+ Le chant du vario +

Forum de parapente

25 Octobre 2014 - 06:10:06 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
reversale
flysierranevada
airone
cumulus
windriders
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: vitesse de vol, vitesse du vent, pente et compagnie  (Lu 2776 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Jérôme C
passager biplace
*

Karma: +0
Hors ligne Hors ligne

Aile: toutes
pratique principale: autre (?)
vols: une tripotée mais ce n'est pas fini vols
Messages: 7



WWW
« le: 03 Janvier 2010 - 10:44:14 »

Hello à tous,
je souhaitais aborder un thème : la vitesse du vent, la pente, la vitesse et la finesse de la voile.
Le sujet vitesse de la mini voile ainsi que le vol en vent fort reviennent assez régulièrement sur les fils de discussion mini voiles;


la vitesse max de la mini voile ne doit pas faire oublier 3 critères importants à prendre en compte pour le pilote:

1) la facilité à utiliser cette vitesse notamment en air turbulent ou encore la solidité de la voile à vitesse max.
On pourrait dire que plus la voile est fine et rapide plus sa vitesse max sera exigeante à utiliser. Moins la voile est performante plus sa vitesse max sera facile à utiliser et la voile solide.

2)Plus la voile est fine et a une vitesse max élevée plus il y a de sites de vol possibles à utiliser quand il y a du vent. Cela devient alors plus exigeant de voler sur un site peu pentu et venté.
 On peut aussi dire que plus le vent et fort, plus on a intérêt pour des notions de sécurité , confort, solidité à utiliser une voile peu performante, rapide et sur des sites très raides. (voile de speed riding en falaise par exemple).

3)les petites surfaces permettent de voler dans des vents plus forts. Elles sont vives mais aussi plus facile à gérer car peu puissantes. Méfions nous quand même sur un décollage avec du vent à 40km/h voir plus , les mauvaises manips de voiles ont aussi des conséquences pouvant être graves (effet spi, pilote au sol, pilote embarqué latéralement ou en vol,...). Une remarque aussi sur la fragilité d'une mini voile qui frappe violemment le sol dans 40km/h de vent pendant la phase de gonflage.

-il est possible de se retrouver sur un déco venté et ne pas pouvoir voler car la finesse de la voile pour voler à la  vitesse nécessaire n'est pas suffisante.


Frigorifix est certainement le pilote qui a volé en petite surface dans les vents les plus forts (volontairement:-)). Son avis s'il le souhaite sera le bienvenu.


A +
Bigbud69
www.littlecloud.fr
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
frigorifix
les_modos
crossman (woman)
******

Karma: +11
Hors ligne Hors ligne

Aile: R11 & Enzo 2 (cross) BiGolden 2 Light (38)
pratique principale: cross
Messages: 220



WWW
« Répondre #1 le: 03 Janvier 2010 - 17:22:44 »

Voila un sujet bien intéressant en effet. On est souvent assaillis de questions relatives aux performances / sécurité active et passive / plages de vol...

J'en profite du coup pour m'excuser de ne pas forcément prendre le temps de répondre aux différentes demandes qui me parviennent par mail ici et là, mais je dois dire que je pense qu'on couvre souvent les différentes bases de réponse au fil des nombreux sujets qui ont attrait aux mini-voiles. Il est toujours difficile de conseiller quelqu'un qu'on ne connait pas sur un choix de matériel car ce choix dépendra de nombreux critères (site de pratique, type de pratique envisagé, niveau du pilote...). Souvent les pilotes me disent :"je cherche une voile pour voler quand il y a 40km/h sur un déco". La réponse ne peut pas être universelle : quel déco ? Quelle pente ? Quelle type de masse d'air ? Quelle type de conditions le pilote est-il prêt a affronter ? S'il y a 40km/h en haut, est-ce que l'atterrissage sera praticable sans danger ? Est-ce que le site ne réservera pas des surprises aérologiques par un vent plus fort que celui habituellement utilisé en parapente ?


Le résumé que fait Jérôme sur la vitesse max est vraiment très bien fait et en effet parler seulement de vitesse pour les mini-voiles pourrait vite s'avérer être limité. Il m'arrive assez régulièrement de traquer les nouveaux sites potentiels dès que le vent se met à franchement souffler et de me retrouver coincé, non pour des raison de vitesse ou de turbulence, mais pour de simples raisons de finesse. Et même en jouant le jeu de tenter de mettre des chiffres sur les différentes performances d'une voile, on ne pourra pas le faire pour tous les PTV et on ne pourra pas caractériser parfaitement le comportement d'une voile dans tout types de conditions météo.


80km/h de vent sur une pente douce... il y a peu de chance que ça soit exploitable par aucune des différentes mini-voiles (aussi bien typées parapente que speedriding)
45km/h de vent sur une falaise de 200m, plein sud à 13h au mois de juin, là aussi ça sera surement exploitable mais pour peu de voiles et peu de pilotes... (et pendant combien de temps le pilote acceptera les conditions en l'air ?)


Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Spirit parapente
professionnels
Rampant
*

Karma: +0
Hors ligne Hors ligne

Aile: LM4, Magnum, Bidule, FLX, IP6, MAgic proto
pratique principale: vol rando
vols: 2 ou 8 par jours :) vols
Messages: 0




WWW
« Répondre #2 le: 06 Janvier 2010 - 00:37:10 »

Pour la question de décoller avec les trims à fond pour la spiruline:

Comme la voile est légérement en "sous vitesse" dans sa montée, si les conditions aérologiques sont très faibles sur un site où courir n'est pas facile, la moindre correction peut provoquer un p'tit "décrochage" qui anihile la tentative, léger départ en vrille.

-Donc décoller trimé à fond sur une moquette comme saint -hil c'est pas grave, tu as le temps de prendre ta vitesse et que la voile soit bien verticale sur la tête,
-Décoller trimé à fond avec du vent c'est pas grave,
-Décoller trimé à fond sur un site court sans vent, pas bon!
-Décoller avec un peu plus de vitesse (au dessu du neutre) sur un décollage court sans vent va diminuer la course d'élan nécessaire à la portance en facilitant et accélerant la montée de la voile, les premiers pas de courses puis une simple reprise aux commandes suffira pour se retrouver en l'air.

D'où le concept de décoller avec 1.5 cm détrimé, cela suffit pour ne pas provoquer cette légére sous vitesse avant de prendre sa course d'accélération.

Pour ce qui est du débattement des commandes sur la spiruline, personnellement, les commandes sont "efficaces" dès les premiers centimètre après la garde sans être trop courtes (bon mes repères avec ma voile de 8 d'allongement me fausse un peu mon jugement) mais la voile est amortie en rouli (moins pour la 14) donc crée un ensemble facile à piloter en turbulence. Sur d'autres minies, les commandes sont parfois légérement moins précises (cause moins de voute, plus d'allongement) mais avec un roulis à la sellette beaucoup plus prononcé, ce qui donne des machines sensiblement plus réactives au pilotage près du sol ou le placement à la sellette est primordial mais plus dur à piloter dans du gros...

jvd, bonne année de speed à Tous!
www.spiritparapente.fr

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.05 secondes avec 21 requêtes.