+ Le chant du vario +

Forum de parapente

19 Décembre 2018 - 05:22:30 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
flysierranevada
prevol
Soaring
CSC
windriders
best-flying
Pages: 1 [2]  Toutes   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: arrivée dans l'eau, que faire (était : triste nouvelle)  (Lu 2428 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Sascha
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
Messages: 65


WWW
« Répondre #25 le: 13 Mai 2018 - 18:49:22 »

Le 10 Mai, encore un accident mortel, en Espagne cette fois. (Almuñecar, Granada) . Depuis, on commence à collectioner de plus en plus de rapports de ce style.Souvent, ça avait l'air anodin, et ça tourne très vite mal.  Franchement, personnellement,  près de l'eau, il y a plein de choses que je faisais en parapente et en paramoteur que je ne ferai plus pareil à la lumière de tout ça.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

www.voler.info - le magazine numérique du parapente et du paramoteur
Sagarmatha
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Nervures Diamir (n°8 et n°211), U-Turn Everest 21, Niviuk Artik2 et Ozone Ultralite 19
pratique principale: vol / site
vols: 2095 vols
Messages: 351



« Répondre #26 le: 14 Mai 2018 - 11:37:17 »

On a raison de ne pas aimer l'eau.
On dit que les arbres sont nos amis et que l'eau est un danger mortel.
Dernier bain de mer : août 1966 (je corratais une belle Italienne au club Med).
Dernier bain en piscine : juin 1965 (les épreuves sportives du bac).
Le 31 mai 2012, en SIV, une manoeuvre à la con a mal tourné, voile en vrac avec deux twists à même pas 50m au-dessus de l'eau, le bain était inévitable.
Sortir de la sellette avec les twists et en si peu de temps n'était pas envisageable, bref il n'y avait qu'à me mettre en position la plus verticale possible et bien respirer avant l'entrée dans l'eau.
La sellette-mousse me fit pivoter comme une tortue, le crâne dehors et le pif dans l'eau, j'avais encore 10 secondes d'apnée en rab quand le bateau m'a repêchée mais sans bateau j'étais foutue.
On a raison de ne pas aimer l'eau, mordious !
 trinquer
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
BenHoit
crossman (woman)
******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Epsilon 8, spiru XL et Metis 3 40
pratique principale: vol / site
vols: 1020 vols - 850h vols
Messages: 260



« Répondre #27 le: 14 Mai 2018 - 13:44:30 »

je corratais une belle Italienne au club Med

HS : c'est quoi ça (cf citation) ???
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
weev
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: apprends à voler
vols: 600 vols
Messages: 141



« Répondre #28 le: 22 Mai 2018 - 11:16:30 »

Le 10 Mai, encore un accident mortel, en Espagne cette fois. (Almuñecar, Granada) . Depuis, on commence à collectioner de plus en plus de rapports de ce style.Souvent, ça avait l'air anodin, et ça tourne très vite mal.  Franchement, personnellement,  près de l'eau, il y a plein de choses que je faisais en parapente et en paramoteur que je ne ferai plus pareil à la lumière de tout ça.

pour 60 euros on a un gilet de sauvetage avec gonflage automatique, ça peut être un bon investissement quand on vole souvent près de l'eau.
bien sur, dans le cas d'une rivière ou fleuve avec fort courant ça risque de ne sauver personne
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Sascha
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

pratique principale: vol / site
Messages: 65


WWW
« Répondre #29 le: 22 Mai 2018 - 12:08:23 »

Le 10 Mai, encore un accident mortel, en Espagne cette fois. (Almuñecar, Granada) . Depuis, on commence à collectioner de plus en plus de rapports de ce style.Souvent, ça avait l'air anodin, et ça tourne très vite mal.  Franchement, personnellement,  près de l'eau, il y a plein de choses que je faisais en parapente et en paramoteur que je ne ferai plus pareil à la lumière de tout ça.

pour 60 euros on a un gilet de sauvetage avec gonflage automatique, ça peut être un bon investissement quand on vole souvent près de l'eau.
bien sur, dans le cas d'une rivière ou fleuve avec fort courant ça risque de ne sauver personne

Tu n'as peut-être pas vu le lien, nous en parlions des gilets:

http://www.voler.info/contents/FR/Instruments-intelligence-collective/index.html#issue/70

Mais dans les rouleaux des vagues déferlantes, ça ne peut éventuellement pas être suffisant. Dans ce cas, il semble vraiment être préférable de partir au large pour l'amerissage.
Et le coup du protecteur qui t'empêche de te retourner, ça pourrait le faire avec un gilet aussi, puisque la protection dorsale à une forte flottabilité.


« Dernière édition: 22 Mai 2018 - 12:13:42 par Sascha » Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

www.voler.info - le magazine numérique du parapente et du paramoteur
Flying'enclume
enrouleur(se) de thermique
*****
Hors ligne Hors ligne

Aile: Alpina2 - Artik2 l'hiver - bi Takoo3
pratique principale: apprends à voler
vols: >1000 vols
Messages: 126



WWW
« Répondre #30 le: 04 Août 2018 - 23:34:46 »

un doc de la commission secu sur le risque de noyade ici :

https://federation.ffvl.fr/pages/informations-et-alertes-s-curit?article=5553
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

chatmalo
les_modos
compétiteur(trice) de haut vol
*******
Hors ligne Hors ligne

Aile: Iota
pratique principale: apprends à voler
vols: 454h pour 445 vols
Messages: 334



« Répondre #31 le: 05 Août 2018 - 00:30:55 »

Je trouve étonnant le premier tiret du paragraphe 5... Vu le temps de réaction du 112/15 et la rapidité de la noyade potentielle, personnellement c’est clairement pas la première chose que je ferais.
Pour moi téléphoner aux secours ne doit se faire que lorsqu’on a pu stabiliser une situation d’urgence vitale tout en veillant à ne pas se mettre en danger soi même. Car le temps de percuter, de sortir son téléphone, de composer le numéro, d’expliqier la situation et de mettre en application les conseils, le/la pilote a largement le temps de se transformer en aquarium.
Prévenir immédiatement les secours c’est ce que je ferais ou ferais faire si je suis en incapacité d’intervenir (je peux pas ou je sais pas) ou si plusieurs personnes sont disponibles pour intervenir et prévenir en même temps.

Pour moi dans un risque de noyade on est pas dans le cas classique du protéger, alerter, secourir. C’est comme si tu vois quelqu’un se vider de son sang, tu vas pas lui dire attend je vais baliser la zone, trouver mon téléphone pour appeler les secours et après je viens te faire ta compression.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Avoir un esprit critique ne veut pas dire qu'il faut tout critiquer...
ClemZinzin
zéroteur (se)
****
Hors ligne Hors ligne

Aile: BGD Cure
pratique principale: cross
vols: 400 vols
Messages: 75



« Répondre #32 le: 09 Août 2018 - 23:39:20 »

Une chose qu'on ma déjà dit et qui peut être très utile : poser dans l'eau vent de cul ! Afin d'éviter que la voile nous revienne dans la tronche. D'autant plus si on se libère pour sauter sans le matériel il serai dommage qu'elle s'affale sur soi.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée


La dernière en date d'un vol bivouac --> https://www.youtube.com/watch?v=qWHxoOuNTMs&t=1s
" Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose la routine... Elle est mortelle "
                        Paulo Coelho
Pages: 1 [2]  Toutes   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.022 secondes avec 23 requêtes.
anything