+ Le chant du vario +

Forum de parapente

19 Décembre 2018 - 05:25:37 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
flysierranevada
prevol
best-flying
windriders
CSC
Soaring
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Cherche sac airbag Alpi et conseils  (Lu 701 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
lashemale
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: whizz 22
pratique principale: vol rando
vols: 90 vols
Messages: 29



« le: 11 Décembre 2017 - 13:44:40 »

Bonjour à tous,

Ma pratique : vol rando (80%) et alpinisme (20%)
Mon matos : sellette Kliff et voile Whizz 22m2 (légère mais assez encombrante c'est une A)
J'ai un sac nervures de 55l que j'utilise pour le vol rando mais qui m'est assez inconfortable surtout dès que je passe à l'alpi (les lombaires...) et limite pour emmener piolet (pas fait pour) crampons etc
Je cherche donc un sac qui puisse ressembler à un vrai sac d'alpinisme (portage comme un sac à dos, porte piolet, éventuellement bâtons) de minimum 55l (car ma voile ne tient pas dans mon sac d'alpi classique par ex, trop encombrante) et qui fasse airbag (un peu de sécu ne fait pas de mal, surtout que j'ai le genou en vrac, et pour ma reprise je n'ose mettre les jambes..).
Pas de secours, pas d'accélérateur (trims).
J'avais pensé au sac II de Kortel mais comme la Kliff a pas de bretelles ça s'adapte pas dessus.
Prendre une sac-selette réversible comme le Wani 2 Light ? je trouve ça un peu gros/lourd et pas de porte piolet.
La radical 3 ? (question subsidiaire : avec une reversible on peut garder la sellette attachée à la voile rangée ou pas?)
Bref, un peu perdu dans la jungle du matos, help !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
hadrianpara
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: à trois couleurs
pratique principale: vol rando
vols: quel vol? vols
Messages: 12



« Répondre #1 le: 11 Décembre 2017 - 19:49:02 »

La radical 3 ? (question subsidiaire : avec une reversible on peut garder la sellette attachée à la voile rangée ou pas?)
Bref, un peu perdu dans la jungle du matos, help !

Bien sûr tu peux laissé ta sellette attachée à ton aile avec une sellette réversible.

Pour ce que j’ai pu tester en alpi je ne m’embarrassais d’un sac air bag. L’eternel Débat sur le poids et l’encombrement. Donc j’urilise Un sac à dos millet de 60 litres bien large. Au moins c’est un vrai sac avec un bon portage et de quoi installé les pioches et les crabes. Les sacs réversibles parapente sont trop fragiles et pas adaptés. Le seul que je connaisse est le sac airbag réversible de la sellette fusion de NERVURES mais rien n’est adapté pour porté des pioches...
Le seul que je connaisse pour l’alpi est ce sac
http://www.nervures.com/images/sac_bivouac_3.jpg
Salut et bons vols
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
hadrianpara
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: à trois couleurs
pratique principale: vol rando
vols: quel vol? vols
Messages: 12



« Répondre #2 le: 11 Décembre 2017 - 20:35:25 »

La radical 3 ? (question subsidiaire : avec une reversible on peut garder la sellette attachée à la voile rangée ou pas?)
Bref, un peu perdu dans la jungle du matos, help !

Bien sûr tu peux laissé ta sellette attachée à ton aile avec une sellette réversible.

Pour ce que j’ai pu tester en alpi je ne m’embarrassais d’un sac air bag. L’eternel Débat sur le poids et l’encombrement. Donc j’urilise Un sac à dos millet de 60 litres bien large. Au moins c’est un vrai sac avec un bon portage et de quoi installé les pioches et les crabes. Les sacs réversibles parapente sont trop fragiles et pas adaptés. Le seul que je connaisse est le sac airbag réversible de la sellette fusion de NERVURES mais rien n’est adapté pour porté des pioches...
Le seul que je connaisse pour l’alpi est ce sac
http://www.nervures.com/images/sac_bivouac_3.jpg
Salut et bons vols

Méa Culpa pour mon orthographe. Je n’ai pas pris le temps de relire mes mots
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2095 vols
Messages: 351



« Répondre #3 le: 17 Décembre 2017 - 12:18:08 »

 prof  A mon avis de "spécialiste" de la Montagne (alpiniste, randonneuse et parapentiste), il ne faut pas mégoter.

La Whizz est parfaite pour la randonnée tranquille mais bien trop lourde pour le paralpinisme.
C'est pour ça aussi que j'ai fait un stage avec Flyeo, fin août, pour apprendre la monosurface UFO. Décollage génial, pilotage évident (en gardant à l'esprit que ce n'est pas tout à fait comme un parapente classique) et atterrissage évident... quand on a appris, sinon le cratère est assuré faute de ressource.
Je volais avec une sellette-string Radicale, avec laquelle j'avais fait le vol du Mont Blanc et tous mes vols-rando depuis 2009 mais elle est trop lourde pour le paralpinisme. La solution évidente est la sellette Ozone qui pèse moins de 100g.

L'airbag, on s'assoit dessus, c'est du poids inutile. En haute montagne, si on "tape" un obstacle, on se tue, avec airbag ou sans c'est kif kif. Laissons donc cet accessoire destiné à amortir un atterrissage merdique style "sac de charbon" ou une arrivée un peu rude dans les arbres.
On ne fait pas de paralpinisme si on ne sait pas atterrir proprement sur n'importe quel terrain.

J'ai longtemps eu l'illusion qu'une sellette réversible était la bonne solution... et en effet j'utilise ce genre de matériel, mais il est trop lourd et d'une forme pas pratique pour grimper. Je pense qu'un vrai sac d'escalade (comme ceux qu'on utilise dans les Dolomites et en escalade calcaire) est parfait, avec dedans une voile monosurface et une sellette Ozone, qu'on peut d'ailleurs garder sur soi pour marcher et grimper.

Pour porter le piolet, j'ai une technique simple depuis 1967 : je le passe dans l'anneau d'accrochage situé derrière le cou. Cet anneau est trop court d'origine, sur la plupart des sacs, le rallonger est une opération de couture très simple.
Cela permet de porter le piolet avec le manche le long du corps passé dans la sangle de ceinture et la panne du même côté. De cette manière, il ne peut pas éborgner les voisins ni accrocher les suspentes au décollage.
Les crampons sont sur le sac à la montée et dedans à la descente (en vol)... ou aux pieds si on décolle sur la glace, il faut alors prévoir de les enlever en vol donc les sécuriser avec de la suspente et prévoir un mousqueton pour les accrocher. Cette opération requiert les deux mains mais ce n'est pas un problème avec une voile montagne quand on est loin du relief.
Se poser sur l'herbe avec les skis n'est pas compliqué, avec des crampons on risque de se faire une cheville ou un genou, ce serait ballot de pourrir une saison.
---
J'ai plusieurs voiles et je ne vole pas toujours avec la même. En conséquence, je démonte toujours la voile à l'atterrissage et c'est indispensable quand elle est mouillée par la rosée. La monter sur la sellette demande quelques secondes et il n'y a jamais de clé dans les suspentes ni de tour de sellette.
Stocker une voile dans son sac, pas comprimée, est facile sous un lit, derrière un canapé ou au-dessus d'une armoire, ou sur une étagère dans ma caravane. Dans une sellette réversible, bonjour les emmerdements !
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
swaxis38
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma 9, Goose Mk3, Aspen 4
pratique principale: cross
vols: plus qu'hier, moins que demain vols
Messages: 198



« Répondre #4 le: 17 Décembre 2017 - 15:42:27 »

J'avais pensé au sac II de Kortel mais comme la Kliff a pas de bretelles ça s'adapte pas dessus.
La Karver 2 n’a pas non plus de bretelles, et le sak 2 s’adapte dessus, ce n’est donc pas une histoire de bretelles. Tu peux peut être faire coudre les attaches qui vont bien sur ta Kliff.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
lashemale
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: whizz 22
pratique principale: vol rando
vols: 90 vols
Messages: 29



« Répondre #5 le: 17 Décembre 2017 - 17:51:43 »

Merci Sagarmatha pour ta réponse "générale" sur un sujet intéressant mais je cherche un sac et tu me réponds change de voile et de sellette Sourire
Je ne fais pas que du paralpinisme, je fais aussi du vol rando

Swaxis38, j'avais posé la question à Kortel qui m'a dit pas possible avec la Kliff donc je pense que c'est pas possible.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Rem.
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Alpina 2, Dual Lite, SkinP 2, Mentor 2, LOL Ultra
pratique principale: vol rando
vols: Je compte pas. vols
Messages: 6


WWW
« Répondre #6 le: 17 Décembre 2017 - 19:52:32 »

La whizz est probablement similaire à la lol, que j ai utilisé plusieurs année avec un sac hagloffs rock and ice 50l.

Faut juste bien plier et bourrer.... Après il restait pas beaucoup de place, mais ca allait. Par contre c est peut être plus pénible si il y a des joncs.

Chope un sac avec zip sur le compartiment central, voile pliée bien serré et essaie en magasin.

Airbag... bof, a moins de faire de la rando glacière tranquille....mieux vaut apprendre à poser, rien de plus facile avec une whizz qui a une grosse ressource.

La whizz va très bien pour cette activité, même si il y a plus léger.

Edit: en alpi, mieux vaut avoir le couple voile - sellette déjà prêt et attaché....
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Benji
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Advance Pi2
pratique principale: vol rando
Messages: 2



« Répondre #7 le: 17 Décembre 2017 - 22:10:46 »

Hello,

As tu essayé l'advance easyness 2? ( https://advance.ch/fr/easiness/ )
J'ai acheté en septembre la L (bas de fourchette 1m75, 70kg et c'est ok), qui fait 57l. Pour avoir fait une dizaine de vols rando, je la trouve très confort au portage mais en revanche je n'ai pas testé l'airbag (acheté mais pas encore monté, je rejoins en cela pas mal les autres réponses Clin d'oeil ).
Je n'ai pas testé le portage piolet mais c'est prévu. Le portage des batons est bien foutu.

Sellette aussi bien confort en vol, rien à redire, finition nickel.

Aucun problème pour garder la sellette accroché. Et je ne comprends pas la remarque de Sagarmatha sur les emmerdements pour stocker la voile dépliée. C'est ce que je fais toujours sans aucun problème en la gardant attachée.

Bref, je suis très satisfait de mon achat.

N'hésites pas si tu veux plus de détails,

Benjamin
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2095 vols
Messages: 351



« Répondre #8 le: 18 Décembre 2017 - 00:31:25 »

Je ne fais pas que du paralpinisme, je fais aussi du vol rando.

C'est kif kif pour moi.
Je voulais simplement dire que ce qi va en paralpinisme va aussi en vol-rando. Dans l'autre sens, on va au devant d'emmerdements désagréables.
Les sellettes réversibles n'ont pas un bon portage et elles sont trop lourdes, d'où ma suggestion de porter un VRAI sac de montagne qui ne bigorne pas le dos. Il y en a de toutes les tailles mais c'est évidemment plus lourd qu'un sac en toile de parapente.

J'ai perdu depuis très longtemps l'illusion qu'il y ait une voile à tout faire. Même la Masala, qui est une vraie merveille, est trop encombrante. Ma U-Turn est plus légère et plus rapide mais... poser vent de cul est un exercice périlleux, alors qu'avec la Masala (et la UFO), nettement plus lentes, on se pose vent de cul aussi peinard que vent de face.

Comme TOUS les copains qui marchent avec la voile sur le dos, que ce soit en vol rando ou en marche & vol, j'ai du matériel pour voler en montant en voiture et du matériel pour quand je monte à pied.
En montagne, les "solutions" mixtes ne valent pas cher, dans quelque domaine qu'on les met en oeuvre on butera sur des défauts et c'est mauvais pour le moral.
Cela dit, pour ceux qui débutent et / ou qui ont des budgets étriqués, une solution mixte est une bonne position d'attente et dans cette situation la Whizz ou la Masala sont parfaites.

Je ne monterai peut-être plus au Mont Blanc (question d'âge) mais si j'y retourne ce sera avec du matériel ultra-léger.
Si je vais décoller un jour à l'Aiguille Verte, ce ne sera pas non plus avec la Diamir, même si elle est assez légère (c'est relatif) pour aller éventuellement décoller à la Tournette ou n'importe où dans les Aravis.
Pour décoller d'un sommet rocheux, où il n'y a pas de place, il faut une voile très petite qui se gonfle toute seule et qui décolle en deux pas, et là c'est le domaine de la UFO (voire de la Skin)... si on a le mental pour décoller dans de telles conditions.
Ceux qui grimpent savent parfaitement qu'un sac doit être solide parce qu'on le râpe très souvent, même quand on monte au refuge du Goûter, et qu'un sac bien ventru s'accrochera plus souvent qu'un sac tout en hauteur.
Les poches latérales, pratiques pour la randonnée et la promenade, sont à proscrire quand on est amené à crapahuter dans des passages étroits.

En tout cas foin des sellettes "mixtes", des sacs à la mords-moi-l'oeil (ou autre chose). S'il faut une presse hydraulique pour comprimer une voile dans un sac de portage, c'est soit que la voile est trop grande, soit que le sac est trop petit.

(@) tous : passez me voir à Planfait entre début mars et fin octobre, vous ferez connaissance avec du matériel adapté, le mien entre autres mais aussi celui des copains qui marchent pour monter voler.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.023 secondes avec 22 requêtes.
anything