+ Le chant du vario +

Le troquet => Autres discussions => Discussion démarrée par: Xanarz le 06 Décembre 2018 - 18:01:04



Titre: Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Xanarz le 06 Décembre 2018 - 18:01:04
Pour rebondir sur le post ''Le cout de l'enseignement'', et ces deux messages :

Bonjour,

J'ai parcouru le fil en diagonale.

J'ai la trentaine, vient de faire le credit d'une vie pour beaucoup, en achetant une maison.

Je travaille au Luxembourg, au smic certes, mais avec un salaire tout de meme plus confortable que du cote de la frontiere.

Vivre du parapente me fait rever ( du haut de mes 200 petits vols et 3 ans en plaine... )

J'aime l'enseignement et ai eu l'occasion de partager mes savoirs dans d'autres disciplines, toujours avec plaisir et passion.

Pourtant cela semble un chemin de croix de changer de vie aujourd'hui pour prendre le temps d'acquerir le niveau necessaire, economiser sur le coup d'une formation, et des deux ans qui decoulent de celle ci.

De plus, j'ai beau etre un skieur correct, je suis loin de pouvoir pretendre a porter une tenue ESF.

Quels Chemins s'ouvrent a moi ? d'un cote il y a de la demande de moniteurS, mais d'un autre cote, sans parler de salaire, le chemin pour en vivre a l'annee semble plus que parseme d'embuches!
Salut

XANARZ.


Je vais pas m'étendre trop ici. Si jamais, soi tu m'envoies tes questions par mail : ichoucas@gmail.com, ou alors tu ouvres un autre post dédié à la formation de moniteur (ENSA et FFVL, y'en a pour tout le monde)

Mais rapidement, oui, c'est long. Long pour être prêt (niveau technique, compet, ...), mais la formation est longue aussi. Aujourd'hui, pour le DEJEPS, il faut compter deux ans consacrés à ça. Même si on a quelques mois d'hiver pour faire un break. Et puis c'est vrai que les personnes qui peuvent bloquer des mois de formations sans avoir de rentrées, il n'y en a pas beaucoup.
Mais il y en a, puisque les formations sont complètes.

Après, le fédéral, c'est un autre chemin. Il demande moins d'engagement, il se fait sur une plus longue période, il peut-être partiellement pris en charge, ... Bref c'est tout de même plus accessible. Mais on ne peut pas être rémunéré...

A+
L

CHOUCAS


Je cree un nouveau post ici. Plutot que de t'envoyer un email, je me dis qu'il peut etre profitable d'en donner a lire a ceux qui passeront ici.

Le DEJEPS m'interesse plus que le diplome federal, evidement puisque le but est bien d'en vivre, a l'annee, meme modestement.
J'ai parfaitement conscience que c'est un projet sur le long terme, rien que pour l'etape une, personnelle, qui me permettra(it) d'acquerir le niveau, et l'experience necessaire a l'exercice d'une telle fonction.

Je me demande si des ecoles prennent par exemple en charge des eleves moniteurs, sous reserve qu'ils restent affilies a eux durant x annees.

Je me demande si l'etat finance des formations comme celle ci.

Je me demande comment peut on vivre deux ans sans salaire, avec une formation a 12 000e (?) a payer, en plus d'un logement, et des frais pour vivre a assumer...

Ca en fait des questions... qui en ameneront d'autres.


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: wowo le 06 Décembre 2018 - 19:52:49
Xanarz, la vie est ce que l'on en fait sauf impondérable malheureux. (ça c'est pour la belle phrase morale)

Personne ne peut se mettre à ta place et donner une réponse sur ; est-ce que pour toi cela à du sens de devenir "moniteur" de parapente.

En tant que professionnel, cela coute très cher c'est un fait. Suivant ton statut actuel (age, profession, chômage, social dont tu relève français ou luxembourgeois) tu peux peut-être bénéficier d'aides. Mais dans tous les cas il faudra un niveau minimal dans la discipline et aussi mettre de l'engagement en temps, en argent et en... motivation car le chemin est dans tous les cas pas exempt d'embuches.
Ensuite enseigner, puisque tu y a déjà gouté tu le sais certainement très bien, n'est pas que tout rose, on n'a pas que à faire à des minettes douées et très sympathiques. Je me rappelle de formations auxquelles j'ai participé ou pour rien au mode je n'aurais souhaité devoir gérer la situation et/ou le groupe.  Bref, c'est un truc à bien réfléchir avant de s'y lancer tête baissée, ce n'est pas pour rien que dans une étude récente sur les métiers du sports et en l’occurrence sur celui du moniteur de parapente, il était question d'une longévité dans l'activité de moniteur de 3 ans seulement.

En tant que fédéral, cela ne te rapportera rien et ce sera déjà excellent si cela ne te coute qu'un minimum en argent (rien il ne faut pas rêver) Cela te coutera aussi pas mal de sacrifice en temps, au bas mots après le BPC il te faut compter 54 journées de formation pour arriver au monitorat (si tout roule) + 6 à 8 supplémentaires pour le niveau marron et bien sûr ne pas oublier toutes les journées et kilomètres de déplacement pour participer à tout cela. Tu trouvera toutes les informations sur le site de la FFVL.

Le cursus me semble bien fait car il se fait en étapes et à tout moment on peut s’arrêter ou à minima mettre le frein pendant quelques temps. Et à défaut d'aller jusqu'au bout du fédéral, cela peut être une façon de trouver des réponses à ses questions du type : Est-ce que cela vaut le coup ?
Pour soit finalement tout stopper.
Ou partir comment sur une formation Pro.
Ou pourquoi pas devenir moniteur fédéral et tenter d'aider ses copains de club à voler mieux ou plus en sécurité.

Il me semble que dans tous les cas ce cursus et qu'importe jusqu’où on le mène, nous fait déjà progresser personnellement dans notre pratique.

Puis financièrement, contre certes un engagement moral à rendre la monnaie, les clubs sont prêts à aider pour bénéficier pour un certain temps de l'aide d'un encadrant fédéral. Rapproche toi des instances de ton club et tu y trouveras certainement des oreilles attentives.

En tous les cas bonne chances dans tous tes projets.

 :trinq:


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Xanarz le 06 Décembre 2018 - 20:01:58
J'avais deja discute avec Francois de la partie Federale wowo, et il me disait que si on s'investit dans une association comme plein est, on peut obtenir une aide pour passer ses formations, comme tu le dis, en echange d'un retour pour l'asso.

Malheureusement, se liberer pour de l'associatif aujourd'hui est impossible. en tout cas pour revenir sur ta maxime, ce n'est pas ce que je veux me donner le pouvoir de faire.

Je prefere engranger le maximum d'experience, et voir d'ici quelques annees si je peux me liberer, que ce soit pour un be ou un diplome federal.

a chaque jour son horizon bien sur, et aujourd'hui je dois acquerir de l'experience. demain de la competition car il en faut, et ensuite... ensuite... et bien c'est la le sujet de mon intervention.

Je me renseigne evidemment sur des sites plus carres qu'un forum, mais c'est toujours interessant d'echanger... Je suis donc tout ouie!


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Nicolas - AirDesign France le 06 Décembre 2018 - 21:51:06
C'est génial! Tu as une envie, presque déjà un projet... fais-le et n'attends pas! (enfin planifie un peu si tu dois le faire).
Le seul hic que je vois c'est ton récent "enracinement" dans une région qui n'est pas la plus facile pour réussir. Sans vouloir dire de mal (je ne peux pas, je ne connais pas pour le vol libre, en fait j'aimerais beaucoup voler dans les Ardennes par exemple, aussi, et j'y viendrai surement), si tu étais dans les Pyrénées, Lezalpes, les Vosges ou le Massif Central, tu pourrais surement accumuler plus d'heures, d'expérience, faire plus de compets, marquer plus de points CFD, et arriver à tes fins plus facilement. Parce que malheureusement, la sélection se fait beaucoup sur des résultats de compétition et un classement CFD. Et qu'être dans le premier quart du classement dans les Alpes, c'est quand même bien plus facile qu'en Bretagne ou dans le Nord.
Mais tu es jeune, tu as du temps, organise ta vie autour de ton projet, et fonce! Et même si tu ne vas pas au bout, tu auras créé des expériences, vécu des beaux moments, éloigné les regrets potentiels!
Bons vols à toi!

Pour le DEJEPS, la difficulté de la nouvelle formule (qui fait qu'il y a beaucoup moins de candidats je pense), c'est les 2 saisons avec le "trou" au milieu. Ces deux saisons sont en fait plus ou moins deux fois 6 mois, dont 2 fois 3 mois en école, où tu es (devrais être) payé.
En France, certains candidats arrivent à avoir des subventions (Fongecif...).
Et tu peux envisager de trouver un petit boulot entre les 2 années.
C'est un sacré investissement, pas forcément compatible avec le remboursement d'une maison (mais que tu peux aussi louer peut-être), et surtout difficile je pense si tu as déjà des enfants (sans parler des difficultés financières, l'éloignement de ta famille, ou le déménagement "forcé"...).
Mais pas impossible du tout. Ne mets pas du "matériel" en travers de tes envies!


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Xanarz le 07 Décembre 2018 - 21:41:23
Ton message me booste AirDesign, pas tant que j'ai besoin de ca pour avancer, mais ca ne peut qu'aider.

La premiere partie de ton message est l'optique dans laquelle je me situe. prendre de l'experience autant que possible.

Les fongecifs, avez vous des contacts de gens pour qui ca a marche?


Titre: Re : Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: harry white le 10 Décembre 2018 - 15:24:20
Parce que malheureusement, la sélection se fait beaucoup sur des résultats de compétition et un classement CFD. Et qu'être dans le premier quart du classement dans les Alpes, c'est quand même bien plus facile qu'en Bretagne ou dans le Nord.

Pour les sélections du dejeps la note de performance compte assez peu pour l'admission au regard des coefficients attribués aux différentes épreuves :

Note perf : coef 1
Note technique : coef 2
Note théorie : coef 2
Note épreuve course à pied : coef 1
note entretien oral : coef 1

Niveau perf, il suffit d'être dans le premier quart CFD. Reste en plaine, travaille ta VMA, entraine-toi à faire de jolis wings, des sorties chandelles propres et avoir une bonne maitrise des notions de mécavol et MTO (niveau BPC), ça peut rapporter gros  :trinq:

Après, ça reste une logique de concours...


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Patrick Samoens le 10 Décembre 2018 - 15:41:37

Vivre du parapente me fait rever ( du haut de mes 200 petits vols et 3 ans en plaine... )


Un pilote à 200 vols et 3 ans de pratique est en moyenne au niveau BPC. On est très loin du niveau d'expérience demandé pour le monitorat. Dans la formation tu n'apprendras pas à être un bon pilote, c'est un préalable.

Avant de penser à devenir moniteur, il te faut étoffer ton expérience, beaucoup voler, découvrir des sites et des conditions variés, t'impliquer dans la vie de ton club et la gestion de tes sites, te mettre un peu à la compétition (beaucoup si cela te plait  ;) ). Rien de rebutant, c'est juste le parcours normal d'un pilote en progression.

De mon point de vue, il faut être patient sur son entrée en formation. Les seuls échecs que j'ai observés en formation moniteur venaient d'une expérience trop faible qui mettait l'élève moniteur dans le rouge à la moindre anicroche.

Bons vols, soit prudent et garde ta motivation !  :pouce:


Titre: Re : Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: choucas le 10 Décembre 2018 - 16:03:03
Un pilote à 200 vols et 3 ans de pratique est en moyenne au niveau BPC. On est très loin du niveau d'expérience demandé pour le monitorat.

Salut

Très loin... Ca dépend de l'implication et de la motivation. Du temps disponible pour se préparer.
Moi, je ne suis pas certain quand je suis rentré en formation BE que j'avais beaucoup plus d'expérience que ça. Mais je ne faisais QUE ça !

Donc oui, il y a encore un peu de boulot "technique"... Pour l'enseignement, on part tous du même niveau : ZERO !
Donc comme dit Patrick, compet, vol de perf, multi-sites, gonflage, gonflage et encore gonflage... Et puis ouvrir les bouquins, faire des synthèses, préparer des cours théoriques, ...

Mais si tu es motivé, lâche pas l'affaire !

A+
L


Titre: Re : Re : Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Nicolas - AirDesign France le 10 Décembre 2018 - 17:31:41
Parce que malheureusement, la sélection se fait beaucoup sur des résultats de compétition et un classement CFD. Et qu'être dans le premier quart du classement dans les Alpes, c'est quand même bien plus facile qu'en Bretagne ou dans le Nord.

Pour les sélections du dejeps la note de performance compte assez peu pour l'admission au regard des coefficients attribués aux différentes épreuves
.
.
.
Niveau perf, il suffit d'être dans le premier quart CFD.

Oui, être dans le premier quart CFD, c'est un prérequis pour présenter le concours. C'est ce que je voulais dire dans "la sélection". Mais c'est sûr que ça ne suffit pas!


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Xanarz le 29 Juillet 2019 - 09:24:41
Bonjour et petite update sur le sujet :

Je continue d'apprendre : 35h de vols depuis le debut de l'annee, sachant que je cherche surtout l'adrenaline et travaille donc dans ma box.
                                   -> Quasiment impossible de faire plus a l'heure actuelle. Mais des vacances parapente a prevoir pour booster ca.
                                   BPC theorique valide, et pratique normalement validable sur un stage a venir en octobre. :ange:
                                   -> Continuer de bosser la theorie, la meteo, meca vol... j'ai encore a apprendre.

Je me prepare :              changement de voile prevue l'an prochain pour commencer la competition (22.8 c'est petit pour mes 90kg nus :p ). :ppte:
                                   -> Le but etant de ''voler'' l'experience des pilotes que j'essaierai de suivre, tout en se mettant dans le monde du start, waypoint etc sans pretention.
                                   objectif QBI en 2020.
                                   -> Rien a ajouter, ce sera une corde de plus a mon arc, et puis j'aime l'idee de pouvoir partager.
                                   Je mets des sous de cote doucement, ou tout du moins j'essaie de moins depenser  :-P
                                   -> J'envisage de creer un site web pour donner du visu a ma volonte, et obtenir 5e, ce sera toujours bien ! ( On m'appellait Picsou dans ma jeunesse )
                                   J'ai contacte le fongecif et attends un rdv avec eux pour discuter des possibilites.
                                   -> Etant zero dans le monde administratif, je ne sais pas ce que ca donnera...

Je m'investis :                Je communique, participe, stimule avec plaisir et autant que possible la communaute du coin.
                                   -> Presence associative encore faible, mais 180 personnes dans notre region en quelques mois sur une page facebook creee pour dynamiser, partager, et voler 
                                   entre potes.


Et puis on verra ou ca nous mene. :) Je reste a l'ecoute de vos conseils, avis, critiques, etc.
C'est un reve encore lointain, et pas finalement un projet construit, mais y'a deja les fondations si demain faut creer la maison :)


Titre: Re : Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: MontBlanc le 29 Juillet 2019 - 10:41:13
sachant que je cherche surtout l'adrenaline et travaille donc dans ma box.
:grat:  :grat:  :grat:


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Xanarz le 29 Juillet 2019 - 12:05:29
Pardon pas tres clair tout ca.

Disons que lorsque les copains me disent en radio, on part? je fais oui oui... et au bout de 2m ou je galere... j'envoie quelques wingounets et une petite SAT avec une ressource accentuee pour bien bronzer du visage.


Titre: Re : Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: wowo le 29 Juillet 2019 - 13:44:49
Pardon pas tres clair tout ca.

Disons que lorsque les copains me disent en radio, on part? je fais oui oui... et au bout de 2m ou je galere... j'envoie quelques wingounets et une petite SAT avec une ressource accentuee pour bien bronzer du visage.

Après si tu es/reste dans l'ambition d'être moniteur un jour ou même seulement tater de la compétition de vitesse, il te faut nécessairement travailler le vol de distance. Déjà dans le référentiel de la partie pratique de ton futur BPC, le vol de performance/distance est un item d'évaluation en principe inévitable et qui se veut contrôler sur au moins 3 vols au départ de 2 sites différents (de mémoire)

Dans ta progression il te faut, quand les conditions s'y prêtent, faire le choix de travailler d'abord ce qui te semble être tes points faibles et garder les moments plus fun/facile pour toi pour les fins de vol, sous-entendu évidemment d'avoir encore le jus et la clairvoyance pour.

 :trinq:


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Xanarz le 29 Juillet 2019 - 13:54:25
Merci de preciser wowo :)

Et quand je peux, je vole en ce sens. je viens d'acquerir un vrai vario/gps pour enregistrer mes petites traces ;)


Titre: Re : Re : Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Willow le 29 Juillet 2019 - 17:13:49
Après si tu es/reste dans l'ambition d'être moniteur un jour ou même seulement tater de la compétition de vitesse, il te faut nécessairement travailler le vol de distance. Déjà dans le référentiel de la partie pratique de ton futur BPC, le vol de performance/distance est un item d'évaluation en principe inévitable et qui se veut contrôler sur au moins 3 vols au départ de 2 sites différents (de mémoire)

oui, enfin on connaît tous des pro pas très orientés vol de distance, voire même des gars qui détestent ça, mais qui sont pourtant très pro et pédagogues et qui ont juste coché la case pour passer le BE.

Je trouve ça dommage cet impératif, comme je trouvais dommage de devoir être excellent en ski pour devenir moniteur de snow (je crois que ça n'est plus le cas). On peut être excellent en vol, adorer et maitriser l'acro par exemple, et ne pas avoir envie de faire de la distance, sera-t-on pour autant un mauvais enseignant?


Titre: Re : Re : Re : Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Guy67 le 29 Juillet 2019 - 18:26:02
Après si tu es/reste dans l'ambition d'être moniteur un jour ou même seulement tater de la compétition de vitesse, il te faut nécessairement travailler le vol de distance. Déjà dans le référentiel de la partie pratique de ton futur BPC, le vol de performance/distance est un item d'évaluation en principe inévitable et qui se veut contrôler sur au moins 3 vols au départ de 2 sites différents (de mémoire)

oui, enfin on connaît tous des pro pas très orientés vol de distance, voire même des gars qui détestent ça, mais qui sont pourtant très pro et pédagogues et qui ont juste coché la case pour passer le BE.

Je trouve ça dommage cet impératif, comme je trouvais dommage de devoir être excellent en ski pour devenir moniteur de snow (je crois que ça n'est plus le cas). On peut être excellent en vol, adorer et maitriser l'acro par exemple, et ne pas avoir envie de faire de la distance, sera-t-on pour autant un mauvais enseignant?
Certainement et heureusement que oui.
Mais élargir ses compétences pour pouvoir les partager par après est aussi une excellente opportunité. De plus on ne te demande ni d'être le champion du monde ni celui de ton site favori.


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: Willow le 29 Juillet 2019 - 21:01:21
d'accord, mais à ce compte, il faudrait imposer que les futurs monos passent les figures de bases d'acro (sat, decro dynamique, heli...)

et bien entendu qu'ils pratiquent la mini, le vol rando...


Titre: Re : Devenir Moniteur (Federal/BE)
Posté par: edae le 29 Juillet 2019 - 21:04:13
Le décro simple ils doivent le maîtriser ?