+ Le chant du vario +

Progresser en parapente => Voltige / Pilotage acrobatique => Discussion démarrée par: laurentgedm le 09 Décembre 2008 - 15:30:11



Titre: décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 09 Décembre 2008 - 15:30:11
Bonjour,

je voudrais avoir des témoignages de pilotes qui ont fait leurs 1ers décros "tout seuls", càd hors stage pilotage/SIV. Ou même pas au-dessus de l'eau.

C'est bien beau de lire partout que c'est de l'inconscience pure, mais est-ce que certains (ici) l'ont tenté? Est-ce que ça a été? Est-ce que vous (dé)conseilleriez d'essayer?



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: manu le 09 Décembre 2008 - 15:39:13
tu veux dire volontairement je suppose ?  :mrgreen:
Parce que mon premier décro, je l'ai fait tout seul comme un grand, et j'étais plus au-dessus du trou du cul de la montagne que d'un plan d'eau. Même sous le secours, j'étais pas très bien barré niveau positionnement ! Mais bon, je m'en serais bien passé aussi !  :mrgreen: Et le top du top, c'est que je n'ai rien eu besoin de faire pour qu'il arrive. Juste laisser les bras haut comme j'étais !  :shock:
Bon en fait, je mens... Le top du top, c'est que ça s'est super bien fini malgré ma méconnaissance totale du sujet.

Pour en revenir à ton sujet, j'aurais en effet tendance à conseiller d'être bien entouré pour faire un premier décro... Le plan d'eau, j'aurais tendance à dire que c'est secondaire, voir que ça sert pas à grand chose si ça se passe vraiment mal. A vrai dire, le plan d'eau sert surtout à amortir si tu termines sous le secours. Mais il ne sert pas à sauver la vie si tu tombes dans ton aile ou si tu finis en autorot à -15m/s...
Pour moi, ce qui compte c'est surtout le bon geste et la p'tite voie rassurante si jamais ça sort pas propre. Si je devais revenir en arrière et me lancer sans stage pilotage, je pense que je le ferais avec un secours replié récemment, un site adapté et avec quelqu'un en qui j'ai une entière confiance à la radio.
Mais ça, c'est mon avis et tu demandes un conseil... Malheureusement pour toi, je n'ai pas de conseil à donner ;)




Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 09 Décembre 2008 - 15:41:42
 :coucou:

Je sais pas si tu vas trouver beaucoup de monde, ça devient rare les autodidactes dans le parapente...

Moi j'en ai d'abord fait un en SIV, que j'ai trouvé (avec du recul) mal encadré, mal brieffé, etc. Et j'ai fait les suivants tout seul sur le lac.

Mais je conseille pas forcément, parce que dans le meilleur des cas tu vas passer pas mal de temps tout seul, avec le risque de te faire peur et donc de ralentir carrément ta progression. Alors qu'il te suffira d'une journée en SIV pour être vraiment à l'aise et les faire ensuite tout seul en toute sérénité.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: zig31 le 09 Décembre 2008 - 15:54:34
Citation
Parce que mon premier décro, je l'ai fait tout seul comme un grand, et j'étais plus au-dessus du trou du cul de la montagne que d'un plan d'eau.
pareil...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: flyingspirit05 le 09 Décembre 2008 - 16:52:47
Moi je pense que c'est jouable si tu commence a avoir beaucoup d'expérience et que tu es bien documenter sur le sujet .... mais quelqu un a la radio reste cool quand même d ailleur mon premier decro je vais le faire en rentrant ca sera avec mon moniteur mais sa sera pas au dessus de l 'eau !  :taupe:  mais je connais un pote qui a voler que 10X et est allé chercher la phase parachutale avec une géo ba il a tres bien gérer en plus de la voile qui reste super sage. Le gar vient du monde du planeur et une des premiere chose que l'on fait lorsque l'on vole sur une nouvelle machine c'est tester les limites de vol, il a voulu faire pareil .... bon il est un peu beaucoup fou quand même  :bang:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 09 Décembre 2008 - 17:10:35
Merci pour vos réponses.

Le plan d'eau, j'aurais tendance à dire que c'est secondaire, voir que ça sert pas à grand chose si ça se passe vraiment mal.
OK, c'est mon avis aussi. Il me semble que pour faire un décro, on doit être sûr de soi et de ses gestes, et ne pas compter sur un plan d'eau. Comme pour les 3-6 engagés; j'ai appris tout seul, en stage de pilotage j'ai amélioré ma sortie et validé ce que je savais faire.

Pour moi, ce qui compte c'est surtout le bon geste et la p'tite voie rassurante si jamais ça sort pas propre. Si je devais revenir en arrière et me lancer sans stage pilotage, je pense que je le ferais avec un secours replié récemment, un site adapté et avec quelqu'un en qui j'ai une entière confiance à la radio.
Mais ça, c'est mon avis et tu demandes un conseil... Malheureusement pour toi, je n'ai pas de conseil à donner ;)
Oui la p'tite voix c'est vrai que ça aide bien. Surtout quand elle te dit "allez maintenant go!". Le problème est de trouver quelqu'un qui veut bien jouer ce rôle sans être moniteur siv... et gratuitement :p
Ton avis m'intéresse, thx.

Mais je conseille pas forcément, parce que dans le meilleur des cas tu vas passer pas mal de temps tout seul, avec le risque de te faire peur et donc de ralentir carrément ta progression. Alors qu'il te suffira d'une journée en SIV pour être vraiment à l'aise et les faire ensuite tout seul en toute sérénité.
Oui, c'est vrai. Mais attendre d'avoir le temps et l'argent pour faire un siv, ça ralentit la progression aussi  :roll: . (c'était un argument un peu bidon, je sais)
Et c'est gratifiant de faire les choses seul, quand on s'en sent capable. C'est juste que pour le décro j'hésite à franchir le cap à force de lire partout que c'est mal, qu'il ne faut pas le faire sous peine de mourir dans d'atroces souffrances, seul et délaissé, et que ce sera bien fait pour ma gueule.
Alors pour renverser cette tendance psychologique, je demande des contre-témoignages.  :clown:  :clown:
Merci pour ton conseil. Quand tu as fait des décros tout seul après ton siv, tout s'est toujours bien passé, jamais de frayeurs?



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: frigorifix le 09 Décembre 2008 - 17:19:51
En effet dans beaucoup de domaines de l'aeronautiques les pilotes apprennent rapidement à décrocher ... mais décrocher un planeur ou un delta, ça n'a rien à voir avec un parapente. Les sensations sont minimes et surtout les risques ne sont pas les mêmes !

Moi ça me semble plus que dangereux de tenter des déco tout seul ! Quand on sait le faire parfaitement, comme pour beaucoup de choses, ça semble facile (de l'extérieur et de l'intérieur)... par contre si on se remet en tête les sensations qu'on a eu lors du tout premier décro : c'est pas la même décontraction !

Avant de vouloir se jeter sur le décro, il y a énormément d'étapes précédentes à maitriser (tangage et temporisation, gestion des fermetures, du contrôle du cap, des autorot', des phases de neutralité spirale...)

Il y a surement des gars qui l'ont fait tout seuls comme des grands, mais il suffit de pas grand chose pour que ça se termine mal !

Voila la vidéo d'un bon pote qui maitrise mieux que bien et qui pourtant tire le secours après un décro foireux (remarquez la progression, ensuite c'est sur de la rythmic SAT ! et il s'est écoulé seulement 8 mois entre les deux parties !) ... alors vas-y, tente le coup, au dessus d'une belle barre rocheuse avec un pote pour te dire "vas-y mon gars envoie du gros"... mais franchement ça me semble pas bien malin !

(mot de passe : secours)

http://vimeo.com/2386939


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: flyingspirit05 le 09 Décembre 2008 - 17:32:25
frigo il faut un mot passe pour la video ...  :bang:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: frigorifix le 09 Décembre 2008 - 17:35:05
Ah ouais, c'est "secours"  :oops:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: flyingspirit05 le 09 Décembre 2008 - 17:44:24
sympa le mot de passe ! daccord c'est antoine effectivement c'est pas un mauvais ! :pouce:  je l'ai rencontré a st hil cette année c'est un mec super qui a un moral d enfer malgré son accident  :+1: 
flood off
bon moi je suis moi chaud pour essayer tout seul d un coup meme si ma voile n'est pas connu pour ses gros shoot comme l aspen 1


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 09 Décembre 2008 - 17:45:42
 :coucou:

moi j'ai fait mon 1er décro volontaire tout seul. <séquence émotion> C'était avec la Fidji... au dessus de saint hil (et avec les vieilles sellettes qui avaient des coques qui ont été retirées paske au final au lieu de protéger ça envoyer une onde de choc qui pétait les cervicales :?
PS : j'avais bien sur pas de secours :diable: )
Je me souviens encore de la phase de piqué où je relachais les freins progressivement pour maintenir le plus possible.

bon alors il y avait aussi un sacré contexte .. l'aile je la connaissais sur le bout des doigts en très basse vitesse (m'étais déjà fait traité de fou en posant en parachutale au sire par exemple).
A l'époque les ailes avaient une parachutale plus facile à trouver. la Fidji était particulièrement saine en basse vitesse (j'aurais jamais tenté l'expérience avec la bonanza qui -elle- était particulièrement vicieuse en basse vitesse)
Je me relis ... et je retire le à l'époque : la magic est elle aussi particulièrement très saine en basse vitesse :pouce: même si la parachutale est un poil plus complexe a trouver, l'aile a des réactions saines, logiques et téléphonées (ceci dit depuis j'ai -enfin- fait un SIV)


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 09 Décembre 2008 - 17:46:53
OK, c'est mon avis aussi. Il me semble que pour faire un décro, on doit être sûr de soi et de ses gestes, et ne pas compter sur un plan d'eau. Comme pour les 3-6 engagés; j'ai appris tout seul, en stage de pilotage j'ai amélioré ma sortie et validé ce que je savais faire.

Je comparerais pas les 3-6 engagés et le décro, pour moi c'est même très éloigné: d'un côté t'as une figure qui te permets un apprentissage progressif (donc en sécurité, même seul), en dosant peu à peu ton 360, et de l'autre t'as une manoeuvre qui reste quoi qu'on en dise assez radicale, parce que c'est on/off. Tu voles, et l'instant d'après tu voles plus. Donc tu peux pas l'apprendre de manière progressive. D'où l'utilité pour moi de le faire en SIV.

Citation
Oui, c'est vrai. Mais attendre d'avoir le temps et l'argent pour faire un siv, ça ralentit la progression aussi  :roll: . (c'était un argument un peu bidon, je sais)
Et c'est gratifiant de faire les choses seul, quand on s'en sent capable. C'est juste que pour le décro j'hésite à franchir le cap à force de lire partout que c'est mal, qu'il ne faut pas le faire sous peine de mourir dans d'atroces souffrances, seul et délaissé, et que ce sera bien fait pour ma gueule.
Alors pour renverser cette tendance psychologique, je demande des contre-témoignages.  :clown:  :clown:
Merci pour ton conseil. Quand tu as fait des décros tout seul après ton siv, tout s'est toujours bien passé, jamais de frayeurs?

Je comprends carrément ton envie, parce que j'avais la même. Après mon premier décro, je savais en fait pas vraiment comment ça se passait (on m'avait pas appris un mouvement bien décomposé comme on fait maintenant, avec marche arrière etc.) mais j'avais juste trouvé ça relativement "facile". J'en ai donc refait, qui se sont très bien passés, jusqu'au jour où j'en ai fait un avec les commandes un peu asymétriques, j'ai essayé de corriger, ce qui n'a fait qu'amplifier le truc et là je suis entré dans le sketch proprement dit avec alternances de décros/abattées et tout le surpilotage qui va avec... Jusqu'à une belle détente et un beau vol plané.

Je crois que j'en ai refait par la suite, jusqu'à un nouveau sketch qui m'a cette fois un peu calmé. Je sentais que j'avais une certaine appréhension à l'idée de retenter un décro. J'en ai refait ensuite en SIV, et ça n'a plus rien à voir, je comprends et décompose bien le truc, et j'ai l'impression d'avoir un peu démystifié cette figure par rapport à mon ancienne appréhension.

Voilà, tout ça pour dire qu'un sketch mal digéré peut te prendre plus de temps que le coût d'un SIV. Et encore, j'étais loin d'être "phobique" après mon sketch, je bloquais juste un peu sur le décro, mais pour certains le blocage suite à une frayeur peut être vraiment lourd...

En tout cas quoi que tu fasses, efforce-toi juste de toujours te faire plaisir!  :pouce:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 09 Décembre 2008 - 18:00:21
re'

petite précision : mon témoignage pour dire que ça peut se vivre (un décro volontaire sans rien de ce qu'il faut pour et malgré tout ça se termine bien) ...
maintenant ni moi ni personne je pense ne pourrons jamais te conseiller d'effectuer cette manoeuvre sans les pré requis (comment contrôler tel manoeuvre si tel chose part en cagade) ni sans la formation adéquat (acquerir justement les pré requis)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Gilles le 09 Décembre 2008 - 18:04:12
 :coucou:
Bonjour,
C'est quoi la voile sur le tirage de secours ? ça ressembe assez à une Avax ?

Sinon, pour l'apprentissage du décro, je pense que le faire seul, si ça se passe bien est une chose, gérer ensuite un partage en sucette genre collection de twist et autorot est une chose.
En SIV, on apprend d'abord à gérer des gros tangages et des autorot avant de faire un décro.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: frigorifix le 09 Décembre 2008 - 18:07:21
La première voile c'est une Aspen1 (20 ou 22, je ne me souviens plus) et la deuxième une Sonic 2 (17)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 09 Décembre 2008 - 18:10:17
 :trinq:
Merci pour vos réponses, témoignages et conseils.

Une chose est sûre, c'est que tenter un premier décro seul c'est assez engagé, ne serait-ce que parce que le doute et la peur peuvent empêcher d'avoir le bon geste au bon moment, même si on sait comment faire.
Pour être franc, je ne pense pas que j'oserai le faire entièrement seul, mais on peut toujours demander l'avis des autres hein?

[...]
 alors vas-y, tente le coup, au dessus d'une belle barre rocheuse avec un pote pour te dire "vas-y mon gars envoie du gros"... mais franchement ça me semble pas bien malin !
Là j'en suis à demander l'avis des gens là-dessus, pas à le faire...
En tout cas merci pour la vidéo. (off topic: c'est fou comme les deux fois, le parachute met du temps avant de s'ouvrir  :affraid: )
En toute sympathie, avec le coup de la barre rocheuse t'exagères hein ;-). Bon je précise ma question en ajoutant "avec 1200m de gaz sous les pieds  :D

Au niveau des prérequis, totalement d'acc' avec vous tous bien sûr. C'est évident...!


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: manu le 09 Décembre 2008 - 18:14:55
[...]
 alors vas-y, tente le coup, au dessus d'une belle barre rocheuse avec un pote pour te dire "vas-y mon gars envoie du gros"... mais franchement ça me semble pas bien malin !
Là j'en suis à demander l'avis des gens là-dessus, pas à le faire...

Et encore moins au-dessus d'une barre rocheuse !  :grat:
 :+1: avec laurent... Je pense qu'il était inutile de répondre comme ça frigo ! A moins que tu as un contentieux avec laurent ;) Dans ce cas, tu as encore été gentil !  :mrgreen:

off topic: c'est fou comme les deux fois, le parachute met du temps avant de s'ouvrir  :affraid:

 :+1: encore ! Je me suis fait la même remarque. Je trouve le parachute vraiment faignant... Pourtant il y a du dynamisme ! On dirait qu'il est un peu "collé".



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Fred McTwist le 09 Décembre 2008 - 18:42:22
Je serais curieux de comprendre pourquoi tu tiens tellement à faire ça seul.
Je trouve ça un peu dommage, vu les structures qui existent, de passer à coté d'un apprentissage sérieux. Le SIV pour qq'un comme toi ce serait vraiment le top puisque tu t'es déjà bien documenté apparemant.
L'expérience de Mathieu est carrement parlante je trouve.
L'histoire de combien ça coute me parrait un peu limite, non? c bientôt Noel, non?


bon, mais si t'es vraiment motiv moi petit conseil ce serait de prévoir de l'eau sous les fesses (c'est toujours mieux que du rocher), et un MAXMAXMAX de gaz.



Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 09 Décembre 2008 - 19:45:24
désolé de n'intervenir que par à-coups
Bon je précise ma question en ajoutant "avec 1200m de gaz sous les pieds  :D

:grat: je ne connais pas beaucoup de site où tu as directement 1200m de gaz sous les pieds pour envoyer quoi que ce soit ...
en revanche je peux te dire que j'ai déjà bouffé 7 à 800m de gaz en torche avec le pépin qui ne veut pas s'ouvrir (je te laisse faire une recherche sur ce forum pour trouver le récit).

donc ce que je voulais dire c'est que même si c'est faisable en solo, sans aucun encadrement ... ben y a quand même un paquet de chose à savoir faire avant. une telle démarche peut (éventuellement) se trouver sur un forum (à condition que tous les gonzes que tu y croise soient des mono brevetés SIV et qu'il veuillent te donner gratuitement leur savoir) ...
effectuer la démarche n'est vraiment pas anodin :evil: dépend de beaucoup de paramètres tels que la gentillesse de ton aile sur les basse vitesses (par exemple)
pouvoir faire cette progression en sécurité nécessite un environnement dit sécurisé (avec un gus sur le bateau pour te récupérer au cas où) avec un volume d'évolution, un briefing conséquent avant, adapté à ta façon de piloter etc...



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 09 Décembre 2008 - 20:20:30
Oui, je sais que ce n'est pas anodin. C'est pour ça que je vous demande ce que vous en pensez et d'éventuels témoignages.

Je serais curieux de comprendre pourquoi tu tiens tellement à faire ça seul.
Je trouve ça un peu dommage, vu les structures qui existent, de passer à coté d'un apprentissage sérieux. Le SIV pour qq'un comme toi ce serait vraiment le top puisque tu t'es déjà bien documenté apparemant.
L'expérience de Mathieu est carrement parlante je trouve.
L'histoire de combien ça coute me parrait un peu limite, non? c bientôt Noel, non?
Tu as raison. Mais le SIV ça ne s'improvise pas, c'est de l'argent, mais pour moi c'est aussi 16h de route, un pari sur la météo, etc. En plus... (mmmh, ça peut paraître prétentieux mais ce n'est pas mon intention) je trouve que le décro est une action de pilotage qui doit être assumée de A à Z. Soit on a les prérequis, soit on ne les a pas. Je me dis que quand j'aurai suffisemment confirmé ces prérequis à mon goût, pourquoi ne pas assumer et y aller?
D'un autre côté, le stress peut faire tout rater, et ça ne pardonne pas autant qu'une fermeture ou une spirale engagée. Et avec tout ce que je lis et tout ce que je vois, j'en viens à mystifier le décrochage. Du coup je ne sais pas si j'oserais le faire... et à mon avis, je n'oserai pas. Je me demandais si d'autres voyaient les choses autrement, style "si tu sais comment faire et que tu le fais sérieusement, si tu maîtrises ta voile, pourquoi pas?"

On voit ici que les avis sont partagés. Mais ce qui ressort c'est que ce n'est pas à prendre à la légère.


Je pense qu'il était inutile de répondre comme ça frigo ! A moins que tu as un contentieux avec laurent ;) Dans ce cas, tu as encore été gentil !  :mrgreen:
Pas de trouble. Si frigorifix trouve ça "pas bien malin", autant qu'il le dise puisque je l'ai demandé  ;) . Et je crois qu'il a raison (surtout avec la barre rocheuse   :-P  ) mais parfois en faisant des choses pas bien malignes, on progresse.
Petite parenthèse, il y a pas mal de gens dans mon entourage qui trouvent que voler en parapente est un acte stupide.

une telle démarche peut (éventuellement) se trouver sur un forum.
Pas vraiment... parce qu'un clavier et des drisses de frein c'est pas pareil. (même si on peut enrouler des thermiques sur le site de u-turn  :mrgreen: )


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: zig31 le 09 Décembre 2008 - 20:28:11
Citation
Petite parenthèse, il y a pas mal de gens dans mon entourage qui trouvent que voler en parapente est un acte stupide.
:koi: non! ça alors! :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: thierry_c le 09 Décembre 2008 - 20:40:07
j'ai pas beaucoup de decro a mon actif, mais en gros quand tout se passe bien, c'est pas compliqué si tu a les prérequi bien sur, mais le problème, c'est si ça se passe mal ...
en plus tu va rentrer dans un domaine de vol que tu ne connais pas (d'ailleurs tu n'y rentre pas mais t'en sort  :mrgreen: ) et cela peu être un peu déstabilisant !!!
cela fait un bon moment que je n'ai pas fait de decro et je me dit souvent qu'il faudrait que j'en fasse histoire de "garder la main" ( en plus j'aime bien la marche arriere :) )ben en définitive a chaque fois, je n'ose pas passer le pas et je me dit que j'en referais au prochain siv !
a+


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tequila le 09 Décembre 2008 - 20:42:18
et en parlant de decro j'ai remarqué pour ma par avec une tequila que j'ai moins tendant a avoir des réactions asymétriques parasites si je remonte les mains a mi hauteur le plus tot possible (en gros des que la voile revient au dessus de ma tête)
sinon elle me brasse dans tous les sens
d'ailleurs a mon deuxième siv j'étais un peu endormis et j'ai maintenu le décro un peu trop et elle a rechuté en arrière 3 fois avant que je me dise "tient on va peut être pas continuer longtemps comme ça" et que le gars a la radio me le confirme
c'est bizarre ce sentiment un peu paralysant dans l'action
ca ne m'arrive plus depuis mais sur le coup heureusement que le gars était a la radio pour me réveiller
on nous fait tellement flipper avec le shoot qu'on sait plus quand remonter les mains avant d'en avoir fait une dizaine
dans le même genre faut que je bosse la vrille a plat pour rester éveillé c'est pas mal
il faut rester bien attentif et pas se laisser bercer pour choisir la sortie , sympa comme exercice
a+


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: zig31 le 09 Décembre 2008 - 20:51:01
Mon premier décro (2 en tout dont un voile gonflée! :affraid: ) je l'ai fait (bien involontairement) le jour ou je passais mon qcm de brevet de pilote :vrac: . Mon premier reflexe a été  :prof: : "bon keskidiz deja dans le qcm?" j'ai appliqué a la lettre ce que j'avais appris par coeur en théorie, et avec l'aide de ma fidele Nemo (merci encore) tout s'est tres bien passé, ouf. Depuis j'ai repoussé deux siv, une fois pour motif pro :evil: , l'autre pour probleme physique :evil: . Pour nous dans les pyrénées c'est toute une organisation pour venir faire un siv dans les alpes, et c'est pas toujours simple de bloquer une date :bang: .
J'ai toujours inclus le projet d'un siv dans ma progression cela me semble tout simplement de bon sens, entre autre pour maitriser vraiment le décro, surtout avec mon Aspen 1... ;)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 09 Décembre 2008 - 21:17:10
bon, mais si t'es vraiment motiv moi petit conseil ce serait de prévoir de l'eau sous les fesses (c'est toujours mieux que du rocher), et un MAXMAXMAX de gaz.
Mieux que du rocher certes, mais à choisir, je pense que mieux vaut attérir dans une foret que sur l'eau... les branches amortiront mieux, surtout si y a un souci avec le secours....

Bon, sinon, moi j'ai jamais fait de décro, donc j'en parlerais pas, je dirais juste que on peut très bien s'en passer pour se faire plaisir et voler en toute sécurité (avec une aile qui cravate pas trop du moins...), mais si je dois en faire un jour, j'espère bien que ce sera en SIV en premier ! ;)

PS : zig, y a des écoles des py qui organisent des stages SIV pas loin d'Ager... bon, de Toulouse, je suis pas sur que ca fasse beaucoup moins de route que les Alpes...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Gilles le 09 Décembre 2008 - 21:59:21
Re,
Dix decros en stage SIV dont deux gérés dans toutes les phases de manière autonome.
Pourtant, pas encore osé en refaire un en dehors du SIV et maintenant que j'ai changé de voile et bien....le prochain décro ( volontaire ) sera au prochain SIV.
Pour infos, sur les dix decros le neuvième est parti en sucette, j'ai cherché la position la plus haute possible des mains et une main un poil trop haute et ça part en vrille/hélico presque twisté, abatée/fermeture asymétrique massive/autorot.......la, les prérequis sont les bienvenus ! :affraid:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 09 Décembre 2008 - 22:22:10
Concernant les prérequis c'est vrai que, comme leur nom l'indique, ils sont vraiment incontournables. C'est aussi ça le gros avantage du SIV, tu fais ça de manière progressive, en validant à chaque étape des acquis. Bref, tu dois pouvoir engager une autorot' sur au moins 2 tours et en sortir seul sans sketche avant de te lancer dans le décro. Idem pour la tempo, t'as intérêt à pouvoir arrêter net un gros shoot avant de décrocher, on sait jamais...  :mrgreen:

Tiens, je pense à un autre point en faveur du SIV: je pense qu'au premier décro, on cumule un peu toutes les difficultés (à moins de le faire tôt sous une voile école, comme c'était le cas pour moi): tu connais pas le truc, tu peux stresser, et en plus avant de trouver la marche arrière tu dois passer par le décrochage maintenu, qui est le plus impressionnant parce que c'est là que ça te secoue le plus. Et crois-moi, au début, il te faudra du temps avant d'avoir l'assurance pour  maintenir le décro et remonter doucement les mains tout en notant la hauteur de tes commandes pour trouver ta marche arrière. C'est là que l'assistance radio t'aide beaucoup. Ensuite, une fois la marche arrière trouvée, c'est le début de la "facilité", tu peux faire décro, marche arrière et sortie en 3 temps, propre et rapide! Tu peux aussi t'amuser plus longtemps en marche arrière, etc. Tout ça sans subir les secousses du décro maintenu, le risque des commandes dissymétriques, etc.

Après, faut pas non plus psychoter avec ça, comme tout le monde l'a dit c'est pas sorcier et j'ajouterais que la plupart des voiles modernes sont très saines, avec des abattées pas forcément monstrueuses. Et globalement elles pardonnent très bien. La plupart du temps, même en faisant vraiment n'importe quoi, ça se termine par une belle détente et ça te sert de leçon...

Bref, quoi que tu choisisses, vas-y serein mais bien préparé et ça va le faire...


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: frigorifix le 09 Décembre 2008 - 22:33:51
[...]
 alors vas-y, tente le coup, au dessus d'une belle barre rocheuse avec un pote pour te dire "vas-y mon gars envoie du gros"... mais franchement ça me semble pas bien malin !
Là j'en suis à demander l'avis des gens là-dessus, pas à le faire...
En tout cas merci pour la vidéo. (off topic: c'est fou comme les deux fois, le parachute met du temps avant de s'ouvrir  :affraid: )
En toute sympathie, avec le coup de la barre rocheuse t'exagères hein ;-). Bon je précise ma question en ajoutant "avec 1200m de gaz sous les pieds  :D

Sorry, j'ai en effet forcé le trait, mais je dois dire que je préfère y aller franchement puisque je pense qu'il vaut mieux éviter de tenter cette manœuvre seul ... (rien de personnel contre toi, juste une mise en garde on va dire).
Le décro c'est vraiment marrant comme beaucoup de pilotes arrivent en SIV avec les yeux rivés vers ce saint Graal ... alors que dans l'absolu, c'est utile à maitriser quand tu veux faire de l'acro et quand tu pilotes une voile très allongée qui aurait une grosse tendance à la cravate sur des asymétriques. Si tu voles sous une voile "normale" (DHV1-2, DHV2, 2-3 tranquille) et que ton objectif c'est le cross, le décro est pas vraiment une manœuvre essentielle à maîtriser (en tout cas nettement intéressante que la virage dynamique, la temporisation et la gestion du cap sur des fermetures asymétriques).




Titre: Re : décro tout seul
Posté par: makumba961 le 09 Décembre 2008 - 22:46:33
très interessante cette discussion, j'en suis pas encore là, mais j'en prend bonne note!  :coucou:


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 10 Décembre 2008 - 08:09:20
ça se termine par une belle détente et ça te sert de leçon...
ouaip ... pas tout à fait non plus (et c'est là que le cursus SIV reste un poil trop limité :fume: )
quand tu détends tes suspentes la charge alaire de ton aile s'effondre ... (avec comme effet parasite que l'aile cabre pour justement compenser son excés de vitesse par rapport à sa charge alaire)
quand tu retends ben déjà tu peux rien qu'avec ça rentrer dans un décro dynamique (augmenté par le fameux parasite vu la ligne du dessus) ...
dont tu risque de sortir avec la fameuse légère détente (très certainement encore augmentée par le stress du sur incident)
lequel va engendrer un décro dynamique (qui risque d'être encore plus fort) ...

bref à partir d'un décro tout simple, tout anodin
* outre les cravates avec le risque d'autorot
* outre les figures non symétriques (risque d'autorot, risque de twist, risque de vrille...)
ben tu as le risque d'engendrer une chaine de décro dynamiques ... jusqu'au tapis


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 10 Décembre 2008 - 08:17:04
Si tu voles sous une voile "normale" (DHV1-2, DHV2, 2-3 tranquille) et que ton objectif c'est le cross, le décro est pas vraiment une manœuvre essentielle à maîtriser (en tout cas nettement intéressante que la virage dynamique, la temporisation et la gestion du cap sur des fermetures asymétriques).
ben ... mon premier vrai gros décro non volontaire, sans faire le con ni chercher les emm... c'est même pas en cross mais en vol local (pas encore parti en cross) avec une aile qui certes était 2-3 (sur la frontale accélérée) mais était DHV 1 à 1-2 sur toutes les autres figures ...
c'était la bonanza. (je vous laisse lire le test : http://www.para2000.org/wings/gin/bonanza-l-tests.html ) elle est 1-2 sur toutes les manœuvre de full stall ! c'était véritablement une aile "école" (très très facile) ... dans le domaine de vol ...
oui mais voilà ... un ouikend à chamoux les thermique étaient très fort. Ce jour là le jeumeu me mesure le thermique à +11m/s ...et la bonanza n'est pas entrée dedans : décro à l'entrée, assez bas sur les arbres...
et malgré sa note au DHV, la bonanza était une vicieuse en basse vitesse : sortie en feuille morte ou bien en détendant les suspentes (voir réponse précédente).. j'avoue que j'ai fait un peu d'huile (et heureusement que je m'étais déjà bien exercé à la connaître sur ce domaine de vol).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: gwen35 le 10 Décembre 2008 - 09:51:18
bon ben c'est bon la, il va plus avoir envie  :mrgreen:
blague à part, même si j'ai appris seul le parapente j'ai préféré faire mes premiers décro en SIV, je trouve ça beaucoup plus engagé qu'un premier vol, par rapport à tous les risques déja évoqués que la figure se passe mal. sinon les B c'est déja une étape vers le décro, et la il y a beaucoup moins de risques, ça donne déja quelques repères (si la voile est saine dans cette config)


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 10 Décembre 2008 - 10:30:46
sinon les B c'est déja une étape vers le décro, et la il y a beaucoup moins de risques, ça donne déja quelques repères (si la voile est saine dans cette config)

Ca j'ai déjà fait. Avec mon ancienne voile. C'était très simple, mais la voile ne sortait pas toujours de la parachutale (elle datait un peu), j'ai dû pousser les avants (ou accélérer) pour qu'elle revole. Faudrait le refaire avec la rush2.

En tout cas merci pour tous vos avis. Décidément j'aime bien ce forum où les gens argumentent correctement leurs idées avec une bonne orthographe. Bonne ambiance!!!  ;)
Il y a eu peu de témoignages de 1ers décros volontaires en autonomie. C'est assez parlant.

Quant à savoir si je tenterai mon premier décrochage tout seul... l'avenir le dira. En tout cas c'est pas pour les prochains vols, car je ne me sens pas encore prêt... Ce sera peut-être lors du prochain stach' de pilotach'.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: eddie11 le 10 Décembre 2008 - 11:43:32
j'ai eu la fleme de tout lire,
alors perso je conais les freres hac qui l'ont fait comme des grands tout seul...
un collegue qui vole rarement qui sur des wing, oui oui!!, a reussi a decrocher sa P43 et fini par sortir a 10m sol a force que ji guelle remonte les mains, sequence emotion simpa!!

et meme apres un siv un pot a moi chaud bouillant envoie un decro et en fait passe a moins de 50cm de sont bord de fuite.... avec en dessous que des arbes a perte de vu, la nuit une heure aprés enfin le bonheur...

le decro je l'ai fais en siv c'etait le to!, j'ai failli sous la motivation d'un collegue envoyer des helico comme ca,avant le siv, et franchement heureusement que je l'ai pas fais, car deja lui c'est cartoné en le fesant, et vu les sketche du siv j'aurais pas fais mieux!

une bonne journée siv ca en apren!!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: PiRK le 10 Décembre 2008 - 12:08:28
J'ai rien à dire sur le décro, mais je crois qu'il faut insister sur un point (je crois que Man's et Piwi l'ont légèrement évoqué plus haut) : il ne faut pas faire ça au-dessus d'un lac si on n'a pas l'assistance d'un bateau spécialement prévu pour faire la récup.

Le temps que les pompiers se déplacent et mettent une barque à l'eau, c'est en gros une demi-heure, à condition que quelqu'un ait vu la chute. Si l'eau est à moins de 10°C, cette baignade de 30 min suffit à provoquer une hypothermie sévère. Si l'eau est à moins de 5°C, il y a de forte chances que la noyade surviennent dans les 3 premières minutes de la baignade, à cause des mouvements désordonnés du corps qui subit le choc thermique et de la respiration qui s'accélère : impossibilité de nager et ingestion d'eau. En supposant que l'eau est suffisamment chaude, il y a toujours les risque de s'emmêler les jambes dans les suspentes, de ne pas réussir à sortir de la sellette (ce qui pose quelques problèmes pour maintenir la tête hors de l'eau)...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: manu le 10 Décembre 2008 - 12:50:33
oui et encore... ca c'est si tu fais secours. Si tu finis à la baille parce que tu es tombé dans l'aile ou que tu es en grosse autorot, l'eau ne servira pas à grand chose. Limite je préfère les arbres qui peuvent sur un coup de chance amortir. L'eau, pas besoin de chance, ça n'amortira rien du tout.
(PS : Y'a du vécu...)


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: makumba961 le 10 Décembre 2008 - 12:59:26
oui et encore... ca c'est si tu fais secours. Si tu finis à la baille parce que tu es tombé dans l'aile ou que tu es en grosse autorot, l'eau ne servira pas à grand chose. Limite je préfère les arbres qui peuvent sur un coup de chance amortir. L'eau, pas besoin de chance, ça n'amortira rien du tout.
(PS : Y'a du vécu...)
c'est pas la première fois que je lis ca, mais j'avoue ne pas comprendre... :grat:
on a tous deja fais des sauts de 10 ou 15 metres dans des rivières à partir d'un pont ce qui est parfaitement impossible sur terre, non? enfin si c'est possible mais avec une paire de fractures à la clé dans le meilleur des cas.
en plus, il me semble qu'en chute libre, d'une hauteur de 20 mètres, on doit rentrer dans l'eau à une vitesse d'environ 20m/s (pas fais de calcul)... ce qui doit correspondre à peu près à la vitesse de chute en décro... donc au final, je vois pas pourquoi l'eau serait aussi dangereuse que le sol... (en dehors bien sur du risque de noyade, d'hypothermie etc... ;) )

une explication?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: thierry_c le 10 Décembre 2008 - 13:03:38
oui et non, il ne faut pas oublier que tu arrive aussi avec une composante de vitesse horizontal ! et c'est elle qui peu faire très très mal !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: PiRK le 10 Décembre 2008 - 13:11:30
oui et non, il ne faut pas oublier que tu arrive aussi avec une composante de vitesse horizontal ! et c'est elle qui peu faire très très mal !
C'est vrai aussi ça, tiens  :grat:  On est à quel vitesse horizontalement en autorot ?

Mais sinon je crois qu'en plongeant de 15 m il vaut mieux déja avoir des chaussures aux pieds, bien serrer les jambes et arriver bien droit dans l'eau. Il vaut mieux ne pas faire un plat.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: manu le 10 Décembre 2008 - 13:13:38
Bah, moi ça me paraît assez logique en fait.
Note que je n'ai pas dit que sur terre c'était mieux ! J'ai dit que dans les arbres, t'avais sûrement plus de chance (tout comme je n'ai pas dit que les arbres sauvent la vie).

Quand tu arrives dans l'eau, tu ne le fais pas droit comme un I (comme quand tu plonges) mais bien à plat. Hors il est connu qu'avec la vitesse, tu ne pénètres pas dans l'eau : tu as tendance à rebondir et tu te fracasses. C'est sûr que ça sera peut-être mieux que du béton, m'enfin de là à sauver une vie, non. Je vois a peu près le pourquoi scientifiquement parlant mais je suis sûr que google donnera une réponse plus argumentée que la mienne.

Donc revenons-en à mes 2 cas de figure : tu tombes dans l'aile => pas loin de la chute libre, et peu de chance de tomber correctement dans l'eau (comme pour un plongeon). En autorot ou en 360, la chance de tomber correctement dans l'eau est encore plus faible et le taux de chute toujours important.
Quand je vois comme un simple plat peut faire mal en plongeant du bord du bassin, j'imagine très bien les dégâts possibles en plongeant de plus haut. Rajoute à ça en effet les risques liés à l'eau (noyade, hypothermie)...

Côté vécu :
bonne expérience : un pote un jour s'est trouvé surpris dans un gros 360 face planète avec sa sigma5. Il est entré en neutre spirale et n'a pas su en sortir ni tirer le secours. Il a fini dans les arbres de la réserve au bout du lac d'annecy : vivant sans nécessité les secours. Il n'avait rien du tout (contrairement à l'aile).
mauvaise expérience : plusieurs morts en stage SIV/pilotage du a des vracs non sortis et pas d'utilisation du secours (dont une fois sous mes yeux, je devais être facile 300m au-dessus du type et avec le vent relatif dans les oreilles et pourtant j'ai entendu l'effroyable bruit de l'impact dans l'eau).

EDIT : Grillé par Thierry et Pirk qui ont rédigé leur réponse en même temps.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: makumba961 le 10 Décembre 2008 - 13:18:35
oui et non, il ne faut pas oublier que tu arrive aussi avec une composante de vitesse horizontal ! et c'est elle qui peu faire très très mal !
C'est vrai aussi ça, tiens  :grat:  On est à quel vitesse horizontalement en autorot ?

Mais sinon je crois qu'en plongeant de 15 m il vaut mieux déja avoir des chaussures aux pieds, bien serrer les jambes et arriver bien droit dans l'eau. Il vaut mieux ne pas faire un plat.
  :mdr:


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: makumba961 le 10 Décembre 2008 - 13:28:16
Bah, moi ça me paraît assez logique en fait.
Note que je n'ai pas dit que sur terre c'était mieux ! J'ai dit que dans les arbres, t'avais sûrement plus de chance (tout comme je n'ai pas dit que les arbres sauvent la vie).

Quand tu arrives dans l'eau, tu ne le fais pas droit comme un I (comme quand tu plonges) mais bien à plat. Hors il est connu qu'avec la vitesse, tu ne pénètres pas dans l'eau : tu as tendance à rebondir et tu te fracasses. C'est sûr que ça sera peut-être mieux que du béton, m'enfin de là à sauver une vie, non. Je vois a peu près le pourquoi scientifiquement parlant mais je suis sûr que google donnera une réponse plus argumentée que la mienne.

Donc revenons-en à mes 2 cas de figure : tu tombes dans l'aile => pas loin de la chute libre, et peu de chance de tomber correctement dans l'eau (comme pour un plongeon). En autorot ou en 360, la chance de tomber correctement dans l'eau est encore plus faible et le taux de chute toujours important.
Quand je vois comme un simple plat peut faire mal en plongeant du bord du bassin, j'imagine très bien les dégâts possibles en plongeant de plus haut. Rajoute à ça en effet les risques liés à l'eau (noyade, hypothermie)...

Côté vécu :
bonne expérience : un pote un jour s'est trouvé surpris dans un gros 360 face planète avec sa sigma5. Il est entré en neutre spirale et n'a pas su en sortir ni tirer le secours. Il a fini dans les arbres de la réserve au bout du lac d'annecy : vivant sans nécessité les secours. Il n'avait rien du tout (contrairement à l'aile).
mauvaise expérience : plusieurs morts en stage SIV/pilotage du a des vracs non sortis et pas d'utilisation du secours (dont une fois sous mes yeux, je devais être facile 300m au-dessus du type et avec le vent relatif dans les oreilles et pourtant j'ai entendu l'effroyable bruit de l'impact dans l'eau).

EDIT : Grillé par Thierry et Pirk qui ont rédigé leur réponse en même temps.


merci pour vos réponses! :pouce:
j'avais effectivement complètement oublié quelques composantes: le fait de tomber en quasi chute libre dans sa voile de plusieurs centaines de mètres, et bas clairement, ca change rien...
le fait de taper verticalement (comme à la piscine) ou à l'horizontale (comme au parapente), ca change tout
et enfin, la selette, qui même si on tape verticalement, va faire bien mal au dos, à la nuque, (voire coup du lapin? :shock: ) puisque l'on ne pourra pas pénétrer dans l'eau aussi bien qu'on le souhaite.

et pis j'avais aussi oublié la composante horizontale...

donc au final, si j'ai bien pigé, l'eau (avec bateau à la clé) permet d'éviter les fractures et autres entorses que l'on se fait souvent à faible vitesse de chute sur terre (et en même temps abîmage de voile) mais ne change rien ou presque de la violence d'un choc à grande vitesse et sans bâteau peut même présenter un danger mortel de noyade???

maintenant que j'y pense, c'est vrai qu'avec mon access airbag, ca doit pas être évident de rester en surface sans la défaire... et la défaire, ca doit pas être évident :?



Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: manu le 10 Décembre 2008 - 13:37:20
donc au final, si j'ai bien pigé, l'eau (avec bateau à la clé) permet d'éviter les fractures et autres entorses que l'on se fait souvent à faible vitesse de chute sur terre (et en même temps abîmage de voile) mais ne change rien ou presque de la violence d'un choc à grande vitesse et sans bâteau peut même présenter un danger mortel de noyade???

C'est mon avis en tout cas. En SIV/pilotage, l'eau est là pour t'accueillir sereinement si tu termines sous le secours. Mais un bateau est préférable pour le reste (te sortir de là).

maintenant que j'y pense, c'est vrai qu'avec mon access airbag, ca doit pas être évident de rester en surface sans la défaire... et la défaire, ca doit pas être évident :?

La problème des mousse et encore pire des airbags, c'est que ça a tendance à te faire le coup du canard : les fesses flottent en l'air et ça a tendance à te mettre la tête sous l'eau. en SIV, assez souvent, tu voles avec un gilet de sauvetage qui te sors pas trop mal la tête de l'eau quand même. Mais ce n'est pas toujours le cas. On n'avait pas de gilet en stage pilotage avec David et ils n'ont pas non plus de gilet lorsqu'ils font des compets d'acros. Mais c'est tout de même pas impossible de sortir la tête de l'eau et le bateau arrive vite donc l'effort est d'assez courte durée.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: frigorifix le 10 Décembre 2008 - 13:42:40
c'est vrai aussi ça, tiens  :grat:  On est à quel vitesse horizontalement en autorot ?

Selon la taille de la fermeture et la voile, entre 100 et 140km/h...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Gilles le 10 Décembre 2008 - 13:48:24
 :coucou:
Hum........sauter  de 10 et 15 mètres dans l'eau, c'est loin d'être anodin !
J'ai fait un douze mètres en cayon et si tu te loupes sur la position, ça peut finir en fauteuil tout simplement.
A 10 mètres, la vitesse à l'impact est de 50 km/h, à 15 mètres, elle est de 62 km/h.
C'est de l'eau et c'est donc 1000 kg/m3 que tu vas percuter à ces vitesses là.
Il faut donc mieux croiser les bras devant soit mettre une main sur une épaule, se servir de l'autre pour se boucher le nez ( sinon, détartrage des sinus garanti ) et arriver dans l'eau droit comme un I avec si possible les pieds tendus.
Avantages, on limite la surface à l'impact, on rentre plus loin dans l'eau et donc on augmente la phase de deccéleration.

En parapente, cette position n'est pas vraiment possible et généralement tu rajoutes à la vitesse verticale une composante de trajectoire; ce qui fait que tu percutes à plus de 100 km/H si t'es en autorot..........malheuresement ceux à qui cela est arrivé ne sont pas tous là pour en parler.


Titre: Re : Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 10 Décembre 2008 - 13:51:57
La problème des mousse et encore pire des airbags, c'est que ça a tendance à te faire le coup du canard : les fesses flottent en l'air et ça a tendance à te mettre la tête sous l'eau. en SIV, assez souvent, tu voles avec un gilet de sauvetage qui te sors pas trop mal la tête de l'eau quand même.

et en SIV (normalement) on te fais retirer les mousses pour justement éviter le coup du canard


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: eddie11 le 10 Décembre 2008 - 13:52:38
l'eau bof bof comem manu, en siv un pot a fait une neutralité spirale apresune fermture sr un wing et jusqua l'eau j'etais a l'attero et ca a tapé fort... 3semaine d'hosto...

c'est clair que des arbres, meme petit cest mieux,
marc mon pot qui fesait des helico, enfin vrille sans savori faire a fait une autorot jusqu'au sol dans des petits arbuste, a part des egratignures n'a rien eu!! il a meme revolé desuite...

le decro franchement a evité seul...meme aprés un siv si on en a pas fais une bonne quizaine de propre, seul c'est la possibilité de se mettre une race...
http://www.dailymotion.com/relevance/search/siv%2Bcrash/video/xx4qi_stage-siv-avec-crash-a-la-fin_sport (http://www.dailymotion.com/relevance/search/siv%2Bcrash/video/xx4qi_stage-siv-avec-crash-a-la-fin_sport)

allez a la fin c'est la que elian se cartonne... bon je susi au debut sur la video le mec avec la artik...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: BenHoit le 10 Décembre 2008 - 14:06:07
C'est quoi comme voile pour engager aussi vite sur une fermeture d'1/3 ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: eddie11 le 10 Décembre 2008 - 14:09:57
epsilon4 mais regarde sa position dans la selette


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: pascamax le 10 Décembre 2008 - 14:10:15
putain ça fait frissonner
c'est clair qu'un crash comme ça ca doit etre plus tranquille dans les arbres et fatal sur du dur...
il est totalement hypnotisé le gars... aucune action
il a raconté ce qui lui est passé par la tête ?


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: makumba961 le 10 Décembre 2008 - 14:11:04
C'est quoi comme voile pour engager aussi vite sur une fermeture d'1/3 ?


ca tape méchamment... pfiouuuu
ca doit pas être agréable... :?

en fait, j'ai l'impression qu'il a donné de la sellette dans le mauvais sens et ca a amplifié la chute de la voile... mais j'y connais rien, c'est juste une impression...

en tout cas, pour le coup, je crois que sur terre les conséquences auraient été bien plus désastreuses... :roll: ... au final, c'est bien connus les arbres sont les meilleurs amis des parapentistes :D


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: BenHoit le 10 Décembre 2008 - 14:14:14
ben justement, je me le repasse 3 ou 4 fois mais je ne vois pas qu'il se balance sous la 1/2 aile fermée ... Et 2ème remarque, je suis surpris qu'une Epsilon 4 parte aussi vite ...
Lors du SIV (que j'ai fait avec les tire clous et sous ma NK1), il a fallu une grosse fermeture provoquée + se jeter comme un fou du coté fermé pour partir en autorot (et encore ça n'a pas été immédiat !)

Par contre, c'est clair que dans le cas de ton pote, ça va très vite et en 3 tours il est au sol : donc le temps de réaction (10s sur la vidéo pour être précis) doit être très court qd même (pas bcp de temps pour la réflexion) !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: pascamax le 10 Décembre 2008 - 14:21:05
il fait un beau transfert de poids reflexe juste avant l'impact

quand on ferme en vol droit une moitié d'aile et qu'on se jette à l'extérieur ça presume en rien du comportement d'une aile lorsqu'on arrive du haut d'un wing sur une aile fermée = il y a beaucoup plus d'energie

ca m'est arrivé avec une sol prymus :
- siv ca part pas en autorot meme en se jetant coté fermé ventrale desserrée
- sur un wing fermé coté ext + se penche du coté femré = autorot directe


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: manu le 10 Décembre 2008 - 14:28:26
Oui je confirme Benoit, ce n'est pas comparable avec ta tentative de la mettre en autorot.
Il revient de son wing sur une demi-aile fermée (pas loin non ?). L'énergie qu'il a à ce moment là entame automatiquement la rotation. Je pense que même avec une alpha la réaction de l'aile (avec la même action du pilote) serait quasi identique. Après, il est plus vraiment en autorot mais "juste" en neutralité spirale. D'ailleurs, l'aile se réouvre progressivement.
Sur ton prochain SIV, peut-être que tu pourras essayer ce genre d'exercice : une fermeture dynamique (sur une prise de vitesse). Je pense que ton aile devrait réagir pas trop mal aussi ;) Ca me paraît normal en fait.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: eddie11 le 10 Décembre 2008 - 14:43:35
il se souvien de rien, juste de se que disait fabien blanco, flyeo, et ca se voit, il fait un contre selettre en haut du demi wing, c'est tout con mais bon ca suffit et come il fiat aucune action aprés c'ets la viscosité mentale jusquau sol


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 10 Décembre 2008 - 15:39:29

L'epsilon4 est "connue" pour être vive. Genre... "trop vive", comparativement aux autres ε.

L'impact est impressionnant... pfouh!

Ce que je trouve étonnant c'est que le moniteur lui dit "très bien très bien" jusqu'à ce que ça ferme.

J'espère qu'il a recommencé à voler après les 3 semaines d'hosto...


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: pascamax le 10 Décembre 2008 - 17:55:49

Ce que je trouve étonnant c'est que le moniteur lui dit "très bien très bien" jusqu'à ce que ça ferme.


bah il travaille le cadencement et à partir d'une certaine amplitude ça ferme si on tient pas le coté exterieur...
fermer l'extérieur c'est une etape normale dans l'apprentissage des wings

evite peut etre le decro ;)


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 11 Décembre 2008 - 09:12:54
bah il travaille le cadencement et à partir d'une certaine amplitude ça ferme si on tient pas le coté exterieur...
fermer l'extérieur c'est une etape normale dans l'apprentissage des wings

 :evil: je n'ai JAMAIS fermé lors d'aucun wing (*) ... faut dire aussi que mon apprentissage des wings ça c'est fait sur des années et pas sur un stage de 4 ou 5 jours ...
le secret du wing c'est de sentir que le pilote est au même rythme que l'aile ... si tu sens que ça désynchronise faut pas pousser ...moi je relève le pied je me remet en rythme puis je renvois voir si ça veut passer ...et y a des jours où ça veut pas, ben je ne force pas

(*) enfin si ... à partir du moment où j'ai afit un SIV et j'ai moins eu peur d'envoyer la poudre... et les fermetures que je fais sont des frontales :clown:
Amusant la 1e frontale : tu lève la tête, tu vois le sol s'effacer derrière le bord d'attaque puis le bord d'attaque se plier et le mono à la radio qui te dis "on continue..." :dent:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 11 Décembre 2008 - 09:26:17
Moi je n'ai JAMAIS fait de frontale lors d'aucun wing*.  :P 

* Par contre j'ai régulièrement fermé quand je voulais envoyer trop (vite) la poudre. ;)

J'ai remarqué ça: jusqu'à assez récemment, à chaque fois que je commençais mes wings d'assez bas je les foirais, alors qu'avec du gaz ça allait bien. J'ai compris au bout d'un certain temps qu'avec de l'altitude, je prenais le temps de me mettre bien dans le rythme, alors qu'en partant de plus bas je voulais pas griller trop de gaz sur les premiers virages et du coup j'essayais de rentrer directement dans un gros wing. Ca marche avec une petite surface, mais avec une voile normale on a tendance à pas prendre le bon rythme si on part trop fort, d'où la fermeture...

Sinon pour la vidéo il a juste un tout petit retard qui lui est fatal. S'il mettait son appui sellette juste avant, il tenait l'extérieur de son aile et ça fermait sans doute pas. Mais lui il met de la fesse droite juste quand l'aile commence à fermer à droite, donc vu l'énergie disponible l'aile part immédiatement.

De toute façon, le contre sellette en haut de wing c'est pas bien efficace je trouve. Autant y aller au frein pour bien réaxer la voile avant initier le virage suivant à la sellette (puis frein, etc.).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Le bandit démasqué le 11 Décembre 2008 - 11:00:26
J'ai compris au bout d'un certain temps qu'avec de l'altitude, je prenais le temps de me mettre bien dans le rythme, alors qu'en partant de plus bas je voulais pas griller trop de gaz sur les premiers virages et du coup j'essayais de rentrer directement dans un gros wing. Ca marche avec une petite surface, mais avec une voile normale on a tendance à pas prendre le bon rythme

Tout à fait d'accord, c'est ce qui m'arrive généralement aussi.

Du coup, je suis en train de mettre au point une nouvelle figure : le wing-fermeture : virage, fermeture extérieure, on contrôle si ça va rouvrir, virage oposé, fermeture, on recontrôle ...

C'est pas bien joli ... mais ça fait peur à tout le monde !!! (alors qu'il y a pas de quoi !)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 11 Décembre 2008 - 12:37:11
 :mdr:

Moi je suis pas volage comme toi, je suis toujours fidèle au même côté  :mrgreen:


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 20 Décembre 2008 - 09:55:36
epsilon4 mais regarde sa position dans la selette
j ai volé sous une sigma5, je me suis pris des moitiés de voile en wing et un truc comme ca jamais  :affraid: surtout la voile n'était pas cravatté, il avais juste a contré comme pour un 360, ou je me trompe.
    mais je comprend pas il fait des wing avant de savoir contré une fermeture?? sur la vidéo on voie clairement qu'il la tire pas comme un malade son asymétrique.


    avec le siv avec valère il nous a fait travaillé les fermeture avec départ en autorot. ou je me suis fait embarqué 2 fois de suite :oops: , après on a fait les 360 face planete et on a fait tout ces exo jusqu'a que ca soit compris et pour les wing ca ma sauvé la mise plusieurs fois en qu'a de sketch.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: spy70 le 18 Juillet 2009 - 13:06:44
Ca y est!!!  :ppte:

J'ai fait mes premiers décros avant hier et tout seul.
Bon je ne sais pas si c'est une bonne idée. Je ne le recommande à personne, car je pense qu'on est tous différents et peut-être aussi que j'ai eu bcp de chance de les réussir.

Pour le côté "expérience", ça fait 5 ans que je suis sous Boléro. J'ai mangé des heures et des heures et des heures de gonflages surtout parce que c'est hyper ludique.
Je vais très très très lentement dans ma progression et depuis deux ans je vole très très souvent.

Donc jeudi j'avais décidé que c'était le jour.
Grâce à vos super contributions dans différentes files, on peut se faire une idée de ce qu'il faut faire et ne pas faire pour décrocher et surtout ressortir du décro proprement.
Il y a aussi le site paragliding forum qui est également plein de remarques géniales pour le décrochage.

Il était 11h et après un petit vol thermique depuis le col de Jaman (Suisse), j'ai presque failli me dégonfler à tournicoter dans la base des petits cums et ne pas aller au-dessus du lac pour tester ce décrochage. Finalement, le lac léman s'est glissé sous mes pieds et je n'avais plus le choix que de faire le test. J'avoue que j'en tremblais presque, car d'un seul coup j'imaginais que j'allais avoir les mauvais réflexes...etc...et puis faut arrêter de psychoter alors une grande inspiration et j'y vais quasi en apnée ;-)

Donc j'avais surtout en tête, s'assoir droit dans la sellette et pas allongé. Ecarter les jambes pour bien "solidariser" l'ensemble. Ensuite faire un tour de frein, freiner assez l'aile pour la ralentir et dissiper un maximum d'énergie. Puis enfoncer vraiment les commandes et bloquer les bras en allant mettre les poignets sous la sellette...et....CHAAAAAAAAA...pinaise, vous aviez beau décrire cette sensation de se faire tirer en arrière (sur paragliding forum je crois qu'il parle de se faire jeter du bar  :trinq:  ;-) ) mais la vivre c'est incroyable! Puis vient la sensation de mini-chute libre hyper courte et ensuite ça ballote pas mal. Et pendant ce bref instant, il fallait bien garder à l'esprit, NE PAS RELEVER les mains. Mais une fois stabilisé sous l'aile décrochée, alors j'ai été surpris par la facilité pour la reconstruire en relevant doucement les mains. Le premier décrochage, j'ai remonté super lentement (car je n'avais pas vraiment d'idée sur la vitesse à laquelle il fallait les remonter) les mains et il n'y avait quasi pas d'à-coups. C'était assez léger dans les commandes, alors que je m'attendais à ce qu'elle tire à fond sur les freins pour vouloir se reconstruire.
Toute la période précédente, je n'ai pas regardé l'aile pour ne pas me mettre par erreur en positon allongée en perdant mes repères. Le regard était donc droit devant en vérifiant visuellement en plus des sensations, que j'avais les mains bien au même niveau. Par contre dès que j'ai relevé un peu les mains, j'ai tout de suite regardé l'aile et là c'était déjà sympa de voir qu'elle se reconstruisait bien. Une fois les bouts d'aile quasiment regonflés, on aurait bien envie de rester comme ça. C'est vraiment super calme et stable, mais en même temps comme on ne sait pas encore à quoi s'attendre avec l'abattée qui va suivre quand on devra relâcher les derniers centimètre de frein de façon assez rapide, alors il faut se lancer.
Et l'abattée en question sur la Boléro est vraiment super douce.

Ensuite on ressent l'air venant de face et c'est la grande joie d'avoir réussi ce décro. Mais la peur est encore là...alors pour démystifier le truc, il faut en refaire un aussitôt que l'aile à repris de la vitesse. Et hop c'est reparti comme ça pour 3 autres décros.
Le pied!

Pendant un des décros, il y a quand même eu un à-coups pendant le début de la reconstruction de l'aile, j'ai vu ma main partir quasi jusqu'au mousqueton, alors j'ai tout de suite pensé qu'une demi-aile allait recrocher l'air et me faire une grosse attaque oblique mais en fait en gardant la force dans la commande pour la ramener vers le bas, tout c'est bien passé. J'aurai cru qu'il aurait fallu corriger ce mouvement d'à-coups, mais il n'y pas eu besoin du tout. L'entrée de ce même décro avait commencée droite mais m'avait un peu surpris ensuite en me faisant bouger un peu un coup à gauche puis à droite. Mais finalement là encore, il n'y a pas eu de souci, J'ai gardé les mains en bas en attendant que ça se calme et ça c'est arrêté immédiatement.

Désormais, je me pose la question est-ce bien de vouloir faire régulièrement des décros? ou faut quand même éviter? maintenant que je sais à quoi ça ressemble le décrochage ne m'intéresse pas plus que ça, c'est juste que je voudrais bien comprendre la marche arrière pour ensuite passer à l'hélico. Mais est-ce le bon chemin. Je sens que je vais faire un tour sur le forum pour trouver les anciens posts concernant cette marche arrière et l'apprentissage des hélicos :-)

Dernier truc que je ne crois avoir lu nul part (ou ne me souviens plus) et avec lequel je me suis fait avoir, c'est d'avoir failli sortir le secour par inadvertance pendant le second décro. J'avais du déjà effleurer la poignée au premier et c'est après avoir fini le second que j'ai vu que j'avais sorti complètement la poignée et qu'elle pendait sous la sellette.
Heureusement ça s'est arrêté là. Bon c'est un peu un défaut des poignées sur les sellettes supair evoxc de 2004, où la poignée sort facilement de son logement. Mais une fois qu'on a ce point en tête, alors il n'y a plus de souci. J'ai fait bien plus attention pour la suite de ne pas la sortir sans faire exprès alors qu'on remonte les mains pendant la reconstruction de l'aile.

Merci à tous pour vos précieuses remarques dans les précédents posts, sans quoi je suis quasi sûr que je n'aurai jamais tenté de réaliser seul. Mais encore une fois je ne le conseille à personne pour tout ce que je disais au début et surtout il y a ce fameux point imprévisible, qui joue avec nos réflexes instinctifs, où personne ne peut dire comment il réagira pendant la fameuse phase où il ne faut surtout pas relever les mains.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: pedro.m le 18 Juillet 2009 - 13:18:56
Waouh !

Merci pour cet excellent post.  karma+


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: cypher le 18 Juillet 2009 - 19:43:41
Ben dit comme ça, ca donne envie d'essayer... karma+
Faudrait peut-être que j'envisage d'en faire qquns depuis le temps...
Et puis ça permet de démystifier le truc.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: flyingspirit05 le 18 Juillet 2009 - 19:47:42
moi je dit rien mais on est tous passé au decro tout seul ...  :canape:   je me suis fait un SIV l autre jour a envoyé des grosses frontales des demi voiles.. profiter de la hauteur.. mais je but encor sur la SAT


Titre: .
Posté par: flyingchalten le 18 Juillet 2009 - 20:48:26
Si tu veux passer aux hélico, il vaut mieux que le décro soit un automatisme. Donc oui tu devra en refaire tout un tas! De plus avec l'habitude tu fais plus du tout tes décro de la même manière(décro incomplet, sortie rapide..) et vu le nombre de sketch qu'on se met en hélico! Héhé!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 18 Juillet 2009 - 21:28:10
Cool Vince! Bravo et  karma+ pour ce récit!!!

Alors en gros, oui moi je trouve utile de travailler le décro et d'être super à l'aise avec. Si t'envisages l'hélico, c'est même carrément incontournable, et ça doit devenir un réflexe. (Mais avant de parler hélico, je te conseillerais de bosser à fond les wings, les spirales engagées avec sortie propre et les décros, pis vu que tu penses à changer d'aile, il faudra que tu retravaille un peu tout ça sous ta nouvelle bâche et ensuite tu pourras penser décro.)

Par contre, sur le fait de bosser ça tout seul, c'est faisable, mais tu peux aussi gagner pas mal de temps en faisant un SIV ou tu bosserais ça en priorité. Ca peut se faire par exemple quand t'auras changé d'aile.

Et au fait t'as eu mon mail pour le W-E du 2 août? Parce qu'on aurait l'occasion de parler de tout ça de vive voix. Bien sûr ta dulcinée est la bienvenue...  :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: F'ail'o le 22 Juillet 2009 - 10:46:50
Génial, c'est vrai que ca donne envie de tester pour démystifier un peu cet exercice, mais tout seul j'aurais trop peur des conséquences.  :vrac:
Enfin peut être avec une bonne altitude et en n'hésitant pas une minute?  :o
Par contre je suis surpris, tu as tenté tes premiers décros au dessus d'un lac ... mais seul. On m'a toujours dit que l'eau était encore plus dangereuse qu'une forêt en cas de pépin si on a pas un bateau près à nous remonter en moins de 2. Du coup je sais plus trop quoi penser  :grat:

F'ail'o


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 22 Juillet 2009 - 10:54:53
Ne change rien a ta facon de penser. C'est tout a fait exact.

Allez y quand meme molo ... les decros c'est une manoeuvre qui peut mal finir ... et c'est pas parce que les dix premiers passent bien qu'on peut y aller les mains dans les poches le onzieme. Perso je n'aurais pas envisage le premier hors de SIV. Mais bon, chacun fait ce qu'il veut.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 22 Juillet 2009 - 11:17:36
Moi j'veux faire des SAT tout seul :(


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 22 Juillet 2009 - 14:11:34
Moi j'veux faire des SAT tout seul :(

moi j'veux voler tout court :(


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: marc le 22 Juillet 2009 - 14:17:17
Moi j'veux faire des SAT tout seul :(

moi j'veux voler tout court :(
oui, mais toi quand tu voles, tu fais des trucs fun  :speedy:  :speedy:  :canape:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 22 Juillet 2009 - 14:46:34
Pourquoi tu en fais pas ? des SAT ?

Tu as deja fait des decros non ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 22 Juillet 2009 - 14:48:42
J'suis une poule mouillée :canape: J'ai déjà fait décros/SAT, mais en SIV uniquement.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 22 Juillet 2009 - 14:50:56
Ben oui je me rappelle ... j'etais la  :jump:  :jump:

Tu peux y aller tout doucement comme ca tu es sur de pas la percer. Le pire qui risque de t'arriver, c'est un 3-6 face planete ... pas bien mechant.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 22 Juillet 2009 - 14:56:55
erm... :grat: :canape: C'était y'a plus d'un an quand même... Mais souvent, je me tate (http://www.viedemerde.fr/inclassable/487250) ... Plus que 2 mois avant le SIV  :jump:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 22 Juillet 2009 - 15:21:38
Pfff ... moi je sais plus voler. Pendant la compet du Markstein, j'ei essaye une SAT et des wings ... assez pitoyable. On va rire au SIV.  :mdr:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 22 Juillet 2009 - 19:54:14
Ben oui je me rappelle ... j'etais la  :jump:  :jump:

Tu peux y aller tout doucement comme ca tu es sur de pas la percer. Le pire qui risque de t'arriver, c'est un 3-6 face planete ... pas bien mechant.
quand tu dit t'y vas doucement  :grat:  c'est a dire  :fume:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 23 Juillet 2009 - 06:52:24
Tu tires pas comme un âne pour rentrer: t'es trop doux => 3-6. Si tu tires trop, tu perces et faut passer par un décro avec une entrée pas forcément très symétrique...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 23 Juillet 2009 - 07:42:40
 karma+ merci


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: vinscent le 31 Juillet 2009 - 19:27:40
en effet mais le percage de sat  en entrée c est la porte du MAC TWIST et ca c est bon quand meme .... :soleil:

bon OK je sort  :speedy:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: vinscent le 31 Juillet 2009 - 19:33:03
ps : je crois qu on parle alors de coconut


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 31 Juillet 2009 - 19:45:05
Petard ... si tu fais un mactwist en percant une SAT ... Faut vraiment y aller comme une mule  :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: vinscent le 31 Juillet 2009 - 19:53:40
salut akira ca fait longtemp .... ;-)
mais non pas pendant la sat !!! lol

sur l entrée d'une sat legerement dynamique car une epsilon sa ce brutalise ... sinon ca te berce....


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 31 Juillet 2009 - 21:24:35
nan ... Vinzzz ? LE vinzz de Gensac ?

salut a toi  :trinq:  :trinq:



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: vinscent le 01 Août 2009 - 09:41:31
gensac luchon et le reste ....

au fait tu peux me dire ce que ca vaut une burn en 21 pour attaquer l accro ??? je vois que tu vole avec ca et aucun de mes potes n en a essayer ....


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 02 Août 2009 - 16:39:27
Ben je peux pas trop dire par rapport aux autres freestyle, parce que je n'en ai pas essaye d'autre. En tout cas c'est super pour les manoeuvres dynamiques (WO, 3-6 asym, SAT, etc ...). Un peu plus complique pour les helis a cause de la repartition de freinage sur l'envergure. En tout cas, c'est deja bien dynamique pour jouer.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: vinscent le 02 Août 2009 - 21:12:29
ok merci de linfo

ps as tu essayé les commandes sans poulies ?? ca peux aider ...

schuss


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 02 Août 2009 - 21:18:00
pas encore essaye mais ma poulie est deja tres rallongee.

Mais bon ... j'ai tente trois quatre fois les helis, mes commentaires sont plutot de secondes main (de pilotes qui sont plus forts). Cela dit les helis tournent quand meme, la preuve :

Dans ce clip, c'est ma voile avec son proprio d'origine (je lui ai achetee d'occaz) :
http://www.youtube.com/watch?v=37Ro7irBbSw


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: vinscent le 05 Août 2009 - 23:15:49
ouais ben tu as pas mal a m apprendre deja ....;-)

pour les poulies l avantage de les enlever c est de pouvoir freiner plus au stab en rentrant la commande vers soi ou plus sur le centre de l aile en poussant vers l exterieur ..
a tester donc mais j ai essayer sur la voile d un gars et ca fait bizarre de ne plus avoir les appuis des poulies

ps tes helicos n ont rien a envier au mien .... je pense que je dois trop theoriser dans le feu de l action .... :fume: et pas assez apres ... lol
mais l arriver de la 22 va surement remettre mes methodes de progression en phase  :dent:


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 26 Septembre 2009 - 09:49:14
Tu tires pas comme un âne pour rentrer: t'es trop doux => 3-6. Si tu tires trop, tu perces et faut passer par un décro avec une entrée pas forcément très symétrique...

Nickel, je l'ai passé avant hier trop bon ca donne trop la patate, ca fait moins peur que les wing over je trouve; mais la sensation quand on passe en marche arrière  est trop bonne.

Merci a K2 même si j'ai pas pu faire la sat en stage.
 l'autorot volontaire et le décro et le travaille sur les 360 m'a bien aidé.
 pour la vrille (je l'ai découvert en sortie de décro) d'ou l'importance d'avoir fait un stage pour avoir les pré-requis (marche arrière ou tempo suivant les cas).
en tout cas la brontes2 si c'est pas la meilleurs voile de cross, pour débuter l'acro elle est top.
elle a une chier d'énergie et super maniable.

a pour info sur les décro j'en ai fait une 30aine sans incident majeur, mais j'en 3 ou 4 qui son parti cacahouète. donc même avec un stage Siv, c'est un manœuvre qui n'est pas anodine.
 






Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 02 Juillet 2010 - 08:35:06
Voila une tit video de mes decros que j'ai pu faire hier à cham :

http://vimeo.com/13018977

Tous ne sont pas tres propre...

Il y en a un, ou au moment ou j'ai relevé les mains, le coté gauche s'est coincé dans le cable de l'accelerateur, qui longe l'elevateur ...

J'attend vos commentaires ...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: deuchiste le 02 Juillet 2010 - 10:04:40
 :coucou:

Je ne vois pas le lien de la vid...  :|


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 02 Juillet 2010 - 10:11:13
etrange

essayes ca: (sans les espaces )   http:// vimeo.com/ 13018977




Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 02 Juillet 2010 - 11:29:28
pas mal pas mal, perso j'en ai fait 7 ou 8 en SIV en début de semaine.....ma golden 2 est bcp moins sympa en marche arrière :(

En tout cas je n'oserais pas en faire ailleurs que sur l'eau sauf en cas d'urgence pour sortir d'un sketch.
Et tout seul....et bien je ne sais pas trop.....p'être car j'en ai fait à 50m/100m de l'eau en SIV donc avec 700m de Gaz tout seul à voir....

C'est bien je pense que maîtriser cela et avoir confiance en ses décros pour le jour où tu en as besoin pour te sortir d'un sketch et qu'il n'y a pas de dangers autour de toi.

Dav


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 02 Juillet 2010 - 11:35:15
Sur l'aspen2 la marche arriere est tout a fait sympatique si tu rentres sans detruire la voile, alors qu'elle est pas belle du tout sinon. J'imagine que ca doit etre un peu pareil avec la gradient.
Mais bon ca demande un pilotage beaucoup plus fin du decro que le traditionnel mains aux fesses (sisi Dravier un pilotage de decro peut etre tres fin ...  ;) ).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 02 Juillet 2010 - 11:44:58
Je ne peux que confirmer ce que dit Akira :mrgreen:

Je suis quand même surpris que David Eyraud t'ai fait envoyer des décros à 50m/sol... Mais après tout, on parle de SuperDav, je ne joue pas dans la même cours  :mdr:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 02 Juillet 2010 - 11:58:44
c'est ce que m'a expliqué David et effectivement j'en ai vu des belles de marche arrière en aspen2 en vidéo (perso pas réussi elle vrac toujours).

Sur un des décros ma voile n'avait plus que de petites oreilles c'était bcp plus sympa mais il m'a expliqué que ce n'était pas ma marche arrière de sécurité et que j'étais entré dans le domaine de marche arrière pilotée sans faire expres bien sur....mon idée était de remonter les mains doucement pour faire passer l'aile devant mais elle ne voulait pas passer devant et à fait ça.
Par contre quand je les ai relevé et bien elle est bien partie devant à 90° je ne m'y attendais pas du tout puisque je n'avais que de petites oreilles au dessus de la tête....mais marche arrière => marche avant ça a fait une abattée de 90° que j'aurais bien du temporiser (ouf ! heureusement que c'était une golden 2)

Sinon pour les 50m c'était peut être 100m ou + j'ai du mal à dire en fait. Ce que j'ai trouvé c'est qu'on était tout près du lac et pas loin du petit port.
L'exo était de faire décro/marche arrière puis sortie immédiate, avec la petite flechette si je mets bras haut direct elle sort super bien.

C'est bien engagé quand même ce décro......j'vais me refaire un SIV en automne pour le travailler encore et encore

Dav


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 02 Juillet 2010 - 14:54:23
Juste un petit détail que je tenais à préciser.

En général je ne cite pas les noms sur les forum pour éviter les pubs bonnes ou mauvaises mais bon vu que là c'est fait, je tenais à préciser que si David Eyraud m'a fait faire ce décro c'est qu'il jugeait la hauteur suffisante pour ma sécurité donc il ne faut surtout pas prendre ce que j'ai dit comme argent comptant pour les 50m car c'était sans doute bcp plus (c'était juste mon impression d'être bas qui m'a fait dire 50m/100m).

Il est excellent dans ses stages, j'ai une entière confiance en lui car il a parfaitement su s'adapter et faire progresser chaque élève par rapport à son propre niveau en mesurant bien la prise de risque à chaque fois.

Voilà c'était juste pour éviter que des personnes croient qu'il fait faire n'importe quoi à ses élèves car c'est loin d'être le cas tout est progressif et dans le bon ordre. Il y a plusieurs très bons moniteurs de SIV dans différentes écoles, il fait partie des meilleurs je pense.

Voili voulou, bonne aprem :)
Dav


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 02 Juillet 2010 - 16:56:56
Akira ... Dis moi comment faire pour rentrer en decro sans détruire ma voile ...

Merci :)



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 02 Juillet 2010 - 17:52:36
Si tu veux aller à la marche arrière sans détruire la voile, il faut zapper l'étape où tu vrac l'aile. Ça demande de décrocher l'aile et de remonter rapidement les mains à la marche arrière. Cherche sur le forum, ça a déjà été abordé il n'y a pas longtemps (au sujet des ailes de compet.. De mémoire, il y avait des vidéos de R10 et Boom7)...

Maintenant, si tu remontes les mains trop vite au mauvais moment, ça peut faire (très) bizarre [...].

Ce n'est *vraiment* pas conseillé de faire ça tout seul, surtout que tu dis toi même:
Citation
Tous ne sont pas tres propre...

En plus, si ça se trouve, je dis une grosse ânerie et mon but est simplement de catalyser la sélection naturelle :mrgreen:


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: akira le 02 Juillet 2010 - 19:17:55
Akira ... Dis moi comment faire pour rentrer en decro sans détruire ma voile ...
Merci :)

Ben ... vu que c'est a essayer en milieu securise, il vaut mieux que ce soit un moniteur de SIV qui te l'explique ... J'ai un peu des scrupule de donner des recettes de grosses gamelles potentielles sur les forums   :?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 02 Juillet 2010 - 19:22:07
hehe ok je comprend :)

je pensais que c'etait moins "chaud" de faire direct la marche arriere, car on evite la partie ou on se fait un peu secouer

Je vais attendre un peu alors :) 


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 02 Juillet 2010 - 19:51:18
Ben si tu passe direct en marche arriere et qu'elle est un peu haute, ca peut faire un peu comme ton premier decro (a 40s), la voile t'echappe (ici disymetriquement) ... Si les mains sont vraiment trop hautes, ca peut shooter tres loin ... en dessous de toi si la voile a de la patate. Donc faut faire attention. En tout cas, il faut etre bien sur de sa position de marche arriere DE SECURITE, celle qui resiste a tout.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 02 Juillet 2010 - 21:27:46
Tu utilises le meme vocabulaire que celui qu'on utilisait au SIV: J'AIME :)

Question bonus: si la voile m'échappe, comme tu dis, la meilleur option (tu vas me dire :ca depend), c'est de la laisser revoler ( ce que j'ai tendance a faire), ou bien de rebaisser les mains vers la MADS , voir meme un peu plus bas, pour faire une sorte de "reset" et repartir sur une situation connue ?

Dsl pour mes questions ...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tequila le 02 Juillet 2010 - 21:32:45
c'est interdit de prendre les élévateurs et remonter doucement pour la trouver cette MADS ?


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: akira le 02 Juillet 2010 - 21:46:05
Tu utilises le meme vocabulaire que celui qu'on utilisait au SIV: J'AIME :)

Damned, je suis demasque ... c'est un peu David qui m'a appris le peu que je sais ...

Citation
Question bonus: si la voile m'échappe, comme tu dis, la meilleur option (tu vas me dire :ca depend), c'est de la laisser revoler ( ce que j'ai tendance a faire), ou bien de rebaisser les mains vers la MADS , voir meme un peu plus bas, pour faire une sorte de "reset" et repartir sur une situation connue ?

Non non tu as bien reagi. Ca vaut mieux de laisser voler et de repartir. Si tu redecroches, ca va decrocher avec un gros tangage, ca va etre penible ...


Citation
c'est interdit de prendre les élévateurs et remonter doucement pour la trouver cette MADS ?

Non non c'est parfait pour la trouver. Apres l'interet de decrocher et de mettre direct en MADS, c'est qu'une voile qui a une marche arriere pas top peut avoir une meilleure MA que si tu passes par la voile en vrac. C'est ce que j'ai vu sur les decros de Marc ... c'est pas une experience perso.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tequila le 02 Juillet 2010 - 21:55:06
donc tour de frein, decro , remontée progressive des mains en freinant le long des élévateurs et quand la voile est propre et en marque arrière on se fait une grosse marque dans le cerveau c'est ça ?
faut quand même faire gaffe, j'ai faillit finir par deux fois dans la voile a ce petit jeu la
une fois en téquila(1-2 de 28m2) et une fois en awak (EN2 de 18m2) donc keep cool les amis en decro et recherche de marche arrière quelle soit de sécurité ou pas


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: ferias77 le 15 Juillet 2010 - 16:51:36
Salut Boeing737 et les autres,

J'ai fait un SIV fin mai pendant lequel j'ai pu effectuer plusieurs décros. Ca s'est très bien passé. Une semaine après, j'ai réessayé tout seul, et là ça n'a pas été la même. J'étais en plaine, avec 1300m de gaz sous les pieds. Les conditions étaient thermiques, j'ai attendu de trouver une zone calme pour envoyer les décros. Et 2 fois de suite, il m'est arrivé la même chose que dans ta vidéo à 3minutes, pendant le début du décro. J'ai du mal à bien analyser le pourquoi du comment :?
Un décrochage un peu trop violent et un peu dissymétrique?

Merci d'avance de votre aide :vol:
Eric


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 17 Juillet 2010 - 20:04:57
faire des décro en condition calme et thermique c'est pas la même, il suffit qu'une bulle thermique ce prennent dans la voile au moment de la reconstruction et la ca a envie de partir en cacahouète (vrille avec risque de twiste par exemple).



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 18 Juillet 2010 - 11:18:14
c'est justement une des questions qu'on se posait avec des potes hier.

quel est le comportement d'un décro en thermique, et la marche arrière de sécurité reste-elle vraiment une marche arrière de sécurité ?
On se disait que le thermique pouvait tout chambouler et que ce ne serait plus le cas.

Yen a qui ont déjà essayé ?



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: nvloli le 18 Juillet 2010 - 11:32:22
apparement, faut pas trop s'éterniser sur la marche arrière, comme on pourrait le faire au dessus d'annecy. pas plus d'info.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 18 Juillet 2010 - 12:06:46
C'est quoi le cas d'utilisation du décrochage lorsqu'il ne s'agit pas de faire le malin devant les copines au déco ou à l'atterro ?
En aérologie thermique c'est pour sortir les cravates importantes suite à vrac. Donc la plupart du temps avec des ailes perfo et quand ça remue vraiment fort...
Les récits de ceux qui l'ont fait montrent que ça se passe de manière un peu... aléatoire. Parfois ça se passe bien, parfois c'est très chaud. Le plus souvent ça se passe quand même correctement.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 18 Juillet 2010 - 13:57:52
C'est quoi le cas d'utilisation du décrochage lorsqu'il ne s'agit pas de faire le malin devant les copines au déco ou à l'atterro ?

:+1: :+1: :+1: :+1: :+1: :+1: :+1: :+1: :+1:

même pour les cravates, "on" a inventé les suspentes de stab ... yakatirer (bon des fois faut en tirer des kilomètres)

de totue façon quand ça t'arrives en thermique, ça m'étonnerait que tu aies une réserve de gaz suffisante pour faire le malin pendant 10 minutes :evil:


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 18 Juillet 2010 - 17:52:22
C'est quoi le cas d'utilisation du décrochage lorsqu'il ne s'agit pas de faire le malin devant les copines au déco ou à l'atterro ?


pas forcement faire le malin devant les copine, ni pour défaire les cravates, mais juste pour le plaisir  :ange: , avec du gaz bien sur et quand c'est pas trop turbulent.  :mrgreen:
de toute façon quand ca thermique je préfère les p'tit  cross.  :rando:


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: ferias77 le 18 Juillet 2010 - 22:41:44
C'est quoi le cas d'utilisation du décrochage lorsqu'il ne s'agit pas de faire le malin devant les copines au déco ou à l'atterro ?


pas forcement faire le malin devant les copine, ni pour défaire les cravates, mais juste pour le plaisir  :ange: , avec du gaz bien sur et quand c'est pas trop turbulent.  :mrgreen:
de toute façon quand ca thermique je préfère les p'tit  cross.  :rando:


Salut à tous,

Bon, c'est bon j'ai pu refaire quelques décros avec ma Factor, et ils se sont plutôt bien passés! Les conditions étaient thermiques comme la dernière fois, mais pas assez de plaf pour partir en cross, donc j'en ai profité pour refaire des décros et passer mes premières SAT! Les décros se sont tous bien passés, même si ce n'est pas encore d'une très grande propreté...

La seule chose que j'ai changé par rapport à mes tentatives précédentes, c'est que j'ai abaissé les mains plus progressivement. Il y en a un pour lequel j'avais la gopro HD d'un pote, je l'uploade sur viméo et je mettrai le lien dès que c'est bon!

Alors certes, le décro, ce n'est pas très utile en situation réelle, mais qu'est ce que c'est bon!!! :vol:
La seule chose à laquelle ça pourrait servir, c'est enlever une cravatte, mais ma jolie Factor a un peu tendance à cravatter en sortie de décro. Ca vient sans doute de mon pilotage pas encore très au point mais juqu'à présent j'ai cravatté sur 50% de mes décros.

Eric


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 18 Juillet 2010 - 23:29:00
La seule chose à laquelle ça pourrait servir, c'est enlever une cravatte, mais ma jolie Factor a un peu tendance à cravatter en sortie de décro. Ca vient sans doute de mon pilotage pas encore très au point mais juqu'à présent j'ai cravatté sur 50% de mes décros.
:+1:
Pas étonnant sur une aile fortement voutée et qui commence à être allongée.
Bon, celà dit, j'en ai fait que 4, et tous en SIV, mais les cravattes en sorties de décro sont pas très importantes et se défont assez bien avec la suspente de stab, une oreille, ou encore un coup de frein (mais attention à ne pas partir en vrille en freinant trop fort et trop longtemps).
Sinon, un autre point ressorti de la discussion avec dravier hier, c'est que dans certains stages pilotage, on insiste peut-être un peu trop sur la fameuse Marche Arrière de Sécurité et pas assez sur le fait que se mettre juste "bras haut" permet de sortir de 95% des situations scabreuses, ce qui peut avoir pour conséquences du surpilotage chez certains pilotes en cas de vrac, et entraîner des incidents voire accidents là ou il n'y aurait normalement pas eu lieu d'en avoir.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: guy le 19 Juillet 2010 - 07:24:55
et pas assez sur le fait que se mettre juste "bras haut" permet de sortir de 95% des situations scabreuses, ce qui peut avoir pour conséquences du surpilotage chez certains pilotes en cas de vrac, et entraîner des incidents voire accidents là ou il n'y aurait normalement pas eu lieu d'en avoir.

 :+1:  :+1:

j'aurai pas dit mieux.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 19 Juillet 2010 - 14:40:28
Je suis à 400% d'accord avec vous, bras haut est la meilleure des solutions dans presque tous les cas (sauf ptet sous un GUN certes) faut l'avoir en tête !

Mais bon après comme on discutais avec Mans samedi entre le savoir et le savoir-faire ya quand même un gouffre car les réflexes sont parfois opposés à ce que tu sais et je suis bien placé pour le savoir.

Un exemple tout simple : tout le monde sait que sur la neige (ou sur route glissante), si tu arrives trop vite dans un virage et que la voiture commence survirer (partir de l'arrière) et bien il ne faut surtout mais alors surtout pas freiner sinon c'est tête à queue direct...... (ou alors frein pied gauche et accélérateur....mais là c'est pas le bon forum ;))
Dans ma jeunesse, tant que je m'entrainais sur route fermée enneigée et que c'est moi qui contrôlais la dérive de mla voiture tout se passait bien (un peu comme en SIV), mais dans la vrai vie et bien tu es surpris, stressé et que faites-vous ? Et bien vous freinez comme un Idiot : résultat tête à queue promis !
Pareil en parapente lors d'un sketch non prévu c'est pas toujours aussi simple qu'en SIV car tu as bcp de stress à gérer (hauteur, environnement, peur de tomber dans l'aile, décision de tirer le secours maintenant ou non, etc....).
Mais bon BRAS HAUT BRAS HAUT BRAS HAUT, p'têt qu'à force de se rappeler cela tous les soirs avant de s'endormir cela marche :)

J'vais essayer !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 19 Juillet 2010 - 14:58:14
Ouais enfin on est quand meme sur la section pilotage acro ... et dire que bras haut c'est la solution a presque tous les sketchs dans une section comme ca, c'est un bon truc a se retrouver en paquet cadeau dans la voile. Je n'ai pas une aile de pur acro mais je l'ai deja vue descendre tres largement en dessous de l'horizon en appliquant cette methode (avec en plus l'option je m'endors avant de temporiser le shoot ...  :mrgreen: ). Donc il faut quand meme toujours se tenir pres a freiner TRES profondement (pas aux maillons mais aux fesses).

Et c'est pas necessaire d'avoir un Gun pour faire un tumble sur une sequence decro-bras haut ... pas du tout. Y'a meme nettement plus de chance d'y arriver avec une voile qui a un bord d'attaque bien solide et qui ne frontalisera pas.

Ce qui faudrait surtout se dire (amha) c'est qu'il n'y a pas de recettes du style "quoiqu'il arrive, tu fais ci et tout se passera bien". Ca serait trop facile et bien moins drole ...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 19 Juillet 2010 - 15:06:30
Oui akira, tu as raison, alors je précise : quand je dis 95% des cas, je parle d'un vol classique, style bocal ou cross, je ne parle bien entendu pas d'acro, où on est bien d'accord que tu as intérêt à maîtriser un peu le décro avant d'envoyer ne serait-ce qu'une SAT. Mais il n'empêche qu'un stage pilotage n'est pas forcément un stage pur acro, et je persiste à dire qu'on insiste trop sur la mads et pas assez sur bras haut dans certains stages. Après, on est bien d'accord, il n'y a pas de recette miracle, mais en général, il vaut mieux sous-piloter que sur-piloter ! ;)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 19 Juillet 2010 - 15:34:42
Il est ou le smiley du Jap' qui se penche ? Un peu comme ca  :twisted: mais pour dire ca  :+1:

 ;)

Sinon j'ai pas eu l'impression que l'accent est trop mis sur la mads en SIV ... par contre c'est vrai que c'est plus facile de travailler la mads que de se mettre en mega vrac en SIV pour tester si il vaut mieux faire bras haut ou marche arriere. Ca explique peut etre cette impression qu'on insiste trop sur cet aspect (mads).
Quand je dis impression, c'est pas du tout pour dire que c'est pas vrai. hein ... pas de malentendu la dessus  ;)



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: guy le 19 Juillet 2010 - 19:10:41
bon ben on est tous d'accord  :coucou:  :coucou:

c'est vrai que j'avais pas vu dans quelle section on etait  :clown:


A+





Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 19 Juillet 2010 - 21:15:59
Je suis à 400% d'accord avec vous, bras haut est la meilleure des solutions dans presque tous les cas (sauf ptet sous un GUN certes) faut l'avoir en tête !


euh :grat: oui mais y a les 5% restant... en cross j'ai eu le cas d'un décro bras haut  contre poulie, la je pense que si je restais bras haut sans tempo, je finissais dans la voile et pourtant j'ai pas un gun de course :mrgreen: , j'étais avec ma zoom. mais c'est vrais que dans la plupart des cas bras haut le temps d'analyser et après utiliser la commande quand besoin est. pour les frontales c'est claire que mettre du frein ca peut être suicidaire.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: ferias77 le 20 Juillet 2010 - 00:18:37
Définitivement très instructif ce post! :bravo:

La vidéo d'un des décros en conditions thermiques de ce week end montée à l'arrache (j'ai galéré avec les mp4 de la gopro...) :
http://vimeo.com/13467659
Il y a sans doute plein de trucs qui ne vont pas, alors je suis tout ouïe  :)
Ensuite, quelques wings pendant lesquels je n'étais pas très concentré suite au décro, puis 360 sortie chandelle avec une abattée qui aurait mérité d'être encore plus pilotée... Normalement, c'est le genre de choses que je fais bien, mais à mon avis, les émotions du décro et les conditions un peu toniques n'ont rien arrangé.

J'ai également l'impression que le grand angle de la gopro a tendance à faire croire que les mains sont plus basses que leur position réelle. Parce qu'en visualisant la vidéo, la position de mes mains me surprend un peu. :shock:

Et on ne rigole pas, j'ai perdu mes gants de vélo, donc j'ai volé avec les gants de ski, du coup dur dur d'attraper uniquement la suspente de stab pour décravater... ;)

Eric


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: ferias77 le 20 Juillet 2010 - 20:02:45
Bon, la vidéo n'a pas l'air décidée à arriver sur Vimeo. La voici sur dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/xe3ilo_decrochage-avec-la-factor-a-douelle_sport
Désolé pour la qualité un peu moisie, j'ai encore de gros progrès à faire... D'ailleurs il va bien falloir, je me suis commandé une Gopro HD ce matin :D

Eric


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 20 Juillet 2010 - 21:09:15
C'est marrant, dans tes wings, on a l'impression que tu gardes toujours du frein, que tu repasses jamais "bars haut"... :grat: Mais bon, quand tu fais les oreilles, j'ai aussi l'impression que tu freines l'aile, ça vient peut être du grand angle qui donne l'impression que t'as les mains basses ? :grat:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 20 Juillet 2010 - 21:18:17
J'ai également l'impression que le grand angle de la gopro a tendance à faire croire que les mains sont plus basses que leur position réelle. Parce qu'en visualisant la vidéo, la position de mes mains me surprend un peu. :shock:

C'est marrant, dans tes wings, on a l'impression que tu gardes toujours du frein, que tu repasses jamais "bars haut"... :grat: Mais bon, quand tu fais les oreilles, j'ai aussi l'impression que tu freines l'aile, ça vient peut être du grand angle qui donne l'impression que t'as les mains basses ? :grat:
:dodo:  :dodo:  :dodo:

Faut arreter d'aller te retourner la tête à Chamrousse avant de poster !  :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 20 Juillet 2010 - 21:28:56
:canape:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Marc01 le 20 Juillet 2010 - 23:41:17
Je suis à 400% d'accord avec vous, bras haut est la meilleure des solutions dans presque tous les cas (sauf ptet sous un GUN certes) faut l'avoir en tête !

Mais bon après comme on discutais avec Mans samedi entre le savoir et le savoir-faire ya quand même un gouffre car les réflexes sont parfois opposés à ce que tu sais et je suis bien placé pour le savoir.

Un exemple tout simple : tout le monde sait que sur la neige (ou sur route glissante), si tu arrives trop vite dans un virage et que la voiture commence survirer (partir de l'arrière) et bien il ne faut surtout mais alors surtout pas freiner sinon c'est tête à queue direct...... (ou alors frein pied gauche et accélérateur....mais là c'est pas le bon forum ;))
Dans ma jeunesse, tant que je m'entrainais sur route fermée enneigée et que c'est moi qui contrôlais la dérive de mla voiture tout se passait bien (un peu comme en SIV), mais dans la vrai vie et bien tu es surpris, stressé et que faites-vous ? Et bien vous freinez comme un Idiot : résultat tête à queue promis !
Pareil en parapente lors d'un sketch non prévu c'est pas toujours aussi simple qu'en SIV car tu as bcp de stress à gérer (hauteur, environnement, peur de tomber dans l'aile, décision de tirer le secours maintenant ou non, etc....).
Mais bon BRAS HAUT BRAS HAUT BRAS HAUT, p'têt qu'à force de se rappeler cela tous les soirs avant de s'endormir cela marche :)

J'vais essayer !

ce qui est également essentiel dans un vrac avant même tempo, bras haut et autre, c'est de garder le cap et donc la position sellette et éventuellement d'attraper les ou un élévateur.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 20 Juillet 2010 - 23:58:01
Euh ...ouais ... si tu es en vol a peu pres en dessous de la voile. Si tu es dans une grosse cascade avec des decros/shoots ... pas sur que la position selette soit le premier truc a regler. On pourrait parler aussi de la position des mains et bras pour ecarter les elevateurs et eviter les twists.

Pas evident tout ca.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Marc01 le 21 Juillet 2010 - 08:45:15
c'est vrai, chaque situation est unique. heureusement, la grosse cascade que tu décris ne m'est jamais arrivée, mais au calme, je dirais tenu de cap + mains haut et tempo des shoots avec comme tu dis les mains aux élévateurs pour prévenir les twists, ou effectivement, decro s'il y a du gaz... ce que je voulais dire, c'est que s'il faut garder quelque chose à l'esprit quand ça part, pour moi la tenue de cap est super importante et m'a déjà sauvé la mise.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 21 Juillet 2010 - 09:03:36
C'est vrai. Je dois avouer que j'ai jamais eu de gros vrac ou le cap etait un element crucial mais en cheminement pas trop haut ... c'est super important !


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 21 Juillet 2010 - 10:37:35
ce que je voulais dire, c'est que s'il faut garder quelque chose à l'esprit quand ça part, pour moi la tenue de cap est super importante et m'a déjà sauvé la mise.

Je suis aussi d'accord mais j'aurais tendance à distinguer les situations: près du relief, oui, tenue de cap voire écartement du relief (avec le caillou à droite, si je ferme du même côté je préfère une amorce de vrille à gauche, suivi d'une abattée à freiner qui m'éloignera du danger plutôt que rester le long du rocher avec l'aile droite fermée, sauf si elle rouvre instantanément).

Après, si j'ai 1000m de gaz, je m'occupe beaucoup moins du cap tant que je pars pas en autorot'...



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Marc01 le 21 Juillet 2010 - 13:27:44
exact, c'est surtout important près du relief et en phase d'atterrissage, autrement, beaucoup moins voir pas du tout.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 21 Juillet 2010 - 13:42:02
Cela dit c'est vrai que c'est important de le garder a l'esprit parce qu'a force de se prendre des vracs en milieu assez safe (tres haut, au dessus de l'eau, etc ...) on en oublie assez vite de tenir compte des autres parametres (proximite relief, etc ...). Ca fait prendre des mauvaises habitudes.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: pti niko le 30 Juillet 2010 - 20:23:42
 :coucou:

Bon, ben moi, à force d'essayer le décro de plus en blus bas, j'ai fini par terre...
Résultat : tassement de la première lombaire, un joli corset et au moins 2 mois d'arrêt de travail...

Je sais pas si je retenterais pour être honnête  :grat:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 30 Juillet 2010 - 20:29:36
Ouch ... bon retablissement !

comment t'as fait ca ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 30 Juillet 2010 - 21:23:10
Alors la tu crains tit niko ...

Donnes nous des détails, c'est constructif...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: pti niko le 31 Juillet 2010 - 11:12:18
Et bien je suis arrivé un peu plus bas que d'habitude, plus que 200m de gaz, mais toujours au-dessus de l'eau.
C'est pas grave, j'en fait presque tous les jours, il suffit de s'appliquer et ça ira...
Je met les mains en bas, remonte en marche arrière, désymétriquement. Du coup je pivote et me retrouve en direction de la plage.

Je redécroche car je sais pas trop où j'en suis, je remonte les mains tranquille, j'ai une petite cravatte, je fais l'erreur de redécrocher.

Sur ce coup là, j'ai un peu du mal à analyser, mais le résultat, c'est que je reste en parachutale jusqu'au sol. Plusieurs explications sont possibles :
- mon aile est vraiment rincée: elle a du mal à gonfler, à tendance à rester derrière en entrée de thermique, ça fait un mois que je cherche une nouvelle aile
                                                      ET/OU
- je relève les mains trop lentement pour éviter une grosse abatée près du sol et je me retrouve en parachutale.

C'est surement une combinaison de tout cela qui m'a mené au tas. A aucun moment je n'ai pensé à tirer le secours, lacher les commandes dans une telle configuration ne m'a traversé l'esprit.

La vidéo pour ceux qui peuvent analyser l'action, ça pourrait peut être servir.

 Par contre, je préfère prévenir que c'est pas très agréable à regarder, je n'ai rien coupé et on me voit taper le sol et gueuler, mais c'est aussi la réalité d'un accident

http://www.youtube.com/watch?v=vm9PUXlKfWs


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 31 Juillet 2010 - 12:47:58
Je vais faire le chieur ... T as un bateau qui te suit quand tu fais des decros au dessus de l eau ? un gilet de sauvetage ?

Sinon j ai quand meme un peu l impression que tu surpilotes pas mal tes sorties de decros. Y a des coups de frein plutot a contre temps, non ? Du coup tu as une phase parachutale (a partir de 0:20) assez longue qui fait que la voile part en lacet.

Pleins de courage pour un bon retqblissement  :trinq:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: pti niko le 31 Juillet 2010 - 20:12:41
Salut Akira,


non, pas de bateau, ni de gilets de sauvetage, j'avais vraiment tout faux. Et j'ai vraiment eu de la chance de n'avoir blessé personne.
Je cherche pas du tout à me décharger de ma responsabilité mais de voir plusieurs pilotes exécuter ce genre de manoeuvre au même endroit a du banaliser l'affaire dans mon esprit. Après, les autres pilotes sont plus hauts et, jusqu'à présent, n'ont pas fini au sol...

Effectivement, en regardant la vidéo, il semble que mon analyse ne soit pas très bonne. Le coup de frein est tout à fait inaproprié.

Je pense que laisser voler ma voile aurait permis une sortie de décro/parachutale. Je crois qu'à ce moment-ci, j'ai eu peur d'une abattée trop sévère et pas si loin du sol et j'ai trop anticiper sur la tempo, c'est ce qui, à mon avis, m'a laissé en parachutale. Avec le recul, on peut réussir à analyser ses erreurs, et c'est pour cela que j'ai posté ici, je profite de l'expérience des autres, et de la tienne en particulier, pour que ça ne se reproduise plus. Mais tu sais, pendant le vrac, j'avais qu'une fraction de seconde pour prendre une décision dans une situation de stress et je ne sais pas si laisser voler l'aile m'aurais permis d'atterrir safe, peut être.

Une autre interrogation me vient à l'esprit : j'ai atterri sur les fesses, du moins sur le mousse-bag, encore une décision d'urgence. On m'a dit que de mettre les jambes pour amortir un minimum m'aurait sauvé de la blessure. Vous en pensez quoi vous autres??


Et merci pour les messages de bon rétablissements, ça touche vraiment


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 31 Juillet 2010 - 20:30:17
:shock: la video... j'espère qu'au moins ça calmera les acrobates de basse altitude...

Une autre interrogation me vient à l'esprit : j'ai atterri sur les fesses, du moins sur le mousse-bag, encore une décision d'urgence. On m'a dit que de mettre les jambes pour amortir un minimum m'aurait sauvé de la blessure. Vous en pensez quoi vous autres??
Je pense que dans ce genre de situation, tout va très vite et on fait ce qu'on peut, je ne suis pas sûr que tu aurais vraiment pu te relever : si ça avait été le cas, àmha, tu en aurais été probablement pour une cheville, c'est potentiellement plus réversible qu'une vertèbre, mais  comme je te disais sur FB, tu t'en tires après tout à bon compte ! Allez, bonne récupération ! :pouce:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 31 Juillet 2010 - 22:32:58
- je relève les mains trop lentement pour éviter une grosse abatée près du sol
En tout cas à voir les images, c'est bien l'impression qu'on a.
Et c'est ce qui provoque généralement le surpilotage en incident de vol non intentionnel et qui conduit aux accidents graves : la proximité du sol induit une appréhension qui empêche le pilote de relâcher son aile complètement, qui lui fait refuser l'abattée.
De même pour les atterrissages catastrophe : la plupart du temps on a le réflexe de se mettre en position fœtale alors qu'il vaudrait mieux "sacrifier" ses jambes... On le voit ne serai-ce que sur les atterros vent de cul ou presque tous les pilotes rentrent les jambes et rebasculent dans leur sellette plutôt que de rouler-bouler.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: akira le 31 Juillet 2010 - 23:53:03
Je pense que laisser voler ma voile aurait permis une sortie de décro/parachutale. Je crois qu'à ce moment-ci, j'ai eu peur d'une abattée trop sévère et pas si loin du sol et j'ai trop anticiper sur la tempo, c'est ce qui, à mon avis, m'a laissé en parachutale.

Une des seule cascade de vrac que j'ai pris en sortie de decro, c'etait a peu pres pareil. J'ai refreine des sorties de decro, la voile repart en decro dynamique, un peu de parachutale ... qui part evidemment en vrille ... etc ... Pas evident de penser a mettre bras haut quand on est en plein stress.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Paragliding old bag le 31 Juillet 2010 - 23:58:37
Un grain de folie :
Bravo pour le crash, bienvenue au club des frappadingues et bon rétablissement.
A mon avis, il faut être cinglé pour faire près du sol des manoeuvres de SIV qu'on ne maîtrise pas parfaitement. Le moindre incident et c'est la cata.
D'autres me répondront avec raison qu'il  faut avoir une case vide (et même plusieurs) pour décoller d'une montagne sous le vent, dans un rouleau ! C'est la cata annoncée.
Décollage parfait, retour immédiat à la pente (toute en herbe), la voile appuyée par le rouleau vole, cela va très vite, ressource pour éviter un petit talus et sauver mes jambes, je me râpe vilain sur l'herbe rase et ma main gauche tape violemment sur un affleurement rocheux, douleur atroce, le sketch est fini et le poignet est cassé. La fracture est vilaine, le poignet a tourné de 30°, la saison 2010 est foutue.
J'en ai pour 6 semaines de plâtre, de la rééduc pénible à l'issue, une broche qui me fait mal en permanence, je garderai sans doute une raideur.
Avec une sellette string sans mousse ni airbag, sans protection dorsale, sans casque, cela aurait pu être un désastre. J'aurais aussi pu ne pas taper sur ce caillou et m'en tirer avec des écorchures sans gravité.
Je m'en sors quand même bien et ma petite voile ultra-légère n'a pas souffert.                              
On sait parfaitement qu'il ne faut jamais déconner comme ça, et on le fait quand même. Allo, Dr Freud ?   :fume:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 01 Août 2010 - 09:06:29
rétablissez vous bien. merci de nous faire partager votre expérience.
pour les décro l'année dernière j ai eu le cas ou il m'en a fallu 3 pour remettre la voile en vol par coup de bol j'étais haut 1000m/sol et depuis ce jour je ne fait pu de décro a moins de 500m sol a part a annecy au dessus du lac avec le bateau en dessous.
mais avant mon incident je faisais pareil j'attaquai bas et la seul fois ou c'est parti en cacahouète j'étais haut. il m'a fallu plus de 50 mètre pour récupérer la voile.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 01 Août 2010 - 10:44:32
Dans le dernier ParapenteMag il y a aussi tout un article de réflexion de Maeva Giacometti...


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 01 Août 2010 - 10:51:47
Dans le dernier ParapenteMag il y a aussi tout un article de réflexion de Maeva Giacometti...

Et en gros, il réfléchissait quoi ?
(et c'est qui Maeva Giacometti :?: )


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 01 Août 2010 - 11:35:19
Oui, bon, intervention un peu rapide de ma part.
C'est une réflexion suite aux derniers décès chez les pilotes de voltige. Sur l'engagement que ça suppose, sur l'entrainement, sur "est-ce qu'il faut risquer de mourir ?", etc.

Pour savoir qui est Maeva, je t'invite à la Googleliser...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: paul le 01 Août 2010 - 12:55:29
Un petit mot d'encouragement sur la facture de poutocole de Paragliding Old Bag que j'ai expérimentée
Qu'une broche fasse mal, c'est normal vu le peu de chair autour du poignet
Et l'extrémité de la broche qui gratouille va être bien utile au chirurgien pour l'extraire
Pour ce qui est de recouvrir l'intégralité de la mobilité de l'articulation, c'est un travail d'équipe : le boulot du chirurgien <c'est fait> mais aussi et surtout la rééducation qui doit commencer... dès le plâtre! Un des meilleurs que m'ait donner un kiné, c'est de travailler sur la sensation de mobilité stimulée par le souvenir des activités qui te plaisent le plus et qui mettent justement à contribution cette articulation : aussi faibles soit les déplacements autorisés, des stimulations musculaires luttent effacicement contre l'ankylose. Il faut savoir aussi que les os se consolident plus rapidement sous une faible charge <faible!> que sans celle-ci.  Il est aussi important de travailler sur la circulation : massage des extrêmités qui sortent du plâtre <avec des mains propres en n'employant que des produits antiseptiques <talc par exemple, pour éviter les démangeaisons sous le plâtre!> et surveiller tout signe d'oedème <après 17 fractures et deux grosses immobilisation, j'en étais à savoir me faire moi-même mes piqures de calciparine>. Un exemple de dispositif simple pour une fracture de la jambe, c'est de faire rouler le pied sur un morceau de bois rond en recherchant les sensations <en appuyant doucement tout de même!>. Idem avec une balle dans les doigts. C'est cette volonté de garder le contrôle de l'articulation et de saisir tous les moments qui peuvent aider à récupérer rapidement qui fait la différence entre un sportif volontaire et une personne lambda. Des mots même du traumatologue qui m'a opéré mon poignet, j'ai récupéré trois fois plus vite que la victime d'un match de foot "amical", rentrée aux urgences en même temps que moi avec la même fracture et opéré dans les mêmes conditions par la même équipe. Je me souviens très clairement de notre premier rendez-vous parallèle pour ôter le plâtre. Quand il tenait son poignet sale sans oser le bouger, j'en étais déjà à exercer déjà mon articulation, gagnant degré après degré dans la salle d'attente, dès la sortie du plâtre, après avoir préalablement méticuleusement nettoyé mon bras aux toilettes avec ma savonnette préférée <tous les détails compte pour le moral!>. Dans la semaine qui avait précédé ce rendez-vous, je randonnais en moyenne montagne non loin mon décollage préféré, avec une furieuse envie de me remettre en l'air! Dans les semaines qui suivent le déplâtrage, les interfaces de l'articulation sont entre assez plastiques et il faut intensément travailler, aux limites de la douleur, voire en peu au delà, sous la direction d'un kiné si vous n'en avez pas l'expérience, pour mettre toutes les chances de votre côté de réellement remodeler ces surfaces de façon à récupérer toutes les mobilités qui peuvent l'être. Bon courage : ça en vaut vraiment la peine!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 23 Août 2010 - 16:59:18
Cela faisait un bail que je n'étais pas venu sur LCDV et qq posts me font réagir alors je vais vous faire partager mon expérience du 11 juillet dernier même si j'ai encore du mal à digérer ma connerie mais bon elle me servira de leçon et si cela peut aider les autres......comme je le dis toujours faut assumer ses conneries et y faire face !

Après une heure de vol tranquille, j'arrive à 1200m au dessus de l'attero et comme je suis pressé...........
- j'envoie des wings circulaires(du style 3/4 de tour à chaque wing)....ils passent pas mal, je suis bien content de ma progression
- puis 360 face planète
- puis à 400m sol : petit wings (1/2 tour à chaque inversion) l'histoire de perdre ces fichus 400m rapidement

Au bout de 2 wings, je me dis merde Dav on te regarde ne va pas te faire mal et leur montrer je ne sais trop quoi ce n'est pas le moment et là commence la catastrophe:
- en haut du wing, au lieu de faire bras haut sellette droite, j'arrête de piloter et je garde de la commande à gauche et fait sellette gauche....comme si j'avais voulu dissiper l'énergie en haut du wing......
Bing c'est partit pour 30 secondes de surpilotage et de cascades d'incidents de vol avant de tirer le secours à 124m sol et de me poser sous secours (avec l'aile en miroir à 8m/s).....sur 1 jambe + 1 poignet car retournée acrobatique juste avant impact pour éviter le poser airbag !

Histoire du vrac :
- Une bonne grosse demi aile fermée en haut du wing
- un rappel pendulaire mémorable avec cette demi aile fermée
- Suivie d'une abattée dissymétrique (déjà vécue en SIV et très bien gérée lors du stage.....bras haut + sellette tout simplement)
- et là comme un idiot au lieu de faire bras haut avec un peu de contrôle sellette (pas besoin de garder le cap tu me diras là où j'étais): je balise de tomber dans l'aile........étrange non..... :grrr: donc je tente une tempo que je maîtrise visiblement pas du tout car.......
=> conséquence Décro dynamique.......je ne fais rien donc sortie de décro sans action du pilote....L'aile revole mais ne se regonfle pas comme il faut....mais shoote à 90° par contre (normal)
- je la freine bcp trop tard et trop longtemps
=> nouveau Décro dynamique.....bon là j'essaie de mettre mes mains directement en position marche arrière de sécurité.....mais bon mon aile est rentrée tellement violemment en décro que je ne reconnais rien (rien à voir avec les petits décros gentils du SIV), juste un tas de tissu qui fait flip/flap....donc je n'insiste pas impossible de reconnaitre la porte de sortie......l'aile reshoot à 90° et devinez quoi.......
=> refreinage au mauvais moment....quand on aime on ne compte pas :(
=> Donc redécro dynamique. Et là j'arrête les conneries je suis à 124m sol, je tire le secours.

Tout cela pour dire par rapport à mon expérience que:
- un bon bras haut avec une DHV1/2 en air calme libre de tout obstacle (falaise, autre aile, etc....) et bien cela aurait été génial (j'ai eu au moins 2 sorties possibles de décro et sans surpilotage je n'aurais jamais décroché après le wing/fermeture)......mais bon le stress et la peur ne te permettent pas toujours d'avoir ce réflex pourtant si simple à réaliser !
- les conditions en SIV et dans la vraie vie ne sont pas du tout les mêmes.....dans la vraie vie tout va plus vite et est plus violent. Pour ma part le SIV ne m'a servi qu'à une seule chose : comprendre ce qui m'est arrivé mais je n'ai rien pu appliquer et pourtant j'avais déjà tout vécu dans ces incidents de vol.......Faut que j'y retourne c'est sur.....j'ai envie de demander à rejouer mon VRAC en SIV d'ailleurs pour avoir la même violence d'incident !
- le secours c'est bien ça te sauve la vie mais n'évite pas forcément la casse (un peu comme l'ARVA en montagne quoi !)
=> pas simple d'ailleurs de prendre la décision de tirer le secours, surtout quand tu as des maisons pas loin et que tu te dis qu'avec la dérive tu ne sais pas trop où tu vas arriver.....
- si j'avais à refaire mon atterro sous secours je referais le même car je préfère avoir une jambe + 1 poignet cassé (car atterrissage de côté) plutôt qu'une lombaire avec des conséquences bien pire en cas de malchance
- Quand on fait de l'accro (même des wings ou 360 engagés) et bien faut penser "au cas où" et donc à la dérive, etc......car si je n'avais pas eu ce pb de dérive et de risque d'atterro dans les maisons j'aurais tiré le secours plus haut et aurais certainement pu affaler mon aile pour éviter l'atterro miroir un peu rapide !

Voilà ! Plein plein d'erreurs dans mon histoire mais bon......je suis là pour vous en parler alors c'est que tout va bien finalement.
Faites bon usage de cette modeste expérience !!! J'espère qu'une de mes cases vides est remplie maintenant :(

A+
Dav


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 23 Août 2010 - 17:22:11
Merci pour ce témoignage qui peut nous servir à tous.
Faire secours a été la bonne décision.
Et bon rétablissement.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 23 Août 2010 - 19:12:31
Intéressant le feedback.

Je pense que si t'avais eu un parachute dirigeable, tu ne te serais pas blessé,

car:

1 Tu aurais ouvert plus haut, sachant que tu aurais ensuite eu la possibilité de te diriger.
2 Tu aurais donc eu le temps de ramener ta voile pour éviter la mise en miroir (même si c'est moins sensible sur les rogalos)
3 tu aurais pu faire un pseudo arrondis et te poser en douceur.  :)

C'est mon analyse.

Mais les 3/4 (voir meme plus) des parapentistes trouvent que c'est trop cher. (700/900 euros). Ca doit etre aussi ton cas vu que tu avais un secours "rond".

Après coup (sans jeux de mot), je suis sur que tu penses comme moi, que la différence de prix vaut largement la jambe et le poignet. Pas vrai ?  Bref moi j'ai commandé le mien la semaine derniere. Taux de chute 3.8 M/S à 130 Kg de PTV.
Et le parachute ne fait que 2 kg ... (C'est le poids de mon rond actuel). J'ai lancé un post dans la rubrique secours. (beamer2...)

Enfin je te souhaite un bon rétablissement. Courage,

Benoit


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 23 Août 2010 - 19:24:00
Oui je suis entièrement d'accord avec toi sur le parachute dirigeable par rapport à tout ce que tu dis !
- tiré plus haut
- temps pour préparer l'atterro en douceur...ou presque

En fait quand j'ai acheté mon secours je ne pensais pas trop m'en servir si vite et j'ai juste regardé le poids et le prix......sinon oui pour 1000€ je veux bien être guéri tout de suite si qq sait faire :-)......bon tant pis je vais patienter encore 2 à 3 mois alors.....

D'ailleurs si je veux continuer à apprendre un peu l'accro (juste SAT et Helico je m'arrêterai là ce sera déjà bcp......j'en suis au début pour le moment: wings) et comme je n'habite pas à Annecy je crois que je devrais vraiment réfléchir à ta suggestion :-)

Merci,
Dav


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: marc le 23 Août 2010 - 19:37:59
comme je n'habite pas à Annecy je crois que je devrais vraiment réfléchir à ta suggestion :-)
C'est quoi le rapport avec Annecy ? :)

Sinon, concernant le dirigeable, c'est certes bien dans certaines situation, mais ça n'évite pas vraiment le surpilotage. Je reste persuadé (déjà dit en privé à david) que l'ouverture du secours aurait du se faire plus haut (on l'attendait tous en regardant la cascade de decro).

Bon rétablissement !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit 2R le 23 Août 2010 - 19:39:46
A propos de décro, il m'est arrivé un petit incident cet été : je vole avec un cocon sur lequel il y a du scratch devant, ça fait cockpit et j'y mets mon vario. Lors d'un de mes décros, mon vario s'est fait la malle et est allé faire 3 tours autour de ma commande gauche, me la bloquant 5cm au-dessus du mousqueton. Résultat : sortie de décro en départ d'autorot, à deux doigts de me faire quelques tours de twists. Moralité : mef aux instruments quand on veux jouer au c..


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 23 Août 2010 - 19:46:28
Dans la même serie, mais j'en ai deja parlé dans un post je ne sais plus ou ya quelques semaine, decro et au moment de relever les mains bien symétriquement, une de mes poignée (type T), c'est coincée dans le fil de l'accelero, qui remonte le long des élévateurs, et qui n'est pas toujours bien tendu.... Mefiance à ca aussi donc


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 19:48:00
2 Tu aurais donc eu le temps de ramener ta voile pour éviter la mise en miroir (même si c'est moins sensible sur les rogalos)
tant qu'à faire l'apologie du secours dirigeable, autant faire aussi celle du maillon largeur. Si on est prêt à mettre 900€ dans un secours, on peut bien rajouter 50€ pour un largeur.
Et tant qu'a y être, puisque le prix n'est pas un argument dans ton discours (attention, je ne polémique pas, hein !), on pourrait prendre un secours comme celui de Sup'air/RR ou de profly dont on parle dans un fil à coté qui semble encore plus efficace qu'un Rogallo tant qu'on est pas emmelé dans les suspentes de sa voile.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 23 Août 2010 - 19:52:03
Merci pour le témoignage dravier!

Concernant les conclusions à en tirer, je suis globalement d'accord mais avant de penser à changer de secours, je m'interrogerais plutôt sur ma progressivité: l'avantage des wings, c'est que tu peux découvrir tous les risques qu'ils impliquent avant d'y mettre de l'amplitude. La fermeture extérieure en haut de wing, quand t'en a pris l'habitude, ça se gère assez bien. Si t'as été surpris, c'est peut-être que tu es arrivé "trop vite" à une certaine amplitude...

Et concernant le Rogallo je doute assez des 3 avantages énumérés. Et il me semble qu'il y aussi d'autres inconvénients que le prix: sauf erreur, j'ai toujours entendu dire qu'il était plus exigeant au niveau pilotage qu'un secours classique. Bref, très adapté pour les acrobates expérimentés, mais pas forcément pour tout le monde...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 23 Août 2010 - 19:53:22
OUI,

Mais pour ce qui est des maillons largable, il faut bien penser au systeme pour larguer l'accellero aussi, sinon ca peut faire tout drole. Aussi , d'apres le site high adventure, tous les essais du beamer2 ont été fait sans largage de la voile, donc moi j'en prendrais pas, pour l'instant.

Par contre je ne comprend pas pourquoi on fait pas des systemes comme pour les biplaces, ou le secours vient automatiquement tirer les B ou je ne sais plus quoi, pour affaler la voile apres ouverture ..



La voile de base qui s'ouvre au largage de la voile ?

On pourrait en parler, oui, bien sur, mais pour l'instant il n'est pas commercialisé ...

Donc il faut attendre encore quelques semaines, et quelques mois pour l'avoir en boutique... Aussi, cela impliquera une nouvelle sellette...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit MICOLON (Boeing737) le 23 Août 2010 - 19:55:35
(@) mat,

Tu as raison, c'est plus compliqué a piloter qu'un rond qui ne se pilote pas du tout ...

Enfin sinon je suis d'accord avec toi, il n'y a pas que des points positifs


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 20:03:55
Il me semble que profly commercialise déjà un systeme comme celui de RR, mais effectivement, pour l'accélérateur c'est une bonne remarque !

Sinon, je suis d'accord (comme toujours ou presque...) avec Mathieu, ce n'est peut-être pas le secours qu'il faut changer en premier avant les comportements, et j'ose espérer que dravier l'a maintenant bien compris... ;)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 23 Août 2010 - 20:26:12
Tu as raison, c'est plus compliqué a piloter qu'un rond qui ne se pilote pas du tout ...
:mdr:  :mdr:

Intéressante cette réflexion sur le parachute dirigeable.
A y réfléchir, il me semble aussi qu'un dirigeable peut inciter d'une à tirer le secours, de deux à tirer plus haut.
Tirer plus facilement car tu te dis que tu ne vas pas te retrouver complètement "emporté" par l'aérologie et tirer plus tôt pour bénéficier d'un cône d'évolution plus grand qui permette de rejoindre un terrain "aimable".
On vole presque tous avec un secours mais nous sommes nombreux pour qui cela ne fait pas partie de nos options de vol. En particulier chez les vieux... Je pense que les jeunes ont plus cette culture là.
Par exemple, je connais un pilote qui s'est battu avec son aile compétition jusqu'à la dernière limite pour se remettre en vol. D'après les témoins, il est sorti à 50m/sol, juste pour pouvoir poser ! Il a pourtant un secours depuis toujours... mais il ne fait pas partie de ses options.

Alors, en attendant qu'on passe tous au "système base", un Rogallo c'est pas con.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 20:53:37
On vole presque tous avec un secours mais nous sommes nombreux pour qui cela ne fait pas partie de nos options de vol. En particulier chez les vieux... Je pense que les jeunes ont plus cette culture là.
Justement, le débat en vogue, entre l'article de Maeva dans le dernier PMag et les multiples secours aux derniers championnats de France, c'est la banalisation à outrance du secours comme faisant pratiquement partie intégrante des options de vol. La voile part en vrac ? pas grave, hop, secours... J'ai peur qu'on finisse par en trouver les limites.
Je ne dis pas que chercher à dévraquer jusqu'à 50m sol c'est mieux (au contraire), mais il y a peut-être un juste milieu, et quitte à enfoncer une porte ouverte, le mieux serait effectivement d'éviter le vrac, c'est peut-être pas impossible après tout...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: piment le 23 Août 2010 - 21:02:30
Ouaip, j'ai quand même l'impression que c'est pas le secours non dirigeable le problème... 30 secondes de vrac pour ne pas remettre une Golden en vol, y a moyen de mieux investir 1000 € que dans un secours dirigeable, un bon stage SIV peut-être?
Ca me rappelle une arrivée de manche à la Best of, le gars se met dans un vrac irréversible en essayant de sortir de 360 aussi inutiles que non maîtrisés, peut-être qu'un secours dirigeable lui aurait évité de se prendre un mur, un minimum de réflexion et de pilotage lui aurait évité d'avoir besoin du secours...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: piment le 23 Août 2010 - 21:10:44
A propos des secours au CDF, je crois pas que c'était un effet de mode, d'après des gars qui étaient dans les manches c'était juste bien pourri comme conditions!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 21:12:45
Ouaip, j'ai quand même l'impression que c'est pas le secours non dirigeable le problème... 30 secondes de vrac pour ne pas remettre une Golden en vol, y a moyen de mieux investir 1000 € que dans un secours dirigeable, un bon stage SIV peut-être?
Encore un autre débat justement... l'intéressé pourra te confirmer qu'il sortait justement d'un siv juste avant son vrac, et mon sentiment partagé avec d'autres, c'est qu'il n'aurait certainement jamais envoyé de gros wings ni sur-piloté s'il n'avait pas fait de stage siv...
Attention, je ne conteste pas l'intérêt du siv, mais dans certains cas (Piwaille avait dit que c'était le sien), il en ressort plus un sentiment d'invulnérabilité et de sur-confiance qui peut amener des comportements risqués qu'on croît (à tort) maîtrisés.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 23 Août 2010 - 21:13:55
30 secondes de vrac pour ne pas remettre une Golden en vol, y a moyen de mieux investir 1000 € que dans un secours dirigeable, un bon stage SIV peut-être?
Le truc c'est que tu ne remets pas une Golden en vol : elle s'y remet toute seule.
Comme dans énormément d'accidents, et comme ça a été bien décrit ici, c'est le pilote qui par son activité provoque la cascade d'incidents. Alors, même pas besoin de SIV pour savoir qu'il faut en faire le moins possible.
Mais dans la violence de l'action et de l'environnement "non sécurisé", quand t'es en vrac va-t-en prendre le dessus sur ta panique qui te hurle qu'il faut à tout prix faire quelque chose et va-t-en arriver à ne pas "piloter"... !
Le bon conseil "quand je suis dépassé et que ça part dans tous les sens, je visualise si j'ai encore du gaz, puis bras hauts symétriques accrochés aux élévateurs avec une position groupée dans la sellette pendant au moins quelques secondes pour voir ce que ça donne", celui-là personne ne te le fera payer 1000 €.
A partir de là, autant les investir dans un Rogallo (entre autres).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 23 Août 2010 - 21:15:47
Attention, je ne conteste pas l'intérêt du siv, mais dans certains cas (Piwaille avait dit que c'était le sien), il en ressort plus un sentiment d'invulnérabilité et de sur-confiance qui peut amener des comportements risqués qu'on croît (à tort) maîtrisés.
J'ai déjà fait la réflexion sur un autre fil : on ne parle pas assez de l'accidentologie post-SIV...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 21:17:55
A propos des secours au CDF, je crois pas que c'était un effet de mode, d'après des gars qui étaient dans les manches c'était juste bien pourri comme conditions!
Je ne parle pas d'effet de mode, je parle de banalisation du secours.
Si tu préfères, on peut parler de banalisation de la prise de risques aux limites, par exemple en se mettant en l'air dans des conditions bien pourries. Je me garderai bien de juger le DE, je pense qu'il avait beaucoup de pression autour de lui pour lancer des manches dans des météos incertaines, mais dans le fond, on peut quand même s'interroger sur cette prise de risque délibérée des pilotes (plusieurs, et pas des moindres, ont choisi de ne pas décoller à certaines manches).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 21:19:57
Le bon conseil "quand je suis dépassé et que ça part dans tous les sens, je visualise si j'ai encore du gaz, puis bras hauts symétriques accrochés aux élévateurs avec une position groupée dans la sellette pendant au moins quelques secondes pour voir ce que ça donne", celui-là personne ne te le fera payer 1000 €.
A partir de là, autant les investir dans un Rogallo (entre autres).
J'ai déjà fait la réflexion sur un autre fil (ou peut-etre celui-là) : on ne parle pas assez de d'abord se mettre bras hauts pour sortir d'un vrac ! ;)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 23 Août 2010 - 21:22:46
A propos des secours au CDF, je crois pas que c'était un effet de mode, d'après des gars qui étaient dans les manches c'était juste bien pourri comme conditions!
Par contre, avec les ailes compétition de haut niveau, le secours est devenu totalement une option de vol... C'est même une option obligatoire pour le pilote qui veut jouer dans la cour des grands. On ne peut plus faire un circuit de haut niveau sans avoir complètement en tête les circonstances dans lesquelles faire secours.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 23 Août 2010 - 21:24:54
Pfff... Je voulais répondre mais je suis d'accord avec tout ce qui s'est dit. Ca va plus du tout ce forum hein! Même plus moyen de se prendre le chou pour des conneries!  :mrgreen:



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 21:27:12
A propos des secours au CDF, je crois pas que c'était un effet de mode, d'après des gars qui étaient dans les manches c'était juste bien pourri comme conditions!
Par contre, avec les ailes compétition de haut niveau, le secours est devenu totalement une option de vol... C'est même une option obligatoire pour le pilote qui veut jouer dans la cour des grands. On ne peut plus faire un circuit de haut niveau sans avoir complètement en tête les circonstances dans lesquelles faire secours.
c'est bien pour ça que je parle de banalisation du secours comme option de vol. Même (surtout ?) à haut niveau, le principe est pour le moins discutable, non ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: piment le 23 Août 2010 - 21:29:58
D'acc pour le coup du stage SIV qui te donne la confiance pour envoyer des trucs hasardeux, c'est comme l'ABS, les premiers à l'avoir en profitaient pour rouler plus vite...
Après je vais faire mon vieux con mais le fond du problème est peut-être l'envie de progresser vite, très vite, trop vite et d'essayer des trucs sans avoir le vécu pour gérer les emmerdes associés. On a eu la semaine dernière une belle démo de Marc à Piedrahita, R07 désintégrée par une putain de turbul, il ne lui a pas fallu plus de 5 ou 6 s pour la remettre en vol hyper propre. Mais bon il a le vécu nécessaire pour cette voile et ces conditions, et un putain de mental par dessus le marché! Pas  besoin de secours dirigeable ni de creuser un lac ni de gonfler un matelas pneumatique géant dans le maquis...
Pour Man's en haute compet le secours est en train de devenir l'équivalent des bacs à gravier de la F1, y a quand même moins de morts qu'au TT...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 23 Août 2010 - 21:32:46
c'est bien pour ça que je parle de banalisation du secours comme option de vol. Même (surtout ?) à haut niveau, le principe est pour le moins discutable, non ?

Ah voui, voui. Mais je suis totalement d'accord. Enfin en ce qui me concerne.

Mais je ne suis pas certain que pour des vrais compétiteurs ce soit discutable. Car ça en revient un peu à remettre en cause le principe même de compétition (moi ça ne me dérange pas...).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 23 Août 2010 - 21:34:11
Après je vais faire mon vieux con mais le fond du problème est peut-être l'envie de progresser vite, très vite, trop vite et d'essayer des trucs sans avoir le vécu pour gérer les emmerdes associés.
Rho, merde, je suis un vieux con moi aussi ! ;)

c'est quoi le TT sinon ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: piment le 23 Août 2010 - 21:35:51
Tourist Trophy, la seule vraie façon de faire de la compet moto, tu te loupes t'es mort...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 23 Août 2010 - 21:36:11
http://www.dailymotion.com/video/xdjfne_tourist-trophy-2010-essai-superbike_auto


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: piment le 23 Août 2010 - 22:04:00
Après même Joey Dunlop a fini par se tuer, vive le secours et les bacs à gravier...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 24 Août 2010 - 01:03:54
Pfff même pas le temps de prendre l'apéro et j'ai x réponses à mon post génial si ça sert à d'autres (moi c trop tard :() !

voici mes qq réflexions à ces posts:
- 1 erreur très importante à ne pas commettre selon moi qui n'a pas été évoquée est de faire des manœuvre d'accro si bas quand tu ne maitrises pas le truc sur le bout des doigts et 400m sol c'est bas, trop bas (Le wing est la 1ere manœuvre d'accro non ? ). Peut importe le secours vous avez raison je ne me suis jamais servi de mon Airbag voiture ou Arva après tout....l'idée est d'éviter de le tirer et non de prendre cela comme une sécurité supplémentaire........

- Je ne suis pas d'accord avec l'influence de mon SIV avec la surconfiance et son influence sur mon vrac mais bon....j'en ai déjà parlé avec certain et tout le monde a le droit d'avoir son avis et tant mieux si on n'est pas tous d'accord après tout car on s'ennuirait sur ces forums ;). Je vous fais juste partager ma modeste expérience malheureuse.
Perso je me dis que cela aurait été pareil avec ou sans car avant mon SIV j'envoyais des wings plus gros que celui qui a provoqué mon VRAC sans savoir vraiment ce que je faisais. Mon avis est qu'il faut qq SIV pour pouvoir être serein sur le truc....et tant que tu ne te sens pas serein pour lancer une autorot, décro ou autre frontale à 100% toute bête, tout seul au dessus de l'attero de Lumbin alors retourne en SIV.....(le nombre de SIV nécessaire dépendra du pilote c'est clair !)

- je suis tout à fait d'accord avec Surfair quand il dit : une golden 2 revole toute seule. Oui tu à 200% raison surfair c'était si simple si tu oublies le pilote comme tu le rappelles si bien.....putain je le savais pourtant c'est pour cela que j'ai choisi cette aile et en plus je l'avais déjà vécu ce VRAC en SIV.....mais voilà je n'ai pas réussi à refaire ce qu'il fallait dans la vraie vie........mais bon si le lire et le relire vous aide le jour où cela vous arrive alors je le redis je suis 400% d'accord avec des ailes comme cela : bras haut accroché aux élévateurs et si besoin contrôle du cap à la sellette si relief ou autre... et surtout rien d'autre........tellement facile à réaliser alors pensez y !
=> c'est tellement simple sur le papier......et pourtant......

- Après Marc sur le tirage du secours et bien sans doute que j'aurais peut-être pu le tirer plus tôt mais j'atterrissais à coups sur sur un toit d'une maison (aviez vous cette vision de l'atterro officiel ? ).....très franchement c'est pas simple de prendre la décision d'atterrir sur des maisons......
Mais bon je suis content quand même de ne pas l'avoir tiré plus tard.

Je suis certain que tous ceux qui lisent volent avec un secours mais combien d'entre-vous ont du tirer le secours dans votre vie de parapentiste ?
Très franchement ce n'est pas simple du tout à prendre cette fichue décision de tirer le secours.....faut pas banaliser cela !!
Pour moi c'est quand même la réaction de la dernière chance !!!! (après tout le monde n'est pas câblé pareil certes !)

Dans mon cas en plus, après l'avoir tiré c'était très limite car ce que je n'ai pas raconté c'est que j'ai du le lancer 2 fois car la première fois il m'est revenu dans les bras ce put... de secours.......heureusement que mon second réflex était le bon !
=> encore une fois facile à lire : lancer le secours dans le bon sens de rotation. Ca va tellement vite et tu es balloté dans tous les sens, il est où le bon sens en série de décro/abattée de folie !

Bonne nuit et merci pour toutes ces remarques,
Dav


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: marc le 24 Août 2010 - 07:49:02
Perso je me dis que cela aurait été pareil avec ou sans car avant mon SIV j'envoyais des wings plus gros que celui qui a provoqué mon VRAC sans savoir vraiment ce que je faisais. Mon avis est qu'il faut qq SIV pour pouvoir être serein sur le truc....

après ton vrac, tu avais quand même l'impression que la solution aurait été de décrocher encore une fois. C'était, de l'avis de plusieurs, y compris de personnes qui ont vu le sketch, une relativement très mauvaise idée... Qu'est ce qui t'as donné cette idée?
Citation
- Après Marc sur le tirage du secours et bien sans doute que j'aurais peut-être pu le tirer plus tôt mais j'atterrissais à coups sur sur un toit d'une maison (aviez vous cette vision de l'atterro officiel ? ).....très franchement c'est pas simple de prendre la décision d'atterrir sur des maisons......
Mais bon je suis content quand même de ne pas l'avoir tiré plus tard.

non, on ne voyait pas les maisons, par contre, on voyait assez bien l'enchainement classique des decros avec sorties refusées: decro, abattée, decro, abattée. Continuer comme ça aussi bas, c'était le risque de finir une abatté contre le sol, ou autre chose. Aussi, ton secours a eu à peine le temps de s'ouvrir, 1 ou 2s de plus et tu impactais...

Concernant ta certitude d'atterrir sur les maisons, je ne me prononcerais pas. Mais faut voir quand même que depuis le début de ton sketch, ton aile n'a pas revolé de l'avant une seule fois. Maintenant, comparer la trajectoire d'un pilote sous secours et d'un pilote en vrac... Tu avais encore une bonne longueur de champs avant les maisons quand même (je suis venu voir après, sans venir te dire bonjour, il y avait du monde déjà).

Mais bon, on va pas refaire l'histoire...

Citation
Je suis certain que tous ceux qui lisent volent avec un secours mais combien d'entre-vous ont du tirer le secours dans votre vie de parapentiste ?
Très franchement ce n'est pas simple du tout à prendre cette fichue décision de tirer le secours.....faut pas banaliser cela !!

1 fois en SIV (prévu) et une demi fois dans la vraie vie (demi car j'en suis resté au scratch de la poignée, mais la décision était prise (tu peux chercher "sat piston perçée en zako" si ça t'interesse)).


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: FlyingBen le 24 Août 2010 - 09:54:49
Wouaaaaaaaouw, le post ou l'on se montre les cicatrices !

<après 17 fractures et deux grosses immobilisation, j'en étais à savoir me faire moi-même mes piqures de calciparine>

N'as-tu pas une pratique sportive peu en adéquation avec tes capacités physiques, Paul ?

C'est juste pour se marrer, hein, ne le prends pas personellement, vaut mieux rire maintenant parce quand on sera vieux on risque de se trainer pas mal la carcasse.

Ceci dit la crapette rapide pourrait être une exutoire apportant stimulation émotive et émulation intellectuelle tout en te garantissant une mobilié complète de tes articulations sans avoir pour autant besoin de faire un doctorat en revalidation.

http://www.youtube.com/watch?v=j-dy7aE-2gw (http://www.youtube.com/watch?v=j-dy7aE-2gw)


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 24 Août 2010 - 10:38:45
après ton vrac, tu avais quand même l'impression que la solution aurait été de décrocher encore une fois. C'était, de l'avis de plusieurs, y compris de personnes qui ont vu le sketch, une relativement très mauvaise idée... Qu'est ce qui t'as donné cette idée?
En fait je ne m'étais pas fait comprendre du tout, je ne voulais surtout pas faire un décro de plus au lieu de tirer le secours.
La question que je me posais était la suivante :
Lors de mon premier décro dynamique aurait-ce été utile de mettre les mains sous les fesses et faire MADS puis sortie ou alors cela n'aurait rien changé car de toute façon l'aile étant rentré tellement en vrac en décro que je n'aurais pas reconnu plus la porte de sortie.
Pareil lorsque j'ai fait MADS directe lors du 2eme décro dynamique est-ce que j'aurais mieux fait de faire mains sous les fesses d'abord ?
=> c'est juste des réfléxions car je n'ai rien fait de tout cela .....encore une fois la vraie vie et quand tu n'as que 7 décros et sorties (réussis certes) en SIV et bien c'est pas beaucoups.

Concernant ta certitude d'atterrir sur les maisons, je ne me prononcerais pas. Mais faut voir quand même que depuis le début de ton sketch, ton aile n'a pas revolé de l'avant une seule fois. Maintenant, comparer la trajectoire d'un pilote sous secours et d'un pilote en vrac... Tu avais encore une bonne longueur de champs avant les maisons quand même (je suis venu voir après, sans venir te dire bonjour, il y avait du monde déjà).
Je t'envoie sur ta messagerie privée la trace GPS de mon VRAC car je ne sais pas comment la partager ici. Tu verras la première ligne droite après les wings est le rappel pendulaire/abattée selon mon analyse et cela m'a mis pile au dessus des maisons......

Mais bon, on va pas refaire l'histoire...
Ben je sais pas ya personne qui a la potion de Merlin que j'ai vue dans les visiteurs lundi soir, car si je pouvais revenir juste avant mes wings, je ferais plûtot les grandes oreilles ;)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 24 Août 2010 - 11:22:17
La question que je me posais était la suivante :
Lors de mon premier décro dynamique aurait-ce été utile de mettre les mains sous les fesses et faire MADS puis sortie ou alors cela n'aurait rien changé car de toute façon l'aile étant rentré tellement en vrac en décro que je n'aurais pas reconnu plus la porte de sortie.

La réponse réflexe qui me vient, c'est que si tu galères en wings, avec surpilotage et cascade d'incidents... oublie la marche arrière de sécurité. Si tu la maîtrises pas bien, elle n'a de sécurité que le nom!

C'est bien pour ça que je te parlais de progressivité plus haut. Là, vu de l'extérieur et au travers de ton récit, ça donne un peu l'impression d'une progression un peu désordonnée.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 24 Août 2010 - 11:42:55
oublie la marche arrière de sécurité. Si tu la maîtrises pas bien, elle n'a de sécurité que le nom!
Mort de rire une fois de plus !

Une petite question comme ça en passant : tous ces SIV, vous avez pas l'impression qu'à force de techniques diverses et variées ça embrouille complètement ? Et qu'on s'éloigne de la simplicité première de l'engin parapente ? Et qu'on n'a même plus en têtes les actions basiques de la gestuelle ?

La technicité ne peut pas remplacer l'expérience qui est la condition de l'intimité salutaire avec son aile.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 24 Août 2010 - 11:49:56
Ouais ben a l'inverse, y a pas mal de pilotes bien intimes avec leurs ailes qui font (et racontent) un peu n'importe quoi ... (je precise que je ne parle absolument pas de toi  ;) ).
Un savant melange des deux me parait le plus approprie.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: piwaille le 24 Août 2010 - 11:57:41
http://www.dailymotion.com/video/xdjfne_tourist-trophy-2010-essai-superbike_auto

 :affraid:
même en voiture (bien) préparée (arceau...) j'ai jamais réussi à me lacher en rallie ou course de cote de peur des arbres ... je ne me sentais bien que sur circuit ..
alors en bécane  :affraid:  :affraid:  :affraid:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 24 Août 2010 - 11:58:20
Une petite question comme ça en passant : tous ces SIV, vous avez pas l'impression qu'à force de techniques diverses et variées ça embrouille complètement ? Et qu'on s'éloigne de la simplicité première de l'engin parapente ? Et qu'on n'a même plus en têtes les actions basiques de la gestuelle ?

Non, perso je trouve pas. Mais ça dépend beaucoup de la manière dont on aborde ces stages: le reproche que je pourrais faire à la progression classique du SIV, c'est qu'on aborde les différentes manoeuvres et qu'on passe à la suivante dès que la première est validée par 1 ou 2 répétitions. Ce qui peut effectivement embrouiller... A l'inverse, ça peut clarifier beaucoup de choses quand on répète suffisamment les figures, surtout les plus "marquantes" comme le décro. Je trouve que passer à peu près une journée de stage sur le décro permet de démystifier la figure, mais en faire 1 ou 2 en fin de stage, ça peut embrouiller le pilote et lui donner un sentiment de maîtrise excessif...

Citation
La technicité ne peut pas remplacer l'expérience qui est la condition de l'intimité salutaire avec son aile.

 :+1: avec Akira, je trouve que technicité et expérience se nourrissent mutuellement et qu'il faut pas les opposer. Les pilotes expérimentés qui ne remettent plus leur pilotage en question, je trouve ça moyen. Les pilotes relativement récents qui connaissent par coeur tous les schémas théoriques du pilotage, ça me ferait plutôt sourire... quand il n'y a pas de casse à l'arrivée!





Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 12 Septembre 2010 - 16:10:30
Une vidéo assez parlante de comment un décro peut mal se passer avec une simple Astral 6.

http://www.youtube.com/watch?v=mPX1hlThg9c&feature=player_embedded

On voit d'abord qu'une cravate moyenne peut poser de graves problèmes pour voler droit (parfois plus qu'une énorme cravate). Mais ce genre de cravate se sort très bien à la suspente du stabilo ou en faisant/rouvrant une oreille. Rien de compliqué à mettre en œuvre pour n'importe quel pilote régulier...
Mais on voit ensuite que celui-ci cède à la mode qui veut qu'une cravate se gère par un décrochage. Résultat, il se retrouve avec une cravate pire de l'autre côté !
Dans les deux cas, un maintien stabilisé d'une trajectoire choisie était possible et la résolution de la cravate aurait pu se faire sans décrochage...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Paragliding old bag le 12 Septembre 2010 - 18:25:39
Salut et fraternité

Citation
Je trouve que passer à peu près une journée de stage sur le décro permet de démystifier la figure, mais en faire 1 ou 2 en fin de stage, ça peut embrouiller le pilote et lui donner un sentiment de maîtrise excessif...

Pour avoir fini mon dernier SIV sur un décrochage, sans pouvoir en faire un autre ensuite à cause de la météo qui se dégradait, je peux vous dire que j'ai envie d'en refaire dans un prochain SIV, pour aller chercher la marche arrière "de sécurité" sans passer par la phase "barattage pieds en l'air", et que je ne me sens pas du tout de tenter l'aventure comme ça, pour le plaisir.
Ce n'est d'ailleurs pas du tout agréable, le décro ! J'ai quand même trouvé ça moins terrifiant que l'autorot.
Après le mien, je suis sortie avec deux petites cravates, l'une s'est défaite toute seule (c'était une sorte d'oreille) au frein et l'autre m'a mise en autorot, immédiatement contrée puis défaite avec le stab et le A extérieur.
 
J'ai capturé la vidéo ci-dessus pour l'étudier, elle le mérite et les twists sont impressionnants. Tout ça pour une petite cravate de rien du tout, même pas coincée dans les suspentes ? Je me demande dans quel contexte pédagogique ce vol a été fait, parce qu'il n'est pas innocent d'emporter comme ça une caméra. En tout cas le pilote ne doit pas être un stagiaire lambda, sinon on aurait vu un beau secours se déployer lors de la phase twistée.

Je me demande également si, dans le cadre d'un SIV, il ne serait pas opportun d'apprendre à se poser avec une cravate (en pilotant aux D ?). C'est juste une question comme ça, une hypothèse d'école. Tout ce qui est technique me passionne.

Ugh !



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Obruni le 12 Septembre 2010 - 22:13:08
Ce que je trouves intéressant dans cette vidéo, c'est qu'e le type essaye à 2 reprises de décravatter en pompant plutôt que de simplement tirer le stab ou faire une fermeture...

POB c'est quoi une cravatte "même pas coincée dans les suspentes"? J'ai du mal à voir en quoi ce serait une cravatte dans ce cas :grat:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Paragliding old bag le 12 Septembre 2010 - 22:48:42
Salut et fraternité,

POB c'est quoi une cravate "même pas coincée dans les suspentes"? J'ai du mal à voir en quoi ce serait une cravate dans ce cas :grat:

C'est David Eyraud qui avait appelé ça de cette manière à la radio, après ma sortie de décro. A vue de nez, cela ressemblait à des sortes d'oreilles bizarres, qui passaient dans le suspentage sans y être coincées. Ce fut un peu plus embêtant que de réouvrir des oreilles (elles ne se réouvrent pas toutes seules avec l'Artik, il faut titiller).
Cela avait mis ma voile en rotation, malgré le contre, mais ce fut très facile à gérer.

Une autre question me turlupine :
J'avais eu une agréable surprise lors du vol précédent : avec une très grosse fermeture, mon Artik avait refusé de se mettre en autorot (sellette Advance Success2), j'avais dû faire un wing, alors qu'en octobre dernier ma Joy était partie tout de suite avec la même sellette (normal, une C ne se comporte pas comme une B)... tout en ayant refusé de partir lors de mon 1er SIV avec une sellette Altirando, là aussi j'avais fait un wing.
Dans tous les cas cela ne venait pas de moi, parce que je ne mollis pas quand il faut mettre de la sellette.

J'aimerais bien comprendre pourquoi une même voile se comporte aussi différemment selon la sellette qui l'équipe.
Obruni et Akira, vous avez des idées ?

Ugh !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 13 Septembre 2010 - 12:19:19
Ce qui me sidère dans cette vidéo, c'est que le pilote est en SIV, donc il suit sans doute les instructions qu'on lui donne à l'oreillette. Et quand on voit comment il s'y prend pour gérer sa cravate, ça fait réfléchir... Déjà décrocher alors que le 1er décro sans cravate ne ressemblait à rien, c'est bizarre, mais son pompage frénétique au frein à la fin de la vidéo c'en est presque comique. Je dis pas ça pour me moquer mais voir un pilote qui lance des décros bourriner pareillement du frein pour corriger une cravate, sans jamais tirer sur la suspente de stab, le tout pendant un SIV, ça fait un peu peur!

M'enfin c'est cool, il avait pensé à prendre sa caméra, donc l'essentiel est là: il a ses images pour Youtube  :roll:

J'aimerais bien comprendre pourquoi une même voile se comporte aussi différemment selon la sellette qui l'équipe.

Il y a aussi l'aérologie et la manière d'engager l'autorot' qui jouent beaucoup. C'est ce qu'on voit bien avec la différence de comportement entre fermetures provoquées et réelles.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 13 Septembre 2010 - 13:09:35
Comme Obruni et Akira ne répondent pas, je mets mon grain de sel... :mrgreen:

Les sellettes sont primordiales dans les comportements des ailes et peuvent engendrer des réactions radicalement différentes. Faire un bon choix de sellette est plus difficile que faire un bon choix d'aile.
De très nombreux paramètres influent sur les réactions que va déterminer une sellette : hauteur des points d'ancrage, conception de l'ABS, écartement de la ventrale bien sûr, positionnement du pilote et de son centre de gravité mais aussi rigidité ou souplesse d'ensemble.
Par exemple, la Success2+ n'est pas une sellette spécialement amortie ; elle permet si on lâche un tant soit peu la ventrale des actions de pilotage radicales, elle est dans la bonne moyenne. Mais en même temps elle est extrêmement rigide et forme un bloc capable de bien amortir quand tout est serré.
Si tu n'arrives pas à partir en autorot' en SIV, essaie une position inclinée en arrière et normalement, même sans lâcher le ventrale, ça devrait changer les choses (une position différente dans une même sellette change les réactions).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 13 Septembre 2010 - 13:12:45
Euh ... je repond : aucune idee. Mais c'est clair que les selettes ont beaucoup d'importance.  :mrgreen:

D'ailleurs c'est pour ca que j'aimerais bien changer la mienne ...  :oops:
Quelqu'un serait interesse par une Vertigo (double secours, TBEG) ?


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Paragliding old bag le 13 Septembre 2010 - 13:47:34
Salut et fraternité,

et merci Surfair.

Si tu n'arrives pas à partir en autorot' en SIV, essaie une position inclinée en arrière et normalement, même sans lâcher le ventrale, ça devrait changer les choses (une position différente dans une même sellette change les réactions).

Je n'avais pas modifié mon réglage de sellette entre les deux SIV, déterminé sur portique avec Pierre Naville (à qui je l'avais achetée) pour l'adapter à mon niveau et à ma façon de piloter. Je lui poserai la question.
Je n'aime pas du tout l'autorot et cela m'a bien plu que mon Artik ne parte pas au quart de tour en SIV. Je ne recherche pas l'amortissement, au contraire j'aime sentir ce qui se passe, et je ne veux pas prendre le risque de faire des twists (comme le pilote sur la vidéo) en serrant la ventrale.

Ugh !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 13 Septembre 2010 - 14:23:44
Même séquence vue de l'extérieur.

http://www.youtube.com/watch?v=VeX6so-w7oM&feature=player_embedded


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 13 Septembre 2010 - 14:28:10
Bizarre ... pourtant c'est le moniteur qui demande de freiner le cote cravatte pour sortir la cravatte ... "Brake left !!"
Ca me semble une methode un peu bizarre pour sortir une telle cravatte. (C'est Flyeo l'ecole je crois).


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 13 Septembre 2010 - 19:24:46
Au 1er decro, en tirant sur la suspente du stabilo, pour défaire la cravate, ou trop importante?
En tout cas une vidéo qui montre que le décro n'est pas une maneuvre anodine, si elle n'est pas maîtrisé.
 


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 13 Septembre 2010 - 19:41:15
Au 1er decro, en tirant sur la suspente du stabilo, pour défaire la cravate, ou trop importante?

On voit d'abord qu'une cravate moyenne peut poser de graves problèmes pour voler droit (parfois plus qu'une énorme cravate). Mais ce genre de cravate se sort très bien à la suspente du stabilo ou en faisant/rouvrant une oreille. Rien de compliqué à mettre en œuvre pour n'importe quel pilote régulier...
Ce que je trouves intéressant dans cette vidéo, c'est qu'e le type essaye à 2 reprises de décravatter en pompant plutôt que de simplement tirer le stab ou faire une fermeture...
Je dis pas ça pour me moquer mais voir un pilote qui lance des décros bourriner pareillement du frein pour corriger une cravate, sans jamais tirer sur la suspente de stab, le tout pendant un SIV, ça fait un peu peur!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 13 Septembre 2010 - 19:58:00
et le coup du frein pour défaire la cravate??


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 13 Septembre 2010 - 20:07:55
Oui, quoi le coup de frein ? On voit que ça ne marche pas...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 13 Septembre 2010 - 20:49:03
j'ai vu un truc similaire, pour défaire un nœud a la forclaz, le pilote a failli de se mettre dans les arbres tellement qu'il tirai sur la commande.
j'ai pris2-3 cravate depuis que je vol, et le coup de la suspente sa marche (petite cravate bénigne).
eu... :grat:  si ca marche pas pourquoi, le moniteur lui dit de freiner du coté de la cravate, ca fait un peut peur quand même.  :affraid:



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: surfair le 13 Septembre 2010 - 21:07:09
Peut-être que l'exercice c'était de dé-cravater par un décrochage...
Ou si c'est un moniteur français qui cause à un stagiaire anglais, peut-être que la barrière linguistique limite les subtilités d'expression en plein stress du feu de l'action...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 13 Septembre 2010 - 21:40:00
Vu l'accent je mise sur un moniteur francais. C'est Flyeo ...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 13 Septembre 2010 - 22:17:38
 :mrgreen:  au boulot ca parle anglais aussi, et des fois y a de belle boulettes linguistique.
c'est une explication plausible.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: paraseb74 le 17 Septembre 2010 - 19:29:55
Salut !!!

 J' ai éffectué mon stage siv avec ce pilote  ;)  Ce pilote Andrew était  un  russe qui parlait très bien anglais , le moniteur un français qui parlait  anglais correctement  mais avec un accent  bien français  :mrgreen:

l' exercice   de ce pilote était de faire un décrochage , de trouver la marche arrière et de revoler !!

Je vol avec une factor  qui est très voutée  comme aile  , je me suis retrouvé dans la mème  situation en sortie de décro , c 'est à dire cravaté.
Je pense que sur les ailes voutée ou allongée , une  bonne maitrise   de la technique de sortie de décro est nécessaire  pour ne pas cravater !!!


mes décros http://www.youtube.com/watch?v=UfpXedNDm58 (http://www.youtube.com/watch?v=UfpXedNDm58)



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 17 Septembre 2010 - 19:37:09
En effet ... ca a pas l'air simple de sortir sans cravatte !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 18 Septembre 2010 - 20:43:48
en même temps, ce ne sont pas des cravates ingérables...


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Paragliding old bag le 18 Septembre 2010 - 23:16:52
Un grain de sel

Je vole avec une factor, qui est très voûtée comme aile, je me suis retrouvé dans la même situation en sortie de décro , c 'est à dire cravaté.
Je pense que sur les ailes voutées ou allongées, une  bonne maîtrise de la technique de sortie de décro est nécessaire pour ne pas cravater !!!
J'ai fait exactement les mêmes petites cravates en sortie de décro avec une Artik, malgré une sortie impeccable. Ce genre de problème est à mon avis lié davantage à la structure et au vrillage de la voile qu'à la technique du pilote. Comme la voile se met en chiffon et flappe n'importe comment au moment de la bascule arrière, on ne peut pas la reconstruire impeccable. Il y a ou non des cravates en sortie, c'est probablement aléatoire.
Ces petites cravates se défont en titillant les stabilos et font bien tourner si on ne contre pas énergiquement, mais c'est facile à gérer, on le voit bien sur la vidéo.
La voix du moniteur me fait penser à Fabien.

Ugh !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 19 Septembre 2010 - 10:49:42
Si tu fais des decros "voile en boule" c'est vrai qu'il y a des voiles ou il est tres difficile de remettre en vol sans cravattes. Par contre il est possible de decrocher en gardant de la pression dans la voile mais c'est plus vraiment des decros de securite mais de la voltige.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 20 Septembre 2010 - 00:07:59
de decrocher en gardant de la pression dans la voile mais c'est plus vraiment des decros de securite mais de la voltige.
un peut dans le style chandelle amplifié bras haut.  :roll:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 20 Septembre 2010 - 00:19:39
?? Euh ?? On decroche pas dans une chandelle ... ou alors c'est un decro dynamique.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 20 Septembre 2010 - 10:39:43
désolé mal compris, tu parlais d'une amorce de décro en vol droit stabilisé.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: akira le 20 Septembre 2010 - 10:43:26
Decrocher sans mettre en boule, c'est pas une amorce de decro c'est un vrai decro (tu peux passer la marche arriere apres).
Bon c'est plus facile a dire qu'a faire  :vrac:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 20 Septembre 2010 - 11:14:03
a ok
comme je fait avec la brontes, y a des fois suis vraiment a coté de la plaque.
decro et tu relève les mains, au nivaux de ta marche arrière, pendant la bascule arrière.
une fois qu'on a la marche arrière, ca me parai plus facile qu'un décro normal, on ce fait moins secouer.
mais j'irai pas testé avec une voile que je connais pas.  :vrac:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: frigorifix le 20 Septembre 2010 - 18:23:11
pour l'histoire du coup de frein, pomper en y allant à moitié, c'est sur que ça ne marche pas, par contre faire 1/4 voire 1/2 tour de vrille, ça marche pas mal pour sortir ce genre de cravate (c'est une des technique envisageables avec des voiles très allongées quand le stab ne semble pas vouloir sortir le morceau bloqué...)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 20 Septembre 2010 - 22:57:28
y a plus qu'a attendre la fin  octobre pour mon stage, la zoom a une tendance a la cravate aussi, si ca cravate je tenterai le 1/2 tour de vrille.
pour l'instant je n'est eu qu'une cravate en sortie de décro, défaite avec la fameuse suspente.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: swoop le 07 Décembre 2010 - 18:38:13
Je m’étais amuser à faire mes premier décro maintenu tout seul fin septembre 2010 avec ma gangster, j’avais une envie d’apprendre a réalisé l’hélico, j’ai su via le web et par des autres pilotes qui fallait maitriser les décrochages, puis à fur et à mesure je me suis vite rendu compte qu’ils avaient tous raison merci à eux. Après avoir décomposé 100 fois toutes les vidéos dispos sur le web, j’en rêvais même la nuit. Il m’était impossible de faire un vol sans vouloir essayer, mais entre vouloir et essayer et le faire cela faisait trois, un jour trop de vent, un autre je ne me sentais pas, un autre impossible de me calmer et de me concentrer, puis un autre la peur.
Puis un jour tout aller bien, j’ai su au moment de prendre mon envol que ce jour temps attendu était arrivée, je prends beaucoup de gaz, je m’éloigne du relief, puis droit en vallée, pas de vent ! Pendant la transition tous les films repassaient dans ma tête, les erreurs à ne pas commettre etc. etc… puis vint le moment de tous mettre en pratique, bien droit dans la sellette, regardant bien ma voile,  tirant sur mes deux freins bien symétriquement , le vent sur mon visage  commençait à sérieusement à  disparaitre, mes mains touche la planchette de ma sellette, la voile se transformait en bout de chiffon, à ce moment j’ai ressenti une énorme bascule en arrière, ouf purée, je me rappelle bien de cet instant, cette bascule en arrière qui me donné envie de remonter mes mains, une voix me disait ne remonte pas maintenant tes mains, c’est beaucoup trop dangereux, me voilà en train de bouger dans la sellette dans tous les sens en plongeant vers le sol voile fermée, en regardant bien la voile, en fait elle demandait qu’à ré ouvrir seule, en lui interdisant l’ouverture elle m’en faisait voir de toutes les couleurs, le sol arrive ! J’avais oublié la planète pendant la manouvre, Attention  ça descend vite quand même ! Maintenant faut penser à reconstruire la voile en douceur tout en remontant les mains, toujours les yeux vers la voile comment réagie-t-elle ? Ok Nikel ! Elle revole.           
Voilà, donc, quand j’ai un moment je bosse mes décrochages, j’aime cette manœuvre, par contre sur l’avant dernier décro un peu confiant la voile a voulu ressortir un peu en catastrophe j’ai donc refait un décrochage puis une nouvelle sorti cela m’avait permis de remettre la voile à zéro en faite.
 Pour l’hélico j’attends de pouvoir tous comprendre, puis comme pour le décro une petite voix me dira bien : C’est bon tu peux essayer maintenant. 
Au Finale et pour ma part mon cerveau n’a jamais autant travaillé que ce jour-là ! Cette petite manœuvre m’a demandé énormément d’énergie.
Je tire mon chapeau aux acrobates. Tant aux manœuvres qu’ils réalisent, mais surtout au travail que cela peu leurs demander.   


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: rushrush le 02 Juin 2011 - 01:10:42
Je remonte ce topic pour posé une question en forme d'affirmation pour les novices qui liraient ce forum:

En 200 vols, et 100h sous ma mojo, je n'ai connu qu'une vraie fermeture (et encore elle faisait pas 50%) qui s'est rouverte avant même que j'ai le temps de lever la tête pour voir ce qui se passe.

Les décros, autorot' et autres joyeusetés, ça n'arrive (quasiment?) jamais si on sait allez se poser quand on voit bien que ça pétarade de trop.

D'ailleurs j'aimerais bien savoir comment on temporise pour reconstruire un décro que l'on pas commandé.

Pour finir, je lance cette affirmation: 99% des décros sont commandés.
Non?

PS: Au cas où vous n'auriez pas remarquez, j'essaye également de me rassurer moi-même


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tequila le 02 Juin 2011 - 07:19:47
Tu peux dire 99.99%,les voiles modernes calée devant ne décroche pas sauf si tu le cherche vraiment ( c est a dire en appuyant fortement sur les commandes , longtemps et au mauvais moment )


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: bruno74 le 02 Juin 2011 - 14:34:51
salut

Citation
les voiles modernes calée devant ne décroche pas sauf si tu le cherche vraiment

j'ai pourtant eu un décro involontaire il y a peu dans un tres fort thermique (>+8, j'ai arrêté d'écouter le vario pour me concentrer sur le pilotage). Enfin je pense car je n'ai pas eu trop le temps de voir la voile, mais perte totale de pression dans les 2 freins, bascule arrière, et pourtant je n'étais pas planté sur les freins. Trop de freins cependant? une rafale? je ne sais pas. Tout s'est passé très vite comme çà chaque fois que cela part en sucette.
Et le plus surprenant, alors que j'étais concentré sur la tempo de l'abatée à venir (enfin je pensais, du à mes souvenirs de décro en siv), ben..rien...en discutant avec un pote on s'est dit que le thermique avait amorti l'abatée naturellement.
Voila , tout à fait probable que j'ai fait une erreur mais en tout cas je ne l'ai pas cherché!
a relire la phrase de téquila je me rends compte que je ne comprends pas très bien "calée devant"...Une explication svp?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 03 Juin 2011 - 21:34:55
Je pense que tu t'es pris une frontale à 100% ou proche des 100% tout simplement.....Les symptômes ressembles....plus de pression dans les freins + bascule arrière !

Le décro avec la bascule, si tu n'as pas attendu d'être sous l'aile pour faire marche arrière et attendre la porte de sortie pour faire bras haut tu aurais eu abattée aérodynamique de 90° + abattée pendulaire de j'sais pas disons 20 ou 30° donc l'aile passe sous l'horizon tu t'en souviendrais....

une sortie de frontale rien à voir, au pire tu fais un peu de parachutale et une toute petite abattée mais rien de méchant !

Dav


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tequila le 03 Juin 2011 - 22:02:57
Je suis pas un spécialiste mais je crois que le centre de poussée est légèrement en avant du centre de gravite mais a confirmer


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Patrick Samoens le 03 Juin 2011 - 23:45:18
Je suis pas un spécialiste mais je crois que le centre de poussée est légèrement en avant du centre de gravite mais a confirmer

Réponse à - 6 points !   ;)

En vol équilibré, le centre de gravité est toujours à la verticale du centre de poussée (comme un saucisson pendu sous son clou).

Uns voile centrée avant est un profil dont le centre de poussée (point d'action de la RFA) est plutôt sur l'avant de l'aile, centré arrière le centre de poussée est un peu plus vers l'arrière. Une aile centrée avant est plus puissante, cabre moins en entrée de thermique, est un peu plus solide du bord d'attaque. A l'inverse, celles centrées arrière sont plus manoeuvrantes (le lacet est moins bridé par le couple centre de poussée/centre de trainé) et plus amorties. Comme toujours, le problème du concepteur est de trouver le bon compromis.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: bruno74 le 04 Juin 2011 - 13:07:16
merci patrick de ces précisions!
j'essaierais de m'en souvenir pour le BPC

Citation
Je pense que tu t'es pris une frontale à 100% ou proche des 100% tout simplement.....Les symptômes ressembles....plus de pression dans les freins + bascule arrière !

Le décro avec la bascule, si tu n'as pas attendu d'être sous l'aile pour faire marche arrière et attendre la porte de sortie pour faire bras haut tu aurais eu abattée aérodynamique de 90° + abattée pendulaire de j'sais pas disons 20 ou 30° donc l'aile passe sous l'horizon tu t'en souviendrais....

une sortie de frontale rien à voir, au pire tu fais un peu de parachutale et une toute petite abattée mais rien de méchant !

du coup je comprends mieux! j'ai testé l'abatée à 180° en siv (grosse erreur de ma part), la détente qui a suivi -et oh bonjour le bord de fuite...- et c'est pour ça que j'étais à fond concentrée sur celle-ci ..qui n'est pas venue:)
merci!
bruno


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: frigorifix le 06 Juin 2011 - 12:52:46
'ai pourtant eu un décro involontaire il y a peu dans un tres fort thermique (>+8, j'ai arrêté d'écouter le vario pour me concentrer sur le pilotage). Enfin je pense car je n'ai pas eu trop le temps de voir la voile, mais perte totale de pression dans les 2 freins, bascule arrière, et pourtant je n'étais pas planté sur les freins.

Ça pourrait tout à fait être une énorme frontale... Ça semble nettement plus probable qu'un décrochage "spontané".


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: David Blues le 04 Octobre 2011 - 11:42:09
Moi j'ai fait mes premiers décro tous seul fermetures ect ...
 
SI tu veux en savoir plus ? :)


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 04 Octobre 2011 - 21:09:54
'ai pourtant eu un décro involontaire il y a peu dans un tres fort thermique (>+8, j'ai arrêté d'écouter le vario pour me concentrer sur le pilotage). Enfin je pense car je n'ai pas eu trop le temps de voir la voile, mais perte totale de pression dans les 2 freins, bascule arrière, et pourtant je n'étais pas planté sur les freins.

Ça pourrait tout à fait être une énorme frontale... Ça semble nettement plus probable qu'un décrochage "spontané".


normalement suite a une frontal y a pas des grosse abattée, style je risque de tombé dans la voile, pour le décro involontaire j'ai déjà vécu et la tempo est tonique.
 y a peut être des cas de frontal isolé et qui abat comme pour un décro,  :grat:  ou pas?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: jagger38 le 17 Octobre 2011 - 14:24:42
Bonjour,

je voudrais avoir des témoignages de pilotes qui ont fait leurs 1ers décros "tout seuls", càd hors stage pilotage/SIV. Ou même pas au-dessus de l'eau.

C'est bien beau de lire partout que c'est de l'inconscience pure, mais est-ce que certains (ici) l'ont tenté? Est-ce que ça a été? Est-ce que vous (dé)conseilleriez d'essayer?


moi j'en est fais un ça va j'ai appris tout seul sa permet de mieux connaitre ça voile et les reflex qui faut avoir et faire ça en haute altitude pour la sécuriter. sinon pour moi ça c'est bien passé maintenant j'en suis au moins à mon 30eme, j'aime bien la marche arrière ^^, alors faite gaffe de ne pas remonter les mains pendant que la voile passe en marche arrière pour avoir une grosse abatée et finir dans ça voile :(  .   reconstruire le profil correctement en remontant doucement les mains ensuite attendre que la voile passe juste après le centre et relever les mains ensuite temporiser l'abattée comme toute les abattées ^^  bon voool à tous


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 17 Octobre 2011 - 22:38:54
surtout ca dépend de la voile, y en qui demande pas une grande dextérité, et d'autre ou l'erreur peut être dramatique, cravate, forte abatée.
j'ai fait un décro une fois tout seul sous le vent d'un relief, j'avais décroché la voile ne sachant pas trop quoi faire dans la situation ou j'étais (ca c est bien passé j'avais un ange gardien ce jour la), par la suite j'ai fais ca avec un moniteur et c'est quand même plus sécurisant, y a eu pas mal de carton du a des décro mal géré.
si on ce pose la question de savoir si on peut faire un décro tout seul ou pas, ca répond a en grande partie a la question.
avec une voile école y a de grande chance que ca ce passe bien, mais y a toujours une inconnue.
pour un première essai sur le dur, choisi un endroit avec de joli touffu.

ceux qui tente tout seul ne sont pas tous forcement des inconscients, même si dans lot y en a. certain pilotes qui ont un bon sens de l'analyse et qui peuvent évoluer tout seul, mais la majorité auront besoin d'un mentor pour progresser, comme moi par exemple.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 19 Octobre 2011 - 18:28:02
Bonjour,

je voudrais avoir des témoignages de pilotes qui ont fait leurs 1ers décros "tout seuls", càd hors stage pilotage/SIV. Ou même pas au-dessus de l'eau.

C'est bien beau de lire partout que c'est de l'inconscience pure, mais est-ce que certains (ici) l'ont tenté? Est-ce que ça a été? Est-ce que vous (dé)conseilleriez d'essayer?


Jamais osé pour ma part car vu comme ça part en live à la moindre erreur j'ai préféré assurer le coups et ne faire cela qu'en SIV.

J'en ai fait une quinzaine depuis mais à y réfléchir faudrait p'tet que je me lâche un de ces 4 au dessus de la forêt car c'est comme tout, le faire 15 fois au dessus de l'eau en SIV cela ne sert à rien si tu ne t'entraines pas de temps en temps.
Car sinon le jour où t'en as vraiment besoin pour défaire une méga cravate pas certain que tu oses le faire si tu n'es pas confiant dans tes décros

J'ai déjà commencé par faire mes 2 premières SAT hors SIV (les 10 premières ont été faites en SIV) au dessus de St Naz cette semaine, c'est déjà ça.....le décro on verra cet hiver  :banane:
Tu me diras j'aurais p'tet mieux fait de commencer par les décros :tomate: mais je sentais mieux les SAT !

YoDav


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 19 Octobre 2011 - 18:33:36
La SAT, c'est simplissime. C'est plus quand ça merde le problème. Mais techniquement, ça reste au niveau 0... Quand tu perces un peu dynamiquement et que ça part en vrille twistée, il vaut mieux avoir les idées claires...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 19 Octobre 2011 - 18:37:17
c'est bien pour cela que je sentais mieux la SAT......et comme j'avais déjà percé une SAT en entré en SIV j'y suis allé tout doux car ça part effectivement bien en sucette !

Ma première au dessus de St Naz était ratée d'ailleurs car entrée trop lente et du coups c'était un 360/SAT face planète avec un bout d'aile fermé mais pas une SAT même si le vent relatif me venait de l'arrière.

YoDav



Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Patrick Samoens le 19 Octobre 2011 - 18:48:14

avec une voile école y a de grande chance que ca ce passe bien, mais y a toujours une inconnue.


Détrompe toi, c'est avec une aile école que le risque de tomber dans la voile est le plus fort.

Le suspentage est relativement plus court ce qui diminue la stabilité pendulaire.

Le profil est plus solide et réouvre plus vite.

L'aile est plus stable en tangage et cherchera à revoler le plus vite possible.

Ces facteurs favorisent le risque de tomber dans sa voile sur un retour de décrochage mal maitrisé. C'est l'une des seule configuration d'incident de vol où je préfère être sous une voile plus performante.

 :prof:   Démonstration !   Attention séquence émotion  :affraid:

http://www.dailymotion.com/video/xbj365_chute-dans-la-voile_sport


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 19 Octobre 2011 - 18:54:43
Ah oui ça calme !

 :sos:  :sos: elle est où la sortie ?.....alors faut suivre les coutures qu'on m'a dit......ok mais dans quel sens.....et puis elles font chier aussi ces suspentes elles m'empêchent de bouger.....

Ca fait froid dans le dos quand même  :sos:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tontonlulu le 19 Octobre 2011 - 20:02:11

ce qui diminue la stabilité pendulaire....

L'aile est plus stable en tangage ...


Ya pas comme une C.. dans le potage là?
Moi y'en a pas comprendre...peux tu développer?
Merci


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 19 Octobre 2011 - 20:10:10
effectivement, ca fait un peut peur, mais laisser voler quand la voile est derrière c'est vraiment pas une bonne idée  :affraid: .
avant de faire des décro tout seul, faut repérer la position de la voile dans l'espace, le tangage classique ou 360 sortie chandelle, sont de très bonne exercice pour savoir donner le coup de frein au bon moment, surtout avec de bonne chandelle en sortie de 360 et une tempo au mauvais moment et c'est la frontal assurer, avec de bonne base on élimine pas mal de problème.


pour le coup des voile école plus dangereuse en décro  :grat: j'ai eu une sky brontes et le décro était une formalité, je préfère une voile qui shoot, plutôt qu'une cravate ou des twiste (le problème des voile perf)
c'est pour ca que la tempo y a que ca de vrais.



Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Patrick Samoens le 19 Octobre 2011 - 21:10:38

ce qui diminue la stabilité pendulaire....

L'aile est plus stable en tangage ...


Ya pas comme une C.. dans le potage là?
Moi y'en a pas comprendre...peux tu développer?
Merci

Il y a deux notions totalement différentes :

- Le rappel pendulaire du au profil. Une voile école est conçue autour d'un profil très stable qui a tendance à ramener plus violemment la voile en cas de tangage. De plus, une voile école reprend vite sa forme ce qui lui permet de plonger plus loin vers l'avant. Avec une voile "performance", le profil ne se reconstruit pas aussi vite et un profil "en vrac" frottera plus. La trainée engendrée empêche la voile de plonger trop loin.

- Le suspentage plus court des voiles écoles qui créé un équilibre pendulaire moins fort. Imaginez un saucisson suspendu à une ficelle plus ou moins longue. Plus on est bas sous la voile, plus on est stable.

Pour Tanga, je ne parle que du risque d’abatée importante et de chute dans la voile, pas de cravates ou d'autres trucs "exotiques qui sont effectivement plus faciles a gérer sous une voile à faibles allongement.


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: Robou le 19 Octobre 2011 - 21:42:58
Mais, sur la vidéo c'est juste l'abattée qui est mal arrêtée ou bien il a fait une erreur avant ?


Titre: Re : Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: Patrick Samoens le 19 Octobre 2011 - 22:15:02
Mais, sur la vidéo c'est juste l'abattée qui est mal arrêtée ou bien il a fait une erreur avant ?

Le pilote loupe les deux premières sorties et maintient sa voile en décrochage non stabilisé. Au troisième décrochages, il part violemment en arrière sur une espèce de décrochage dynamique, il relève les mains au pire moment (ou se fait soulever les mains par l'à-coup). L'abattée qui s'en suit est violente et quasi irrécupérable car les suspentes sont détendues.

C'est pourquoi il est important de relever légèrement les mains quand la voile à fini son premier décrochage. Cela permet une reconstruction du profil à la verticale du pilote et évite les à-coups qui peuvent mener à une abatée irréversible comme sur la vidéo.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Robou le 20 Octobre 2011 - 00:41:26
ok merci je vois un peu mieux. (j'ai jamais fait de décro) La première sortie c'en est quand même pas vraiment une la voile est à peine reconstruite et surtout encore en tangage. la deuxième idem. Par la mauvaise qualité de la vidéo je pensais que le mec gardais toujours les bras en bas jusq'au 3eme mouvement et là il rate la gestion de l'abatée.

Bref, sinon je pense qu'aujourd'hui il y a tellement de moyens de s'informer autres qu'en école (revues, vidéos comme celle ci ou d'acro, forums) que l'on peut tout à fait réunir tout les bagages (théo et pratique) pour faire son truc tout seul. Reste le choix à faire de le réaliser ou non en milieu adapté sécurisé :

C'est comme pour une marche d'approche au pied d'une grande voie d'escalade. On a le casque à portée de main car on est pas encore tout équipé, mais des pierres peuvent tomber du haut. Certains ne mettent pas le casque ("on est pas en train de grimper"), d'autres choisissent la sécu.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 20 Octobre 2011 - 14:19:42
les article sur internet, ne remplacerons pas un moniteur surtout pour les novices, bon nombre de pilote en stage ne savent pas gérer l'axe de tangage, freine souvent trop tôt, et sont persuadé de connaitre parfaitement le bon moment de la tempos, la vidéo montre souvent le contraire. Le nombre trop important d'accident en est le résultat. je pense que la rubrique accident du forum parle d'elle même.
un stage coute cher, n'est pas un remède a tout les mots, mais aide a progresser plus proprement et de limiter les risques.
depuis que je vole 4 ans environs, j'ai vu trop de cartons, et des amis que je ne reverrais plus, chaque année y a un enterrement. ( ca m'a fait réfléchir a ma façon de pratiquer, et prendre de la marge en plus)



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Robou le 20 Octobre 2011 - 14:43:10
oui oui je suis d'accord avec toi, et je ne parlais pas des novices encore un peu inconscients car pas encore assez informés, mais de ceux qui commencent à être dans le milieu, qui réfléchissent à leur progression. C'est dur de rester objectif et humble c'est sûr ! Mais moi ça fait aussi 4 ans que je vole tout seul et je commence à avoir fait le tour de ma voile, j'ai pas encore le fric pour un stage siv mais à force de lire des articles de presse, analyser des vidéos, fait des gonflages voile en marche arrière etc, je suis vraiment convaincu d'avoir le nécessaire pour, mais je pense que je ne le ferai quand même pas tout seul, vu qu'il y a un ustensile de sécurité adapté pas loin : le stage.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Lololo le 20 Octobre 2011 - 15:10:42
vraiment convaincu d'avoir le nécessaire pour, mais je pense que je ne le ferai quand même pas tout seul, vu qu'il y a un ustensile de sécurité adapté pas loin : le stage.
Mouais ce que les videos montrent pas forcément c'est comment ca secoue avant de passer en marche arrière de sécurité... Et là, ben soit tu gaines, t'arrives à pas avoir une remonté dissymétrique et ça se passe pas trop mal, soit y'a un truc qui merde et le sketch commence. Faut se gaffer entre l'impression de savoir faire et la réalité. Dans mon fauteuil c'est débile, anodin et ça fait pas peur le décro. En plus en regardant les videos tu te dis que le gars qui se croute c'est un manche, qu'il a mal géré et tu sais de suite pourquoi. Mais c'est bizarre, à chaque fois que je suis dans le bout de transition pour me foutre au dessus du lac juste avant d'envoyer la sauce, ben je serre un peu les fesses quand même  :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Robou le 20 Octobre 2011 - 15:44:49
exact  c'est tous des nuls ! :prof:  :mdr:  :trinq:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 20 Octobre 2011 - 20:17:27
Allez, un an et de mi après, je vais vous raconter ce qui s'est passé.

C'est moi qui ai démarré ce fil, parce que j'avais envie de faire des décros dans mon coin, comme j'avais toujours fait pour le reste (360 face planète, fermetures,...). J'ai bien lu tous les conseils, notamment celui de faire mes premiers décrochages en SIV. J'ai bien pesé le pour et le contre, et pour finir j'ai décidé de tenter le coup, un jour où je le sentirais.

Ce jour est venu. C'était lors d'un vol du soir à Agy, j'avais pleiiiin de gaz, je le "sentais". Je me suis avancé dans un box qui me permettait d'avoir du gaz, de la marge par rapport au relief, mais de ne pas finir dans Cluses si ça n'allait pas. J'étais en vol avec deux amis. J'ai décroché mais mal, pas symétrique. En plus, ma sellette était mal réglée: le support dorsal, qui fait l'objet d'une boucle supplémentaire sur la Vamp, n'était pas connecté aux maillons (faut dire, dans le mode d'emploi, sup'air ne dit pas à quoi ça sert cette petite boucle... il faut la connecter au maillon, mais ce n'est pas mentionné, et je croyais qye c'était pour attacher le cocon en option - bref, je suis idiot).

Enfin bon ça ne s'est pas bien passé du tout, et je me suis retrouvé twist-twist-twist-twisté à mort en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire. La suite est prévisible: après beaucoup de gaz consommé à essayer de me remettre en vol, je fais secours.
La brise me ramène sur le Chevran, dans les arbres, où je ne me fais pas mal du tout. Quelqu'un dans Cluses m'a vu tomber et a appelé les secours, si bien que l'hélico est là bien avant que mes amis aient pu me rejoindre pour m'aider à descendre de l'arbre (j'étais à 18 mètres du sol, pas question de descendre tout seul). Du coup, on va manger des diots et boire du vin blanc chez une amie à Cluses.

Le lendemain, nous sommes allés chercher mon aile. Il y avait un pote (un de ceux qui étaient en l'air avec moi), l'amie de Cluses, un élagueur-guide, et un chasseur, qui connaît bien le Chevran. Parce qu'il faut savoir que sur le Chevran, il n'y a pas de sentiers de rando... le chasseur a été bien utile et hyper sympa.
On trouve rapidement mon matos, l'élagueur récupère l'aile en 10 minutes, et on va boire un coup chez le père du chasseur (il est 11h...). L'aile n'a rien, le secours non plus.

Je suis passé dans le journal, où il était écrit que j'avais été emmené à l'hôpital mais que "selon un 1er diagnostic, mes blessures n'étaient pas graves", ce qui est drôle parce que je n'avais pas une égratignure et que, comme je l'ai écrit, au lieu de l'hôpital j'ai mangé des diots. Mais j'ai appris par la suite que le Daubé est obligé d'écrire que j'ai été à l'hosto car normalement les secours ont l'obligation d'y emmener les secourus, ce qu'ils n'avaient bien sûr pas fait car il était évident que je n'avais rien du tout (hereusement qu'ils ne m'ont pas privé de diots, vindieu!).

Au final on s'est bien amusés, c'était l'aventure pour récupérer l'aile. Deux semaines plus tard, je faisais d'autres décros... en SIV à Annecy ;-). Ca a continué à mal se passer jusqu'à ce que je règle ma sellette comme il faut, mais je n'ai plus fait secours.

J'ai perdu le fil de discussion de vue, mais je vois qu'il est toujours actif, c'est drôle!

Maintenant, j'ai une bonne grosse centaine de décros à mon actif, et je me porte bien de ce côté- là.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: flaille le 20 Octobre 2011 - 20:30:14
interessant ton témoignage Laurent!
Je me suis posé la question aussi à plusieurs reprises. Tout seul ou pas tout seul?
Un jour, perché à 2200 m en plaine, soit 1800m de gaz, avec l'usport, au dessus de la plaine, et puis non, je ne me suis pas lancé, (en plus c'était perdre du gaz inutilement en cours de cross :lol: )
Et puis un jour à Passy, j'avais la montana d'un pote et arrivé avec 400m de gaz au dessus de l'attéro, j'ai débranché le cerveau et mis les mains au cul. ca s'est plutôt bien passé, malgré une légère dissymétrie qui 'ma fais faire 1/4 de tour à droite.
Mais pour l'usport, je me tate encore... elle ne shoot pas fort, enfin si mais elle prévient tôt... mais le risque de cravate fait réfléchir.
Donc je verrai si un jour au dessus de saint hil avec du gaz cet hiver, je débranche le cerveau. :bu:




Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Alexander le 20 Octobre 2011 - 21:32:32
Je ne comprends pas : c'est encore plus dur d'aller le faire une paire de fois en SIV ou bien ?


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Lololo le 21 Octobre 2011 - 08:00:47
Je ne comprends pas : c'est encore plus dur d'aller le faire une paire de fois en SIV ou bien ?
Nan mais c'est une paire de fois plus cher  :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 21 Octobre 2011 - 08:18:06
 :coucou:

Pour moi, avec le recul, la question ne se pose même plus. C'est évidemment faisable de le tenter tout seul, mais je pense que dans la très grande majorité des cas, au mieux ça ne sert à rien. Parce qu'on va pouvoir faire des décros mais généralement, ça ne permet pas de comprendre suffisamment la figure. Et du coup, on finit quand même par le faire en SIV.

Je me trompe peut-être, j'aimerais bien avoir l'avis de pilotes qui ont parfaitement maîtrisé le décro tout seuls, sans jamais avoir besoin de le faire en SIV. Mais tous ceux que j'ai croisés jusqu'ici (moi y compris) ont dû le faire en SIV pour bien le maîtriser.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 21 Octobre 2011 - 08:52:15
Moi je trouve ça très courageux (pour pas dire autre chose dans certain cas) de se lancer seul. Souvent ça marche pas trop mal. Mais si je regarde dans ma bulle parapente, les statistiques ne sont pas trop en faveur des apprentis qui font ça dans leur coin. C'est peut être un biais de mes observations, ou c'est peut être la sélection naturelle :D.
Ce que je ne comprend pas trop, c'est l'intérêt de la "figure". Je trouve le décro vraiment pas agréable, moche et rarement utile (même si des fois, oui, ça peut l'être) [en dehors du décro dynamique]. Si le sujet était "le mac twists tout seul" ou "l'hélico tout seul", je pourrais mieux comprendre. Mais le décro ? Pour certains ici, je vois (notamment ceux qui s'éclatent en FS2  :( ), mais les autres, c'est pour enchaîner sur de l'acro ou juste pour la beauté de la chose ? Si c'est pour enchaîner sur de l'acro, c'est aussi pour le faire seul dans son coin ?

Pour rajouter mon expérience aux stats, j'ai fait 6 ou 7 SIV, à chacun j'ai fait plusieurs décros (et d'autres trucs), et le plus gros vrac qui me soit arrivé, c'est un demi-tour de twist (sur mon avatar). Ce qui bizarrement me freine un peu à essayer seul de mon côté, car je n'ai jamais eu à gérer de véritable vrac. Quelqu'un a déjà essayé de forcer une autorot twistée en SIV ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 21 Octobre 2011 - 09:03:41
Eh bien l'intérêt, c'est juste... la curiosité. Pour moi, il est utile de connaître toutes les situations possibles en parapente, ou en tout cas un max. Ca augmente mon nombre d'outils de survie. En plus, le décrochage est la voie obligée pour la voltige!

Et contrairement à toi, je trouve qu'un décro, même statique, ça peut être joli. Les goûts et les couleurs...

Mais c'est vrai qu'en Aspen ça a l'air particulièrement inconfortable! Mes premiers décros c'était sous ma Rush 2, et avec une sellette bien réglée ça se passe très bien. J'ai dû y prendre goût. Tu verras, avec la FS2 ;-)

Mais maintenant je déconseille aux débutants-en-décro de faire leurs premiers essais hors SIV, pour les mêmes raisons que Mathieu.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: marc le 21 Octobre 2011 - 09:12:23
Eh bien l'intérêt, c'est juste... la curiosité. Pour moi, il est utile de connaître toutes les situations possibles en parapente, ou en tout cas un max. Ca augmente mon nombre d'outils de survie. En plus, le décrochage est la voie obligée pour la voltige!

Sur le fond, je suis d'accord. Mais quand l'apprentissage te fait beaucoup réduire tes marges, est-ce un bon calcul ? "Je me met dans le rouge pour être un peu plus dans le vert après" :grat: Si le véritable but c'est la sécurité, tu peux aller faire un stage... Si le but c'est de s'amuser par contre, c'est autre chose évidemment !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Lololo le 21 Octobre 2011 - 09:40:20
Je relativise un tout petit peu sur le côté "en stage c'est en sécurité".
C'est sur que le bateau et la flotte c'est toujours mieux que seul au dessus des arbres. Mais bon, en stage on est quand même tout seul dans la sellette.
T'as bien un gars qui te dis des trucs dans l'oreillette, mais en cas de sketch, l'utilité est réduite et ça sert surtout à te confirmer qu'il faut tirer le secours au bout d'un moment. Je touche du bois (je suis jamais allé jusqu’à l'eau), mais en cas de pépins dans mes SIV, j'ai jamais attendu que le gazier me dise quoi faire pour essayer de sortir du bordel.
Pour mon cas personnel, le fait de faire ça en stage c'est uniquement pour la motivation. J'ai payé pour envoyer, donc faut-y aller. Par contre je suis persuadé qu'une fois que je suis dans mon truc, le gars à la radio il me sert à rien. Par contre le retour extérieur une fois posé est lui très intéressant.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 21 Octobre 2011 - 09:50:00
"en stage c'est en sécurité" => rien n'est absolu et c'est certainement pas ce que je pense. Par contre "en stage, c'est plus en sécurité", j'y crois (moniteur en radio, debrief entre chaque vol, debrief vidéo entre chaque journée). Ça serait faux pour le gars qui penserait être dans une bulle grâce au moniteur en radio et qui déposerait le cerveau.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 21 Octobre 2011 - 10:50:02
Ben en stage, t'as:
- le cadre sécurisé
- l'encadrement avec les conseils qui vont biens et qui te donnent les bons réflexes (vérification matos, explications de la figure, erreurs à éviter)
- le suivi en direct par l'oreillette.

Et ça c'est juste pour l'aspect sécurité! Mais pour l'aspect progression, t'as aussi le débriefing, la vidéo, etc.


Sinon, Marc, concernant l'intérêt du décro, pour moi la question ne se pose pas vraiment. D'une part c'est incontournable pour qui veut tâter un peu de voltige, mais je trouve que ça fait aussi partie du bagage général à avoir pour être un pilote "complet", c'est-à-dire capable de s'adapter à un maximum de situations (y compris vrac). Ca te donne à la fois confiance et précision en dehors du domaine de vol, ce qui peut être utile même à un pilote de cross.

Perso, je me poserais plutôt la question de l'intérêt de la SAT, qui n'apprend pas grand-chose, ne fait pas bcp de bien à la voile et n'est pas la plus "jouissive" des figures (à mon goût). Bon, à la rigueur ça fait joli...  :mrgreen: Les figures dynamiques (wings et inversions) et les décros sont à la fois plus difficiles, plus utiles et surtout plus jouissifs.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Le bandit démasqué le 21 Octobre 2011 - 11:08:11
Ce que je ne comprend pas trop, c'est l'intérêt de la "figure".

Pour moi, le décro n'est pas une figure, c'est un outil (une sorte de poignée de scour supplémentaire).
Indispensable pour l'acro, et rassurant pour le cross.
Je me suis retrouvé deux fois en décro en compète, une fois involontairement, une autre fois volontairement (suite à un autre sketch involontaire).
Ca me rassure de savoir que je peux le faire sereinement à n'importe quel moment d'un vol, excepté à l'atterrissage ... (bien que ça m'est déjà traversé la tête en envisageant un arbrissage).

Chacun fait comme il veut, mais la compréhension du processus est quand même bien plus certaine en stage. Personnellement, je n'ai pas osé tenter ça tout seul.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Benoit 2R le 21 Octobre 2011 - 12:57:19
:coucou:
Je me trompe peut-être, j'aimerais bien avoir l'avis de pilotes qui ont parfaitement maîtrisé le décro tout seuls, sans jamais avoir besoin de le faire en SIV. Mais tous ceux que j'ai croisés jusqu'ici (moi y compris) ont dû le faire en SIV pour bien le maîtriser.

Jamais fait de SIV et ça a été pour le décro. Si ce n'est un décro où mon vario est venu s’emmêler à ma drisse de frein m'obligeant à faire une sortie sport en 360 engagé (en cocon qui plus est).

Mais je vais peut-être succomber à la mode du SIV pour le tumbling avec la supersonic, là ça commence à être chaud.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 21 Octobre 2011 - 14:20:41
Ah bah on va dire que t'es l'exception qui confirme la règle!  ;)

Mais bravo en tout cas, parce que je pense que ça demande beaucoup plus de "travail" et de rigueur que d'apprendre en SIV...



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit 2R le 21 Octobre 2011 - 14:35:36
Cependant j'avais déjà un paquet d'heures en voltige aérienne avion et planeur avant de me lancer en parapente, donc c'est un peu de la triche  :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 21 Octobre 2011 - 16:08:42
Cependant j'avais déjà un paquet d'heures en voltige aérienne avion et planeur avant de me lancer en parapente, donc c'est un peu de la triche  :mrgreen:
Tiens, c'est un peu HS, mais c'est un point intéressant, ça : à quel point et comment estimes-tu que ton bagage en voltige aérienne avion et planeur t'es utile en parapente (voltige ou pas) ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit 2R le 21 Octobre 2011 - 16:31:24
Oula ! C'est une question à discuter autour d'une bière : c'est un sujet de thèse ça, il y aurait de quoi en écrire des pages  :lol:

Mais de mon avis : tout ce qui crée de l'expérience aéro est bénéfique quelle qu'en soit la pratique. Raison pour laquelle je conseille carrément de ne pas se cantonner au parapente et d'aller découvrir les autres disciplines, même si c'est juste pour un baptême de l'air. Je pense que le plus utile c'est l'ouverture d'esprit  ;)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: marc le 21 Octobre 2011 - 16:54:18
Si tout se passe bien, un ami me fait un baptême de voltige en CAP assez rapidement, je suis *impatient* !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 21 Octobre 2011 - 18:23:27
J'pense que c'est utile de maitriser le décro on ne sait jamais des fois un bon reset ça peut quand même être pas mal.
J'ai un pote qui a perdu 600m de Gaz dans un sketch pour finalement tirer le secours.....un bon décro aurait sans doute été pas trop mal....enfin je trouve.

Par contre dans la majeure partie des cas cela ne servira à rien : trop proche du relief, des arbres, autres voiles autour, etc......mieux vaut garder le CAP et faire bras haut de sécurité accroché aux élévateurs pour moi.........pour la voltige, je ne dis pas, cela me semble être la base.
Je me posais justement la question de m'en faire un seul de décro avec ma Delta (mais risque de cravate).....puis en fait non....je vais en refaire qquns cet hiver avec ma golden2 car je la connais (y compris en décro) et si un jour j'en ai besoin avec la Delta alors je le ferai à ce moment là.

Sinon ce qui me semblerait bcp plus utile de travailler c'est la manœuvre d'évitement et l'amorce de vrille.....j'ai eu l'occasion d'en percer une en SIV et croyez moi c'est pas mal de le vivre une fois dans sa vie pour savoir ce que ça peut faire.

=> par contre d'ici à jouer à faire cela seul en dehors du SIV.....et bien à vous de choisir mais voici une amorce de vrie percée (demi aile décrochée) pour vous faire une idée :

http://vimeo.com/24886329


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: flaille le 21 Octobre 2011 - 18:27:19

Perso, je me poserais plutôt la question de l'intérêt de la SAT, qui n'apprend pas grand-chose, ne fait pas bcp de bien à la voile et n'est pas la plus "jouissive" des figures (à mon goût). Bon, à la rigueur ça fait joli...  :mrgreen: Les figures dynamiques (wings et inversions) et les décros sont à la fois plus difficiles, plus utiles et surtout plus jouissifs.


Il y a quand même au moins un élement qui rapproche la sat des autres figures que tu cites au dessus (inversion, wings ou décro), C'est le timing. Si tu tires trop tôt, tu la perces, trop tard, tu te retrouves en troicisse avec un vieux flappement. C'est aussi une valeur ajoutée dans ton bagage technique lorsque tu "sens" le timing.


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 21 Octobre 2011 - 20:50:22
Il y a quand même au moins un élement qui rapproche la sat des autres figures que tu cites au dessus (inversion, wings ou décro), C'est le timing. Si tu tires trop tôt, tu la perces, trop tard, tu te retrouves en troicisse avec un vieux flappement. C'est aussi une valeur ajoutée dans ton bagage technique lorsque tu "sens" le timing.


D'accord avec toi techniquement sur la SAT mais nan pêche qu'à part faire le kakou devant les gonzesses la SAT ne sert à rien  :banane:  Sauf à faire plaisir à ton Ego.....
C'est vachement plus facile de faire des SAT que des beaux wings over avec 270° de rotation à chaque inversion !

mais bon j'aime bien les SAT aussi  :ppte: c'est bon aussi d'envoyer un peu  :bravo:


Titre: Re : Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: laurentgedm le 21 Octobre 2011 - 21:12:03

C'est vachement plus facile de faire des SAT que des beaux wings over avec 270° de rotation à chaque inversion !

270°?????? Waouuuuuw!!!!!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: dravier le 21 Octobre 2011 - 21:34:47
Juste pour être certain que l'on se comprenne bien, je parle des degrés sur une boussole.....si tu fais 180° cela veut dire que tu fais nord/sud à chaque fois (ou est/ouest comme tu veux :o)....dans la pratique tu arrives à peu près à la hauteur de ton aile (enfin pour les miens), au delà ton aile se trouve entre toi et la planète......et c'est ce que David Eyraud appelle les trajectoires circulaires.

Enfin tout cela pour dire que pour faire cela il ne suffit pas de débrancher le cerveau comme en décro mais faut avoir un timing parfait !

YoDav


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: Mathieu le 21 Octobre 2011 - 22:21:50
Il y a quand même au moins un élement qui rapproche la sat des autres figures que tu cites au dessus (inversion, wings ou décro), C'est le timing. Si tu tires trop tôt, tu la perces, trop tard, tu te retrouves en troicisse avec un vieux flappement. C'est aussi une valeur ajoutée dans ton bagage technique lorsque tu "sens" le timing.

Dans le principe, t'as raison Olive, mais si tu pousses un peu le raisonnement, je trouve que les beaux wingovers maintenus dans la durée, avec une voile de surface normale, sont bien plus exigeants au niveau timing que la SAT. Et au-delà du timing, ils t'apporte énormément plus en matière de pilotage que de tirer une SAT.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Barney_Gumble le 04 Juillet 2012 - 21:56:09
Petit déterrage du sujet...
J'ai fait mes premiers décros tout seul. Je dis MES car j'ai dû en faire 2 de plus en moins d'une minute pour rattraper les conneries du premier. Souvenir lointain (c'était il y a 10 ans, 2002) sous une Astral 2. C'est simple, j'ai fait tout ce qu'il ne fallait pas: vol mains hautes, puis on descend tout, et on relève les mains brusquement juste quand la voile "part en arrière". Je suis donc (logiquement) passé très très très près du bord d'attaque et je ne suis pas pressé de revoir la voile aussi bas. Il s'en suit une très grosse fermeture à droite, beaucoup d'énergie dans la voile (la remise sous tension très brutale des suspentes n'a pas due aider) et autorot' a fond les ballons... Cravatte aussi. Je contre (à peine appuyé) et décroche ainsi la demi aile ouverte (ouf ça s'arrête de tourner), stabilisation cette fois (j'ai vite appris sur ce coup là), réouverture (sans doute un peu précoce aussi), toujours la cravate (mais plus petite) et virage plus doux.
Cette fois troisième décro, plus zen, réouverture correcte sans cravate, ça vole enfin...
Au final, j'ai retrouvé un vol stable à 100 m sol, juste de quoi rentrer au terrain, après un sketch de plus de 500m.
Le lendemain j'ai acheté un secours, et j'ai décidé d'arrêter d'être un jeune blaireau qui se croyait fort.  :vrac:  :vrac:
Depuis, je suis repassé par des décros dynamiques, mais il faut bien reconnaitre qu'en vol normal, ce que l'on a à gérer est quand même très différents, d'amplitude moindre.

Il faut quand même préciser qu'à l'époque j'étais inconscient (la preuve) et très mal informé (LCDV  n'était pas là :ppte: ), et on ajoute à cela un excès de confiance dans des conditions où "rien ne peut arriver" (Allevard, 20h, air très calme, beaucoup de gaz). Ca ne veut pas dire que faire un décro seul soit impossible, mais il faut être sûr de ses gestes et de son comportement (aussi simple soient-ils), et être sûr d'un truc que l'on ne connait pas avec tant de risque à la clé, c'est pas évident... Bien que je trouve mon erreur particulièrement grossière ce jour là (et donc il est facile de ne pas la faire), cette expérience m'encourage quand même à suggérer la supervision de quelqu'un de compétent.

A noter tout de même que j'aurais pu me faire mal à l'attéro, car malgré un total sang froid pendant le sketch, dès qu'il a été terminé, mes jambes était en compote (et je crois que j'ai passé 1/4h assis en position foetal dans l'herbe avant de plier ma voile  :oops: )

Le lendemain, sur le même site un mec vient me voir en me disant qu'il a filmé un sketch la veille, d'un mec avec la même voile que moi (Astral bleu/blanc). J'ai pris l'air de rien, mais si quelqu'un se reconnait, je veux bien voir la vidéo aujourd'hui  :coucou:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 09 Janvier 2013 - 20:46:54
je redéterre le topic

Voila il m'est arrivé une variante de décro assez original, j'ai eu le cas de la vrille, du gros shoot, du redecro, de l'ataque oblique, cravates, mais la  :grat: .
pour faire simple je décroche main sous le cul, je chope ma marche arrière pendant la bascule arrière, mais la la voile revole déjà pas d'abattée donc j'ai remonté les mains direct, je devais avoir les mains un poil plus haute que la marche arrière.
c'est vachement  confortable comme sortie mais vu que c'est pas fait exprès ca compte pas, si en a qui font le même style de décro exprès bien sure  :mrgreen:  merci de me donner une explication rationnel.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: paraseb74 le 10 Janvier 2013 - 19:11:58
salut


 moi ça fais exactement pareille quand je fait un décro puis vais directement au point de marche arrière  sans attendre le rappel pendulaire .

du coup avec le rappel pendulaire  et la position de mes mains pour une marche arrière , l 'aile  va gentillement chercher une porte de sortie  à la fin du rappel , il suffit de lever les main et hop elle revole  sans abatée ;)





Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 15 Janvier 2013 - 08:03:40
c'est ce que je fait normalement mais la je n'est pas eu de marche arrière c'est passé de la bascule arrière a je revol sans abatté, et donc rendu la main.
ca m'est arrivé de passer bras haut alors que la voile décroche la le schoot  :affraid:  mieux vaut ne pas louper la tempo, comme quoi que tout est temporisable  :mrgreen: .


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Farid_Bz le 01 Mai 2014 - 22:32:28
J'ai fais mon premier siv et les premier décro.
J'ai plutôt bien réussi les premiers, ensuite ça c'est dégradé et c'est devenu de moins en moins propre.
Stress des premiers et mauvaise gestion d’énergie... et trop d'enchainement qui m'ont usés donc je subis au dernier, plus de force dans les bras...

D'accord avec ce qui a été dit tout au long de ce fils, quand ça se passe bien c'est super, un peu violent la première bascule arrière mais on s’habitue j'imagine.

Quand ça se passe mal, ça va très vite, et la mieux faut avoir suivis le cursus normal du siv pour savoir gérer un minimum derrière !.
Ce qui ne m'a pas empêché de finir au lac suite à une énorme cravate.

Je referai un siv pour apprendre à trouver plus rapidement la marche arrière et éviter de rester longtemps à se faire secouer dans tous les sens.
Je ne referai pas seul cette manœuvre avant de la maitriser parfaitement.

Comme dit plus haut tirer sur le frein pour décravater c'est nase mais sous stress quand ça va très vite et qu'on arrive pas à attraper le stab .... on se surprend à tirer tout de même sur ce put1 de frein..

(Si ça intéresse toutes les autres vidéos sont sur mon viméo)

http://vimeo.com/93124674




Titre: Re : décro tout seul
Posté par: swaxis38 le 01 Mai 2014 - 22:51:18
merci pour le partage!

c'est là qu'on réalise bien (je parle pour moi) que quand on est occupé à gérer son aile pour éviter l'autorotation, ben on n'a pas assez d'une main pour enrouler les mètres de suspente du stab coté cravate, pour arriver à dé-cravater.

le foutage de gueule par le moniteur du SIV, en direct de l'incident je trouve ça plus que limite de sa part.... :tomate:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Farid_Bz le 01 Mai 2014 - 22:55:12
Exact, c'est pour cela que je suis content d'avoir vécu cet incident en siv, je pense que ça boost l'expérience !
Je sais sur quoi mon concentrer la prochaine fois.

Pour les remarques c'est que je le connais pour avoir fait plusieurs stages avec lui sinon il ne se serait pas permis.
On rigolé juste avant que je décole sur le fait d'aller à l'eau et finalement j'y suis allé, ce qui explique " t'a l'air con" :)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Patrick Samoens le 01 Mai 2014 - 23:02:02
Vidéo intéressante et suffisamment d'humilité pour analyser les erreurs. Merci pour ce partage.  :pouce:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Norby le 01 Mai 2014 - 23:08:38
Oui merci Farid, tres instructif
 karma+

Norbert


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Willow16 le 02 Mai 2014 - 00:47:53
Salut Farid

sur les dernieres, t'as pas un probleme de jambes qui balaient devant au lieu de se trouver sous la sellette?

c'est souvent le souci majeur qui cree un mouvement qui desequilibre et nous met en rotation, empechant une sortie correcte du decro

sinon, ce SIV se fait au treuil ou d'un deco naturel, parce que tu semble avoir pas mal de gaz pour envoyer 5 decros d'affilee

merci pour le partage

 karma+


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Lololo le 02 Mai 2014 - 07:51:42
Juste une petite remarque pour faire avancer... Tu as souvent l'air en apnée. C'est un truc vraiment con, mais apprendre à respirer et à bien s’oxygéner pendant un effort ou un truc stressant ça aide grandement à pas exploser/être dans le gaz...
Bien penser à respirer avec le ventre avant d'envoyer pour se calmer et garder une toute petite partie du cerveau disponible pour se forcer à respirer pendant la manoeuvre...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Farid_Bz le 02 Mai 2014 - 09:20:02
salut,

Oui, les jambes la respiration, c'est des conseils que nous abordons avant le vol, que j'applique sur les premiers décrochages car je suis bien, concentré etc... ensuite je perds peu à peu mes moyens physiques (plus de force dans les bras..) et mental ( manque d'assurance face à ma lucidité du manque d’énergie, problème de concentration du fait du manque de confiance, etc...)
Du coup je ne suis plus dedans du tout sur les deux derniers, les conseils oubliés.... à ce moment je suis déjà quasiment dans l'eau dans mon esprit ! :)

Mais bon, 2 - 3 décro de suite je pense que c'était suffisant sur 1 vol quand on débute, après on voit nettement que ce n'est plus efficace.

A refaire et refaire et refaire, seulement chez nous dans le Nord c'est pas tous les jours qu'on a la possibilité.
En effet c'est un stage au Treuil.



Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Escape le 02 Mai 2014 - 12:49:39
C'est sûr que les enchainements de décros comme ça, ça use les bras ! Au bout de quelques-uns je commence aussi à avoir du mal à percer le point dur !
Moi j'ai l'impression qu'il y a du déséquilibre, mais aussi que tu as raté la MADS de peu, du coup la voile revole sans avoir été bien reconstruite dans l'envergure, d'où la cravate. Je suppose que tu étais trop bas pour redécrocher.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: M@tthieu le 02 Mai 2014 - 12:51:20
Super vidéo pour voir (enfin) ce qui se passe de l'intérieur. C'est vrai que tu n'aurais pas du lui obéir car tes premiers décors étaient super bien et si en plus tu ne le sentais plus... Une fois posé, tu aurais dit "je t'ai pas entendu" lol.
Sinon je pense qu'à la fin le moniteur chantonne pour dissiper le "malaise" d'aller à l'eau.
Merci !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Farid_Bz le 02 Mai 2014 - 14:40:19
C 'est à chacun de trouver son juste milieu.
En en reparlant avec le Mono il m'a dit que dans ce cas c'était à moi d’arrêter, lui il propose et après c'est à nous de voir...

Il préfère voir un pilote au sol dire c'est bon j'en ai assez, qu'un autre lui dire qu'on en a pas effectué suffisamment.

Biensur il faut se forcer un peu dans ce genre de stage car à trop s'écouter on ne ferai plus rien :)


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: akira le 02 Mai 2014 - 16:15:29
Biensur il faut se forcer un peu dans ce genre de stage car à trop s'écouter on ne ferai plus rien :)


Hmmm ... c est comme ca que je me suis retrouve dans le lac apres une derniere tentative d helico.
La tete en haut pour regarder, je sors en decro ... ca shoot et pendant la tempo je regarde la flotte a 50m en dessous de moi ... et la rive tres tres loin ...  :canape:
Meme pas reussi a viser le bateau.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Farid_Bz le 02 Mai 2014 - 18:34:42
Ce que je voulais dire par la c'est surtout que ce type de manœuvres la plupart ne vont pas les faire par "plaisir" et que ça demande un effort, un dépassement de soi ce genre de stage, surtout le premier.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Man's le 02 Mai 2014 - 19:05:37
Et puis c'est clair que pour les décros (et les manoeuvre de SIV en général), ça ne dure pas longtemps mais ça demande une telle concentration que ça pompe une énergie folle, surtout pour le premier ! Pas étonnant que tu n'aies plus eu d'énergie après le troisième...


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: marc le 02 Mai 2014 - 19:13:39
Meme pas reussi a viser le bateau.

clair, la grosse looze!  :canape:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Thomas B le 03 Mai 2014 - 19:45:05
Heu...il me semble sur ta video que tu ne tiens pas tes maillons avec tes mains. Dans ce cas c'est sur que ta position est difficile a tenir en plus d'être instable.

Thomas.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Willow16 le 04 Mai 2014 - 03:43:54
Je ne sais pas pour Farid, mais en ce qui me concerne, l'instructeur SIV n'etait pas tres chaud pour nous faire tenir quoi que ce soit apres le decro, mais plutot enclin a nous faire developper le feeling et surtout a insister sur la position des jambes et du corps...et je dois dire que ca m'ap lu comme approche


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Thomas B le 06 Mai 2014 - 08:19:43
Un petit lien lu et relu par beaucoup d'entre nous je pense :

http://www.k2parapente.com/wp-content/uploads/autorotation-decro.pdf

J'ai appris comme ceci :
Lors du rappel, le choc dans les commandes est bien trop fort pour être suffisamment précis sur la recherche de la marche arrière. J'attrape mes maillons ou les sangles de la selette, un peu plus bas que les maillons, et puis je recherche la marche arrière en glissant mes mains le long des sangles.  La position est confortable et en fait le seul moment où je force c'est pour traverser le point dur au moment du décro. De cette manière on peut trouver au moindre effort un phase marche arrière confortable et dirigeable. Ensuite, on nous fait affiner l'exercice en se promenant au dessus du lac en marche arrière.

Ca évite aussi de gesticuler les bras dans tout le sens et permet d'être au contact des élévateurs pour réduire le risque de départ en twist.

Thomas.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: bigben35 le 17 Août 2016 - 00:50:17


Je sais pas si tu vas trouver beaucoup de monde, ça devient rare les autodidactes dans le parapente...


Ba moi je me démerde tous seul et sa se passe plutot bien! :-)


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: pipou le 17 Août 2016 - 07:50:32
(http://kriscounette.k.r.pic.centerblog.net/lrklthbw.gif)
Encore un beau déterrage!
Regarde donc la date du 1er post, et lis les 12 pages qui suivent!

Maintenant Laurentgdm passe les tumblings et est recordman mondial de biplace...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Livingston le 17 Août 2016 - 08:45:25
 ROTFL


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: tanga le 27 Août 2016 - 08:20:37
 :mdr:  vaut mieux tard que jamais, pour avoir une réponse.

bon il fait  :soleil: go  :ppte:  :rando:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Brainless le 07 Septembre 2016 - 18:53:17
Je vais parler un peu de mon parcours en acro:

Je suis un adepte de solo-siv (si vous n'avez pas devine ce que c'est, il s'agit de s'envoyer des exercices de type SIV au dessus d'un lac tout seul comme un grand sans instructeur, parfois sans gilet de sauvetage). Mes premiers decros, c'etait avec une Fides de Sky Paragliders (EN B, sortie d'ecole), au dessus du lac Leman en Suisse. Je ne fais que de l'acro, j'apprends en ce moment les helicos, et je n'ai jamais fait de vrais siv.

Ce que je recommende pour ceux qui souhaitent s'y mettre tout seul: etre deja tres a l'aise en wingovers, gros tangages jusqu'a la frontale, 360, 360 assymetrique (voire inversion), SAT, fermetures et tous les autres petits exercices qui ne servent pas vraiment a grand chose en dehors de connaitre son aile (c-a-d oreilles, descente aux B, se retourner dans la sellette, etc...). J'insiste sur le "TRES A L'AISE", c'est a dire beaucoup que l'avoir fait quelques fois.

En parallele, regarder beaucoup de videos de decrochages, autant faits par des debutants jusqu'aux experts, sur tous types de voiles.

Enfin vient la preparation mentale. Les videos de decros doivent permettrent a l'apprenant de visualiser ce qui va/peut lui arriver. Je pense que se representer mentalement ce qui se passe et s'imaginer se faire balancer violemment dans tous les sens est absolument crucial. L'experience acquise par les exercices cites plus hauts va permettre de faire en sorte que ce que les sensations que le candidat s'imagine pendant sa preparation mentale sont en accord avec les sensations qu'il va vivre. Ainsi il ne sera pas (trop) surpris et saura reagir sans paniquer.

Ensuite vient le jour J: je conseille au moins 600m de gaz au dessus d'une box (une box est une zone sur la terre ferme qui minimise les risques en cas de secours, c'est par exemple un plan d'eau, un champ ou pente douce sans batiments ni lignes electriques).

A l'entree du decro, on ressent une sensation de chute libre  :prof: . Pendant cette chute, le pilote ne doit surtout pas garder les mains tout en bas, sinon ca peut twister. Il doit les mettre au niveau des hanches. Ensuite, remonter les mains a vitesse moderee (ni trop vite, ni trop lentement). S'il remonte les mains trop vite: gros shoot en avant. Si trop lentement: risque de vrille.

En cas de panique  :affraid: : relever les mains et prier...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Hub le 07 Septembre 2016 - 18:59:22
On l'a déjà dit, mais un plan d'eau sans un bateau de récup' en veille active, c'est beaucoup plus un piège mortel qu'une sécurité.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Brainless le 07 Septembre 2016 - 19:08:03
Mes premiers decro (en mode solo siv): l'aile part en peu dans tous les sens, j'ai juste releve pas trop vite les mains. J'ai ete surpris que ca n'aie pas shoote trop fort... Une autre fois, j'ai fait 1 tour de vrille, releve les mains et c'est sorti tout seul sans problemes. Pour ces 2 fois, je volais avec une EN B (fides 2 Evo, de Sky paragliders). Finalement tout s'est passe plutot en douceur. :dodo:

Je suis passe a une Free gravity 2. Il y a tout un monde de difference entre ces deux ailes! J'ai eu un sketch a Pokhara une fois: l'aile a shoote de maniere tres assymetrique, est passee en dessous de l'horizon, puis grosse cravatte. Il a juste fallu que je releve les mains pour en sortir, mais j'ai hesite a faire secours :vrac: .

si je retrouve une video, je posterai ici


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Patrick Samoens le 07 Septembre 2016 - 19:37:21
T'es bien gentil Brainless mais tes conseils potentiellement mortels n'ont rien a faire sur un forum !

Que tu sois un gros héros qui défie la mort sans avoir le niveau des manœuvres que tu envoies est une chose, chacun reste encore libre de finir noyé ou écrabouillé si il le souhaite. 

MAIS donner comme conseil à un lecteur lambda de balancer des décros en autonomie au dessus d'un lac sans bateau est totalement irresponsable.


Titre: Re :
Posté par: elpontasMP le 07 Septembre 2016 - 20:27:21
D un autre côté, avec un pseudo pareil ...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: fanby le 07 Septembre 2016 - 21:12:04
juste une mise au point pour les débutants :

1° La méthode d'apprentissage de Brainless est mortelle

2° Sa description du décro et ses conseils sont complètement faux : il ne comprend rien à ce qu'il croit faire


Je ne vais pas me faire un ami, mais je préfère que ça soit explicite pour tous.


Edit : avec un tel pseudo, c'est peut-être une sorte de troll ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: wowo le 08 Septembre 2016 - 11:27:08
(@) Patrick, Bibeb,  karma+

Si vous saviez comme cela me fait du bien de vous lire ici.

À croire que le pilote de patapente se voit super - héros de BD Marvel. Faut croire que certains abusent de jeux virtuel avec nombre de vies illimitées.

 :canape:


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Pascoq le 08 Septembre 2016 - 15:44:16


Enfin vient la preparation mentale. Les videos de decros doivent permettrent a l'apprenant de visualiser ce qui va/peut lui arriver. Je pense que se representer mentalement ce qui se passe et s'imaginer se faire balancer violemment dans tous les sens est absolument crucial. L'experience acquise par les exercices cites plus hauts va permettre de faire en sorte que ce que les sensations que le candidat s'imagine pendant sa preparation mentale sont en accord avec les sensations qu'il va vivre. Ainsi il ne sera pas (trop) surpris et saura reagir sans paniquer.

A tous ceux qui n'y comprenne rien, le voila le secret !
Une bonne prépa mentale  :bu:  :bu:  :bu:  :bu:  :bu:  avant le décro et c'est la réussite assurée sans avoir besoin d'un SIV

 :forum: pour ces bons conseils!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Escape le 08 Septembre 2016 - 16:44:00
En plus son ordre de progression est un tantinet a l'envers !
Normalement c'est décro d'abord, les wings, sat, 360 asym etc ne viennent que après maitrise du décro.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: julien38 le 08 Septembre 2016 - 19:25:43
La sat oui les wing c'est faux


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Escape le 08 Septembre 2016 - 19:34:17
La sat oui les wing c'est faux

Pas d'accord avec toi.
Le décro est un prérequis pour les wings...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Flo_dugue le 08 Septembre 2016 - 20:11:26
Pour les wing-over plutôt nan ?


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Escape le 08 Septembre 2016 - 20:20:23
Nan car risques de grosses cravates, entres autres.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: thierry_c le 08 Septembre 2016 - 20:56:15
Pour les wing-over plutôt nan ?
plutôt d'accord, sur des wings, y a pas trop de risque quand même.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit 2R le 08 Septembre 2016 - 21:19:01
Je connais quelqu'un qui a fait secours sur un wing mal cadencé...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: JC - MARSEILLE PARAPENTE le 08 Septembre 2016 - 23:01:29
Moi j en connais plein !!


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: julien38 le 09 Septembre 2016 - 07:02:12
Qu'il y ai un risque, mais que l'on me cite un seul moniteur de siv qui fait faire le décrocher avant. Ça serait déjà bien si tous faisaient une auto rot' avant.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Escape le 09 Septembre 2016 - 08:48:26
Qu'il y ai un risque, mais que l'on me cite un seul moniteur de siv qui fait faire le décrocher avant. Ça serait déjà bien si tous faisaient une auto rot' avant.

K2


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Cyrille74 le 09 Septembre 2016 - 10:04:42
Soyez pas extrémistes, les premiers décros tout seul c'est certainement pas la meilleure idée, mais c'est possible avec comme le dis Brainless un petit bagage technique un bon box (pas la flotte on est d'accord) et un gros mental.
C'est certain que ça engage un peu la viande mais yen a plein (notamment les pionniers de l'acro) qui sont passés par là et sont toujours en vie.
De toutes façons à moins d'être Crésus et de faire toute sa progression en acro en siv, il ya plein d'autres manœuvres avec un potentiel de départ en sucette beaucoup plus élevé qui sont souvent découvertes en autonomie. Dans ce sens les premiers décros tout seul préparent presque à avoir la bonne atitude technique et mentale pour la suite.
Pour ma part premiers décros tout seuls puis retravaillés en siv.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Escape le 09 Septembre 2016 - 11:46:43
Chacun fait et pense ce qu'il veut. Maintenant de là à conseiller à des pilotes dont on ne connait pas le niveau d'aller tester seul des décros au dessus de l'eau sans bateau ni gilet... je ne trouve pas ça bien raisonnable.


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Benoit 2R le 09 Septembre 2016 - 13:27:56
Sinon il y a Roquebrune pour faire ses premiers décros en autonomie ET en milieu sécurisé. 10€ de bateau, 10€ de navette, ouvert à tous les pilotes.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: wowo le 09 Septembre 2016 - 14:08:11
Qu'il y ai un risque, mais que l'on me cite un seul moniteur de siv qui fait faire le décrocher avant. Ça serait déjà bien si tous faisaient une auto rot' avant.

Fabien/Flyeo.

En tous les cas pour moi ce fût d'abord auto-rot puis decro et enfin W.O.


Titre: Re : Re : Re : décro tout seul
Posté par: Escape le 09 Septembre 2016 - 14:24:56
Qu'il y ai un risque, mais que l'on me cite un seul moniteur de siv qui fait faire le décrocher avant. Ça serait déjà bien si tous faisaient une auto rot' avant.

Fabien/Flyeo.

En tous les cas pour moi ce fût d'abord auto-rot puis decro et enfin W.O.

En gros tous les moniteurs siv qui savent de quoi ils parlent quoi  :mrgreen:


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: julien38 le 10 Septembre 2016 - 06:31:46
Pas d'accord chez Flyeo, et j'y suis passé plus d'une fois...


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Tom le 10 Septembre 2016 - 11:02:28
Je pense qu'il ne faut pas se faire d'illusions, l'acro en sécurité ça coûte cher ...
Personnellement j'étais très heureux d'avoir un mono comme marc Boyer à la radio pour mes premiers décros. Tant qu'on ne connaît pas très bien sa marche arrière ce n'est pas quelque chose d'anodin !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: BombeurJean le 22 Janvier 2017 - 14:08:24
Hum, une petite pierre à l'édifice, si on peut appeler ça comme ça; en plus d'un déterrage que j'espère constructif.

Vendredi, dans les télécabines à/de Samoëns avec mon père, nous tombons sur trois personnes de la hiaute qui auront facilement reconnus nos gros sacs qui prenaient toute la place ( heureusement, on a réussi à être bien assis ). Ils sont sympas, on discute. Ils connaissent un certain Ber**rd de 84 ans qui était monté au Criou pour voler il y a plusieurs années et qui était redescendu à pied parce que les conditions ne lui plaisaient pas. Arrivé en bas, il voit un hélico et ces potes du bar l'avait appelé "en prévision" parce qu'il ne le voyait pas redescendre.
J'ai eu du mal à contenir mon rire mais j'ai bien réfléchi à tout ça et à l'intelligence de ce monsieur sur savoir renoncer. Bref, faut pas être sans cerveau défois ( hahaha ).

J'ai souvenir d'un de mes moniteurs qui disait : la voile de parapente pardonne beaucoup. D'un autre qui disait : voler plein, voler bien. ( ah ouais mais nan, ça compte pas. )! Un autre a dit : chez les mecs, les questions viennent après l'erreur. Sur la partie sérieuse, merde, ils ont raison !

Du coup, avant hier, petit vol sympâtoche, air calme, 0 de cul au déco, le chien qui aboie, paf en l'air. Quelques wings, je regarde où je suis par rapport au sol, je suis au dessus donc ça passe.
Je freine, je freine, mains aux fesses, je refreine, frouf, bras haut, BANG réouverture,  grosse fermeture à gauche, ça repart en contre/sortie 360 maitrisée.
En fait, c'est aussi rapide que ça.
D'abord, je tiens à m'excuser pour le sursaut que j'ai donné à celui qui m'a dit que je m'amusais après ( Patrick, était-ce toi ? ).
Ensuite, y'a la partie analyse ==> quel idiot. Je savais que je ne devais pas relever les bras à ce moment et pourtant je l'ai fait. Je me prends la grosse abattée suite à mon idiotie, ben non je ne la temporise pas et je vois la voile de près.
Enfin, la partie tirage de leçon ==> quel idiot. J'ai mal géré mon premier décrochage, malgré tout ce que j'avais pu lire/voir à ce sujet. En SIV, je ne sais pas si j'aurais réagi différemment. La voile m'a pardonné ma non-rigueur.
On a beau être concentré, défois on est juste l'esclave de nous même.


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Lassalle le 22 Janvier 2017 - 17:43:54

Bref, faut pas être sans cerveau défois.
...
On a beau être concentré, défois ...


"défois", est-ce un nouveau mot de la langue française ?

Je ne connaissais pas.  :pouce:

 :sors:

Marc


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: Lassalle le 22 Janvier 2017 - 19:59:25
Salut BombeurJean,

J'ai voulu répondre à ton message envoyé en privé, mais ta boîte de réception est pleine !
Pour la débloquer, il faut que tu envoies 5 messages (même complètement "bidon") sur le forum.
Il y a un fil de discussion exprès pour cela : "Comment débloquer sa boîte de réception  ?".

Marc


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: BombeurJean le 22 Janvier 2017 - 20:22:45
C'est fait !

La question était donc, comment faire pour arriver à éditer mon message ?


Titre: Re : Re : décro tout seul
Posté par: Patrick Samoens le 22 Janvier 2017 - 23:00:54

D'abord, je tiens à m'excuser pour le sursaut que j'ai donné à celui qui m'a dit que je m'amusais après ( Patrick, était-ce toi ? ).


C'est bien moi ! ;)

Pas facile de se lancer dans l'inconnu sans un guidage radio. Perso, malgré des milliers de vols je n'aime toujours pas les décrochages et je ne les passe que dans le cadre des SIV.

Pour ce qui est du dicton " pour voler bien, voler plein " c'est une vérité qui s'applique plus au paramoteur qu'à nous !


Titre: Re : décro tout seul
Posté par: edae le 19 Mars 2017 - 13:04:17
Je viens de lire la totalité du fil, instructif dans l'ensemble, beaucoup de bon posts

La vidéo en bas de la page 2 est tout bonnement  :koi:
Je pense que les siv se sont bien améliorés depuis.