+ Le chant du vario +

Le troquet => Vidéos => Discussion démarrée par: Willow le 27 Juillet 2019 - 18:47:54



Titre: Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 27 Juillet 2019 - 18:47:54
Bonjour

je suis tombé sur des vidéos de Philippe Ribière dans ses œuvres, et dans un TedX où il évoque le handicap, la relation aux autres et la beauté de la vie

Sacré bonhomme, et beau grimpeur  :pouce:

 http://www.youtube.com/watch?v=7QSpqEXkRQQ (http://www.youtube.com/watch?v=7QSpqEXkRQQ)

http://www.youtube.com/watch?v=59JvQvYupJ8 (http://www.youtube.com/watch?v=59JvQvYupJ8)

http://www.youtube.com/results?search_query=philippe+ribiere (http://www.youtube.com/results?search_query=philippe+ribiere)


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: f@b le 27 Juillet 2019 - 18:54:25
la vie c'est surtout ce qu'on nous permet d'en faire


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 27 Juillet 2019 - 20:02:41
oui, mais on peut aussi provoquer le destin...je dis ça alors que je continue à pointer comme un con tous les jours à l'usine (on connaît la chanson: le crédit, la famille...), mais il y a une part de renoncement dans tout ça, il faut le reconnaître.


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: f@b le 27 Juillet 2019 - 21:11:57
ce que tu évoques, c'est la pression sociale, mais je crains que le destin ait d'autres outils pour nous empêcher de faire ce qu'on veut de notre vie : la maladie, des handicaps très lourds (il y a une échelle dans le pire) (pour nous ou nos proches) et l'inéluctable vieillissement... l'usine c'est cool ! 8-)


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 27 Juillet 2019 - 22:51:50
oui, je crois qu'on a tous bien compris que l'idée n'était pas de dire que Vincent Lambert a gâché sa vie sciemment parce qu'il ne s'est pas pris en main  :?


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: f@b le 27 Juillet 2019 - 22:59:19
.
Méthode coué : je suis optimiste !  :soleil:


Titre: Re : Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: ALPYR le 28 Juillet 2019 - 16:17:16
oui, mais on peut aussi provoquer le destin....
Oui à condition d'avoir en tête l'idée qu'on peut provoquer le destin. A condition d'avoir un imaginaire capable d'aller provoquer le destin. Et tout ça ne s'acquiert pas par génération spontanée de l'individu qui s'auto-fertilise l'esprit tout seul parce qu'il le veut bien.


Titre: Re : Re : Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: MichM le 28 Juillet 2019 - 16:22:25
avoir en tête l'idée qu'on peut provoquer le destin. A condition d'avoir un imaginaire capable d'aller provoquer le destin.

http://www.youtube.com/watch?v=1V0IE87waHU


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 28 Juillet 2019 - 17:24:38
ben non, ça s'acquiert en regardant des vidéos sur TedX, en lisant, et communiquant avec les autres, d'où mon fil naïf qui, s'il peut aider un tout tout tout petit chouïa dans ce sens, n'aura pas été totalement vain.


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: ALPYR le 28 Juillet 2019 - 17:41:48
Mais tu crois que tu vas sur Ted par hasard ? Que tu lis simplement parce que tu le décides (déjà si t'as eu du mal à apprendre à lire, tu ne risques pas trop d'entrer en littérature) ? Que tu entres en contact avec les autres parceque un jour tu te dis que tu vas être ouvert ? Et si tu communiques avec ton milieu et qu'il est essentiellement conservateur et bas de plafond, tu en retires quoi (à 90% tu deviens comme lui) ?
Est-ce que tu es capable de mesurer tout ce qui t'a été donné et est-ce que tu crois que ta personne existe hors contexte ?

Pour faire le rapport avec le parapente, je connais un syndicaliste qui a fait des années durant des efforts énormes dans le CE de sa boîte pour y créer et animer une section parapente. Au bout d'une très longue expérience, il m'en parlait et me disait qu'il était stupéfait de voir que les ouvriers (les "opérateurs" comme on dit) d'une part venaient difficilement et d'autre part ne restaient pas (une seule exception sur des dizaines et des dizaines de personnes qu'il avait fait passer dans ses programmes) au parapente. Malgré une section active, des sorties organisées avec participation aux frais, des aides à la formation, de l'encadrement, des aides sur le matos, etc., il fallait au moins atteindre le niveau technicien pour que des gens accrochent au vol libre. On a bien vu que l'imaginaire des ouvriers (et j'en sais quelque chose), sans que ce soit une question de finances, n'est pas en phase avec le vol libre.

Lorsque certaines idées ne sont pas implantées en toi par ton entourage au moment nécessaire, il est très difficile voire impossible de les acquérir par la suite.


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 28 Juillet 2019 - 18:14:13
ok avec toi sur certains points, mais il y a quand même une part liée à l'évolution personnelle.

Je suis fils de prolos (et si je n'en ai aucune fierté car je ne vois pas en quoi être fier de quelque chose qu'on a pas engendré, je n'en ai aucune honte ou regret, bien au contraire), ma jeunesse a baigné entre culture punk et soirées "défonce à la campagne" (avec cubi de rouge qui tâche, knacky aux bouts des bâtons sur le feu de camp, bière premier prix, mauvais shit, à 3 grammes dans la 104z au retour du concert du coin...je pense qu'on voit le cliché). Ça ne m'a pas empêché d'ouvrir des bouquins politiques, de me forger mon opinion sur le monde dans lequel on évolue, de me mettre au sport, et de finalement voler depuis 9 ans.

Tout cela a sans doute été orienté par des rencontres, des documentaires entendus ça et là, des discussions dans un train ou un bar, des interventions sur des stands de concerts...donc oui on est conditionné par notre passé mais pas que.


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: ALPYR le 28 Juillet 2019 - 18:28:38
Les individus sont travaillés par des forces souvent insoupçonnées qui viennent des générations précédentes.
Tu as certainement un grand nombre de copains prolos qui sont restés des prolos. Qui eux n'ont jamais ouvert un bouquin. Pourquoi ? Tu crois que tu es intrinsèquement "meilleur" qu'eux ? Que ta valeur personnelle est au-dessus de la leur et cela sans rien devoir aux autres ? Tu penses que si tu es attiré par la réflexion et la lecture c'est parce que tu as plus de volonté ?
Et si tu as plus de volonté, cette volonté elle te vient d'où, de quelque chose que tu ne dois qu'à toi ? Et si tu es attiré par les livres et pas ton voisin, qu'est-ce qui fait cette différence entre vous deux ? Il y a de bons et de mauvais gènes ? Et si c'est le cas, c'est à toi que tu dois d'avoir les "bons" gènes ?

En effet, beaucoup de personnes qui sont "sorties de leur condition" racontent qu'à une ou plusieurs étapes cruciales de leur vie, elles le doivent à des rencontres. Hélas, des rencontres beaucoup n'en font pas ; ou alors de celles que tu peux faire en buvant le pastis dans les bistrots de rugbymen, là où il est rare de trouver des artistes... Et quand ça arrive, encore faut-il avoir en soi ce qui te rend sensible à de telles rencontre et aussi ce qui va te donner l'audace de saisir ta chance (l'estime de soi par exemple), toutes choses que tu n'as prises nulle part par ta volonté : on te les as données.


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 28 Juillet 2019 - 18:38:49
je ne sais pas si mon cas personnel est intéressant et représentatif (je ne le crois pas plus que ça), mais pour étayer le propos, je constate que certains de mes potes les plus proches depuis 2 à 3 décennies se sont aussi "élevés" (j'aime pas trop ce terme, car je pense rester les pieds bien sur terre, et je recherche d'ailleurs ça) donc on va dire qu'on était sûrement un cercle qui s'est motivé les uns les autres à aller chercher plus loin.

Brel disait: La bêtise c'est de la paresse. La bêtise c'est un type qui vit, et il se dit : ça me suffit. Ça me suffit. Je vis, je vais bien, ça me suffit. Et il se botte pas le cul tous les matins en disant : c'est pas assez, tu ne sais pas assez de choses, tu ne vois pas assez de choses, tu ne fais pas assez de choses. C'est de la paresse je crois la bêtise. Une espèce de graisse autour du cœur qui arrive ; une graisse autour du cerveau. Je crois que c'est ça.

Je crois qu'il y a une part de vérité là-dedans.

http://www.youtube.com/watch?v=AgzB0q44MRQ (http://www.youtube.com/watch?v=AgzB0q44MRQ)

Je ne dis pas que c'est facile, accessible...mais même dans les quartiers "difficiles", on voit des jeunes lever la tête et se poser des questions. Certains rappeurs (Keny Arkana, la Rumeur, Casey, La Canaille, la K-bine, Collectif Mary Read, le Rat Luciano...) incarnent parfaitement cela, et incitent les autres à en faire autant.


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: ALPYR le 28 Juillet 2019 - 19:01:04
Mais se battre contre la paresse, ne pas se complaire dans la bêtise, ça vient d'où ? Une fois de plus, ça naît de ton esprit ? Et alors, pourquoi pas de celui des autres ?
"On voit des jeunes se poser des questions", oui et pourquoi tant ne s'en posent pas ?
C'est quoi la vision de la vie qui en découle ? ---> certains se posent des questions donc si les autres ne s'en posent pas c'est qu'ils ne le veulent pas.
Donc quoi ? C'est une question de volonté ? Donc la vie c'est ce qu'on en fait. Donc si d'autres font mieux que toi c'est parce que toi tu n'as pas voulu faire mieux. Donc tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Fin de l'histoire.

Regarde ton existence avec acuité. Tu verras qu'à chaque étape que tu vas juger comme essentielle, on t'a donné quelque chose, en bien comme en mal et un bien pouvant naître d'u mal. Et ça commance très tôt, bien avant ta conception.
Tu dis "ça ne m'a pas empêché d'ouvrir des bouquins", eh bien cherche pourquoi tu as ouvert des bouquins. Et demande-toi pourquoi ton voisin du même âge n'en a jamais ouvert.


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 28 Juillet 2019 - 19:28:40
tu me fais un drôle de procès d'intention Vincent, je ne sais pas trop pourquoi.

Je n'ai pas lancé ce fil pour appuyer les théories fumeuses de Pirk par exemple, je pense avoir déjà expliqué que je ne crois pas à la construction de l'homme par lui-même, sans aucune influence du contexte dans lequel il évolue et dans lequel il est né.

Le sujet de cette vidéo, et des interventions de Philippe Ribière (qui rappelons le est handicapé lourd mais est parvenu à un équilibre), c'est juste de donner à positiver quand c'est possible, de regarder vers le haut et non vers le bas, en gros un message d'espoir. Ça n'est pas de dire que tout le monde a les mêmes chances et que ceux qui n'y arrivent pas sont des loosers.

Bon, je vais en rester là, je ne pensais pas que même ce fil partirait en sucette.


Titre: Re :
Posté par: akira le 28 Juillet 2019 - 22:47:32
Tiens Vincent tu pourrais lire les derniers bouquins de lordon (entre la socio et la philo). Ca cause pas mal du libre arbitre ... ou plutôt de son absence. C est radical mais intéressant. Ca se veut une prolongation de la pensée bourdieusienne ...


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: ALPYR le 29 Juillet 2019 - 14:41:27
Pas de procès d'intention. Le "tu" est plus un "tu" générique, avec des exemples pour l'introspection de ceux que ce genre de réflexion intéresse. Tiens d'ailleurs, il y a énormément de gens qui sont réfractaires voire étrangers à toute forme d'introspection ; pourquoi ?

Bon, je dois avouer que je n'ai même pas regardé les vidéos  :mrgreen:  et que si ça se trouve, elles sont très bien... Mais ce genre de titre abrupt et peut-être un peu présomptueux, "La vie c'est ce qu'on en fait", ne me donne pas envie. J'aimerais mieux quelque chose de plus modeste, du genre : la vie c'est ce que tu arrives à en faire avec ce que les circonstances t'ont donné.

Akira, je prends note pour si un jour ça se présente. Mais il y aurait tellement de choses à lire (sans même parler des classiques) ! Et Frédéric Lordon, je lis déjà de temps en temps ses articles dans un mensuel bien connu...


Titre: Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: akira le 29 Juillet 2019 - 14:50:40
C'est sur, trop de chose a lire pour une vie.  :jump:  :jump:

Comme mise en bouche, je dirais que c'est tres different de ce qu'il ecrit sur son blog "La pompe a phynance". Dans un certain sens, on pourrait meme dire (et il le dit lui meme) que c'est contradictoire.
Lordon est un convaincu du determinisme total (strictement aucun libre arbitre, le libre arbitre est l'ignorance des causes) dans sa philosophie. Et c'est ce qu'il developpe dans ses derniers livres (avec Spinoza comme corpus conceptuel applique a la sociologie).


Titre: Re : Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: MichM le 29 Juillet 2019 - 15:44:16
cherche pourquoi tu as ouvert des bouquins. Et demande-toi pourquoi ton voisin du même âge n'en a jamais ouvert.

trop de chose a lire pour une vie.

Voila.
C'est que ton voisin est plus malin que toi.  ROTFL


Titre: Re : Re : Escalade avec Philippe Ribière - La vie c'est ce qu'on en fait
Posté par: Willow le 29 Juillet 2019 - 17:09:48
Citation de: ALPYR link=topic=54483.msg693531#msg693531 date=1564404087

Bon, je dois avouer que je n'ai même pas regardé les vidéos  Mr. Green 
[/quote

Ah ok...ben je t'invites à prendre 10 minutes et tu comprendras peut-être pourquoi il intitule ça: la vie est ce qu'on en fait.