+ Le chant du vario +

Vols (parapente) => Récits => Discussion démarrée par: anonymepp le 27 Juin 2019 - 01:10:46



Titre: Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 27 Juin 2019 - 01:10:46
..par contre j'en ai pris plein les mirettes, et pourtant ça débutait mal: J'avais pris la journée en me disant que je partirai de Plaine-Joux pour ensuite poser à Varan, pique-niquer là bas, repartir et me balader alentour. (parce que j'aime bien le vol rando de Varan, et son refuge ... mais pas marcher quand c'est canicule) En fait, arrivée Plaine-Joux: personne. OK me-dis-je no problem ils sont tous à Planpraz, et effectivement que ce soit à l'oeil nu ou à la jumelle nous sommes deux/trois malheureux abandonnés à pouvoir admirer une énorme grappe au dessus du Brévent et quelques ailes déjà vers le Mont-Blanc. On est un peu envieux quand même  :fume:

OK. je décolle de Plaine-Joux, mais impossible d'accrocher quoi que ce soit. Je zérote. je lâche l'affaire et pose en même temps qu'un jeune gars qui a décollé de Varan. Lui aussi n'a rien accroché, alors que le thermique de Varan, c'est quand même l'ascenseur assuré. Nous mettons ça sur le compte de l'inversion. On est tous les deux au bord du suicide. Surtout lui, qui s'est tapé la montée sous le cagnard, pour faire un plomb. Re- :fume:  Finalement, lui va tenter de re-voler sur St-Gervais, et moi du coup je me dis que j'ai encore le temps de découvrir Planpraz, que je n'ai jamais pratiqué. J'arrive au déco de Planpraz à 15:15 - Plus personne. A part une très jolie petite run & Fly qui décolle devant moi, un solo et un bi qui se préparent. C'est donc la première fois que je décolle de Planpraz. J'ai bien noté le cable, mais ça ne loupe pas: de suite après  le décollage, je commence à grimper et la pilote de bi me hurle: Attention y a un cable ! Mais oui Madame je l'ai vu  :tomate: . Je reviens au déco pour lui dire que oui, j'y fais attention, et elle me gratifie d'un pouce levé  :pouce:  Nickel tout va bien. Je passe donc le câble avec une laaarge maaarge, et commence mon ascension pour le Brévent, ça monte gentiment. Je n'en crois pas mes yeux:
je passe au dessus du Brévent et je rejoins une swift. Nous sommes seuls à enrouler de concert jusqu'à 3500 environ (je dois tapoter mon petit bip bip pour savoir). Je n'en demandais pas tant,  :jump: et je ne sais pas trop quoi faire, n'ayant volé qu'une fois à Chamonix (il y a quelques années en partant de l'aiguille du midi). Et bien, allons voir en face, ces belles aiguilles de Chamonix que je n'avais pas bien observé à l'époque... et je traverse direction aiguille du midi. Je perds vite, un peu trop vite à mon goût. Je passe au dessus du déco du plan de l'aiguille, la descente continue, je vise alors la belle arête qui pars du Montenvers (je sais pas comment elle s'appelle) en me disant que telle qu'est placée cette épaule avec le soleil qui a basculé, si ça ne monte pas là, il faudra que je fasse un stage de mise à niveau.
Et oui, arrivé là bas ça repart. Je suis aux anges.  :ange: ça n'arrête pas, je passe 4000 !!!!!!! j'ai l'aiguille verte en face de moi, comme sur un plateau. Je vois des ailes encore bien haut qui reviennent du Mont-Blanc, d'autres qui sont aussi au dessus de la verte. Certains ont dû se faire un beau doublé aujourd'hui. Mais bon, pour moi c'est déjà sympa d'avoir passé 4000, et je fonce vers l'aiguille verte, pensant peut-être trouver quelque chose là bas le long des incroyables colonnes de pierre des Drus. Je passe les Drus mais je ne trouve rien. Je pousse jusque sous les grands-montets, toujours-rien, alors je reviens vers la pompe précédente. Cette fois plusieurs ailes sont là, et je tourne avec un bi, je reviens à 4000 et je ferai un aller retour au niveau des aiguilles, jusqu'à l'aiguille du Plan. Après cela, trèèès longue balade en pente douce, avec étude du sentier qui pars du plan jusqu'au Montenvers (que je me promets de faire avec ma douce) et prise de photos. posé 18:15
Presque 3h. de vols à pouvoir contempler ces merveilleux sommets, de près, sans faire l'andouille à 4810 avec 200 pingouins, leurs régulateurs, et les possibles reproches de Patrick Samoens  ;)
Finalement je suis pas si malheureux que ça :vol:

(https://lh3.googleusercontent.com/GKJc27xqZksg7I3aAmf3xW4B_hrD8jA8eV7MlriiQQfDS9hBUDZwDOAs9i5MvTt9OPm7MINltwHd5sRGQdnX_-MI1WSK22hgUV1W7KZ3rTSfB0q_z_Lkh6OLrZFKiusDiSZMS8f0_0UghR6_JXalVoeqTw-Vg9L4A0WVe4F_L-aE1Rr6JqPis1B3B6GmKANZeUy2VyqTzM9rVd7gpddyXyRes1N5YDouNrm2SHe3l3QYnKJhSq_mSw-PbKugZQJVlLYiFmqZQhUC75_sW-BIoH79aoLRfVx4ksZBmt9fAbGrrYC4mStH7_em93V6YFBWjKVN5l-qlmapRxCd7jFkHtI6uaWHEAX6C6_BpQC4htcmQ6TxyB1B_R8-ab7YXvs4GoE7knrJbxSPQ9OJ2sv8UfnqsViWU0cRs-BMhQDh8MPHtJ4FTRt0qMjDoLzwheuCW29UbOcLPOUxgV10qiT5zZ8dVYtAQQ-8jTPYFapCmWLfD3SknsilboctHTzgJG3tJkuECNnjLsphHU8ugYzJotQQKtZBRDzh46GU6AbyEnq6OCC3GWFfiWL4MzQ1DbwYEoXDO6pXFLdn4YjsC-eAUJxML-6NRi9BapOAVlvuFI6rbuXn8BdaMWssRKuXFx_rj2jmg4In4k0dHYca7Z9hteUXCzupBXTp0ngJtQrt8gXPb2GO-PvcjC6yOvGw-dHP0TMmhabgfffyjiCZ11OKGF69NA=w1417-h797-no)

I'll be back (peut-être)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: pierrot.capt le 27 Juin 2019 - 08:19:19
.....super compte rendu et une belle image.... sympa ton vol  :ppte:  , je te souhaite de bonnes balades ...
Cordialement . Pierrot capt .   :vol:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 27 Juin 2019 - 08:42:07
Ben oui, les jours de forte chaleur, faut décoller de haut ! :)

Cool que tu te sois fait plaiz' !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Kokot le 27 Juin 2019 - 08:45:44
Ca c'est en effet un petit récit qui donne plus envie. :vol:  Et magnifique la photo

Je me demande quand même, d'un point de vue aérologique, qu'est ce qui fait que c'était si bon à Planpraz et si mauvais à Passy?


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 27 Juin 2019 - 08:54:29
Je me demande quand même, d'un point de vue aérologique, qu'est ce qui fait que c'était si bon à Planpraz et si mauvais à Passy?
Un indice dans ma réponse au dessus...


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Nico7374 le 27 Juin 2019 - 09:13:54
Je me demande quand même, d'un point de vue aérologique, qu'est ce qui fait que c'était si bon à Planpraz et si mauvais à Passy?
Un indice dans ma réponse au dessus...

Alors moi aussi ça m'interpelle beaucoup... A la X Alpes, lundi et (un peu moins) Mardi les champions n'arrivais pas a tenir. Et mercredi 200 pilote pose au Mt Blanc  :bu:

Donc dixit Man : "faut décoller de haut"

Par déduction : quelques chose "bloque" donc les thermique en bas.
Thermique = différence de température de l'air
Proposition = forte température = fort réchauffement de la couche inférieur de l'air avec création d'une couche inférieur à température élevé et relativement constante (par convection) et donc une sorte d'isothermie qui empêche les thermiques dans cette couche.

Alors, je chauffe ou j'ai dis de la merde  :grat:

Merci d'avance pour vos explications


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 27 Juin 2019 - 09:29:19
Moi non plus je n'ai pas survolé le Mont Blanc hier ...
Mais c'est pire que toi, je n'ai même pas volé, j'étais au travail. Jusque là, j'ai fait comme la majorité qui bosse la semaine.
Sauf que la fenêtre de mon bureau donne directement sur les Dômes de Miage et l'arrête de Bionnassay  :bang:  :bang:

Vu les grappes sur l'arrête, ça ne me donnait pas du tout envie d'en faire parti ... mais j'aurais bien aimé faire un beau cross dans le coin pour profiter de ces conditions  :bang:  :bang:

J'ai passé la journée comme un gosse qui est devant une vitrine de magasin de jouets sans pouvoir y rentrer  :bang:  :bang:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 27 Juin 2019 - 09:35:49
Je me demande quand même, d'un point de vue aérologique, qu'est ce qui fait que c'était si bon à Planpraz et si mauvais à Passy?
Un indice dans ma réponse au dessus...

Alors moi aussi ça m'interpelle beaucoup... A la X Alpes, lundi et (un peu moins) Mardi les champions n'arrivais pas a tenir. Et mercredi 200 pilote pose au Mt Blanc  :bu:

Donc dixit Man : "faut décoller de haut"

Par déduction : quelques chose "bloque" donc les thermique en bas.
Thermique = différence de température de l'air
Proposition = forte température = fort réchauffement de la couche inférieur de l'air avec création d'une couche inférieur à température élevé et relativement constante (par convection) et donc une sorte d'isothermie qui empêche les thermiques dans cette couche.

Alors, je chauffe ou j'ai dis de la merde  :grat:

Merci d'avance pour vos explications

tu chauffes, c'est le cas de le dire ! :mdr:

Version encore plus simple : fortes chaleurs en basses couches = difficulté voire impossibilité d'avoir des masses d'air plus chaudes que l'air ambient qui montent, donc pas d'ascendances. En décollant plus haut, les t° sont plus faibles, donc l'air plus chaud à moins de mal à monter.

Après, ça peut être stable encore haut... Les copains qui ont volé à Chamrousse par exemple ont fait un tas (tandis que nous on était tous à plus de 5000, :coucou: MontBlanc (c'est le cas de le dire aussi)... :sors: )


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 27 Juin 2019 - 09:41:03
Après, ça peut être stable encore haut... Les copains qui ont volé à Chamrousse par exemple ont fait un tas (tandis que nous on était tous à plus de 5000, :coucou: MontBlanc (c'est le cas de le dire aussi)... :sors: )
:ordi2:






 :trinq:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 27 Juin 2019 - 09:43:04
;)

:trinq:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vigognes le 27 Juin 2019 - 10:00:50
Moi non plus je n'ai pas survolé le Mont Blanc hier ...
Mais c'est pire que toi, je n'ai même pas volé, j'étais au travail. Jusque là, j'ai fait comme la majorité qui bosse la semaine.
Sauf que la fenêtre de mon bureau donne directement sur les Dômes de Miage et l'arrête de Bionnassay  :bang:  :bang:

Vu les grappes sur l'arrête, ça ne me donnait pas du tout envie d'en faire parti ... mais j'aurais bien aimé faire un beau cross dans le coin pour profiter de ces conditions  :bang:  :bang:

J'ai passé la journée comme un gosse qui est devant une vitrine de magasin de jouets sans pouvoir y rentrer  :bang:  :bang:
"Sauf que la fenêtre de mon bureau donne directement sur les Dômes de Miage et l'arrête de Bionnassay"
Heureux homme, tant mieux pour toi  :)  :pouce:


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 27 Juin 2019 - 11:06:40
"Sauf que la fenêtre de mon bureau donne directement sur les Dômes de Miage et l'arrête de Bionnassay"
Heureux homme, tant mieux pour toi  :)  :pouce:
Et oui, dans la vie faut faire des choix ...
Quand je travaillais à Meylan, mon bureau donnait sur le St-Eynard ... ça m'énervait aussi les belles journées  ROTFL
Mais là, c'est encore pire  :sors:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Flyin Matmute le 27 Juin 2019 - 16:19:58
merci pour ton récit ! très sympa de te lire !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: sylvain_p le 27 Juin 2019 - 22:20:05
Oui merci, perso les drus me font plus rêver que le mt blanc!!!


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 27 Juin 2019 - 22:30:50
N'y vois aucune attaque personnelle de ma part, je ne connais pas ton profil ni ta pratique, mais quelque chose m'interpelle. J'interprète peut-être à tord ton récit, reprend-moi si je me trompe, mais un habitué de plaine joux qui n'a jamais volé à Planpraz n'est probablement pas un pilote très expérimenté.
Tu te pointes un peu à l'arrach' à Planpraz, un site que tu ne connais pas, en plein après-midi, un jour fufu, après un vol frustrant à PJ. Il n'y a quasi personne au décollage, et tu ne connais pas les subtilités de l'aerologie du lieu qui est pourtant tout sauf anodine. Tu te dis, tous les voyants sont au vert, banzai, allons vite voir ces fameuses dalles du brévent.
Pour moi tu n'avais pas à aller chercher beaucoup plus loin pour t'en mettre une. Là tout se passe bien et tout le monde te dit bravo ( et je suis sincèrement très content pour toi),  mais honnêtement, je doute que la grande majorité des pilotes qui connaissent bien le coin et sont allés taquiner le mont blanc ait fait preuve de plus de témérité que toi tirant direct sur le brévent.
Si tu t'étais planté, je suis sûr que les bonnes âmes du forum et autres chantres de la sécurité seraient venu écrire de beaux discours sur tes plâtres. Je te souhaite d'être passé sous leur radar sur ce coup là ;  ils sont occupés à s'énerver après un mec qui a pêché par manque de déférence en osant se mettre torse poil au sommet pour faire rire les copains...



Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 27 Juin 2019 - 23:51:55
Bonjour Vier, j'ai le BPC (mais est-ce vraiment une référence quand on voit ce qu'on voit de nos jours) et près de 1000 vols (952 notés). Je pratique le rando-vol. Pas le cross. Je vais de temps en temps sur Plaine_Joux parce que effectivement j'aime bien Varan: j'ai déjà pris plusieurs fois l'excellentissime thermique de Varan qui botte le cul souvent bien plus fort que ce que j'ai trouvé hier à Chamonix. J'ai du faire entre autres 4 fois l'enchainement via ferrata curalla, puis vol de Varan. Je ne me vanterai pas de dire que j'ai expérimenté ici ou là du +8 intégré comme on peut l'entendre souvent dans les navettes ou au bar de l'atterro. Je m'en tape, et je fuis en général les lieux-saints sur-fréquentés, tel Planpraz, Saint-Hil, Annecy (pourtant Annecy c'est très beau, et il y a peu de mérite à prendre l'ascenseur aux dents de Lanfon). J'ai volé un peu partout en France et en Suisse. Du vol de Dune, Jura, Pyrénées, Alpes, Puy de Dôme. En revanche, les Vosges je n'ai pas fréquenté, et j'espère y rencontrer wowo un de ces jours. Certes je vole sans casque et souvent sans secours, mais je pense savoir à quoi m'attendre pour ma pratique et mes objectifs lorsque j'ai pris la météo, consulté les balises, observé un site, repéré l'atterro. Je vole en Diamir ou en littlecloud EZ. Non ça ne m'intéressait pas de tenter le Mont-Blanc ce jour là (car je ne m'estime pas encore suffisamment expérimenté, pour faire un vol potentiellement engagé comme celui-là), et Oui j'avais planifié une sortie "pépère" sur Varan. Toutefois l'occasion s'est ainsi présentée pour moi de découvrir Planpraz, la foule étant partie. J'en suis content.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: M@tthieu le 27 Juin 2019 - 23:58:24
Belle photo et joli récit. Je vois que le forum a changé. ;) Si j'avais fait exactement ce que tu as osé faire, je m'en serais pris plein la tête. Mais le forum préfére s'exciter sur des cohortes de parapentistes posés au MB. Finalement le parapente c'est facile  :affraid: :grat:
Sinon Varan ça peut péter effectivement plus fort qu'un thermique du Brévent certes fort mais souvent large. Après la falaise du Brévent est assez spectaculaire.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 28 Juin 2019 - 00:08:15
Toutes ces faces autour de Chamonix sont spectaculaires, il faut bien le dire

(https://lh3.googleusercontent.com/KReFe1kreWp3T7ZD5UXIcPrBjrz57molRDZeuHqA6IkGoUgkNRVeTYZl-g8nxPxhux1n1qLhcg3gglJL2lwDY0j4s0c1Ozy3d_I0TJSBdhLDpX6yiM6VOhmg3gDWHjgedW0WwsL1iOpB2CRdzVv_Xr1-vFeY-gh-aURZDTCMzVA0YexdlDcRP9J7eyecjdMS2Xb-GWIZ-7q3muLwuD0lvfb0fSs_ieXN3vLDrOAONIXRZwNH8QuUnM9IDcHRW1dCSue8BPz_rJKIeTAtE--3FmaZILc0xNgY90lgA0skxpTOiEJn9sy3VJ3TI8sFBFxwzFguDenOPAYvZh9j0M29p_hfx7vO6eThWVZw6Ga6ZpudmWaGZ0_4v0V_tHAIEEpq1-xtUizaszeTx6Mre4Cs65DbMpT_1eHZrBcR1eCETUj0Gentpjl1iPkOMt6yEIjJxqzgolrhoRlzPImxeplvmh5uxBjLWa7PyE9Hjb6YO9uYjOkHkXLBXdZ9CmLSD6KUxwCjyx9vruTiExAGT7rBplU6vgT414vteSCIVhEealZhx-2shg3AwFZrWSMZADJEq_cIWOBRCwWeAt1tbjMmTQWMuwFMqXUQ3U9wnsCdA_IjQv1l2P7W2GooTZTNj-3duDCOqxEjMO55E2ifHEm_q_BE9S5cpZ6u=w1417-h797-no)

en fait j'avais des tongs sous le cocon, mais j'ai préféré incruster des grosses chaussures sur la photo. Sait-on jamais ?  ;)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 28 Juin 2019 - 09:17:37
Vier, Planpraz c'est pas non plus la Mecque, moi aussi la première fois que j'y ai décollé ben c'était la première fois, ça ne m'avait pas empêché de partir jusqu'aux Aravis sous ma Valluna, l'aérologie était un peu pénible jusqu'à l'aiguillette des Houches mais j'ai connu bien pire et surtout beaucoup plus puissant ailleurs en Espagne ou dans Lézalpes du sud.
D'ailleurs les traces de la Xalp me donnent envie d'aller faire du vol rando dans le Queyras, ça doit être plus tranquille que Cham et y a du plaf on dirait!


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 28 Juin 2019 - 12:41:10
Vier, Planpraz c'est pas non plus la Mecque, moi aussi la première fois que j'y ai décollé ben c'était la première fois, ça ne m'avait pas empêché de partir jusqu'aux Aravis sous ma Valluna, l'aérologie était un peu pénible jusqu'à l'aiguillette des Houches mais j'ai connu bien pire et surtout beaucoup plus puissant ailleurs en Espagne ou dans Lézalpes du sud.
D'ailleurs les traces de la Xalp me donnent envie d'aller faire du vol rando dans le Queyras, ça doit être plus tranquille que Cham et y a du plaf on dirait!

Si tu lis bien le message que j'ai écris, tu y trouveras plein de bémoles. Je n'ai pas dit que planpraz, c'est la mecque, je n'ai pas dit que anonymepp n'était pas capable d'y voler, je me suis juste interrogé sur le fait qu'il semble habitué au site de Plaine Joux, largement plus paisible, et qu'il découvre un nouveau site qui a fait ses preuves en matière de sournoiserie aérologique, à 15h, un jour exceptionnel. D'autant plus que si il est habitué de PJ, il est facile pour lui de faire un saut à planpraz un jour normal à 10h-11h du mat' quand les conditions sont thermiques sans être fortes, ce qui me semble raisonnable pour découvrir un tel site exposé sud. Et c'est étonnant qu'un habitué du coin n'ai pas eu plus tôt la curiosité d'y faire un tour ; fallait quand même sacrément choisir son jour pour le faire celui là. Tu resitues un peu mieux le contexte ?

Les évangelistes de la sécurité prêchent pour ne pas cumuler les nouveautés. Je suis de leur avis. J'ai juste fait remarquer à anomymepp que quelque chose m'interpelait, ça n'a pas eu l'air de le choquer outre mesure et il m'a répondu très courtoisement. Ya pas de débat.
Pax    


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 28 Juin 2019 - 15:09:19
@M@tthieu

Si toi ou moi y étions retournés hier, nous aurions *peut-être* pu survoler le Mont-Blanc sans prendre le risque de basculer côté italien.
Regardes la trace postée sur ton fil initial: https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/vol/20269224

On voit que le thermique qui au bout du compte le conduit au sommet c'est celui que j'ai pris la veille et qui m' a amené moi à 4100 (me permettant ainsi de marquer ce jour hors norme avec 3 étoiles dans mon carnet de vol) (je découvre aussi les noms associés à cette épaule qui part de la frête des chamois pour arriver au Grêpon). Hier, Il y avait visiblement du Nord, et en se laissant dériver gentiment depuis le Grêpon (il arrive là à 4200), passage au dessus de l'aiguille du midi (le rêve impossible évoqué par Patrick sur ton fil). Après, il fallait avoir la finesse de pilotage pour trouver le nécessaire afin de remonter jusqu'au Mont Maudit, .... puis tenter le soaring final qui devait être bien sympa.

C'est pas forcément avec les moutons ni avec les tutos qu'on fait les plus beaux vols. Si le forum t'es tombé dessus, c'est à cause de ta progression très (trop ?) rapide et la façon dont tu te racontes, très (trop) souvent avec ce que la majorité d'entre nous a interprété comme un déni des risques pris. L'expérience semble t'avoir fais progresser.

Pour ma part, je suis juste heureux d'avoir pu simplement côtoyer ces merveilleuses aiguilles de Chamonix. Comme dit wowo, le plus beau vol est celui à venir. Je nous souhaite à toutes/tous de très très beaux vols pour longtemps encore  :vol:
 


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 28 Juin 2019 - 19:48:36
Citation
Je suis de leur avis. J'ai juste fait remarquer à anomymepp que quelque chose m'interpelait, ça n'a pas eu l'air de le choquer outre mesure et il m'a répondu très courtoisement. Ya pas de débat.
Pax   

Pax aussi,  :trinq: sinon perso je vois au moins une raison de ne pas aller à Planpraz ni à Cham en général: le prix des remontées!  :koi:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: pingumotion le 28 Juin 2019 - 20:12:12
Pax aussi,  :trinq: sinon perso je vois au moins une raison de ne pas aller à Planpraz ni à Cham en général: le prix des remontées!  :koi:

Suffit de monter à pied ! On a fait ça avec bivouac en haut pour passer la nuit au frais -> top !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 28 Juin 2019 - 23:12:20
De mémoire, le tarif parapente, c'est 17 ou 18 euros. C'est un peu chéro comparé à d'autres choses mais faut peut être relativiser ; ce n'est pas si pire.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: BombeurJean le 28 Juin 2019 - 23:54:20
7€ au Grand Bornand pour un résultat tout aussi bon !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: max06 le 29 Juin 2019 - 09:44:59
Et encore, les plus anciens on connus l'ancien téléphérique de l'Etale à la Clusaz, 4€ et des brouettes avec une carte de 10 passages à l'époque, directement sur les faces Est des Aravis à 1980m au dessus du col des Aravis pour déco du matin et attéro au pied du départ.
Les bi-placeurs promène couillon faisait 10 rotations par jour...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 29 Juin 2019 - 11:12:04
Les premières compet que j'ai fait à La Clusaz on partait de là et le but c'était à la gare de départ, après on partait du crêt du loup, pas mal aussi!
C'est vrai qu'à l'Etale c'était l'Eldorado pour les biplaceurs!!!


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: replix le 30 Juin 2019 - 09:48:54
Et encore, les plus anciens on connus l'ancien téléphérique de l'Etale à la Clusaz, 4€ et des brouettes avec une carte de 10 passages à l'époque, directement sur les faces Est des Aravis à 1980m au dessus du col des Aravis pour déco du matin et attéro au pied du départ.
Les bi-placeurs promène couillon faisait 10 rotations par jour...

Ah oui, c'était bien placé. J'ai fait mon premier cross là bas en 2003 avec une ONYX (EN-A). Pointe percée, Dent d'Arclusaz, Le Revard et retour. Un gros coup de chance je pense. Il n'y avait pas de sites météo à part "demain il va faire beau, peu de vent". ;-)


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Uke'n Fly le 30 Juin 2019 - 13:05:50
De mémoire, le tarif parapente, c'est 17 ou 18 euros. C'est un peu chéro comparé à d'autres choses mais faut peut être relativiser ; ce n'est pas si pire.


le pass parapente c'est 33,50€ (j'y etais hier pour la premiere fois et surement pas avant longtemps, alors que je vole quasiment tous les jours) 
c'est chiant (et payant) pour se garer et les decos, moches, sont une usine a monchus ou il faut constamment penser aux cables (telepheriques et electriques)

il faut donc etre sacrement motivé pour y aller alors que tu as le massif du Faucigny au dessus de chez toi (decos magnifiques, pas de cables, peu de monchus, et pas besoin de prendre la voiture)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Flyin Matmute le 30 Juin 2019 - 20:56:30
Je sais pas ce que tu appelles le pass parapente mais la montée à Plan Praz coûte 14€ (payé mercredi)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Uke'n Fly le 30 Juin 2019 - 22:15:21
ceci :
forfait journee avec planpraz + flegere + plan de l'aiguille + prarion

https://www.montblancnaturalresort.com/fr/parapente


14€ ?
17,50€ la montee simple ecrit sur la brochure. pour 14,50€ c'est "Jeunes (de 5 à 14 ans inclus) & Sénior (65 ans & +)"

https://www.montblancnaturalresort.com/media/download/cmbb2c/cms/media/site-ete/avantages-MBM/Billetterie_FR.pdf


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 30 Juin 2019 - 23:03:52
Moi aussi, j'ai payé 14€ mercredi, peut-être un tarif semaine ou basse-saison (qui est déjà bien assez cher comme ça...).


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 30 Juin 2019 - 23:23:17
14€ c'est 10L de gasoil, t'en fais des rots à 4 dans la caisse pour ce prix là...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 30 Juin 2019 - 23:25:38
ou à comparer avec une carte du funi à St Hil, qu'on peut avoir pour 45€ les 10 montées.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Uke'n Fly le 30 Juin 2019 - 23:55:48
partout le prix est le meme oO
a mon avis, vous deviez avoir l'air tres vieux ^_^
vous n'avez pas le ticket encore pour voir ce qu'il est precisé? :-p

https://www.montblancnaturalresort.com/fr/horaires-tarifs-aiguille-du-midi


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: duplo le 30 Juin 2019 - 23:59:34
14€ ?
17,50€ la montee simple ecrit sur la brochure. pour 14,50€ c'est "Jeunes (de 5 à 14 ans inclus) & Sénior (65 ans & +)"

https://www.montblancnaturalresort.com/media/download/cmbb2c/cms/media/site-ete/avantages-MBM/Billetterie_FR.pdf

???

(https://i.imgur.com/Eu0cO5p.png)

il faut donc etre sacrement motivé pour y aller ...
ou peut-etre juste savoir lire ;)



Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Flyin Matmute le 01 Juillet 2019 - 08:05:29
Merci Duplo ça m´evitera de chercher mon ticket de carte bleue pour lui faire bouffer à l’autre là

14€ une remontée on ne paierait pas ça tous les jours mais on ne survole pas le mont-blanc tous les jours non plus ;) pour une pratique plus assidue, pour quelqu’un qui habiterait sur place, un « local » j’imagine que pour skier il a pris le forfait à l’année alors une remontée pour glisser dans les airs plutôt que sur la neige ne doit pas trouer son budget ;)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Uke'n Fly le 03 Juillet 2019 - 16:03:40
En fait on parle pas de la même chose: la montée a planpraz c'est 14,50 et celle du plan de l'aiguille c'est 17,50 ...
14,50 pour se taper des œufs c'est super cher !


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Flyin Matmute le 03 Juillet 2019 - 16:18:07
Je sais pas ce que tu appelles le pass parapente mais la montée à Plan Praz coûte 14€ (payé mercredi)

ehm depuis le début je parle de Plan Praz... pour avoir volé à Campitello di Fassa ou encore Speikboden, ce sont malheureusement les tarifs en vigueur... le mieux étant de monter à pieds ou d'y arriver en volant ;)


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 03 Juillet 2019 - 16:29:15
En fait on parle pas de la même chose: la montée a planpraz c'est 14,50 et celle du plan de l'aiguille c'est 17,50 ...
14,50 pour se taper des œufs c'est super cher !

[ pub inside ]

La prochaine fois, venez décoller du Signal aux Contamines (1880m)
Accès 2eme tronçon 8,40€, déco herbeux 5 étoiles, bar/snack tenu par un parapentiste à 100m (snack du Signal)
Si vous êtes 5 (ou vous pensez venir 5 fois), une carte 10 points (un point par tronçon) à 34,50€ vous fait la montée à 6.90€ ... et il existe aussi une carte 30 points pour les gros groupes  qui fait la montée à 4.57€ :oops: 
La manche à air est visible ici : https://www.lescontamines.net/meteo_parapente.html et en permanence en live à la caisse de la Gorge pour voir les conditions avant de monter.
Après le plafond au Signal, direct sur le Mont Voracet dont l'arrête se suit jusqu'à Bionnassay  :P

Par contre, il n'y a pas la foule et les pompom girls de PlanPraz

[ /pub inside ]



Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Tangocharly le 03 Juillet 2019 - 17:52:51
En fait on parle pas de la même chose: la montée a planpraz c'est 14,50 et celle du plan de l'aiguille c'est 17,50 ...
14,50 pour se taper des œufs c'est super cher !

[ pub inside ]

La prochaine fois, venez décoller du Signal aux Contamines (1880m)
Accès 2eme tronçon 8,40€, déco herbeux 5 étoiles, bar/snack tenu par un parapentiste à 100m (snack du Signal)
Si vous êtes 5 (ou vous pensez venir 5 fois), une carte 10 points (un point par tronçon) à 34,50€ vous fait la montée à 6.90€ ... et il existe aussi une carte 30 points pour les gros groupes  qui fait la montée à 4.57€ :oops: 
La manche à air est visible ici : https://www.lescontamines.net/meteo_parapente.html et en permanence en live à la caisse de la Gorge pour voir les conditions avant de monter.
Après le plafond au Signal, direct sur le Mont Voracet dont l'arrête se suit jusqu'à Bionnassay  :P

Par contre, il n'y a pas la foule et les pompom girls de PlanPraz

[ /pub inside ]



Et puis vous apprendrez la magie du décollage en virgule  :prof:  :vol:


Titre: Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 03 Juillet 2019 - 18:17:12

Et puis vous apprendrez la magie du décollage en virgule  :prof:  :vol:
:mrgreen:
Cette magie n'est valable que pour le déco d'hiver et le printemps quand c'est encore trop enneigé, mais le déco d'été est bien alimenté de face

 :ppte:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Uke'n Fly le 03 Juillet 2019 - 20:01:28
le signal est une bonne idee :-) c'est un peu loin mais tout autant que cham :-)
sur la video du deco en hiver c'est pas franck ? :-)
 


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 03 Juillet 2019 - 20:15:11
le signal est une bonne idee :-) c'est un peu loin mais tout autant que cham :-)
sur la video du deco en hiver c'est pas franck ? :-)
 

Oups, correction, si tu parles de la vidéo aux Tierces, c'est bien Franck (https://www.youtube.com/channel/UCmy6NdFNPWvgGc6p8mcBt5A) de la commune.
Pour le déco du Signal, c'est Quentin aka "Marech" qui nous fait la démo du déco en virgule ... il bosse au télésiège de Jonction en hiver.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 03 Juillet 2019 - 21:11:38
En fait on parle pas de la même chose: la montée a planpraz c'est 14,50 et celle du plan de l'aiguille c'est 17,50 ...
14,50 pour se taper des œufs c'est super cher !

[ pub inside ]

La prochaine fois, venez décoller du Signal aux Contamines (1880m)
Accès 2eme tronçon 8,40€, déco herbeux 5 étoiles, bar/snack tenu par un parapentiste à 100m (snack du Signal)
Si vous êtes 5 (ou vous pensez venir 5 fois), une carte 10 points (un point par tronçon) à 34,50€ vous fait la montée à 6.90€ ... et il existe aussi une carte 30 points pour les gros groupes  qui fait la montée à 4.57€ :oops: 
La manche à air est visible ici : https://www.lescontamines.net/meteo_parapente.html et en permanence en live à la caisse de la Gorge pour voir les conditions avant de monter.
Après le plafond au Signal, direct sur le Mont Voracet dont l'arrête se suit jusqu'à Bionnassay  :P

Par contre, il n'y a pas la foule et les pompom girls de PlanPraz

[ /pub inside ]



C'est pas de la pub, c'est de l'info. Merci  :pouce:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Maverick le 04 Juillet 2019 - 12:41:43
une vidéo sympa d'un gars qui a volé lé même jour que toi je pense mais qui est monté jusqu'en haut. il me semble qu'on en parle sur l'autre fil:
http://www.youtube.com/watch?v=rWJPUAKQQKk

[edit modo] j'ai enlevé les balises [ flash ] pour que ça marche


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: fraclo le 04 Juillet 2019 - 12:59:26
Maverick, je vois pas ta video, tu peux mettre le lien stp ?


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Maverick le 04 Juillet 2019 - 13:11:36
bien sur pas de soucis:
https://www.youtube.com/watch?v=rWJPUAKQQKk (https://www.youtube.com/watch?v=rWJPUAKQQKk)


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Uke'n Fly le 04 Juillet 2019 - 17:09:18
Oups, correction, si tu parles de la vidéo aux Tierces, c'est bien Franck (https://www.youtube.com/channel/UCmy6NdFNPWvgGc6p8mcBt5A) de la commune.
Pour le déco du Signal, c'est Quentin aka "Marech" qui nous fait la démo du déco en virgule ... il bosse au télésiège de Jonction en hiver.

Ok merci pour la précision :-) je comprends mieux car je reconnaissais pas sa pi :-D


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: OliverT le 10 Juillet 2019 - 07:55:32
..par contre j'en ai pris plein les mirettes, et pourtant ça débutait mal: J'avais pris la journée en me disant que je partirai de Plaine-Joux pour ensuite poser à Varan, ...

Félicitations et bonne histoire. Voici mon film du jour. Vous pourriez vous voir au sommet de 4:58.

https://www.youtube.com/watch?v=5lMaWwZF-DE


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: SebDuSud le 10 Juillet 2019 - 08:07:28
..par contre j'en ai pris plein les mirettes, et pourtant ça débutait mal: J'avais pris la journée en me disant que je partirai de Plaine-Joux pour ensuite poser à Varan, ...

Félicitations et bonne histoire. Voici mon film du jour. Vous pourriez vous voir au sommet de 4:58.

https://www.youtube.com/watch?v=5lMaWwZF-DE


https://youtu.be/5lMaWwZF-DE?t=210

J'aime bien la stratégie de poser sa voile sur un type qui n'avait rien demandé et qui essayait lui-même de remonter la pente. Ca permet d'avoir un pote avec toi si tu dévisses.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: airsinge le 10 Juillet 2019 - 08:26:47
Oui, enfin t'es un peu rabat-joie! Si les deux sont en hypoxie euphorisante ça va, c'est juste si l'un des deux a de quoi s'oxygéner que ça peut casser la bonne vibe.

Et il y en a sûrement qui respiraient un peu trop avant d'essayer de redécoller : on les entend stresser et commencer à s'engueuler. Bon, mais du moment que la musique est planante, on sent bien qu'il fallait y être.  :tomate:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Patrick Samoens le 10 Juillet 2019 - 08:27:26
Plus de Gopro que de cerveaux sur le sommet !  :P


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: xolivie le 10 Juillet 2019 - 08:45:09
De 5:10 à 6:10 on peut voir (grâce au dieu Gopro...) 6 décos complètement foirés (et à cette altitude ces efforts ont du se payer cash sur le compteur de l'hypoxie) et 2 ou 3 décos "rock'roll", sans compter à l'atterro ceux qui ont cratérisé dans le gaz pas loin au dessus de la limite avec la glace.
Plus je vois les vidéos qui continuent à fleurir sur you tube concernant cette journée et plus je pense que la fée miséricorde s'est penchée sur l'épaule de la communauté parapentesque.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: laurentgedm le 10 Juillet 2019 - 09:01:12
6 décos complètement foirés (et à cette altitude ces efforts ont du se payer cash sur le compteur de l'hypoxie)
Et quoi, on n'a plus le droit de foirer un déco? Non mais vous vous prenez pour qui?
Pas besoin d'être au sommet du Mt Blanc pour voir des décos merdiques. A fortiori, à 4800m puisque tout va plus vite, c'est plus difficile, et quand on n'a jamais fait on peut avoir besoin d'un ou deux essais ratés avant de piger le truc. Vous braillez, vous vociférez, mais en attendant tout le monde a pu redécoller et on a aussi vu beaucoup de décos superbes, dont certains dos voile en Enzo 3 qui valaient le coup d'oeil.

Et oui, en effet rater un déco à cette altitude coûte cher en énergie. Je pense que les pilotes s'en sont rendus compte (sans blague) et ont su prendre leur temps avant de ré-essayer. Limite, ils n'ont pas vraiment eu besoin des remarques acerbes du forum pour se faire leur opinion.

Voilà, juste mon avis pour changer de la rengaine "scrogneugneu" qu'on lit à tout bout de champ ici. J'ai eu bien plus peur pour les pilotes sur le déco de Col Rodella que ce jour au Mont Blanc!


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: xolivie le 10 Juillet 2019 - 09:11:52

Et quoi, on n'a plus le droit de foirer un déco? Non mais vous vous prenez pour qui?
Pas besoin d'être au sommet du Mt Blanc pour voir des décos merdiques. A fortiori, à 4800m puisque tout va plus vite, c'est plus difficile, et quand on n'a jamais fait on peut avoir besoin d'un ou deux essais ratés avant de piger le truc. Vous braillez, vous vociférez, mais en attendant tout le monde a pu redécoller et on a aussi vu beaucoup de décos superbes, dont certains dos voile en Enzo 3 qui valaient le coup d'oeil.

Et oui, en effet rater un déco à cette altitude coûte cher en énergie. Je pense que les pilotes s'en sont rendus compte (sans blague) et ont su prendre leur temps avant de ré-essayer. Limite, ils n'ont pas vraiment eu besoin des remarques acerbes du forum pour se faire leur opinion.

Voilà, juste mon avis pour changer de la rengaine "scrogneugneu" qu'on lit à tout bout de champ ici. J'ai eu bien plus peur pour les pilotes sur le déco de Col Rodella que ce jour au Mont Blanc!
Je ne braille pas, je ne vocifère pas et je ne me prends pour personne!
Ceci étant je pense que nombre de pilotes qui se sont posés là-haut ce jour là ont eu beaucoup de chance (et tant mieux pour eux on ne peut que s'en réjouir) que d'autres plus expérimentés aient pris conscience de celà et les aient aidé. Et je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas dire ce que je pense.
Maintenant je fais juste un constat et ne porte aucun jugement de valeur, chacun est libre de faire comme il l'entend et de l'assumer.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Tangocharly le 10 Juillet 2019 - 09:32:02

Voilà, juste mon avis pour changer de la rengaine "scrogneugneu" qu'on lit à tout bout de champ ici. J'ai eu bien plus peur pour les pilotes sur le déco de Col Rodella que ce jour au Mont Blanc!

C'est la fête du slip à ce point la bas ? J'y vais fin septembre, j'emmène la Gopro alors ?  :mrgreen:  :mrgreen:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 10 Juillet 2019 - 09:34:47
C'est la fête du slip à ce point la bas ? J'y vais fin septembre, j'emmène la Gopro alors ?  :mrgreen:  :mrgreen:

Oui, oui, et les atterros (sur un champ qui fait pourtant au moins 1 kilomètre de long) valent aussi leur pesant de cacahuètes.

En parlant d'atterro, merci de ne pas avoir censuré le tien OlivierT dans ta vidéo, il est instructif.


Titre: Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: laurentgedm le 10 Juillet 2019 - 09:40:48

Et quoi, on n'a plus le droit de foirer un déco? Non mais vous vous prenez pour qui?
Pas besoin d'être au sommet du Mt Blanc pour voir des décos merdiques. A fortiori, à 4800m puisque tout va plus vite, c'est plus difficile, et quand on n'a jamais fait on peut avoir besoin d'un ou deux essais ratés avant de piger le truc. Vous braillez, vous vociférez, mais en attendant tout le monde a pu redécoller et on a aussi vu beaucoup de décos superbes, dont certains dos voile en Enzo 3 qui valaient le coup d'oeil.

Et oui, en effet rater un déco à cette altitude coûte cher en énergie. Je pense que les pilotes s'en sont rendus compte (sans blague) et ont su prendre leur temps avant de ré-essayer. Limite, ils n'ont pas vraiment eu besoin des remarques acerbes du forum pour se faire leur opinion.

Voilà, juste mon avis pour changer de la rengaine "scrogneugneu" qu'on lit à tout bout de champ ici. J'ai eu bien plus peur pour les pilotes sur le déco de Col Rodella que ce jour au Mont Blanc!
Je ne braille pas, je ne vocifère pas et je ne me prends pour personne!
Ceci étant je pense que nombre de pilotes qui se sont posés là-haut ce jour là ont eu beaucoup de chance (et tant mieux pour eux on ne peut que s'en réjouir) que d'autres plus expérimentés aient pris conscience de celà et les aient aidé. Et je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas dire ce que je pense.
Maintenant je fais juste un constat et ne porte aucun jugement de valeur, chacun est libre de faire comme il l'entend et de l'assumer.
Désolé pour mon ton hein, mais ça m'agace de lire à répétition et à l'infini les message "ils ont tous eu beaucoup de chance", "la majorité n'avait rien à faire là", voire "c'est tous des cons".
Je veux bien qu'il y ait des critiques, mais basées sur des faits et non des suppositions pessimistes, des "ET SI" ou des peurs. Si l'hélico a vraiment été gêné par des pilotes qui ne se sont pas poussés, OK, allez-y. Mais le fait d'avoir posé et redécollé, même si c'est en ratant 1 ou 2 gonflages, ne mérite pas toute la haine qui a été déversée à ce propos. Tout a été dit, la coupe est pleine...


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Ulisse31 le 10 Juillet 2019 - 09:51:25
14€ c'est 10L de gasoil, t'en fais des rots à 4 dans la caisse pour ce prix là...



Ça sent la radinerie à plein nez, juste pour faire un joli vol de quelques heures et s'en mettre plein la vue, je ne trouve pas que c'est cher  :bien/mal:


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 10 Juillet 2019 - 10:25:34

Et quoi, on n'a plus le droit de foirer un déco? Non mais vous vous prenez pour qui?
Pas besoin d'être au sommet du Mt Blanc pour voir des décos merdiques. A fortiori, à 4800m puisque tout va plus vite, c'est plus difficile, et quand on n'a jamais fait on peut avoir besoin d'un ou deux essais ratés avant de piger le truc. Vous braillez, vous vociférez, mais en attendant tout le monde a pu redécoller et on a aussi vu beaucoup de décos superbes, dont certains dos voile en Enzo 3 qui valaient le coup d'oeil.

Et oui, en effet rater un déco à cette altitude coûte cher en énergie. Je pense que les pilotes s'en sont rendus compte (sans blague) et ont su prendre leur temps avant de ré-essayer. Limite, ils n'ont pas vraiment eu besoin des remarques acerbes du forum pour se faire leur opinion.

Voilà, juste mon avis pour changer de la rengaine "scrogneugneu" qu'on lit à tout bout de champ ici. J'ai eu bien plus peur pour les pilotes sur le déco de Col Rodella que ce jour au Mont Blanc!
Je ne braille pas, je ne vocifère pas et je ne me prends pour personne!
Ceci étant je pense que nombre de pilotes qui se sont posés là-haut ce jour là ont eu beaucoup de chance (et tant mieux pour eux on ne peut que s'en réjouir) que d'autres plus expérimentés aient pris conscience de celà et les aient aidé. Et je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas dire ce que je pense.
Maintenant je fais juste un constat et ne porte aucun jugement de valeur, chacun est libre de faire comme il l'entend et de l'assumer.
Désolé pour mon ton hein, mais ça m'agace de lire à répétition et à l'infini les message "ils ont tous eu beaucoup de chance", "la majorité n'avait rien à faire là", voire "c'est tous des cons".
Je veux bien qu'il y ait des critiques, mais basées sur des faits et non des suppositions pessimistes, des "ET SI" ou des peurs. Si l'hélico a vraiment été gêné par des pilotes qui ne se sont pas poussés, OK, allez-y. Mais le fait d'avoir posé et redécollé, même si c'est en ratant 1 ou 2 gonflages, ne mérite pas toute la haine qui a été déversée à ce propos. Tout a été dit, la coupe est pleine...
:pouce:  en plus ça sert des arguments à ceux qui nous la pose en interdits.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: fabrice le 10 Juillet 2019 - 10:33:26
Loupé le déco est plus qu'acceptable à cette altitude.
Ce qui l'est moins c'est les posés dans la pente, peut-être à cause de ceux qui encombrent la partie sommitale. Il va falloir ranger un peu mieux son matos pour laisser de la place aux copains!


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: M@tthieu le 10 Juillet 2019 - 10:42:58
Toute cette discussion est sur le Mont Blanc ou pas sur le Mont Blanc ? :grat:
Sinon merci pour la vidéo instructive. Ca n'a pas l'air évident des décos. Mais pas besoin d'être à 4810m pour voir / faire des décos foireux...  :P
Par contre le manque d'oxygène et la neige molle doivent rendre les conditions plus difficiles... :vrac:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Hub le 10 Juillet 2019 - 10:47:37
Ca n'a pas l'air évident des décos. Mais pas besoin d'être à 4810m pour voir / faire des décos foireux...  :P
C'est à dire que si on n'est pas *obligé* de décoller sans trop tarder (parce qu'on n'est pas à 4810m sans autres options que de descendre à pied en haute montagne ou appeler l'hélico), en général on ne tente pas de décoller par vent de cul (encore moins dans la neige et avec une portance réduite par l'altitude)...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: M@tthieu le 10 Juillet 2019 - 10:57:00
Je ne comprends pas. Tu parles de décollage vent de cul (et la rubalise le montre). Puisque c'est sur une arête, pourquoi ne pas avoir décollé de l'autre côté ? (je ne connais pas la topographie des lieux). Mais là je ne regrette pas de ne pas avoir posé (bon pas survolé non plus :( )


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Nicolas - AirDesign France le 10 Juillet 2019 - 12:33:58
Ca n'a pas l'air évident des décos. Mais pas besoin d'être à 4810m pour voir / faire des décos foireux...  :P
C'est à dire que si on n'est pas *obligé* de décoller sans trop tarder (parce qu'on n'est pas à 4810m sans autres options que de descendre à pied en haute montagne ou appeler l'hélico), en général on ne tente pas de décoller par vent de cul (encore moins dans la neige et avec une portance réduite par l'altitude)...

Quand on se connait, qu'on connait son matos et s'il est adapté, qu'on mesure et accepte l'engagement à le faire, il n'y a rien de compliqué à décoller avec 5 voire 10 de vent de cul, même dans la neige.
Hors haute montagne, tous ceux qui volent à pied en hiver dans la neige, voire en station, le font régulièrement. Et c'est souvent bien plus safe que de ne pas savoir maîtriser sa voile en sortant du déco dans un gros thermique. My 2 cents (et mon expérience perso) ;)


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 10 Juillet 2019 - 13:47:36
[...]
[...]
Je veux bien qu'il y ait des critiques, mais basées sur des faits et non des suppositions pessimistes, des "ET SI" ou des peurs. Si l'hélico a vraiment été gêné par des pilotes qui ne se sont pas poussés, OK, allez-y. Mais le fait d'avoir posé et redécollé, même si c'est en ratant 1 ou 2 gonflages, ne mérite pas toute la haine qui a été déversée à ce propos. Tout a été dit, la coupe est pleine...
en plus ça sert des arguments à ceux qui nous la pose en interdits.
[/quote]

On peut évidemment voir les choses depuis le coté de la lorgnette que l'on veut.

Le fait est, que ceux qui postent leurs vidéos en accès "public" ne peuvent pas s’étonner que le public n'est pas fait que d’admirateurs, qu'il y se trouve aussi des personnes qui ont des visions différentes de ce qu'ils voient dans ces vidéos et qui leurs semblent (pas forcément pour les mêmes raisons d'ailleurs) négatif. Comme les uns sont autorisés à publier publiquement leurs vidéos et que les autres ont le droit d'exprimer leurs admirations pour les "exploits". Il n'y a aucune raison que les derniers devraient se résoudre à taire leurs désaccords pour ne pas les exprimer publiquement.

C'est ce que l'on appelle la liberté d'expression, non ? Les uns ont le droit de publier leurs vidéos, les autres de les critiquer.

Alors si vraiment il y des coupables dans l'interdiction de poser au sommet du Mt-Blanc ou de voler du coté italien ou encore... toutes les restrictions qui peuvent encore  éclore. Il me semble, qu'avant d'en accuser ceux qui critiquent publiquement certains comportements et actions et de leurs demander de se taire, il ne serait pas inutiles de demander autant de "discrétion" de ceux qui ne peuvent pas s’empêcher d'afficher publiquement les vidéos qui témoignent de la frénésie collective doublée d'un certain nombres de démonstrations de manque évident de maitrise de la situation dans le contexte spécifique (mais à priori inconnu pour aucun des protagonistes, enfin je l’espère) de ce posé sur le toit de l'Europe.

Enfin si je suis totalement d'accord avec Fabrice,

Loupé le déco est plus qu'acceptable à cette altitude.
Ce qui l'est moins c'est les posés dans la pente, peut-être à cause de ceux qui encombrent la partie sommitale. Il va falloir ranger un peu mieux son matos pour laisser de la place aux copains!

J'aurai tendance à lui dire qu'il me semble que justement le but pour un certain nombre c'est d'y être sur l’arête sommitale (et sur la vidéo) pas forcément d'y laisser la place aux copain car finalement plus on y est... moins il y a de mérite à y être.

 :canape:

 :forum:



Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 10 Juillet 2019 - 14:26:25
J'ai oublié de vous dire, mais vous l'aviez sans doute deviné: j'avais pas de gopro  :P (c'est mieux pour un récit) ... et ... ce week-end je n'étais pas à LA dune, mais sur une autre nettement plus au nord. On était juste 3 et la brise de mer, sans gopro, sans casque, y en avait même un qu'était nu pied (ce que je n'approuve pas) et c'était trop trop bien  ;)   


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 10 Juillet 2019 - 15:55:49

On peut évidemment voir les choses depuis le coté de la lorgnette que l'on veut.

Le fait est, que ceux qui postent leurs vidéos en accès "public" ne peuvent pas s’étonner que le public n'est pas fait que d’admirateurs, qu'il y se trouve aussi des personnes qui ont des visions différentes de ce qu'ils voient dans ces vidéos et qui leurs semblent (pas forcément pour les mêmes raisons d'ailleurs) négatif. Comme les uns sont autorisés à publier publiquement leurs vidéos et que les autres ont le droit d'exprimer leurs admirations pour les "exploits". Il n'y a aucune raison que les derniers devraient se résoudre à taire leurs désaccords pour ne pas les exprimer publiquement.

C'est ce que l'on appelle la liberté d'expression, non ? Les uns ont le droit de publier leurs vidéos, les autres de les critiquer.

Alors si vraiment il y des coupables dans l'interdiction de poser au sommet du Mt-Blanc ou de voler du coté italien ou encore... toutes les restrictions qui peuvent encore  éclore. Il me semble, qu'avant d'en accuser ceux qui critiquent publiquement certains comportements et actions et de leurs demander de se taire, il ne serait pas inutiles de demander autant de "discrétion" de ceux qui ne peuvent pas s’empêcher d'afficher publiquement les vidéos qui témoignent de la frénésie collective doublée d'un certain nombres de démonstrations de manque évident de maitrise de la situation dans le contexte spécifique (mais à priori inconnu pour aucun des protagonistes, enfin je l’espère) de ce posé sur le toit de l'Europe.
Et bien en tant que personne qui n'a pas posté de vidéo je me permets de critiquer ceux qui critiquent  :P  c'est ça aussi la liberté d'expression.
Je précise que Laurent n'interdit rien à personne. À aucun moment l'on ne peut se servir de son message pour formuler une remise en cause de la liberté d'expression ici. Il rappelle que les commentaires sur la situation catastrophique ne sont que spéculation. Ce jour-là il y a eu au moins 300 mecs au dessus du sommet et à priori au moins 150 posés.  À force de lire les scénarios catastrophe on va finir par penser qu'il y a eu 200 coups de bol, ce qui défie toutes les règles de probabilités au regard de ce qu'il s'est réellement passé.

Si tu veux je suis sûr qu'on peut trouver des vidéos youtube avec des mecs qui sont à la limite du portnawac en ski ou escalade ds le massif du Mont-Blanc sans que cela ne provoque une telle mesure de la part des autorités ni ne fasse de tels esclandres dans les milieux respectifs.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Patrick Samoens le 10 Juillet 2019 - 20:45:56
Un mort cela ne vous suffit pas à définir une journée de merde ?

Et oui je dis et je maintiens que ce posé au sommet était une foire sans nom. Certains de mes potes ( moniteur diplômé mais pas montagnard) on reconnu qu’ils n’auraient jamais dut poser. D’autres ( chamoniard et montagnard ) ont pris en charge des pilotes totalement aux fraises.

Pas de supputations mais des témoignages directs.

Si l’année prochaine l’interdiction de vol sur les faces ouest est étendue de juin à septembre, on dit merci à qui ?  A tout ceux qui friment sur YouTube ?


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: laurentgedm le 11 Juillet 2019 - 07:52:47
Si l’année prochaine l’interdiction de vol sur les faces ouest est étendue de juin à septembre, on dit merci à qui ?  A tout ceux qui friment sur YouTube ?
Non, à ceux qui étaient aux fraises comme tu dis. Ca concerne combien de pilotes?

Mon message, c'est que toi et les autres qui adoptent une position de ronchon dans cette affaire, devriez faire gaffe à critiquer ce qui est vraiment critiquable. De la même façon que tu n'aimes pas qu'on mette "tous les pros" dans le même panier, ne mets pas "tous les pilotes du mont blanc" dans le même panier non plus (j'essaie de trouver un exemple qui va te parler).

// merci plumocum


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Mosss le 11 Juillet 2019 - 08:15:22
Si l’année prochaine l’interdiction de vol sur les faces ouest est étendue de juin à septembre, on dit merci à qui ?  A tout ceux qui friment sur YouTube ?
Non, à ceux qui étaient aux fraises comme tu dis. Ca concerne combien de pilotes?

Mon message, c'est que toi et les autres qui adoptent une position de ronchon dans cette affaire, devriez faire gaffe à critiquer ce qui est vraiment critiquable. De la même façon que tu n'aimes pas qu'on mette "tous les pros" dans le même panier, ne mets pas "tous les pilotes du mont blanc" dans le même panier non plus (j'essaie de trouver un exemple qui va te parler).

// merci plumocum

Salut Laurent,

D'accord avec toi sur le fond, mais là où je rejoins Patrick c'est sur le fait que "l'histoire " ne retiendra que les comportements des pilotes "aux fraises".
Ceux parfaitement autonomes et au point techniquement parlant ne laissent pas de traces dans les mémoires collectives.
Après, c'est le problème de tous les phénomènes de masse et je ne vois pas comment on aurait pu sélectionner au déco qui était apte ou pas pour aller poser au sommet!🤔🤪


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Toop le 11 Juillet 2019 - 08:27:11
Bah ceux qui avaient le matos d'alpi déjà...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Patrick Samoens le 11 Juillet 2019 - 08:33:34
Je pense que l’interdiction qui peut tomber sera le fait d’une accumulation de facteurs. L’accident, l’encombrement au sommet qui a bloqué l’hélicoptère, le risque objectif pris par de nombreux pilotes qui n’avaient ni le niveau technique ni le matériel ni l’acclimatation pour poser et redécoller en sécurité, la diffusion sur les réseaux qui a donné une caisse de résonance à cet événement.

 Il est clair que certains pilotes ont posé et redécollé sans prendre de risque mais ils ont malheureusement fait parti de la surpopulation qui pose problème.

Placez vous une minute à la place d’un maire ou d’un préfet. Un invasion de dingos en tennis et short qui s’écrasent au sommet. Un mort, les secours bloqués, des images malvenues dans ce cadre. NOUS ne sommes pas crédibles pour défendre un sport responsable.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Archaleon le 11 Juillet 2019 - 08:47:32
Forcément, on a plus le droit de le faire en juillet/aout quand les conditions peuvent être bonnes...

Exceptionnellement on a des conditions pour le faire en Juin, ben faut pas s'étonner que tout le monde était sur les starting blocs ! C'était du "maintenant ou jamais" !
Heureusement les conditions étaient plus qu'optimales ce jour là, mais imaginons ca aurait été turbulents, les gens auraient quand même été à fond pour le faire coûte que coûte... et là ça aurait pu faire mal.

C'est ça l'effet pervers que d'interdire, de limiter... cela réduit nos possibilités, et donc on ne peut pas se dire : "pas grave, je le ferai pendant la prochaine canicule d'Aout quand ca sera nickel !"

Je vois la chose ainsi de mon coté. Laissez des options aux gens, ils choisirons les plus safe !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: BenHoit le 11 Juillet 2019 - 08:50:00
vous pourriez au moins reconnaitre que ces vidéos ont un intérêt pédagogique !
N'ayant jamais visité le sommet, je n'imaginais pas suite à la précédente invasion de 2003 (?) que ça pouvait être aussi périlleux de poser un peu trop bas ...
Au moins maintenant, c'est clair !


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Aliend le 11 Juillet 2019 - 08:51:04
Laissez des options aux gens, ils choisirons les plus safe !

Tu vis dans quel monde??


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Archaleon le 11 Juillet 2019 - 09:05:05
Laissez des options aux gens, ils choisirons les plus safe !

Tu vis dans quel monde??

Dans le mien. Si les conditions ne sont pas optimales, je n'ai pas de difficultés a avorter le vol pour le refaire dans de meilleures conditions.
J'ai avorté un Tour du mont blanc l'an dernier avec des conditions trop ventées à mon gout. J'aurai j'espère l'occasion de le faire cette année.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 11 Juillet 2019 - 09:05:53
Je pense que l’interdiction qui peut tomber sera le fait d’une accumulation de facteurs. L’accident, l’encombrement au sommet qui a bloqué l’hélicoptère, le risque objectif pris par de nombreux pilotes qui n’avaient ni le niveau technique ni le matériel ni l’acclimatation pour poser et redécoller en sécurité, la diffusion sur les réseaux qui a donné une caisse de résonance à cet événement.

 Il est clair que certains pilotes ont posé et redécollé sans prendre de risque mais ils ont malheureusement fait parti de la surpopulation qui pose problème.

Placez vous une minute à la place d’un maire ou d’un préfet. Un invasion de dingos en tennis et short qui s’écrasent au sommet. Un mort, les secours bloqués, des images malvenues dans ce cadre. NOUS ne sommes pas crédibles pour défendre un sport responsable.

C'est ce point, celui de notre crédibilité en tant que pratiquants d'un sport de plein air à risques, qui me semble être déterminant.

Vouloir en rendre responsable ceux des pratiquants qui dénoncent et le comportement d'une minorité aux comportements critiquables et l'affichage publique faite de l'événement est un déni d'une réalité qui s'impose à tous ; l'acceptation ou non par la société de notre sport.

Ce sont les pilotes qui n'avaient rien à y faire, augmentés de ceux qui par leurs compétences et prises en compte des risques potentiels (ceux qui avaient le matos d'alpi) étaient légitimes pour y voler/poser mais qui se sentent obligés de poster sur les réseaux sociaux leurs exploits qui mettent aussi en image la frénésie générale et les situations "compliquée" des 1ers, c'est ce groupe composé qui doit se sentir responsable de la suite donnée.

C'est la même problématique avec l’accidentalité de notre milieu en général et plus spécifiquement encore en biplace et autres pratiques "encadrées". contexte ou se rajoute encore au-delà des intérêt de la Société toute entière, ceux des société d'assurance dont nous avons besoin pour voler en toute légalité.

 :trinq:



Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Aliend le 11 Juillet 2019 - 09:08:24
Donc là tu parles pour toi,pas pour "les gens".
Si le bon sens était la qualité première chez le parapentiste ça se saurait et les stats d'accidentologie seraient beaucoup plus supportables.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: fraclo le 11 Juillet 2019 - 09:26:19
Bon, au final, tout le monde est presque en phase pour dire que ce sont les images qui posent probleme et qui nous font passer pour des pinpins.

Au lieu de fermer le montblanc, je propose qu'on interdise gopro et autre caméra embaqué en parapente et que apres avoir pris une licence ffvl, on soit banni de facedebook.

 :canape:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 11 Juillet 2019 - 09:40:25
Bon, au final, tout le monde est presque en phase pour dire que ce sont les images qui posent probleme et qui nous font passer pour des pinpins.

Au lieu de fermer le montblanc, je propose qu'on interdise gopro et autre caméra embaqué en parapente et que apres avoir pris une licence ffvl, on soit banni de facedebook.

 :canape:

pas vu pas pris ....

Si cette discussion a non seulement une vertu pédagogique mais prend aussi une tournure quasi existentielle (un événement sans spectateur a-t-il vraiment eu lieu ?) alors là, je reste inscris sur ce forum d'intellos  ;)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: M@tthieu le 11 Juillet 2019 - 10:00:56
A la veille du cinquantenaire du premier pas de l'homme sur la lune, pas évident que sans vidéo, sans photo, sans spectateur on l'aurait cru... Et encore certaines thèses complotistes trouvent encore à y redire..
Donc les exploits sans vidéo de nos jours ne sont plus recevables ! ;)


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Aliend le 11 Juillet 2019 - 10:08:10
Donc les exploits sans vidéo de nos jours ne sont plus recevables ! ;)

Tu peux mesurer ton bonheur en nombre de clics?


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: fabrice le 11 Juillet 2019 - 10:14:15
Je pense que l’interdiction qui peut tomber sera le fait d’une accumulation de facteurs. L’accident, l’encombrement au sommet qui a bloqué l’hélicoptère, le risque objectif pris par de nombreux pilotes qui n’avaient ni le niveau technique ni le matériel ni l’acclimatation pour poser et redécoller en sécurité, la diffusion sur les réseaux qui a donné une caisse de résonance à cet événement.

 Il est clair que certains pilotes ont posé et redécollé sans prendre de risque mais ils ont malheureusement fait parti de la surpopulation qui pose problème.

Placez vous une minute à la place d’un maire ou d’un préfet. Un invasion de dingos en tennis et short qui s’écrasent au sommet. Un mort, les secours bloqués, des images malvenues dans ce cadre. NOUS ne sommes pas crédibles pour défendre un sport responsable.

Normalement un maire ou un préfet sont des gens raisonnables avec du recul, ils ont normalement appris au cours de leur vie que toute  nouveauté a des défauts , présente des risques, mais que  notre génie, même modeste nous permettra de nous adapter et à faire face à ces difficultés .  C'est d'ailleurs ce qu'on voit ici  avec la prise de conscience pour beaucoup de pilotes non montagnards!

La crédibilité, c'est de reconnaitre qu'on puisse faire des erreurs et les rectifier... pas comme certains (ir)responsables, n'est-ce pas?


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piwaille le 11 Juillet 2019 - 10:17:47
Normalement un maire ou un préfet sont des gens raisonnables avec du recul, ils ont normalement appris au cours de leur vie que toute  nouveauté a des défauts , présente des risques, mais que  notre génie, même modeste nous permettra de nous adapter et à faire face à ces difficultés .  
pourtant je suis généralement optimiste, mais là beaucoup moins !
quand on voit la vitesse à laquelle ils dégainent des arrêtés interdisant telle ou telle activité (parapente ...) au premier accident :grat:
est-ce qu'on a déjà vu un préfet interdit la circulation routière par réaction à un accident de la route ? :bang:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 11 Juillet 2019 - 10:32:49

Forcément, on n'a plus le droit de le faire en juillet/août quand les conditions peuvent être bonnes...


Je rappelle que l'arrêté d'interdiction de tout vol en parapente sur l'ensemble du versant nord du Mont-Blanc en juillet et août n'est absolument pas lié spécifiquement au survol du sommet ou au posé sur celui-ci.

Pendant les mois d'été il y a énormément de monde (randonneurs, alpinistes, grimpeurs) qui se trouve dans ce versant nord du massif et les hélicos de secours sont appelés à intervenir pratiquement chaque jour.
Ils ne veulent pas à avoir à se préoccuper d'éventuels parapentistes pendant leurs interventions (très fréquentes), d'où l'interdiction générale de toute activité aérienne non motorisée sur l'ensemble de ce versant nord pendant ces deux mois.
Du coup cela interdit en particulier le survol et le posé au sommet, mais l'arrêté est bien plus vaste que cela.

C'est juste une précision que je rappelle.

 :trinq:

Marc


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: M@tthieu le 11 Juillet 2019 - 11:25:51
Peu importe le nombre de clics, ce qui compte est une trace dans la galaxie YouTube. D'ailleurs il y a une profession en vogue ne nécessitant aucun diplôme Youtuber (cuisine, fringues...).
Le bonheur réside dans le vol. Et un peu plus sur le Mont Blanc que sur une colline de 100m non ?


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 11 Juillet 2019 - 11:44:56
Donc les exploits sans vidéo de nos jours ne sont plus recevables ! ;)
Cela fait plusieurs fois que tu parles d'exploit pour cette journée. Tu parles aussi d'exploits lorsque tu vois des gens faire du ski sur la butte Montmartre ?


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Aliend le 11 Juillet 2019 - 12:03:19
Le bonheur réside dans le vol. Et un peu plus sur le Mont Blanc que sur une colline de 100m non ?

Non.

Mardi j'ai quitté la taf à 16h30 pour 40 minutes de train et plus d'une heure de bagnole pour aller retrouver les potes,se mettre en l'air vers 19h30 pour une petite heure de vol et faire le dernier plaf de la journée à 1200 avant que ça se casse la gueule.Sur une butte de 100m.Priceless.

Mais on a bien compris que tu es frustré depuis le 26/06.
C'est con parce que tu aurais pu y aller le 27,ça le faisait aussi.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: thierry_c le 11 Juillet 2019 - 12:37:50
Et un peu plus sur le Mont Blanc que sur une colline de 100m non ?
dans ce cas la va faire un tour au nepal, il y a quelques sommet un peu plus haut qu'une colline de 1000m :)


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piwaille le 11 Juillet 2019 - 13:02:52
Pendant les mois d'été il y a énormément de monde (randonneurs, alpinistes, grimpeurs) qui se trouve dans ce versant nord du massif et les hélicos de secours sont appelés à intervenir pratiquement chaque jour.
Ils ne veulent pas à avoir à se préoccuper d'éventuels parapentistes pendant leurs interventions (très fréquentes), d'où l'interdiction générale de toute activité aérienne non motorisée sur l'ensemble de ce versant nord pendant ces deux mois.
Je comprends la raison, je comprends leur motivation... mais je comprends aussi l'absence de "préoccupation".
Malheureusement, je pense que s'ils se préoccupaient un peu plus, il y aurait d'autres moyens que l'interdiction. Je pense notamment, qu'ils pourraient regarder les stats de leurs interventions et mettre en place des horaires qui permettraient de se partager l'espace aérien.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 11 Juillet 2019 - 13:05:42
Donc les exploits sans vidéo de nos jours ne sont plus recevables ! ;)
Cela fait plusieurs fois que tu parles d'exploit pour cette journée. Tu parles aussi d'exploits lorsque tu vois des gens faire du ski sur la butte Montmartre ?

C'est exactement ça... ou est encore l'exploit de poser au Mt-Blanc depuis 2012 ?

Peut-on encore parler d'exploit quand le fait d'y arriver tient avant tout sur ce cas précis au fait d'être disponible le/s jour/s ou aérologiquement toutes les conditions sont réunies ? Surtout aussi depuis que outils de prévisions météo et réseaux sociaux facilite à qui veut l’accès à cette information que c'est "la journée". Ou alors on considère que l'exploit est dans le simple fait "d'oser".

En fait le Mt-Blanc n'est plus depuis lontemps un "exploit", pas plus en parapente qu'à pieds pour toutes les personnes valides et en bonne santé qui s'y aventure de façon "guidée". Or en 2012 et maintenant en 2019, on peut parler me semble t-il, de guidage pour un certain nombre des pilotes qui y sont allés (posé ou non d'ailleurs)

 :trinq:  


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 11 Juillet 2019 - 14:09:02
Donc les exploits sans vidéo de nos jours ne sont plus recevables ! ;)
Cela fait plusieurs fois que tu parles d'exploit pour cette journée. Tu parles aussi d'exploits lorsque tu vois des gens faire du ski sur la butte Montmartre ?
ROTFL  ROTFL  ROTFL


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 11 Juillet 2019 - 14:19:33
Un exploit se doit d'être exceptionnel, quand 300 mecs le font le même jour ça n'a rien d'un exploit.
Celui qui torchera Cricri sur la Xalp ou la Xpyr là ça sera un exploit!
Et ce n'est pas parce qu'un seul mec a fait quelque chose que c'est forcément un exploit, je suis tout seul à aller décoller au pic de C.... B... mais ça n'a rien mais alors rien d'un exploit!
 :shock:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Archaleon le 11 Juillet 2019 - 14:29:40
Pas forcément un exploit, faire le Mont blanc est une expérience exceptionnelle. Exceptionnel de pouvoir le faire, surtout en Juin, surtout aussi facilement, surtout dans des conditions plutot safe.


Un exploit est  aussi... relatif. Comme faire son premier 100km. C'est pas forcément un exploit haha, mais n’empêche que pour beaucoup c'est un jour à marquer sur leur calendrier.

On ne peut pas être tous champion du monde... il faut savoir se contenter d'objectif à son niveau.

D'autres essayent d’être champion du monde de l'orthographe ou de la rhétorique...


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 11 Juillet 2019 - 14:33:08
[...]
D'autres essayent d’être champion du monde de l'orthographe ou de la rhétorique...

Ou d'avoir un avis d'expert sur des voile mêmes pas essayés...  :mrgreen:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 11 Juillet 2019 - 15:42:47

D'autres essayent d’être champion du monde de l'orthographe ou de la rhétorique...

Pour moi, l'exploit du moment c'est désormais de battre mes petits enfants au memory ... et si j'y arrive je ne m'en vanterai certainement pas sur youtube  :canape:
 


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: thierry_c le 11 Juillet 2019 - 16:01:54
et pourquoi on parle du mont blanc, sur un pose qui parle pas du mont blanc, alors qu'il y a un poste sur le mont blanc ?
pas tout compris  :clown:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: laurentgedm le 11 Juillet 2019 - 16:02:48
et pourquoi on parle du mont blanc, sur un pose qui parle pas du mont blanc, alors qu'il y a un poste sur le mont blanc ?
pas tout compris  :clown:

Parce qu'apparemment y fallait PAS y aller. :-D


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 11 Juillet 2019 - 16:31:52
et pourquoi on parle du mont blanc, sur un pose qui parle pas du mont blanc, alors qu'il y a un poste sur le mont blanc ?
pas tout compris  :clown:

Parce qu'apparemment y fallait PAS y aller. :-D

toutafé, car comme l'exprime si bien Platon: « La passion de l’amant ne peut être assouvie par le simple toucher (…) , car ce n’est pas tel ou tel corps qu’elle désire, mais la splendeur de la lumière divine qui émane du corps, qui l’émerveille et la subjugue » Il en est ainsi du Mont-Blanc. S'y poser ce jour là s'apparentait plutôt à un acte de beaufitude, le survoler en silence rapprochait au contraire le pilote du sublime éveil.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: xolivie le 11 Juillet 2019 - 16:36:29

Parce qu'apparemment y fallait PAS y aller. :-D
Non Pourquoi il ne fallait PAS y aller?
Au contraire au vu des conditions du jour plus que favorables c'était un super vol peut-être engagé quand même mais un super vol quand même, et j'ai la plus grande admiration pour ceux qui ont osé monter jusqu'en haut car personnellement si j'avais été là-bas ce jour là je pense que je n'aurais pas osé le faire en regard de mes compétences...
Il y a un paquet de pilotes qui sont monté jusqu'en haut,qui ont fait quelques passages au dessus du sommet en prenant des images pour souvenir et qui ont,pour un tas de raisons qui leur sont personnelles, décidé de ne PAS poser et de redescendre en continuant un vol magnifique.
D'autres, possédant les compétences, la connaissance du terrain et le matériel adapté se sont posé et redécollésans problème.
Une troisième partie de pilotes emportés par l'enthousiasme ou par l'effet de groupe se sont également posés alors qu'ils n'auraient peut-être pas du. Parmi eux une bonne partie a pu redécoller sans trop de problème mais une autre partie a connu la galère (aux dires des pros qui étaient là-haut et qui ont pu cependant les aider et faire en sorte qui n'y ait pas de casse) mais il n'a été déploré qu'un accident malheureux dans cette journée.
Ce que j'essaie de dire dans ce fil, comme d'autres, c'est que je ne porte pas de jugement de valeur car je pense que dans notre activité c'est à chacun de se décider et d'assumer ses choix, mais je pense sincèrement que ce jour là dame nature a été très clémente, et par contre je regrette cette surmédiatisation de ces images qui donnent quand même un aspect de grande kermesse et je crains que celà ne débouche sur de plus grandes restrictions de notre pratique dans ce coin là.


Titre: Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Nico7374 le 11 Juillet 2019 - 18:00:18
mais il n'a été déploré qu'un accident malheureux dans cette journée.
mais je pense sincèrement que ce jour là dame nature a été très clémente,

Ouai enfin y'a quand même eu 1 mort.
1 sur 150 c'est pas rien....
(et ce n'est pas de la propagande pour dire qu'il faut interdire, qu'il y avait que de inconscient ect....)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Archaleon le 11 Juillet 2019 - 18:55:13
Et l'accident n'est même pas du au posé sur le mont-blanc d'ailleurs.

Probablement un malaise du a l'altitude. Des infos que j'ai eu, le pilote enroulait vers 4500m quand tout à coup il est sorti du thermique et est parti s'écraser droit sur les pentes verglacées du mont blanc...

Ca n'en reste pas moins super triste...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 11 Juillet 2019 - 18:56:04
Citation
Ouai enfin y'a quand même eu 1 mort.
1 sur 150 c'est pas rien....

Certes ce n'est pas rien mais on fait les mêmes stats sur la conquête des grands problèmes alpins ou la course à l'Everest, au Nanga parbat et autres jolis sommets?
L'alpinisme est interdit depuis?


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: thierry_c le 11 Juillet 2019 - 19:26:53
Citation
Ouai enfin y'a quand même eu 1 mort.
1 sur 150 c'est pas rien....

Certes ce n'est pas rien mais on fait les mêmes stats sur la conquête des grands problèmes alpins ou la course à l'Everest, au Nanga parbat et autres jolis sommets?
L'alpinisme est interdit depuis?
l'everest etait pas mal cette année ...


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Hub le 11 Juillet 2019 - 19:28:40
1 sur 150 c'est pas rien....
Non, mais "1", ça fait pas une statistique, c'est (sans manquer de respect à la victime et à sa famille) du "bruit statistique".  
On ne peut absolument pas en conclure que les 149 autres avaient 1 chance sur 150 d'y passer.
A partir du moment où on n'est pas en risque-0, on a "de temps en temps" un mort.

C'est pas 1 sur 150, c'est 1.  C'est évidemment trop, assez pour être ému, mais pas significatif pour baser une politique publique.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 11 Juillet 2019 - 19:34:07
Citation
Ouai enfin y'a quand même eu 1 mort.
1 sur 150 c'est pas rien....

Certes ce n'est pas rien mais on fait les mêmes stats sur la conquête des grands problèmes alpins ou la course à l'Everest, au Nanga parbat et autres jolis sommets?
L'alpinisme est interdit depuis?

Bah... tout n'est qu'une question de prix pour avoir le "droit", même quand il s'agit de tenter sa chance de réaliser un exploit ou de se tuer :

Citation
Prix proposés par les agences pour l’ascension de l’Everest

En règle générale, les prix pour faire l’ascension de l’Everest sont compris entre 55.000€ et 70.000€ par personne. Certaines agences peuvent proposer des prix inférieurs, il faudra alors être vigilent sur la qualité et la sécurité de l’encadrement fourni.

A ce tarif, sont généralement inclus dans les formules :

    Le permis d’ascension (10.000$/pers)
    La pension complète en lodge les premiers jours, puis en tente
    1 Sherpa privé/pers
    8 bouteilles d’oxygène/pers
    Le vol vers Katmandou + le vol vers le départ du trek vers le camp de base de l’Everest

Sur l’Everest, les Sherpas sont récompensés en cas de succès de l’expédition. Ainsi, il est de coutume de verser 500$ supplémentaires par Sherpa en cas d’arrivée au sommet de l’Everest. D’autre part, certains alpinistes, pour mettre toutes les chances de leur côté, préfèrent prendre les services d’un Sherpa supplémentaire. Dans ce cas, il faudra compter 9000$ supplémentaires.

https://blog.kazaden.com/prix-de-lascension-de-leverest-tout-savoir/ (https://blog.kazaden.com/prix-de-lascension-de-leverest-tout-savoir/)

 :trinq:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Patrick Samoens le 11 Juillet 2019 - 19:40:26
Et l'accident n'est même pas du au posé sur le mont-blanc d'ailleurs.

Probablement un malaise du a l'altitude. Des infos que j'ai eu, le pilote enroulait vers 4500m quand tout à coup il est sorti du thermique et est parti s'écraser droit sur les pentes verglacées du mont blanc...

Ca n'en reste pas moins super triste...

Évite de reporter des propos inexacts sur un cas aussi dramatique. De l’observation directe de pilotes présents au sommet, tentative de posé trop bas sous le sommet dans une pente trop raide et trop glacée.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 11 Juillet 2019 - 19:52:35
Et l'accident n'est même pas du au posé sur le mont-blanc d'ailleurs.

Probablement un malaise du a l'altitude. Des infos que j'ai eu, le pilote enroulait vers 4500m quand tout à coup il est sorti du thermique et est parti s'écraser droit sur les pentes verglacées du mont blanc...

Ca n'en reste pas moins super triste...

Évite de reporter des propos inexacts sur un cas aussi dramatique. De l’observation directe de pilotes présents au sommet, tentative de posé trop bas sous le sommet dans une pente trop raide et trop glacée.

Après les avis d'expert sur les ailes mêmes pas essayées, celui sur les accidents mêmes pas vu, tss tss tss...  :bang:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 11 Juillet 2019 - 20:20:12
Citation
Bah... tout n'est qu'une question de prix pour avoir le "droit", même quand il s'agit de tenter sa chance de réaliser un exploit ou de se tuer :

Je parle d'un temps où il n'y avait rien à payer... Combien de morts à l'Eiger ou aux Jorasses dans les années 30? L'alpinisme a été interdit?

Après tu as en partie raison: "La forte fréquentation du mont Blanc explique le grand nombre d'incidents comparé à d'autres sommets alpins. Chaque année, l'ascension du mont Blanc fait ainsi de nombreuses victimes (5 à 7 morts par an pour la voie normale)"

Mais ça rapporte du pognon à la vallée....


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Nico7374 le 11 Juillet 2019 - 20:59:34
Encore une fois je ne cherche pas la polémique. Les décès vont souvent de paire avec la haute montagne. Ils ne suffisent pas à justifier une interdiction. Mais lire que c’etait Une journée parfaite, facile, magnifique, parfaite ect..... Un peu de respect svp....


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: fabrice le 11 Juillet 2019 - 22:09:34
Après une telle expérience, on n'attend pas une interdiction, mais une action de la fédé avec l'aide des pilotes pour diffuser une large information sur les risques, les pièges d'une telle entreprise, en France et à l'étranger. Un tuto sur faire le Mt-Blanc qui sera la référence devrait même apparaitre sur youtube. Et il faudrait demander à ceux qui ont mis une vidéos "j'ai posé au Mt-Blanc" d'y rajouter quelques recommandations.

C'est plutôt comme cela qu'on est crédible, à mon avis.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 11 Juillet 2019 - 22:12:38
Et un peu plus sur le Mont-Blanc que sur une colline de 100 m non ?

Dans ce cas-là va faire un tour au Népal, il y a quelques sommets un peu plus hauts qu'une colline de 1 000 m :)


Tout à fait !

Et décoller d'un sommet situé à plus de 6 000 m avec :

- un vol de 2 700 m de dénivelée ;
- une belle pente de neige régulière et peu pentue pour décoller ;
- ainsi qu'un petit vent de face (10 km/h environ)  ;
- face aux Annapurnas ;

comme j'ai eu la chance immense de le faire, reste un souvenir inoubliable à jamais !  :lol:

Et nous n'étions que 11 en tout là-haut (encadrement compris) !  :lol:

Marc


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: pingumotion le 11 Juillet 2019 - 22:14:07
Mais lire que c’etait Une journée parfaite, facile, magnifique, parfaite ect...

Pourtant ça c'est un fait, reconnu par tous les pilotes ce jour !


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 11 Juillet 2019 - 22:23:43

Après une telle expérience, on n'attend pas une interdiction, mais une action de la fédé...


Il est peut-être utile de préciser que dès la promulgation de l'arrêté interdisant le posé au sommet (arrêté pris le lendemain de la fameuse journée), Yves Goueslain, directeur technique national (DTN) de la FFVL, s'est mis en relation avec les maires de Chamonix et de St Gervais, avec le préfet et avec les responsables des secours à la fois français et italien.
Je ne connais pas le contenu de ces discussions et de ces contacts, mais la fédération est bien évidemment montée au créneau de suite...

Marc


Titre: Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 11 Juillet 2019 - 22:32:04
...
quand on voit la vitesse à laquelle ils dégainent des arrêtés interdisant telle ou telle activité (parapente ...) au premier accident :grat:

Personnellement je ne pense pas que l'arrêté d'interdiction de se poser au sommet a été pris à cause du tragique accident mortel, mais bien, en particulier, à cause de l'impossibilité pour les secours d'approcher en hélico là-haut à cause du nombre de voiles.
Si le pilote accidenté n'avait été que blessé et s'il s'en était sorti, je suis persuadé que l'arrêté d'interdiction aurait été pris de la même manière.
Que les hélicos aient dû attendre deux heures avant de pouvoir intervenir (d'après ce que j'ai compris) a dû être considéré comme inacceptable.
Et ils ne voulaient pas que cette situation se reproduise...

Enfin, c'est ce que je pense.

Marc


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 11 Juillet 2019 - 22:44:29
[...]
[...]
Que les hélicos aient dû attendre deux heures avant de pouvoir intervenir (d'après ce que j'ai compris) a dû être considéré comme inacceptable.
[...]

Si effectivement cela s'est passé ainsi ; que les secours héliportés se sont vus bloqués pendant deux heures parce qu’une cohorte de parapentistes qui ne voulaient rien céder pour profiter des conditions exceptionnelles du jour pour réaliser "leur" exploit ou seulement vol inoubliable d'une vie de pilote (et tans pis pour le pilote accidenté)

Quoi d'étonnant alors que les autorités aient dégainé leur arme administrative : "l’arrêté".

 :trinq:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 11 Juillet 2019 - 22:58:21
Citation
Que les hélicos aient dû attendre deux heures avant de pouvoir intervenir (d'après ce que j'ai compris) a dû être considéré comme inacceptable.
Et ils ne voulaient pas que cette situation se reproduise...

Si comme je l'ai compris le pauvre gars a débaroulé dans le versant sud sur 1000m je ne vois pas bien en quoi les voiles au sommet pouvaient gêner l'intervention?


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MichM le 12 Juillet 2019 - 12:37:02

https://www.montagnes-magazine.com/actus-pghm-accidents


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Nicolas - AirDesign France le 12 Juillet 2019 - 13:05:55
Très intéressant, merci Michel.
Par contre évidemment, les stats ne concernent que le PGHM, qui n'intervient que très peu en moyenne montagne (et pour le parapente) en Isère à ma connaissance... beaucoup moins que les CRS (Dragon) sur les préalpes pour ce que je vois en tout cas!


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MichM le 12 Juillet 2019 - 14:43:42

Montagnes Mag et je ne sais quels autres mags spécialisés existent encore actuellement publient régulièrement ce genre de stats tous massifs.

Grosso modo ça reste dans les mêmes proportions. Ce sont les randonneurs (du dimanche) qui constituent la plus grande masse de la "clientèle" !

 

 


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 12 Juillet 2019 - 15:41:58

Montagnes Mag et je ne sais quels autres mags spécialisés existent encore actuellement publient régulièrement ce genre de stats tous massifs.

Grosso modo ça reste dans les mêmes proportions. Ce sont les randonneurs (du dimanche) qui constituent la plus grande masse de la "clientèle" !
 

Il sont aussi, et de loin, les plus nombreux en montagne...

Marc


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: thierry_c le 12 Juillet 2019 - 19:51:22
Très intéressant, merci Michel.
Par contre évidemment, les stats ne concernent que le PGHM, qui n'intervient que très peu en moyenne montagne (et pour le parapente) en Isère à ma connaissance... beaucoup moins que les CRS (Dragon) sur les préalpes pour ce que je vois en tout cas!
normalement si ça n'a pas changé, en fait c'est une alternance entre les deux une semaine sur deux !
sur les écrins je vois régulièrement en intervention ou en entrainement) aussi bien les bleux que les jaunes et rouge !


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 12 Juillet 2019 - 22:14:57
Citation
Que les hélicos aient dû attendre deux heures avant de pouvoir intervenir (d'après ce que j'ai compris) a dû être considéré comme inacceptable.
Et ils ne voulaient pas que cette situation se reproduise...
Si comme je l'ai compris, le pauvre gars a débaroulé dans le versant sud sur 1000 m je ne vois pas bien en quoi les voiles au sommet pouvaient gêner l'intervention ?

Pour préciser cette histoire d'hélico de secours qui ne pouvait pas intervenir, j'ai retrouvé ce message sur l'autre fil sur le Mont-Blanc :

http://www.parapentiste.info/forum/les-sorties-de-la-semaine/le-mont-blanc-demain-mercredi-26-juin-a-partir-de-planpraz-t54210.0.html;msg690512#msg690512

Il est écrit ceci dans ce message :

Sam a croisé au sommet un gars avec une épaule en vrac qui attendait les secours et si c'est bien lui, le gars a dû attendre longtemps car il a décollé à 15 h de la vallée, donc le temps de faire le sommet...
Il indique aussi dans son récit :
Citation
quelqu'un annonce que les secouristes italiens appellent sur la fréquence FFVL pour demander de la place pour intervenir sur leur versant, ils ne sont pas contents, il y a trop de parapentes partout
Finalement le problème concerne aussi ceux qui étaient en vol et pas uniquement ceux posés au sommet.
Le vrai pb dans tout ça, c'est bien la gêne occasionnée empêchant l'intervention des hélicos. Mais ce sujet s'est déjà vu dénoncé dans d'autres lieux et circonstances. Là il y a un vrai problème où il faudra bien trouver une solution.

Ainsi un pilote s'est blessé lors de son atterrissage au sommet (épaule en vrac) et c'est pour lui que les secours voulaient intervenir au sommet en hélico et non pas pour le pilote décédé accidentellement en face sud après une chute de plusieurs centaines de mètres.
Et c'est donc ce pilote blessé (et non pas bien sûr le malheureux pilote décédé) qui a dû attendre les secours plus de 2 heures au sommet ; il a fallu qu'il attende que les pilotes posés au sommet aient décollé pour que l'hélico puisse s'occuper de lui.

Je n'étais pas là-bas ce jour-là.
Des pilotes présents là-haut peuvent donner leur version si elle est différente de ce que j'ai écrit...

Marc


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 12 Juillet 2019 - 22:32:55
Ainsi un pilote s'est blessé lors de son atterrissage au sommet (épaule en vrac) et c'est pour lui que les secours voulaient intervenir au sommet en hélico et non pas pour le pilote décédé accidentellement en face sud après une chute de plusieurs centaines de mètres.
Et c'est donc ce pilote blessé (et non pas bien sûr le malheureux pilote décédé) qui a dû attendre les secours plus de 2 heures au sommet ; il a fallu qu'il attende que les pilotes posés au sommet aient décollé pour que l'hélico puisse s'occuper de lui.

Je n'étais pas là-bas ce jour-là.
Des pilotes présents là-haut peuvent donner leur version si elle est différente de ce que j'ai écrit...

Marc
J'y étais et ce n'est pas comme ça que ça s'est passé : pour le pilote ayant son épaule en vrac, l'hélico a fait un appel sur la fréquence FFVL qui a été relayé sur les autres fréquences et les voiles en l'air ont laissé la place à l'hélico qui a donc pu secourir le pilote et repartir sans encombres. C'est arrivé tandis que j'étais en train de monter laborieusement devant l'arête du Brouillard, donc vers 15h30 environ.

Ensuite, les secours italiens auraient tenté d'intervenir, je ne sais pas si c'est pour le mystérieux pilote qui a fait secours ou pour celui qui s'est tué en ratant son atterrissage, mais n'auraient pas réussi car cette fois-ci les voiles ne se seraient pas écartées. Je mets au conditionnel parce que j'étais alors posé à l'atterro, environ une heure après la première intervention et je n'étais donc pas à proximité quand celle-ci s'est déroulée.

Par contre, ce dont je suis sûr, c'est que certains pilotes savaient que l'hélico allait intervenir suite au signalement au PGHM du pilote ayant raté son atterrissage, et qu'ils n'en ont pas tenu compte, comme le comportement inadmissible -que j'ai déjà indiqué sans que ça n'émeuve personne- d'un pro bien connu (mais dont je tairai le nom) qui avait laissé un de ses élèves en stage cross poser au sommet alors que lui était posé à l'atterro (à coté de moi), et qui a dit en radio à son élève de redécoller malgré les consignes de rester au sommet tant que l'hélico n'était pas intervenu.  karma-


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: pingumotion le 12 Juillet 2019 - 22:38:08
Dans le dernier communiqué des mairies de St Gervais et de Chamonix, Fred Souchon (parapentiste présent au sommet ce jour là et gendarme PGHM) précise, à propos des 3 interventions de secours héliportés (dont celle pour le pilote qui s'est tué) : "Il est à relever que ces interventions en hélicoptère se sont faites sans difficultés particulières malgré la présence de nombreuses ailes en l'air."

C'est bon maintenant, les commérages à ce propos peuvent cesser.





Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 12 Juillet 2019 - 22:40:55
Ainsi un pilote s'est blessé lors de son atterrissage au sommet (épaule en vrac) et c'est pour lui que les secours voulaient intervenir au sommet en hélico et non pas pour le pilote décédé accidentellement en face sud après une chute de plusieurs centaines de mètres.
Et c'est donc ce pilote blessé (et non pas bien sûr le malheureux pilote décédé) qui a dû attendre les secours plus de 2 heures au sommet ; il a fallu qu'il attende que les pilotes posés au sommet aient décollé pour que l'hélico puisse s'occuper de lui.

Je n'étais pas là-bas ce jour-là.
Des pilotes présents là-haut peuvent donner leur version si elle est différente de ce que j'ai écrit...

Marc

J'y étais et ce n'est pas comme ça que ça s'est passé : pour le pilote ayant son épaule en vrac, l'hélico a fait un appel sur la fréquence FFVL qui a été relayé sur les autres fréquences et les voiles en l'air ont laissé la place à l'hélico qui a donc pu secourir le pilote et repartir sans encombres. C'est arrivé tandis que j'étais en train de monter laborieusement devant l'arête du Brouillard, donc vers 15h30 environ.
Ensuite, les secours italiens auraient tenté d'intervenir, je ne sais pas si c'est pour le mystérieux pilote qui a fait secours ou pour celui qui s'est tué en ratant son atterrissage, mais n'auraient pas réussi car cette fois-ci les voiles ne se seraient pas écartées. Je mets au conditionnel parce que j'étais alors posé à l'atterro, environ une heure après la première intervention.
Par contre, ce dont je suis sûr, c'est que certains pilotes savaient que l'hélico allait intervenir suite au signalement au PGHM du pilote ayant raté son atterrissage, et qu'ils n'en ont pas tenu compte, comme le comportement inadmissible -que  j'ai déjà indiqué sans que ça n'émeuve personne- d'un pro bien connu (mais dont je tairai le nom) qui avait laissé un de ses élèves poser au sommet alors que lui était posé à l'atterro (à coté de moi), et qui a dit en radio à son élève de redécoller malgré les consignes de rester au sommet tant que l'hélico n'était pas intervenu.  karma-


Merci pour ces infos précises et détaillées.
Donc il y avait confusion dans mon esprit concernant les problèmes d'accès des hélicos et ce pilote blessé.

C'est tout à fait clair maintenant et c'était important que tu précises la façon dont cela s'est passé.
Tu l'as peut-être fait sur l'autre fil (?), mais je ne m'en souviens pas.
Comme je n'y étais pas, j'avais un peu de mal à me faire une idée précise au sujet de ce problème d'accès des hélicos de secours.

 :trinq:

Marc


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 13 Juillet 2019 - 10:53:01
que j'ai déjà indiqué sans que ça n'émeuve personne- d'un pro bien connu (mais dont je tairai le nom) qui avait laissé un de ses élèves en stage cross poser au sommet alors que lui était posé à l'atterro (à coté de moi), et qui a dit en radio à son élève de redécoller malgré les consignes de rester au sommet tant que l'hélico n'était pas intervenu.  karma-

Bho, il a fait le plus important, il a sauvé son client. Tu vois pas le grabuge si le client s'était abimé au sommet avec lui en short à l'atterro  :affraid: . Là  il serait passé direct de 'bien connu' à  'célèbre '. Il aura préféré  :canape: , tant pis pour l'hélico. Ya des priorités auxquelles on ne peut pas déroger quand-même hein.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 13 Juillet 2019 - 12:12:37
Tu vois pas le grabuge si le client s'était abimé au sommet avec lui en short à l'atterro  :affraid: . Là  il serait passé direct de 'bien connu' à  'célèbre '. Il aura préféré  :canape: , tant pis pour l'hélico. Ya des priorités auxquelles on ne peut pas déroger quand-même hein.
C'est probablement le raisonnement qu'il a tenu, no comment !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 13 Juillet 2019 - 12:16:43
Dans le dernier communiqué des mairies de St Gervais et de Chamonix, Fred Souchon (parapentiste présent au sommet ce jour là et gendarme PGHM) précise, à propos des 3 interventions de secours héliportés (dont celle pour le pilote qui s'est tué) : "Il est à relever que ces interventions en hélicoptère se sont faites sans difficultés particulières malgré la présence de nombreuses ailes en l'air."

C'est bon maintenant, les commérages à ce propos peuvent cesser.




Et Fred ne donne pas d'avis concernant l'interdiction d'y poser ?
Pour info il y a eu un décès en alpi aujourd'hui au Mont Blanc. Vont-ils interdire enfin l'accès à cette montagne ?


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: thierry_c le 13 Juillet 2019 - 12:19:34

Et Fred ne donne pas d'avis concernant l'interdiction d'y poser ?
Pour info il y a eu un décès en alpi aujourd'hui au Mont Blanc. Vont-ils interdire enfin l'accès à cette montagne ?

c'etait pas hier  au maudit?


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 13 Juillet 2019 - 13:02:05
Si : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-savoie/chamonix/mont-blanc-mort-blesse-grave-accident-alpinisme-au-mont-maudit-1698914.html



Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 13 Juillet 2019 - 13:03:06
Sur une note beaucoup plus positive et constructive :

"« Règlementation de l’atterrissage de parapente sur le Mont-Blanc »

15 jours seulement après la période de canicule qui a permis à de nombreux parapentistes de survoler et même de se poser au sommet du Mont Blanc, les Maires de Saint Gervais, Jean Marc PEILLEX et de Chamonix, Eric FOURNIER ont souhaité réunir les représentants des clubs locaux, la Fédération Française de Vol Libre, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne et les services de la Préfecture pour débriefer cet événement exceptionnel et prendre des dispositions pour les « créneaux Mont Blanc* » à venir.

*les périodes de canicule, appelées « créneaux Mont Blanc » par les spécialistes, permettent une aérologie particulière qui se traduit par un développement des courants thermiques exploitables très haut en altitude. A ce jour, dans les Alpes ces « plafonds » ont atteints près de 6 000 m, dans les Andes 7 500 m et plus de 8 000 m en Himalaya.

Constat de la journée du mercredi 26 juin 2019

Fred SOUCHON, Gendarme du PGHM, Guide de Haute Montagne et spécialiste du parapente (présent au sommet ce jour-là) a établi un constat sur les faits qui se sont passés au sommet du Mont Blanc :
Près de 400 pilotes se sont élancés des alentours, dont une grande majorité du site de PlanPraz à Chamonix / 200 auraient dépassé l’altitude de 4800m / une centaine aurait posé au sommet avec un cumul constaté de l’ordre de 40 pilotes maximum au même moment.
3 interventions de secours héliportés dont 1 mort (après avoir percuté une plaque de glace en tentant de se poser au-dessous de l’arête sommitale selon les constatations des gendarmes) pris en charge par les secours italiens, un blessé (luxation de l’épaule en tentant de redécoller) et une reconnaissance suite à un appel d’un guide de haute montagne (non parapentiste).
Il est à relever que ces interventions en hélicoptère se sont faites sans difficultés particulières malgré la présence de nombreuses ailes en l’air.
La présence de plusieurs guides et moniteurs de parapente et le mouvement de solidarité spontané a permis de sortir de mauvais pas un bon nombre de pilotes inexpérimentés ou mal équipés, limitant également le risque d’accident au re-décollage.

Le sommet a été survolé pendant les jours suivants du jeudi, samedi et dimanche sans incident à déplorer

Une vidéo de l’un de ces vols est en ligne sur youtube https://www.youtube.com/watch?v=LB1aq9FCvt4&feature=share

Rappel de la réglementation existante

Le Massif du Mont Blanc fait déjà l’objet de plusieurs réglementations aériennes :
Zone de réglementation identifiée LF-R-30 datant de 1980 qui interdit le survol d’une grande partie du Massif, côté français, du 1er juillet au 31 aout pour limiter la gêne des hélicoptères de secours.
Les règles de l’espace aérien (LTA Mont-Blanc) qui s’applique aux Planeurs Ultra Légers (PUL) dites de « vol à vue » qui limitent la hauteur des vols en parapente à un niveau appelé FL 175 qui était à 5 300m d’altitude ce 26 juin là (variable selon la pression atmosphérique).
Un NOTAM (restriction temporaire de l’espace aérien) pris par les autorités italiennes en 2015, 2016 et 2017 interdisant le survol du versant sud du Massif du Mont Blanc sur la Commune de Courmayeur (pour des raisons d’accès aux hélicoptères de secours).
L’Arrêté Municipal conjoint de Saint Gervais et Chamonix interdisant l’atterrissage de parapente au sommet du Mont Blanc du jeudi 27 au dimanche 30 juin 2019.

Perspectives de collaboration pour les périodes de canicule à venir

Suite au constat énoncé précédemment, les présidents de club de Saint Gervais, Serge TUAZ, de Chamonix, Nicolas SAVALLE, l’Adjudant Chef du PGHM Fred SOUCHON et le Président du Comité Départemental de Vol Libre de Haute Savoie (CDVL74), Patrice BIBIER ont proposé aux autorités concernées, Services de l’Etat et Maires des Communes, y compris ceux d’Italie de mettre en place une « Commission de sécurité parapente Mont Blanc ».

Cette commission serait composée de :
Un représentant de Météo France
Des Présidents des Clubs locaux de Saint Gervais et de Chamonix
D’un représentant de la FFVL
D’un représentant du PGHM (voire d’un représentant des secours italiens)

Et serait placée sous la responsabilité des Maires et du Préfet de Haute Savoie.

Cette commission se réunirait lorsque nécessaire, notamment à l’annonce d’une période de canicule (Créneau Mont Blanc) ou à la demande des autorités le cas échéant.

Son rôle serait dans l’immédiat d’anticiper les prochains événements à venir, en distinguant les périodes estivales de celles hors de l’Arrêté LF-R-30 (1er Juillet/30aout) en se mettant à disposition des Maires en particulier pour les conseiller dans leurs prises de décision.
Cela pourrait se traduire par l’élaboration de Bulletin d’Alerte (un peu comme les bulletins avalanches) plutôt que des Arrêtés d’interdictions. Tout cela tout en respectant les réglementations en vigueur, bien entendu !

A plus longs termes, cette Commission envisage de lancer un travail de fond avec toutes les forces en présence, la FFVL et les instances homologues étrangères, l’Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme, les Clubs, les professionnels, les pratiquants (réseaux sociaux),… pour sensibiliser, informer mais surtout former les pilotes à ce genre de vols en haute altitude.

Conclusions

Les Maires de Saint Gervais, Jean Marc PEILLEX et de Chamonix, Eric FOURNIER ont apprécié la proposition qui leur a été faite par le milieu du Vol Libre. Démarche qui s’inscrit selon eux dans une meilleure gestion des phénomènes de surfréquentation auxquels le Mont Blanc est confronté.
Des contacts vont être pris avec les Autorités italiennes pour les associer à la démarche.

Mission est donnée au milieu du Vol Libre de créer cette COMMISSION DE SECURITE PARAPENTE MONT BLANC

Etaient présents à cette réunion :

Le Maire de Saint-Gervais, Jean Marc PEILLEX, et le Maire de Chamonix, Eric FOURNIER ainsi que Claude JACOT Conseiller municipal délégué à la fréquentation, au suivi de l’aménagement des itinéraires et de la prévention en montagne.
Les Services de l’Etat représentés par le Capitaine du PGHM Rémi PELISSON et l’Adjudant-chef Fréderic SOUCHON
Les Présidents des Clubs de Saint Gervais, Serge TUAZ et de Chamonix, Nicolas SAVALLE
Le Président du Comité Départemental de Vol Libre de Haute Savoie, Patrice BIBIER."


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Hub le 13 Juillet 2019 - 13:18:01
 karma+


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MichM le 13 Juillet 2019 - 13:21:51
Sur une note beaucoup plus positive et constructive :


source ? Merci.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 13 Juillet 2019 - 13:24:33
source ? Merci.
Stéphane Boulenger


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Man's le 13 Juillet 2019 - 15:17:25
Maintenant sur la page Facebook de la FFVL : https://www.facebook.com/FederationVolLibre/posts/2486516491406053?__tn__=K-R


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Patrick Samoens le 13 Juillet 2019 - 16:23:22
Démarche très constructive, merci à Mr Souchon, aux présidents des clubs locaux et au représentant de la FFVL.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: anonymepp le 13 Juillet 2019 - 22:14:18
@Man's Merci pour l'info, et plus généralement pour la pertinence de tes interventions  :pouce:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: fabrice le 14 Juillet 2019 - 12:34:38
Voilà la bonne attitude : s'adapte, apprendre d'un événements nouveau comme l'Homme le fait depuis 2 millions d'années au lieu d'interdire bêtement comme le voudrait l'homme "moderne"!


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 14 Juillet 2019 - 17:06:40
 :bravo:  Bravo pour l'intelligence collective !

Cela démontre qu'il ne faut pas rester entêter dans sa vision personnelle d'un problème mais bien d'essayer comprendre les intérêts et de fait, visions multiples et complexes de tous les concernés pour tenter de trouver une ou des solutions sans doute imparfaites pour chaque vision individuelle mais qui peut être une solution pérenne et satisfaisante globalement pour tous les concernés.

C'est le fondement d'une société, quelle qu'elle soit, pour un fonctionnement harmonieux et durable.

 :trinq:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Maverick le 14 Juillet 2019 - 23:47:15
Moi je suis quand même étonné, qu'à aucun moment dans ce texte, il ne cite wowo ou ne propose de le nommer brigadier en chef des prochains épisodes canicule  :canape:   :mdr:  :mdr:  :sors:
je plaisante hein!!!!


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 14 Juillet 2019 - 23:58:40
Moi je suis quand même étonné, qu'à aucun moment dans ce texte, il ne cite wowo ou ne propose de le nommer brigadier en chef des prochains épisodes canicule  :canape:   :mdr:  :mdr:  :sors:
je plaisante hein!!!!

 :mdr:

Bah dans ce cas, si un brigadier chef des prochains épisodes caniculaire est nommé, qu'importe qui ce serait, je ne suis pas inquiet, tu suivras le troupeau comme tous les autres.

Citation Wikipedia pour "Maverick" :

Citation
(Éthologie animale, comportements des hordes de chevaux sauvages) Cheval isolé de son troupeau.
Le cheval sauvage est un animal grégaire qui vit en troupeau dirigé par un mâle dominant, et migre en groupe selon les ressources disponibles. Aux États-Unis, le nom de maverick est attribué aux chevaux semblant isolés d'un troupeau, mais qui, en fait, tout en restant à distance de celui-ci, en suivent la marche sans jamais s'en éloigner beaucoup. Ils font donc partie du groupe malgré leur apparente solitude.

je plaisante hein!!!!

 :P

 :trinq:





Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: ALPYR le 16 Juillet 2019 - 11:15:21
A toutes fins utiles, un article sur le vol à altitude élevée et l'hypoxie... dont les effets se font déjà sentir bien plus bas que ce qu'on peut imaginer !
https://triple-p-recherche-parapente.com/2019/07/10/en-altitude-piloter-nest-plus-pareil/?fbclid=IwAR3Bb7B-TU0BDseASZmAXyjnAuGQTIVJXoJeCwxnYsCtHiIlDoNcyzPKcCo


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 16 Juillet 2019 - 13:13:11
A toutes fins utiles, un article sur le vol à altitude élevée et l'hypoxie... dont les effets se font déjà sentir bien plus bas que ce qu'on peut imaginer !
https://triple-p-recherche-parapente.com/2019/07/10/en-altitude-piloter-nest-plus-pareil/?fbclid=IwAR3Bb7B-TU0BDseASZmAXyjnAuGQTIVJXoJeCwxnYsCtHiIlDoNcyzPKcCo

:pouce:
Super article.
Étant concerné depuis longtemps à cause d'une opération où on m'a enlevé un ptit morceau de poumon, je m'étais pas mal renseigné sur ce problème et entre autres  j'avais cherché un truc genre petite bouteille d'O2 adaptée à la pratique du parapente et je n'avais pas trouvé à l'époque. Je vois que l'article confirme que ça n'existe pas mais que c'est en cours d'étude.
De plus, j'ai qd même l'impression (peut-être que je me trompe) qu'il y a un gros déni des dangers liés à l'hypoxie, ou au moins des effets 'pervers' qu'elle engendre. Pire, pour certains une méconnaissance totale du sujet. Notamment sur le fait que ça peut se ressentir assez bas.
C'est un peu la même forme de déni que celui qu'il y a au sujet de la perte de connaissance en 3.6 engagés. Le commun des pratiquants s'estime super-Lucky-Luc alors qu'en fait tout le monde sans exception est concerné. Comme ces phénomènes sont liés à tout un tas d'autres paramètres liés à la physiologie du moment les gens oublient trop facilement que, pour des circonstances identiques, ce qui c'est bien passé un jour peut dégénérer complètement le lendemain.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 16 Juillet 2019 - 13:16:47
Super article.
Étant concerné depuis longtemps à cause d'une opération où on m'a enlevé un ptit morceau de poumon, je m'étais pas mal renseigné sur ce problème et entre autres  j'avais cherché un truc genre petite bouteille d'O2 adaptée à la pratique du parapente et je n'avais pas trouvé à l'époque. Je vois que l'article confirme que ça n'existe pas mais que c'est en cours d'étude.
De plus, j'ai qd même l'impression (peut-être que je me trompe) qu'il y a un gros déni des dangers liés à l'hypoxie, ou au moins des effets 'pervers' qu'elle engendre. Pire, pour certains une méconnaissance totale du sujet. Notamment sur le fait que ça peut se ressentir assez bas.
C'est un peu la même forme de déni que celui qu'il y a au sujet de la perte de connaissance en 3.6 engagés. Le commun des pratiquants s'estime super-Lucky-Luc alors qu'en fait tout le monde sans exception est concerné. Comme ces phénomènes sont liés à tout un tas d'autres paramètres liés à la physiologie du moment les gens oublient trop facilement que, pour des circonstances identiques, ce qui c'est bien passé un jour peut dégénérer complètement le lendemain.
Y'a les Cannette d'Oxygene GoX en appoint si besoin ...
https://www.airetaventure.com/produit.php?idContenu=3564 (https://www.airetaventure.com/produit.php?idContenu=3564)

Et c'est comme l'hydratation, faut boire avant d'avoir soif ... là faut s'en coller dans les naseaux avant d'être oxy ...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 16 Juillet 2019 - 13:33:50
 Merci. Je suis du genre qui pense à boire quand j'ai soif.  :oops:
Sinon ton lien m'envoie vers une page vide avec écrit 'article indisponible'.

Edit : ah ben non, maintenant ça marche.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 16 Juillet 2019 - 14:24:12
Merci. Je suis du genre qui pense à boire quand j'ai soif.  :oops:
Moi aussi j'étais comme ça ... et je buvais même que en rentrant ça économisait le poids de l'eau. Et grâce à ça, depuis un mois je suis traité pour un œdème dans l’œil dû à une thrombose veineuse probablement suite à une déshydratation sévère ...

Si je peux me permettre un conseil, buvez même quand vous avez pas soif lors des efforts ...  :| les yeux ça marche mieux quand t'en as 2 pour des soucis de 3D ...


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Nicolas - AirDesign France le 16 Juillet 2019 - 14:26:09
A toutes fins utiles, un article sur le vol à altitude élevée et l'hypoxie... dont les effets se font déjà sentir bien plus bas que ce qu'on peut imaginer !
https://triple-p-recherche-parapente.com/2019/07/10/en-altitude-piloter-nest-plus-pareil/?fbclid=IwAR3Bb7B-TU0BDseASZmAXyjnAuGQTIVJXoJeCwxnYsCtHiIlDoNcyzPKcCo


Très intéressant, ça semble plus encore des constatations devant mener à une étude qu'une étude elle même.
Ce qui je pense est capital pour nous (puisque les effets de l'hypoxie sont bien documentés à la vitesse de la marche), c'est de savoir à partir de combien de temps et à quelle altitude les effets commencent à se faire sentir. Par exemple, quand on met 1h30 pour monter à 5000m, et qu'on y reste 10 minutes, est-on déjà dans la "zone rouge"?
J'imagine (mais ne suis pas médecin) qu'il y a une certaine inertie à consommer le delta d'oxygène des globules rouges entre son altitude "de vie" et celle atteinte.
Par exemple j'ai des doutes sur le fait que de monter en 30' au-dessus de la Dent de Crolles ait déjà des effets "mesurables". Bon en même temps, je vis déjà à 1000m...

Note: Dans le numéro 167 de XC Mag, il y a un article qui je me souviens était intéressant du Dr Matt Wilkes sur le vol à haute altitude. Il y a peut-être mes réponses, il faut que je relise. Vincent, si tu connais PPP, tu peux lui citer cet article s'il ne connait pas! ;)

Edit: en fait il connait surement, il ont tous l'air d'avoir bossé avec Tom de Dorlodot dans ce secteur!


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: ALPYR le 16 Juillet 2019 - 14:46:02
Je viens de quand même le signaler sur leur Facebook.
https://www.facebook.com/triple.p.physiologie.psychologie.parapente/


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Michou le 16 Juillet 2019 - 14:57:18
Ce que je peux te dire à ce sujet, c'est que quand on administre de l'oxygène à haute concentration à quelqu'un en détresse respiratoire, la saturation en oxygène mesurée avec un appareil adéquat varie souvent en quelques minute; Donc j'en déduirai que l'inertie dont tu parles n'excède pas 5 à 10 minutes, mais je ne sais pas si c'est comparable avec l'hypoxie d'altitude.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Nicolas - AirDesign France le 16 Juillet 2019 - 15:04:51
Ce que je peux te dire à ce sujet, c'est que quand on administre de l'oxygène à haute concentration à quelqu'un en détresse respiratoire, la saturation en oxygène mesurée avec un appareil adéquat varie souvent en quelques minute; Donc j'en déduirai que l'inertie dont tu parles n'excède pas 5 à 10 minutes, mais je ne sais pas si c'est comparable avec l'hypoxie d'altitude.

Merci Michel! Oui en lisant l'article de Cross-Country en diagonale, ils parlent des même 5 à 10 minutes constatés (essais en aviation militaire jusqu'à 6000m), et que donc il vaut beaucoup mieux monter lentement que penser qu'en montant vite (et en redescendant vite) on passe au travers!


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 16 Juillet 2019 - 15:30:23
Par exemple j'ai des doutes sur le fait que de monter en 30' au-dessus de la Dent de Crolles ait déjà des effets "mesurables".
Je ne m'étais jamais posé le problème de cette façon. Je pense que plutôt que de faire attention à la vitesse à laquelle on atteint le plaf, il est plus important d'être attentif au temps qu'on y reste. Sûr qu'un plaf à 3500 suivit d'une longue transition qui ramène à 1500 posera moins de problèmes que le même plaf suivit d'un cheminement de longue durée en altitude et en milieu engagé genre haute montagne où le manque d'objectivité peut entraîner des conséquences compliquées. Et toujours garder en tête que le principal problème de l'hypoxie est quand même que le pilote ne s'en aperçoit pas  :affraid:
Le sujet mérite quand même un fil à lui.
Merci MontBlanc pour le lien. Vu le prix et la saison à gros plafonds ça serait dommage de s'en priver. Attention toutefois à ne pas ranger ce genre de matériel à l'arrière de la sellette. De plus ça manque un peu d'infos sur le mode d'utilisation genre y s'passe quoi si j'me snife la cartouche entière d'un coup ?  :bu:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: xolivie le 16 Juillet 2019 - 21:21:03
Super article et pour amener un peu d'eau au moulin, quand je faisais du vol à voile il y a 35 ans le vol d'onde (durant lesquels j'ai fait à plusieurs reprises des plafs à 5000m) n'était autorisé au sein de l'association qu'avec les quelsques planeurs "équipés oxygène" et nous avions pour consigne de ne pas dépasser les 4000m avec les autres planeurs.
J'ajoute que quand nous étions à ces altitudes nous ne portions pas le masque à oxygène en permanence mais nous contentions de prendre quelques bouffées de temps à autre, et comme de toute façon les planeurs équipés au sein de l'association étant souvent des biplaces nous étions généralement 2 pilotes à bord ce qui réduisait quand même les risques mais nous prenions cet éventuel problème très au sérieux. J'ai perdu tout contact avec le monde vélivole depuis 30 ans mais je suppose que le risque hypoxie est toujours pris au sérieux dans le cadre des vols d'onde.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: airsinge le 17 Juillet 2019 - 23:38:14
C'est peut-être encore plus traitre en parapente et en deltaplane car en général la montée vers les couches d'air à risque d'hypoxie se fait en ascendance thermique, donc dans de l'air qui monte de beaucoup plus bas, plus oxygéné et moins froid que l'air dans lequel on va se retrouver une fois quitté le thermique. Les sensations à la fin de la montée ne sont probablement pas encore représentatives du manque d'oxygène et du froid qu'il va falloir envisager ensuite...

En fait je pense même que dans le thermique on respire un air à peu près aussi oxygéné à 6000 m qu'à l'altitude d'où le thermique vient, à part la densité de l'air qui diminue avec l'altitude du simple fait de la diminution de la pression. Le problème est donc à prévoir après alors que la montée ne peut pas trop faire souci. Dilemme et tentation...


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: max06 le 18 Juillet 2019 - 00:07:58
C'est peut-être encore plus traitre en parapente et en deltaplane car en général la montée vers les couches d'air à risque d'hypoxie se fait en ascendance thermique, donc dans de l'air qui monte de beaucoup plus bas, plus oxygéné et moins froid que l'air dans lequel on va se retrouver une fois quitté le thermique. Les sensations à la fin de la montée ne sont probablement pas encore représentatives du manque d'oxygène et du froid qu'il va falloir envisager ensuite...
Plus oxygéné ?? Certainement pas, la proportion N2/02/Ar/CO2 est pratiquement invariable quelque soit l'altitude qui nous concerne (0-6 000m), la pression à l'intérieur du thermique est même légèrement moins importante que dans l'air environnant, sinon il n'y aurait pas d'élévation de la bulle.....
Il n'y a pas de manque d'oxygène dans le mélange respiré, juste une baisse de la pression qui fait qu'à chaque respiration la quantité d'O2 qui passe dans le sang est moindre qu'au niveau habituel.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Patrick Samoens le 18 Juillet 2019 - 00:10:50
Théorie fumeuse de mon point de vue. Le manque d’oxygène ne vient pas d’un changement de la composition de l’air en fonction de l’altitude mais est directement lié à la baisse de pression. Que l’air du thermique vienne du sol ne change rien, à pression égale il contient autant d’oxygène que l’air aux alentours. 

Ps : doublé ! ;)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: xolivie le 18 Juillet 2019 - 00:26:20
Tu en parles aux plongeurs qui connaissent bien le problème des variations de pression et du retentissement sur la pression des gaz qu'ils respirent (il me semble que c'est la loi de Dalton selon laquelle la pression absolue d'un mélange gazeux est égale à la somme des pressions partielles des gaz qui le composent) et des problèmes de narcose (entre autre) que celà peut générer.
Là le problème est inversé car la pression à 5000 m étant environ la moitié de celle à l'altitude du niveau de la mer (soit environ 1 bar pour simplifier) le mélange gazeux que nous respirons étant grosso merdo constitué de 20% d'oxygène et de 80% d'azote la pression d'oxygène que nous respirons au sol est d'environ 0,2 bars (1 bar * 0.2) et donc à 5000 m la pression d'oxygène respiré est d'environ 0,1 bar, soit la moitié, je ne suis pas certain que notre cerveau soit vraiment à l'aise avec la moitié de la dose habituelle d'oxygène  :bu:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: brandi le 18 Juillet 2019 - 07:22:22
étant asthmatique et habitant à l'altitude zéro, je me suis acheté un oxymètre pour moins de 30 euros, les valeurs dans les vallées à 1000m font peur.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 18 Juillet 2019 - 07:36:13
étant asthmatique et habitant à l'altitude zéro, je me suis acheté un oxymètre pour moins de 30 euros, les valeurs dans les vallées à 1000m font peur.
Tu t'es acheté un Oxymètre de pouls pour mesurer l'oxygène dans ton sang ou un Oxymètre pour la concentration gazeuse ?
Parce que dans ton sang, ça dépend aussi de ta condition ...

Je vie à 1200m toute l'année et ça se passe bien  :mrgreen:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Michou le 18 Juillet 2019 - 08:17:31
La saturation en oxygène peut te faire peur à 1000 mètres si tu vient de 0 et que tu la prends à peine arrivée en altitude (et encore je suis sceptique), mais j'en prends régulièrement à 2000m sur des locaux ou même des touristes et elle est d'ordinaire dans les valeurs normales.


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: brandi le 18 Juillet 2019 - 10:18:45
Parce que dans ton sang, ça dépend aussi de ta condition ...
Peux tu préciser ?

La saturation en oxygène peut te faire peur à 1000 mètres si tu vient de 0 et que tu la prends à peine arrivée en altitude (et encore je suis sceptique), mais j'en prends régulièrement à 2000m sur des locaux ou même des touristes et elle est d'ordinaire dans les valeurs normales.
94% de spo2 au troisième jour avec le logement à 1000m, 99 % en temps normal.


Titre: Re : Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 18 Juillet 2019 - 14:15:55
Parce que dans ton sang, ça dépend aussi de ta condition ...
Peux tu préciser ?
Et oui, sinon les médecins ne prendraient pas ta saturation si elle dépendait uniquement que de la teneur en oxy de ton environnement, donc ça dépend bien (aussi) de ton état (physique)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: VV1979 le 18 Juillet 2019 - 20:21:45
Bonjour,
je suis vélivole et j'ai volé de nombreuses années dans les Alpes du Sud.
Je veux partager mon expérience sur le vol en altitude. J'ai pris l'habitude de brancher l’oxygéne a partir de 2500m.
Venant du sud et décollant à plus de 1000m, il me fallait un temps d'adaptation. Cela se traduisait par des maux de tète.
Mes vols en planeur duraient de 4 à 6 heures à des altitudes moyennes souvent au dessus de 3000m.
Malheureusement, lors de mon dernier vol, je n'avais plus d'oxy et j'ai perdu ma bouteille d'eau. En descendant du planeur, j'ai fais un AVC... :?

D'après les spécialises, hypoxie+déshydratation+stress lié au vol sont des facteurs cumulatifs qui ont été déclencheurs.
Peut être que sans un de ces éléments, je serais passé à coté de l'AVC, mais je ne peux que vous conseillé les points suivants:
si vous allez voler en montagne (et que vous n'êtes pas montagnard), prenez un temps d'adaptation. Pensez à l’oxygène pour les longs vols. pensez à l'hydratation.
A+ 


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: ALPYR le 21 Juillet 2019 - 14:50:47
Anticipez :
https://www.facebook.com/antoinegirardfly/posts/1168420506691174

Coup de gueule du Mont Blanc, suite

La canicule est fini mais elle va peut-être revenir ! Alors il est temps de se préparer pour la prochaine ;-)
Quelques conseils si vous allez poser en montagne au-dessus de 3500m :

Rien ne vaut une formation avec des vrais pro du parapente et de l’alpinisme.
Exemple de centre de formation parapente et alpinisme : https://www.alpwind.fr/

Si vous estimez avoir le niveau requis, voici ce qu’il faut savoir à minima :

- Avoir du matériel de vol adapté, une voile technique avec du lest par exemple sera plus difficile à refaire décoller.
- Penser à garder des grandes marges de sécurité et être conscient qu'au-dessus de 3500m l'hypoxie est maître et par conséquent que les décisions prisent dans la précipitation sont souvent mauvaises.
- Etre sûr que la configuration du terrain permettra de re-décoller facilement.
- Il vaut mieux poser sur les fesses dans la neige profonde que sur les pieds! Sinon il y a risque d'enfoncer les pieds et de se retourner les genoux car le corps continu d'avancer avec l'élan alors que les pieds sont ancrés dans la neige.
- Etre sûr que la direction et de la force du vent permettent un posé et décollage sécurit.
- Etre sûr que la qualité de la neige permet de s'arrêter (plus la neige est dure, plus le danger est élevé), par conséquent ne viser que des zones plates ou avec un replat juste dessous.
- Avoir la compétence alpine/matériel permettant de re-descendre à pied si ça ne peut pas re-décoller. (corde, piolet, crampons, etc.)
- Etre sûr de pouvoir dégager en cas de renoncement au dernier instant.
- Penser que l'air porte mal à haute altitude (10km/h plus rapide) Ce qui implique un atterrissage sportif et un décollage plus difficile car il faut plus de vitesse.
- Penser qu'il est difficile de courir dans la neige


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 21 Juillet 2019 - 19:14:47
 :pouce:  Merci Vincent pour le partage et  :bravo:  BRAVO !  :bravo: à Antoine Girard pour ce message plein de bon sens et pertinence digne du grand athlète et pilote qu'il est.

Anticipez :
https://www.facebook.com/antoinegirardfly/posts/1168420506691174

Coup de gueule du Mont Blanc, suite

La canicule est fini mais elle va peut-être revenir ! Alors il est temps de se préparer pour la prochaine ;-)
Quelques conseils si vous allez poser en montagne au-dessus de 3500m :

Rien ne vaut une formation avec des vrais pro du parapente et de l’alpinisme.
Exemple de centre de formation parapente et alpinisme : https://www.alpwind.fr/

Si vous estimez avoir le niveau requis, voici ce qu’il faut savoir à minima :

- Avoir du matériel de vol adapté, une voile technique avec du lest par exemple sera plus difficile à refaire décoller.
- Penser à garder des grandes marges de sécurité et être conscient qu'au-dessus de 3500m l'hypoxie est maître et par conséquent que les décisions prisent dans la précipitation sont souvent mauvaises.
- Etre sûr que la configuration du terrain permettra de re-décoller facilement.
- Il vaut mieux poser sur les fesses dans la neige profonde que sur les pieds! Sinon il y a risque d'enfoncer les pieds et de se retourner les genoux car le corps continu d'avancer avec l'élan alors que les pieds sont ancrés dans la neige.
- Etre sûr que la direction et de la force du vent permettent un posé et décollage sécurit.
- Etre sûr que la qualité de la neige permet de s'arrêter (plus la neige est dure, plus le danger est élevé), par conséquent ne viser que des zones plates ou avec un replat juste dessous.
- Avoir la compétence alpine/matériel permettant de re-descendre à pied si ça ne peut pas re-décoller. (corde, piolet, crampons, etc.)
- Etre sûr de pouvoir dégager en cas de renoncement au dernier instant.
- Penser que l'air porte mal à haute altitude (10km/h plus rapide) Ce qui implique un atterrissage sportif et un décollage plus difficile car il faut plus de vitesse.
- Penser qu'il est difficile de courir dans la neige



Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Willow le 21 Juillet 2019 - 22:04:37
sois pas modeste Wowo, on sait que c'est toi qui lui a soufflé  ;)


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: thierry_c le 21 Juillet 2019 - 23:41:47
pour revenir sur le faite de monter vite change quelques chose, pour moi clairement oui !
dans mon boulo on monte de temps en temps en refuge en helico, au dessus de 3000m, y a pas photo, entre monter a pied et monter en helico, je sens une grosse différence.
en helico il me faut vraiment du temps pour reprendre un souffle "corect" (plus d'une heure voir plus selon la forme) alors qu'a pied pas de soucis.
a titre d'info par chez nous, 1mn d'helico globalement ça équivaut a une heure de marche !


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: GG le 25 Juillet 2019 - 10:26:36
A toutes fins utiles, un article sur le vol à altitude élevée et l'hypoxie... dont les effets se font déjà sentir bien plus bas que ce qu'on peut imaginer !
https://triple-p-recherche-parapente.com/2019/07/10/en-altitude-piloter-nest-plus-pareil/?fbclid=IwAR3Bb7B-TU0BDseASZmAXyjnAuGQTIVJXoJeCwxnYsCtHiIlDoNcyzPKcCo

:pouce:
Super article.
Étant concerné depuis longtemps à cause d'une opération où on m'a enlevé un ptit morceau de poumon, je m'étais pas mal renseigné sur ce problème et entre autres  j'avais cherché un truc genre petite bouteille d'O2 adaptée à la pratique du parapente et je n'avais pas trouvé à l'époque. Je vois que l'article confirme que ça n'existe pas mais que c'est en cours d'étude.
De plus, j'ai qd même l'impression (peut-être que je me trompe) qu'il y a un gros déni des dangers liés à l'hypoxie, ou au moins des effets 'pervers' qu'elle engendre. Pire, pour certains une méconnaissance totale du sujet. Notamment sur le fait que ça peut se ressentir assez bas.
C'est un peu la même forme de déni que celui qu'il y a au sujet de la perte de connaissance en 3.6 engagés. Le commun des pratiquants s'estime super-Lucky-Luc alors qu'en fait tout le monde sans exception est concerné. Comme ces phénomènes sont liés à tout un tas d'autres paramètres liés à la physiologie du moment les gens oublient trop facilement que, pour des circonstances identiques, ce qui c'est bien passé un jour peut dégénérer complètement le lendemain.

Bonjour à tous,
Pour compléter un peu, ma petite expérience de MAM :
dans mes 1ière course d'alpi (fin des années 90s), avec le CAF de Chambéry, en montant à le Dent Parachée après une nuit en refuge, un jeune de notre groupe (une petite vingtaine d'année et en parfaite forme physique), nous a fait un véritable malaise à 2500m d'altitude seulement !
Le gars, d'un coup, c'est couché par terre, et ne pouvait plus bouger avec les yeux révulsés et tout et tout ...  :affraid:
Il a été hélitreuillé par le PGHM, et une fois redescendu dans la vallée, tout allait bien !...

Cela peut effectivement toucher n'importe qui et a des altitudes parfois peu importante.
Cela dépend énormément de la forme physique du moment et de la rapidité de la montée.
Je sais que j'y suis sensible, et dans toutes les courses d'alpi que j'ai pu faire, j'ai tjrs ressenti les effets de l'altitude sans pour autant être malade (maux de tête, léger vertige, fourmillements, perte d'appétit, etc ...) et j'en ai ressenti également les effets lors du vol au Mt Blanc (essoufflement, tête qui tourne ...)
J'y fait donc particulièrement attention...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 19 Août 2019 - 22:21:02
Super article d'Antoine Girard dans le dernier PPMag !  karma+


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Charognard le 21 Août 2019 - 03:35:15
Super article d'Antoine Girard dans le dernier PPMag !  karma+

Ne raconte pas le punch. Je vais l’avoir dans 1 mois !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: blabair le 21 Août 2019 - 05:58:08
A bin non, raconte. Tu en as trop dit.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 22 Septembre 2019 - 13:18:02
Pour rajouter au fil ; une interview de Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais dans le journal "Aujourd'hui en France - dimanche du 15 septembre 2019", à propos du Mont-Blanc et ce qu'il désigne par "LE GRAND N'IMPORTE QUOI ! et en raison de quoi il en appelle au Président de la République pour que l'État instaure une règle très simple (d'après lui) :

"Au-delà d'une certaine altitude, seule l'activité d'alpinisme serait autorisé sur les pentes du Mont-Blanc. Car si l'on ne fixe pas des limites, ce site naturel va devenir la foire du Trône. Il faut donc que ce soit maîtrisé...

Parmi divers exemples, on peut y lire aussi : "En juin, une centaine de parapentistes, dont certains en tongs, y ont atterri en même temps. Du coup, certains se disent : << Qu'est-ce que je pourrais bien faire pour ensuite poster une photo originale sur Instagram ? >>."

Bref, on ne peut pas s'imaginer que nos "exploits" (pour nous) puissent ne pas être perçus très différemment pour ne pas dire négativement par d'autres et parmi eux, des personnes qui même sont relations et connaissances directes avec notre pratique et passion (pour nous) n'en reste pas moins des influenceurs voire décideurs qui peuvent favoriser mais aussi malheureusement défavoriser la pérennité de notre activité sportive et de loisirs.

Ici c'est le Mt-Blanc qui cristallise cet état de fait, mais en réalité beaucoup d'autres de nos comportements peuvent avoir les mêmes portées médiatiques et... conséquences. En particulier les chiffres de l'accidentalité du Vol-Libre qui cette année va à nouveau atteindre des sommets plus sombres que celui du Mt-Blanc.

Si on ne veut pas agir en "égoïstes" gardons le à l'esprit à chaque fois ou l'on envisage d'aller voler.

 :trinq:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 22 Septembre 2019 - 13:50:31
Il est bien mignon le Peillex et il s'agite pour essayer d'exister. Il est tout content si tu paies l'hotel, un guide le refuge et le TMB, donc en gros si tu paies bien de la taxe pour son bled, mais si tu décolles de la vallée d'a côté et que tu ne jettes pas quelques biftons chez lui en passant il est chagrin. Alors j'ai envie de dire... Enfin vous aurez compris.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 22 Septembre 2019 - 14:04:38
Il est bien mignon le Peillex et il s'agite pour essayer d'exister. Il est tout content si tu paies l'hotel, un guide le refuge et le TMB, donc en gros si tu paies bien de la taxe pour son bled, mais si tu décolles de la vallée d'a côté et que tu ne jettes pas quelques biftons chez lui en passant il est chagrin. Alors j'ai envie de dire... Enfin vous aurez compris.

C'est sans aucun doute très vrai mais pour autant cela ne change rien à l'influence négative qu'il peut avoir sur notre passion et plus loin, le "modèle" qu'il représente pour tous ceux qui comme lui, tu le dis fort pertinemment, essayent d'exister.

Quand le veuille ou non, ce sont ces sphères d'influences politiques qui régissent nos quotidiens et ce jusque dans nos loisirs. Et les sujets d'écologie et/ou sécurité sont du pain beni pour eux.

Et clairement ils peuvent se la jouer facile grâce ax divergences d'opinion qui existent parmi même les plus concerné par leurs éventuelles décisions.

Continuons à jour à "l'autruche" sur de tels sujets et nous finirons à vivre pour du bon oa tête dans le sable plutôt que dans les nuages.

 :trinq:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 22 Septembre 2019 - 14:07:36
Que je sache, le massif nous est interdit en juillet et août non pas à cause de notre pratique mais bien parce que le PGHM y est bien occupé à ramasser les piétons, alors l'autoflagellation... ca va un temps


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Flying Koala le 22 Septembre 2019 - 14:58:08
De manière générale, il y en a un peu marre de tous les gens qui s’autoproclament défenseurs de l’interêt général (sécurité, écologie, etc...) juste pour se créer des revenus qui s’apparentent à des rentes de situations parasitaires sur des biens publics.

Quand la commune de Saint-Gervais perçoit des taxes (de séjour par exemple) pour des services qu’elle rend à la communauté, pas de souci (entretien des routes, gestion des déchets des visiteurs...). Quand elle essaye de se créer par une obligation juridique un monopole d’exploitation de la ressource naturelle “Mont Blanc” et de “privatiser” les revenus (compagnie des guides, exploitants de refuges...), ca me paraît aussi incongru que si les marins pêcheurs exigeaient une taxe de tous les plaisanciers car ils naviguent sur “leur mer”.

FK.


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 22 Septembre 2019 - 16:11:47
Faudrait y crever les pneus  :boude:


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 22 Septembre 2019 - 19:32:51
[...]
[...] Quand elle essaye de se créer par une obligation juridique un monopole d’exploitation de la ressource naturelle “Mont Blanc” et de “privatiser” les revenus (compagnie des guides, exploitants de refuges...), ca me paraît aussi incongru que si les marins pêcheurs exigeaient une taxe de tous les plaisanciers car ils naviguent sur “leur mer”.

Ta remarque est très vraie mais justement c'est un peu l'avis des marins-pêcheurs et même du SNSM si on lit par exemple :
Le rapport des marins-pêcheurs aux plaisanciers : un analyseur de leurs représentations de la mer comme espace professionnel [article]
https://www.persee.fr/doc/noroi_0029-182x_1987_num_133_1_7427 (https://www.persee.fr/doc/noroi_0029-182x_1987_num_133_1_7427)
Si l'article vous parait trop long, passez directement au dernier paragraphe.

ou encore :
"Quand on est pris par le mauvais temps d'accord, mais partir avec un voilier de 9 m avec un avis de tempête, je trouve ça limite...", a dénoncé Fabrice Leblond, marin-pêcheur de profession. 
Dans un article traitant du sauvetage de deux plaisanciers et cela peu de temps après les morts de 3 secouristes survenues dans le cadre d'un sauvetage de marins-pêcheurs.
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/tempete-miguel-deux-plaisanciers-secourus-en-pleine-tempete-par-la-snsm-dans-la-manche_2082988.html (https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/tempete-miguel-deux-plaisanciers-secourus-en-pleine-tempete-par-la-snsm-dans-la-manche_2082988.html)

Vers où pensez vous que va pencher la balance de l'opinion publique et des décideurs de tous crins.e
Et ce alors même que le monde de la plaisance pèse autrement économiquement que le vol libre.

La question dans le fond ici comme là n'est pas de savoir si on est dans notre bon droit et eux dans l'abus de pouvoir. Non, la question est juste de savoir quel poids on représente... À qui faire plaisir rapporte plus à ceux qui ont les rênes pour décider de la direction à donner à la Société mais aussi à nos pratiques de loisirs.

 :trinq:


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 22 Septembre 2019 - 20:09:23
La question dans le fond ici comme là n'est pas de savoir si on est dans notre bon droit et eux dans l'abus de pouvoir. Non, la question est juste de savoir quel poids on représente... À qui faire plaisir rapporte plus à ceux qui ont les rênes pour décider de la direction à donner à la Société mais aussi à nos pratiques de loisirs.

Ha ben faut pas y crever les pneus alors.
Non, il vaut mieux lui payer un séminaire dans un hotel de luxe avec masseuses spécialisées.  :twisted:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 22 Septembre 2019 - 20:17:09
Si tu en profites pour faire des photos compromettantes ça peut être efficace...


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 22 Septembre 2019 - 20:45:25
[...]
[...] Quand elle essaye de se créer par une obligation juridique un monopole d’exploitation de la ressource naturelle “Mont Blanc” et de “privatiser” les revenus (compagnie des guides, exploitants de refuges...), ca me paraît aussi incongru que si les marins pêcheurs exigeaient une taxe de tous les plaisanciers car ils naviguent sur “leur mer”.

Ta remarque est très vraie mais justement c'est un peu l'avis des marins-pêcheurs et même du SNSM si on lit par exemple :
Le rapport des marins-pêcheurs aux plaisanciers : un analyseur de leurs représentations de la mer comme espace professionnel [article]
https://www.persee.fr/doc/noroi_0029-182x_1987_num_133_1_7427 (https://www.persee.fr/doc/noroi_0029-182x_1987_num_133_1_7427)
Si l'article vous parait trop long, passez directement au dernier paragraphe.

ou encore :
"Quand on est pris par le mauvais temps d'accord, mais partir avec un voilier de 9 m avec un avis de tempête, je trouve ça limite...", a dénoncé Fabrice Leblond, marin-pêcheur de profession. 
Dans un article traitant du sauvetage de deux plaisanciers et cela peu de temps après les morts de 3 secouristes survenues dans le cadre d'un sauvetage de marins-pêcheurs.
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/tempete-miguel-deux-plaisanciers-secourus-en-pleine-tempete-par-la-snsm-dans-la-manche_2082988.html (https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/tempete-miguel-deux-plaisanciers-secourus-en-pleine-tempete-par-la-snsm-dans-la-manche_2082988.html)

Vers où pensez vous que va pencher la balance de l'opinion publique et des décideurs de tous crins.e
Et ce alors même que le monde de la plaisance pèse autrement économiquement que le vol libre.

La question dans le fond ici comme là n'est pas de savoir si on est dans notre bon droit et eux dans l'abus de pouvoir. Non, la question est juste de savoir quel poids on représente... À qui faire plaisir rapporte plus à ceux qui ont les rênes pour décider de la direction à donner à la Société mais aussi à nos pratiques de loisirs.

 :trinq:


Ton parallèle n'est pas très juste. Si certains, critiquent ceux qui se mettent dans la m... en mer ; ce qui arrive très régulièrement, personne ne songe à prononcer quelque interdiction envers les "voileux" plus qu'envers les "péchous" ou quelque autre catégorie de navigants.
Le dilemme se porte plus sur la limite des conditions dans lesquelles les sauveteurs en mer se décident à sortir par solidarité pour autrui, notamment pour la snsm qui n'est composée que de bénévoles issus d'origines diverses. D'ailleurs, les pêcheurs ne sont pas le meilleur exemple de sagesse côté sécurité...

 


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 22 Septembre 2019 - 21:16:14
As-tu lu l'article/étude du 1er lien ?

La question n'est pas que les bénévoles du SNMS souhaiteraient interdire quoi que ce soit aux plaisanciers. Mais bien la perception que peuvent avoir les "professionnels" et possiblement in-fine les décideurs des comportements des "pratiquants-loisirs" et que cela peut inciter à des mesures coercitives de la part des dits-décideurs qui se traduiront pour les plaisanciers par exemple par une future taxe "sauvetage" et pour nous liberistes par des interdictions.

La différence de traitement résultant du poids économique que nous representons les uns et les autres.

Le traitement de la problématique du vol autour du Mont-Blanc par les italiens la fois d'avant et par les "autorités" française cette année me semble assez parlante à ce propos.

 :trinq:


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Cowa le 23 Septembre 2019 - 11:28:04
Vous vous enflammez sans prendre en compte le contexte il me semble.
Peillex en tant que maire de St Gervais est responsable des interventions sur le Mont Blanc (ainsi que Cham), donc doit payer pour les secours et faire face aux dégradations commises dans la montagne.
On peut ainsi comprendre que toute communication négative concernant le sommet le fait monter sur ses grands chevaux. Sans doute aussi pour sa propre pub, je ne conteste pas...
Si en effet il ne pouvait que rentrer du fric, il aurait la chance de laisser une image de son rôle de maire qui soit idyllique mais lorsqu'il demande du fric à ses électeurs pour traiter les conneries de quelques illuminés, c'est son rôle d'essayer de mettre le holà.
Souvenons nous de cette fameuse journée du 26 juin. Qu'en reste-t-il ? Pour nous volants une fameuse occasion de prendre un pied géant, mais pour tous les autres qui ne volent pas ? Un mort et des autres accidents évités de justesse.
Quand on regarde ce qui a été transmis dans les journaux et tv, on ne peut que vouloir arrêter les conneries comme la réglementation pour la réservation obligatoire au Gouter lorsque l'on a le pouvoir, et Peillex l'a ce pouvoir.
Nous volants, sommes traités comme tout utilisateur de la montagne, bien que nous soyons capables de faire gros buzz sans éviter les dérives. Espérons que nous garderons cette liberté de voler sans limites, car si la DGAC s'en mêle un jour, nous allons tous regretter un manque de discrétion sur nos activités.


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 23 Septembre 2019 - 11:36:16

Peillex en tant que maire de St Gervais est responsable des interventions sur le Mont Blanc (ainsi que Cham), donc doit payer pour les secours et faire face aux dégradations commises dans la montagne.


Je rappelle que les secours en France sont pris en charge par la collectivité (c'est-à-dire qu'ils sont payés par nos impôts) et non pas par les communes !
St Gervais et Chamonix ne payent pas les opérations de secours dans le massif !

Marc


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Cowa le 23 Septembre 2019 - 11:40:14
Merci Marc, je ne savais pas.
Il en reste l'image de la commune


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Lassalle le 23 Septembre 2019 - 11:59:31
Merci Marc, je ne savais pas.
Il en reste l'image de la commune

Il est clair que ce genre de situation (150 pilotes posés au sommet du Mont-Blanc, dont un paquet d'entre eux trop fatigués pour en redécoller seuls en sécurité et/ou pas équipés pour en redescendre à pied si nécessaire) ne plaît pas du tout aux maires de St Gervais et de Chamonix qui se retrouvent en première ligne pour négocier ensuite avec les secours, les guides, les clubs de vol libre locaux, la fédération... et ils sortent du coup le "parapluie" de l'interdiction pure et simple.
Et pour la surfréquentation du massif (qui est réelle) ils mettent en place des réglementations extrêmement restrictives.
Il espèrent ainsi avoir moins d'ennuis à gérer...
Ce n'est bien sûr pas pour cela que j'approuve leurs décisions, que ce soit bien clair !

Marc


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: plumocum le 23 Septembre 2019 - 13:02:54
Moi je trouve que c'est un comble de pointer du doigt cette journée et montrer du doigt et stigmatiser nos 150 comparses n'est rien d'autre que de la récupération politique au regard des 20000 alpinistes/an, jusqu'à 500/jour qui gravissent le Mont-blanc.
Alors wowo a sans doute raison quant à l'image que l'on renvoie et la récupération qui peut en être faite. Mais j'ai la conviction qu'elle aurait qd même été récupérée même sans les tongues.
J'ai déjà vu ce type de dénigrement à notre encontre dans ma région pour tenter de justifier un echec de réintroduction des vautours financé par des fonds publics.
Donc à un moment ou on s'offusque et on réagit, ou on crève les pneus parce qu'on a compris qu'on serait instrumentalisé quoi qu'on fasse et que c'est un bon moyen de se soulager  :P


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: piment le 23 Septembre 2019 - 13:10:43
Cette idée fixe de crever les peuneus.... tu ne serais pas Ariégeois par hasard?
 :P


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 23 Septembre 2019 - 13:42:10
Moi je trouve que c'est un comble de pointer du doigt cette journée et montrer du doigt et stigmatiser nos 150 comparses n'est rien d'autre que de la récupération politique au regard des 20000 alpinistes/an, jusqu'à 500/jour qui gravissent le Mont-blanc.
Alors wowo a sans doute raison quant à l'image que l'on renvoie et la récupération qui peut en être faite. Mais j'ai la conviction qu'elle aurait qd même été récupérée même sans les tongues.
J'ai déjà vu ce type de dénigrement à notre encontre dans ma région pour tenter de justifier un echec de réintroduction des vautours financé par des fonds publics.
Donc à un moment ou on s'offusque et on réagit, ou on crève les pneus parce qu'on a compris qu'on serait instrumentalisé quoi qu'on fasse et que c'est un bon moyen de se soulager  :P

Je suis un peu d'accord avec toi, (sauf pour le coup des pneus, parce que c'est pas très écolo de gâcher de la gomme, alors qu'un bon bourre pif...). On a un peu bon dos avec cette histoire. Le miskine Peillex prétend "défendre" l'espace naturel contre 150 ou 200 parapentistes par an ? Hé bien qu'il ferme le TMB et le refuge du Goûter. A vrai dire, les guides ne sont pas non plus tous nos amis (attention, je ne dis pas non plus qu'ils sont nos ennemis ! D'autant qu'il y a des parapentistes dans le panier). C'est pas bien vendeur pour eux, quand ils arrivent là haut en trainant leurs clients à bout de souffle par la culotte et que les autres arrivent hilares en quelques heures de vol, voire moins. Et pour les guides, la grosse thune, c'est plus sacré que le 6B.

Les piétons eux mêmes sont parfois un peu réticents en nous voyant en l'air. Etant un peu de la vieille école ;  on m'a appris à saluer  les autres usagers de la montagne, je le fais toujours. Et bien faites l'essai, les piétons sont très partagés dans leurs réponses. Certains font de grand coucou, d'autres...

Et leur réticence ne tient certainement pas uniquement au fait qu'ils anticipent une grosse boucherie au milieu de leur pic-nic. Ils retourneront dans leur bagnole sur l'autoroute sans craindre d'y voir un massacre. Globalement les randonneurs font bien plus coucou que ceux engagés dans des voies. Bon, certes les autres ont parfois les mains occupées, mais quand même. Quand on leur colle 100m en 3 minutes, ils ne sont pas tous jouasses à sécher dans leur face sud.

Alors courber l'échine à chaque fois qu'on se fait taper dessus, pas d'accord. Je suis largement le premier à proner le respect des autres, et tout particulièrement face à nos pratiquants irrespectueux qui parfois considèrent un peu facilement que tout terrain un tant soit peu dégagé est dispo pour nous. Mais s'excuser de voler et être mis dans le même sac que ceux qui remplissent Vallot de m... par les Peillex et consorts, pas d'accord !


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 23 Septembre 2019 - 14:27:22
Pour assez bien connaître Peillex et ses habitudes, il est capable de sauter à pieds joints sur n'importe quelle occasion de faire parler de lui ... et d'essayer de faire taire toute voix dissonante ...
Je ne le sais que trop bien, pour avoir déjà été passé à la question pendant 2h à la Genmerderie Nationale pour une soit disant atteinte à sa sainteté royale  :mrgreen: Juste pour dire ça je risque encore 10 ans de Goulag !
Si il y a un jour ou il ne coupe pas de ruban pour inaugurer une quelconque merdouille affaire, il faut au moins qu'il soit dans le Dauphiné Libéré ... c'est un minimum !

Ça n'enlève rien au fait qu'il a fait aussi pas mal de bien pour Saint-Gervais qui s'est positivement développé. Mais bon, c'est un peu notre Poutine local dans la vallée,  élu avec 80% des voix ROTFL


Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: wowo le 23 Septembre 2019 - 14:34:43
[...]
[...] Mais j'ai la conviction qu'elle aurait qd même été récupérée même sans les tongues.
[...]

Effectivement il est fort probable que si le libériste "dérange" et ce même pour des raisons qui n'ont rien à avoir avec la pratique elle-même, ces "bien-pensants" trouveront toujours des arguments pour dénigrer.

Mais pour autant il nous ("nous" pour la FFVL et ses intervenants qui nous représentent) sera toujours plus facile de nous offusquer et réagir si on n'a pas donné précédemment matière à dénigrer/pierres à lancer.

Cela ne devrait/doit pas se traduire par ne plus faire ceci et/ou cela chacun comme il lui chante mais plutôt par ; faisant ceci et/ou cela en y mettant les formes et le respect dû à... notre activité.

Depuis le temps que je fréquente le fofo, je n'ai lu que de la part d'un seul contributeur qu'il se sentait discriminé par l'obligation faite par le club gestionnaire du site de Jeufosse d'être BPC avec une déclaration CFD de mini 50 Km pour être autorisé à y décoller. Et je n'ai pas non plus eu connaissance que beaucoup de pilotes vont à enfreindre cette règle.

Ne pourrait-on pas imaginer que les clubs qui sont les reversoirs potentiels de pilotes qui à chaque journée prévue possible pour accéder au toit de l’Europe par la voie des airs. Que ces clubs et leurs pilotes les plus reconnus s'engagent "moralement" à faire acte pédagogique en informant les tenants et aboutissants, l'engagement que cela suppose, les dangers réels et comment les aborder pour en minimiser les risques ?

Une médiatisation de telles actions d'information/éducation seraient sans doute même de beaux éléments pour communiquer positivement sur notre activité et ce même au-delà de la seule ambition de survoler le Mt-Blanc.

Des clubs le font certainement déjà mais du coup peut-être trop discrètement pour que cela puisse servir "nos" intérêts médiatiques et de recherche de respectabilité.

Dans tous les cas, je ne vois pas de telles actions ou similaires et leurs médiatisations comme courber l'échine mais plus comme des réponses du berger à la bergère. Et même si l'envie de crever des pneus peut se comprendre devant les injustices des abus de pouvoir, au niveau efficacité cela n'ira jamais très loin.

 :trinq:



Titre: Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 23 Septembre 2019 - 14:51:30

Si il y a un jour ou il ne coupe pas de ruban pour inaugurer une quelconque merdouille affaire, il faut au moins qu'il soit dans le Dauphiné Libéré ... c'est un minimum !


Rhhhoooo ! Mais oui ! quid d'un bon rouleau de rubalise, on lui en met à droite, à gauche (en plus ça lui évitera d'avoir a retourner sa veste), pour les photos, il fera un selfie (c'est St Ger' pas Moscou, et puis de toute façon en ce moment au Daubé ils ont cours de Français ).

Au choix, soit on fait une cagnote leetchi, soit chacun son tour on paie son rouleau en attendant que vous autres viles Saint Gervelains agissiez pour le bien de tous dans les urnes. Et vivent les guerres de clochers haut savoyards !


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: MontBlanc le 23 Septembre 2019 - 15:16:17
Si il y a un jour ou il ne coupe pas de ruban pour inaugurer une quelconque merdouille affaire, il faut au moins qu'il soit dans le Dauphiné Libéré ... c'est un minimum !
Rhhhoooo ! Mais oui ! quid d'un bon rouleau de rubalise, on lui en met à droite, à gauche (en plus ça lui évitera d'avoir a retourner sa veste), pour les photos, il fera un selfie (c'est St Ger' pas Moscou, et puis de toute façon en ce moment au Daubé ils ont cours de Français ).
Au choix, soit on fait une cagnote leetchi, soit chacun son tour on paie son rouleau en attendant que vous autres viles Saint Gervelains agissiez pour le bien de tous dans les urnes. Et vivent les guerres de clochers haut savoyards !
Je précise que je ne suis pas un Saint Gervilain mais dans un petit village pas loin qui résiste :P Je ne peux donc pas voter pour cette cause ...

Et malheureux, pas du rubalise (tu veux aussi finir au goulag !) ! il faut du bleu blanc rouge sinon il ne se déplace pas  :mrgreen: Mais sachant qu'il faut 2 mètres de large pour faire sérieux. Coupé au milieu, et en laissant le rouleau accroché d'un coté, on ne perd qu'un mètre à chaque fois. Par 365 jours, il suffit de 366m pour être bien !


Titre: Re : Re : Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: Vier le 23 Septembre 2019 - 15:40:29
Ne pourrait-on pas imaginer que les clubs qui sont les reversoirs potentiels de pilotes qui à chaque journée prévue possible pour accéder au toit de l’Europe par la voie des airs. Que ces clubs et leurs pilotes les plus reconnus s'engagent "moralement" à faire acte pédagogique en informant les tenants et aboutissants, l'engagement que cela suppose, les dangers réels et comment les aborder pour en minimiser les risques ?

Une médiatisation de telles actions d'information/éducation seraient sans doute même de beaux éléments pour communiquer positivement sur notre activité et ce même au-delà de la seule ambition de survoler le Mt-Blanc.

Pour mémoire, le 26 juin, c'est toute l'Europe qui s'est pointée à Planpraz. Des gaziers ont pris l'avion pour venir survoler le Mont-blanc. Les clubs locaux pourront faire tout ce qu'ils voudront, et la fédé avec ; c'est un peu comme sur les routes.  

Après on peut reprendre l'idée de Plumocum, on leur crève les pneus, à eux aussi. Surtout ceux qui viennent avec Thomas Cook...


Titre: Re : Aujourd'hui, je n'ai pas survolé le Mont-Blanc, ...
Posté par: La cigale le 23 Septembre 2019 - 15:59:28
Zut, je me suis posé sur le plus haut sommet du coin pour aller pisser et je savais pas que c'était le mont blanc !
Je le ferai plus.