+ Le chant du vario +

Forum de parapente

22 Octobre 2018 - 03:58:57 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
prevol
flysierranevada
best-flying
Soaring
windriders
Pages: [1] 2 3  Toutes   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Pratique sécuritaire de l'activité ?  (Lu 1884 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« le: 21 Août 2018 - 15:03:29 »

Bonjour à tous,

J’ai reçu ce message dans un autre fil.
 
H.S. : on écrit "acro" (comme acrobatie) et non pas "accro".
Je l'ai dit et répété si souvent.

Comme on t as dis et repeter si souvent d emporter un parachute de secours mais bien sur  tu n ecoutes rien.
J ecrirais "accro" jusqu a ce que tu fasses preuve d un peu plus de responsabilité pour ta sécurité.



Comme j’ai quelques bricoles à préciser à ce sujet, j’ouvre un fil pour cela de façon à ne pas polluer le fil de départ (qui n’a rien à voir avec ce sujet).
Ainsi un pilote qui ne me connaît pas (ZeMike) se permet d’avoir un avis péremptoire et définitif sur l’aspect prétendument non sécuritaire de ma pratique au vu du fait que je vole sans secours !
Je ne supporte pas que l’on puisse affirmer ainsi des « vérités » absolues sur ce qu’est une pratique sécuritaire ou non de l’activité.
Je tiens à préciser certaines choses car ce message me reste quand même en travers de la gorge.

Contrairement à ce que pense ZeMike, je suis très soucieux de ma sécurité en vol et il y a pas mal d’éléments importants liés à ma pratique qui vont dans ce sens, indépendamment de cette histoire d’absence de secours :

- je vole avec une voile qui a 4,5 d’allongement (d'où un risque très faible de cravate) ;
- sa légèreté (2,85 kg) lui donne peu d’inertie et amortit fortement les mouvements de tangage (abattée en particulier) ;
- j’ai une sellette à boucles carrées qui ne peuvent pas s’ouvrir en vol ;
- je refuse de décoller si les conditions ne me plaisent pas, même s’il y a d’autres voiles en l’air ; cela m’est arrivé souvent, en particulier à Sainte-Victoire, lorsque je pense que les conditions aérologiques au décollage ne sont pas compatibles avec mes compétences techniques que je sais être limitées ;
- je vais me poser si au cours d’un vol les conditions se renforcent et que le plaisir de voler diminue alors fortement ;
- et surtout cela ne me pose aucun problème de redescendre à pied si je ne me sens pas de voler (on n’est pas à un vol près dans la vie, n’est-ce-pas ?).
Exemple : il m’est arrivé, avec des amis, d’hésiter à décoller du sommet du Mont-Blanc alors que cela aurait sans doute été possible (vent de face de l’ordre de 30-35 km/h, ce qui est jouable à cette altitude), mais avec la fatigue nous avons renoncé au vol.
Nous étions partis à 3 h du matin du refuge des Cosmiques et faute d’avoir décollé (alors que cela aurait sans doute été possible) nous sommes redescendus à pied (avec les voiles sur le dos) jusqu’à Chamonix où nous sommes arrivés à minuit (!) après avoir erré pendant plus de deux heures dans le labyrinthe crevassé de « La Jonction » sous le refuge des Grands Mulets sans en trouver la sortie.
Bilan : un vol raté et 21 heures de marche sans interruption avec la voile sur le dos (!), mais je n’ai jamais regretté que nous ayons renoncé au vol là-haut.

Je me donne donc les marges de sécurité que je choisis moi-même (et que je n'impose bien sûr à personne).
Je sais très bien que le risque zéro n’existe pas (pour cela je n’aurais qu’à jouer à la belote plutôt que de faire du parapente), mais je n’accepte pas qu’un autre pilote me critique violemment car je n’emporte pas avec moi tel ou tel matériel.
Il évoque le secours dans son message, mais il aurait aussi pu évoquer la présence ou l'absence du casque, de l'Airbag, des gants...

Ce forum est un espace de liberté sur lequel chacun peut donner son avis sur plein de sujets sans qu’il soit jugé de façon définitive par des propos normatifs qui devraient s’imposer à tous.
Je n’ai jamais incité les pilotes à voler sans secours et je demande simplement que l’on respecte mes choix sans m’agresser ; est-ce trop demander ?

D’ailleurs, à cause de la problématique de l’homéostasie du risque, les choses ne sont pas aussi simplistes qu'il veut bien le dire.
Je connais au moins un pilote qui reconnaît tout à fait que lorsqu’il a son secours avec lui, il accepte de voler dans des conditions dans lesquelles il ne volerait jamais sans secours.
De même certains pilotes prennent des risques, après avoir suivi un stage SIV, qu’ils n’auraient pas pris avant…

C’était mon « coup de gueule » de la journée car je n’accepte pas que l’on cherche à m’imposer des critères concernant ma pratique qui ne sont pas les miens, d’autant plus d’ailleurs que ce pilote ne me connaît pas.
Alors de quel droit affirme-t-il des conclusions pareilles ?  hein ?

Il est inutile de poursuivre la polémique sur ce fil mais je tenais à préciser les choses.

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BiBeb
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: plusieurs
pratique principale: apprends à voler
vols: j'aime la méca vols
Messages: 12


« Répondre #1 le: 21 Août 2018 - 15:18:00 »

Il me semblait que ZeMike faisait preuve d'humour...  Mr. Green
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #2 le: 21 Août 2018 - 15:19:27 »

Il me semblait que ZeMike faisait preuve d'humour...  Mr. Green

Je n'en suis absolument pas persuadé !
Si c'est le cas, l'humour était bien caché dans son message...

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Man's
Médaille en chocolat du 20millionième
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: volante
pratique principale: cross
vols: un paquet de vols
Messages: 329


Up, up, and away !


WWW
« Répondre #3 le: 21 Août 2018 - 15:26:29 »

Tu dis que ZeMike se permet un avis péremptoire sur ta pratique, perso j'ai plutôt pris son message comme une petite pique humoristique à ton endroit ; toi tu te permets bien de corriger publiquement les messages de tout le monde, même de ceux qui ne te l'ont pas demandé ! Clin d'oeil... du coup, je t'avoue que ça m'a bien fait marrer !

C'est d'autant plus marrant que tu pars au quart de tour, et en plus, tu continues !
Détends-toi et prends un peu de recul, ce n'est qu'une petite vanne, ce n'est qu'un forum parmi tant d'autres, et ce ne sont que quelques fautes sur des milliards, et encore une fois, il y a tellement pire ailleurs...

trinquer

Edit : grillé par BiBeb
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Man's
nairolf
débutant(e)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Spantik
pratique principale: apprends à voler
vols: 300 vols
Messages: 17



« Répondre #4 le: 21 Août 2018 - 15:59:02 »



Oui il me semble  que ZeMyque ne supporte  pas d'avoir des avis péremptoires et définitif sur sa pratique  de l'orthographe de la part d'un pilote qui ne le connais  pas et qu'il pourrait probablement fournir  autant  d'explications valable quand  à elle .que  toi sur ta pratique  totalement  parfaite et sécurisée de l'orthographe  du parapente  Tire la langue
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ALPYR
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: se fait attendre...
pratique principale: vol / site
vols: +/-3000 vols
Messages: 467



WWW
« Répondre #5 le: 21 Août 2018 - 16:43:00 »

Ouais, humour, rigolade. Il m'a bien fait rire sur ce coup là ZeMyke. Mais bon, Marc ici donne l'occasion de continuer à rigoler  Rigole
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Importateur Triple Seven, X-DreamFly, PHI
http://777gliders.com/fr
http://phi-air.com/fr/
http://www.x-dreamfly.ch/
Tous les produits commercialisés par Alpyr sont garantis sans AFT* (*avis de forum téléguidés)
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #6 le: 21 Août 2018 - 17:34:59 »

Ouais, humour, rigolade. Il m'a bien fait rire sur ce coup là ZeMyke. Mais bon, Marc ici donne l'occasion de continuer à rigoler  Rigole

Si mon message permet à certains de rigoler un bon coup, il aura au moins servi à ça !  pouce
J'avais besoin de me défouler un peu...

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Quetz
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: NG 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 1000 et plus vols
Messages: 22


C'est quand qu'on décolle ?


« Répondre #7 le: 21 Août 2018 - 19:38:50 »

Salut Marc,

Je ne vole plus sans secours, pourtant je l'ai déjà fait plusieurs fois, tout simplement parce que je ne suis pas seul en vol. Le risque de collision c'est bien un aspect où le siv ne servira à rien. As-tu pensé à ça ?
Si tu n'as pas peur de redescendre du mont blanc à pieds, marcher avec 800g de secours en plus ne doit pas te poser de problème !

J'ai volé souvent avec un gars des Pyrénées qui ne prend pas de secours parce que : "beh sinon je ais me mettre dans le rouge parce que je serais trop confiant". Je ne suis pas trop d'accord, le secours c'est comme la ceinture en voiture, ça coûte rien (à utiliser) et ça rend service !

Fly safe Marc !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Qui vis pacem, para pentum.
xolivie
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Dudek Nemo xx
pratique principale: apprends à voler
vols: trop peu de vols
Messages: 120



« Répondre #8 le: 21 Août 2018 - 20:12:19 »

Marc je t'arrête tout de suite le risque zéro n'existe pas non plus à la belote, j'ai eu dans le passé à soigner un pépé qui pris dans son enthousiasme de mettre "capot" ses copains de jeu s'est levé pour mieux taper sur la table son "dix de der" et qui appréciant mal la distance a cogné son poignet octogénaire à la table de chêne massif... et bien la table a gagné !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Chaque décollage est facultatif, mais l'atterrissage qui lui fait suite est toujours obligatoire...
choucas
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Tout ce qui me tombe sous la main
pratique principale: vol / site
vols: Drôle de question... vols
Messages: 618




WWW
« Répondre #9 le: 21 Août 2018 - 21:14:59 »

Marc je t'arrête tout de suite le risque zéro n'existe pas non plus à la belote, j'ai eu dans le passé à soigner un pépé qui pris dans son enthousiasme de mettre "capot" ses copains de jeu s'est levé pour mieux taper sur la table son "dix de der" et qui appréciant mal la distance a cogné son poignet octogénaire à la table de chêne massif... et bien la table a gagné !

Je pense que Marc sait très bien que le risque zéro n'existe pas !
Il a probablement plus d'années d'expérience que nous !

Et je comprends son point de vue.

A+
L
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Laurent Van Hille
DE parapente
DTE Ecole des Choucas (74)
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #10 le: 21 Août 2018 - 21:53:05 »


Je pense que Marc sait très bien que le risque zéro n'existe pas !
Il a probablement plus d'années d'expérience que nous !
Et je comprends son point de vue.


Merci Laurent.

Je connais suffisamment de pilotes autour de moi qui se font fait mal, voire très mal (parmi mes amis plus ou moins proches : 4 décès + un pilote paraplégique à vie) pour savoir très bien que le risque zéro n'existe pas en parapente.

C'est pour cela que j'ai une pratique "contemplative" pour "vieux croulant" (71 ans) toujours passionné par l'activité.
Cette pratique est le plus souvent associée, soit à du soaring en conditions laminaires (Sainte-Victoire), soit à la montagne (rando vol ou paralpinisme).

Je précise que j'ai 4 enfants et que mon 6e petit-enfant va naître fin août.
Je n'ai pas vraiment l'intention de prendre des risques et c'est pour cela que je prends de grosses marges de sécurité dans ma façon de pratiquer ce sport magnifique.
Et je considère que le secours, qui peut certainement être utile dans certaines occasions, est pour moi tout à fait facultatif avec ma voile actuelle.

Je rappelle que je possède un secours light (que je n'utilise plus actuellement) que j'utilisais avec ma Faïal (c'était de fait une B tranquille, mais homologuée C à cause d'une seule et unique manœuvre classée C (asymétrique accélérée), avec un allongement de 5,2).
Sur mes 1 140 vols actuels (dont un très grand nombre de simples "ploufs" directs), j'en ai effectué 69 en tout avec ce secours, soit 6% du total.
Je ne suis donc pas allergique complètement à son utilisation, mais avec mon Ultralite (matériel ultraléger), je n'ai pas (du moins pour le moment) l'intention de voler avec un secours.

On va s'en tenir là car j'ai déjà expliqué cela de façon détaillée à plusieurs reprises sur d'autres fils.

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
xolivie
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Dudek Nemo xx
pratique principale: apprends à voler
vols: trop peu de vols
Messages: 120



« Répondre #11 le: 21 Août 2018 - 22:03:58 »

Marc je t'arrête tout de suite le risque zéro n'existe pas non plus à la belote, j'ai eu dans le passé à soigner un pépé qui pris dans son enthousiasme de mettre "capot" ses copains de jeu s'est levé pour mieux taper sur la table son "dix de der" et qui appréciant mal la distance a cogné son poignet octogénaire à la table de chêne massif... et bien la table a gagné !

Je pense que Marc sait très bien que le risque zéro n'existe pas !
Il a probablement plus d'années d'expérience que nous !

Et je comprends son point de vue.

A+
L

Je me permets humblement de faire remarquer que cette anecdote tout à fait véridique n'était qu'une tentative (peut-être maladroite) de ma part de détendre l'atmosphère par un brin d'humour et en aucune façon une critique quelconque du comportement sécuritaire de Marc, d'autant plus que si vous lisez mes autres interventions sur ce forum je suis moi-même assez axé sur le "flying safe" car si à 25 ans mon pilotage de planeurs pouvait présenter parfois des options un peu limites, aujourd'hui à 61 ans ma seule envie dans le parapente est de me faire plaisir en volant tout simplement.
Donc je suis désolé si mon intervention a été mal comprise...
xavier
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Chaque décollage est facultatif, mais l'atterrissage qui lui fait suite est toujours obligatoire...
rangifer
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Mentor
pratique principale: cross
vols: 200 vols
Messages: 159



« Répondre #12 le: 21 Août 2018 - 22:09:48 »

Bien rigolé aussi avec Zemike, il suffit de regarder ses nombreux messages questionnant tous les aspects du parapente et ses bons jeux de mots pour débuter ses messages...c'est un blagueur !
En tout cas c'était très bon !
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #13 le: 21 Août 2018 - 22:15:25 »

Salut Marc,

Je ne vole plus sans secours, pourtant je l'ai déjà fait plusieurs fois, tout simplement parce que je ne suis pas seul en vol. Le risque de collision c'est bien un aspect où le siv ne servira à rien. As-tu pensé à ça ?
Si tu n'as pas peur de redescendre du mont blanc à pieds, marcher avec 800g de secours en plus ne doit pas te poser de problème !

Fly safe Marc !


Juste une petite réponse rapide à ton message :

1/ Sur le risque de collision, celui-ci existe potentiellement lorsque nous volons à Sainte-Victoire où il peut y avoir une vingtaine de voiles en l'air en même temps.
Mais en conditions classiques de fin d'après-midi on peut s'étaler en l'air dans un espace très grand (la montagne fait plusieurs kilomètres de long et on ne vole pas tous à la même hauteur).
Lorsque la convection baisse en toute fin de journée, les pilotes se rassemblent dans la zone (beaucoup plus petite) où il est encore possible de tenir.
A partir d'une certaine densité de voiles en l'air, je ne prends plus aucun plaisir et je vais me poser alors qu'il est facile de tenir encore en l'air.
A ma connaissance il n'y a jamais eu de collision en l'air à Sainte-Victoire où je vole pourtant depuis 30 ans maintenant.
En montagne le risque de collision est évidemment quasiment nul ; même si nous décollons pratiquement ensemble, nous sommes une poignée de pilotes dans un espace immense.

2/ Quand je vais au sommet du Mont-Blanc (ou sur un autre sommet) avec ma voile, je n'ai bien sûr pas le projet d'en redescendre à pied (!) et j'allège au maximum mon sac pour arriver là-haut dans le meilleur état physique possible, donc ni AirBag, ni secours.
Pour la virée (tout à fait exceptionnelle) de 21 h de marche dont je parle plus haut, c'est de loin la journée la plus éprouvante sur le plan physique de toute ma vie et je suis arrivé en bas dans un état pitoyable, complètement "rincé" (j'étais plus fatigué qu'à l'issue des courses de 100 km sur route que je faisais il y a 40 ans !).
Mais les "buts" que j'ai marqués en haute montagne (avec redescente à pied sans voler) se comptent sur les doigts d'une seule main, alors que j'ai eu la chance immense de réaliser des dizaines de vols en haute montagne.  voler
Le ratio n'est donc pas mauvais...

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #14 le: 21 Août 2018 - 22:21:49 »

Bien rigolé aussi avec Zemike, il suffit de regarder ses nombreux messages questionnant tous les aspects du parapente et ses bons jeux de mots pour débuter ses messages...c'est un blagueur !
En tout cas c'était très bon !

Je n'avais donc pas compris l'humour de son message !  hein ?

Comme le ton était quand même vraiment très critique et agressif à mon égard, je n'avais pas trouvé cela drôle.
Mais la page est à présent tournée et cela m'a permis en fait de clarifier un peu ma position personnelle vis-à-vis de la sécurité.

A chacun ses choix de pratique et je comprends tout à fait que l'on puisse par exemple être passionné par les vols de disatnce, la compétition ou la maîtrise de figures de voltige, mais ce sont des façons de pratiquer qui ne m'attirent pas du tout car je n'ai ni les compétences techniques nécessaires, ni la motivation pour cela.

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
mouette rieuse
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: supair eona A
pratique principale: apprends à voler
vols: 120 vols
Messages: 78



« Répondre #15 le: 21 Août 2018 - 22:34:16 »

c'est bien beau tout ça,mais quel est l’intérêt de voler sans secours ?
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Alain,je vole vers greolieres,gourdon,signes,lachens + les voyages
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #16 le: 21 Août 2018 - 22:38:47 »

c'est bien beau tout ça, mais quel est l’intérêt de voler sans secours ?

Je vais m'arrêter là sur ce fil.
Il y a déjà eu sur ce forum d'autres fils spécifiques sur l'usage ou non du secours, avec plein de commentaires, fils dans lesquels je me suis longuement expliqué.
Il faudrait les retrouver...

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
ZeMike
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: bgd base
pratique principale: rampant passion
vols: Plouffeur de compétition elite. +100 vols
Messages: 396



« Répondre #17 le: 21 Août 2018 - 22:51:29 »

Oh punaise marc tu es sensible !
Je ne voulais pas te vexer . Mr. Green
Comme dis plus haut je suis un peu taquin. Certains ont évidemment  reconnu le ton de la plaisanterie.

J aime provoquer et faire reagir mais rien de vicieux derriere ça . C est un juste un moyen de tirer quelque substantielle  moelle d information.
Il y a ici beaucoup  de bons pilotes qui s expriment ainsi que des professionnels.
Et quelques fois je regrette un discours élitiste donc un peu de sarcasme ne fait pas de mal.

Bref sans rancune marc. Essaies d oublier un peu les fautes d orthographes . Il y a tellement plus intéressant a lire dans les posts.
(Meme si j avoue que te voir te confondre en justification est assez joussif  mort de rire )

A plus marc
 bisous
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #18 le: 21 Août 2018 - 23:06:13 »


A plus Marc

 bisous
 trinquer


A plus ZeMike

 bisous
 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
papyon
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Insinia, Jedi 2
pratique principale: vol / site
vols: mille et un vols
Messages: 220


« Répondre #19 le: 21 Août 2018 - 23:07:14 »

Sur que Marc part au 1/4 de tour et que c'est ce qui nous le rend amusant
Attention quand même niveau sécurité ( j'en remets une couche)
 "Après un tour c'est secours"

(@) ZeMike : joue pas le faux cul tu savais très bien qu'il allait partir plein pot je sors  
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Depuis que je suis allé au ciel
j'ai cessé de me désirer ailleurs (cf. A. Breton)
fabrice
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: VNH
pratique principale: autre (?)
vols: + que cela vols
Messages: 210



WWW
« Répondre #20 le: 21 Août 2018 - 23:12:20 »

Pour les collisions en vol, c'est arrivé au Treh avec seulement 2 pilotes en l'air... soit le nombre minimum pour que cela puisse arriver, et pourtant ce site est suffisamment grand pour qu'il y ait  300 ou 400 pilotes en l'air en même temps u jour d'affluence.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Mise en danger des compétiteurs parapente par  négligences, imprudences, abus répétés des dirigeants FFVL. Pourquoi a-t-on à la tête de la fédé ceux qui devraient être bannis à vie pour violation du Code Pénal ?
La cigale
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Mentor 2- bi beta 4- pasha4-tempest
pratique principale: vol / site
vols: un paquet vols
Messages: 46



« Répondre #21 le: 22 Août 2018 - 01:04:27 »

Juste un petite précision que ceux qui ne marchent pas beaucoup et qui ne se rendent peut-être pas compte.
Il y a a VRAIMENT une différence entre un sac comprenant un équipement de vol light sans le secour  et avec le secour (même s'il est light lui aussi).
Marcher léger, grimper léger puis décoller avec une extrême agilité et enfin voler "à poil" et en forme sont des plaisirs indescriptibles, (presque des phantasmes pour ma part) (et inaccessibles aux tortues transportant leurs lourde carapace).
Marc n'a pas vraiment insisté là-dessus.

Alors maintenant, je vous dis pas les questions métaphysiques qu'on se pose si ont veut faire un vol rando et redescendre en biplace avec un membre de sa famille et qu'on envisage de ne pas prendre le secour parce qu’on pense que le rapport risque/gâchage de la rando n'est pas bon ou qu'on risque de voler de nuit ou qu'il vaut mieux être en bon état physiquement pour décoller, ou que si on vole pas, les sacs étant plus lourds on prendra plus des risques à la descente ... etc...Sachant que le monde entier vous tombera sur le râble au moindre petit pb.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Lassalle
qui pourra la(le) baillonner ???
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1132 vols
Messages: 1 052



« Répondre #22 le: 22 Août 2018 - 08:26:58 »


Juste un petite précision que ceux qui ne marchent pas beaucoup et qui ne se rendent peut-être pas compte.
Il y a a VRAIMENT une différence entre un sac comprenant un équipement de vol light sans le secour  et avec le secour (même s'il est light lui aussi).
Marcher léger, grimper léger puis décoller avec une extrême agilité et enfin voler "à poil" et en forme sont des plaisirs indescriptibles, (presque des phantasmes pour ma part) (et inaccessibles aux tortues transportant leurs lourde carapace).
Marc n'a pas vraiment insisté là-dessus.


 1

Je n'ai pas insisté là-dessus car j'ai déjà expliqué tout ça sur ce forum dans d'autres fils.
Je précise donc certains points :

1/ Je fais partie d'une génération qui n'a pas eu la culture du secours puisque les secours pour parapentes n'existaient tout simplement pas pendant toutes nos premières années d'activité (j'ai commencé en 1987).
Les voiles de l'époque avaient des caissons d'une épaisseur incroyable et un allongement ridicule (de l'ordre de 3,5) ; elles ne pouvaient pas fermer une fois en vol (à part quelques voiles "haut de gamme" qui étaient dangereuses car elles fermaient et ne se rouvraient que très difficilement, mais je n'ai jamais volé avec ce genre de voiles...).
Le problème du secours ne se posait donc pas et on a intégré, avec mes amis, dès le début de l'activité, le fait de voler sans secours, ce qui fait que je vole sans aucun stress particulier, même très loin du sol.

2/ J'ai déjà écrit que s'il m'arrivait d'aller sur des décollages sans marche à pied d'approche, j'aurais très certainement monté mon secours light sur ma voile, mais cela ne m'arrive tout simplement jamais.
- soit je vole à Sainte-Victoire : il y a plusieurs décollages, mais le plus utilisé (qui est aussi le plus proche d'un parking) nécessite quand même 45' environ de marche (sans traîner) pour 350 m de dénivelée environ ;
- soit je vole en montagne (avec des amis ou au Flying Light à St Gervais) et il y a bien sûr à chaque fois une marche d'approche d'au minimum 2 heures (parfois beaucoup plus).
Ainsi il ne m'arrive jamais d'aller voler sans marcher au moins 3/4 h avec au moins une dénivelée de 350 m (c'est le strict minimum).

3/ Mon matériel de vol (voile + sellette + Airbag amovible) pèse environ 4 kg.
Mon secours light (1,1 kg) n'est pas lourd en soi bien sûr, mais représente quand même 25 % du poids de mon matériel de vol !

4/ Comme je l'avais indiqué, j'ai été gravement malade pendant deux ans et ma condition physique à 70 ans passés n'est évidemment plus celle que j'avais il y a 20 ans ou plus !
Il faut donc que je m'économise physiquement et le poids, c'est l'ennemi !

5/ Les seules exceptions à des approches au décollage relativement longues sont les quelques journées de vol encadrées :
- stage SIV à Annecy (avec la Faïal) ;
- journées "Voler mieux" (avec l'Ultralite) ;
- stage au Maroc en mars dernier avec accès aux décollages en 4x4 (avec l'Ultralite).
Pour toutes ces journées encadrées, le secours était obligatoire et ce sont les seuls vols de ma vie où j'ai volé avec un secours sous mon Ultralite.

Cet aspect poids du matériel + condition physique diminuée + âge est un élément essentiel de mon choix de voler sans secours.
Mais j'ai déjà expliqué tout cela longuement ailleurs.

 trinquer

Marc
« Dernière édition: 22 Août 2018 - 08:32:03 par Lassalle » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
PomCanard
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: DIAMIR XS, SPIRULINE EZ M, FAIAL BIVOUAC
pratique principale: apprends à voler
vols: 800+ vols
Messages: 149



« Répondre #23 le: 22 Août 2018 - 09:23:12 »

Juste un petite précision que ceux qui ne marchent pas beaucoup et qui ne se rendent peut-être pas compte.
Il y a a VRAIMENT une différence entre un sac comprenant un équipement de vol light sans le secour  et avec le secour (même s'il est light lui aussi).
Marcher léger, grimper léger puis décoller avec une extrême agilité et enfin voler "à poil" et en forme sont des plaisirs indescriptibles, (presque des phantasmes pour ma part) (et inaccessibles aux tortues transportant leurs lourde carapace).
Marc n'a pas vraiment insisté là-dessus.

 1  pouce C'est tellement vrai. Tout récemment, par ces chaleurs caniculaires j'ai eu l'occasion de m'octroyer une merveilleuse session de soaring sur une petite montagne que je nommerai pas (afin de n'y rencontrer personne et donc d'éviter tout risque de collision  ange ) sans secours, sans casque, sans gant, short, t-shirt et bandana. C'est un régal indicible  bisous
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Christian-Luc
Sagarmatha
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2095 vols
Messages: 248



« Répondre #24 le: 22 Août 2018 - 10:11:19 »

Vous avez dit "humour"?

Le sens de l'humour de certains s'arrête quand il entre en collision avec leur ego, quand ils se trouvent confrontés à l'ironie ou quand on met le doigt à un endroit où cela fait mal.
Certains gros blaireaux se tirent aussi d'un mauvais pas quand ils ne maîtrisent pas aussi bien le langage qu'il le faudrait, leur échappée "c'était de l'humour" ne trompe alors personne.
Et puis il y a humour et humour...
Selon la définition des Anglais, inventeurs de l'humour quand en France on faisait de l'esprit, l'humour consiste à tout prendre au sérieux, sauf soi-même.
Et réciproquement, aurait ajouté Pierre Dac.

Avant que l'humour anglais n'arrivât en France, un peu avant la Révolution, on se plaisait dans les salons à produire des "bagatelles piquantes", paradoxes, "saillies drôlatiques" et autres jeux de mots (laids, pour amuser les gens bêtes ?), on savait déjà manier le second degré mais pas encore le "non sense", berf si on faisait dans le raffinement de l'esprit on ne savait pas encore rire de tout ni ironiser sur tout.

Nous autres Français avons une bigarrure du langage qui nous est propre et que d'aucuns ont élevée au niveau d'un art : le contrepet. Tout un chacun n'est pas capable de l'entendre, encore moins de l'émettre, c'est un art qui, quand il est acquis et assez bien maîtrisé, permet d'avoir toujours l'esprit en alerte pour rigoler impromptu quand un contrepet est émis, volontairement ou non.

Bien peu de gens sont capables de prendre assez de distance par rapport à eux-mêmes pour rigoler de tout et surtout amuser les autres. Ceux qui se prennent au sérieux n'amusent qu'eux-mêmes, et encore.
C'est bien triste.
L'esprit transcende les époques et les générations, certaines gens d'esprit sont hélas souvent capables de s'offusquer quand on se moque d'eux (que le mot "gent" est donc plaisant à manier dans ses changements de genre !), ce en quoi je leur dénie tout réel sens de l'humour.

Qu'on se rappelle DeGaulle, comédien de talent qui avait l'esprit vachard et n'hésitait pas à aller jusqu'au burlesque mais qui, hélas, se prenait terriblement au sérieux. Il était dans la mouvance 18e siècle.
Sacha Guitry se prenait terriblement au sérieux, ce qui place son esprit dans la même mouvance, mais ses bons mots enchantent encore les amateurs, comme Oscar Wilde ou Pierre Desproges, qui, eux, ne se prenaient pas au sérieux.

Je ne connais pas personnellement les protagonistes de cet échange mais je reconnais à Marc une culture et un recul sur la vie qui, simple question d'âge, fait encore défaut à la plupart de ses contradicteurs (ainsi qu'aux miens, évidemment). La belle écriture m'enchante toujours alors que lire les gens peu lettrés m'exaspère. Qu'on n'aille pas y voir un quelconque orgueil plus ou moins hautain, voire pseudo-aristocratique ! Marc et moi sommes des gens extrêmement simples.
Bref j'ai donné le point à Marc.

Les gens qui ne peuvent pas admettre, au nom d'un intégrisme rigide, qu'on puisse voler sans secours, me trouveront toujours contre leurs prétentions. JE N'AI JAMAIS EMPORTE DE SECOURS EN VOL-RANDO (plus de 500 vols)
Par contre une Ultralite peut cravater, la preuve :

RedBull Elements - 20 septembre 2014. On reconnaît ma voile.

Le pilote (un tout bon des épreuves marche & vol) faillit décoller et on l'arrêta à temps. Je ne sais pas comment la voile aurait volé, n'ayant jamais eu de vravate avec l'Ultralite... par contre j'ai eu une fois la même au décollage de l'Aiguille du Midi avec la Diamir et si le vol fut pénible, à cause du contre-sellette maintenu, ce fut sans danger.

Un point à l'adversaire de Marc.

Qui a dit que l'Ancienne manque d'objectivité ?
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1] 2 3  Toutes   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.035 secondes avec 22 requêtes.
anything