+ Le chant du vario +

Forum de parapente

20 Octobre 2019 - 08:59:40 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1] 2 3 ... 31   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: 14 personnes disparues sans compter les accidents... depuis janvier 2017 c'est  (Lu 116983 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« le: 21 Juin 2017 - 16:01:30 »

...trop

Je viens de recevoir le communiqué accidentalité de la FFVL du 21 juin 2017 : 14 accidents mortels depuis le début de l'année alors que si mes souvenirs sont bons, "seulement" 13 l'an dernier.
Et de nombreux accidentés qu'on connait ici et là, parmi les potes... Pas content
On n'est que peu de choses sous une voile et si les conditions sont trop fortes, vaut mieux aller attendre ou aller au bistrot ou faire une autre activité. Il y a aura de meilleures heures et de meilleurs jours.
Je crois qu'avec l'âge et l'expérience, aucun vol, aucun record ne vaut le coup que l'on se fasse mal ou que l'on disparaisse définitivement car la vie est belle et réserve bien des joies et bien des bonheurs. Celui de voler parmi les oiseaux , au-dessus des montagnes et des plaines est un plaisir infini mais il y a une limite que l'on ne devrait pas franchir. Je l'ai souvent franchie au mépris des conseils de prudence prodigués ici et m'en suis sorti mais cela ne veut pas dire que j'étais un bon pilote, juste que j'ai eu (beaucoup) de chance.
Ces temps-ci je me demandais pourquoi mes heures de vol étaient plus courtes, pourquoi je ne décollais plus quand j'analysais; me suis même retrouvé à plier la M6 au Puy de Dôme devant plein de personnes et de parapentistes et à prendre le train pour descendre car je ne le sentais pas à 18h30 : le jeu n'en valait pas la chandelle.
Je vieillis mes amis... mais avec le recul, j'ai encore envie de voler dans 20 ans même si c'est pour un plouf... Wowo je commence à te comprendre Clin d'oeil

Une pensée sincère à tous ceux qui ont été touchés par ces disparitions.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
schmeich_eh
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: WINDTECH RU-BI 42 , Bali 2 L
pratique principale: vol / site
vols: 500 vols
Messages: 67


prefère partager le vol avec un passager


« Répondre #1 le: 21 Juin 2017 - 16:09:24 »

dur, très dur ce début d'année.  Chez nous aussi un décès et pas un novice.  mes heures ne sont pas très longues non plus ,   mais passer sur du vols plaisir  , je vais aller vers cela , la banane a l arrivée même si c'est pour 10 minutes de vols. Idem  redescente en train  sur une après midi ou je ne le sentais vraiment pas et très très content de l'avoir fait une fois de plus.

Bons vols a tous  avec un max de sécurité 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Préfère le Biplace au solo
piment
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 530


« Répondre #2 le: 21 Juin 2017 - 16:28:35 »

Matthieu a vu la lumière? Ou c'est juste un coup de mou passager?
En attendant y bien 10 ans que je suis sur cette longueur d'onde... voir tomber des copains à force ça fait réfléchir.
 Pas content
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #3 le: 21 Juin 2017 - 16:30:01 »

Le fichier en pièce jointe.
Non Piment, pas qu'un coup de mou, mais plus de réflexion et d'analyse sur sa pratique et ce qui se passe autour.
Et mourir dans la pratique d'un loisir où on a le choix (pas comme un chauffard qui vous écrase ou u cancer qui vous emporte) de ne pas dépasser ses propres limites, c'est vraiment bête.
On se fixe des objectifs : premier plouf, premier soaring, premier cross. Puis arrive le premier...incident etc... et on réduit les marges de sécurité ou pas. Naguère, je considérais les gars que je revoyais descendre comme des dégonflés. J'ai fait le dégonflé il y a moins de 2 semaines. Cela m'a fait bizarre mais je ne regrette pas du tout car la M6, l'absence de vent sur un déco très court, des voiles qui plombaient et un congestus derrière... j'ai même "dû" expliquer en redescendant dans le train à un couple rencontré à la montée pourquoi je n'avais pas décollé..mais je me suis souvenu que je n'avais rien à (me) prouver  et qu'il y aurait d'autres belles journées pour s'en mettre plein les yeux. Je faisais la confusion entre "tu sais voler" et "tu peux voler n'importe quand". Je discutais avec une autre parapentiste : avec le temps on choisit plus ses créneaux, on décide plus quand voler, quand ne pas voler, quand poser etc... alors qu'au début, on veut voler à tout prix...  Pas content

* Communique_Apresuntourjefaissecours.pdf (194.75 Ko - Téléchargé 159 fois.)
« Dernière édition: 21 Juin 2017 - 16:41:24 par M@tthieu » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
julienF
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Advance Pi2
pratique principale: vol rando
vols: 350 vols
Messages: 19



« Répondre #4 le: 21 Juin 2017 - 16:30:51 »

Pas plus tard qu'il y a 15 jours à Millau, du cumulus à 2000m d'altitude avec une belle instabilité, un vent fort, peut-être 25km/h avec des rafales à 35.
Certains collègues se mettent en l'air, non sans mal, avec des décos parfois bien merdique. Le début de vol est une sorte de machine à laver à se faire tirer par les bretelles, la suite est de faire la méduse bras haut dans un flux de nord assez fort.

Personnellement voler dans ces conditions que je juge compliquée avec mon niveau de vol du moment (peu régulier, pas beaucoup d'heure sous la voile) et de surcroit une voile que je connais peu, ce n'est pas pour moi. J'ai discuté avec un groupe de Danois. L'un deux en l'air démontre une capacité de pilotage excellente et repose au déco avec aisance. Le collègue resté au sol trouve lui aussi que c'est bien trop fort.
Dans notre groupe un collègue dans le même esprit que moi (vole peu malgré des années de pratique) ne se mettra pas en l'air non plus.

Le soir les collègues me charrient un peu, me disent que j'aurai du y aller, que c'était bon. Bref, eux ont 30 ans de parapente derrière eux pour certains.

Enfin en tout cas, c'est un sport individuel qui n'engage que soi-même et pas le groupe (sauf dans un démarche de vol de groupe mais ça c'est autre chose et de toutes façons celui qui abandonne ne compromet pas la réussite des autres). Je suis toujours gêné avec cette tendance malsaine qu'ont certains pilotes à vouloir se rassurer d'avoir fait le choix de voler (alors que c'était peut-être borderline) quand toi tu es resté sagement au sol.

Et surtout ils ne veulent pas admettre que parfois ils sont aux limites et que ce n'est pas très bon d'être au limite en parapente. Et puis quand je vois les décos, j'ai envie de dire que celui qui n'arrive pas à décoller correctement dans du vent fort n'a logiquement rien à faire en l'air...

Il y a vraiment nécessité à être en parfait adéquation entre son volume de vol, l'engagement pris, si on veut durer un peu dans l'activité

++
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 149



« Répondre #5 le: 21 Juin 2017 - 16:32:46 »


Je viens de recevoir le communiqué accidentalité de la FFVL du 21 juin 2017 : 14 accidents mortels depuis le début de l'année alors que si mes souvenirs sont bons, "seulement" 13 l'an dernier.


Bonjour,

En 2016 il y avait eu 14 décès de pilotes licenciés à la FFVL (et non pas 13).

De toute façon c'est évidemment toujours beaucoup trop...
Et malgré les efforts de la fédération pour faire baisser ce chiffre, on n'y arrive pas.  hein ?

Remarque : je n'ai pas (encore ?) reçu ce communiqué fédéral, mais il arrivera peut-être un peu plus tard...

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #6 le: 21 Juin 2017 - 16:48:17 »

Quand on regarde les statistiques, on s'aperçoit que les malheureuses victimes sont tous des parapentistes avec de l'expérience, pas des piou-piou. On le savait déjà. Que le matériel n'y est pas fautif. Juste que dans la plupart des cas, les conditions aérologiques sont trop fortes ou n'ont pas été gérées à un instant T. La faute à "pas de chance ?" Nous sommes tous fautifs de croire que c'est passé 99 fois. Sans parler d'ego mal placé (on n'a pas grand chose à prouver...), on croit que parce que les potes décollent, on va pouvoir le faire. Or l'état mental, physique ou psychique n'est peut être pas le même. Il faut reconnaître et se dire que dès qu'on se pose des questions, la réponse est souvent en nous, nous seuls.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
piment
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 530


« Répondre #7 le: 21 Juin 2017 - 17:16:26 »

Bon ben il a vu la lumière! Et on ne peut que s'en féliciter.
Tout en sachant que savoir renoncer ne met pas totalement à l'abri de se faire bien brasser, l'analyse n'est pas toujours pertinente ou peut manquer de paramètres...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Triple Seven France
Invité
« Répondre #8 le: 21 Juin 2017 - 17:20:05 »

Matthieu a vu la lumière?

<a href="http://www.youtube.com/v/xbq0OuJtErs&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/xbq0OuJtErs&rel=1</a>
https://www.youtube.com/watch?v=xbq0OuJtErs
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piment
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 530


« Répondre #9 le: 21 Juin 2017 - 17:26:38 »

on va faire plus local....
Au som deu malh, que i a ua lutz,
Que i a ua lutz, que i a ua lutz,
Qu'i cau guardar los uelhs dessús,
Los uelhs dessús, los uelhs dessús,

 Rigole

Bon la Dodge 440CI si on me la donne je prend!
« Dernière édition: 21 Juin 2017 - 17:33:48 par piment » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #10 le: 21 Juin 2017 - 17:38:20 »

Bon ben il a vu la lumière! Et on ne peut que s'en féliciter.
Tout en sachant que savoir renoncer ne met pas totalement à l'abri de se faire bien brasser, l'analyse n'est pas toujours pertinente ou peut manquer de paramètres...
J'ai peut-être vu la lumière comme tu dis, en tout cas un état d'esprit différent. Et comme tu dis une fois que les paramètres sont "bons" et qu'on est en l'air faut se battre et analyser, être vigilant pour avancer sur son chemin. Mais ce que j'ai à l'esprit , c'est que nous pourrions être n'importe quelle de ces 14 personnes...qui avec leur expérience avaient sans doute les mêmes (in)certitudes et sagesse due à leur longévité...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
chatmalo
les_modos
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota 2
pratique principale: apprends à voler
vols: 500h pour 470 vols
Messages: 560



« Répondre #11 le: 21 Juin 2017 - 21:56:53 »

Il faut reconnaître et se dire que dès qu'on se pose des questions, la réponse est souvent en nous, nous seuls.
J'aurais même dit que souvent, quand on se pose la question de prendre une décision, c'est qu'il ne faut pas la prendre.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
paul
Invité
« Répondre #12 le: 21 Juin 2017 - 22:53:16 »

Proposition d'article à lire ou à relire :

http://www.parapentiste.info/forum/autres-questions-techniques/la-conscience-statistique-nous-trompe-t46538.0.html

La démonstration banalisée d'une pratique engagée érode une conscience corrompue par l'excitation du jeu de la compétition (qu'elle soit formelle ou improvisée) et/ou le frisson d'une pratique valorisante vis à vis d'un public ou de proches, spectateurs ignorants des risques encourus et de leur localisation

Il est intéressant de se couper de ces stimuli

C'est sans doute même devenu essentiel quand on considère le spectacle proposé sur les chaines des hébergeurs vidéo : aguicheur, lourd de suggestion quant aux valeurs associées par ce type d'engagement moral et physique

Face à une reconnaissance quasi instantanée de ces athlètes qui serait synonyme de bonheur aussi instantanée et d'effacement de tous les problèmes matériels grâce à la générosité de sponsors, comment s'identifier à une forme de pratique décomplexée et assumée de simple vol de "plaisance" pourvoyeuse de plaisirs simples ?

En commençant par l'émotion esthétique et l'excitation du jeu

S'il ne peut être conseillé de voler seul en montagne, j'y ai pu faire des observations intéressantes sur mon 1er sujet d'expérience sur les effets des accélérations (essai précurseurs du BTS MEMO) corrélés avec le cardio : moi-même.

J'observais que j'étais extrêmement stressé à voler dans des grappes en compétition, comme sur site  à me demander si le pilote de la voile qui m'avait frôlé trois fois l'avait fait par chance ou par hasard, me faisant prendre des tours au cardio par rapport aux mesures relevées au déco.

Hors compé et site fréquentés, j'étais à contrario étonnamment calme et serein haut dans le ciel (80-90 bps) et extrêmement stressé au déco et en approche à l'atterro (170-160).

J'en conclus qu'en volant hors site, je revenais aux fondements de ma pratique, et reprenais alors conscience que le premier danger était la proximité du sol, et ces instants où l'on y évolue avec une aile pas toujours au mieux de sa manœuvrabilité et de son équilibre.

Dans ma progression, j'ai aussi le souvenir d'avoir ressenti un cap quand je me suis mis à faire des photos durant nos cross pour, d'abord pour se souvenir de la beauté des situations de vol, puis pour pouvoir les analyser ensuite en réunion de club.

Sur une image arrêtée, les erreurs et les limites de nos analyses sont plus criantes que sur le déferlement d'images et de bruit d'une vidéo (encore une réflexion typique d'un vieux pilote... ben oui...).

Riche d'enseignements est aussi la diversité des appréciations que l'on peut faire entre pilotes d'une même situation.

Quand l'époque est à être socialement ou communautairement reconnu en tant que membre "élu" et pour cela se hisser le plus rapidement possible à son niveau maximum de compétence... de peur... ou d'incompétence le plus souvent inconsciente, cette remise en question et ce respect de la diversité des analyses sont le fondement d'un partage constructif de l'expérience, patient et généreux.

Et d'une meilleure compréhension et acceptation de soi.

Mieux voler, c'est aussi apprendre à guérir de ses frustrations et définir ces bornes que chacun devrait être capable de mettre à sa pratique ou à la vitesse de sa progression (seul ou accompagné par un formateur), autrement que par le refoulement systématique de peurs fusibles salutaires ou le conditionnement grégaire.
« Dernière édition: 21 Juin 2017 - 23:04:06 par paul » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
py
Invité
« Répondre #13 le: 21 Juin 2017 - 23:16:20 »

Bon ben il a vu la lumière! Et on ne peut que s'en féliciter.
...

c'est joliment dit; 
les lecteurs de passage vont se dire, ah c'est chouette le parapente, on progresse harmonieusement vers la sagesse  ange
mais ...
la réalité passée c'est que notre illuminémiraculé a vu *de l'interieur* :
- des arbres (2?)
- des helicos du pghm (2?)
- des hopitaux (?)
- un cunimb
- etc etc ...

et pour la réalité présente, j'ai bien peur que les capacités d'analyse ne soient tj pas operationnelles :

Quand on regarde les statistiques, on s'aperçoit que les malheureuses victimes sont tous des parapentistes avec de l'expérience, pas des piou-piou.

 fum

26 février ... peu expérimenté en parapente
...
12 avril ...  en reprise d’activité
...
20  mai ...  une petite expérience précédente ...
...


bref. (et au dela du cas personel (sorry, je sais c'est pas bien Clin d'oeil ) ), essayons de regarder la réalité en face, de ne pas l'édulcorer.
et c'est pas simple, car évidemment pour ceux qui sont morts c'est trop tard;
ceux qui sont en convalescence et/ou qui arretent l'activité, on ne veut surtout pas les accabler.

et pour ce qui est des "conditions",  peut etre meme qu'un jour on aura des debriefs clairs de ce maintenant fameux  "vent fort".
en attendant ca va rester joliment flou/abstrait  biroute

Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
laurentgedm
les_modos
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeno, Agility, Diamir ForTwo
pratique principale: rampant passion
vols: plein de vols
Messages: 238



« Répondre #14 le: 22 Juin 2017 - 08:13:55 »

Il faut reconnaître et se dire que dès qu'on se pose des questions, la réponse est souvent en nous, nous seuls.
J'aurais même dit que souvent, quand on se pose la question de prendre une décision, c'est qu'il ne faut pas la prendre.

Mouais... c'est un peu trop simpliste pour être émotionnellement viable, en tout cas pour moi. Se poser des questions ne veut pas dire que la réponse est NON...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
sylk
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik, freeway 19 et beta 6
pratique principale: vol / site
vols: 550 vols
Messages: 73



« Répondre #15 le: 22 Juin 2017 - 08:32:50 »

Il faut reconnaître et se dire que dès qu'on se pose des questions, la réponse est souvent en nous, nous seuls.
J'aurais même dit que souvent, quand on se pose la question de prendre une décision, c'est qu'il ne faut pas la prendre.

 hein ? je fais secours ou pas ? hein ?  si je me pose la question c'est qu'il vaut mieux ne rien faire (oui je suis con)

c'est juste pour enchainer avec cette belle citation du communiqué FFVL :
« Après un tour, je fais secours ! »
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's.
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 1 020



« Répondre #16 le: 22 Juin 2017 - 08:36:26 »

Il faut reconnaître et se dire que dès qu'on se pose des questions, la réponse est souvent en nous, nous seuls.
J'aurais même dit que souvent, quand on se pose la question de prendre une décision, c'est qu'il ne faut pas la prendre.

Mouais... c'est un peu trop simpliste pour être émotionnellement viable, en tout cas pour moi. Se poser des questions ne veut pas dire que la réponse est NON...

J'allais réagir dans le même sens en indiquant que le pire était peut être de ne pas se poser de questions.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #17 le: 22 Juin 2017 - 08:37:46 »

En fait je ne pensais pas au secours. Car les évènements se précipitent et on n'a guère le temps de tergiverser; mais au fait de se poser la question de décoller ou de pas décoller quand on a tout son temps au décollage pour sortir la voile, la plier ou se lancée malgré ces fameuses questions.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
xbug
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Swift4
pratique principale: apprends à voler
vols: 650h / 550 vols
Messages: 140



« Répondre #18 le: 22 Juin 2017 - 08:38:58 »

J'aurais même dit que souvent, quand on se pose la question de prendre une décision, c'est qu'il ne faut pas la prendre.

Cette phrase me fait penser aux milieux autorisés où les mecs s'autorisent à penser des trucs !

http://youtu.be/-KFxmGbiUaE?t=3m
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

choucas
professionnels
tchatcheuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 782




WWW
« Répondre #19 le: 22 Juin 2017 - 08:45:16 »


et pour ce qui est des "conditions",  peut etre meme qu'un jour on aura des debriefs clairs de ce maintenant fameux  "vent fort".
en attendant ca va rester joliment flou/abstrait  biroute


Salut

Ben je pense qu'on est dans le juste en disant que vers 25 km/h on est dans du vent fort... La technique doit évoluer pour décoller, voler et affaler une aile avec cette force de vent. Mais la notion de vent fort varie avec :
 - Le niveau du pilote
 - le site ou type de vole (Soaring ou montagne c'est pas pareil)
 - L'évolution potentielle des conditions
 - ...

Voilà pourquoi aucun chiffre n'est donné.

De plus si un chiffre est avancé,, genre 25 km/h, combien de pilotes vont se dire qu'à 24 c'est cool ?

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
Triple Seven France
Invité
« Répondre #20 le: 22 Juin 2017 - 09:49:19 »


De plus si un chiffre est avancé,, genre 25 km/h, combien de pilotes vont se dire qu'à 24 c'est cool ?


Tout à fait exact !  mort de rire
Pour moi par exemple, 20 km/h c'est déjà fort, surtout à un endroit un peu pentu (je suis léger, ça ne facilite pas les choses).

La semaine dernière en Nord au Glandon, un bon 25+ au "sommet" du col. Première étape, je sais que c'est fort et je sais que ça va voler. Pas de doute dans ma tête et je descend dans la pente pour trouver un flux plus à ma main. Je suis à l'aise et trop décontracté. Tout se passe bien sauf que du coup je tiens les commandes mollement et que sur la fin de montée de voile, l'accélération que je veux temporiser m'en arrache une (pourtant en dragonne). Je veux stopper l'accélération asymétrique en chopant la suspente de frein mais je la rate ; en même temps je suis catapulté vers le haut avec un virage qui s'initie de par la dissymétrie d'ensemble ; je suis en vol avec un demi-twist (gonflage face à la voile) et un début de virage, et pendant le retournement je vise l'arrière concerné que j'arrive à attraper pour faire la correction qui me mets sur un cap hors pente. Puis installation sellette et prise des commandes. Ça a duré 2 secondes et il s'en est passé des choses pendant cette éternité...
Je sais pour moi et selon la configuration, la situation et le matériel, quand le vent est fort ou pas. Un "pilote" qui ne sait pas si le vent est fort, ou ce qu'est le vent fort, devrait bénéficier encore d'un bon encadrement.

Pour moi le vent fort c'est quand une erreur peut faire très mal. Exemple typique : retour en virage vent de cul sur une pente verticale. 20 km/h dans la situation décrite, en retour à la pente dans le virage vent de cul, ça aurait fait très très mal... avec 10 km/h, bien moins mal ou même quasiment pas.
Ce dont il faut prendre conscience dans une telle situation qui est considérée comme totalement anodine par la majorité des pratiquants, c'est qu'avec simplement un petit loupé supplémentaire et un certain point d'aboutissement de la trajectoire (il y a quelques rochers qui affleurent en Nord au Glandon), j'aurais tout à fait pu faire le 15ème mort de la liste.
L'expérience autorise quelques rattrapages acrobatiques mais il faut veiller à ne pas les multiplier. Bien souvent l'accident signe le fait qu'on pratique depuis trop longtemps ou trop de fois dans sa zone rouge.

Raisonner en termes de chiffres purs pour une définition du vent fort me parait signer un cisaillement entre une manière de réfléchir et la manière de vivre une activité en milieu naturel.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
messages non lus
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: cross
Messages: 64


« Répondre #21 le: 22 Juin 2017 - 10:23:20 »

je vois juste qu'en dehors des Darwin awards .... vol captif , vent fort (je comprends pas que l'on pratique par vent fort en dehors de sites de bord de mer ...)
si on enlève le speed riding qui n'est pas du parapente ...

il reste le problème de la non utilisation du secours

j'organise des sessions de tyrolienne et j'encourage tous les pilotes du club à en faire une par an ... pour ce que ça coûte ,15 euros le passage avant subvention ffvl et club .... je comprends toujours pas pourquoi il y en a que je vois jamais
ça ma sauvé la vie ... ils le savent ... mais je remplis pas avec le club et doit ouvrir aux clubs voisins  Pleure
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fabrice
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 417



WWW
« Répondre #22 le: 22 Juin 2017 - 11:00:13 »

Il faut reconnaître et se dire que dès qu'on se pose des questions, la réponse est souvent en nous, nous seuls.
J'aurais même dit que souvent, quand on se pose la question de prendre une décision, c'est qu'il ne faut pas la prendre.

Mouais... c'est un peu trop simpliste pour être émotionnellement viable, en tout cas pour moi. Se poser des questions ne veut pas dire que la réponse est NON...

J'allais réagir dans le même sens en indiquant que le pire était peut être de ne pas se poser de questions.
Ce que veut certainement Chatmtalo, c'est que si cela n'apparait pas volable après une analyse habituelle, c'est que cela mérite certainement de rester sur le plancher des vaches.
Bien entendu, cela s'entend pour ces sites habituels, où en y débarquant, on peut faire une première évaluation des conditions juste en sortant de la voiture, navette,..
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  de graves négligences et imprudences des dirigeants FFVL.
Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal?
airsinge
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: volante
pratique principale: apprends à voler
vols: depuis longtemps déjà des vols
Messages: 294



« Répondre #23 le: 22 Juin 2017 - 11:02:56 »

Délicat comme sujet, mais je me décide pourtant à exprimer ma gêne lorsqu'à chaque parapentiste qui meurt de sa pratique de loisir choisi s'étalent les messages de contrition, de désespoir voire d'indignation face à une injustice du sort...

Bien-sûr la projection du risque pris par chacun sans parfaite conscience de l'ultime conséquence possible, du fait de la griserie de l'activité de voler elle-même est intéressante à discuter, comme c'est pour une fois le cas ici assez au-delà des larmoiements de clavier.

Par contre, à tout ceux que la mort d'inconnus affligeraient vraiment, je vous rappelle qu'il y a quelques leviers beaucoup plus conséquents entre nos mains :

- Une bonne part de nos impôts aide encore aujourd'hui et depuis des dizaines d'années la famille Dassault à prospérer dans la production et la vente d'armes de guerre et de destruction massive de par le monde entier quelque-soient les usages des États acheteurs... Des dizaines de milliers de morts ("innocents ou non") nous sont imputables par ce biais volontaire, nous y pouvons quelque-chose (mais pourtant nous avons remis au pouvoir des lobbyistes zélés de l'industrie de guerre récemment encore). Et si seul le fait qu'un mort ait aussi été parapentiste émeut certains, alors là encore, statistiquement il y a toutes chances que le biais des guerres que nous finançons tue plus de 14 parapentistes de par le monde chaque année, mais cette fois-ci sans qu'ils aient au moins eu la chance de périr dans la pratique de leur loisir...

Et pour enfoncer le clou, dans nos actes quotidiens il y aurait bien d'autres occasions de tuer un peu moins d'humains (dont quelques exemplaires de la race parapentiste aussi probablement encore) :
 Des usines précaires, taïwanaises, chinoises ou autres produisant au rabais nos smartphones (payés cher ou pas) brûlent parfois avec les ouvriers... L'horreur c'est qu'à Taïwan on pratique aussi le parapente (y compris certains ouvriers de ces usines), d'où la catastrophe parapentesque que je tiens à vous soumettre ici.

Intéressant à voir que même pour prendre la route, certains privilégient d'acquérir à grands frais le véhicule bien lourd puissant et haut qui dans la collision les préservera en écrasant plutôt l'autre... d'où le hiatus qui me gêne avec les larmes ou jérémiades affichées par tel ou tel à la mort d'un inconnu qu'on lui révèle sur forum ou autre biais virtuel.

Bonne suite, bonne mort aussi.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
M@tthieu
papoteuse(eur)
*
En ligne En ligne

Aile: Ozone M6 / Niviuk Artik 4 / Niviuk Roller 18 / Niviuk Zion 15 / Kortel Kamasutra 2 / Kortel Karver 2 / Ex (Ozone Mojo 4, Niviuk Hook 3, Spiruline L)
pratique principale: vol / site
vols: 1130 heures 26 en 1683 vols
Messages: 514


So beautiful ! ;)


« Répondre #24 le: 22 Juin 2017 - 11:16:48 »

Airsinge, tu confonds un peu tout... Les morts il y en aura toujours : faim, soif, violence, pollution, accidents domestiques, maladies etc...
Ce n'est pas pour des larmes ou jérémiades que j'ai lancé ce n-ième sujet sur la mort de parapentistes, c'est juste que dans la pratique de notre loisir - et moi le premier - on prend des risques volontaires ou involontaires (ignorance) pour un vol. Et il y a tellement de raisons de vivre et de ne pas mourir "bêtement" que le document de la FFVL peut aider certains d'entre nous à éviter l'accident ou pire... après chacun fait comme il veut, vole comme il veut... J'ai 3 connaissances qui se sont fait mal depuis ce début d'année et Damien que j'avais en ami Facebook dans le trou de la sorcière du Criou que je connais trop bien (on serre un peu les fesses quand ça turbule dedans...) disparu trop tôt. Ce ne sont pas des larmes, mais des interrogations sur le bien-fondé de la prise de risque ou la fatalité ou l'injustice comme tu veux. Je pense juste que si l'on réfléchit on peut essayer de limiter la casse. Et jusqu'ici je n'ai pas beaucoup réfléchi, je le conçois. Alors c'est vrai que ma maxime favorite "ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" est un peu dérisoire pour ceux qui restent...
Les constructeurs nous font des voiles de plus en plus sûres, à nous de ne pas nous prendre pour des héros, de faire des SIV et augmenter un peu nos marges de sécurité même s'il faut aller chercher la voiture loin à pied, même si on n'a pas atteint le kilométrage prévu, même si on risque de passer pour un dégonflé etc...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

"Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser"
"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... Elle est mortelle"
Voler n'est pas anodin
Mes débuts : https://youtu.be/ZD3afqWvaqw
Pages: [1] 2 3 ... 31   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.043 secondes avec 23 requêtes.