+ Le chant du vario +

Vols (parapente) => Récits => Discussion démarrée par: Marco00 le 11 Juillet 2018 - 19:35:33



Titre: Accident Moustiers le 01/07/18
Posté par: Marco00 le 11 Juillet 2018 - 19:35:33
Témoin d'un accident il y a quelques jours, je poste ici mes observations. Si ça peut aider...

Il y a 10 jours, je termine un vol au Montdenier, en surplomb du lac de Ste croix.
Un pilote allemand (76ans) vole avec moi, et arrive quelques minutes après moi à l'aterro.
Il est 14h, ça déclenche pas mal. Au sol, environ 15km/h de vent, dans l'axe de l'aterro.
Le pilote se met en finale trop haut, prend une petite bulle et se retrouve à 10 ou 12m/sol, alors qu'il lui reste une vingtaine de mètres pour poser (au delà c'est un champ de lavandes, mais ça ne semble pas lui convenir).
Il n'a pas anticipé, et plutôt que de faire des S ou 8, il engage un 360. Vent arrière, il remonte le terrain rapidement sans perdre plus de 2 ou 3m. Malgré ma frayeur quand je l'ai vu amorcer la manoeuvre, je me dis que ça va passer, et qu'il va réussir à poser.
Mais au moment de se remettre vent de face, effrayé je pense par sa vitesse-sol, je le vois freiner et garder les mains très basses (ça m'a paru durer une éternité).
Résultat : il a complètement décroché son aile, à environ 8m/sol : bascule arrière et lourde chute sur les fesses.

Après quelques jours, j'ai pu avoir de ses nouvelles : il s'est apparemment fracturé le bassin et deux vertèbres, et l'une de ses hanches a souffert du choc. Pas de paraplégie pour lui, il s'en sort bien, grâce à son mousse-bag je pense.


Titre: Re : Accident Moustiers le 01/07/18
Posté par: piwaille le 12 Juillet 2018 - 08:11:45
Mais au moment de se remettre vent de face, effrayé je pense par sa vitesse-sol, je le vois freiner et garder les mains très basses (ça m'a paru durer une éternité).
je ne sais pas s'il a été effrayé par sa vitesse sol, mais une chose est sur : nous sommes (tout le temps) victimes de "trompe l'oeil". Notre cerveau juge en  fonction de ce qu'il voit prioritairement à ce qu'il sent.
Moralité, nous tous ne tournons pas de la même façon vent de dos et vent de face... surtout s'il y a un repère visuel qui vient chambouler la perception du cerveau.


Titre: Re : Re : Accident Moustiers le 01/07/18
Posté par: Patrick Samoens le 12 Juillet 2018 - 08:45:05
Mais au moment de se remettre vent de face, effrayé je pense par sa vitesse-sol, je le vois freiner et garder les mains très basses (ça m'a paru durer une éternité).
je ne sais pas s'il a été effrayé par sa vitesse sol, mais une chose est sur : nous sommes (tout le temps) victimes de "trompe l'oeil". Notre cerveau juge en  fonction de ce qu'il voit prioritairement à ce qu'il sent.
Moralité, nous tous ne tournons pas de la même façon vent de dos et vent de face... surtout s'il y a un repère visuel qui vient chambouler la perception du cerveau.

C'est très vrai. De nombreux problèmes prés du sol ont leur origine dans cette tromperie visuelle.