à voler
vols: 2 vols
Messages: 0


« le: 18 Décembre 2017 - 19:00:10 »

Bonjour,
Je recherche des renseignements sur la sellette altirando 1 et n'en trouve nulle part.
Quelqu'un a-t-il déjà volé avec ?
Merci pour vos infos
A plus et bons vols
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
V'Ario
plouffeur(se)
***
En ligne En ligne

Aile: une vieille A et une B légère
pratique principale: apprends à voler
vols: 50 vols
Messages: 31



« Répondre #1 le: 18 Décembre 2017 - 20:57:29 »

oui, j'en ai une et je vole toujours avec. Quelles sont tes questions?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2090 vols
Messages: 174



« Répondre #2 le: 02 Janvier 2018 - 07:13:30 »

J'en ai eu une de 2007 à 2009, j'ai fait environ 250 vols avec dont pas mal de vols-rando.
Revendue avec un OUF de soulagement, c'était vraiment de la daube :
- bien trop lourde pour la rando ;
- secours en ventral merdique, il fallait tout le temps remettre les suspentes dans le pod ;
- fermetures éclair de mauvaise qualité ;
- pas moyen d'y adapter un cale-pieds et accélérateur de type gadget, compliqué à utiliser.
- tissu assez fragile.

J'étais à l'époque dans ma configuration d'origine, avant que l'ostéoporose ne me fît perdre 10cm, taille 38 avant de prendre du gras et de passer à un bon 42. En bref, je flottais latéralement dans la sellette M mais une S était trop courte et je ne pouvais pas m'asseoir dedans en sortie de décollage. J'avais en partie résolu le problème en rétrécissant le plateau (en bois) mais cela me mettait un poil plus profond dedans et cela modifiait le pilotage, pourtant ma Joy S en haut de fourchette était une merveille d'agilité.

On peut à la rigueur voler avec ça si le "vendeur" la donne mais il ne serait pas judicieux de casser sa tirelire.
Ce n'est qu'un opinion, évidemment, et je n'ai rien contre Sup'Air, volant avec bonheur depuis 2009 en rando avec une Radicale et depuis 2015 avec la Delight 2.
 trinquer  Râââhhh !.. vivement le printemps.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
nzorck
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Base /Masala 3
pratique principale: apprends à voler
vols: quelques uns vols
Messages: 52


« Répondre #3 le: 25 Février 2018 - 11:55:07 »

 salut
Pas d'accord avec toi,je vole avec ça depuis 2007  j'ai fait changer le zip en 2016 et pas d'autre problème,j'ai fait 2 SIV avec et rien a redire, celle que tu avait n'était peut-être pas a ta taille,et tes problèmes avec ton secours étaient plus dû a ton container qu'a la sellette,j'ai un container NEO tube en ventral et c'est nickel, que tu n'ai pas aimé ok mais dire que c'est de la daube et dégouter un acheteur possible c'est un peu extrême. Pour la rando j'ai un string Neo !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
thierry_c
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: bgd dual lite, nervure diamir, ozone geo!
pratique principale: vol rando
vols: un certain nombre vols
Messages: 233



WWW
« Répondre #4 le: 25 Février 2018 - 12:48:26 »

et j'ai jamais eu de pb pour metre mon cale pieds sur cette sellette.
je l'ai revendu car j'avais un pb de taille si non ras !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

j'aime pas les signatures, on ne sait jamais quoi y écrire Sourire
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2090 vols
Messages: 174



« Répondre #5 le: 27 Février 2018 - 10:03:39 »

Les fermetures éclair étaient de la daube : il n'est pas normal pour une personne aussi soigneuse que moi et ayant un sens pointu de tout ce qui est mécanique de devoir en faire changer une sur une sellette d'un an n'ayant même pas 50 vols au compteur.

La sellette "légère"  Mr. Green  pesait un âne mort, cela pouvait aller pour des athlètes jeunes et puissants, pas pour une sexagénaire ayant "de beaux restes" au niveau sportif. Le Raid Chamois 2008, après un automne de vols-rando très durs dans les Aravis, sonna le glas de ce matériel, revendu au printemps 2009 après une galère épouvantable en Vallée Blanche, en mars, dans une neige collante.

L'Altirando 2 était bien meilleure puis j'ai essayé des tas de sellettes, l'Altix n'était pas mal mais je n'avais pas la bonne morphologie, bref ce fut une Advance avec laquelle j'ai volé de 2009 à 2013, revendue pour une Karma 2 (2014) qui n'allait pas bien avec la Diamir, revendue en 2015 pour la Delight 2 avec laquelle je viens de voler 3 saisons de bonheur... et qui est déjà passée 2 fois à l'atelier (cocon fragile).

Je n'ai pas de nostalgie de l'Altirando. Ce fut ma première sellette et ce furent mes premières galères, elle vérifia le vieux théorème qui dit qu'en montagne, les solutions "mixtes" n'ont de mixte que d'être aussi inefficaces dans tous les domaines auxquels on les destine.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flyin Matmute
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Rush 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 350 vols
Messages: 145


va, vole et reviens


« Répondre #6 le: 27 Février 2018 - 11:12:04 »

mais tu pourrais quand même être moins catégorique bordel de merde !
l'altirando doit être une des premières sellettes réversibles ! fort heureusement on a fait des progrès depuis mais quand même tout n'est pas à jeter !
je possède encore la mienne ! jamais eu AUCUN problème avec le secours en ventral. En tant que pioupiou je trouvais ça d'ailleurs hyper rassurant de l'avoir sous les yeux avec sa poignée fluo. T'es pénible à jeter le bébé avec l'eau du bain comme ça sans retenue, merde quoi : cette sellette t'a quand même permis de faire des vols rando moins chargée qu'avec un sac et une sellette classique oui ou merde non ?
bien sûr maintenant j'ai une Ultralite et une kairn ah bah oui ça mon sac est bien plus léger que mon altrirando et ma Golden mais c'est pas pour autant que je les dénigre !
l'altirando peut vraiment permettre à un débutant et/ou marcheur occasionnel d'avoir une super sellette.
Après bien sûr, on peut trouver plus récent, plus léger, plus confort etc.

Bref Sagarmatha callate! sta zitta porco cane ! shut the fuck up !
et puis en fait non, c'est même pas que tu dois te taire, faut ptêtre juste que tu réfléchisses un poil avant de t'enflammer comme ça, non ?
...
 fum  help  help  help
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

toute la vie pour voler
V'Ario
plouffeur(se)
***
En ligne En ligne

Aile: une vieille A et une B légère
pratique principale: apprends à voler
vols: 50 vols
Messages: 31



« Répondre #7 le: 27 Février 2018 - 13:41:59 »

C'est vrai qu'elle n'est pas bien légère ni ergonomique et que quand on passe à un modèle plus développé on ne veut plus trop s'en resservir, on la sent dépassée. En même temps en tant que première sellette elle est simple, rassurante (notamment le fait que le secours soit en vue) et permet de retrouver les repères des modèles école en étant moins lourde. En fait c'est plutôt une sellette de vol sur site un peu plus légère que les autres.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
nzorck
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Base /Masala 3
pratique principale: apprends à voler
vols: quelques uns vols
Messages: 52


« Répondre #8 le: 27 Février 2018 - 14:15:39 »

 Tout a fait d'accord avec Flyin Matmute ,j'ai acheté cette sellette en 2007 a l'époque j'étais un jeune sexagénaire et ma sellette pesait 5kg et mon secours 4kg et pour contenir tout ça plus le reste du matos un sac de 1,6 kg,alors oui cette altirando avec un secours xtralite et plus de sac c'était vraiment léger et je crapahutais avec délice,aujourd'hui jeune octogénaire  j'ai une voile légère et un string pour encore crapahuté avec délice et mon altirando est ma sellette de site elle est toujours opérationnelle donc pas de la daube comme cela a été dit.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
cumulus
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nova Mentor 3
pratique principale: vol / site
Messages: 16



« Répondre #9 le: 27 Février 2018 - 14:52:22 »

Viviane est sans doute en manque de Planfait......allez dans quelques jours cela ira mieux  soleil

Pour en revenir a l'Altirando 1, je vole depuis 2008 avec une Altirando 1 XP. la seule différence, c'est que la XP est d'origine avec le cale pied
Bon a l'époque tout le monde voulait une réversible......  un peu comme aujourd'hui tout le monde veux voler en cocon ......
C'est sur le tissus n'est sans doute pas des plus solide, et que la fermeture éclair peut paraitre bien fragile...... mais a ce jour je n'ai aucun soucis ni avec l'un ni avec l'autre. Faut juste être un peu soigneux
A l'époque elle répondait parfaitement a "mon cahier des charges" .....
Personne n'a évoqué les fameuses boucles auto de la ventrale qui s'ouvraient une fois en charge, Supair a fourni a l'époque une nouvelle sangle anti oubli
Donc cette sellette a rempli complétement son rôle, ce n'est sans doute pas une merveille en tant que portage mais lors de retour en stop  son petit volume n'effraye pas trop les gentils conducteurs
       
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2090 vols
Messages: 174



« Répondre #10 le: 27 Février 2018 - 14:55:37 »

Merci pour les bordées d'injures, cela m'a bien fait rigoler.  pouce
Je ne m'abaisserai jamais à proférer de telles insanités, degré zéro du débat.

Je volais SANS SECOURS en 2007-2008 (ce n'était pas encore obligatoire en école) et c'est justement pour pouvoir courir le Raid Chamois en octobre que je dus en installer un, en ventral évidemment.
Que de tracas ce skbblhggbz a pu me valoir, entre les élévateurs qui sortaient du tunnel, la partie "aérienne" qui tirait sur les paquets de suspentes, qu'il fallait sans cesse remettre dans le pod, l'emmerdement à chaque déco pour mettre ce foutoir en ordre, bref j'ai jeté le bébé avec l'eau du bain : PLUS JAMAIS DE VENTRAL !

J'ai dû hélas y repasser plusieurs fois, d'abord quand j'ai couru le Raid Chamois 2009 avec la sellette Radicale et l'Ultralite 19, puis quand j'ai essayé la sellette Fusion en 2013 avec la Diamir et enfin l'été 2017 lors de mon stage UFO avec toujours la sellette Radicale.
C'est toujours aussi désagréable mais quand même moins chiant qu'à l'époque de l'Altirando.

L'Altirando était une pionnière dans la catégorie des sellettes réversibles, aussi peu pratique pour le vol-rando (trop lourde) que pour le vol lambda (pas bien finalisée). Il m'est arrivé depuis - en 2014 - de devoir porter l'Escape, avec dedans une Blacklight 26 ( bisous  mon Jean et à la semaine prochaine) j'ai encore mal aux épaules.
Souvenir pénible.
J'en suis même arrivée à penser démonter une de mes deux Radicale-s du sac sur lequel elle est cousue pour pouvoir l'utiliser seule en non-réversible, avec un petit sac à dos d'alpinisme qui ne me flinguera plus le dos ni les épaules.

Cela ne fait que dix ans que je vole, certes, j'ai cependant acquis un petit peu d'expérience au fil d'environ 450 vols-rando...
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flyin Matmute
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Rush 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 350 vols
Messages: 145


va, vole et reviens


« Répondre #11 le: 27 Février 2018 - 17:09:23 »

le degré zéro du débat c'est quand tu nous expliques en long en large et en travers que tu n’utilisais pas de secours (AUCUN rapport avec l'altirando) puis que tu as dû en installer un en ventral pour courir une compète (AUCUN rapport avec l'altirando) qui t'a causé bien des soucis (AUCUN rapport avec l'altirando)

Ah moi c'est sûr j'ai pas fait le quart de ce que tu as fait, et je n'ai pas non plus ta prose (ouf) mais j'ai démarré avec une altirando (et un secours en ventral OMG) et j'ai fait mes petits vols randos, et mes premières sorties de bocal, et mes premières vaches, et ma première compète, et, et et... bref et j'étais bien contente de l'avoir cette petite sellette réversible tout-terrain.

les sellettes réversibles qui ont succédé à l'altirando1 comme dit plus haut sont sûrement plus abouties, plus confort, plus blablabla mais ce n'est pas une raison pour affirmer que c'est de la daube de manière aussi tranchée (degré zéro du débat tu disais?)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

toute la vie pour voler
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2090 vols
Messages: 174



« Répondre #12 le: 28 Février 2018 - 01:53:56 »

Il y a aussi les degrés négatifs liés aux lunettes de bois pour corriger une (forte) myopie doublée de cataracte.
Le secours ventral AVEC L'ALTIRANDO était une vraie vacherie, c'est sans doute moins merdique avec d'autres sellettes. J'ai bien enfoncé ce clou-là mais en posant le cul dessus il y en a qui jouent les fakirs.
Cela me fait rigoler.

Une compète multisports avec l'Altirando m'avait convaincue plus que tout le reste que cette sellette n'était décidément pas adaptée au vol-rando quand il fallait la porter longtemps (et je n'ai rien dit du portage, qui sans être fameux n'était pas abominable).
Ah oui, suis-je bête, cela n'a rien à voir avec l'Altirando.  Mr. Green

A part le sac moins gros que le mien, que j'avais remarqué sur le dos d'un pilote suisse à Samoëns, lors de ma 2ème journée de vol en stage init, je n'ai pas trouvé beaucoup de qualités à cette sellette. Entre le sac énorme, avec dedans une sellette de plomb et une Alfa 4, puis l'Altirando avec dedans une Joy, cela faisait un paquet de kilos en moins mon 3ème jour de vol.
L'enthousiasme fut assez vite douché quand j'ai commencé à écumer les Aravis.
Ah oui, c'est vrai, il n'y a toujours aucun rapport avec l'Altirando.

C'est au point qu'on va maintenant m'accuser de n'avoir jamais volé avec. Chiche ?
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
xolivie
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Dudek Nemo xx
pratique principale: apprends à voler
vols: trop peu de vols
Messages: 91



« Répondre #13 le: 28 Février 2018 - 08:50:11 »

Personnellement je pense que pour un pilote désirant faire du rando vol un peu exigeant avec du dénivelé, de la pente à gravir plus peut-être quelques petits passages "étriqués" la solution repose plutôt sur une sellette light (sans secours, sans airbag, sans planchette) couplée à une voile extra light et un petit sac pour porter le tout, mais est-ce que ce type de rando vol "un peu engagé" concerne beaucoup de pratiquants? Sincèrement je ne sais pas et j'aimerais bien avoir quelques avis éclairés sur la question.
Après pour le pilote lambda pratiquant le vol sur site et qui n'a pas envie de porter 20 kg sur le dos pour monter au déco ou qui fait occasionnellement du vol rando avec des copains dans la montagne à vaches avec des chemins de balade pas trop pentus ni trop défoncés les sellettes réversibles du marché avec airbag,secours et tout le toutim pour un poids total entre 5 et 6 kg (hors voile) peuvent aussi être une solution (en fait je ne suis peut-être pas très objectif car je vais probablement m'orienter sous peu vers cette seconde option...).
Après mon faible vécu parapentesque ne m'a permis de ne rencontrer que des utilisateurs d'Altirando 2 et 3 (puisque qu'on parle de cette marque de réversibles) mais tous semblaient satisfaits de leur matos alors j'ai aussi un peu de mal à imaginer que le modèle original soit aussi nul que ça.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Chaque décollage est facultatif, mais l'atterrissage qui lui fait suite est toujours obligatoire...
Jaimaile
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Rouge :-)
pratique principale: cross
vols: ++ vols
Messages: 42


« Répondre #14 le: 28 Février 2018 - 09:42:51 »

j'ai eu une altirando 1 avec laquelle j'ai beaucoup volé.

Il est exact que les premières fermetures éclair cassaient vite mais Supair l'a assumé et les a changé gratuitement pour tous ceux qui ont réclamé.

Grace au SAV au top du fabriquant j'ai pu voler avec bonheur 500h et sur proposition de Supair, changer l'airbag pour prolonger la sellette de 300h soit 800h au total et je l'ai revendu en bon état ! j'ai beaucoup porté, fait des cross de 8h et franchement, s'il est un produit pour lequel j'ai l'impression d'en avoir eu pour mon argent, c'est bien celui là !

Mon fils a également une altirando 1 sur lequel Supair a greffé un airbag d'altirando 2 en cordura... alors là, c'est le top !

j'ai trouvé tout ceci bien plus résistant que la jupe de ma dilight 2 qui est délabrée après 300h de vol et qui coute un bras.



Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2090 vols
Messages: 174



« Répondre #15 le: 28 Février 2018 - 11:11:59 »

@xolivie
Si je peux apporter une réponse :
Je monte souvent au col des Frêtes (Dents de Lanfon) et j'y suis rarement seule, ce qui me permet de voir comment sont équipés les autres pilotes (je monte aussi très souvent à Planfait, je n'y suis presque jamais seule et je vois ce que portent ceux qui montent avec moi).

1- les occasionnels ont le plus souvent leur matériel ordinaire avec voile standard et sellette réversible (avec secours).
2- les habitués ont TOUS une voile légère et une sellette-string, sans secours.
3- les "vrais de vrais" (j'en suis) n'ont que le strict minimum, donc pas de casque ni d'instruments, pas de gourde mais une mini-bouteille d'eau en plastique, et cela uniquement quand il fait chaud. Beaucoup n'ont même ni gants ni lunettes.
- on y voit parfois des pilotes avec tout le barda, y compris la sellette-cocon : c'est quand ils montent décoller en altitude au-dessus de l'inversion.
Cette option est valable pour les athlètes capables de porter des enclumes sans souffrir (c'était mon cas jusqu'à 45ans).
- il arrive parfois aussi que des pilotes montent faire du soaring, troquant alors la voile montagne ultra-légère pour la voile principale, la sellette restant soit une réversible (cas 1) soit une sellette-string (cas 2 et 3).
(la Diamir va bien avec la sellette Radicale)

J'avais trop souffert à l'automne 2008 et au début du printemps 2009, j'avais 60ans et je pris alors la décision radicale qui s'imposait : porter léger pour ne plus souffrir, et l'ancienne alpiniste n'hésita pas longtemps avant d'acquérir ce qui se faisait de plus léger à l'époque.
Adieu la lourde sellette Altirando avec son secours à démonter/ remonter à chaque fois, adieu le portage de la voile lourde (ma Joy pesait 5,6kg), je me suis retrouvée avec moins de 4kg sur le dos et cela me permit de faire des journées de marche énormes (18h30 en juin lors d'un but aux Dômes de Miage depuis les Contamines), le Mont Blanc en septembre et le Raid Chamois en octobre (bouclé dans un excellent temps et sans fatigue).
Si j'avais gardé l'Altirando, j'aurais très vite dû abandonner le vol-rando et le paralpinisme serait resté un rêve impossible.

L'Altirando m'avait semblé un choix judicieux à mes débuts en 2007 et j'en fus très contente, mais il s'avéra rapidement mauvais (nonobstant les défauts sus-mentionnés) au vu de ma pratique.
 trinquer
Un contradicteur a évoqué le retour en stop après avoir vaché, vantant l'avantage d'un petit sac... c'est une judicieuse remarque mais je n'ai jamais eu de problème avec la Delight 2 sur l'épaule et la voile sous le bras (ou dans un mini-sac de portage). Deux petits colis prennent presque toujours moins de place qu'un gros et l'argument ne plaide pas davantage pour une sellette réversible.
Quand je monte décoller en altitude, j'ai la voile dans un mini-sac de portage (livré d'origine avec la Skin) et la sellette dessus, une bretelle passée sur le front "à la sherpa" ce qui libère les mains pour les bâtons pliants.
Les portages énormes en haute montagne, dans ma jeunesse, me firent vite comprendre qu'on porte mieux quand la charge est portée haute. Ma façon de porter mon matos répond à cette condition, ce qui n'est pas le cas des sellettes réversibles, comme l'Altirando de mes débuts qui me massacrait le dos et occasionnait un surcroît de fatigue, bien inutile, allant à l'encontre de la sécurité.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
xolivie
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Dudek Nemo xx
pratique principale: apprends à voler
vols: trop peu de vols
Messages: 91



« Répondre #16 le: 28 Février 2018 - 12:34:25 »

@Sagamarta
Merci pour ta réponse ça confirme ce que je pensais c.a.d pour du vol rando occasionnel pas trop engagé on peut rester sur du matos normal (pas trop lourd quand même), pour du vol rando plus régulier et/ou plus engagé il vaut mieux passer sur voile montagne + sellette légère (type radical) sans secours et sans airbag.
Ceci dit si j'ai le plus grand respect pour les personnes capables de crapahuter pendant des heures en haute montagne j'aurais plutôt tendance à emboiter le pas à ceux qui se contentent d'une petite rando sur des sentiers "civilisés" avant de redescendre en volant... ivrogne
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Chaque décollage est facultatif, mais l'atterrissage qui lui fait suite est toujours obligatoire...
narko74
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8
pratique principale: vol / site
vols: 80 vols
Messages: 15


« Répondre #17 le: 01 Avril 2018 - 22:27:04 »

Salut, j'y ajoute mon grain de sel également, j'en possède une pour le vol rando et vol et ski uniquement, sans secours, je dois faire une quinzaine de vols par an maximum, c'est vrai que le confort de vol est limité, la fermeture éclair fragile et le poids pas vraiment light mais pour moi ça me suffit, j'ai acheté une voile neuve l'année dernière, cette année une sellette cocon, alors la sellette rando peut attendre encore !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.03 secondes avec 24 requêtes.