+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Juillet 2019 - 10:32:16 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: (invitation aux récits) TON PLUS BEAU VOL ???  (Lu 2748 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
claude bernard
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma 8, bi golden3-42, ozone ultralite
pratique principale: vol / site
vols: jamais assez vols
Messages: 0


fait pas beau!!! un petit coup de forum...


WWW
« le: 09 Mars 2008 - 23:12:43 »

Pendant que vous dormez gentiment en métropole  dodo (décalage horaire oblige), j’ai regardé l’album photos du le chant du vario et derrière ces magnifiques clichés se cachent forcément des émotions ou des performances qui doivent être intéressantes. Par exemple les photos du bandit démasqué au dessus de la ville d’Annecy où on voit les Nouvelles Galeries  comme une pièce d’un euro,  et ben ça ! j’aimerais bien qu’on me raconte. Tous les récits de vols sont des moments de vie que chacun de nous peut vivre « par procuration », nos gènes possédant le code ad hoc.
Je ne suis pas spécialement un mec qui passe du temps sur son ordi, mais il pleut grave sur Tahiti, alors de vous lire est une soupape permettant de conserver ma bonne humeur.
Qui ouvre le bal ???? ça fera  rêver...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
compétiteur(trice) de haut vol
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 406




WWW
« Répondre #1 le: 10 Mars 2008 - 09:13:54 »

 salut !

 bravo encore un sujet intéressant pouce
pour ma part je vais botter en touche : mes plus beaux vols ... je suis infoutu de départager Fou
j'ai pas le temps de tout rédiger mais y a 26 récits de parapente sur mon site perso et quelques autres récits (peut être autant) dans la rubrique du forum http://www.parapentiste.info/forum/recits-b9.0/

d'ailleurs, je me permet de déplacer ton invitation au récit là bas rapido
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
Blue coua
Invité
« Répondre #2 le: 10 Mars 2008 - 10:17:52 »

 salut ! encore un super fil ça Clin d'oeil

en ce qui me concerne je ne botte pas  Tire la langue  mais j'ai plus de temps Clin d'oeil

Après un coup de bibop la veille, je décide de rejoindre Lezard sur Villard de Lans (à cote 2000) pour une tentative de raccrochage sur les face ouest de la chaine de montagne qui surplombe Grenoble et le plateau du Vercors : la crête des Crocs.

Mais voilà  la prise de t?te , le réveil n'a pas sonner  Yeux qui roulent , le micro-onde n'a pas chauffer mon biberon  Yeux qui roulent , bref au final j'arrive à la bourre au rdv.  canap  (c'est pourtant pas si souvent  Embarassé )
Lui et d'autres compagnons de vol sont déjà en l'air quand j'arrive au pieds de la station...  ange les conditions on l'air fumante et je connais suffisement ce site pour réaliser que je me sentais capable de faire un vol quel qu'il soit... Je n'avais absolument réalisé autre chose que des plombs sur ce site (qui pourtant à un rendement intéressant) et je décide de ce fait de prendre les télécabines (qui fonctionnent aussi en été pour permettre au cycliste de se faire des descentes en bicloune) et me voila  rapido ...

En arrivant à la sortie de œufs, je me dis que mettre toutes les chances de mon coté ne serait pas une mauvaise chose et je poursuis l'ascension de la station à pieds.

Sur le déco, une voile se prépare en même temps que moi, et prégonfle quand je m'installe dans la sellette. Le pilote décolle et part tester l'aérologie, je l'observe un petit moment et entends des amis pilotes qui discutais à la radio, il venaient de poser à l'atterro de secours (terme employé parce que l'officiel est un peu plus difficile à négocier entre les lignes des télécabines, le fort gradient et l'inclinaison de la pente...  vrac )

bref ils n'ont pas réussi a raccrochés les crêtes. Ces pilotes je les connais, nous avons passé notre stage init ensemble puis continué a voler pendant un bon moment sur divers sites Clin d'oeil

Je prégonfle, ça souffle en plein cycle  effray balance un coup de radio pour prévenir Lezard que je vais partir... Je profite d'un début de cycle pour lever la voile et décoller et me voila en l'air, le vario aux aguets Clin d'oeil en attendant de croiser un truc qui monte... mais le premier que je croise me vire direct au premier virage  Grrrr  et je perds de l'altitude... je me retrouve au déco inférieur (celui proche des œufs) et redouble de vigilance sur les ascensions... J'en choppe une et réussi à l'enrouler.
Le pilote ayant décoller juste avant moi à déjà un thermique d'avance  Rigole  je peste parce qu'il fait le yoyo tout comme moi et après mettre laisser dérivé par mon thermique, je me retrouve dans le même que le sien...

Pas suffisement de place pour enrouler, et surtout pas suffisement l'habitude de le faire proche des falaises, je fais des huit qui finiroon par ramener au dessus des rochers... je continue mon ascension en enroulant un +4 pas suffisement large pour mon niveau ce qui fait que je le perds plusieurs fois ( 2 de mémoire Clin d'oeil )  et le reprends systématiquement mais plus bas  Confus ...

Je fini enfin par le suivre et me retrouve au dessus de la station... (deux alternative se présente désormais : rattrapper les crêtes en direction de Lans ou filer sur la grande moucherolle et m'éloigner vers le sud  hein ? ). Bon mes potes sont aux crêtes, je n'arriverai pas à les rattrapper mais j'ai eut un briefing d'un DE sur la transition aux crêtes vers Lans et je me sens plus rassuré en allant par là-bas.

Je regarde le vario, il me faut 2100m d'altitude pour être certain de raccrocher tranquilement et mon vario indique 2096m  Mr. Green  je finis mon énième tour et le vario passe à 2102m  Shocked  c'est bon j'y  rapido et me voila lancé pour la transition  Mr. Green (ma première  Pas content )

En survolant la combe je me dis que si ça ne passe pas (le haut des crêtes montaient au ciel assez rapidement) je risque de me faire une bonne heure de marche avant d'arriver dans un endroit civilisé (et je voyais pas forcément de vache bien saute à l'œil  Neutre ) mais une tite bulle me promène gentiment et me permet de me rassurer (après coup y'avait pas lieu d'être inquiet  Razz ) et je raccroche les crêtes...

Je fais quelques 8 pour remonter et me retrouve sous un de ces n'avions qui siffle à bec rouge... ça trasse toujours autant ces planeurs  pouce  . Je me donne la possibilité de faire un ou deux aller retour sur le début des crêtes, voyant que je ne perdait pas trop, tout en profitant du paysage : la chaine de Belledonne, Grenoble, la Matheysine, le plateau du Vercors et les premières montagne de la Drôme  dent je suis super  sautillant )

le roc du Cornafion en premier plan avec le pic St Michel derrière
(derrière le pré du four : Grenoble)


A la radio j'entends Lezard qui me demande où j'en suis. Je lui dis que j'ai raccrocher les crêtes et que je me dirige vers le Cornafion  sautillant .

Le Cornafion  Yeux qui roulent ... ce bout de caillou que je regardais pendant mon stage init. C'est un peu compliqué sans photos de vous expliquez mais le DE nous avait expliqué (merci Jean Marc  bisous ) que si l'on devait le passer il y avait trois méthode, la première par le bas (j'étais trop haut  Tire la langue ) la seconde par le haut (j'étais trop bas  Pas content ) et la troisième à l'arrache (a vos dépends qui disait  mort de rire ) bon ben voila ... je prends la troisième possibilité  Mr. Green  ... je fonce direct dessus et me fait bien secouer, je suis sous le vent du Cornafion ça dégueule et j'aurai presque pu reposé dessus  Yeux qui roulent  au final j'ai bien perdu et l'ayant franchis je recherche une ascendance pour pouvoir me refaire et continué mon vol mais impossible de remonter (vu mon niveau) au final après avoir promené mes stab sur les "gencives du pic St Michel, je dois me résoudre à continuer mon vol au dessus du Belvédère d'où décollait les élève de l'école locale  salut !  ma mienne aussi en l'occurrence Clin d'oeil ). Je suis rester un petit moment jusque la fin de la restitution sur ce dernier site et j'ai reposé avec un sourire à en faire pâlir une étoile. Le directeur de l'école est a l'atterro, je me dirige vers lui et lui dis :

" je viens de Villard  très heureux "

Il compris très vite que je venait de réaliser mon premier "petit" cross et me félicita  bisous

le cross fait environ 12 kilomètre je crois mais le vol m'a semblé être un parcourt de santé !!! j'ai hâte d'y retourner  dent  et cette fois, le Moucherotte (au dessus de Lans) je finirai par le rejoindre  Tire la langue

bon s'en suis une douloureuse de  trinquer  assez surprenante :  "ouai non mais c'est pour moi !! j'ai fais mon premier cross  Cool  !! "



Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
compétiteur(trice) de haut vol
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 406




WWW
« Répondre #3 le: 10 Mars 2008 - 12:32:35 »



 mort de rire comment qu'il est bas sur le cornafion ... t'as loupé la pompe de cote 2000 Question et puis pourquoi t'as mis tout ces traits sur tes photos ? et puis t'as vu que t'es photos elles sont signées d'un autre nom ???

tiens  ... un poil plus brumeux, mais beaucoup plus haut Tire la langue


tiens .. j'ai même trouvé moins brumeux (©Marco)

tiré de son "roman photo" Gresses-Cluses
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
Blue coua
Invité
« Répondre #4 le: 10 Mars 2008 - 13:03:57 »

 Tire la langue

la photo elle est pas de moi ... ( j'étais encore plus bas  canap )

 mort de rire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
levautour
Invité
« Répondre #5 le: 10 Mars 2008 - 13:09:28 »

Pour ma part il s'agissait au départ d'un cross ordinanire, je décolle du Ouest de St Antonin (Cazals) je sors du site à 500m au dessus du relief dans un thermique bleu... je ferme les yeux et me concentre pour pas le perdre car trouver des thermiques dans du bleu est toujours très difficile.... je monte au plaf à 1600. Je fais dizaine de bornes et j'aperçois un couple de rapace qui enroulent avec moi à une petite dizaine de mètres.... il s'agit (je comparerais ensuite sur des bouquins) d'un couple de Circaetes, dis aussi "aigle  jean le  blanc"je fais encore qques bornes avec eux. Ils restent  entre  10 et 50 metres. puis je perd monthermique, ou il s'éteind.... je ne sais pas mais en tout cas je commence à dégueuler.... je suis à 1600m qnh soit à 1300m/sol environ... je me met dos au vent en faisait des infelxion de temps en tesmp pour "balayer" aussi large que possible dans l'espoir de touver un autre thermique bleu. Que dalle... je ne voit plus le couple d'aigle.... en qques minutes je suis à 100m/sol, je n'ai fais que 20 bornes cross minable suis en rage et je cherche un champ pas loin d'un route pour poser...
Là dessus j'apperçois les deux rapaces à 100m de moi et à mon niveau.... ils sont déscendu du plaff où ils auraient pu se maintenir sans peine il me semble.
Soudain il se mettent à enrouler et à monter. J'oublie l'attéro je fonce, les rejoins et enroule 50 m sous eux...
je remonte au plaff avec mes deux compères... je les suis un moment puis je m'écarte de leur trajectoire car je veux aller vers Albi alors que eux se dirigent vers une forêt étendue... Je les perd de vue un moment... et les revoilà.... ils ont changé de trajectoire pour me suivre... j'hallucine !!
J'arrive à Albi et je décide d'aller poser car ma récupp qui me suit au sol devrais se taper la traversée de la ville alors qu'il est déjà l'heure de sortie de bureau... alors que je déscend les aigles me suivent descendent aussi.... puis finalement repartent, remontent et disparaissent... Grâce à eux j'ai fait40bornes au lieu de 20.
J'ignore le pourquoi mais visiblemnt ils devait trouver un intéret qquoncque à voler avec moi.... j'avoue que c'étai assez génial m^me si ltout ça reste au bout du compte un sacrémystère...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
manulemafatais
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Envy Kanibalisée arf :)
pratique principale: vol / site
vols: Deux ou trois fois par jour trois vols
Messages: 0


Oiseau de nuit


WWW
« Répondre #6 le: 10 Mars 2008 - 13:14:27 »

Mon plus "beau" vol c'est à Laragne au printemps dernier. Mais ce n'est pas à celui-là qui me laisse les plus belles images dans la tête.

Il y a les vautours du Lachens, les rapaces, les couché de soleil sur le lagon à La Ré, toutes les premières.

Mais de tous celui que je peut peut-être le mieux transcrire est un souvenir paisible :

Je glisse lentement sans but, me laisse porter "on verra bien" je ne connais pas l'endroit c'est la première fois que je viens ici...

Quatre mètres à ma droite la paroi défile. Près d'elle j'ai au moins Quarante de finesse, de quoi avoir le temps de voir venir... J'avance.

Soudain, au détour d'une combe ensoleillé, là, juste à coté, à portée de voix, un groupe de grimpeurs. Je vois leurs yeux s'agrandir d'une telle proximité, j'entend leur éclats de voix : "-Un parapente !!"

On se salut, je fait quelques virages pour rester près d'eux. Le vertige m'étreint un peu de les voir improbablement accrochés là ou ils sont. Je n'échangerai pas ma position avec la leur... Ce qui est drôle c'est que eux non plus sûrement...

Mais bientôt le flux m'entraîne vers le haut, je laisse le premier de cordée rapetisser et perdre ses détails, je continu mon vol.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

playmobil
En chair et en plastique
les_modos
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ozone Rush 2 M
pratique principale: vol / site
vols: ~235 vols
Messages: 0


En vrai plastique


« Répondre #7 le: 10 Mars 2008 - 15:09:29 »

Pour ma part, des vols j'en ai pas des masses, mais celui que je retient pour le moment c'est celui que j'ai fais lorsque je suis venu pour la première fois chez Blue et Lylou.  Cette fois là je suis chez Lylou, et je rejoins Fertito à Doussard.

On monte direction Montmin. Fertito me raconte que le petit tour du lac est faisable, je me dit ouais tant mieux, pour moi, un petit vol local ça sera bien Tire la langue
On est parti, Fertito file direct, moi je me fait des aller retour à coche cabane (je crois que ça s'appelle comme ça le premier petit caillou a droite du déco).
Au bout d'un moment, il y a beaucoup de monde, on se croise de partout, ça me saoul de terminer mon vol, donc je décide de traverser pour aller vers la dent.
C'est parti, me dit passera passera pas Confus arf c'est la merde le vol très heureux.
J'arrive au dessus de la dent ! donc ben je traverse le lac Tire la langue
Mais j'arrive trop bas au roc des boeuf Confus obligé d'aller atterrir autre part, à la pente école des Grands Espaces par Ex Tire la langue
Ah et puis je précise que c'était mon 28è vol Embarassé
Certain diront que faire (enfin essayer) le petit tour du lac, ce n'est pas sortir du bocal, disons juste que j'avais agrandi mon aquarium ce jour là.
C'était trop bon Sourire et un paysage somptueux.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nouveau Grenoblois dent
yves
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Artik2
pratique principale: vol / site
vols: + de 1000h vols
Messages: 5



« Répondre #8 le: 10 Mars 2008 - 17:11:09 »

J'ai envie de dire: "Le prochain"  Clin d'oeil
Mais j'ai de beaux souvenirs:
Septembre dernier mes premières dents puis le Lanfonnet avec un aigle j'aurais pu faire le petit tour du lac mais je n'en avais pas envie  canap
Avril dernier en Forêt Noire mon premier 3000 (déco à 1200) avec la rencontre d'un escalator à +8 ( 30 secondes tout droit ça baisse, demi-tour, en trois branches j'ai pris 750m... fabuleux)
J'arrête là    forum de parapente
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Yvess
kikiwi
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: MCC BOREA H2
pratique principale: autre (?)
Messages: 0


« Répondre #9 le: 29 Mars 2008 - 21:01:07 »

Bonjour à tous,


  J'ai commencé la pratique du parapente à l'époque ou les vols ne se comptaient pas en Km ou heures de vols? mais au  nombre de déco et attéro, à l'époque ou même les moniteurs n'osaient pas sortir leur ailes dans les aérologies de printemps , à l'époque ou si vous avez fait un cross de 15 km, vous avez toutes les chances dans une compétition nationale ( j'exagère à peine) .
   J'ai vécu à peu pres la même rencontre que Manulemafatais , c'était il y a un peu plus d'un an pendant des vacances avec ma compagne, je me retrouve  à 3 heures du couché de soleil devant un déco avec un vent de 15 km/h et une crête sur 2km en me disant,  que heureusement que je suis là sinon ce serait encore un beau gachis qu'il y ait que des oiseaux pour profiter de ce panorama de fin de journée    Je décolle pour aller sur la crete ou je croise des oiseaux de mer ressemblant à nos mouettes, en plus petites, qui jouent dans le dynamique mais toujours en battant des ailes, je me dis sont cons ces ces zoizeaux de pratiquer ce genre de vol, profilés comme ils le sont... je les observe partant au large, suivant les ondulations de l'aérologie sans jamais les exploiter, toujours en battant des ailes , quand mon attention est attiré par des grimpeurs sur une paroi verticale à 100 m plus bas. Je descends pour leur faire un coucou, à leur niveau je vois un groupe de 4 personnes, 2 femmes et 2 hommes, dont une des dame qui me mitraille avec un ENORME reflex, échange de 'Hello' ,bien sur je n 'ai pas pu m'empêcher de faire le kakou en balançant quelques wings et à m'approcher jusqu'à leur faire toucher mon stabilo, rien qu'en les voyant suspendu dans le vide, sur cette paroi vertigineuse me donne le vertige , je me dis qu'il faut etre un peu shooté à l'adrénaline pour pratiquer cette activité, puis je remonte sur ma crete face au vent pour contempler le soleil qui descend sur l'horizon et  partant dans mes pensées existentielles comme ...   Si demain j'allais faire un vol au lieu de la   du matin, c'est certain,  ma tendre et douce me ... ... ou  si je rate mon wing over d'ici en jetant mon secours ou vais je atterir avec la dérive du vent etc ... quand j'appercois  mes grimpeurs qui me font des grands signes et je ne sais pour quelles raisons, j'ai pensé au pire en marmonant :  j'etais sur, c'etait trop beau pour etre vrai! Obligé qu on vienne gâcher mon vol,  à faire leur truc de dingue, obligé qu'il y arrive un , je redescends a leur niveau et je les vois remuant frenetiquement leurs bras avec des grands sourire et toujours cette jolie blonde qui n'a pas décroché son oeil de son appareil de photo,       ces gens m'ont foutu une de ces frousse , j 'ai presque failli avoir une crise cardiaque quoi! ...Et bien sur re - Kakou devant mes spectateurs du jour et pose pour l'objectif de cette demoizelle , quand une des personne me crie : HOW IS IT POSSIBLE ???... et là, tout étonné par la question, je m'approche d'eux et je leur crie ... IT'S MAGIC!!!... puis je remonte sur ma crete avec le sourire dans le coin,  et avec une des émotions les plus intense de ma vie de parapentiste ... Certain p'tit jeunne diront qu il en faut pas beaucoup a ce papyfly pour prendre son pied, mais moi j ai ma devise...Q'importe l'émotion... C'est l'intensité qui compte ...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.029 secondes avec 21 requêtes.