+ Le chant du vario +

Forum de parapente

23 Septembre 2019 - 18:55:15 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: 1 [2] 3 4 ... 14   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: 1er Championnat de France de précision d'atterrissage  (Lu 65022 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Benoit 2R
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: emilie, boom9
pratique principale: acro
vols: quelques vols
Messages: 47


bip bip biiip


« Répondre #25 le: 16 Octobre 2016 - 19:51:56 »

Amha, le BP serait suffisant pour les compétitions type précision d'atterrissage et acro.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 025



« Répondre #26 le: 16 Octobre 2016 - 21:15:11 »

Amha, le BP serait suffisant pour les compétitions type précision d'atterrissage et acro.

Bonsoir,

Le BPC (et non pas le BP) pour les compétitions officielles d'acro, cela me semble vraiment justifié !

Je comprends bien pour le reste, mais cela imposerait de mettre en place plusieurs licences "compétiteur" différentes : distance, voltige, précision d'atterrissage (ce sera une 1°), vol et ski (ce sera aussi une 1° pour un Championnat de France)...

Si ces nouvelles disciplines, qui vont faire pour la 1° fois l'objet d'un titre de "Champion(ne) de France", se développent dans l'avenir, pourquoi pas ? Il sera alors temps de le proposer à la fédération.
Pour le moment celle-ci s'appuie sur la licence compétiteur existante (donc avec le BPC) pour pouvoir prétendre à un titre officiel de "Champion(ne) de France", quel que soit le type d'épreuve.

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Benoit 2R
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: emilie, boom9
pratique principale: acro
vols: quelques vols
Messages: 47


bip bip biiip


« Répondre #27 le: 16 Octobre 2016 - 21:57:34 »

Amha, le BP serait suffisant pour les compétitions type précision d'atterrissage et acro.
Le BPC (et non pas le BP) pour les compétitions officielles d'acro, cela me semble vraiment justifié !
Marc, là tu dis ça sans connaitre le fonctionnement d'une compétition acro. Autant en compet cross l'organisateur a besoin du bpc pour s'assurer que les pilotes qu'il envoit en l'air en plein aprem de printemps-été aient bien un minimum de niveau, autant en compet acro, pour les pilotes n'ayant jamais fait de compet et/ou non connus de l'orga, on les envoie sur un "safety run" avec 2~3 figures de base imposées en début de compet pour qu'ils démontrent leur compétence à concourir. Nul donc besoin de bpc qui n'apporte strictement rien à l'orga comme aux compétiteurs (y'a pas d'acro au bpc) sur ce genre de compet.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 025



« Répondre #28 le: 16 Octobre 2016 - 22:32:17 »

Amha, le BP serait suffisant pour les compétitions type précision d'atterrissage et acro.
Le BPC (et non pas le BP) pour les compétitions officielles d'acro, cela me semble vraiment justifié !
Marc, là tu dis ça sans connaitre le fonctionnement d'une compétition acro...

Salut,

C'est bien possible !

Mais il y a déjà pas mal d'options diverses et variées concernant les licences fédérales (de base et optionnelles) : licence de base, licence compétiteur, licence biplace, journées découverte, IA de différents niveaux, assurance matériel...

Si la licence compétiteur actuelle ne correspond pas (ce qui est possible) aux besoins de certains pilotes et/ou épreuves et s'il serait pertinent de la scinder en plusieurs sous-variantes, il faudrait que cette demande soit remontée et argumentée auprès de la commission "compétition" à laquelle je n'appartiens évidemment pas puisque je n'en fais pas.

Je rappelle que je ne suis pas sur ce forum en tant que représentant de la fédération, mais uniquement à titre personnel.
Lorsqu'il est nécessaire ou utile de demander des infos précises à la fédération sur un point qui relève de mes compétences, j'accepte de le faire pour rendre service.
Dans la mesure du possible j'informe également le forum d'informations en provenance de la fédération.

Mais je ne suis en aucun cas le représentant de la fédération au niveau de ce forum, ni l'intermédiaire mandaté entre celui-ci et la fédération  pouce

Si la licence "compétiteur" actuelle (qui impose le BPC) ne convient pas dans certains cas, il faut faire remonter cette demande à la commission compétition, mais ce n'est pas mon rôle de le faire !  pouce

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Patrick Samoens
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
En ligne En ligne

Aile: Tout ce qui me passe entre les mains !
pratique principale: apprends à voler
vols: 25 000 + vols
Messages: 475



WWW
« Répondre #29 le: 16 Octobre 2016 - 23:18:36 »

Si ces nouvelles disciplines, qui vont faire pour la 1° fois l'objet d'un titre de "Champion(ne) de France", se développent dans l'avenir, pourquoi pas ? Il sera alors temps de le proposer à la fédération.
Pour le moment celle-ci s'appuie sur la licence compétiteur existante (donc avec le BPC) pour pouvoir prétendre à un titre officiel de "Champion(ne) de France", quel que soit le type d'épreuve.

Marc


Il existe déjà un BPC spécifique speedriding qui permet de participer aux compétitions de speed.

Après si il faut multiplier les brevets pour chaque discipline spécifique, on va à l'encontre de la simplification de l'accès aux compétitions !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Patrick    BE parapente et delta
www.parapente-samoens.com
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 694



« Répondre #30 le: 16 Octobre 2016 - 23:55:10 »

La question qui se pose, est : pourquoi un pilote qui envisage la competition parapente sous une forme ou une autre mais dans le cadre fédéral de la FFVL, pourquoi ce pilote serait réticent à se former jusqu'au niveau de competences générales demandé par l'instance organisatrice et responsable des événements sportifs.
Il me semble que depuis toujours et pour toutes les compétitions dans tous les sports ; ce ne sont pas competiteurs mais bien les organisateurs qui edictent les règles, libre aux sportif de participer à ces compétitions en suivant ces règles ou de s'abstenir.
Ah si, il existe une troisième option ; organiser soi même... pour soi même ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
fabrice
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 366



WWW
« Répondre #31 le: 17 Octobre 2016 - 09:34:39 »

Dans quasi tous les sports les règles sont édictées avec des sportifs ou d'anciens sportifs.

Dans le cas présent, à partir du moment où le BPC est le sésame d'accès aux compétitions officielles, il n'y a aucune raison de changer, même si c'est pour un type d'épreuves qui me semble aussi intéressante que les fléchettes.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  de graves négligences et imprudences des dirigeants FFVL.
Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal?
piment
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 483


« Répondre #32 le: 17 Octobre 2016 - 09:49:08 »

Fabrice t'as pas l'esprit para! Je me souviens de mes premiers stages à la FFP en 87, l'important c'était de faire la cible, le vol rien à foutre, ça servait juste à se positionner pour la cible...
sinon dans leurs compets on peut ressortir une 7 caissons? c'est quand même vachement plus adapté que les ailes modernes, les concepteurs ont perdu de vue la raison d'être du parapente: faire la cible!
 mort de rire
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Hub
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Hook2 + Escape airbag
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 350 vols
Messages: 393



« Répondre #33 le: 17 Octobre 2016 - 10:14:14 »

Une grosse part de l'inhibition du BPC pour les bons pilotes expérimentés est la tartine de réglementation aérienne qu'il faut se coltiner pour passer le théorique.
Cette partie-là est indispensable pour du vol de distance, complètement hors-sujet pour l'acro ou les concours de précision.

M'en fous, je l'ai (volé) le BPC.  Et j'ai oublié presqu'aussitôt une bonne part des nomenclatures de zones aériennes etc, que j'avais bachottées pour l'occasion.  Et je ne fais pas de compète.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il faut être fou pour sauter d'une montagne en parfait état de marche.
Triple Seven France
Invité
« Répondre #34 le: 17 Octobre 2016 - 10:27:37 »

N'empêche, c'est quand même peut-être pas une mauvaise idée, non ?
Concept simple, pas trop contraignant à organiser, permet de mettre en l'air s'il ne pleut pas plein de parapentes colorés dans un ciel de Novembre, tout en visuel pour le public, permet aussi de voir différentes techniques qui peuvent être assez pointues, etc. S'il y a un peu de soleil et des températures pas trop froides, ça fait un évènement parapente sympa à une époque creuse de l'année.

Ça ne vous plait pas?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
laurentgedm
les_modos
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeno, Agility, Diamir ForTwo
pratique principale: rampant passion
vols: plein de vols
Messages: 228



« Répondre #35 le: 17 Octobre 2016 - 11:00:23 »

N'empêche, c'est quand même peut-être pas une mauvaise idée, non ?
Concept simple, pas trop contraignant à organiser, permet de mettre en l'air s'il ne pleut pas plein de parapentes colorés dans un ciel de Novembre, tout en visuel pour le public, permet aussi de voir différentes techniques qui peuvent être assez pointues, etc. S'il y a un peu de soleil et des températures pas trop froides, ça fait un évènement parapente sympa à une époque creuse de l'année.

Ça ne vous plait pas?

Si tu demandes un avis perso, voici le mien.

Le challenge amical de Prevol, le même week-end, sera plus ludique et aura le même effet visuel pour l'éventuel public. Je dis éventuel, car je doute que beaucoup de spectateurs se déplacent pour voir des parapentes poser en vol droit.

Je ne comprends pas trop le concept de précision d'atterrissage (surtout en compétition). Pour moi, tout pilote digne de ce nom doit pouvoir poser dans un cercle de 4-5 mètres de rayon, à tous les coups ou presque. Est-ce que ça a vraiment du sens ou de l'intérêt de faire une bataille de précision à quelques décimètres ou centimètres près? Et uniquement ça, pour décerner un titre de champion de France...?


Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Hub
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Hook2 + Escape airbag
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 350 vols
Messages: 393



« Répondre #36 le: 17 Octobre 2016 - 11:13:31 »

Mmmmhhhh....
C'est vrai à la réflexion que le challenge (et donc l'intérêt éventuel d'une forme de compétition) est plus significatif pour des pilotes comme moi, disons euh... "en progression", qu'à un niveau qui justifie un titre de Champion de France (à ce niveau, j'imagine que le centimètre de précision tient beaucoup plus du coup de bol que de la compétence).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il faut être fou pour sauter d'une montagne en parfait état de marche.
Triple Seven France
Invité
« Répondre #37 le: 17 Octobre 2016 - 11:14:23 »

Pour moi, tout pilote digne de ce nom doit pouvoir poser dans un cercle de 4-5 mètres de rayon, à tous les coups ou presque. Est-ce que ça a vraiment du sens ou de l'intérêt de faire une bataille de précision à quelques décimètres ou centimètres près?

Ouahou, ça doit pas faire beaucoup de pilotes dignes de ce nom !
Et il semblerait que sur les épreuves de précision d'atterrissage, le cercle de base fasse 2 mètres de diamètre comme on le voit dans cette vidéo. Je trouve ça déjà très balaise.
<a href="http://www.youtube.com/v/8Cc91F5DiZU&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/8Cc91F5DiZU&rel=1</a>
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Norby
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Rook2, Ultralite 3 et Bi SORA
pratique principale: vol / site
vols: 500 vols
Messages: 14



« Répondre #38 le: 17 Octobre 2016 - 11:18:56 »

ils ont ca aussi en parachutisme... mais la cible est molletonnée.. et les entrainement c'est carrément sur un gros matelas 

Norbert
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Triple Seven France
Invité
« Répondre #39 le: 17 Octobre 2016 - 11:34:07 »

Tiens, une vidéo plus parlante :
<a href="http://www.youtube.com/v/mpFsxO8tV0Q&rel=1" target="_blank">http://www.youtube.com/v/mpFsxO8tV0Q&rel=1</a>
Je trouve ça sympa que des parapentistes se retrouvent par un temps où personnellement je resterais plus volontiers au coin du feu à boire de l'Armagnac en attendant que le demi-sanglier finisse de rôtir, pour faire des choses toutes simples qu'on peut faire avec un parapente.

Je ne suis pas certain que tous ces gens se déplaceraient s'il n'y avait pas une notion de compétition (bien que je puisse le déplorer) avec classement, podium et titre.
Sur plusieurs manches et essais, c'est comme toujours les "meilleurs" qui sont devant et le coup de chance ne joue quasiment pas. Pour ceux qui concourent pour les titres, comme en effet en vol à ski, entrainement et compétences sont au menu.

La vitrine commerciale afférente :
<a href="http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=138663140&amp;server=vimeo.com&amp;fullscreen=1&amp;show_title=1&amp;show_byline=1&amp;show_portrait=0&amp;color=01AAEA" target="_blank">http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=138663140&amp;server=vimeo.com&amp;fullscreen=1&amp;show_title=1&amp;show_byline=1&amp;show_portrait=0&amp;color=01AAEA</a>
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 025



« Répondre #40 le: 17 Octobre 2016 - 11:56:15 »

Bonjour,

Quelques réflexions :

1/ Sur l'épreuve de précision d'atterrissage :

Divers pays européens organisent depuis très longtemps des compétitions "officielles" de précision d'atterrissage en parapente.
Mais ce n'est pas (jusqu'à maintenant) dans la culture française de la pratique !
Remarque : je ne crois pas qu'Honorin Hamard ou Charles Cazeaux vont participer à ce championnat de France (avec certainement l'objectif de le gagner) avec une Enzo2 ou équivalent !
Une bonne voile A de base devrait être beaucoup plus efficace pour cela (?).
Il est clair que le titre va se jouer au cm près (d'où la cible électronique de précision)...

Il faut savoir qu'il y a eu une demande internationale (par la CIVL je crois, mais je ne suis pas sûr ?) d'introduction du parapente aux Jeux Olympiques (demande qui a peu de chances d'aboutir) en proposant deux types d'épreuves :
- le vol de distance (type Coupe du Monde), mais qu'il est pratiquement impossible de suivre à la télévision (élément bien sûr décisif pour les JO) ;
- la précision d'atterrissage justement, qui peut effectivement être suivie à la télévision et ceci explique sans doute cela !

2/ Sur la licence compétition (avec le BPC obligatoire) :

Il faut rappeler qu'il existe des tas de "compétitions" amicales qui ne demandent pas de posséder la licence compétition :
- la CFD ;
- les week-ends "Vol et Ski" ;
- les épreuves "Marche et Vol" ;
- le Red Bull Elements à Annecy ;
- la coupe de finesse de la Coupe Icare ;
- etc.

Et les clubs peuvent organiser toutes les "compétitions" amicales qu'ils veulent avec leur propres règles, en particulier celle de ne pas obliger les participants à avoir la licence compétition, ni même le BPC !

A+ Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
laurentgedm
les_modos
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Zeno, Agility, Diamir ForTwo
pratique principale: rampant passion
vols: plein de vols
Messages: 228



« Répondre #41 le: 17 Octobre 2016 - 12:09:31 »

- la précision d'atterrissage justement, qui peut effectivement être suivie à la télévision et ceci explique sans doute cela !
Je sais que ce qui passe à la télé ne vole déjà pas bien haut, donc pourquoi pas carrément atterrir.
Mais bon... vous ne pensez pas qu'one épreuve de précision d'atterrissage en parapente à la télé, ça doit être chiant à en mourir...? C'est tout le temps pareil, un peu comme le cyclisme mais sans les sprints et les trucs tactiques.
Et, question bonus, pensez-vous que cela représente l'essence de notre sport? A la limite, s'il fallait vraiment s'abaisser à mettre du parapente aux JO, ils devraient plutôt faire une compet de décollages déguisés comme à la coupe: ce serait plus fun, et puis décoller c'est plus sympa qu'atterrir, non? Enfin je sais pas... perso quand je vais voler, je ne me dis jamais "trop cool je vais faire un atterro super bien, le public va adorer ma façon de poser le pied pile sur la cible". Ca ne m'empêche pas de m'amuser à poser précis au funeste moment où je n'ai plus le choix... mais je ne me déplacerais pas à Marlens pour ça; s'il fait beau, un vol rando ou le jeu prévol seront bien plus marrants.

Bon c'est pas cool de dénigrer le championnat de France. En vrai, si le club organisait une compet de précision d'atterro, je frais tout pour que ce soit au moins un championnat de france, histoire que ça ait de la gueule au moins dans le titre. Et officieusement ce serait un concours de précision d'apéro bien entendu... parce que poser c'est bien, mais quitte à être au sol, ce qui compte c'est juste après.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
En ligne En ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 1 025



« Répondre #42 le: 17 Octobre 2016 - 12:24:56 »

Tout à fait d'accord avec toi !

La demande d'introduction du parapente aux JO (qui a bien eu lieu) n'émane absolument pas de la FFVL (ce sujet n'a jamais été abordé en CD depuis 8 ans...) et elle n'a pratiquement aucune chance d'aboutir.
Pour le Championnat de France de précision d'atterrissage je ne connais pas la genèse du projet.
Je crois (?) qu'un club souhaitait organiser une compétition de ce genre et, pour lui donner plus de publicité, a demandé qu'elle devienne un Championnat de France "officiel", d'où la licence compétiteur...
L'idée est de voir si un tel événement aura du succès, si le public viendra et si cela intéresse ou non les pilotes.
Mais il y a déjà plus de 60 pilotes inscrits pour 80 places ; il semble donc que la réponse à la dernière question est affirmative !

Remarque : concernant les JO, la seule discipline gérée par la fédération qui risque (peut-être) de devenir olympique est le kitesurf.
Si cela aboutit, ce serait sans doute le kite-foil qui est en plein développement et qui est peut-être l'avenir du kitesurf (?).
On devrait le savoir dans les prochains mois.

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Triple Seven France
Invité
« Répondre #43 le: 17 Octobre 2016 - 12:28:50 »

pensez-vous que cela représente l'essence de notre sport?
Vaste (et bonne) question !
Est-ce que ça existe seulement "l'essence de notre sport" ?
Il y en a qui considèrent que l'essence du parapente c'est le vol-rando : monter sans engin à moteur décoller en montagne et redescendre (et uniquement ça) en volant.
Aux origines, les parachutes de pente ne servaient pas à voler. Ensuite ils ont été vus comme un moyen pratique de s'amuser à faire les glissades les plus longues possibles en l'air. Maintenant, le truc ce serait de faire du vol à voile avec les parapentes... comme on peut traverser l'Atlantique sur une planche à voile ; mais est-ce cela "l'essence" de la planche à voile ?

Personnellement la première fois que j'ai touché un parapente, je n'avais même pas idée qu'on pouvait faire autre chose que des ploufs.

Après, il y a certainement pour une fédération "sportive", puisque c'est ce qu'est la FFVL, des enjeux que nous ne connaissons pas. Au moins, ça met en avant une autre facette de l'activité (très appréciée dans les pays de l'Est et en Asie semble-t-il).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 694



« Répondre #44 le: 17 Octobre 2016 - 13:01:07 »

Au jour d'aujourd'hui, l'idée d'une compétition de précision d'atterrissage n'est pas non plus un sujet qui me fait vibrer pour autant je ne comprends pas en quoi cela peut déranger.
Je serais curieux de lire ici les avis si, puisque l'acrobatie non plus ne me fait pas rêver, j'exprimais des avis aussi négatifs à propos de l'organisation de compétition de ce type ?

Et pourtant, les statistiques sont là pour le rappeler, bien plus d'accidents surviennent dans les phases d'atterrissages non-maîtrisées que suite à des sorties du domaine de vol haut dans le ciel.

À partir de là, on peut aussi imaginer que donner des lettres de noblesse à la phase de vol la moins appréciée pourrait avoir une effet positif sur la motivation des pilotes a s'y appliquer et progresser.

De même ;
Une grosse part de l'inhibition du BPC pour les bons pilotes expérimentés est la tartine de réglementation aérienne qu'il faut se coltiner pour passer le théorique.
Cette partie-là est indispensable pour du vol de distance, complètement hors-sujet pour l'acro ou les concours de précision.

M'en fous, je l'ai (volé) le BPC.  Et j'ai oublié presqu'aussitôt une bonne part des nomenclatures de zones aériennes etc, que j'avais bachottées pour l'occasion.  Et je ne fais pas de compète.

La connaissance de la réglementation me semble être non pas quelque chose d indispensable pour le seul vol de distance mais bien un imperatif pour tous pilote qui veut se prétendre ou simplement croire "autonome".

Bonne journée,
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
Hub
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Hook2 + Escape airbag
pratique principale: apprends à voler
vols: env. 350 vols
Messages: 393



« Répondre #45 le: 17 Octobre 2016 - 13:05:51 »

La connaissance de la réglementation me semble être non pas quelque chose d indispensable pour le seul vol de distance mais bien un imperatif pour tous pilote qui veut se prétendre ou simplement croire "autonome".
La connaissance détaillée des zones aériennes, capacité à décrypter des cartes aériennes?  Pour du vol sur site?  Mouhahahahahhahaaaa....
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Il faut être fou pour sauter d'une montagne en parfait état de marche.
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 892



« Répondre #46 le: 17 Octobre 2016 - 13:08:20 »

Ha, on y vient,  c'est pour ça que j'avais tendu une perche :

Citation
ni comme un évènement de promotion grand public.
Ils préparent une épreuve parapente compatible avec les JO?  tr&egrave;s heureux

J'ai déjà entendu des bruits de couloirs/rumeurs qui disent qu'"on" proposerait bien le parapente aux jo mais que comme c'est vachement compliqué à faire des épreuves spéciales grand public, on se contenterai de fair de la PA. Bref, du parachutisme quoi.
Question : c'est vraiment vraiment important pour un sport d'être aux jo? Ça rapporte quoi? A qui? Etc...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
fabrice
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 366



WWW
« Répondre #47 le: 17 Octobre 2016 - 13:10:03 »

La présence de Charles et Honorin ne révèle en rien les motivations qui les guident. Leur-a-t-on demandé de venir cautionner cet évènement?

Si on peut bien voir le côté convivial de ce type de jeu de précision et la technicité que cela demande, je ne pense pas que cela soit représentatif de ce qu'est le parapente, qui es un engin pour voler.  Est-ce que la compétition auto ou moto délivre un titre de champion pour celui gare le mieux son engin? Est-ce qu'on donne un titre au navigateur  qui accoste dans le port?

Si par malchance, cette discipline était retenu au JO, le parapente deviendrait pour les téléspectateurs cela!
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  de graves négligences et imprudences des dirigeants FFVL.
Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal?
Triple Seven France
Invité
« Répondre #48 le: 17 Octobre 2016 - 13:24:44 »

je ne pense pas que cela soit représentatif de ce qu'est le parapente, qui es un engin pour voler.  Est-ce que la compétition auto ou moto délivre un titre de champion pour celui gare le mieux son engin? Est-ce qu'on donne un titre au navigateur  qui accoste dans le port?

Une fois de plus, ce sont certaines personnes qui considèrent que le parapente est un engin pour voler. Si c'est le cas, c'est un engin qui a un domaine de vol des plus limités... Et puis le vol lui non plus n'a pas "d'essence", voir les acrobates par exemple.
A moto, il existe des courses de lenteur, il existe aussi une magnifique discipline hautement technique qui s'appelle le trial.
En marine à voile, combien de plaisanciers rentrent au port et accostent à la voile plutôt qu'au moteur ? Peut-on leur donner le titre de "marin" ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
fabrice
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 366



WWW
« Répondre #49 le: 17 Octobre 2016 - 13:49:36 »

On parle bien de compétitions sportives officielles, les courses de lenteur ou en sac ou de brouette ne décernent aucun titre officiel.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  de graves négligences et imprudences des dirigeants FFVL.
Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal?
Pages: 1 [2] 3 4 ... 14   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.056 secondes avec 22 requêtes.
anything