+ Le chant du vario +

Forum de parapente

22 Octobre 2019 - 12:12:13 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre mot de passe ?
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
  Site   forum   Aide Groupes Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous        GPS2GE Balises  
CSC
Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Sup'Air EONA : vos retours ?  (Lu 5043 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
MisterUbu
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Hook 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 145 vols
Messages: 7


« le: 22 Mars 2017 - 17:24:02 »

Bonjour à tous,

Je suis votre forum depuis de nombreuses années, c'est toujours un plaisir de lire vos avis et vos retours d'expérience ! Je fais du parapente depuis un certain temps, mais avec un nombre d'heures limité... Premier stage d'initiation il y a 15 ans à l'UCPA (Samoens). 3 stages perf en Alsace, dont le dernier il y a 2 ans. Quelques soarings en Normandie. Bref, une trentaine de vols en tout.

Je me suis décidé cette année d'"intensifier" ma pratique en commençant avec des vols calmes sur des lieux connus (Alsace surtout) et j'ai enfin acheté ma voile (ou plutôt commandé, j'attends les beaux jours pour aller la récupérer). Une Sup'Air EONA M d'occasion (quasi neuve, achetée dans une boutique bien connue des Alsaciens). Je serai environ à un PTV de 100kgs, pour un PTV max de l'EONA M à 105kgs.

Je lis assez peu de retours ou de commentaires sur l'EONA, et voudrais ainsi savoir si certains d'entre-vous ont pu voler avec elle et connaître vos impressions. Je sais que c'est une bonne voile, je n'ai donc aucun doute, mais vu que j'attends les beaux jours pour aller faire mes premiers gonflages et ploufs, ça me ferait patienter de vous lire sur le sujet  Sourire

Merci d'avance !

Alain
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flying Koala
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 331



« Répondre #1 le: 13 Avril 2017 - 13:04:22 »

Bonjour MisterUbu,

J'ai commencé le parapente il y a un an et demi et j'ai fait mes stages init et perf sous Eona et Alpha 5. Au risque sa choquer les fans d'Advance, je me suis senti plus à l'aise sous l'Eona que sous l'Alpha.

Je n'ai pas d'éléments précis pour objectiver cette sensation, juste l'impression de faire plus corps avec la machine dans les différentes manœuvres, de la piloter plus intuitivement, d'être plus dans le bon timing sur les tempos ou les virages dynamiques...

Il y a tellement de paramètres qui peuvent expliquer ces sensations (à commencer par le réglage de la sellette et les perceptions subjectives) que je ne saurais incriminer l'Alpha mais le fait est que j'avais l'impression d'être plus précis et de mieux "sentir" mon pilotage avec l'Eona.

Les 2 étaient excellentes en terme de sécu, tolérantes aux débattements excessifs et filtrant (peut-être un peu trop) la masse d'air... mais bon, en desserrant un peu la ventrale ça cause aussi ...

Pour le gonflage (j'ai toujours été un piètre manipulateur de voile), léger avantage au sol pour l'Eona qui tolérait mieux mes approximations et mes contre-temps, qui m'"expliquait" vouloir rester au-dessus de ma tête...

Pour le type de pilote que je suis, entre la référence du marché et la Sup'Air, j'aurais aussi fait ton choix...

Je suis sûr que de nombreux pilotes te décriraient exactement l'opposé en termes de perceptions.

Avant de passer à l'achat, j'ai fait un vol et un peu de sol avec une Orbea 2 (MCC Aviation) avec laquelle je me suis senti en osmose (le poids de la voile y étant pour bcp). Du coup, ne trouvant pas de MCC, j'ai acheté l'Anakis 3 (même conception et même concepteur) chez Sky.

À mon sens dans ce segment, il y a les voiles avec lesquelles on se sent subjectivement plus à l'aise (ie qui nous font ressentir ce que nous avons envie de ressentir) et d'autres qui nous conviennent un (tout petit) peu moins.

Enfin, comme tu vas forger tes réflexes de pilotes sur le comportement de cette voile, c'est à coup sûr elle qui te conviendra le mieux pendant un long moment  Rigole

Je suis sûr que tu as fait un bon choix avec ton Eona et que tu n'auras pas fait le tour de son potentiel avant de très nombreux vols. 

Bons vols à toi,

FK.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
MisterUbu
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Hook 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 145 vols
Messages: 7


« Répondre #2 le: 14 Avril 2017 - 20:09:35 »

Merci FK pour tes informations !

J'ai fait mon premier vol avec l'EONA aujourd'hui à Coo (Belgique, 250m de dénivelé). Un "plouf" d'environ 10 minutes avec des petites remontées en thermodynamique au-dessus du décollage. La voile m'a fait bonne impression, même si, et c'est peu de le dire, j'ai peu d'expérience. C'est surtout le gonflage que j'ai trouvé très agréable, montée rapide et légère, pas de dépassement. En vol, les commandes était de mon niveau, réactives mais pas trop. J'ai traversé qqs petites bulles (du moins j'imagine que cela en était vu les pilotes à 100m au-dessus de moi), la voile a eu un comportement très sain, j'ai juste essayé de garder le contact sans mouvement intempestif. Du tangage mais pas trop. Atterrissage avec peu de vent mais plutôt doux. C'est tout ce que je peux dire pour le moment vu que c'était mon premier vol hors-stage, une très belle expérience en tous cas et une voile qui semble très bien me convenir !

J'ai une petite question de débutant. A mon arrivé au déco, il y avait environ une quinzaine de parapentistes présents, avec 6-7 voiles étalées en même temps. J'ai observé les décollages et les évolutions pendant environ 1h30. Ce qui m'a étonné, c'est que tout le monde faisait des décollages face-voile malgré un vent assez faible (5-10km/h environ de moyenne, 2/3 de face). Evidemment, ces volants maîtrisaient ce qu'ils faisaient, mais une proportion non négligeable d'entre-eux ont dû s'y reprendre 1 ou 2 fois pour leur décollage.

Lors de ma prévol, casques/gants, tri des suspentes, placement de la voile, vérification 4-5 fois (...) des boucles de ma sellete, plan de vol ; je décide de décoller en dos-voile vu les conditions douces et le fait que je maîtrise mieux cette technique. Décollage tout doux, qqs pas pour monter la voile, temporisation, chargement de la ventrale pendant 3-4 mètres et hop c'était parti. La chance du débutant.

En stage, vous le savez, on pratique beaucoup le dos-voile, avec quelques exercices de contrôle face-voile (+ qqs décos venteux face-voile). Alors voilà ma question, quelle est la raison pour laquelle tous les parapentistes que j'ai observé sont partis en face-voile ? Meilleur visualisation de la voile ? Meilleur contrôle de celle-ci ? Méthode moins "physique" ?

Alain
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Flying Koala
compétiteur(trice) de haut vol
*******
En ligne En ligne

Aile: Anakis 3
pratique principale: apprends à voler
vols: Trop trop peu de vols
Messages: 331



« Répondre #3 le: 15 Avril 2017 - 02:24:06 »

Salut Alain,

Je ne peux pas répondre pour les autres mais si je me suis mis au face voile très régulièrement dans des conditions qui ne le justifiaient pas vraiment, c'est uniquement faciliter le contrôle visuel du profil et ne pas décoller avec une clef ou une cravate quand personne n'est au déco avec toi pour t'alerter sur l'incident.

En conditions plus fortes, cela permet un meilleur contrôle de ton écopage, mais il ne faut pas négliger le risque de se faire arracher à moitié twisté... Par vent de travers, ça aide aussi pas mal pour partir face au vent avant de ré-axer sa course vers la ligne de pente.

Avec un peu plus de pratique, et un peu plus de confiance dans mes sensations, je me suis remis au dos voile dans les conditions douces à modérées avec la satisfaction décuplée de décoller "au feeling"...

Tu as tout à fait raison pour tes premiers vols en autonomie de t'en remettre à une technique que tu maitrises, et je ne saurai trop t'encourager à continuer à la travailler même quand tu seras un pro du face voile.

C'est quand même bien agréable d'arriver encore à décoller par vent nul (voire pire) alors que d'autres ont renoncé par manque de confiance dans leur technique dos voile.

Gonfle, amuse-toi avec ton nouveau jouet, lis le ciel quand tu ne voles pas... Accumule des décos, des vols tranquilles, répète les exercices d'école que tu connais, travaille tes approches et tes atterros et tu verras que ton Eona te guidera naturellement vers des vols plus longs, plus ambitieux sans que tu t'en rendes compte... Sans rien brusquer, tu tiendras vite longtemps en l'air et tu y prendras encore plus de plaisir (si si c'est possible  Rigole  Rigole  Rigole ).

Je ne saurai trop te conseiller de te rapprocher d'un club pour bénéficier de conseils de pilotes expérimentés sur ton pilotage et de leur retour d'expérience sur l'aérologie de chaque nouveau site que tu vas découvrir.

On gagne beaucoup à écouter et observer les autres. Et c'est quand même vachement plus convivial de partager ses sensations et ses interrogations avec des parapotes  Clin d'oeil

Bons vols à toi, au plaisir de te croiser sur un déco  trinquer

FK

 
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

Les Eucalyptus sont mes amis
jloux
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Anakis3 pour voler serein
pratique principale: vol / site
vols: 200 vols
Messages: 7



« Répondre #4 le: 23 Avril 2017 - 23:26:11 »

Alors voilà ma question, quelle est la raison pour laquelle tous les parapentistes que j'ai observé sont partis en face-voile ? Meilleur visualisation de la voile ? Meilleur contrôle de celle-ci ? Méthode moins "physique" ?

Je pratique le face voile presque systematiquement avec ma voile (Optic/dudek) pour deux raisons principales:

J 'ai une épaule qui me fait souffrir et le gonflage dos voile m ' inflige une douleur longue à se résorber
Et puis l 'Optic est une voile assez performante pour gonfler en face voile sans difficulté meme par vent nul, une bonne traction fait l ' affaire.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée

«Ne pas faire participer les pauvres à ses propres biens, c'est les voler et leur enlever la vie. Ce ne sont pas nos biens que nous détenons, mais les leurs.» Jean Chrysostome
JustinBieber
Invité
« Répondre #5 le: 24 Avril 2017 - 08:36:59 »

Ce qui m'a étonné, c'est que tout le monde faisait des décollages face-voile malgré un vent assez faible (5-10km/h environ de moyenne, 2/3 de face). Evidemment, ces volants maîtrisaient ce qu'ils faisaient, mais une proportion non négligeable d'entre-eux ont dû s'y reprendre 1 ou 2 fois pour leur décollage.
Alors voilà ma question, quelle est la raison pour laquelle tous les parapentistes que j'ai observé sont partis en face-voile ? Meilleur visualisation de la voile ? Meilleur contrôle de celle-ci ? Méthode moins "physique" ?


c'est une bonne technique pour avoir un bon contrôle du suspentage avant de se tourner, contrôler l'espace aérien et décider de décoller.
certaines voiles légères permettent de poser la voile en boule, de tirer sur les avants et ainsi de l'étaler sans avoir à le faire manuellement.
le dos-voile nécessite une plus grande préparation de la voile au sol (orientation, forme) et un démêlage parfait, parce que le contrôle lors du gonflage est plus difficile.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
MisterUbu
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Hook 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 145 vols
Messages: 7


« Répondre #6 le: 24 Avril 2017 - 23:04:09 »

Merci pour vos commentaires éclairants.

En effet, le plus gros avantage du face-voile semble bien être le contrôle visuel de sa voile, ce qui est plus compliqué en dos-voile. Cependant, je suis étonné que le face-voile soit exécuté aussi souvent même quand le vent est faible. A mon niveau, un gonflage propre est important pour commencer un vol (même court) de manière sereine ; dans de faibles conditions, marcher à reculons dans une pente, jouer avec sa voile et se retourner finalement pour prendre son envol, sont des manœuvres que je réserverai dans un premier temps pour des exercices au sol Sourire

J'ai parcouru les nombreux fils de discussion sur le sujet, très intéressants !

PS : JustinBieber, je n'ai pas vraiment compris en quoi le face-voile facilitait le contrôle de l'espace aérien...
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
JustinBieber
Invité
« Répondre #7 le: 24 Avril 2017 - 23:28:22 »


PS : JustinBieber, je n'ai pas vraiment compris en quoi le face-voile facilitait le contrôle de l'espace aérien...

Faut juste mieux lire ce que j'ai écrit. J'ai l'impression d'écrire lisiblement, je suis surpris.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
MisterUbu
passager biplace
*
Hors ligne Hors ligne

Aile: Niviuk Hook 4
pratique principale: apprends à voler
vols: 145 vols
Messages: 7


« Répondre #8 le: 25 Avril 2017 - 11:02:42 »

Salut JustinBieber, j'ai relu ton message, je comprends mieux ta phrase maintenant. Désolé pour la mauvaise interprétation.
Signaler au modérateur   parapente Enregistrée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

parapente gratuit
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.028 secondes avec 21 requêtes.
anything