+ Le chant du vario +

Forum de parapente

21 Août 2019 - 12:13:15 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Je recommence le parapente au début : je change quoi ?  (Lu 1105 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
ALPYR
professionnels
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Queen2 S.
pratique principale: vol / site
vols: +/-3000 vols
Messages: 539



WWW
« le: 12 Août 2019 - 12:54:33 »

J'ai mis ce sujet dans la section "Comprendre le vol" car j'ai la faiblesse de croire qu'il pourra servir aux nouveaux entrants dans l'activité à comprendre plus rapidement dans quoi ils mettent les plumes.
Peut-être que des lignes porteuses s'en dégageront.

Forcément ce fil s'adresse à des pratiquants expérimentés, idéalement plus de 10 ans.
Mais après tout, si vous êtes des débutants avec seulement quelques années de pratique et que vous sentez que vous êtes d'entrée de jeu passé à côté de quelque chose d'important, vous pouvez répondre aussi.

Bon, j'enclenche avec mon exemple ; si je devais commencer le parapente maintenant, par rapport à ce que j'ai fait
- je consacrerais beaucoup plus de temps et d'argent à me former
- je me formerais d'une manière totalement différente, c'est à dire en double-commande de manière totalement individualisée ou en effectif très restreint
- je ferais beaucoup plus de travail au sol au début et je ferais beaucoup plus de vol en dynamique tout au long de ma carrière
- je ferais beaucoup plus de montagne à pied.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Importateur Triple Seven, X-DreamFly, PHI
https://777gliders.com/
http://phi-air.com/fr/
http://www.x-dreamfly.ch/
Produits garantis sans AFT* (*avis de forum téléguidés)
wowo
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Sigma/Magnum
pratique principale: cross
vols: Plus que certains, moins que d'autres mais quand même déjà pas mal de vols
Messages: 611



« Répondre #1 le: 12 Août 2019 - 13:17:20 »

Déjà je te rejoints sur les points suivants que tu cites avec quelques modifs pour mon cas perso :

- je consacrerais beaucoup plus de temps et d'argent à me former quoique j'y est déjà consacré plutôt plus de temps et d'argent que la plupart des pilotes autour de moi (j'ai pas dis tous)

- je me formerais d'une manière totalement différente, c'est à dire en double-commande de manière totalement individualisée ou en effectif très restreint . Oui c'est certainement très efficace mais à l'époque il me semble que cela ne se faisait pas trop encore.

- je ferais beaucoup plus de travail au sol au début et je ferais beaucoup plus de vol en dynamique tout au long de ma carrière. C'est certain que le travail au sol est un plus mais... je suis fainéant. Je me souviens d'un stage ou les conditions du jour ne permettaient que du travail au sol et ou j'ai préféré regarder les copains faire depuis la terrasse un verre à la main. Avec le recul je m'en sent honteux et un peu con mais c'était il y a près de 20 ans et la prescription est passée par là. 

- je ferais beaucoup plus de montagne à pied. Non, comme dit avec mon côté fainéants ce n'est pas trop mon kif même si une une ou deux fois dans l'année je randonne-(gentil)-vol.

- J'achèterai une EN-A vraie aile école en millieu de fourchette de PTV comme 1ère aile perso. A l'époque, me sentant plutôt "doué" dans le stage init et les 1ères journées perf. derrière, j'avais investi dans une aile équivalente aux EN-B millieu de catégorie d'aujourd'hui (ITV polaris V2) tout en haut de PTV et avec le recul cela m'avait retardé et pas qu'un peu dans ma progression.

 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Le plus beau vol ? Sûr, celui à venir !
anonymepp
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: joséphine
pratique principale: autre (?)
vols: paboco vols
Messages: 114


« Répondre #2 le: 12 Août 2019 - 13:43:51 »

Bonjour Alpyr, avec toutes tes dernières interventions, c'est un peu une surprise que tu mettes ce sujet super intéressant dans "autre questions techniques", car pour moi, (après juste passé les fameux 10 ans et les presque 1000 vols)  je ne changerai rien à la manière dont j'ai pu évoluer "techniquement" ou en compréhension purement méca-vol, météo, etc...
Peut être ferai-je simplement un ou deux SIV de plus.

En revanche question connaissance de soi (et rapport à ses interrogation quant aux motivations profondes de sa pratique) il y a de quoi changer:
- des tas de choses par rapport à mon comportement
- l'écoute des autres (notamment de ses proches), et de l'environnement en général.
- Savoir s'évaluer correctement. Savoir évaluer les priorités.
Tout cela j'en ai pris conscience après m'en être collé une bonne qui m'a causé une semaine d'arrêt total (et heureusement sans autre conséquence) mais suffisamment douloureux physiquement et moralement pour me faire réfléchir. A tel point que j'en ai même changé aussi ma manière de conduire.
Très franchement je dirai que l'aspect "technique" associé au parapente m'importe presque moins que l'aspect facteur humain qui lui me semble primordial pour acquérir les techniques et la clairvoyance ad-hoc au fur et à mesure que la progression avance.   

Un autre point si je devais reprendre à zéro: je recommencerai jeune mais pas trop, et en tâchant de découvrir les plaisirs de la montagne en même temps, plutôt que sur le tard. 
J'espère pouvoir continuer, progresser longtemps encore, car au tout début je considérai mille vols comme beaucoup beaucoup, mais aujourd'hui je me rends compte que c'est finalement pas grand chose, et j'étais bien naif !

edit: je complète par rapport à la remarque d'Alpyr "- je ferais beaucoup plus de montagne à pied."
Pourquoi est-ce important ? (puisque moi aussi si je recommençai, j'aimerai découvrir, pratiquer, la montagne - et tout ce qui y est associé, notamment la rando, bien plus tôt). La montagne à pied permet non seulement d'observer lentement l'environnement dans lequel on va évoluer avec son aile, mais aussi permet - appelez ça comme vous voulez - une sorte de méditation, d'introspection, de penser autrement à sa petite condition humaine ...
« Dernière édition: 12 Août 2019 - 14:03:40 par anonymepp » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Drums
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epic XS - Aska 17
pratique principale: vol / site
vols: 200 vols
Messages: 69



« Répondre #3 le: 14 Août 2019 - 02:21:55 »

Je vole depuis 4 ans tout pile.

Si je recommençais aujourd'hui...
- je ferais un stage perfectionnement tout de suite après mon stage initiation. J'ai commencé à voler en autonome (mais accompagnée par des pilotes expérimentés) directement après mon stage init', et je n'ai fait mon perf' que l'été suivant. Ca s'est soldé par un beau cratère au 2ème vol + un tassement des vertèbres + une grosse perte de confiances + une progression très lente les deux années suivantes. J'ai eu la chance de ne rien me faire de grave, et ça aura au moins eu le mérite de faire de moi une pilote très prudente par la suite. Mais si c'était à refaire, je pense qu'une semaine de formation supplémentaire m'aurait épargné cette grosse frayeur.
- je ne me précipiterais pas pour acheter absolument une aile tout de suite. Avec mon petit budget, je n'ai pu acheter qu'une vieille aile, quasiment rincée, et sous laquelle j'étais surtoilée. Après deux ans à me faire sentir promenée par mon aile et un début de vrille du à sa porosité / son mauvais calage, j'ai finalement acheté une aile en bon état et adaptée à mon poids. Et je me suis mise à prendre beauuuuuuucoup plus de plaisir en l'air. Donc si c'était à refaire, je prendrais le temps de mettre suffisamment d'argent de coté pour acheter directement une aile sous laquelle je me sentirais bien et en sécurité.

Ce que je referais à l'identique :
- faire énormément de gonflage au début,
- retourner en école une fois par an,
- voler sur un maximum de sites différents, même juste pour des ploufs.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
mouette rieuse
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: ozone buzz 6
pratique principale: apprends à voler
vols: +200 vols
Messages: 9



« Répondre #4 le: 14 Août 2019 - 08:34:32 »

moi qui commence, j'aimerais faire des journées initiation cross et des siv
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Alain,je vole vers greolieres,gourdon,signes,lachens + les voyages
piment
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Spantik M et M3
pratique principale: vol rando
Messages: 427


« Répondre #5 le: 14 Août 2019 - 09:23:21 »

Je change quoi? De voile pour commencer, les guns à 7 caissons c'est dépassé! De mental et de caisse, 32 ans de plus ça compte, de godasses, les Koflach ultra c'était bien pour cavaler dans les ravines en essayant de décoller la 7 caissons, maintenant c'est un peu superflu...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Julio2
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ion 3
pratique principale: apprends à voler
vols: J'sais plus trop... vols
Messages: 42


« Répondre #6 le: 14 Août 2019 - 10:24:56 »

Biplace pédagogique double commande, c’est le top !
A (presque) tous niveaux.
Et pas assez utilisé à mon avis
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
piwaille
l'(quasi)modo
Administrateur
compétiteur(trice) de haut vol
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: pure bleu/rouge
pratique principale: cross
vols: bientôt 900 vols
Messages: 439




WWW
« Répondre #7 le: 14 Août 2019 - 11:09:29 »

 salut !

joli sujet de réflexion

d'un côté j'ai envie de dire "je ne change rien" vu que j'ai plusieurs dizaines d'années de pratique sans (gros) bobo, en m'étant fait plaisir c'est que mon chemin, s'il n'a été lisse a au moins été positif

de l'autre côté, si je recommençais aujourd'hui ça ne serait pas avec les vieilles trapanelles d'à l'époque ... du coup de toute façon ma progression n'aurait rien à voir avec ce qu'elle a été. du coup je pense qu'au final il faudrait tout changer effray
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Pas de support par MP. Utilisez http://www.parapentiste.info/forum/le-chant-du-vario-b53.0/
Citation de: Bernard Werber
"L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir"
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 807



« Répondre #8 le: 14 Août 2019 - 11:57:11 »

Moi je me ferais fissa 1 stage init, 1 stage perf et un siv et fort de ma formation au top je pense que j'irais dans la foulée me claquer un premier 100 bornes au départ de Meruz parce que je suis plutôt doué et qu'on se demande bien comment ils ont fait pour perdre autant leur temps tous ces vieux cons.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Willow
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Flow Cosmos / Nervures Lol
pratique principale: vol / site
vols: a peu pres... vols
Messages: 851


« Répondre #9 le: 14 Août 2019 - 17:07:58 »

Je pense que je ferais quelques bi pédagogiques pour mieux appréhender la masse d'air et démystifier certains points (je n'ai fait qu'un biplace dans toute ma vie, et à l'époque je ne pensais pas voler un jour).
A l'époque de mon apprentissage initial, je trouvais cool que mon moniteur de club école ne me propose pas de voler en bi, pensant que c'était parce que ma maîtrise au sol et mes débuts étaient prometteurs et ne laissaient pas entendre que j'en avait besoin (quel manque d'humilité de ma part). Avec le recul, je me dis que j'aurais dû être demandeur, même si j'ai toujours appréhendé de ne pas être aux commandes, que ce soit en moto, voiture, donc encore plus en parapente.

En dehors de ça, en dehors des erreurs de parcours, le principal problème est pour moi le budget à allouer à une bonne progression (stages encadrés, SIV, sorties dans des coins sympas pour appréhender le vol de distance...). Donc je dirais que dans les points à modifier, il y aurait l'appréhension du budget à consacrer à la pratique, avant de se lancer tête baissée.

Enfin, pour y consacrer tout mon temps libre et assurer en vol, j'aurais fui la vie en couple et la paternité, trop chronophages  je sors
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

ex Airtoysdealer
Flying Koala
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 273



« Répondre #10 le: 14 Août 2019 - 17:28:42 »

J'irais habiter près d'un site où ça vole...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
piAIRo
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Gradient Nevada Light
pratique principale: apprends à voler
vols: 518,27 vols
Messages: 29



« Répondre #11 le: 14 Août 2019 - 18:35:45 »

J'irais habiter près d'un site où ça vole...
moi zossi   pouce  1
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

J'habite à 18m d'altitude.  Ca me laisse de la marge pour monter.
Charognard
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervure Kailash s Mantra M6 Range X-Alps Run&Fly Ozone F*Lite
pratique principale: cross
vols: Je ne sais plus. vols
Messages: 470



« Répondre #12 le: 14 Août 2019 - 21:07:23 »

Le passé, c’est le passé.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Envoyé de mon divan en utilisant mon I-doigté.
anonymepp
enrouleur(se) de thermique
*****
En ligne En ligne

Aile: joséphine
pratique principale: autre (?)
vols: paboco vols
Messages: 114


« Répondre #13 le: 14 Août 2019 - 22:23:18 »

.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pascal H
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Roller 18
pratique principale: vol / site
vols: 150 vols
Messages: 35


« Répondre #14 le: 14 Août 2019 - 23:32:13 »

J'irai prendre des cours et passer mon brevet, avant de faire 30 heures de vol tout seul et de passer mon brevet 15 ans plus tard.
Pourquoi j'ai fait ça, les montagnes étaient loin, je n'avais pas trop le temps et pas mesuré que la parapente demande un temps important sur une journée, une semaine, les vacances, etc.
Bref, des plouf à Lanslevillars, du soaring au Glandon, encore des plouf au grand-bo, à la Forclaz, à Aussois,...
elle était bien ma A comme Amour.
Maintenant j'ai une B comme Béta, mon brevet, et je rame + que sans brevet avec ma A;

Bref tout à refaire et des connaissances de base qui manquent, pour ne pas avoir pratiqué en club, échangé, ettc.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Cowa
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Phi Sails 9c, Advance Sigma 1, Bibeta 1, ITV Jedi 2, AD Pure, Ozone Ultralite 3, ITV Awak 2 Tandem, Ozone Viper 3, Paramania GTX, AD Volt 2 SL, Niviuk Klimber P 20, Niviuk Bi-Skin, Advance Pi2, AD Volt 3 SLSC, Skyman S.E.Race 20
pratique principale: vol rando
vols: Un nombre certain de vols
Messages: 102



« Répondre #15 le: 17 Août 2019 - 00:59:02 »

Je changerai en cherchant un club qui m'ouvre aux diverses pratiques du VL, et pas seulement la pratique intensive du site d'apprentissage. Cela pour gagner en autonomie et surtout en plaisir de ce que ces bouts de tissus peuvent offrir.
Cela tient à mes débuts où mon club (dont j'étais le président) était en liaison avec le formateur qui nous avait tous mis en l'air. Donc navette, fête de club, achat de matériel, tout se faisait avec lui. J'ai eu la mauvaise idée de chercher à m'ouvrir à un autre formateur indépendant qui commençait à parler de cross, changement de site, vol bivouac, randovol... Le pro du club a pris cela pour une attaque personnelle et le divorce a été consommé car le club l'a suivi, bien trop dépendant de lui, en ces temps où l'information était rare (hors bouquins de Delorme ou Aupetit).
Il a fallu tester par moi-même ce qui pouvait changer sans appui, ce qui a vite amené un manque d'envie et un abattement pour ce que je ne connaissais pas, par peur du risque inconnu donc non contrôlé.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Là où il y a la volonté, il y a un chemin... Jamais le même en l'air !
Il vaux mieux regretter un vol que l'on n'a pas fait, qu'un vol que l'on a fait !!!
Lassalle
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Ultralite-1 (Ozone)
pratique principale: vol rando
vols: 1146 vols
Messages: 918



« Répondre #16 le: 17 Août 2019 - 17:06:25 »

Si je devais me former aujourd'hui, qu'aurais-je envie de changer par rapport à la formation que j'ai suivie ?

J'ai appris le parapente à un moment où absolument personne ne pratiquait le travail au sol et où par exemple le décollage "face voile" n'était ni utilisé, ni enseigné.
Ce mode de décollage était même interdit en compétition car considéré comme trop dangereux (un pilote australien avait eu une manche annulée lors d'une compétition internationale en 1988 ou 1989 (?) car il avait décollé "face voile", alors que cela était interdit dans le règlement !  hein ? ).

Du coup on ne m'a absolument pas donné le goût du travail au sol et je n'ai jamais aimé en faire (j'en ai toujours fait très peu, voire pas du tout, ce qui n'est évidemment pas du tout une bonne chose).
En fait j'adore être en l'air et pour cela il faut évidemment décoller !
Mais cette phase du décollage, que je maîtrise parfois assez mal selon les conditions et malgré mes 32 ans de pratique, n'est absolument pas un moment de plaisir ou de sérénité pour moi.
C'est clairement une grosse lacune dans ma progression personnelle.

Par contre en 1987 les stagiaires de mon stage d'initiation étaient tous des randonneurs en montagne (ou alpinistes) venus pour associer la marche et le vol.
Je n'avais jamais vu, autrement qu'en photo, un parapente au début du stage le lundi matin !
Dès le lendemain, le mardi, nous sommes allés faire (avec le regretté Pierre Bouilloux) des grands vols du type vol rando avec longue marche d'approche !  Rigole
Je ne le remercierais jamais assez pour ça : j'étais venu pour associer la marche en montagne et le vol et dès le mardi je savais que ma pratique se poursuivrait principalement en réalisant en particulier des vols en montagne.

On n'imagine pas vraiment des écoles proposer aujourd'hui à leurs élèves, en stage d'initiation, des vols rando avec 2 ou 3 heures de marche d'approche avant de voler, n'est-ce-pas ?
Autres temps, autres mœurs !

 trinquer

Marc
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Nicolas - AirDesign France
professionnels
compétiteur(trice) de haut vol
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: AirDesign
pratique principale: autre (?)
vols: depuis 89, que des beaux vols
Messages: 360



WWW
« Répondre #17 le: 17 Août 2019 - 18:22:12 »



On n'imagine pas vraiment des écoles proposer aujourd'hui à leurs élèves, en stage d'initiation, des vols rando avec 2 ou 3 heures de marche d'approche avant de voler, n'est-ce-pas ?
Autres temps, autres mœurs !

 trinquer

Marc


Ca revient pas mal à la mode Marc, avec des écoles comme celle créée par Pilou (qui passe parfois par ici); Alpwind, et en monosurface pour les simplifications techniques que ça apporte et donc la possibilité de commencer par du vol rando. Flyeo avait commencé ça (Pilou et Fabien Blanco), d’autres suivent (Carpe Diem...).
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nico
MichM
papoteuse(eur)
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: en attente
pratique principale: autre (?)
vols: ... vols
Messages: 708



« Répondre #18 le: 17 Août 2019 - 20:19:55 »

Eric Aubert aussi (Annecy mini voiles)
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pascal H
plouffeur(se)
***
Hors ligne Hors ligne

Aile: Roller 18
pratique principale: vol / site
vols: 150 vols
Messages: 35


« Répondre #19 le: 18 Août 2019 - 14:05:30 »

Du coup on ne m'a absolument pas donné le goût du travail au sol et je n'ai jamais aimé en faire (j'en ai toujours fait très peu, voire pas du tout, ce qui n'est évidemment pas du tout une bonne chose).
En fait j'adore être en l'air et pour cela il faut évidemment décoller !
Mais cette phase du décollage, que je maîtrise parfois assez mal selon les conditions et malgré mes 32 ans de pratique, n'est absolument pas un moment de plaisir ou de sérénité pour moi.
On a eu droit à un très bon lien et il faut absolument le lire :
http://www.ppmenegoz.com/spip.php?article71
Après 17 ans de faible pratique, je reste un boulet du décollage, voir un danger en vent soutenu !
En lisant ça j'ai enfin envie de pratiquer et de comprendre le gonflage au déco.
Pour une fois que c'est très bien expliqué !!
(plein d'autres choses sur le site également)
En rêvant de ne plus être "celui qui applique 30kg de traction sur les A... et fait rire tout le monde"
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
plumocum
les_modos
tchatcheuse(eur)
**
Hors ligne Hors ligne

Aile: Comme Man's et une palourde à vendre pachere
pratique principale: cross
vols: nombreux vols
Messages: 807



« Répondre #20 le: 18 Août 2019 - 14:20:03 »

En rêvant de ne plus être "celui qui applique 30kg de traction sur les A... et fait rire tout le monde"
Rassure toi tu es loin d'être le seul. Je viens de passer par le gd bo gavé de monde  effray (j'avais oublié l'effet que ça fait) et j'ai pu constater un nombre incroyable de pilotes qui bourrinent le gonflage, et donc qui finissent fatalement  par bourriner les freins au décollage. Perso ça ne me fait pas trop rire de constater un si faible niveau moyen au déco. Mais j'ai aussi pu apprécier les incroyables qualités des ailes modernes qui pardonnent vraiment beaucoup.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Nager dans le sens du courant fait rire les crocodiles (Afrique)
Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour. (Frédéric Dard)
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.029 secondes avec 23 requêtes.