+ Le chant du vario +

Forum de parapente

12 Décembre 2018 - 00:21:15 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
best-flying
prevol
Soaring
CSC
windriders
flysierranevada
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Petit crach géothermique aux Acores  (Lu 1965 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Gilles Connes
Rampant
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: deltaplan et parapente occasionnel
pratique principale: vol / site
vols: + de 1000 vols
Messages: 0


« le: 08 Septembre 2016 - 15:41:26 »

Salut aux collègues parapentistes qui ont écrit sur le forum concernant mon accident aux Acores. Bonjour aux autres aussi.

Voici quelques détails pour narrer et comprendre mon accident. Ce sont des déductions, plutôt que des souvenirs car personne, pas même moi, ne m'a réellement vu poser. Malheureusement, le choc du "crash" a effacé  l'essentiel de mes souvenirs du vol et les chirurgiens qui m'ont opéré ont provoque un coma artificiel. Je ne me suis réveillé que 6 jours plus tard à l'Hôpital de Punta Delgada. Ce qui ajoute encore à la  confusion...

Bilan physique: un fémur cassé, une côte fêlée, quelques contusions diverses. Psychologiquement ma fierté  et mes croyances sont un peu atteintes aussi...

En résumé. Après un décollage au Laguo de Fogo, je pense avoir gratté un peu bas, mais sans excès. Puis, j'ai basculé du mauvais côté de la crête, en direction de l'atterrissage officiel où j'avais posé le matin même. Il eut été  probablement plus judicieux  de poser sur la plage au bord du lac du cratère. Mais c'était que mon second vol dans l'île, je découvrais  encore le site...

Comme je devais être un peu juste en finesse apparente, j'ai probablement choisi d'éviter les risques de poser hors terrain, voire dans les arbres de la forêt, en atterrissant à la centrale thermique,  près du  décollage. Le parking était, semble-t-il, assez grand pour accueillir une aile ou deux...

Erreur stratégique, car pendant l'approche une bouffe géo thermique   provenant des sources volcaniques a du provoquer un vrac à mon aile et me précipiter au sol.
Les sites des Acores sont jolis et ont l'air assez faciles, mais comme partout, il y a des erreurs à ne pas commettre et de précautions à prendre...

Je suis moniteur, et je vole depuis 30 ans. C'est mon premier "crash" costaud. Mais personne n'est invulnérable, ni à l'abri d'erreur d"appréciation... Le vol libre en sécurité, doit entraîner prudence, modestie, et écoute des conseils des pilotes locaux (même s'ils parlent en portugais...) car eux connaissent les pièges et les spécificités de l'aérologie de leurs sites...

Si tout va bien , d'ici quelques mois j'aurai récupéré l'essentiel de mes capacités et je  serai prêt à repartir dans les airs.
En attendant ma guérison, bienvenus à Millau pour voler. Mais personnellement, ce sera sûrtout pour discuter...

Bons vols à tous. Imagination et audace, mais aussi prudence et modestie, nous sommes peu de choses comparés aux forces de la nature.

Gilles Connes
920 rue de Hauts du Vivier
1200 MILLAU

06 34 12 58 63 / 05 65 60 49 87
gikalicy@yahoo.fr
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 1 022



« Répondre #1 le: 08 Septembre 2016 - 15:55:00 »

Merci pour ton témoignage sur ton accident. Il devrait donner à réfléchir à tout le monde en général et à certains en particulier. Puisse cela eviter pareille mésaventure à d'autres.

Courage et patience pour ta convalescence,

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
brandi
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Plusieurs
pratique principale: vol / site
vols: nombreux vols
Messages: 309



« Répondre #2 le: 08 Septembre 2016 - 18:27:23 »

Merci du retour.
j'y vois comme souvent dans un accident un problème de marge, quel que soit le niveau, pourquoi ne pas arriver avec au moins 100m de gaz au dessus d'un attero  hein ?  surtout si celui si n'est pas bien connu.

Ce n'est pas parcequ'un parapente est capable de poser sur un petit parking qu'il ne faut pas faire une approche comme avec un aéronef moins permissif.

Bon courage.

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le meilleur ? celui qui est en haut de grappe mais qui a pris des marges plus grandes que les autres.
Klausi
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Advance Epsilon 8, Ozone Buzz Z3 pour la Dune, parfois un planeur pour les conditions fortes, mais c'est trop chronophage, comme on dit maintenant.
pratique principale: vol / site
vols: 800 vols
Messages: 22




« Répondre #3 le: 11 Septembre 2016 - 11:26:52 »

Oulahh, la bonne nouvelle, heureux pour toi que ça se termine "bien". Je m'étais exprimé sur cet incident à un autre endroit du forum, je me permets de le remettre ici:

"Je suis aux Açores en ce moment.

1) Réchauffement climatique et saison exceptionnelle obligent, l'aérologie n'y est certes pas celle de Saint André en pleine canicule, mais il faut vraiment se méfier. Vents changeants, rentrées de vent ultra rapides, thermiques toniques pas forcément là où on les attend (hier, des +4 serrés sortaient de la falaise en bord de mer), "fake thermals" dus à l'activité volcanique qui s'échappent par de nombreuses sources chaudes et autres fumerolles etc. D'ailleurs, c'est étonnant au début, tu te prends des secousses là où tu ne les attends pas, puis tu sens le souffre et tu dis: ah ok! C'est comme partout: tu ne connais pas ? Ca peut être piegeux.

2) Un certain nombre de centrales géothermiques promettent des thermiques même par conditions stables et couvertes. Sauf que... il ne faut pas y aller trop bas, sous peine de te faire démonter la gueule (et la voile) comme t'as rarement vu. Logique !

3) Je pense que j'ai décollé une demie heure avant l'accidenté. Fin de journée, très peu de vent, pentes peu alimentées, stable, activité thermique proche de zéro. Il faut passer un col, si tu n'y arrives pas, ben tu poses en bas dans le cratère et t'es bon pour une demie heure de marche, that's it. Après, la pente est à finesse 4 à vue de nez, donc faut pas trop plomber, en effet, avant d'atteindre la plaine où ça pose partout. Si tu gardes une trajectoire raisonnable, ça passe sans problème, Si tu cherches à gratter ça peut finir galère. Et dans ce cas-là, t'es bon pour les arbres, très accueillants d'ailleurs, c'est une belle jungle.

On m'a dit que notre collègue a tenté un atterro d'urgence DANS une des centrales géothermiques. Je pense que c'est de loin la pire option, je crois que je ferais même secours avant !

Je n'ai pas été témoin, donc j'en reste là, mais tout ça pour dire:
* oui, les Açores ça a l'air fastoche comme ça, mais il n'en est rien. C'est une île avec une aérologie complexe et par grand beau temps sec, ça dépote.
* quand on vole sur des sites exotiques, mieux vaut bien se faire de briefer par les locaux. Car l'aérologie, elle, est aussi très exotique, donc parfois déstabilisante.
* il y a déjà eu beaucoup de cartons ici, dont plusieurs graves. Ca a l'air facile, ce relief de moyenne montagne, bien vert, bien doux, avec des vaches partout et la mer autour. Ca peut l'être, en effet. Ou pas.

Courage au pilote accidenté."
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il y a une vie avant la mort
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.019 secondes avec 23 requêtes.