+ Le chant du vario +

Forum de parapente

28 Février 2021 - 11:51:57 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Porosité des tissus légers  (Lu 921 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
OGe
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: swift5/bibeta6/pi3
pratique principale: vol rando
vols: plein de ploufs et quelques... vols
Messages: 5



« le: 03 Décembre 2020 - 10:08:28 »

Existe t il des valeurs de porosité sortie usine suivant les marques et modeles de tissus légers ?
Sachant qu'a priori la valeur de porosité dépend aussi de l'outil de test, et qu'il doit y avoir des écarts de production et peut etre des niveaux de qualité dans le meme modele en fonction des controles qualités (comme en électronique ou des composants sont sélectionnés par ce que leur caractéristiques sont aux bonnes valeurs alors que c'est la meme chaine de production)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Olivier
Pln
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Xi, Spantik, Eiko, Run&Fly
pratique principale: apprends à voler
vols: ~300 vols
Messages: 7


« Répondre #1 le: 03 Décembre 2020 - 17:09:43 »

LMGTFY:

http://www.porcher-sport.com/userfiles/files/brochures/06_skytex27.pdf
https://cdn.website-editor.net/e650ae88e60647759b1e760b08454f98/files/uploaded/skytex-range.pdf
https://sky.lentea.com/FileShare/soubory-ve-skladu/download/11600-Porcher_materials_TD.pdf
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Archaleon
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Cure 2 + GTOlight / BGD Riot + Kolibri
pratique principale: cross
vols: 815h en 1000 vols
Messages: 12



« Répondre #2 le: 04 Décembre 2020 - 08:17:13 »

Les outils que l'ont utilise mesurent le temps qu'il faut pour qu'on soufflet avec du poids arrive à se "regonfler" par gravité en laisser passer l'air à travers le tissus.

je suis pas un expert en la matière, mais de ce  que j'en ai compris :

Passé un certain temps, genre 300/400s, ce n'est plus trop représentatif. Le tissus est quasi imperméable et donc "neuf".

On pourrait tester 3 fois le meme tissus et avoir un coup 400s, un coup 800s et un coup 1000s. Enfin c'est l'idée.
Donc sauf défaut de fabrication le tissus neuf doit globalement avoir une valeur supérieure a 400s et c'est tout.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

BGD Team Pilot
Sagarmatha
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir, U-Turn Everest 21 et Niviuk Artik2
pratique principale: vol / site
vols: 2278 vols
Messages: 45



« Répondre #3 le: 04 Décembre 2020 - 10:00:07 »

En 2011, mon Ultralite de 2009, toujours gérée avec un soin méticuleux, fut déclarée impropre au vol pour cause de porosité excessive.
On pouvait avoir les boules ! Une voile de deux ans déjà foutue ?
Je l'ai confiée à Pierre Naville, à qui je l'avais achetée. Il n'a pas pu la faire examiner chez Ozone mais Cedric Nieddu a volé avec et refait tous les tests d'homologation, après qui il l'a déclarée parfaite.
J'ai donc volé avec lors de centaines de vols-rando et elle a fait tous les RedBull Elements, prêtée à des copains.

En 2017, je ne volais plus avec et j'ai failli la donner à Hassen, pour son club-école en Kabylie mais cela n'a pas pu se faire, j'ai continué à l'utiliser en gonflage.
Finalement c'est cette année que je n'ai donnée à ma copine Nanou ( bisous  ) qui est toute légère, pour le gonflage et pour aller jouer à la Dune, pas question pour elle de pourrir son Explorer.
C'est une bonne fin de carrière pour une voile qui avait été déclarée "naze" en 2009.

J'ai envoyé en octobre ma vieille Diamir (n°8) chez Nervures aux fins de la contrôler, lui ayant mis 100h de vol depuis son dernier contrôle en décembre 17. Mise en service en 2012, la voile vole toujours magnifiquement bien mais elle a visiblement vieilli, son sac est nettement plus petit que celui qui contient la "neuve", mise en service au printemps 17.
Verdict : trop poreuse pour passer une éventuelle expertise commandée par l'assureur suite à un éventuel accident, la voile peut faire valoir ses droits à la retraite mais comme elle vole très bien je peux continuer à l'utiliser en aérologie calme, elle n'est pas du tout impropre au vol.

Les contrôleurs se couvrent parce qu'en cas d'accident ils se retrouveraient exposés en 1ère ligne, on peut les comprendre. Cela ne veut pas dire qu'une voile un peu trop poreuse, qui tient très bien l'air, qui gonfle et décolle tout à fait normalement, soit devenue inutilisable.
Tant l'Ultralite que la Diamir sont en Skytex 27g/m² et leurs suspentages n'ont quasiment pas bougé au fil des années, pour la Diamir j'ai fait faire un contrôle toutes les 100h de vol.
 trinquer 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
swaxis38
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma 9, Goose Mk3, Aspen 4
pratique principale: cross
vols: plus qu'hier, moins que demain vols
Messages: 29



« Répondre #4 le: 04 Décembre 2020 - 13:42:59 »

pour la Diamir j'ai fait faire un contrôle toutes les 100h de vol.
et donc, c'est à combien d’heures qu'elle a été réformée sur sa porosité, pour faire avancer le schmilblick ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sagarmatha
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir, U-Turn Everest 21 et Niviuk Artik2
pratique principale: vol / site
vols: 2278 vols
Messages: 45



« Répondre #5 le: 05 Décembre 2020 - 02:35:16 »

J'avais racheté ma 1ère Diamir à Philippe Paillet (Espace 3D) qui s'en était servi une saison pour ses vols perso et pour les essais de ses clients. Elle devait avoir une centaine d'heures.
Je lui en ai mis 400, surtout à partir de 2015 avec la sellette Delight 2 avec laquelle la Diamir s'entend très bien, c'était assez mauvais avec la Karma 2 que j'ai donc revendue.
En gros, ma voile a volé 500h et je lui en mettrai encore une petite centaine avant de la réformer.

Stéphane Boulenger avait mis 700h à la sienne, et des heures meilleures que les miennes (grands cross, tour du Mont Blanc, posé au sommet en 2012 etc). Je l'avais vu à Planfait, qui réglait son harnais à chien avec quelques soucis et nous avions discuté le bout de gras. Sa voile avait l'air vraiment fatiguée, plus que la mienne maintenant.
Xavier Demoury avait emmené une Diamir à 750h.

J'ai une moto de 1973, achetée d'occasion en 1979 et qui a plus de 200 000km, c'est beaucoup pour une petite cylindrée en 2T mais la 350 Yamaha est très solide naturellement, et encore bien davantage avec une petite préparation "maison". Une seule panne en 200 000km : un défaut de fonderie des carters laissait trop de jeu à la douille à aiguilles de l'arbre primaire de boîte et un soir, en rentrant d'Amiens, j'ai perdu la transmission primaire, la moto ne pouvait plus rouler qu'en 2de. Démontage, petit coup de tour pour faire une bague et rattraper le jeu, remontage et hop !
---
J'emmène mes voitures (à essence) à 350 000km et c'est la corrosion qui en vient à bout, jamais la mécanique.


Les voiles de parapente c'est kif kif : la corrosion du tissu par les UV et le frottement de l'air finit par les rendre poreuses mais on peut encore voler avec, tant qu'elles gonflent bien et décollent bien.
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.029 secondes avec 23 requêtes.
anything