+ Le chant du vario +

Forum de parapente

13 Décembre 2019 - 18:12:48 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: quel est le PTV réel de la Roller 18 Niviuk ?  (Lu 2769 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Pascal H
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Roller 18
pratique principale: vol / site
vols: 150 vols
Messages: 50


« le: 10 Août 2019 - 00:37:13 »

Bonjour,
nouveau ici, je vole en Roller et je me pose quelques questions sur les informations de la doc et de l'aile.
au repliage j'ai constaté que le sticker de l'aile ne correspondait pas aux plages de poids qui figure dans la doc PDF.

L'étiquette sur l'aile donne la 18 pour un PTV idéal de 105 à 115kg
une autre doc du constructeur donne un mini de 80 et un maxi de 110kg
un autre tableau donne des plages de 50à 130kg, en fonction du style de vol souhaité (toujours pour la 18)
 
En bref la 18 que j'ai choisi me semble trop grande pour mon PTV de 83kg et je manque de vitesse, au point de me sentir en danger en vent à plus de 40.
Si j'avais vu le stick sur l'aile j'aurais pris une 16 ou même une 14.
Après un an d'utilisation, ca va être impossible de la faire reprendre.

Et en fin de compte qu'en est-il de l'homologation ?
Comment comprenez vous ces chiffres discordants et pas du tout clair de la part de Niviuk ?

(j'espère que les 3 photos passeront)


* Sticker Roller.jpg (295.56 Ko, 2057x1188 - vu 71 fois.)

* poids manuel roller.JPG (30.77 Ko, 762x195 - vu 44 fois.)

* poids manuel utilisation.JPG (40.57 Ko, 832x222 - vu 58 fois.)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ottaflodna
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Explorer
pratique principale: apprends à voler
Messages: 195



« Répondre #1 le: 10 Août 2019 - 09:40:22 »

Hello,

Il me semble que la norme EN 926-1 concerne uniquement la résistance de la structure en charge. Ca donne uniquement une limite de PTV maxi à ne pas dépasser.

Le sticker pris en photo ne dit pas grand chose ("intermediate weight in flight"). Enfin je n'en comprends pas grand chose.

Donc je m'en remettrais au graphique coloré avec les usages en fonction de la taille et de la charge  prof
Le manuel reprend d'ailleurs la catégorie d'usage "intermédiaire".
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Si vis pacem, para pentum.
Patrick Samoens
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 644



WWW
« Répondre #2 le: 10 Août 2019 - 11:35:12 »

Tout le monde est en danger avec un vent à plus de 40 ! Clin d'oeil
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
edae
tchatcheuse(eur)
**
En ligne En ligne

Aile: Element X-Fire, Carrera+, Axis Vega 5, Diamir, Nearbirds Genesis
pratique principale: vol / site
Messages: 853



« Répondre #3 le: 10 Août 2019 - 12:51:41 »

Les indications ne sont pas si contradictoires, même plutôt claire en fait. Et ton ressenti correspond à ce qu'indique Niviuk, tu es plutôt en bas de l'intermédiaire, donc rien d'extrême. Et 40 km/h de vent c'est extrême, tu as l'impression d'être en danger, et bien oui, tu l'es, ce n'est pas qu'une impression
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pascal H
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Roller 18
pratique principale: vol / site
vols: 150 vols
Messages: 50


« Répondre #4 le: 10 Août 2019 - 14:06:23 »

Ca a le mérite d'être clair et je vous remercie très sincèrement tous les deux.

Pour reprendre les termes de Niviuk :
"Roller : rappelez vous que vous n'avez pas de limites"
et "en soaring pour réaliser de longs vols dans le vent fort, jusqu'à 70km/h"

Bonjour le piège pour ceux qui prennent cela comme quelque chose qui pourrait sembler normal.
Les chinois ne reculent visiblement devant aucune affirmation pour vendre.
j'ai de moins en moins confiance dans cette marque.
J'aimerais bien voir la polaire pour un ptV de 80 sous 18m2; impossible à trouver.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willow
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Flow Cosmos / Nervures Lol
pratique principale: vol / site
vols: a peu pres... vols
Messages: 1 254


« Répondre #5 le: 10 Août 2019 - 19:07:45 »

Les chinois ne reculent visiblement devant aucune affirmation pour vendre.

euh...les chinois d'Espagne alors, ou j'ai raté un épisode  hein ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

ex Airtoysdealer
Pascal H
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Roller 18
pratique principale: vol / site
vols: 150 vols
Messages: 50


« Répondre #6 le: 10 Août 2019 - 20:19:22 »

Photo 1 en haut du post "made in China"
tu veux dire que la maison mère et le conception est espagnole ?
Plutôt intéressant en cas de déboires juridiques.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Willow
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Flow Cosmos / Nervures Lol
pratique principale: vol / site
vols: a peu pres... vols
Messages: 1 254


« Répondre #7 le: 10 Août 2019 - 22:02:00 »

ben oui, Niviuk est une marque espagnole, qui fait fabriquer en Chine ou ailleurs en Asie, comme une très grande partie des fabricants d'ailleurs.

A ma connaissance il n'y a à ce jour aucune marque chinoise sur le marché.

Ne le prends pas mal mais ça me fait un peu bizarre que tu voles sous une voile dont tu ne connais pas un minimum l'histoire de la marque qui la fabrique. Surtout qu'on ne parle pas d'une marque confidentielle mais d'une des plus grandes depuis une bonne dizaine d'années

Du coup, j'ai gratté ça sur leur site internet:

http://niviuk.com/fr/content/niviuk-presentation




Origines

Toute aventure commence par un pas

En 2005, six pilotes expérimentés, les français Dominique Cizeau et Pierre Bayon, les espagnols Claudio Mena, Lluís Pol et Raúl Rodríguez et le suisse Olivier Nef se sont associés pour partager leur passion du vol. Cette passion et cet enthousiasme soutenus par une solide stratégie commerciale et industrielle ont permis la création de Niviuk.

Ensemble, l’équipe fondatrice possédait de nombreuses années d'expérience dans le secteur du parapente professionnel, elle disposait de connaissances approfondies et d'une vision claire pour créer une nouvelle génération d'ailes capables d’élever l'expérience de vol à un nouveau niveau de plaisir et de performance. L'avenir de Niviuk était tracé.

C’est ainsi que naquit Niviuk, fruit de nombreuses années d’efforts, d’expérience, de sacrifices, de nombreuses heures de vol et l’immense ambition d’amener quelque chose de nouveau, qui améliore tout ce qui a été fait auparavant, dans l’espoir que l’attention portée aux petits détails fassent de grandes choses


Equipe

Passion et professionnalisme

Au siège installé en Espagne, les fondateurs de Niviuk se sont entourés d’une équipe de professionnels expérimentés pour offrir le meilleur service aux pilotes et revendeurs de la marque. Dans les Alpes suisses, le chef designer, Oliver Nef, avec son équipe de recherche et développement et de pilotes d’essais - metteurs au point, ne cessent de chercher et d’imaginer les ailes de demain.

Nous possédons nos propres unités de production où nous manufacturons toutes nos ailes et nos produits dans l’esprit Niviuk, avec une exigence de qualité maximum. Extrêmement soucieux de la durabilité des produits et des enjeux environnementaux, nous appliquons un processus de production optimisé en termes de consommation d’energie, afin de minimiser l’impact sur l’environnement.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

ex Airtoysdealer
Pascal H
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Roller 18
pratique principale: vol / site
vols: 150 vols
Messages: 50


« Répondre #8 le: 10 Août 2019 - 22:51:26 »

Ne le prends pas mal mais ça me fait un peu bizarre que tu voles sous une voile dont tu ne connais pas un minimum l'histoire
Non pas de souci, j'avais complètement oublié.
Pour des européens champions et touti… il pourrait mettre un peu plus d'info, genre polaires.
Impossible qu'ils ne les connaissent pas, alors pourquoi ne pas les publier vu le  nombre d'études poussées qu'ils affirment faire ?
Il y a beaucoup de blabla technico-commercial en tout genre, mais peu d'info factuelles.
Sur un autre post je parle de la selette Hamak2 ou le mousse bag arrive à peine sous les fesses, alors qu'il pourrait continuer de 20 cm, ça fait pas très sérieux comme conception de génie. D'autant plus qu'il remonte dans le dos et s'échappe de la planchette et t'as plus rien en dessous à part le secours qui vient servir de casse-bag.
Du coup j'avais assimilé ça à du chinois de mauvaise qualité.
A démonter et à repeindre comme on dit.
C'est sur que je vais au moins changer de sellette.
Et garder la 18 pour des descentes après rando pédestre, dans des vents standards.
Peut pas faire grand chose d'autre avec à part du soaring avec 30 pour mon PTV.
Bref j'aurai du acheter une 16 pour qu'elle serve à quelque chose dans mon cas.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ottaflodna
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gin Explorer
pratique principale: apprends à voler
Messages: 195



« Répondre #9 le: 11 Août 2019 - 18:38:22 »

Ne le prends pas mal mais ça me fait un peu bizarre que tu voles sous une voile dont tu ne connais pas un minimum l'histoire
Non pas de souci, j'avais complètement oublié.
Pour des européens champions et touti… il pourrait mettre un peu plus d'info, genre polaires.
Impossible qu'ils ne les connaissent pas, alors pourquoi ne pas les publier vu le  nombre d'études poussées qu'ils affirment faire ?
Il y a beaucoup de blabla technico-commercial en tout genre, mais peu d'info factuelles.

Je serais assez surpris que les constructeurs aient des vraies polaires mesurées de leurs ailes. Et probablement encore plus pour des minis/speed etc.
Je ne dis pas qu'ils ignorent complètement la tête que la courbe peut avoir, mais je ne suis pas convaincu de l'utilité de connaître précisément la polaire, si ce n'est - très éventuellement - pour des ailes hyper performantes destinées à des pilotes qui optimisent leurs vols à fond (et encore).

Pour le blabla par contre, nos constructeurs favoris ont un certain talent Rigole
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Si vis pacem, para pentum.
wowo
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 1 121



« Répondre #10 le: 11 Août 2019 - 19:25:41 »

Bah je pense qu'aujourd'hui avec les connaissances historiques qui existent sur les profils et forces aérodynamiques en général et de nos ailes de parapente en particulier, les logiciels existent pour calculer les portance et traînée à attendre. S'ils disposent de ces valeurs théoriques de portance et traînée pour des charges alaires donc vitesses données, il leur est facile de tracer des polaires théorique.

Sinon, si vraiment on est intéressé par le sujet, il est intéressant et même amusant de tenter de déterminer plus ou moins précisément fonction du nombre de vols de mesures et mesures effectuées, la polaire de son aile avec soi-même dessous.

Pour finalement constater, comprendre et admettre que le vraiment précis n'est pas vraiment possible et que dokc finalement des polaires calculées totalement théoriquement seraient sans doute toutes aussi "justes" (voire plus)
Maintenant l'expérience vaut quand même le temps à y consacrer car il nous, du moins m'a beaucoup appris en termes de compréhension d'utilisation de l'ensemble de la plage de vitesse de mes ailes.

Avec un Flymaster il "suffit" de trois mesures pour que l'appareil fournisse une courbe qui ne sert finalement à pas grand chose en l'état. Le faire soi même sur dix mesure en moyennant pour chacune 2 voire 3 relevés apprend beaucoup plus (sans être plus precis dans l'absolu) mais nécessite d'y consacrer fonction du site et conditions météo de 10 à 30 vols matinaux.

Ci-dessous le lien vers un fil de discussion sur le sujet, pointé sur un de mes post ou tout en bas il est possible de telecharger un fichier excell qui reprend mon expérimentation (déjà 110 telechargement mais sans beaucoup de retour, dommage...)
Pour bien appréhender le sujet, il me semble utile de lire l'ensemble du fil et de tenir compte aussi de mes propres réserves quant à ce qu'il faut en penser factuellement.
Par contre comme déjà dit plus avant, je n'ai aucune réserve sur ce que l'on apprend sur son aile et soi même et aussi sur ce qu'il faut penser des performances de nos jouets volants en général, en s'amusant à de telles investigations.

http://www.parapentiste.info/forum/autres-questions-techniques/ou-trouver-les-polaires-de-vitesse-dune-aile-t46092.0.html;msg578053#msg578053

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.039 secondes avec 21 requêtes.
anything